Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 06:00

continental-airlines-03-1-.jpg

 

C'est arrivé...je pars, j' m'envole... 

 

Dix jours à NY ...et sans  PC ni  I'Pad...J'ai le tournis rien qu'à penser à tous les articles qui vont m'attendre à la rentrée !

 

repos.1199828827-1-.jpg

 

Je mets mon blog en pause...mais c'est sûr vous me manquez déjà !

A bientôt le bonheur de vous retrouver !

Bises à toutes

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 18:00

rov 01

 

Nous quittons les jardins de l'hôtel pour nous diriger vers la petite ville de Rovinj .

 

rov 03

 

Située elle aussi en bordure de mer , elle a les pieds dans l'eau.

 

rov 02

 

Elle est construite sur une colline, en haut de laquelle se dresse le clocher de l'église.

 

rov 04

 

Les façades aux teintes chaudes ne sont pas sans rappeler l'Italie.

 

rov 05

 

Une porte de la ville bien conservée.  A noter, le lion ailé vénitien.

 

rov 06

 

Tiens donc, ils ont eux aussi une tour de l'horloge.

 

rov 07

 

Si vous doutiez encore de la présence des vénitiens...si, si , ils sont bien venus là !

 

rov 08

 

De jolies cours intérieures

 

rov 09

 

Des ruelles étroites ...c'est comme en Italie...

 

rov

 

Au sommet de la colline, l'église

 

rov 00

 

Nous redescendons par un escalier de pierre.

Le bus nous promène alors le long du canal de Lim. rov 11

 

Le canal de Limski est considéré le fjord le plus beau de la Croatie, bien qu'il soit une baie. Il y a 10 000 ans la combe karstique de 25 km s'enfonça dans la mer. À présent 12 km de la baie passe dans le pays karstique. L'eau fraîche de du ruisseau de Lim de l'intérieur du pays et la mer entrant se réunissent. Cette réunion rend l'élevage des huîtres possible.

 

rov 10

 

Voilà en croate, l'explication de ce canal "naturel" .

 

istria[1]

 

Nous nous sommes ensuite dirigés vers notre ultime visite : Pula, capitale de l'Istrie depuis 2000 ans. 

 

pula 01

 

Ce sont surtout ses arènes romaines bien conservées qui font sa notoriété. Elles sont l'une des 6 plus vastes amphithéâtres encore debout actuellement.

 

pula 02

 

L'arène pouvait contenir 23 000 spectateurs lors de combats de gladiateurs. De nos jours, elle accueille concerts et festivals de cinéma.

 

pula 03

 

C'est cette partie restaurée qui lui valut de ne pas pouvoir être inscrite au patrimoine de l'Humanité !

 

pula 05

 

Dans les salles en sous-sol aménagées, des expositions sur l'Antiquités. Ici les amphores retrouvées lors de fouilles terrestres ou en mer.

 

pula 06JPG

 

Le principe de la meule à cette époque.

 

pula 07

 

De retour dans l'arène, un lion a subsisté !

 

pula 08A

 

En ville, nous passons devant la "double porte" ...il ne reste pas grand chose des remparts qui entouraient la ville mis à part les portes.Les remparts avaient été abattus pour permettre l'extension de la ville.

 

pula 09L'arc de triomphe s'appuyait directement sur la Porte d'or construite en l'an 29 et 27 av. JC .

 

pula 10

 

Il faut contourner la porte pour voir les décorations.

 

pula 11

 

Sur le forum il est possible de voir des mosaïques au sol .

 

pula 13

 

A côté des fouilles , la petite chapelle sainte Marie de Formose . De style byzantin, elle date du VIe siècle.

 

pula 14

Sur la place, à gauche se trouve le temple d'Auguste  ( un peu la maison carrée à Nîmes ) . Construit de l'an 2 av. JC à  l'an 14 apr. JC, il est aujourd'hui un petit musée lapidaire.

 

A droite l'ancien capitole du forum construit en 1296 , devenu la mairie de Pula .

 

kravata pula2[1]

 

La Croatie est le pays qui inventa la cravate et Pula revendique le droit d'en être la capitale. Pour cela, une cravate géante avait été confectionnée autour de son amphithéâtre. (photo  d'après la carte postale )

 

Mais Pula possède aussi un petit aéroport et c'est vers lui que nous nous dirigeons.

 

pula 15 bis

 

Si les contrôles douane et police sont respectés, l'accès à l'avion se fait à pied, sans protocole !

 

pula 15

 

C'est sous un bel orage que notre avion est avancé!

 

pula 16

 

Nous nous envolons...au revoir la Croatie, j'ai passé une semaine magnifique parmi tes superbes paysages...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 06:00

logomedecin-1-.jpg

Ce fut à cette époque que les douleurs que Paulette ressentait toujours au niveau de l’oreille gauche se firent plus cuisantes . Yvonne fit celle qui n’entendait pas mais devant l’insistance et les pleurs de sa fille elle consentit enfin , vivement poussée par Victor , à conduire Paulette au centre médical des mines . Ce dispensaire était un petit bâtiment neuf et propre dans lequel une foule dense se pressait , discutant et toussant dans un brouhaha grandissant .

 

salle-d-attente_02-1-.jpg

Le Dr Bazart arriva en courant, en retard comme à son habitude et commença par rugir en voyant le nombre important de consultations à faire . «  Oui , vous devez savoir que moi , que j’aie deux ou vingt patients , je suis payé pareil ! Alors que tous ceux qui ne sont pas vraiment malades partent !  » Personne ne bougeait et le Dr Bazart refermait d’un geste rageur la porte de son cabinet derrière lui ..  les conversations reprenaient car c’était la même scène chaque jour et plus personne n’en était surpris . Lorsque ce fut le tour de Paulette , Yvonne s’empressa de s’excuser de déranger le pauvre docteur si surmené en lui amenant une malade imaginaire qui se plaignait sûrement pour ne pas aller en classe ou plus simplement pour se rendre intéressante . Ainsi présentée , la visite de Paulette fut hyper rapide : un coup d’œil au conduit auditif , une gifle bien sentie sur la joue droite et le verdict : «  Que je ne te revoie plus , ne reviens plus jamais m’ennuyer pour rien . » C’est une Yvonne triomphante qui ramena au logis une Paulette écrasée de honte et d’inquiétude : «  Pourquoi ai-je si mal puisque je n’ai rien ?  » Lorsque les douleurs reprirent de plus belle Paulette les garda pour elle .

C’était l’hiver et le vent du nord se glissait sous la porte de la grande pièce à vivre . Yvonne avait beau charger régulièrement le poêle à charbon - un mélange de « menu » ( poussière de charbon que recevait gracieusement le mineur ) et de marne , elle avait beau tisonner régulièrement pour aérer et réactiver la combustion , la bise faisait dangereusement baisser la température de la pièce . C’est alors que Victor eut l’idée du paravent démontable .

 

couloir.jpg

Aidé d’un ami menuisier , ils confectionnèrent une paroi articulée et amovible . Une fois peint , ce mur de bois faisait pénétrer dans un long couloir au bout duquel la famille avait accès à la pièce à vivre , plus petite mais de bonne taille toutefois et où pouvait régner une douce chaleur . Ce couloir temporaire était sombre car démuni d’ouverture , ce fut là que Paulette choisit de se réfugier quand de trop fortes douleurs se faisaient sentir . Elle s’accroupissait dans le coin le plus sombre et pleurait en silence , la main appuyée sur l’oreille douloureuse . Jamais ses parents ne vinrent l’y surprendre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 18:00

Nous sommes remontés au nord de la Croatie, dans la région de l' Istrie . Située au nord-ouest de la Croatie, cette péninsule a un forme qui rappelle celle de l'Inde.

 

por-01.JPG

 

Nous nous arrêtons d'abord à Porec. Cette ville a plus de 1000 ans et garde des traces d'un riche passé historique.

 

por 03JPG

 

Les quais sont coquettement fleuris.

 

por 02

 

Nous passons devant la mairie ...por 04

 

pour aller sur la place Marafor où se trouvent les vestiges du temple de Neptune datant du Ier siècle !

 

por 05

 

Près de là la jolie maison romane du XIIIe siècle. Le magnifique balcon de bois fut rajouté par la suite par des propriétaires.

 

por 06

Dans les ruelles, des maisons médiévales bien entretenues.

 

por 07

 

Façades vénitiennes

 

por 08

 

Rue pavée de pierre, très commerçante.

 

por 09

 

Nous voici devant l'entrée de l'église ( certains disent cathédrale, j'ai même lu basilique ) Euphrasienne du nom de l'évêque Euphrasius qui la fit construire à l'emplacement d'un autre édifice religieux afin d'y célébrer le culte catholique.C'est un chef d'oeuvre de l'architecture byzantine.

 

por 10

 

Depuis la cour intérieure, nous pouvons voir les mosaïques très bien conservées.

 

por 11

 

Nous sommes dans l'atrium de la basilique...

 

por 12

 

Face aux mosaïques, l'ancien baptistère octogonal du VIe siècle creusé à même le sol car à l'origine les convertis étaient complètement immergés. De nos jour, le baptême se fait au dessus de la cuvette que l'on aperçoit à l'arrière plan.

 

por 13

 

Le travail du plafond, vu de dessous .

 

por 14

 

Nous accédons par un escalier à la salle-musée.

 

pro 15

 

Quelques triptyques...

 

por 15

 

Au sol, des mosaïques très bien conservées.Elles sont estimées datant du IIIe siècle.

 

pro 14

 

D'autres encore de la même époque.

 

por 16

 

Celles-ci seraient  celles d'un premier oratoire privé, datant du IVe siècle.

 

por 17

 

A l'intérieur du sanctuaire de la basilique, nous découvrons ce qui justifie qu'elle soit inscrite comme site du patrimoine de l'Unesco : la mosaïque qui orne la voûte de l'abside en forme de coupole. Elle date du VIe siècle.

 

por 18

 

Vue d'ensemble....avant de quitter l'église.

 

por 19JPG

 

Nous passons devant de remarquables façades vénitiennes

 

por 19

 

En ressortant de la ville, nous passons devant les remparts et  la tour pentagonale.

 

por-22.JPG

 

Nous regagnons le port où le bus nous attend pour de nouvelles aventures.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 06:00

Son goût pour la mythologie lui était venu lorsqu’elle eut le droit de louer des livres de la bibliothèque de classe réservée aux fin d’études .

 

MEUB-1-.jpg


Paulette ne lisait pas , elle dévorait les livres . Il est vrai que c’était à peu près la seule activité qui était compatible avec le fait de devoir toujours rester assise bien droite sur la chaise ! Et comme de plus cette activité nourrissait son imaginaire ..  Puisque les livres venaient de l’école , Yvonne ne disait rien . Un jour donc Paulette loua l’Iliade , le relut trois fois avant de le rendre . Mme Paulin , lorsqu’elle sut que non seulement Paulette l’avait lu mais aussi aimé , lui conseilla l’Odyssée . Quel régal ! Paulette rendit le livre à regret .

 

livres-.jpg

Elle prit des bibliothèques roses ou vertes mais n’y tenant plus reloua l’Iliade et l’Odyssée , et cela quatre fois dans l’année . Mme Paulin ne comprenait pas cet engouement . Comment lui expliquer que rêver de la guerre de Troie et de la ruse du cheval , que vivre par la pensée les péripéties du voyage de Ulysse aidaient beaucoup le temps à passer et lui faisait oublier la monotonie de sa vie . Et puis tous ces dieux puissants dont la vie n’était pas simple la fascinaient . Oh , elle savait bien que c’était pure invention de la part de Homère mais tant pis , elle voulait tous les connaître , se souvenir de leur spécialité , rêver de leurs exploits ….même si au catéchisme , monsieur le curé se tuait à répéter qu’il n’y avait qu’un seul Dieu , le sien …qui était triple ( le père le fils et le saint esprit ) .Pas si simple !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 18:00

lac-01.JPG

 

Nous mettons en route après un frugal petit déjeuner.  Heureusement les paysages pour rejoindre Plitvice sont beaux.

 

lac 02

 

Voilà ce qui nous attend ! Seize lacs reliés les uns aux autres sur 3 niveaux différents, qui se déversent les uns dans les autres.

 

lac 03

 

Sur la route des traces de la guerre récente puisqu'elle prit fin en  nov. 1995. La présence militaire est encore tangible.

 

lac 04

 

Nous arrivons pratiquement les premiers à l'entrée du parc de Plitvice. Des pavillons vendent nourriture, boissons et souvenirs. Nous en profitons pour combler les manques de ce matin.

 

lac 05

 

Il faut commencer à monter par un escalier de pierres jusqu'au premier étage des lacs.

 

lac 06

 

Nous pénétrons dans la nature préservée et entretenue.

 

lac 07

 

Et la première cascade est devant nous !

 

lac 08

 

Un bateau vient nous chercher pour aller de l'autre côté, au plus près des cascades.

 

lac 09

 

Là, on ne peut pas plus près !  Il nous faut passer sur la passerelle de rondins de bois qui frôle la cascade.

 

lac 10

 

Et l'enchantement commence . Tantôt loin

 

lac 11

 

tantôt près, les cascades sont présentes partout.  Je vous laisse découvrir...lac 12

 

Ne vous fiez pas à la tranquillité de l'eau du lac, regardez à nos pieds !!!

 

lac 13

 

lac 15

 

Même quand nous arrivons à la hauteur d'un autre lac, l'eau bouillonne toujours au niveau des passerelles de rondins.

 

lac 16

 

Je ne parle pas du chant mélodieux de l'eau...

 

lac 17

 

lac 18

 

Nous avons marché comme cela toute la matinée...jamais le temps n'a passé aussi vite...

 

lac 19

 

Oh la belle vigoureuse...

 

lac 20

 

Celle-là tombe à pic !

 

lac 21

 

Je profite d'un peu de calme pour vous dire que la forêt mixte de feuillus et de conifères couvre environ 26 000 ha !

 

lac 22

 

lac 23

 

lac 24

 

L'eau dévale, court au ras du sol, dégringole et ruisselle de partout !

 

lac 25

 

Un bateau revient nous chercher pour cette fois traverser complètement  ce lac, cela prendra 45 mn !

 

lac 26

 

Une petite aire de repos avec de quoi faire une "halte technique" et se désaltérer.

 

lac 27

 

Et la descente peut commencer sur un sentier de terre cette fois mais toujours à côté de cascades !

 

lac 28

 

Voilà le déversement d'un lac...

 

lac 29

 

Tout le long du trajet nous avons pu constater la limpidité de l'eau. Elle est très poissonneuse, des chevennes. Un couple de cols verts y flotte tranquillement...

 

lac 30

 

Au détour du sentier, l'eau s'emballe dans des tourbillons...

 

lac 31

 

Ce n'est pas parce que l'on descend que les flots sont calmes...

 

lac 33

 

A présent nous longeons une nappe tranquille ...

 

lac 34

 

Mais nous ne sommes pas encore au bout des chutes...d'eau ( parce que les chutes humaines il y en a tous les jours !!! personne chez nous, mais chez les allemands un monsieur s'est cassé 9 côtes : prudence donc ! )

 

lac 35

 

Sûrement une des dernières...et pas la plus petite. La hauteur moyenne des chutes est 18m ...mais certaines, comme celle-ci, tombent de 80m de haut ! 

 

lac 36

 

Nous arrivons au terme de la descente . Vous n'avez  vu qu'une infime partie du site qui compte plus de 100 cascades !

Ce domaine montagneux est particulièrement giboyeux : c'est l'un des derniers refuges des ours , loups et lynx de Croatie.

 

lac-animaux.JPG

 

Le restaurant où nous avons tardivement déjeuné en possédait quelques uns naturalisés

 

lac animal

 

Au fond, l'ourse qui avait été tuée alors qu'elle arrivait avec ses oursons. Le restaurateur a pu en sauver deux...

 

lac 37

 

Ils ont grandi mais refusent la liberté et reviennent toujours dans leur enclos où ils font la joie des clients du restaurant...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 06:00

ecole-d-autrefois-17320111726281-1-.jpg

 

 

La semaine qui suivit fut consacrée aux préparatifs : blouse neuve , manchettes que Paulette devait enfiler sur les avants bras pour ne pas user la blouse neuve …

 

manchettesT.jpg

 

Et la rentrée eut lieu . Paulette était au CP le matin …et au CE1 l’après midi . Force était de reconnaître que Paulette lisait couramment et de façon intelligente . La semaine suivante elle faisait à nouveau ses paquets et passait successivement au CE2 puis au CM1 pour entrer triomphalement au bout d’un mois au CM2 / Fin d’études de Mme Paulin ! Elle avait huit ans . Les quatre années que Paulette y passa , une au CM2 et trois en cours du certificat furent un bonheur . La troisième année Mme Paulin fit venir Yvonne pour autoriser Paulette à passer le concours d’entrée en sixième mais Yvonne fut intraitable : pas question d’envoyer sa fille au collège tant qu’elle n’avait pas fait sa communion solennelle 

 

ancien_pupitre_ecolier-1-.jpg

 Mme Paulin avait fort à faire pour changer tous les ans les exercices qu’elle donnait à ses élèves . Tout plaisait à Paulette : le français , le calcul ( même les robinets qui fuient et les trains en retard ) l’histoire , la géographie ( qui la faisait voyager , elle qui ne connaissait qu’une partie de son village ) et enfin elle découvrait les sciences naturelles . Un jour , la cour de récréation fut en effervescence : c’était demain que Mme Paulin allait parler des bébés et même du secret de la naissance .

 

new-born_child-1-.png

 

Les grandes , celles qui allaient fêter leur quatorze ans et qui avaient même un amoureux , un vrai , un vieux ( au moins dix huit ans ! ) snobaient les petites qui ignoraient tout de la vie . Paulette était perplexe . Fille unique il n’y avait aucun bébé dans son entourage et franchement elle ne s’était jamais posé la question : «  D’où viennent-ils ?  » . C’était pourtant la question que Mme Paulin poserait demain matin . Demander à Yvonne ? Paulette pressentait qu’elle s’entendrait encore répondre  :    « Ecoute la directrice , c’est pour savoir que tu vas à l’école . » Elle décida alors de jouer les affranchies au sein du groupe qui connaissait la vérité . Lorsqu’une grande lui demanda ce qu’elle savait , Paulette releva la tête et dit : «  Dis-le voir ce que tu sais et je te dirai si c’est juste  » Décontenancée , la grande vint chuchoter à l’oreille de Paulette qui prit un air très sérieux pour admettre : «  Ben , c’est ça , c’est comme moi  » . Pourtant l’oreille de Paulette était déjà défaillante et elle ne savait pas très bien si elle avait entendu «  le corps de la mère  » ou «  le cœur de la mère  » . Pas question de demander une précision , elle verrait demain . Le lendemain , Mme Paulin était toute rougissante quand elle aborda le sujet . «  Cette année nous avons de très jeunes élèves … je vais donc demander à la benjamine si elle sait d’où viennent les bébés ? …Paulette qu’en penses-tu ?  » Paulette avait eu le temps de repenser à la réponse et trouvait que le cœur correspondait mieux à la vraie relation mère-enfant . Elle lança sa version d’une voix claire et Mme Paulin fut rassurée, agréablement surprise par la formule et put continuer sa leçon sans tabou .

Il y eut souvent , toujours en sciences , des moments savoureux . Mme Paulin , en enseignement ménager , devait apprendre aux grandes les rudiments d’hygiène , à commencer par la toilette régulière et intime . A cette époque et dans les campagnes profondes , ce n’était pas encore une évidence pour tous . Elle insistait donc sur la nécessité de se laver très souvent les mains ..  mais aussi , au moins une fois par jour et avec du savon .. les parties qui puent ! Généralement , un doigt se levait pour demander s’il s’agissait des pieds …et grand éclat de rire général devant l’air embarrassé de la directrice..

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 18:00

sib 15

 

C'est encore dans les environs d'un port que le bus nous dépose.

 

sib 16

 

 

Nous arrivons rapidement sur la place du forum romain. Le campanile de la cathédale sainte Anastasie domine l'ensemble.

 

sib 24

 

La cathédrale ste Anastasie est de style roman et date du XIIe siècle.

 

sib église intre

 

Nous avons pu y entrer ! Elle est bien romane !

 

sib 17

 

A ses côtés, l'église saint Donat de style préroman paraît trapue. Elle date du IXe siècle.Elle ne se visitait pas !

 

sib 19

 

Tout en haut du campanile, un ange veille sur la ville.

 

sib 18JPG

 

Pas loin l'église sainte Marie de Zadar

 

sib 21

 

Nous gagnons le bord de mer pour entendre les orgues marines. Le quai est équipé de trous qui fonctionnent comme des tuyaux d'orgue lorsque l'eau s'y engouffre inlassablement....

 

sib 22

 

et le son ressort par des trous dans le quai : un évent.  C'est beau...mais il faut savoir que le son est en non-stop jour et nuit. Des habitations sont à proximité...et les jours de tempête ils ont intérêt à avoir une bonne isolation accoustique !

 

sib 23

 

A côté, des panneaux solaires au sol emmagasinent la lumière du jour pour la restituer en couleur le soir...mais nous n'avons pas eu l'occasion de venir voir !  ( un bateau de croisière allemand Aïda était en escale juste à cet endroit et ils descendaient des vélos pour que les croisiéristes puissent ainsi découvrir la ville )

 

sib 30

 

A Zadar aussi les ruelles médiévales gardent la fraîcheur.

 

sib cloître

 

Nous avons visité le cloître du monastère franciscain saint François.

 

sib 26JPG

Nous avons passé sous la porte de la terre ferme, surmontée du lion ailé ( rappel de l'occupation vénitienne )

 

sib 28

 

Nous voici sur la place des cinq puits avec ce qui reste du chateau.

 

sib 27

 

A la place du chateau, un très joli jardin !

 

sib 25

 

Sur notre route, encore de  trop nombreuses broderies dont la provenance n'est pas toujours garantie.

 

sib fouilles

 

Au retour, passage obligé sur le forum romain...nous devions retrouver notre guide au pied du campanile.  

 

sib 31

 

Un puits bien conservé...un soupçon de restauration...

 

sib colonne

 

Cette colonne était le pilori pour les " mauvais sujets ".

 

sib 002

 

A son sommet le lion vénitien ...que j'avais d'abord pris pour un mouton !

 

sib 20A

 

Une allée du forum nous ramène à la mer.

 

sib 29

 

Un port de plaisance tout mignon...

 

sib 32

 

et c'est la remontée dans le bus qui va nous conduire à l'hôtel Porto situé juste à l'extérieur de Zadar. Le choix de cet hôtel est stratégique : demain il faut partir tôt pour les superbes cascades de Plitvice, en étant là nous n'auront pas à traverser Zadar...Sauf que tout le monde fait cela et qu'à 7h  pour un départ à 7h30 ( le personnel refuse de travailler avant ! ) 5 groupes, soit environ + de 230 personnes se sont retrouvées devant l'unique machine à café ...qui nous a fait l'honneur de tomber en panne ! Le mieux était d'attraper un croissant et d'aller le manger au grand air...la machine distribuant eau et jus de fruits ayant rendu l'âme la veille. Je raconte ça...c'est pour vous prévenir !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 06:00

Petit à petit Paulette prenait ses marques dans la nouvelle demeure . Elle était en parfait état , toutes les pièces – cinq au total - étaient grandes , surtout la salle à manger qui avait été autrefois une salle de café . Il y avait encore d’ailleurs un piano magique qui émerveillait Paulette : Victor y glissait une ancienne pièce de monnaie trouée et le piano jouait seul une mélodie tandis qu’un papier perforé sortait en accordéon sur le côté .

 

piano-mecanique-7958-150-1-.jpg

Il ne resta pas longtemps à la maison , sous prétexte de faire de la place pour ses meubles Yvonne envoya le piano aux ordures ( il n’y avait pas encore de déchetterie à l’époque ! ) Paulette garda le sac de pièces trouées comme un trésor et de temps à autre il lui arrive encore à présent d’en retrouver une !

 

rond_troue-1-.jpg


La question qui brûlait les lèvres de la fillette fut bientôt à l’ordre du jour . Et l’école ? La maison se trouvait à présent à mi-chemin entre la petite école de hameau où la fillette était toujours inscrite et la grande et prestigieuse école du centre du village . Victor penchait pour la petite école où sa fille avait ses habitudes mais Yvonne ne jurait que par la grande école . Et bien entendu , le lendemain ils partirent tous les trois inscrire Paulette à la ville ! Le vieux bâtiment comptait cinq classes uniquement pour les filles , les garçons étaient loin , dans une autre bâtisse . La nouvelle directrice , Mme Paulin , était une dame blonde très bien coiffée , grande et vêtue avec goût, qui avait à la fois un air sévère et un sourire très doux . Lorsqu’elle appris que Paulette venait du hameau , elle fit une moue dédaigneuse et décida qu’à son âge sa place était au CP …surtout si elle venait de «  là  » .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 18:00

sib 02

 

Nous longeons l'embouchure de la Krkra.

 

sib-001.JPG

 

L'embouchure s'élargit...tout y est si calme...

 

sib-04.JPG

 

Nous sommes à présent tout près du port de Sibenik

 

cygne.JPG

 

C'est un magnifique cygne qui le premier est venu nous saluer à notre arrivée sur le quai...

 

cygne-02.JPG

 

Bientôt rejoint par toute un club...

 

pecheur.JPG

 

En fait, c'est surtout la présence du croate qui les nourrit qui explique leur approche !

 

sib.JPG

 

Dommage, nous ferons la visite de la ville à pied !

 

sib 05

 

Nous passons devant le palais des ducs toujours gardé par des canons.

 

sib 06

 

Nous arrivons devant la cathédrale saint Jacques de Sibenik : c'est elle qui est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.  Ses deux rosaces frontales sont magnifiques.

 

sib 08

 

L'archange saint Michel terrassant le démon domine sur l'un des côtés.

 

sib 07

 

Aux alentours de nombreuses statues...

 

sib 09

 

A l'intérieur la lumière qui tombe du dôme inonde le choeur.

 

sib 10

 

Le baptistère est une petite pièce où tout est remarquablement ciselé.

 

sib 11

 

A l'extérieur notre attention se porte sur la frise qui fait le tour de la cathédrale et représente la tête de toutes les personnalités de la ville...

 

sib 14bis

 

Un fidèle compagnon m'avait suivie pendant toute la visite de la ville, se couchant devant moi lorsque je m'arrêtais pour la photo !

 

sib 14ter

 

La place centrale est très vaste, ce qui change des inévitables ruelles.

 

sib 00

 

L'éclairage public est original.

 

sib hôtel

 

L'hôtel de ville aux fenêtres particulières.

 

sib 12

 

L'église sainte Barbe n'est pas ordinaire : les cloches sont extérieures et l'horloge mérite d'être vue d'un peu plus près

 

croatie-sibenik 28[1]

 

Elle porte sur 24 heures !

 

sib 15ter

 

Sur la route du retour vers le port, nous traversons un joli jardin public à la fontaine rafraîchissante.

 

sib 15bis

 

Encore quelques marches d'escalier et le quai où nous attend le bus est en vue !

 

sib 13

 

La traversée du Krkar se fait sur un joli pont

 

sib 14

 

Et bientôt le panneau nous indique notre arrivée à Zadar...cela fera l'objet de notre prochaine visite !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche