Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 06:00
photo du Net

photo du Net

Alors que beaucoup préparent fébrilement la reprise, je prépare ma valise .

Au début c'était facile : rien que des tenues légères...mais un rapide coup d'oeil sur la météo de septembre me fait changer d'avis. Il me faut prévoir un rafraîchissement de l'atmosphère et même penser à des vêtements de pluie. Le gros inconvénient c'est que cela tient de la place dans la valise et je ne suis pas loin d'avoir recours à la manière forte comme sur la photo que j'ai trouvée.

dessin du Net

dessin du Net

J'ai fait une liste des indispensables à emmener mais comme toujours je suis sûre que j'en oublierai un. J'espère toutefois que ce ne sera pas comme pour cette pauvre dame !

Le plus difficile cette année c'est que j'ai deux valises à prévoir. La première sera pour un séjour urbain où j'espère rugir de plaisir en compagnie de mes enfants . J'en profiterai pour leur rendre  la mort dans l'âme  Fantaisy.

En rentrant j'enchaîne avec un séjour sur une plage espagnole. J'ai intérêt à faire cette seconde valise avant de partir !

Chacun son tour ...

Durant cette période il me sera impossible de préparer des billets donc de publier. Si j'ai la wifi je viendrai vous lire sans promettre de commenter , vous connaissez à présent mes talents quand je me sers du téléphone ! Pendant la seconde escapade ce sera carrément impossible car l'accueil de l'hôtel m'a dit que je n'aurai pas possibilité d'aller sur Internet ! C'est ce qui me chagrine le plus !

Je mets donc mon blog en pause . Je penserai très fort à vous et je vous dis à bientôt

Chacun son tour ...

Gros  bisous

Partager cet article

29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 11:30
Manuel Antonia Peuk

Manuel Antonia Peuk

" Tu crois qu'il va nous voir ? "

Des singes capucins à face blanche ont volé la GoPro que le photogaphe avait placée dans un arbre. Ils se sont amusés à faire des selfies ! La scène se passe au Costa Rica

Le  sourire  du  jour  #  678

En voilà un autre !

" J'chuis l'plus beau !!! "

Partager cet article

Published by Petitgris - dans sourire singe capucin
commenter cet article
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 06:00
Saurez-vous percer le mystère des lignes de Nazca ?

Avant mon départ j'avais entendu parler des géoglyphes du désert de Nazca, ces grandes figures tracées sur le sol du désert de Nazca. Pour les voir, une seule solution : prendre l'avion. Je me suis donc rendue sur le petit aérodrome où j'ai pu avoir une place dans un Cessna pour survoler ces énigmes gigantesques.

Les photos sont prises depuis l'avion, en vol, et les figures sont à plat sur le sol. ( 450 km² )

Saurez-vous percer le mystère des lignes de Nazca ?

Nous survolons la première , la plus emblématique aussi puisqu'il s'agit du condor .

Au sol, son envergure est de 130 m.

Saurez-vous percer le mystère des lignes de Nazca ?

Celle de l'astronaute a soulevé bien des hypothèses. L'une d'entre elles, serait que ces lignes auraient été tracées pour transmettre un message aux extraterrestres.

Saurez-vous percer le mystère des lignes de Nazca ?

La baleine est celle que j'ai eu le plus de mal à repérer. En étudiant la photo je l'ai enfin vue : dans l'angle droit, à cheval sur la grosse ligne descendante.

Il est à noter qu'en plus de la représentation stylisée d'animaux ou humain, on y voit de nombreuses lignes géométriques.  Certains chercheurs y ont vu un immense calendrier astronomique.

Saurez-vous percer le mystère des lignes de Nazca ?

Beaucoup plus visible cette fois : le singe à la queue enroulée.

Saurez-vous percer le mystère des lignes de Nazca ?

Cette fois c'est au-dessus du colibri que nous passons.

Nous avons survolé bien d'autres figures encore mais ce n'était pas toujours évident car je n'étais pas toujours du bon côté dans l'avion et pour mieux nous faire voir le pilotre prenait des virages très penchés. Je vous avoue qu'à la longue je n'étais plus très sûre de rester présentable...mon estomac non plus !

Saurez-vous percer le mystère des lignes de Nazca ?

Une autre curiosité que je n'aurais voulu manquer pour rien au monde : les îles Ballestas.

Nous nous sommes rendus dans le petit port de Paracas, non loin de Pisco.

De nombreuses barques de pêche servaient de perchoir aux pélicans thages.

Le temps de m'acheter un chapeau de toile avec cordon sous le menton à cause du vent, et me voilà à bord d'une petite embarcation

Saurez-vous percer le mystère des lignes de Nazca ?

A bord du petit bateau nous ne tardons pas à passer devant le chandelier de Paracas.

Les péruviens le rapprochent des géoglyphes de Nazca. Sa taille est imposante.

Par contre je n'y avais pas vu un candélabre mais un cactus tel que j'en ai vu dans le désert .

Saurez-vous percer le mystère des lignes de Nazca ?

Les îles Ballestas sont fréquentées par des quantités d'oiseaux de mer si bien que la récolte de guano a pu y être organisée. Elle est à présent très réglementée. Lors de notre passage c'était une équipe chinoise qui récoltait.

J'ai préféré m'intéresser aux otaries et lions de mer qui investissent la moindre petite plage.

Saurez-vous percer le mystère des lignes de Nazca ?

Une autre curiosité vue du ciel : les salines de Maras.

Ce sont des sources d'eau salées qui sortent à flanc de montagne. Les péruviens ont cloisonné des parcelles dont ils sont propriétaires . J'ai eu l'occasion de les parcourir à pied : ce sont les femmes qui sont chargées de récolter le sel dans ce " Guérande péruvien" !

Au terme de cette journée riche en découvertes je me suis posé bien des questions sur ces lignes dont on ne voit le dessin que du ciel . Comment à ces époques reculées avaient-ils pu imaginer de tels tracés ? Quelle était la signification de ces dessins ?

Le guide nous a raconté que la croyance populaire parlait de l'aspect religieux. De longues et interminables processions auraient eu lieu chaque jour pour implorer les dieux de cette époque et ce serait la marque des pas des pèlerins qui aurait été imprimée dans la roche. Mais comment la procession avait-elle eu le dessin à reproduire et qu'ils n'ont pas pu vérifier car pas d'avion ?

C'est pourquoi dans le titre je vous demande si vous avez une idée sur les origines des géoglyphes.

Partager cet article

28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 11:30
Xinhua News Agency

Xinhua News Agency

" Je suis en apesanteur ! "

L'aigrette surprise en plein vol , plane en toute liberté , laissant flotter ses longues échasses .

Partager cet article

Published by Petitgris - dans sourire aigrette
commenter cet article
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 06:00
Arrivée mouvementée à Lima.

L'enregistrement des bagages ainsi que les formalités de contrôles policiers et douaniers s'étaient déroulés sans accroc . J'aurais dû me méfier !

Tout d'abord notre embarquement a été retardé et après avois changé 3 fois de portes, nous avons pu monter à bord de notre avion avec près de 3h de retard.

Le vol par lui-même fut sans histoire et nous avons débarqué à l'aéroport de Lima alors qu'il faisait déjà nuit. La récupération des bagages fut assez rapide . Nous étions un groupe de 15 personnes. La guide nous a dit de patienter à l'angle d'un bâtiment car d'importants travaux d'aménagement de l'aéroport interdisaient à notre bus de s'approcher. Nous attendions donc l'arrivée du chauffeur.

Lorsqu'un homme s'est approché en donnant le nom de notre voyagiste nous avons bien sûr fait confiance !  ( le nom était écrit sur tous nos bagages ! )  Il nous annonce que le bus est en panne mais qu'il a réussi à réquisitionner des taxis pour nous rendre à l'hôtel. Nous le suivons et il nous répartit dans 4 taxis....je devrais dire 4 poubelles roulantes. L'un d'eux avait un pneu crevé et roulait sur la jante. Ils ont commencé par s'arrêter dans une station service pour faire le plein et regonfler les pneus puis ils ont exigé que l'on paie le carburant. Notre chance a été d'être en compagnis d'un couple d'espagnols . Ils leur ont expliqué que nous avions acheté un voyage tout compris en France et que bus, taxi, hôtel, nourriture tout avait été payé en France. Ils nous ont arrêté dans la nature et ont longuement discuté entre eux en gesticulant. Là nous avons pris conscience que ça ne tournait plus rond.

Ils ont fini par repartir en nous demandant si nous voulions aller voir les boutiques de luxe. Toujours nos désormais amis  leur ont dit que l'avion avait du retard, que nous avions faim donc que nous voulions aller à l'hôtel . J'ai écrit sur un papier les coordonnées de l'hôtel et le chauffeur a dit qu'il connaissait.

Au lieu de nous déposer à l'hôtel, ils nous ont arrêtés devant un casino-dancing. Nos amis ont expliqué que nous étions trop fatigués pour aller danser et que puisque tout était payé nous n'avions pas d'argent pour aller jouer au casino.  Re-conciliabule de nos chauffeurs et enfin ils nous déposent à l'hôtel. Nous récupérons nos bagages sauf un couple qui avait copieusement insulté les chauffeurs, ils sont partis avec leurs valises dans le coffre du taxi et ils ne les ont jamais revues La réceptionniste de l'hôtel parlait français et nous a dit que nous venions d'être victimes du gang des taxis ! Nous nous en étions bien tirés !

Je récupère la clef de la chambre et la dame m'annonce qu'elle nous a mis dans une suite : super ! Nous prenons l'ascenceur et je trouve vite la porte qui correspond à la clé que j'ai reçue. J'introduis la carte dans la serrure et la porte s'ouvre. J'appuie sur l'interrupteur et la lumière jaillit. Je suis dans un hall d'entrée agréable et j'aperçois les pieds d'un lit king size . Au moment où je m'avance vers le lit je vois un homme sauter à bas du lit en caleçon . Il se met à gesticuler en parlant très fort. N'écoutant que mon courage je force l' Hom qui me suivait avec les bagages à faire marche arrière et je referme la porte ! Pourtant pas d'erreur : c'est le bon numéro. Je descends à la réception pour signaler que la suite est déjà occupée. " Impossible " me dit la réceptionniste. J'étais trop fatiguée pour discuter, je lui dis  de me donner une autre chambre., elle aura tout le temps d'aller vérifier ensuite ! L'autre chambre était plus petite mais fort belle et confortable : c'est la seule chose qui comptait !

Après une nuit réparatrice nous sommes descendus au petit déjeuner . Tout était parfait

Je vois arriver la réceptionniste qui s'est crue obligée de me signaler que j'avais raison : la suite était bien occupée ! Un employé de l'étage qui nous attendait pour la fin d'après midi a pensé que nous ne viendrions pas quand il a vu 2h le matin. Il a donc invité sa petite amie à dormir dans la suite, ne pensant plus être dérangé !

Voyager c'est toujours un peu l'aventure , non ?

La suite de notre voyage s'est déroulé le mieux du monde et je garde un souvenir ébloui de mon séjour au Pérou.

Partager cet article

27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 11:30
Yu Fangping

Yu Fangping

" N'approchez pas : c'est sa première sortie ! "

Bébé hippopotame a été autorisé à sortir, sous le regard de sa maman, au Monde des animaux sauvages forestiers  de Qingdao  en Chine.

Partager cet article

Published by Petitgris - dans sourire hippopotame
commenter cet article
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 06:00
Monter jusqu'à la Porte du Soleil
Monter jusqu'à la Porte du Soleil

Nous avons décidé d'aller voir ce qui se cachait plus haut. Cela nous a permis d'avoir une vue plongeante sur la cité Inca.

Monter jusqu'à la Porte du Soleil

De là nous voyons mieux le mont Huayna Picchu  2720 m de haut. Il est possible d'y accéder mais par petits groupes ( pas plus de 2 fois 100 personnes ) afin de le protéger mais aussi parce que l'accès se fait par des escaliers à flanc de mont sans garde fou. Fortement déconseillé aux personnes sujettes au vertige ou ayant peur du vide. Pour nous ce fut vite vu : il avait fait la veille un orage très puissant et l'escalier était impraticable !

Quand nous regardons le Huayna Picchu, nous avons le Mache Picchu dans le dos.

Monter jusqu'à la Porte du Soleil

 

Sur cette photo vous apercevez la cité Inca dans le creux à droite, au bout de la route blanche en lacets. Partant vers la gauche vous avez le sentier que nous avons suivi et qui mène à un endroit qui m'attirait...la porte du soleil !

Monter jusqu'à la Porte du Soleil

 

Inti Punku , la porte du soleil en langue quechua, est un ensemble de plateformes et de murs d'enceinte à 2720 m d'altitude. Elle servait de poste de garde pour la Cité du Machu Picchu.

photo du Net, la mienne n'était pas exploitable !

photo du Net, la mienne n'était pas exploitable !

 

La porte du soleil permettait de surveiller l'accès de la Cité depuis la vallée de l'Urubamba ( le fleuve ) . Des cérémonies y étaient organisées comme en témoigne cet autel de pierre.

Il nous faut environ une demi heure pour regagner la Cité.

Monter jusqu'à la Porte du Soleil

 

Au passage nous remarquons le Torréon  ou temple du soleil. la seule construction circulaire inca. La pierre intérieure reçoit le rayon du soleil par la fenêtre située à l'est durant le solstice de juin.

Monter jusqu'à la Porte du Soleil

 

Nous sommes arrivés sur la place du temple de la Cité.

Monter jusqu'à la Porte du Soleil

Nous montons au sommet du quartier sacré  pour découvrir l' Intihuatana : " endroit où l'on accroche le soleil " Cette pierre polie servait à voir les déplacements du soleil. Elle était utilisée pour l'observation de la voûte céleste et des cycles solaires. Cette horloge astronomique déterminait la date des solstices.

Monter jusqu'à la Porte du Soleil

Nous en profitons pour jeter un coup d'oeil vers le  bas. Nous apercevons la voie de chemin de fer au moment où elle passe sur le pont au-dessus de l'Urubamba. Le fleuve charrie encore des eaux chargées de terre après le violent orage de la veille.

Monter jusqu'à la Porte du Soleil

Cette vue plongeante nous permet de voir le bel alignement des maisons du quartier résidentiel.

Monter jusqu'à la Porte du Soleil

Au détour des rues, une surprise nous attend. Un guerrier inca surgit devant nous ! C'est pour amuser les touristes. Bien sûr il faut faire la photo !

Monter jusqu'à la Porte du Soleil

A la sortie de la Cité, une autre rencontre, authentique celle-là ! Des petites péruviennes gardent les lamas présents sur le site. Le bébé lama est la poupée vivante de la fillette.

Partager cet article

26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 11:30
Yonhap News

Yonhap News

" Je vous présente mon modèle réduit . "

Naissance d'un éléphant d'Asie au zoo de Séoul en Corée du Sud.

Cette espèce, aux petites oreilles, est en danger.

Partager cet article

Published by Petitgris - dans sourire éléphant
commenter cet article
26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 06:00
Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

Le train des Andes - Pérurail -nous amène à la gare de Agua Calientes  ( les eaux chaudes ) devenu par la suite Machu Picchu Pueblo. C'est le village le plus proche du célèbre village inca Machu Picchu.

Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

Sur le blason de la locomotive la montagne, le lama, le condor et les pierres de construction : tout ce qui fait l'intérêt de ce site historique.

La locomotive nous avait amenés à 2430 m de haut. Durant le trajet nous avons été bien secoués ,  ce qui ne les empêche pas de servir un copieux petit déjeuner à bord. Descendre de là sans se tacher relève de l'exploit !

Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

Nous avons alors le choix entre la navette qui nous conduit à l'entrée du site ou y aller à pied. Nous avons choisi la navette. Par la fenêtre du véhicule  nous apercevons les lacets que parcourent les courageux partis à pied .

Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

Moment d'émotion : le site s'étend devant nos yeux : magique !

Poser le pied sur le mythique Machu Picchu
Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

C'est le moment de vérifier la légende. Après rotation, la chaîne de montagne représente un profil humain . Le voyez-vous ?

Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

Nous avons nos billets et nous pouvons pénétrer dans la cité Inca.

Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

D'après les indications du guide, la zone résidentielle est en bas et les célébrations religieuses se faisaient en haut.

Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

Certaines maisons sont en parfait état.

Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

Nous passons des portes et longeons de solides murs de pierre.

Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

Dans cette pièce les incas venaient peut-être prendre des bains. Une sorte de baignoire piscine commune.

Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

Cette photo révèle le secret des maisons toujours debout malgré les séismes. La forme trapézoïdale des parois des portes et fenêtres serait la meilleure des constructions antisismiques !

Poser le pied sur le mythique Machu Picchu

Pour ajouter toujours un peu plus de magie à ces instants le ciel nous offrit un petit arc en ciel circulaire. La guide, d'abord courroucée de nous voir dissipés; leva les yeux elle aussi et aussitôt elle se demanda ce que cela voulait dire. Nous avons pu voir que les péruviens de la région accordent encore une très haute importance aux signes venus des cieux !

Partager cet article

25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 11:30
Lens Meyer

Lens Meyer

" Enfin un peu de fraîcheur !!! "

Bimbo, l'orang outan se relaxe sous une cascade d'eau à Leipzig. Il avait pris soin de se protéger la tête avec un sac en papier !

Partager cet article

Published by Petitgris - dans sourire orang outan
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche