Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 05:00
Phénomènes  naturels

Cette photo a été prise dans la Vallée de la Mort en Californie. D'énormes pierres creusent des sillons dans la boue séchée . C'est une équipe de San Diego qui a pu réussir à percer le mystère de leurs déplacements.

Le lac asséché de Racetrack Playa est privé de tout relief, faune et flore.

En 2011 les chercheurs ont équipé les rochers de GPS et 2 ans plus tard , en 2013,le site s'est retrouvé sous 7 cm d'eau. ...et les rochers se sont mis en branle. Certains rochers ont bougé pendant quelques secondes tandis que d'autres bougeaient pendant 16 mn. Jusqu'à 60 rochers ont bougé en simultané et les plus voyageurs ont parcouru 224 m.

Pour voir ce phénomène il faut que la zone soir recouverte en hiver d'une mince couche de glace ( trop épaisse elle emprisonne les pierres ) Lorsque la glace se brise elle forme des plaques gelées qui se déplacent sous l'action des vents forts de la région.

Le mouvement est imperceptible à l'oeil nu , ce sont les GPS qui ont permis de confirmer le déplacement.

Ce phénomène a donc trouvé son explication scientifique et les chercheurs ont tordu le cou aux évocations de sorcellerie qui circulaient ! Le mystère des rochers mouvants est résolu !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans nature
commenter cet article
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 05:00
Que  faire  ce  week-end ?

Nous voilà prévenus : ce sera encore un week end hyper chargé sur nos routes et autoroutes. Narbonne a coincé durant toute la saison estivale et lorsque j'ai écouté radio-trafic le nom de ma ville passait en boucle ! Ce week end ce sera chargé dans le sens Espagne-Montpellier, dans le sens des retours donc. Par contre l'espoir renaît : beaucoup moins d'arrivées.

Que se passe-t-il lorsque l'autoroute est complètement saturée et que tout le monde est à l'arrêt ? Les chanceux qui le peuvent sortent pour s'offrir les nationales voire aussi les départementales. C'est ainsi que la rue de mon village voit défiler pare-choc contre pare-choc tous les petits malins qui ont cru échapper à l'affluence !

Alors non : je ne sortirai pas ma voiture ce week end !  De plus, j'ai longuement parcouru les propositions du Grand Narbonne : ce sont les mêmes que la semaine dernière !

Que  faire  ce  week-end ?

Je suis d'ailleurs bien décidée à refuser toute offre de sortie : j'ai préparé ma réponse !

Que  faire  ce  week-end ?

Je vais m'offrir le luxe de ne rien faire ! Et cette idée m'enchante !

Si vraiment je m'ennuie , je prendrai un livre : j'en ai plein qui m'attendent dans la bibliothèque.

 

Et vous que ferez-vous ce week end ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 05:00
J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

C'est l'église du Rédempteur qui était notre point de ralliement. C'est la seule église luthérienne de Jérusalem. Elle date de 1898.

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

Le mur sud de l'église donne sur le souk.

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !
J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

Le mur nord donne sur la Via Dolorosa  ou chemin de la souffrance,  une rue d'environ 500m dans la vieille ville , le chemin qu'aurait suivi Jésus avant sa crucifiction.

Il fait chaud et la fatigue de la journée commence à se faire sentir. Le guide nous demande si cela nous gêne de ne pas faire toutes les stations et s'il peut nous amener en sens inverse. L'avantage c'est que la rue descend au lieu de monter ! Sa proposition a fait l'unanimité ! C'est pourquoi nous commençons à la VIII ème station !

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !
J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

La station VIII  se trouve sur le mur extérieur d'un monastère orthodoxe grec . C'est là que Jésus aurait rencontré les femmes pieuses.

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !
J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

Trop de monde devant la porte du Jugement : la station VII, là où Jésus fit sa seconde chute, devant la chapelle franciscaine. C'est devant la station VI que je me suis arrêtée. L'église sainte véronique garde en mémoire la rencontre entre Jésus et véronique. Elle lui essuya le visage avec un voile de soie . Le voile garda l'empreinte du visage de Jésus. La sainte relique est gardée depuis le VIII ème siècle dans la basilique St Pierre de Rome.

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !
J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !
J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

Nous continuons par une succession de ruelles étroites.

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

La station V au niveau d'une chapelle franciscaine, commémore la rencontre de Jésus et de Simon de Cyrène. Ce dernier porta la lourde croix au Golgotha ( calvaire ).

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

Un peu plus loin, les commerçants ont réussi à s'installer !

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

Le chandelier et le drapeau nous rappellent que nous sommes en Israël .

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

La ruelle connait un bouchon ! Tant de monde pour une rue si étroite, cela devait arriver !

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

Il semblerait que nous arrivions non loin de la fin . J'avoue avoir perdu le fil des premières stations dans la bousculade !

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

Encore un passage assez stressant : je ne pense pas que les lieux soient mal famés mais j'avais hâte d'en sortir !

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

Nous passons devant une très ancienne fontaine.

J'ai fait le chemin de croix...à l'envers !

Et là, un passage sous une voûte au bout duquel a lieu la fouille des sacs.  Il semblerait que nous allons déboucher sur un lieu particulièrement surveillé !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 05:00
De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Nous longeons les murailles de la vieille ville de Jérusalem.

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Les armoiries du roi David sur l'une des portes de la ville.

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Nous entrons dans la partie chrétienne de la vieille ville par la porte de Jaffa.

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.
De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.
De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.
De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

J'avais bien sûr entendu parler des marchands du temple mais je n'imaginais pas que c'était à perte de vue. Je ne vous en montre qu'une infime partie.

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.
De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Nous passons devant la mosquée d'Omar et l'on aperçoit son minaret au-dessus des murs.

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Et tout à coup nous débouchons sur la petite place de l'église du Saint Sépulcre.

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

En attendant de pouvoir entrer  ( il y a un monde fou ! ) j'aperçois une échelle de bois appuyée sur une fenêtre supérieure. Là j'apprends que les six communautés chrétiennes se jalousent . Or, un statu quo stipule qu'aucune des parties désignées comme territoire commun ne peut être rénovée sans le consentement de toutes les communautés. L'échelle est un signe évocateur de cette situation ; placée en 1852, aucune entente n'ayant été trouvée , elle est toujours là, dans la même position !

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Le pilier d'angle est bien conservé !

Mais il est temps d'entrer !

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Dans l'atrium de l'église se trouve la pierre de l'onction. C'est là que le corps du Christ aurait été préparé avant l'ensevelissement. C'est la treizième station du chemin de croix.

Les chrétiens tentent de s'allonger dessus ...enfin, certains ne sont pas d'accord !

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Au-dessus de la pierre de l'onction, une mosaïque géante représente l'ensevelissement du Christ.

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Nous entrons dans l'église. De suite je suis forcée de voir qu'elle accueille les cultes de six  religions chrétiennes différentes . Je suis déconcertée par l'architecture mal définie. L'atmosphère , sombre, bruyante et étouffante n'est pas propice au recueillement. Mais je n'ai pas fait toute cette route pour caler si près du but. je continue la visite.

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.
De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.
De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

En jouant des coudes, j'arrive à photographier quelques unes des chapelles.

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

La grande chapelle du fond semble être orthodoxe. Bizarre, il n'y a personne ce jour-là !

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Mais il est temps de me tourner vers l'édicule qui abrite la tombe du Christ si je ne veux pas rater la visite.

L'entrée de l'édicule

L'entrée de l'édicule

Nous sommes à l'intérieur de l'édicule

Nous sommes à l'intérieur de l'édicule

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.
De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Nous voici dans la grotte où le corps du Christ fut déposé après sa mort sur la croix. C'est là qu'aurait eu lieu sa résurrection. Le nombre de bougies brûlées là a laissé des traces.

De la vieille ville de Jérusalem au Saint Sépulcre.

Je n'étais pas fâchée de me retrouver dehors. La porte secondaire de l'église m'est apparue fort belle.

Les communautés religieuses n'ont jamais réussi à s'entendre . C'est pourquoi depuis l'an 637 c'est une famille musulmane qui garde la porte du saint Sépulcre. Depuis 1192 ce sont deux familles musulmanes qui se partagent la garde de la porte. Deux fois par jour un membre de la famille Joudeh apporte la clé à un Nusseigeh qui ouvre et ferme la porte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 05:00
Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

En haut du mont Sion nous apercevons l'abbaye de la Dormition et à côté le campanile.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

L'abbaye de la Dormition est un monastère bénédictin construit pour les moines allemands de Beuron ( Bavière ). On distingue deux parties : l'église ronde  et à ses côtés le campanile avec la coupole.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.
Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

Une plaque cassée nous annonce que nous sommes près de la tombe du roi David. Je reste dans la petite cour car seuls les hommes sont autorisés à y pénétrer.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

L'Hom a d'abord vu cet endroit couvert de la suie des cierges brûlés .

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.
Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

Puis il a vu la tombe recouverte d'un velours rouge foncé et à côté un petit meuble avec des livres saints. Il s'agit d'un cénotaphe ( le corps de David ne repose pas là ) et pourtant de nombreux juifs y prient.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

En sortant nous passons devant la statue de David jouant de la harpe.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.
Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.
Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

Nous arrivons par l'arrière de l'abbaye.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

Nous pénétrons dans l'église et traversons le Cénacle, là où aurait eu lieu la Cène, le dernier repas de Jésus avec ses apôtres.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

Nous descendons l'escalier tournant qui mène à la crypte. En arrivant nous remarquons cette mosaïque au sol.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

Malgré la foule, il règne une atmosphère feutrée dans la grande salle. L' autel est surmonté d'une mosaïque de la Vierge à l'Enfant.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.
Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.
Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.
Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.
Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.
Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

Tout autour il y a six chapelles. La dernière est la chapelle hongroise.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

Sous la croix , protégée par une barrière, une Pieta.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

C'est au centre de la crypte que se trouve une statue de la Vierge allongée. C'est la première fois que je la vois ainsi : comme moi, beaucoup ont été surpris ! Elle serait morte là, pendant son sommeil. C'est là qu'elle est restée jusqu'au jour de l'Assomption. ( Un anniversaire en quelque sorte ! )

C'est cette position qui explique le nom donné à l'abbaye. J'ai trouvé la statue d'une rare beauté ! Il émanait d'elle une douceur incroyable !

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

Un dernier regard à la crypte avant de remonter.

Jérusalem : la tombe de David et l'abbaye de la Dormition.

A la sortie un mignon petit chat nous attendait. Il est évident qu'il est habitué à voir du monde !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 05:00
Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

Jérusalem est entouré de monts d'une altitude moyenne de 800 m . Ils sont boisés. Jadis on y trouvait surtout des oliviers, d'où le nom donné à l'un d'eux.

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.
Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

Le bus nous dépose sur un belvédère récent afin que nous puissions avoir une vue d'ensemble des lieux.

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.
Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

Ce point élevé nous permet de voir l'ensemble des monts qui sont bien habités.

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

 Devant nous s'étale la ville de Jérusalem. Je suis surprise par la densité de la population. La ville n'est pas loin du million d'habitants.

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

Nous ne tardons pas à situer la vieille ville entourée de remparts.

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.
Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

Je zoome sur ce qui attire l'oeil : le Dôme du rocher . Appelé à tort mosquée d'Omar, le sanctuaire fut érigé sur les ordres du calife Abd al Malik  ben Marwan. Il abrite le rocher de la Fondation où, selon la tradition musulmane Mahomet serait arrivé depuis la Mecque et d'où il serait monté au paradis en chevauchant sa monture Bouraq .

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.
Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.
Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

En me penchant au-dessus du muret du belvédère je peux voir des tombes antiques. Cela donne une idée de la façon dont étaient enterrés les défunts au tout début de notre ère en Palestine.

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.
Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

Le mur du belvédère porte des inscriptions recto / verso. L'hypothèse d'honorer la mémoire de ceux qui ont participé à sa construction fut avancée. Mais en le contournant, la liste de noms m'a plutôt fait penser à un mémorial juif.

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

Tout le temps qu'a duré notre observation, ce chat est resté à mendier les caresses des uns et des autres . Il a été plus que comblé !

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

Alors que le bus commence à descendre du mont pour aller en ville nous passons près de l'église Sainte Marie Madeleine . C'est une église orthodoxe russe.

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

Puis nous admirons la basilique de Gethsémani , appelée aussi l'église de toutes les Nations. C'est un église catholique construite entre 1922 et 1924.

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

Lorsque nous arrivons au pied de la colline , nous réalisons que sa pente est entièrement couverte de tombes blanches. Il s'agit du plus grand des cimetières juifs : 70000 tombes environ !

Première approche de Jérusalem depuis le mont Scopus et le mont des Oliviers.

Alors que nous nous apprêtons à franchir les remparts de la vieille ville, nous sommes conscients d'y rencontrer les trois religions principales.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 05:00
Phénomènes  naturels

Les aurores boréales.

Le terme aurore boréale est réservé à l'hémisphère nord, au sud on l' appelle aurore australe.

C'est un phénomène lumineux caractérisé par des voiles extrêmement colorés dans le ciel nocturne, le vert est prédominant.

Elles sont provoquées par l'interaction entre les particules chargées du vent solaire  et la haute atmosphère  dans les régions proches des pôles magnétiques.. Les particules émises par le soleil s'électromagnétisent au-dessus de la stratosphère et recouvrent le ciel de draperies phosphorescentes . Pour les voir, l'idéal est un ciel clair dépourvu de lumières parasites.  [ source du Net ]

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans nature
commenter cet article
12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 05:00
Phénomènes  naturels

La porte de l'enfer : c'est un champ de gaz naturel situé à Derweze dans la province d' Ahal au Turkménistan. Ce trou brûle depuis plus de 40 ans au milieu du désert de Karakoum.

A l'origine le feu a été allumé par les scientifiques soviétiques de la pétrochimie en 1971. Ils pensaient que la réserve de gaz serait vite épuisée !

Le cratère mesure 70 m de diamètre pour 20 m de profondeur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans nature
commenter cet article
11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 05:00
Que faire ce week end  ?

J'espère avoir accès à la Cité de Carcassonne véritablement prise d'assaut en août ! Il y a le festival dans le théâtre de plein air qui propose toujours des artistes de talent : les places sont à réserver ! J'y suis allée plusieurs fois mais malgré les places en poche il faut être longtemps à l'avance devant les grilles car à l'ouverture des grilles c'est la bousculade pour trouver la meilleure place sur les bancs. Pendant le spectacle des tableaux sont projetés à la façon de la fête des lumières à Lyon.

Cette année je voudrais aller dans les lices pour un tournoi de chevalerie.

crédit du site de la Cité
crédit du site de la Cité

crédit du site de la Cité

Les cascadeurs offrent, moyennant une entrée de 12€, un spectacle à couper le souffle dans les lices de la Cité de Carcassonne. Le spectacle équestre plonge le public au temps du Moyen Âge du vicomte Roger de Trencavel et de Simon de Montfort.

Le spectacle a lieu tous les jours sauf le samedi à 15h et 16h30.

Après le tournoi les acteurs défilent sous les applaudissements !

Mais, il y a un mais : aujourd'hui la pluie est prévue sur le site. Le samedi est prévu très ensoleillé mais le spectacle n'a pas lieu ce jour-là ! Dimanche sera légèrement nuageux : je réserve donc pour dimanche !

En attendant je vais comme d'habitude chercher toutes les occasions de rire .

J'en profite pour vous glisser une petite histoire belge !

Que faire ce week end  ?

Et vous, que ferez-vous ce week end ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 05:00
Dernier jour en Islande  : Reykjavik

Une belle route goudronnée, de la circulation et des feux tricolores : pas de doute nous arrivons dans une ville importante !

Dernier jour en Islande  : Reykjavik

Nous entrons dans la capitale de l'Islande : Reykjavik. Mais si, vous avez bien une capitale sous les yeux !

Dernier jour en Islande  : Reykjavik

La preuve : il y a même un bouchon pour y entrer !

Dernier jour en Islande  : Reykjavik

Ce dernier jour est libre pour nous. Nous aurons rendez-vous à l'aéroport en fin d'après midi. L'aéroport est à l'intérieur de l'agglomération, au sud du centre ville, ce qui est d'ailleurs sujet à controverse actuellement ! Nous avons donc tout le temps de nous promener. Le centre ville ne nous attire pas surtout depuis que nous avons aperçu cette construction en haut de la colline Oskjuhlio. Il s'agit de La Perle

Dernier jour en Islande  : Reykjavik

La Perle mesure 25,7 m de haut. A l'origine : les 6 réservoirs où est stockée l'eau chaude pour alimenter la ville , une eau d'origine géothermique. Une structure hémisphérique a été ajoutée au sommet . Cet endroit est devenu un des lieux favoris des touristes.

Dernier jour en Islande  : Reykjavik

Au 4ème étage une terrasse panoramique : voilà ce que nous cherchions. Il y a là une cafétéria qui nous satisfait. Au-dessus, au 5ème étage un restaurant tourne sur lui même , il met 2h pour faire un tour complet , il est aussi très cher !

Dernier jour en Islande  : Reykjavik

Depuis la terrasse nous découvrons la capitale. Au fond se dresse la flèche de la cathédrale luthérienne en béton : la Hallgrimskirkja que nous apercevons de derrière. Nous n'aurons pas le temps d'y aller .

Dernier jour en Islande  : Reykjavik
Dernier jour en Islande  : Reykjavik

Les autres points de vue montrent une ville à taille humaine avec beaucoup d'espaces verts. C'est la ville la plus peuplée d'Islande avec environ 120000 habitants. L'habitat fait assez dispersé !

Dernier jour en Islande  : Reykjavik
Dernier jour en Islande  : Reykjavik

Le port a gardé l'activité des pêcheurs mais accueille aussi les navires de croisières .

Dernier jour en Islande  : Reykjavik

En sortant de " Perlan"  nous voyons cette statue équestre qui annonce qu'au rez de chaussée se tient le musée qui parle des vikings, le Saga Museum. Le musée est payant et de toute façon il est maintenant temps de penser à nous diriger vers l'aéroport !

Dernier jour en Islande  : Reykjavik

Avant de descendre de la colline, encore une dernière photo . Reykjavik  signifie  " la baie des fumées ".

J'ai quitté l'Islande à regret et souvent ses paysages magiques viennent me faire rêver !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article