Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 19:00

Notre départ ce jour-là fut exceptionnellement fixé à 10h. C'est que le joli minibus qui nous était réservé avec sièges confortables et climatisation avait rendu l'âme hier soir ! Nous avonc donc attendu le remplaçant. Exit le confort, exit la clim., il nous faudra composer avec un vieux tacot aux sièges éventrés et sans climatisation ! ...je n'ose pas vous parler de la suspension !!!

Nous voilà partis sur une petite route ( traduisez piste ) à travers une zone quasi désertique. Nous croiserons quelques rares hameaux de cases, la végétation est clairsemée. C'est en fin d'après midi que nous arrivons à MANDAWA.

 

Mandawa-16.jpg

Rapide installation dans l'imposant Castle . Sur les conseil du guide, nous avons intérêt à visiter de suite le village car demain nous n'aurons pas le temps... De + en + sympa ce guide, je sens que ne vais pas tarder à m'occuper de lui !

Nous voilà donc partis tous les 10 ( groupe au complet) sur les petits chemins de terre que sont les rues du village.Dans ces rues nous croisons tous les villageois avertis que des touristes étaient arrivés; ces gens sont cordiaux et souriants. Nous constatons que les rues sont aussi empruntées par les chiens, les poules, les chèvres, les cochons, les vaches...Alors que nous arrivons  à la sortie du village nous pensons qu'il serait sage de faire demi-tour pour regagner l'hôtel. C'est alors que nous nous retrouvons dans l'obscurité la plus complète. Que se passe-t-il ? C'est un jeune villageois qui nous explique en anglais que par mesure d'économie il y a extinction des feux tous les soirs à 19h ! Comme le guide n'avait rien dit, personne n'avait de torche ! Le retour s'effectue dans l'angoisse : "mais dans quoi ai-je donc mis le pied ???"  Enfin le Castle se devine!

Nous mangeons en terrasse, sous de grandes toiles tendues. Le soir la température fraîchit, les serviteurs apportent de nombreux braseros.

 

Mandawa 02

 

Le repas est servi dans une ambiance musicale agréable. Avec le café nous avons droit au numéro de charme de Mr Mathura Singh, l'Hercule de Mandawa, l'homme aux flambaux. Il exécuta une danse lascive avec oeillades appuyées qui mirent plusieurs dames mal à l'aise !

 

Mandawa 03

 

Lorsque nous regagnâmes notre chambre, je réalisais qu'il me manquait un accessoire indispensable : un marche-pied !  C'est le lendemain que l'un des serviteurs me dit que si les lits sont si hauts, c'est à cause des serpents ! Ben voyons...

 

Mandawa 04

 

La nuit fut ...blanche !!!  Il devait y avoir une fête religieuse ( toujours pas de renseignement de la part du guide ) car du haut du minaret la prière était hurlée dans un micro et en écho suivait celle d'un indouïste muni d'un micro lui aussi ! Ils ont ainsi rivalisé toute la nuit ! Au petit matin ce furent 10 zombies qui s'installèrent à la table du petit déjeuner ...

 

La matinée commença par la visite de notre hôtel. D'abord la cour intérieure

 

Mandawa 15

 

Partout des serviteurs en uniformes prêts à nous faire visiter  ( la petite pièce n'était pas de refus ! )

 

Mandawa 05

 

Nous quittons le Castle après mille et une courbettes pour nous retrouver dans une autre partie du village. Ce hameau est quasi désert mais les maisons sont somptueuses. Les familles avaient fait fortune dans le commerce de la soie et avaient ensuite préféré la vie trépidante de la ville . Les riches maisons sont gardées par des serviteurs qui dorment à même le sol dans les cours intérieures.

Suivons les panneaux :

 

Mandawa 07

 

C'est vrai que l'or décore ces habitations mais je n'ai pas pris de photos car des "gardiens" y dormaient encore.

A l'extérieur , les murs racontent la splendeur passée.

 

Mandawa 08

 

Mandawa 01

 

En nous dirigeant vers le parking du mini-bus nous apercevons un taxi :

 

Mandawa 09

 

et...un dromadaire attelé. Nous en verrons beaucoup par la suite, y compris sur le tronçon de 42 km d'autoroute !!!

 

Mandawa 06

 

Nous arrivons à BIKANER  la ville rose  ( leur Toulouse à eux ). Dans l'ancien palais du maharajah Gandga Singh une aile est transformée en hôtel, nous y logeons.

 

 

Bikaner]

 

Nous visitons Junagarh Fort autrefois appelé Chintamani.  Contrairement aux autres forts, cette forteresse richement décorée est bâtie en plaine. Nous y accédons donc à pied. 

 

Mandawa 14

 

 

 

A l'intérieur les portes anciennes sont toutes plus magnifiques les unes que les autres.

 

Mandawa 12

 

Etrange statue du Bouddha moustachu :

 

Mandawa 13

 

Nous sommes passés , émerveillés, dans toute une série de chambres plus belles les unes que les autres. Il y avait la chambre bleue, la chambre du maharajah avec son lit en argent massif !!!

Et la chambre dorée...à l'or 24 carats :

 

Mandawa 10

 

Dans la chambre des enfants, cette étonnante balançoire :Mandawa 11

 

Notre guide pendant la visite ? Il avait prétexté devoir téléphoner et nous avait donné rendez-vous dans la cour intérieure. Il était là, fidèle au poste. Nous pensions " il va nous faire un petit speach explicatif" Que nenni, il se contenta d'un "tout le monde est là , on repart "!

Mais pour où ? Le dossier voyage qui nous avait été remis ne prévoyait rien d'autre pour la journée.

Nous sommes arrivés à une espèce de grande foire :

 

Mandawa-17.jpg

 

Les dromadaires avaient été tondus de façon très artistique et devaient parader . Il y avait une remise des prix après la parade.

 

Mandawa-18.jpg

 

 

D'autres dromadaires étaient montés par des cavaliers richement vêtus. Les équipages se voyaient aussi décerner un prix. 

 

Mandawa-19.jpg

 

Pour avoir aperçu notre guide des billets de banque à la main, nous l'avons soupçonné de parier...il nous avait rapidement amené là pour assouvir sa passion pour ce genre de fête et les paris.

Toi mon petit, tu ne perds rien pour attendre...je te réserve un chien de ma chienne !

L'occasion m'en fut donnée le soir même à l'hôtel, lorsque j'ai rencontré un groupe belge à l'apéro!

( fidèles aux recommendations de notre médecin, pour nous l'apéro c'était toujours un coca cola ! )

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 07:00

anémoneAA

 

La seule rescapée sur la trentaine d'anémones dont nous avions l'habitude ! Elle nous attendait, tous pétales ouverts, à notre retour de Marseille.

 

jonquilleAA

 

Des jonquilles étaient venues se joindre à celles que je vous avais déjà montrées. Ouf ! un peu de couleur devant la maison !

 

muscarisA

 

Les muscaris ont décidé de ne pas être en reste, ils nous font la fête aussi à leur manière...sauf qu'il en manque plus de la moitié !

 

Mon jardin me l'a dit : les beaux jours sont de retour !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 19:00

mosquee1-.jpg

 

Nous avons visité la mosquée Jama Masjid à Delhi. C'est la plus grande mosquée de l'Inde. Il a fallu laisser nos chaussures au gardien avant d'entrer dans la grande cour. Demain je mets des chaussures sans lacets !  Les photos sont interdites !!

 

Gandhi1]

 

Voici la tombe de Gandhi. Les offrandes lui sont constamment offertes.

 

minaret-.jpg

 

Nous sommes allés voir le Qûtb  Minâr . Il fut édifié par plusieurs générations à partir du XIIIème siècle. Il mesure      72,5 m de haut. et fut un temps le minaret le plus haut du monde, il est en grès rouge.

Il est construit à côté des vestiges de la mosquée Quwwat-ul-Islam Masjid.

 

colonnades1-.jpg

 

Les colonnes qui sont encore debout sont très finement sculptées.

 

portail

 

Vestige du portail d'Alai Darwaza

 

colliers

 

Scène de rue. Le vendeur de colliers d'oeillets d'Inde. Ces colliers servent d'offrandes aux divinités  mais aussi de bienvenue dans certains restaurants.

 

                                                                                                                                                                       ( à suivre )

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 10:13

2012_0328_Mort-du-Mimosa.JPG

 

Après le passage du jardinier-paysagiste, qui habite à deux pas de chez nous, le verdict est tombé : le mimosa est MORT !  J'entends les coups de hache et le grincement de la scie : l'Hom  est en train de le faire disparaître. ..il va laisser un vide ! Je vous explique : son opulent feuillage nous cachait les voisins d'en face, un couple de malades mentaux, si si ! ou plutôt non non, ce ne sont pas des paroles médisantes puisqu'ils sont fichés à la mairie, à la gendarmerie , à la préfecture, au tribunal....Donc, mon mimosa parti, je me sens vulnérable !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 07:15

Bérénice[1]

 

C'est l'heure du déjeuner . La table est mise dans notre grande cuisine dont nous avons fait une pièce à vivre quand nous ne sommes que deux. Les côtes de porc au filet finissent d'être grillées et je les amène dans des assiettes sur la table. L'Hom prépare toujours soigneusement sa viande avant de commencer à manger pendant que je trépigne parce que la mienne refroidit ( je découpe au fur et à mesure ) Il a enlevé l'os et prélevé le poindre petit bout de gras quand...c'est le moment précis que choisit le téléphone pour sonner. Le téléphone est dans la salle à manger voisine. Je fonce...

C'est la soeur de l'Hom. Après quelques mots échangés, elle me signale qu'elle souhaite parler à son frère. J'appelle donc l'Hom et nous échangeons nos places puis je décide de retourner à table. 

A mon retour à table je constate que l'asiette de l'Hom est vide et je pense : "le goinfre, il ne m'a même pas attendue !" Je décide donc de manger à mon tour pendant qu'il continue sa conversation avec sa frangine.

Je dispose le plateau de fromages sur la table lorsque l'Hom revient : " tu as mis ma côtelette au chaud ? "

Stupeur de ma part..."mais tu ne te souviens pas que tu l'avais mangée ?" " non, je ne crois pas!"

Notre incompréhension ne dure pas bien longtemps. Silencieuse, sagement assise près du fauteuil, une boule de poils abricot du nom de Bérénice se pourlèche les babines avec délice. La petite langue rose fait du 360° autour des lèvres! Son air angélique nous fait partir sur un fou-rire...Mais comment a-t-elle fait pour aller si vite? Ma côtelette avec os et gras, elle ne l'avait pas touchée...

Revenus à un peu plus de sérieux , l'Hom s'inquiéte "je mange quoi moi alors ? "..."ne te fâche pas, mais je crois qu'il va falloir que tu ailles te faire cuire un oeuf" !!!

 

 

                                     -

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 19:15

ecole-.jpg

 

Nous avons atterri à New Delhi le jour de la fête nationale...si bien que l'armée nous a interdit l'accès à bon nombre de sites. Nous en avons profité pour nous imprégner de cette vie ...différente de la nôtre.

Les enfants des écoles étaient rassemblés à cette occasion et attendaient sagement...

Nous avons rencontré

2568941-1-.jpg

 

La circulation en ville...

 

2568909-1-.jpg

 

Des camions TATA, la marque du pays.

 

2620582-1-.jpg

 

Attention dans les virages...

 

2620852[1]

 

Des transports en commun...

 

2580724-1-.jpg

 

Le barbier au travail, à même le trottoir.

 

2569317-1-.jpg

 

Toujours à Delhi, femme en sari au travail...

 

Demain la fête nationale sera finie et nous pourrons alors aller visiter les merveilles de l'Inde du Nord. Cela vous va ?

 

                                                                                                                                                                                       ( à suivre )

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 11:05

 

Marseille-01.JPG

 

Petitgris : le retour ! Comme la photo ne vous le dit pas, nous étions à ....Marseille !

Marseille en ce moment est un chantier géant ! Ils refont le réseau gaz de ville...et ont attaqué des trous dans absolument toutes les rues! Certains trottoirs sont impratiquables car des terrasses sont installées devant les innombrables cafés / restaurants. Le Vieux Port est dans une pagaille monstre car en plus des travaux pour le gaz, la ville a décidé d'en faire une zone sans voiture : ce qui n'est pas mal du tout...sauf pour les touristes qui débarquent pendant les travaux. Tous les arrêts de bus et de petit train touristique ont été déplacés assez loin. Ajoutez à cela que nous avons débarqué pendant l'arrivée du marathon de Marseille...d'où une queue interminable partout !Les immeubles semblent avoir profité du chahut pour faire les ravalements de façades, même l'Opéra avait sa façade bâchée ! Impossible de faire une photo sans grue !

Nous pensions nous rattraper lundi : ce jour-là pas de bateau pour les calanques, cathédrale fermée, chateau d'If fermé...Rassurez-vous nous avons fini par trouver une balade exceptionnelle...je vous la raconte dès que les photos seront classées et enregistrées.

Nous avons une chambre  à l'hôtel près du vieux port et à 10m de la Canebière. Lundi soir nous allions aller nous changer pour le repas d'anniv. de l'Hom, quand nous apercevons , attachés à la porte de l'hôtel, le ruban dont la police entoure les endroits où il se passe quelque chose : qu'est ce qu'il y a ? Un des très nombreux policiers présents sur place, nous explique qu'un engin de travaux avait percé une canalisation de gaz et que la fuite était importante ! Pendant le ballet des voitures de pompiers, ambulances et police...nous sommes allés manger dans une rue derrière l'autre quai ! A notre retour les lieux étaient sécurisés et nous avons pu regagner la chambre !

Mardi matin : dès 06h30 les grues et autres pelleteuses commencent leur ballet à grand renfort de signaux sonores : ma parole ils sont tous en marche arrière !!! Paraît que c'est parce que tout doit être fini avant la saison touristique! Puique nous étions prêts nous gagnons à pied la cathédrale : j'ai pas compté les escaliers !!! A 9h nous étions devant la porte fermée ! En résumé le curé marseillais ne reçoit pas pendant les offices du dimanche ( ça je suis d'accord ) mais il est fermé le lundi et n'ouvre jamais avant 10h les autres jours ! Le bateau des calanques n'avait lieu que le mercredi...Nous nous sommes rabattus sur le marché aux poissons puisque c'était la "criée" !

L'aventure marseillaise, bien que fortement perturbée, nous laisse de bons souvenirs...Je vous en reparlerai !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 07:15

5724692[1]

 

Alors que nous longeons les lagunes entre Narbonne et Gruissan, notre oeil est attiré par un groupe de volatiles. Nous arrêtons et descendons de voiture : les cris incessants et puissants ne laissent aucun doute, les flaments roses sont là !

 

5724762[2]

 

A les voir si pâles, la saison n'a pas due  être très riche en crevettes !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 07:15

 

parfume narcisse1011 250[1]

 

Excellent dimanche à toutes.

Je suis absente pour trois jours...le temps d'une escapade en amoureux.

Je vous dis à mercredi...si la SNCF le veut bien !!! Vous allez me manquer !

Bisous, bisous...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 19:00

Aujourd'hui nous avons du temps libre pour promener dans le quartier français.

 

19223111[2]

 

Très vite ce sont les balcons fleuris qui attirent l'oeil.

 

19222841[1]

 

19222964[1]

 

19229997[3]

 

Nous avons bien sûr emprunté la célèbre "Bourbon Street" , le quartier chaud de la ville, leur Pigalle à eux. Bon, c'est le soir que cela devient louche...Nous étions au milieu de la journée ; c'est animé, bruyant, un peu sale, nauséabond et pas mal de gens ivres. Ne nous attardons pas !

 

bourbon-street-in-the[1]

 

Le soir, nous avions rendez-vous au bord du Mississipi, à l'embarcadère.

 

1794368[1]

 

Devant nous, le ballet incessant des bateaux de toutes sortes.

 

19223273[2]

 

Voilà notre bateau-croisière : c'est le Natchez ! Un bateau à aube...

A bord, nous avons la permission de visiter même la salle des machines. Viens ensuite le repas convivial tandis que nous voguons. Un orchestre de jazz occupe le fond de la salle et à ma demande ils ont interprété mon air-culte, "Petite fleur" de Sidney Béchet...en me remerciant pour ce choix. Mais non messieurs, c'est moi qui vous remercie de l'avoir si bien interprétée.

 

19223157[1]

 

Le lendemain, matinée libre pour faire les derniers achats. Mais voilà, il tombe des cordes depuis la veille. J'avais emporté vestes imperméables et parapluies, donc en route. Au retour, force est de constater que si le haut est sec, les pantalons sont détrempés. Les valises sont bouclées et pas question d'y ranger du linge mouillé. J'ai donc joué du sèche cheveux ...et nous avons pu monter, séchés, dans le bus chargé de nous tranférer à l'aéroport. En cours de route le chauffeur nous parla des inondations qui commençaient à arriver sur New Orléans...Nous avons fait les formalités d'usage, sommes montés dans l'avion pour apprendre que la fermeture de l'aéroport était imminente...Pendant une heure nous avons rongé notre frein...quand tout à coup l'ordre de serrer la ceinture a été donné. Je n'ai jamais vu d'envol aussi rapide, le temps de dire ouf nous étions déjà en l'air. Toute la nuit les renseignements sur les conditions du vol nous étaient donnés et l'Hom se pencha soudain à mon oreille " on va franchir le mur du son" ! C'est vrai qu'on volait vite, si vite que c'est avec 15mn d'avance que nous avons atterri à Roissy. Si les bagages ne tardent pas nous aurons notre train !...Pourtant un silence pesant et inhabituel nous attendait à l'aéroport. Valises en main nous avons gagné la gare : personne !!! Renseignements pris, il y avait une grève générale depuis la veille. Nous avons pu prendre un petit bus qui nous a conduit à la gare de Lyon d''où un train devait partir pour le sud. Il y eut des arrêts, des changements jusque Avignon. Là, plus rien ! Blocus complet ! Nous avons donc pris une chambre à l'hôtel voisin pour nous retrouver à 06h sur les quais au cas où. Vers 11h nous avons eu un train pour Montpellier...nouvelle attente ...un autre train jusque Béziers. Stop ! plus rien jusqu'au lendemain matin...Nous étions à 18 km de chez nous.J'ai dû aller téléphoner depuis un café chez nos voisins qui vinrent nous chercher. Inutile de vous dire que depuis cette aventure j'ai acheté un téléphone portable !

Voilà, après avoir failli être victimes des inondations en Louisiane , nous avons mis 72 heures pour faire Paris-Narbonne ! Qui dit mieux  ???

 

carte

 

Humour de la Louisiane

 

                                                                                                                                                                                          FIN

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche