Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 18:00

avion-t10496[1]

 

 

Tant que vous n'êtes pas allés aux USA vous n'avez pas vraiment de raison de vous plaindre des contrôles à l'aéroport !

Déjà, mon passeport actuel datant de 2004, j'ai dû faire une demande d'autorisation de voyage ( visa ) payante ( 14 US dollars ) par Internet.  Lors de l'enregistrement des bagages de soute, questionnaire sur leur contenu, qui les a préparés ? Bin moi ...le mien et celui de l'Hom pardi !  Lorsque tu as répondu aux questions, on pèse, on vérifie si tu as bien les cadenas qui permettent aux américains d'ouvrir avec leur passe... et tu vas alors assister au passage aux rayons X du dit bagage... ouf la valise , elle, est passée.

Muni de ton passeport , tu subis le regard suspicieux du policier qui vérifie sur un écran que tu n'es pas indésirable là bas...généralement il laisse un blanc.... histoire de faire monter le stress...et tu passes comme une fleur dans les détecteurs du portique.  45mn : un record ! Qu'est-ce que nous étions contents, des amis dernièrement y avaient passé 5 heures !

Après 7h30 de vol tu arrives sur le sol américain. Tu descends de l'avion pour te diriger vers les contrôles. Et là tu montres ton passeport et ton autorisation Visa, persuadée que cela suffit. Que nenni ! Le policier te demande de poser les 4 doigts de la main droite sur une plaque pour les empreintes, déjà tu fais mine de partir mais...il manque le pouce qui a droit à une séance en solo. Bon, j'en ai plus d'autres, je file...Heps...pareil avec la main gauche, d'abord 4 doigts puis le pouce seul. Là j'attends : vont certainement me faire l'empreinte des orteils ! Et non, il me dit d'enlever les lunettes...là Coco je ne te vois plus...mais je devine : une photo ! Ne souriez pas...si tu crois que j'ai le coeur à ça !

Récupération des bagages, nous n'avons pas été inquiété. C'est en arrivant à l'hôtel que je me suis rendue compte que mon cadenas spécial USA avait eu affaire à une grosse brute qui ne sait pas se servir du pass et me l'avait bousillé : il ne fermait plus ! Par contre, en ouvrant la valise, les vêtements soigneusement pliés et coincés pour le transport étaient complètement chamboulés, voire roulés... un carnage !

Au retour, enregistrement des bagages avec les questions d'usage mais sans souci. Arrive le contrôle des passeports, re-suspicion pour faire monter la pression .. mais comme je suis innocente comme l'agneau qui vient de naître, j'avance vers le portique aux détecteurs de métaux. Je dépose dans un bac ma montre, ma ceinture et mon petit sac  quand un gars en uniforme me dit " shoes "Pour les messieurs je comprends, chaussures fermées = danger ! mais je suis en nu-pieds , petites lanières, rien à cacher ! Il n'a pas l'air commode le bougre, donc je m'éxécute. J'ai essayé le portique scanner ! Vous avancez , posez vos pieds nus rigoureusement dans les empreintes au sol, face à une paroi et coudes levés, mains de chaque côté de la tête, vous attendez le signal de la délivrance...Ne vous réjouissez pas trop tôt : de nouvelles empreintes au sol ...pour un scanner des pieds !!!  Ensuite il ne reste plus qu'à retrouver vos affaires personnelles dans les caisses qui s'accumulent et à vous rhabiller ! Mieux vaut ne pas arriver à la dernière minute à l'aéroport.

Le reste c'est du classique, vol de nuit et descente avec des têtes à faire peur !

Maintenant j'attends : vu qu'ils ont toutes les coordonnées possibles et imaginables me concernant, ils vont me l'envoyer quand ? Quoi, comment quoi ? Bé ma PHOTO  bien sûr !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 06:00

baigneur-.jpg

 

Si le moral était revenu au beau fixe , il fallait bien trouver des occupations à présent que les promenades et les courses étaient remises à plus tard , six semaines avait dit l’infirmier ! C’est Mme Dubourg qui trouva la solution . Elle avait acheté des petits baigneurs en celluloïd de douze centimètres de haut , deux pour Chantal et deux pour Paulette . Cette dame aimait la couture et avait l’habitude de confectionner les robes de ses filles elle-même . Elle avait donc tout un stock de chutes de tissu qu’elle donna aux fillettes .Les heures passaient dans l’ardeur de la création . Le nombre de tenues des poupons ne se comptait plus et certaines suscitaient l’admiration de Mme Dubourg . Yvonne , elle , se demandait bien à quoi cela allait servir …C’est pourtant là que Paulette apprit à manier les ciseaux , à enfiler les aiguilles et à coudre au point devant puis au point de piqûre . Elle appris aussi à matérialiser les idées de toilette que jusque là elle se contentait de rêver ;

Lorsque les Dubourg repartirent pour Tourcoing , Paulette eut la permission de conserver ses poupées et reçu une réserve de tissu pour continuer .... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 18:00

NY-Metropolitain.JPG

 

Le musée Métropolitain de New York expose dans des mises en scènes époustouflantes de beauté des reconstitutions des différentes civilisations à différentes époques.

 

NY-temple-2.JPG

 

Le temple de Dendur est l'attraction principale du département des antiquités égyptiennes. C'est un don de l'Egypte à New York lors de la construction du barrage d'Assouan, les américains l'ont reconstitué en taille réelle. Non visible au premier plan, une pièce d'eau entoure le temple, eau dans laquelle pousse du papyrus.

 

NY-vierge.JPG

 

Dans d'immenses salles consacrées à l'art religieux, de nombreuses statues de vierges , soit données ...soit ramenées par les soldats... A l'arrière plan gauche, la grille fermant le choeur a été reconstituée.

 

NY-salon.JPG

 

Des pièces européennes ont été reconstituées, le souci du détail allant même jusqu'à respecter la hauteur de plafond d'origine. Des salles d'hôtels particuliers parisiens, une salle de château suisse ..etc...

 

NY-bourgeois.JPG

 

La partie réservée aux sculptures est très riche aussi . Voici les bourgeois de Calais de Rodin.

 

NY-frileuse-.JPG

 

ou encore la Frileuse en bronze, de Houdon. Elle est aussi parfois appelée "l'hiver".

 

NY-bebe-roulain.JPG

 

La peinture tient aussi une place très importante dans ce musée. J'ai pu admirer longuement les jeunes filles au piano  ainsi que les filles de Catulle Mendès  de Renoir ...je n'arrivais pas à m'en détacher ! Quand tout à coup j'ai reconnu  Mme Roulin et son bébé  de Van gogh , tableau que j'avais eu l'occasion de voir lors d'une exposition à la Fondation Gianadda de Martigny ( Suisse )...no comment !

 

NY metropolitain 2

 

Le musée américain d'histoire naturelle  est lui aussi immense et reconstitue les mises en scène à taille réelle de la vie de tous les animaux vivants ou disparus, puisque la visite commence par les dinosaures. On peut y vois également des pierres dont certaines précieuses et rares ! Je vous fais grâce de la visite...elle est longue !

 

NY-elephants.JPG

 

On s'y croirait...

 

moma[1]

 

Autre musée célèbre, celui que les new yorkais appellent le Moma !

 

moma-exterior-doors-1-.jpg

 

Voici l'entrée vitrée de ce musée d'art moderne.

 

nuit-etoilee-Van-Gogh-.jpg

 

Il possède la nuit étoilée de Van Gogh...celui-là, je l'aime beaucoup !

 

NY-justice.JPG

 

Nous somme passés dans le très sérieux quartier administratif. A New York les bâtisses sont groupées par fonction. Ici la Cour de Justice...

 

NY justice 2

 

à côté de la Cour Suprême...une petite pensée fugace pour notre DSK ....qui a pu visiter l'intérieur !

 

NY finance

 

Wall Street , les hauts lieux de la Finance, bien protégés....

 

NY police QG

 

Ici les quartiers généraux de la Police....

 

city-hall-NY-.jpg

 

La City Hall ...autrement dit la mairie.

 

NY-recrutement-armee-copie-1.JPG

 

Les forces armées américaines recrutent...

 

NY-sculpture-rue.JPG

 

Surprenante sculpture de rue...qui donne envie de farniente et de fraîcheur au bord de l'eau ...

 

NY-nuages.JPG

 

Quand le ciel se couvre, le sommet des gratte ciel est dans le nuage !

 

metro-2-copie-1.jpg

 

Nous pourrions rentrer en métro...mais moi j'préfère la marche à pied !

 

paquebot

 

Au bord de l'Hudson, au New York Passenger ship Terminal un nouveau bateau de croisière vient d'arriver, un petit celui-là ! Durant le séjour nous avions vu le plus souvent les paquebots de la compagnie Cunard Cruises.

 

avion

 

Hélas, l'heure a sonné pour nous de nous rendre à l'aéroport JFK où notre appareil Swiss nous attend. Je vous recommande cette compagnie : confort et service à bord parfaits ! Cela vaut peut-être la peine d'atterrir à Genève....de toute façon de Paris, nous avions encore plus loin !!! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 06:00

platre_jambe-1-.png

 

.Le docteur Bazart ne vint que dans l’après midi et l’ambulance suivit . Le temps d’arriver à l’hôpital Yvonne s’entendit dire qu’il était trop tard et que le service médical avait fini sa journée . Paulette , jusque là silencieuse , réalisa - quand l’ambulancier décréta qu’il n’allait pas la ramener pour aller la rechercher le lendemain et qu’ il avait d’autres chats à fouetter - qu’elle risquait de rester une nuit à l’hôpital alors qu’elle n’avait ni robe de nuit ni brosse à dents . Elle , si discrète d’habitude , se mit à hurler non stop , telle une sirène . Yvonne , qui bien sûr avait déjà donné son accord pour que l’infirmier la garde , n’arriva pas à la faire taire malgré les gifles et les menaces . Tout ce bruit avait fini par inquiéter la bonne sœur chef du service . Elle fit taire Yvonne et ne voulut écouter que les explications de Paulette . Résultat , la sœur trouva un jeune radiologue pour passer la radio du pied sans tarder , et tandis qu’elle avait retenu un infirmier qui se préparait à partir , elle demanda à l’ambulancier de bien vouloir attendre . C’est ainsi que Paulette eut la jambe plâtrée jusqu’au genou tandis que la sœur lui faisait la conversation .Elle lui parla de ses études et de son futur métier . «  Institutrice  » répondit Paulette . Doucement la sœur lui expliqua qu’elle pourrait être une sœur institutrice et elle lui fit voir tous les avantages de ce choix . Le plâtre immaculé était posé et Paulette savait ce qu’elle allait faire de sa vie : une vie dédiée à l’amour de Dieu et à l’amour des enfants . Elle ne regrettait plus du tout de s’être cassé le pied et Yvonne vit revenir une Paulette épanouie qui ne manqua pas d’embrasser la sœur avant de partir . C’est une Paulette triomphante qui revint au logis. Les jours suivants elle finit par confier ses projets à Chantal qui approuva et décida qu’elle suivrait la même voie ainsi elles ne seraient pas séparées .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 18:00

gpi67q8s-1-.jpg

 

L'Empire State Building est encore le principal centre d'intérêt de la ville. Du haut de ses 102 étages nous avons une vue panoramique à 360° sur Manhattan .

 

NY-empire.JPG

 

Avant d'entrer, levons les yeux...vertigineux !

 

NY-empire-2.JPG

 

Nous sommes dans le hall, prêts à prendre les ascenceurs : jusqu'au 86ème et changement pour aller au sommet.

 

NY-Chrysler.JPG

 

Depuis le sommet de l'ESB nous avons une vue sur l'immeuble favori des new yorkais et surtout des gens du métier de la construction : je veux parler de la Chrysler Tower dont  vous apercevez la flèche au premier plan. Elle fut achevée en 1930 et mesure 319m de haut, flèche comprise. Depuis 2008, Abu Dhabi en est propriétaire à 75%.

 

NY-Christophe-colomb.JPG

 

A Colombus Circle se dresse la statue de Christophe Colomb en haut d'une colonne. Elle fut érigée à l'occasion du 400ème anniversaire de la découverte de l'Amérique  par ?...Ch. Colomb lui-même. C'est le sculpteur italien Gaetano Russo qui l'a réalisée. C'est le point depuis lequel toutes les distances sont mesurées à NY comme cela se fait à Paris depuis Notre Dame.

 

NY-monument.JPG

 

Autour de Colombus Circle , des monuments avec des statues . Lorsque j'ai demandé, j'ai reçu en réponse " la porte des marchands" .

 

NY monument 2

 

Voici le détail du sommet du monument.

 

NY-globe.JPG

 

Toujours sur Colombus Circle , devant le Time Warner - société de médias - et la Trump tower il est impossible de ne pas voir cette mappemonde de 21m de Haut.

 

NY-atlas.JPG

 

Sur la 5ème avenue, dans le Rockfeller Center, se trouve l'imposante statue d'Atlas portant sur ses épaules la voûte céleste. C'est l'oeuvre en bronze de Lee Lawrie . Elle est installée là depuis 1937, en face de la cathédrale Saint Patrick..

 

NY-cath-st-Patrick.JPG

 

La cathédrale St Patrick, photographiée depuis le haut de la tour Top of The Rock . J'aime cette photo où l'on voit bien la construction en forme de croix.

 

NY-titan.JPG

 

Autre statue célèbre dans le quartier Rockfeller : le Titan apportant le feu au monde. Les fontaines créent une ambiance rafraîchissante mais ...rendent les photos difficiles à cadrer !

 

NY-maison-coloniale.JPG

 

Cette belle demeure de style palladien construite en 1765 par le colonel anglais Morris fut occupée pendant la guerre d'indépendance par Georges Washington. En 1810 la très fortunée Eliza Jumel la rachète et la fait décorer avec goût.. Cette maison coloniale est la plus ancienne de Manhattan , la ville la racheta en 1903. Cette maison abrite actuellement  un musée.

 

NY rue protégée

 

En face de la maison Jumel une rue entière est conservée et protégée. Les maisons de bois sont dotées d'escaliers extérieurs. Ce quartier permet de se faire une idée de ce que pouvait être le nord de Manhattan aux 18 et 19ème siècles : une zone rurale parsemée de villages d'immigrants et de maisons de Maîtres.

 

NY escaliers

 

Les escaliers extérieurs sont encore très présents à NYC

 

NY escaliers 4JPG

 

Quelle que soit la hauteur de l'immeuble ! Sujets au vertige, s'abstenir !!!

 

NY escaliers 3

 

Autres escaliers devant les maisons : ceux-là je les adore !  Au sous-sol se trouve généralement la cave...mais il nous a été donné de voir qu'elle servait parfois d'habitation ...

 

NY-chinois.JPGVous marchez  tranquillement dans les rues de New York et tout à coup, alors que rien ne le laissait prévoir, de l'autre côté de la rue se dresse ce bâtiment.  inutile de vous frotter les yeux, vous ne rêvez pas : de l'autre côté de la rue c'est la Chine...ou plus exactement Chinatown.

 

NY chinois 2

 

Dépaysement assuré lorsque toutes les enseignes sont écrites en chinois ! Par contre prenez garde car ce lieu est le temple du faux, de la contrefaçon !!!

 

porte avion

 

En nous baladant vers le port nous avons trouvé le porte-avion "l'Intrépide"  qui pourra être visité dès le 19 juillet prochain ! Dessus des avions américains ayant participé à la guerre du Viet Nam, ...un anglais, un français : Etendard IV-M , un polonais, des hélicopters  etc...

 

porte avion 3

 

On distingue bien l'avion-espion A-12 Blackbird !

 

porte avion 2Vu de profil, pour donner une idée de la longueur.

 

concorde

 

Un peu plus loin ...notre Concorde supersonique tant décrié !!!

 

sous-marin.JPG

 

Et le sous marin Growler.  Ces trois appareils constituent "l'Intrepide Museum" situé quai 86 au bord de l'Hudson River à l'ouest de Manhattan.

 

pompiers

 

Alors que nous observions ce musée, les pompiers sont passés....et au premier plan on voit l'ombre de l'Hom en train de les "mitrailler"...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 06:00

cycliste-2-.jpg

 

Le premier jour des vacances Yvonne fit lever Paulette à 6h30 le matin : pas question de grasse matinée, il fallait que Paulette gagne le pain qu'elle allait manger ! Yvonne demanda donc à sa fille d'aller à la ferme chercher le lait et le beurre . Les jeux seraient pour après cette mission dûment remplie . La ferme était au bout du chemin de terre qui serpentait entre les deux fossés profonds , un virage à droite pour se retrouver sur la route pavée bordée d’un sentier de terre généralement réservé aux cyclistes , un autre virage à gauche cette fois et après avoir longé la longue muraille qui fermait la propriété du maquignon et on était arrivé . Face à la rue , une grande cour au milieu de laquelle se trouvait un imposant tas de fumier entouré du nauséabond purin : la fierté des fermiers , leur signe extérieur de prospérité .Tout en haut du tas , il n’était pas rare de voir le coq batailleur s’égosiller à l’approche de quelqu’un .Il fallait ensuite traverser le vaste hangar situé dans le fond de la cour et où étaient entreposées les monstrueuses machines agricoles . Puis il fallait se diriger vers la cuisine où attendait la fermière , une dame obèse et autoritaire qui terrorisait Paulette . Là , l'enfant tendait le pot et la fermière y versait le lait crémeux à l’aide d’une grosse louche qu’elle tenait très haut au dessus du pot . A chaque fois Paulette était épatée de voir que la fermière n’avait rien renversé . Rassurée , elle prenait alors le petit porte monnaie et payait . Il lui fallait faire la route en sens inverse sans renverser le lait ! Ce jour-là Paulette partit en vélo pour son expédition quotidienne le cœur léger , puisqu’à son retour ses amis seraient là ! Lorsqu’elle s’engagea sur la route pavée elle prit à droite le sentier de terre des cyclistes et vit venir à sa rencontre , lancé à vive allure , un coureur cycliste portant le maillot de l’équipe locale . Elle ralentit le pédalage , persuadée que le cycliste allait s’écarter pour tenir sa droite à lui. Lorsqu’il ne fut plus qu’à deux mètres d’elle , elle décida de lui laisser le sentier et tourna sa roue …au même moment le coureur décida d’en faire autant et le choc fut inévitable. Les vélos se couchèrent sur le sol mais sous la violence de la collision Paulette roula jusqu’au fond du fossé qui bordait la piste cyclable . Elle s’y écrasa , la jambe droite repliée sous elle , entendit un craquement et ressentit une vive douleur . Elle n’osait pas bouger . Les habitants des maisons voisines étaient sortis de chez eux et Paulette entendit le coureur , déjà relevé, qui leur expliquait qu’il s’entraînait pour la course organisée la semaine suivante à l’occasion de la ducasse . Il ne voulait pas casser son rythme et avait attendu la dernière minute pour laisser la place , il reconnaissait avoir eu tort et n’avoir pas pensé qu’une fillette aurait été désorientée par son attitude . Enfin quelqu’un s’inquiéta de voir Paulette toujours au fond de son fossé : la pauvre ne pouvait plus bouger ! Un voisin était parti chercher Yvonne qui arriva en maugréant car elle n’aimait pas être dérangée pendant le nettoyage et , à la surprise générale , son premier geste fut d’aller vers le vélo pour récupérer le petit sac et vérifier que l’argent du lait s’y trouvait encore . Rassurée , elle ordonna à Paulette de remonter du fossé , l’enfant n’y arriva pas . C’est un des messieurs présents qui descendit la chercher et la remonta avec précaution . La cheville avait plus que triplé de volume et Paulette hurlait quand on lui mettait le pied à terre . A la grande honte de Yvonne il fallut la reconduire assise sur le vélo que Gaspard , le voisin , poussait à la main . C’est le moment que choisirent Chantal et Bernard pour venir chercher Paulette . Très professionnel , Bernard diagnostiqua une fracture de la cheville …mais préféra alla chercher son père . Le Dr Dubourg confirma les dires de son fils et conseilla à Yvonne de faire venir le médecin et une ambulance car il fallait aller à l’Hôtel Dieu de Valenciennes pour une radio et un plâtrage....                                                                                                        à suivre

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 18:00

NY-Central-park.JPG

 

C'est depuis le 70ème étage du "Top of The Rock" dans le Rockfeller Center que l'on a la plus belle vue sur Manhattan et Central Park . Ce gratte ciel de 259m de haut a ré-ouvert ses terrasses d'observation faisant ainsi concurrence à l'Empire State Building. L'ESB vient de fêter ses 81ans et il est possible d'accéder au 102ème étage pour une vue panoramique à 360°. ...pourtant le Top of The Rock , plus confortable d'accès ( pas le labyrinthe de corde pour canaliser les touristes comme à l'ESB ) , les terrasses sont plus spacieuses et la vue meilleure que depuis le mince couloir protégé de hautes vitres de l'ESB.

 

NY central park. 2JPG

 

Central Park est le véritable poumon de NY, véritable oasis de verdure au milieu de l'océan de béton.

 

NY-ecureuil-cent-park.JPG

 

Sans faire de bruit, jetons un oeil dans le feuillage. Je le savais que j'étais observée...le petit écureuil guette !

 

NY-ecureuil.JPG

 

Celui-là a osé sortir de l'abri des feuilles et s'aventure sur le tronc en ...nous guettant du coin de l'oeil ! Leur pelage d'été m'est apparu beaucoup plus clair que lorsque je les avais vus en hiver 2000.

 

NYecureuil-2.JPG

 

Ce petit écureuil hardi s'est aventuré sous l'un des bancs du Washington Square, près de l'Université de NY dans le quartier de Greenwich village.

 

NY-square-universites.JPG

 

L'endroit attire la foule par sa fraîcheur

 

NY square 2

 

L'ambiance y est décontractée...

 

NY-arc-triomphe.JPG

 

Un arc de triomphe dédié à Georges Washington y a été érigé en 1895. De nos jours les étudiants de l'Université défilent sous l'arche lors de la cérémonie de la remise des diplômes.

 

NY-fontaine-2.JPG

 

Dans la ville même, les fontaines sont nombreuses. Celle-ci a été prise dans le Rockfeller Center. Elles apportent fraîcheur et chant de l'eau. Nous avons pu remarquer que au milieu du stress de la vie citadine, les habitants venaient nombreux faire un break et se détendre dans ces havres de paix.

 

NY-fleuriste.JPG

 

Les new yorkais aiment acheter un bouquet pour rentrer le soir chez eux...

 

NY-vegetation.JPG

 

La végétation est là uù l'on ne l'attend pas. Comme ici au milieu d'une tour.

 

NY végétation 2

 

Ou alors au sommet d'un immeuble...

 

Ny-chateau-d-eau.JPG

 

A NYC les châteaux d'eau de bois en haut des immeubles sont toujours opérationnels et permettent de recueillir l'eau de pluie.

 

NY-les-iles.JPG

 

 

L'eau, Manhattan n'en manque pas ! 

Manhattan est une île de 58,8km² entourée par l'Hudson River à l'ouest, l'East Rver à l'est, l'Upper New York Bay au sud et l'Harlem River au Nord.

A l'embouchure de l'Hudson se trouve Liberty Island sur laquelle se dresse la célébrissime Statue de la liberté que l'on devine au centre de la photo. Excusez la mauvaise qualité de l'image mais le temps s'était outrageusement couvert !

A sa droite, à moins d'un km de la Statue,  une autre île : Ellis Island. C'est sur cette île qu'étaient "accueillis" les immigrants avant leur intégration aux USA. Auparavant ils débarquaient à Manhattan, sur l'actuel Battery park mais la population s'était plainte et avait obtenu qu'ils soient dirigés sur Ellis Island.

 

sur le pont

 

Nous empruntons le pont de Manhattan au-dessus de l'Hudson pour gagner Brooklyn à bord d'un bus découvert. L'Hudson est un fleuve de de 507km de long qui coule dans l'état de NY et forme la frontière entre les états de NY et le New Jersey. Il s'élargit pour former la baie de Ny avant de se jeter dans l'océan Atlantique.

 

NY Manhattan

 

Depuis Brooklyn nous avons une vue sur les principales tours de Manhattan. Au-dessus de l'Hudson l'autre pont, le pont de Brooklyn.

 

NY-Brookling.JPG

 

Notre arrivée à Brooklyn. Nous avons beaucoup aimé cet arrondissement assez résidentiel et ses maisons du XIXème 

 

NY-arc-triomphe-Brookling.JPG

 

A Brooklyn aussi un arc de triomphe attire l'oeil. Datant de 1892, il s'agit du " Soldiers' and Sailors' Mémorial Arch " sur Grand Army Place.

 

NY Battery voilier

 

De retour à Manhattan nous gagnons Battery Park où sont accostés d'imposants voiliers.

 

NY sauvetage

 

Près de l'embarcadère d'où partent les bateaux qui emmènent les touristes faire le tour de Liberty Island et Ellis Island  j'ai remarqué cette sculpture "sauvetage en mer". Pas loin de là  une autre sculpture s'appelle les immigrants...je suppose donc que cette scène rappelle l'arrivée à risque des immigrants. Mais elle me fait aussi penser à notre zouave du pont de l'Alma : pratique pour surveiller la hauteur de l'eau !

 

NY-proprete.JPG

 

Revenus dans le centre ville, nous avons remarqué que de nombreux habitants promenaient leur chien. Très souvent aussi les chiens allaient par deux de même race le plus souvent. Les américains auraient-ils peur que leur animal s'ennuie?  En tout cas, les rues sont propres et les panneaux dissuasifs sont efficaces !

C'est à New York que j'ai pu voir les hôtels de luxe et les "spa" pour le bien être des chiens et des chats !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 06:00

ancien pupitre ecolier[1]

 

Arriva le grand moment tant attendu : l'examen d'entrée en sixième !  Mme paulin, la directrice avait expliqué à Paulette que ce jour-là on lui demanderait de réciter ce qui lui avait été enseigné au cours de l'année. Paulette se sentait donc rassurée  et ne comprenait pas le stress de ses deux amies. Confiante elle se dirigea vers la salle qui portait son nom sur la liste de candidats, s'assis et commença à répondre par écrit aux épreuves. Puis ce fut le tour de l'oral : pas de souci Mme paulin avait très bien expliqué tous les sujets. Il y eut ensuite un rendez-vous de donné le soir même pour les résultats. Ce fut en compagnie de sa mère que Paulette se rendit dans une cour très arborée pour attendre...et à sa grande surprise elle vit arriver son parrain ainsi que sa femme Paulette 2 puis sa marraine Suzanna et sa famille. Tous entourèrent Yvonne qui avait besoin d'être soutenue dans ces moments d'intense émotion. Bientôt les conversations se turent lorsque montèrent sur l'estrade, dessée pour l'occasion, les professeurs ainsi que l'inspecteur . Dans le micro  retentit bientôt la sentence " Reçue première , avec les félicitations du jury, Paulette... " Aussitôt la famille entoura Yvonne pour la féliciter tandis que celle-ci se gargarisait de " Je suis enfin récompensée de mes efforts ! Si vous saviez comment c'est difficile de toujours être derrière son enfant pour l'obliger à travailler..." Paulette n'en croyait pas ses oreilles, sa mère ne s'était jamais occupée de son travail scolaire et si Paulette avait étudié de bon coeur c'était en partie pour échapper à la tyrannie de sa mère qui était alors obligée de la laisser ...

C'est une Paulette tenue à l'écart de la liesse familiale que Mme Paulin découvrit. Aussitôt elle l'embrassa et la remercia d'avoir si bien défendu l'honneur de son école puis , laissant là la famille, elle prit la fillette par la main pour la conduire vers l'estrade où l'attendait Mr l'Inspecteur en personne pour la féliciter...devant tout le monde. Lorsqu'elle réalisa ce qui allait se passer, Paulette sentit monter en elle une vague de frayeur et....elle se réveilla allongée sur l'estrade, entourée de ces personnalités vaguement inquiètes : submergée par le trac, Paulette avait eu une syncope ! Pour passer inaperçue, là, c'était gagné !

Sa famille ne la félicita pas...mais dans la tête de Paulette dansait une phrase : " je vais aller au collège !" ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 18:00

NY-horloge-3.JPG

 

Il est facile de savoir l'heure qu'il est à New York : les horloges de rue sont nombreuses.

 

NY horloge fer à repasser

 

La même de l'autre côté ...pour mieux vous la situer. En effet elle se trouve devant le " fer à repasser " autrement dit le " Flatiron Building " . Il est l'oeuvre de l'architecte Daniel Burnham. Il était l'un des plus hauts gratte ciel de Manhattan lors de son achèvement en 1902. Il se situe au carrefour de la 23ème rue, 5ème avenue et Broadway, il fait face au madison Square. Cet immeuble de bureaux compte 22 étages et mesure 87m de haut.

 

NY horloge gratte ciel

 

De nombreux gratte ciel portent une horloge.

 

NY horloge 2

 

Voici celle de l'hôtel Sherry Netherlands Tower près de Central park

 

NY-horloge-Trump.JPG

 

L'horloge de la Trump Tower

 

NY horloge attentat

 

Cette horloge était dans la tour nord des tours jumelles, elle fut éjectée lors de l'attentat. Lorsqu'elle fut retrouvée, ses aiguilles s'étaient arrêtées au moment de l'impact !

 

NY-st-Paul.JPG

 

Puisque nous évoquons le 11 septembre, il faut parler de la chapelle Saint Paul , située tout près des tours jumelles et qui fut miraculeusement épargnée.

 

NY st Paul 2

 

C'est dans cette chapelle que les pompiers installaient les blessés avant qu'ils soient pris en charge. C'est là que vinrent s'entasser les témoignages  et aujourd'hui les messages du monde entier y sont conservés.

 

NY-hard-rock.JPG

 

Le mythique Hard Rock Café toujours plein et où il faut attendre très longtemps qu'une table se libère.

 

NY-Beatles.JPG

 

Protégés par une vitrine, les costumes de scène des Beatles !

 

NY-arbre-rockfeller.JPG

 

Dans le quartier Rockfeller chaque arbre a le pied garni ...mais non !  ce n'est pas de l'or !!! c'est du bronze ...

 

02 galerie highline[1]

 

New York a sa ligne verte : la High Line . A 7,5 m du sol, il s'agit d'une ligne de chemin de fer utilisée entre 1930 et 1980 pour le transport de marchandises, essentiellement des produits agricoles.

 

06 galerie highline[1]

 

Aujourd'hui elle est devenue non seulement une promenade mais aussi un jardin et un square. Plus de 220 espèces végétales y ont été plantées dans 45 à 60 cm de terre. A droite on distingue les rails qui ont été conservés.

 

NY-gratte-ciel-tordu.JPG

 

Ce gratte ciel a un aspect tordu comme une torsade.

 

NY-Gugenneim.JPG

 

Le Guggenheim museum, chef d'oeuvre d'architecture moderne de Franck Lloyd Wrigh, héberge la plus belle collection d'art moderne du XXème siècle .

 

NY-mode-copie-1.JPG

 

Curiosité bien féminine : voilà la mode pour sortir le soir à New York !

 

NY-soldes.JPG

 

Bien sûr il y avait aussi moyen d'aller faire les soldes dans un grand magasin !

 

NY lingerie

 

Ou acheter sa lingerie dans la rue !!!

 

NY-marche.JPG

 

Il est agréable de flâner sur ces petits marchés....

 

NY-Noel.JPG

 

Il est possible d'acheter ses décorations de Noël toute l'année

 

NY-occitane.JPG

 

Et je termine par un cocorico : nos produits occitants sont  très bien exposés !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 06:00

photo du net

communion 2

 

 

Cette dernière année à l’école primaire fut marquée par trois évènements importants pour Paulette . C’était l’année de sa communion solennelle , donc elle avait l’autorisation de passer le concours d’entrée en sixième et son grand père paternel allait venir vivre chez eux .

Sa communion solennelle , Paulette en rêvait . Elle avait eu l’occasion de voir défiler dans l’église ces garçons en costume sombre sur la manche duquel un long brassard blanc ondulait au rythme de la marche lente et ces filles en longue robe blanche qui portaient un voile qui leur donnait des airs de mariées ….. cette année ce serait son tour . Bientôt les autres filles commencèrent à parler essayage et achat . Timidement Paulette en parla à ses parents afin qu’ils n’oublient pas . Yvonne lui expliqua assez brutalement qu’ils n’avaient pas beaucoup d’argent donc que la robe serait prêtée par un lointain cousin de Victor dont la fille avait fait sa communion six ans auparavant . Ce cousin habitait à Maubeuge et viendrait à Hergnies où habitait Paulette , juste avant la Pentecôte , avec la robe . Comme Suzanna, la marraine, était retenue à Lecelles pour la communion de sa fille Josiane, c’est le cousin Norbert qui était invité à sa place avec femme et fille . Ce fut donc la veille du grand jour que la robe destinée à Paulette arriva . Elle n’essaya que la robe qui fort heureusement ne demandait pas de retouche . La toilette était simple mais pour Paulette c’était une robe de fée . Le dimanche tant attendu était enfin arrivé . Paulette avait revêtu la jolie robe . Il fut décidé que c’était à pied que la famille se rendrait à l’église , distante de deux bons kilomètres . Pour faciliter le trajet Paulette ne portait que la robe . Ce ne fut qu’une fois sur place qu’elle put enfin coiffer le bonnet d’où partait le très long voile aérien . Francis était déjà là et en tant que parrain devait offrir à la communiante sa bougie . Comme toujours lorsqu’il s’agissait de quelque chose qui serait vu de tout le village , il n’avait pas lésiné . Paulette se retrouva avec un cierge de trois kilos , énorme et encombrant . Les enfants avaient pris leur place dans le cortège et lorsque les orgues se firent entendre tout le monde commença à marcher lentement ainsi que monsieur le curé leur avait appris lors des répétitions .Parmi tous les petits visages concentrés,  les seuls à avoir le sourire étaient ceux qui avaient reçu le petit cierge de un kilo , tant pis pour le qu’en dira-t-on , le confort avant tout ! C’est alors que Paulette sentit glisser lentement son bonnet vers l’arrière , emporté semblait-il par le poids du voile . Lors d’un arrêt , son amie Georgine l’aida à tenir son cierge tandis qu’elle tentait de refermer la bride qui passait sous le menton pour maintenir la coiffe . Impossible ! Georgine glissa un œil et laissa tomber le terrible verdict : «  le bouton pression est DECOUSU !  » Dans l’urgence et compte tenu qu’il n’était pas possible de prononcer sa profession de foi tête nue , Paulette passa résolument la bride sous le menton qu’elle baissa au maximum pour la coincer . C’est donc renfrognée , avec un triple menton qui lui cachait le cou …et le fameux cierge lourd retenu tant bien que mal par le bras gauche ( il menaçait à tout instant de plonger vers les voisins ) , que Paulette , bras droit levé , prêta serment d’une voix mal assurée devant le village tout entier ! Après cet exploit et quand tous les enfants eurent prêté serment , le bedeau les délesta de leur cierge . Mais la pauvre Paulette dut quand même subir toute la cérémonie menton baissé tout en maudissant pour la première fois sa mère . Elle avait compris que Yvonne veuille faire une économie mais très logiquement elle pensait que sa mère aurait quand même pu vérifier les boutons !

Au sortir de l’église ce fut une gifle magistrale et publique qui attendait Paulette . Elle tenta de montrer le bouton responsable de son attitude mais prestement Yvonne fit disparaître bonnet et voile sous son bras tout en continuant à lancer à la cantonade : «  Mais qu’est-ce que j’ai fait au ciel pour mériter une fille pareille ! Même un jour comme aujourd’hui il a fallu qu’elle se fasse remarquer ! Pas normale , je vous dis qu’elle n’est pas normale  » , ….et se tournant vers Paulette «  toi , tais-toi et ne me réponds pas en plus devant tout le monde !  » . Et chacun d’approuver par des hochements de tête et des grognements et de plaindre la pauvre Yvonne envers qui la vie n’était vraiment pas tendre . De retour à la maison Paulette pensa mettre son père au courant mais là aussi elle s’entendit répondre que son attitude avait été choquante  Personne , même des années plus tard , ne voulut faire l’effort de comprendre que c’était la seule façon pour Paulette de pouvoir continuer dans le cortège , personne ne crut jamais que Yvonne n’avait pas recousu le bouton ! Paulette était définitivement cataloguée  comme étant un peu spéciale et - enfin - toute une cour de médisants se penchait d’un air compatissant sur Yvonne . Le repas de communion se passa très bien puisque les invités , outrés par son attitude , ignoraient Paulette et que celle-ci , replacée dans son éternel rôle d’oubliée , retrouvait un peu ses marques et ses rêves .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article