Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 18:00

buenos-aires-284173[1]

 

A Buenos Aires le tango est partout : dans les rues, dans les restaurants et en spectacle le soir.

 

Buenos 07

 

Sur la Playa de Mayo se dresse la Pyramide de Mai : la colonne du 25 mai 1810 rappelle que l'Argentine a été libérée du joug espagnol.

 

buenos 06

 

Au fond de cette place, la Casa Rosada : le palais de la présidence.

 

Buenos

 

La cathédrale avec la flamme en mémoire du libérateur, San Martin, qui brûle en façade.

 

Buenos 04A

 

 

 

 

 

Buenos 03

 

A l'intérieur de la cathédrale, la tombe de San Martin est gardée par des militaires en tenue. Pas visible sur cette photo générale car  la photo de la chapelle est déconseillée.

 

buenos 05

 

Le musée du Cabildo à gauche.

 

 

buenos aires flor[1]

 

Nous passons devant cette fleur en inox qui se referme le soir venu.

 

buenos aires[1]

 

Nous arrivons dans le quartier de la Boca, quartier italien , haut en couleur et un peu bohême. De nombreux groupes de danseurs de tango s'y produisent  puis invitent les touristes à faire quelques pas...pour la photo souvenir .

 

450px-Tango au01[1]

 

Buenos 02

 

En flânant dans les rues nous sommes passés près de cet immeuble largement  tagué. Au  moment  où nous sommes passés devant, nous avons été copieusement aspergés par une eau brunâtre... aussitôt deux  jeunes files se sont précipitées sur l'Hom avec de l'essuie-tout en essayant de réparer les dégâts et en faisant comprendre par gestes que l'agression venait du haut de l'immeuble. Bizarre, pourquoi y avait-il de grosses taches SOUS la sacoche de l'appareil photo ? Flairant le piège, j'ai joué la mégère-qui-voulait-pas-qu'on-touche-à-son-mec !...et j'ai réussi à les éloigner. Il ne nous restait plus qu'à aller à l'hôtel Castle, tout près de là heureusement , pour nous changer. Là un autre couple avait subi la même attaque mais avait été moins chanceux : les filles avaient dérobé le portefeuille du monsieur avec papiers et surtout carte bleue. Moi, ça ne risquait rien : elles ne pouvaient pas savoir les petites mais l'Hom ne porte jamais sur lui ni papiers ni argent, pas même le 1€ symbolique !...je trimballe tout !

 

Nous sommes ressortis dans nos vêtements propres pour nous promener un peu le lond de cette avenue gigantesque  : 6 voies montantes et 6 voies descendantes, pour la traverser aux feux, il faut le faire en 2 fois !

 

Buenos 01

 

LNous y avons vu la statue très moderne de Don Quichotte sur son fringant coursier.

 

Buenos 08

 

Le café Tortoni au-dessus duquel se trouve l'école nationale de tango , la meilleure bien sûre. Le soir les spectacles y sont excellentissimes !

 

170px-Escudo de la Ciudad de Buenos Aires[1]

 

C'est sur cette reproduction du blason de Buenos Aires que nous allons quitter cette ville attachante car demain un nouvel avion nous attend pour Trelew et la péninsule de Valdès !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 10:00

Si la chanson parle des lilas de mai

 

lilas 02

 

Chez nous les lilas n'en finissent pas de fleurir  ...en avril !

 

lilas 01

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 06:00

Vendredi soir l'Hom est devant la TV pour son émission favorite : Thalassa. C'est là qu'il découvre les fabuleux voiliers venus s'exposer à Sète du 06 au 09 avril pour la " fête des traditions maritimes ". Sa décision est prise : samedi, nous allons à Sète ! Nous avons pris le train : heureusement car tous les parkings étaient pleins !

 

sète 03

 

A notre arrivée les ponts-bascules se levaient pour laisser passer les voiliers venus de l'étang de Thau .

 

sète 04

 

Nous longeons le chenal-canal qui relie l'étang de Thau à la mer Méditerrannée ...et qui sert de mouillage aux petits bateaux de plaisance.

 

sète 05

 

Des voiliers sont déjà là...mais avec le soleil en face, pas facile pour les photos !

 

sète 06A

 

La jolie goëlette se loue à la journée, à la semaine...

 

sète 07

 

Au fur et à mesure que nous avançons les voiliers sont plus nombreux et la foule plus dense.

 

sète 08

 

sète 09

 

Je vous laisse admirer...

 

sète 10

 

Tiens, la coque est décorée..Il s'agit du " Bel espoir" un 3 mâts goëlette, ambassadeur de l'association "jeudi-dimanche" présidée par le Père Jaouen. C'est sur ce navire que l'émission Thalassa s'est déroulée en direct.

 

sète 12

 

sète 13

 

Ce superbe 3 mâts catalan nous a donné du fil à retordre car nous n'avions pas assez de recul pour la photo !

Il s'agit du " Santa Eulalia " , le navire amiral du musée maritime de Barcelone. Il a un lien direct avec Sète car c'est le sucesseur des balancelles qui acheminaient les oranges de la Catalogne vers le port de Sète.

 

sète 15

 

Après être allés au bout d'un ponton, nous pouvons le voir en entier !...ou presque...

 

sète 14

 

A côté des géants, les petits "pointus " de Marseille voulaient faire belle figure !

 

sète 16

 

Ils tiennent à faire une démonstration dans le port !

 

sète 17

 

Bien jolies ces petites barques ! Mais pourquoi les avoir équippées d'échelles ? sète joute

 

Ce sont les bateaux destinés aux célèbres joutes sétoises. Un jouteur se tient tout en haut de l'échelle avec sa pique ( vous en apercevez qui sont rangées à gauche dans la barque ) et une autre barque ( équipée pareil ) vient à sa rencontre et le jeu consiste à pousser l'autre pour le faire tomber à l'eau . Ce sont les tournois de chevaliers modernes et nautiques.

 

 

sète 18

 

Nous arrivons au fond du port, la mer Méditerranée est devant nous . La " belle bleue "  est bleue !

 

sète 19

 

Le vent amène des vagues qui claquent sur les rochers en soulevant de jolies gerbes d'eau .

 

sète 20

 

Dans la rue, les lampions et drapeaux sont de sortie .

 

sète 21

 

Du côté du phare, une nuée de mâts.

 

sète 22JPG

 

Un navire propose une vision sous-marine : je reste toujours sceptique quand à la netteté de la vision....surtout que le navire est propulsé par moteur !

 

sète 38A

 

Pourquoi mon choix s'est-il porté sur ce restaurant ? Ben non, pas pour la blanquette de seiche, j'ai mangé  un duo espadon-dorade à la plancha ! Non, c'est parce que c'était celui qu'aimait fréquenter Brassens...mon idole, enfin l'une de mes idoles.

Bon, je me dépêche de manger, car ensuite il y a la parade des militaires. Vous en serez ?

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 18:00

C'est après un long périple que nous avons mis le pied en Argentine. De Narbonne nous avons été obligé de "monter" à Roissy pour prendre un vol Ibéria pour Madrid. Là nous avons traversé une nouvelle fois l'interminable hall de l'aéroport madrilène pour monter à bord d'un "aérolinéas argentinas" pour l'aéroport international de Buenos Aires. Pas le temps de souffler, un bus nous emmène à l'aéroport domestique ( petites lignes intérieures ) . Nous partons pour le Brésil.

 

aéroport domestique

 

Après 16h de vol ( 14 + 2 ) les chutes d'Iguazu nous attendent ! Lorsque nous arrivons sur les lieux, toute la fatigue s'envole !

 

Iguaçu Brésil 01

 

Ce qui surprend c'est le vacarme assourdissant de ces flots mugissants.

 

igaçu 01

 

Des passerelles nous permettent de passer au-dessus de l'eau en furie et d'approcher des chutes.

 

igaçu 02

 

Des myriades de gouttelettes viennent nous servir de brumisateur : il fait 35° !

 

Igaçu A 01

 

Si près de la "bouche du diable" n'espérez pas sussurer des confidences à votre cher et tendre...

 

Après avoir dégusté de succulentes brochettes ,une bonne nuit d'hôtel a été la bienvenue.

 

iguacu-brochettes.JPG

 

Le lendemain nous reprenons le bus pour passer la frontière et voir les chutes d'Iguazu côté argentin.

 

Iguaçu panneau

 

Une fois dans l'enceinte du parc national argentin, nous prenons le petit train :

 

Iguaçu train

 

Il nous amène dans la portion visitable à pied des chutes.

 

Iguaçu panneau2

 

Des passerelles là encore nous permettrons de nous aventurer au coeur des chutes

 

Iguaçu sentiers-

 

L'immensité du site est impressionnante.Iguaçu cirque

 

Là encore le bruit de l'eau couvre toutes les conversations.

 

igaçu B 01

 

Iguaçu flots

 

Quelle fougue, quelle force !!!

 

igaçu B 02JPG

 

Dans le fleuve qui recueille ces eaux, les crocodiles abondent...prière de ne pas tomber !

 

Iguaçu indiens

 

Des indiens viennent à la sortie des passerelles essayer de vendre aux touristes leur fabrication artisanale.

 

igaçu A 02JPG

 

Les lémuriens habitués à cotoyer de nombreux humains, raffolent du coca-cola !

 

Iguaçu panneau 3

 

Un panneau cite et compare les plus grandes chutes du monde.

 

Igaçu fleuve

 

Le fleuve  Parana se forme, les flots s'assagissent .

 

Nous reprenons l'avion pour Buenos Aires. Nous survolons le fleuve Parana, long de 3300km qui sert de frontière entre le Paraguay et le Brésil.

 

Parana

 

Bientôt  Buenos Aires est en vue :

 

Buesnos

 

Nous approchons ...

 

Buesnos avion

 

Demain nous le découvrirons...si vous le voulez bien .

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 10:00

Pour vous donner un petit aperçu de " la fête des traditions maritimes" de Sète je vous montre la vedette incontestée du port : le 4 mâts russe.

 

Sète 01

 

Construit en 1926, ce seigneur des mers était allemand. Il fut cédé à la Russie pour "dommage de guerre" !

Il mesure 114m de long (même si certains disent 130 !) et les mâts dominent à 51m ! Un géant je vous dit. Lui et son"dauphin" italien n'ont d'ailleurs pas pu aller dans le port avec les autres, ils n'ont pu trouver place que dans le port de croisière, là où accostent les gros paquebots !

 

Sète 02

 

Toute une gymnastique et du chemin à parcourir pour trouver un bon angle de prise de vue !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 06:00

Vous le savez, je vis entourée de vignes.

Jusqu'à aujourd'hui, le paysage était pareil à un champ de pieux tordus.

 

vigne nue

 

Les ceps ressemblent à des moignons.  En effet une pré-taille se fait à la Toussaint et la taille définitive doit être finie le plus souvent pour le premier avril.

 

vigne cep nu

 

En avril arrive la montée de la sève et pour peu que le soleil darde ses rayons, la vigne commence à se tacher de vert.

 

vigne feuilles2

 

J'adore le vert tendre des premières feuilles. Elles fonceront ensuite ...cela risque d'aller très vite si le beau temps est là !

 

vignes feuilles

 

A terre, la couleur s'installe aussi sous la forme de petits pissenlits et de mignonnes fleurettes roses.

 

vignes plantes

 

Si tout cela n'est pas le signe que le printemps est là !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 18:00

 

Ce matin-là le guide avait décidé de nous emmener à Sarnath, un haut lieu du bouddhisme. 

C'est en effet  dans cette ville, sous l'arbre de la Bodhi, que le prince Siddharta a atteint l'illumination avant de s'appeler Bouddha. C'est à Sarnath qu'il restait pendant la période des moussons pendant laquelle il ne se déplaçait pas.

Un petit  monument construit sous l'arbre de la Bodhi reproduit par écrit le premier sermon de Bouddha

 

Asnat-04.jpg

 

La scène de ce sermon devant ses cinq premiers disciples a été reconstituée.

 

Asnat 02

 

Les cendres de Bouddha seraient enterrées sous le Dhamek Stupa. Celui-ci mesure 35m de haut pour un diamètre de 25 ou 30m à la base.

 

Asnat 05

 

Les fidèles tournent autour du Stupa en psalmodiant .Pour acheter leur salut spirituel ils collent de petites feuilles d'or sur le stupa  ( à hauteur de la tête des personnages )...dans un jour lointain les briques seront peut-être toutes recouvertes ?

 

Asnat 03

 

Sarnath est un immense champ de fouilles , les restes d'un monatère ont été découverts ainsi que des bâtiments construits aux environs du règne d'Akbar.

 

Asnat 07

 

Les femmes y travaillent, tamisant la terre, portant les briques...

 

Asnat 08]

 

Dans une mosquée moderne un bouddha d'or

 

image007[1]

 

 

Un bas-relief représente les sept  vies de Bouddha

 

Asnat 01

 

Un musée archéologique contient les trésors retrouvés sur le site...mais les photos sont interdites.

 

Asnat 06

 

Nous avons ensuite fait nos adieux à notre guide...qui aurait voulu nous emmener le lendemain matin dans son village natal...mais ses supérieurs ont refusé !!!

Le lendemain nous avons donc eu matinée libre avant de prendre l'avion pour New Delhi. A  notre arrivée un représentant de l'agence nous fit savoir - en anglais- qu'il restait avec nous pour le dîner d'adieu et l'aéroport. Pendant que nous roulions il nous....enfin il me donnait des renseignements que je traduisais ensuite aux 9 membres du groupe. Par exemple il me désigna une camionnette qui avait un paquet doré de ficelé sur sa galerie : " un défunt " , après traduction l'Hom cru bon de demander pourquoi mettre un mort dans une couverture de survie ? ...

Il nous montra un bâtiment léprosé avec au-dessus de la porte une planche qui s'était détachée et pendouillait au seul clou restant : c'était l'hôpital ! Un du groupe aussitôt déclara " plutôt crever" Je dus traduire et il s'empressa de me dire que pour les riches et les touristes il y avait un hôpital ultra moderne et chic...ah bien, chic alors ! Arrivés à un rond point il y avait ,allongé sur l'herbe centrale , un homme qui semblait au plus mal. Je demandais pourquoi personne ne lui venait en aide et il m'expliqua que ces pauvres gens, sentant leur fin proche, venaient agonir en public pour être sûr d'être incinéré afin d'avoir le salut de leur âme.

Lorsque nous fûmes arrivés dans les locaux de notre repas d'adieu,  il y avait foule dans le hall,qui semblait attendre quelqu'un ou quelque chose. Tout à coup nous voyons arriver ces chevaux superbement harnachés...

 

Marie-00.jpg

 

Et là nous sûmes enfin : il s'agissait d'un mariage. En l'occurence c'était un très grand mariage. Le représentant de l'agence nous expliqua que la mariée était déjà arrivée et était en train d 'être préparée par les femmes à l'abri des regards. Lorsqu'elle apparut, elle était entièrement voilée...

Mais notre ami hindou avait l'air surpris de notre ignorance ..et je lui ai aconté comment le guide nous avait ignoré et privé de renseignements. Il nous emmena alors dans une salle et, après avoir téléphoné à ses supérieurs, nous demanda l'autorisation de faire venir  le "grand chef" . Mais avec plaisir...même si pour ce faire nous avons loupé le spectacle de chants et danses à la Bollywood.

En l'attendant il demanda que l'on lui écrive un rapport détaillé de notre circuit, de nos griefs et de ce qui nous avait manqué. Bon, c'est qui qui va écrire ? Ne riez pas, dans ces cas-là c'est toujours pour ma pomme ! ( même le syndic de copropriété de Narbonne plage m'avait désignée comme  secrétaire pour écrire tous les comptes rendus des AG )

J'ai obtenu de l'écrire en français, ils feraient traduire. Il y en avait un paquet ! Je finissais à peine quand le grand patron est arrivé. Re-belote, je lui raconte brièvement ( because en anglais ) tout ce qui nous avait manqué, le mépris total de ce monsieur envers les roturiers que nous étions, de la situation dangereuse dans laquelle il nous avait mis en nous abandonnant  pour une longue journée avec deux hindous qui ne nous comprenaient pas.... Il se dit outré d'une telle attitude et nous donne sa parole d'homme que nous aurions des nouvelles à notre retour en France.

Le retour fut bon...et peu de temps après nous recevions un chéque de rembousement  du vol Varanasi:/ Kathmandou et  un chéque de remboursement  concernant  les frais de ce non-guide ...l'aristocrate n'a donc pas été payé !

 

On ne revient jamais pareil d'un séjour dans ce pays ! Les contrastes sont puissants entre la magnificence des palais et  certaines conditions de vie, certaines coutumes aussi peuvent choquer les occidentaux que nous sommes...alors qu'elles sont admises là-bas comme naturelles. Il faut accepter et s'en souvenir  TOUJOURS !!!

Une dernière avant de quitter l'Inde : sur les bords du Gange un jeune vendeur de souvenirs revenait sans cesse à la charge en disant " bonjour je m'appelle lâche-moi les baskets" Nous avons fini par lui demander qui lui avait donné ce nom " c'est les français de la semaine passée"...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 07:00

 

Je vous offre ces quelques oeufs... virtuels

 

oeufs-paques[1]

 

Les préférez-vous à plein panier ?

 

panierpaques[1]

 

Moi, j'ai un faible pour celui de Fabergé !

 

oeuf-faberge[1]

 

D'accord, j'arrête de rêver et je cours chez le chocolatier :

 

vitrinedepaques2[1]

 

J O Y E U S E S   P Â Q U E S   à  toutes !  Bises

 

oeuf13 sm[1]

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 06:15

Puisque c'est Pâques, je vous raconte une histoire de poussins :  il était une fois, il y a des années de cela ...

 

 

poussin 02]

poussin 01]

 

Je suis  fille unique et durant les vacances scolaires les journées étaient vides ! Un jour que la voisine était venue emprunter des épices, je profitai  que ma mère était occupée pour m'aventurer dans ce qui me semblait être un Eden : le verger qui m'était défendu ! Ohhhh... la poule rousse est justement en train de promener ses poussins ! Qu'ils sont mignons : de vraies peluches sur pattes !

 

famille]

 

Qu'est-ce qui m'a poussé ? Mon manque de jouets bien sûr  mais aussi le besoin de câliner quelque chose... me voilà qui me mets à les suivre, à me rapprocher avec l'intention évidente d'un saisir un dans mes petites mains. ...mais mère poule se retourne et comprend la situation !  Aussitôt elle enfle son plumage et  de toute la vitesse de ses petites pattes fonce sur moi cou tendu, bec en avant ! Pas besoin de traduction, j'ai compris que les intentions de la poule sont belliqueuses . 

 

poule

 

Je commence à courir...la poule se rapproche...je grimpe alors sur l'appui  de la  fenêtre de la chambre de mes parents qui donne sur l'arrière, sur le verger. Impossible d'aller plus loin car la dite fenêtre est garnie de solides barreaux de fer assez rapprochés ! Je rentre la tête dans les épaules quand je sens la poule atterrir sur mon dos et commencer à me marteler la tête à coups de bec. Pour échapper aux coups, j'enfonce la tête qui finit par passer entre les barreaux !

Coincée, je gesticule tant et si bien que la poule redescend et emmène sa progéniture plus loin en gloussant encore de colère. Soulagée, je respire et entreprend de me ressortir la tête. Pas facile, voire carrément impossible même en me décollant les oreilles. Je n'ai plus qu'une solution : appeler ma mère ...au risque de prendre une belle fessée pour avoir bravé l'interdiction, mais tant pis!. Je crie, je hurle...personne ne vient !  Ce n'est que bien plus tard , au retour de mon père, qu'ils cherchent la petite . Ils me retrouvent, le visage violacé entre les barreaux. Mon père a tordu deux barreaux avec un pied de biche pour les écarter tandis que ma mère, depuis l'intérieur de la chambre, m'appuyait sur la figure au risque de m'écraser le nez à tout jamais.

Je n'ai pas échappé à la fessée mais j'ai abandonné mon rêve de câliner des poussins !

 

Depuis, les temps ont bien changé pour les poules, ce ne sont plus les mêmes qui sont derrière les barreaux !

 

poules en cage]

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 18:00

Notre petit guide préféré, tout habillé de neuf, nous conduisit d'abord dans un superbe hôtel où le personnel était chargé de nous faire oublier notre déconvenue ! L'Hom avait allumé la télé et sur TV 5 monde...je vois les échauffourées à Kathmandou ! Ciel, si mon fils voit ça ! Il a notre planing de voyage...vite je saute sur mon téléphone..lignes saturées : tu m'étonnes ! J'essaie avec le téléphone de la chambre : pareil ! Je descends à l'accueil et raconte mon angoisse. Le réceptionniste appelle alors avec le sien : rien à faire...il appelle alors une dame qui sort d'un bureau pour m'y faire entrer. Pourquoi avec CE téléphone il n'y eut aucun problème...mystère, mais je pus laisser un message sur le répondeur des enfants, ils l'auraient en rentrant du travail . ( ils avaient en effet vu les infos pendant la pause de midi me diront-ils ensuite) Je remercie chaleureusement le personnel de la réception et me prépare le coeur léger à cette extension ...sur place !

Pour nous occuper le guide nous proposa une visite de la ville "profonde". Nous avons vu les innombrables temples souvent dédiés à Shiva. Celui-ci avait un dôme pointu très travaillé :

 

Ext 06

 

Nous sommes aussi passés autour du temple de Vishvanatha, datant du Xème siècle, l'accès est interdit aux non-hindous. Il est aussi appelé le "temple d'or" !

 

Ext 05

 

Après le dîner le guide vint nous reprendre pour une visite de nuit. Les petites rues ( ruelles ) pratiquent alors le commerce intensif ! Alors que nous déambulions dans cette foule, dans une ruelle particulièrement étroite nous vîmes arriver notre ex-guide & family...Il avait eu un mouvement de recul puis nous nous sommes croisés, nous tout sourire et lui ahuri de nous voir encore dehors à cette heure ...

 

Ext 07

 

La proposition suivante du guide souleva l'enthousiasme : une nouvelle croisière sur le Gange !

C'est ainsi que nous avons assisté à la purification des défunts avec l'eau du Gange, juste avant l'incinération.

 

Ext 01

 

Nous avons vu les imposants bûchers, plus le défunt est riche et important plus le bûcher est haut. Les plus riches ont  aussi une qualité de bois supérieure. Nous avons aussi vu ce qui se passe quand le bûcher est consumé, des employés armés de balais poussent les cendres dans le Gange et ré-empilent les bûches pour le suivant ! Les incinérations se font à la chaîne...nous les avons vus de nos yeux vus depuis le milieu du fleuve...mais vous ne verrez aucune photo car par respect le guide nous avait demandé de ranger les appareils photo. J'ai d'ailleurs lu que la loi indienne l'interdit.

La barque nous a ensuite ramenés vers les temples où les prêtres  ( ou bonzes )s'adonnent à la fête des lumières.

 

Ext 08

 

C'est très heureux que nous avons regagné nos chambres.

Le Lendemain le guide nous a amené à Jaunpur pour visiter la forteresse.

 

Jaun01]

 

A l'intérieur nous découvrons les espaces verts et la mosquéeExt 03

 

Le  hammamExt 02

 

que nous l'avons visité de l'intérieur : tout y était prévu, nous n'avons rien inventé !Ext 04

 

A la sortie du fort,  nous sommes allés sur le pont de Jaunpur : il a le même principe que le Rialto de Venise ou le Ponte Vecchio de Florence, des boutiques sont installées tout le long du pont.

 

Jaun02]

 

Nous avons ensuite visité une très ancienne mosquée. L'imam , heureux d'avoir des visiteurs, nous en a montré les moindres recoins ( le guide servait d'interprète ) et il aurait voulu nous garder encore...Le guide a dû lui dire que nous étions attendus pour le dîner !

 

Mosqué 01

 

 

 Alors là je peux vous dire que cette extension improvisée nous plaît beaucoup !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche