Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 06:00

ecole[1]

 

La vaste cour plut tout de suite à Paulette car elle était plantée d’arbres majestueux au pied desquels l’herbe était tondue . Autour de cette cour les vieux bâtiments de gauche comprenaient des salles de cours en bas ( des amphithéâtres d’après ce que pouvait voir Paulette ) et un couloir-dortoir à l’étage . Le bâtiment de droite était une vaste salle de réunion qui pouvait servir de théâtre , elle était équipée d’un piano . Un petit escalier de cinq marches garnissait le fond de la cour et une imposante statue blanche , représentant une jeune fille dont la jupe volait au vent , se dressait en son milieu . Cet escalier donnait accès à une autre cour bordée sur trois côtés par les bâtiments neufs . Il y avait là un concept nouveau de dortoir , des chambres de quatre ou cinq lits . Si dans un premier temps la chambre paraissait mieux que les box , surtout parce qu’elle était neuve et que les peintures étaient claires , il ne fallut pas longtemps à Paulette pour trouver son box plus intime . Par contre , chaque chambre avait accès à un bloc sanitaire où les lavabos alignés rappelèrent à Paulette la colonie de vacances mais qui avait le luxe suprême : des douches individuelles et fermées ! Le reste des bâtiments neufs abritait les salles de classe et en revenant vers la grande cour ombragée , Paulette remarqua que le bâtiment se terminait par un arrondi très vitré : c’était la salle de détente , il y avait des livres , un tourne disque et même un téléviseur . De nombreuses chaises entouraient de petites tables métalliques et il y avait quelques fauteuils . C’est en pensant que tout cela était bien sympathique que Paulette se mit en quête du réfectoire

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 18:00

Mon article sur les trolls n'a rien à voir avec celui de Easylechaton qui nous régalait des gentils gnomes de Stockholm .link

 

troll 00

 

Notre première rencontre avec un troll à Geiranger.  Celui-ci paraît jovial ...

Les trolls sont des êtres vivant dans les montagnes. Ce sont des géants incarnant les forces naturelles .

La légende raconte que les trolls ont surgi du corps du géanf Ymir qui fut tué par son fils Odin.

Destinés à être terrifiants, ils sont laids et dotés d'un nez énorme.

 

troll 01

 

Toute une collection de trolls destinés aux touristes.

 

troll 02

 

Autre troll de Geiranger.

 

troll 03

 

Vous auriez envie de les acheter  ?

 

 

troll 04

 

Ce troll est au Cap Nord.

A noter : nous n'avons pas vu de troll au Spitzberg !

 

troll 05

 

Toujours au Cap Nord, celui-ci n'est pas un troll mais la représentation du dieu Thor, le dieu le plus puissant de la mythologie germanique et  norvégienne. Il est le fils de Odin, le géant parricide, et d'une Géante. Thor est le dieu du tonnerre.

 

troll 06JPG

 

Voici le troll de Andalsnes...en plus il est armé de bâtons !

 

troll 07JPG

 

De près il est quand même beaucoup plus...sympa !

 

troll 08

 

Sur la route des trolls, lors de notre excursion en train, nous avons croisé ce couple hideux !

 

troll 11

 

Normal de trouver des trolls dans le coin !

 

troll 09

 

Des " à vendre..."

 

troll 10

 

Et même un solitaire qui descend de sa montagne !

 

troll 12

 

Ne vous y fiez pas, le troll a peut-être faim ?  Brrrr !!! Il est à Bergen...ils se risquent même dans les grandes agglomérations !

 

troll 13

 

Celui-ci n'est pas un troll mais la représentation d'un artisan.  Les marins ne savaient pas lire et c'était ce genre de statuette suspendue à côté de la porte d'un magasin qui leur indiquait le métier excercé par le commerçant ou l'artisan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 12:00

 

rhino1]

 

 Bien campé sur ses quatre pattes, le rhinocéros blanc regarde passer nos voitures.

Chargera  ?   Chargera pas  ?

 

rhino]

 

Non, il est placide et passe tranquillement son chemin...

 

rhino 3

 

Il cherchait tout simplement un coin pour brouter un peu. Bon appétit !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 06:00

jouy[1]

 

Dès que le portail était franchi , il fallait montrer patte blanche à la conciergerie , n’entrait pas qui voulait à l’ENF ! Puis Paulette et Yvonne continuèrent entre deux rangées de vieux bâtiments sombres réservés aux services . Elles débouchèrent dans une petite cour où se trouvaient tous les bâtiments administratifs . A gauche l’économat et le magasin destiné aux cuisines , à droite la résidence de Madame la directrice avec son bureau au rez-de-chaussée . Au fond le secrétariat vers lequel elles se dirigèrent . Une fois l’inscription vérifiée , elles furent pilotées par une jeune surveillante jusqu’au dortoir situé à l’étage où se trouvait la chambre réservée à Paulette . Elles pénétrèrent dans un interminable couloir où volait une multitude de rideaux bruns . Désappointée , Paulette découvrit que sa chambre n’était qu’un box et qu’un simple rideau servait de porte . A l’intérieur , une haute fenêtre éclairait le petit lavabo , à côté duquel un petit bureau était coincé contre un petit placard fermé . L’autre paroi était complètement occupée par le lit de 80cm . Une chaise de bois complétait le mobilier de la chambre . Dès qu’elles furent seules , elles vidèrent les valises et firent le lit . Le couvre lit en toile de Jouy rose ( souhaité par l’établissement ) donnait à la pièce un petit air tendre et romantique qui plut beaucoup à Paulette . Et ce fut l’heure des adieux car Yvonne avait peur de rater son train . Paulette pour la première fois de sa vie avait un petit domaine tout à elle et même s’il n’était ni grand ni luxueux , elle était ravie . Puis elle décida d’aller faire du repérage en attendant l’heure du repas. Elle descendit dans la grande cour où l’on accédait par un passage voûté à côté du secrétariat .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 18:00

Par des températures plutôt  fraîches nous ne nous attendions pas à trouver une Norvège fleurie...

Agréable surprise :

A  GEIRANGER

Sauvages :

 

véget 00

 

véget 01

 

véget 02

 

véget 03

 

Les cannas ( ou balisiers ) cultivés.

 

TROMSO  :  cultivées.

 

veg 00

 

veg 01

 

veg 02

 

véget 05

 

véget 04

 

Là je sais : ce sont des pensées !

 

véget 06

 

NY  ALESUND  : Sauvages

 

veg-03.JPG

 

veg-04.JPG

 

Les pauvrettes ont bien du mérite à pousser dans la toundra et de telles conditions ! Saxifrage en touffe.

 

LONGYEARBYEN : sauvages

 

veget-07.JPG

 

Des pompons blancs que nous avions pris dans un premier temps pour des flocons de neige ! Seraient-ce des pissenlits arctiques ? Leur nom : Linaigrette de Scheuchzer

 

CAP  NORD  sauvages

 

veg 05

 

veg 06

 

veg 07

 

véget 08bis

 

HAMMERFEST : souvent cultivées...

 

veget-11.JPG

 

véget 12

 

veg 09JPG

 

véget 10

Oh !  des coquelicots !

 

véget 13

 

Devant les maisons, des parterres fleuris.

 

ANDALSNES  : cultivées

 

veget-15.JPG

 

Un seringat odorant

 

veg 10JPG

 

veg 11

 

des lupins

 

véget 16

 

jardinière de clôture...

 

veg 12

 

veg 13

 

fushia dans tous ses états !

 

véget 14

 

La ville soigne les bords du port .

 

véget 18

 

Et là, incroyable : les cerises auront-elles le temps de mûrir avant les premières gelées ? Nous étions déjà le 29 juillet!

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 12:00

 

lions 1

 

Le lion et ses favorites profitent du soleil ...tandis que nous roulons vitres fermées, cloîtrés dans notre voiture, heureusement qu'il y a la clim !

 

lion 2]

 

N'a-t-il pas fière allure le roi des animaux ?

 

lion 3]

 

Oh, ce regard !  Nonchalance ?  Ennui  ?   Souffrance ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 06:00

 valise--carton.jpg

 

Le jour de la pré-rentrée était arrivé . Paulette , en compagnie de Yvonne cette fois , fit le long trajet qui séparait Hergnies de Douai . Elles partirent à pied en direction du tramway car il y avait les valises , les très lourdes valises en carton. A Douai , la route leur parut interminable . Quand enfin Paulette reconnut le majestueux portail d’entrée de l’ENF elle poussa un soupir de soulagement . Bien sûr parce qu’elles étaient arrivées et allaient pouvoir poser les valises mais surtout parce que Yvonne allait peut-être arrêter de lui seriner toujours le même refrain . En effet , depuis que Paulette était reçue , sa mère avait entrepris de lui faire la morale . Paulette allait être seule , sans les conseils de sa mère pour bien se conduire donc il fallait faire ceci et cela et patati et patata .. Mieux , Yvonne faisait des démonstrations de ce qui attendait Paulette si jamais celle-ci ne se conduisait pas bien ….et Yvonne en profitait pour passer de solides savons à Paulette , se laissant emporter par son rôle de mère outragée ou plutôt , en profitant pour déverser tout le fiel qui emplissait son cœur . Ce qui dérangeait le plus Yvonne , c’étaient le jeudi et le dimanche. En effet les pensionnaires avaient - si les parents en donnaient l’autorisation - le droit de sortir en ville de 13H à 15H le jeudi et de 13H30 à 16H le dimanche . Le papier émanant du secrétariat de l’école précisait que les élèves pouvaient avoir besoin d’acheter un livre pour leurs études ou tout simplement avoir besoin d’un accessoire de toilette ou d’une paire de bas . Mais l’idée de savoir sa fille lâchée en liberté dans la grande ville rendait folle Yvonne . Là aussi Paulette eut droit aux recommandations et surtout aux simulations en cas d’écart de conduite . Ces scènes avaient eu lieu tous les jours de juillet et d’août  et l’on comprend mieux pourquoi Paulette aspirait à ne plus les entendre . Yvonne au moment du départ , avait déclaré de façon théâtrale devant Victor : «  Ton père l’a voulu ainsi , tu pourras donc sortir le jeudi et le dimanche en ville . Mais ne t’avise jamais de me faire regretter cette décision ! »

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 18:00

hbg-00.JPG

 

Pendant notre journée en mer nous avons été conviés à une réunion d'information sur les modalités pour quitter le navire. Contrairement aux autres fois, l'organisation a été parfaite ! Bravo Costa !

 

hbg 01

 

Tous les membres d'équipage francophones sont venus nous saluer...et nous les avons remercié par des applaudissements nourris.

 

hbg 02

 

Nous passons à côté d'une importante plate-forme pétrolière.

 

hbg 03

 

Le débarquement a eu lieu sans problème , nous avons trouvé nos valises sans avoir à chercher et le bus pour voir Hambourg  nous attendait comme prévu.

 

hbg 04

 

Il nous conduit directement dans les quartiers chauds...d'après les enseignes des boutiques nous avions compris. Cette rue pourtant nous a intrigués. Elle était fermée...seuls les hommes sont autorisés à y pénétrer. Il paraît qu'une femme dans cette rue serait considérée comme de la concurrence pour les dames installées derrière leurs vitrines respectives !

 

hbg 05bis

 

La monumentale gare ferroviaire.

 

hbg 06

 

Une des nombreuses églises de la ville.

 

hbg 07

 

Le palais de justice qui donne directement ....

 

hbg 08

 

sur les logements les moins chers de Hambourg, d'après le guide . Humour hambourgeois puisqu'il s'agit de la prison

 

hbg 09

 

Cette flèche est une antenne télévision équipée d'un restaurant panoramique. Devant être restaurée et ne trouvant aucun mécène disposé à financer les travaux, elle est purement et simplement abandonnée.

 

hbg 10

 

Le magnifique hôtel de ville inauguré en 1897. Hambourg est une ville libre et donc un état allemand. Il compte 1,8 millions d'habitants auxquels il faut ajouter les 3,5 millions d'habitants de l'agglomération.

 

hbg 11

 

L'intérieur est à la hauteur de ce que nous attendions !

 

hbg 12

 

La cour intérieure possède une jolie fontaine en son milieu.

 

hbg 13

 

Revenus sur la place devant la mairie, nous apercenvons des clochers ...Bon à savoir : il n'y a pas de toilettes publiques...et les boutiques et cafés, le lundi, n'ouvrent pas avant 10h !...nous étions là depuis 08h !

 

hbg 14

 

Non loin de là, un monument s'élève à la mémoire des tués de 14/18.

 

hbg 15

 

La grande attraction de Hambourg : la rivière Alster forme un lac artificiel au coeur de la ville. Sur l'eau des canards mais surtout de nombreux cygnes. Ces animaus font l'objet de toute l'attention des autorités municipales depuis 300 ans. Elles se chargent de nourrir les cygnes et de maintenir l'eau du lac à la température nécessaire dans l'étang pendant l'hiver !

 

hbg 16

 

Ceci est UN bus ! Le plus long du monde d'après le guide. L'obsession de Hambourg semble être  " toujours être le plus ... du monde " La plus grosse horloge, le plus haut clocher... sa façon d'imposer la richesse due au port .

 

hbg 17

 

Hambourg a aussi ses tours qui penchent...

 

hbg 20

 

Nous entrons dans les vieux quartiers, classés par l'Unesco. Ces ruelles étroites ont souvent été le théâtre de grands incendies : celui de 1867 laissa 10% de la population sans toit. 

 

hbg 18

 

De  plus à l'époque les toits étaient souvent recouverts de chaume et la moindre étincelle était une catastrophe. C'est pourquoi il fut convenu de faire des cheminées torsadées pour que les étincelles ne sortent plus !

 

hbg 19

 

Autre curiosité de la rue : ce  périscope équipé de miroirs , mobile il permettait de suivre depuis l'intérieur de la maison tout ce qui se passait dans la rue . Ma voisine, très intéressée, voudrait s'équiper ainsi  lol

 

 

 

hbg 21

 

Nous nous dirigeons vers l'imposante église Saint michel.. Réduite en cendres lors d'un incendie en 1906, elle fut reconstruite de 1907 à 1912. Son clocher mesure 132m de haut. C'est le symbole de la ville.

 

bhg-22.JPG

 

Avant d'entrer nous savons qu'il s'agit d'une église de confession luthérienne.

 

hbg 24

 

Malgré les voûtes blanches, l'intérieur est très sombre.

 

hbg 30JPG

 

Auparavant les orgues étaient les plus grandes...après la reconstruction elles sont de belle taille mais ne sont plus en tête...

 

hbg 25

 

Alors que nous partons voir le quartier de entrepôts, nous passons devant un autre scandale financier de la ville : l'Elbphilharmonie. Ce devait être la meilleure salle de concerts symphoniques du monde...Posée sur un ancien entrepôt elle reste inachevée. Sa réalisation, estimée à 370 millions d'euros aurait triplé...et personne ne veut plus financer ce gouffre. Les travaux qui devaient être terminés cette année, sont suspendus.

En bas, au-dessus des pilotis, les caisses bleues sont d'anciens containers du port que l'on a doté de fenêtres pour servir de logement d'abri aux humains intéressés.

 

hbg 26

 

Les anciens entrepôts de briques rouges sont très bien conservés et très beaux. La partie couverte de végétation abrite la mairie de ce quartier des entrepôts.

 

hbg 31

 

Cette photo  ( de mauvaise qualité à cause de la pluie qui nous suivait ! ) explique pourquoi ce quartier s'appelle la "petite Venise " .

 

hbg 27

 

Encore un autre aspect vénitien des entrepôts.

 

hbg-32.JPG

 

Le port commercial de Hambourg avec ses grues. C'est le premier port d'Allemagne. Il est construit à l'embouchure de l'Elbe et à proximité de la mer du Nord.

 

hbg 29

 

Cette fois les vacances sont bien finies. Nous prenons l'avion pour Paris, via Amsterdam.

 

J'ai  adoré   la Norvège....même si je n'ai pas réussi à voir autant d'animaux que easylechaton en Antarctique  link

Si j'étais sûre d'avoir un temps plus clément, je me referais volontiers un long week-end à Hambourg...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 12:00

cigo-00.JPG

 

Au milieu de son vaste nid de branchages, dame cigogne dort...ou couve !

 

cigo 1]

 

Quand elle se relève ...nous découvrons, émerveillés , deux cigogneaux qu'elle replace tendrement du bout du bec.

 

cigo 2]

 

Plus loin, une autre maman cigogne est toute fière de sa progéniture.

Le problème qui se pose est : Qui donc leur a apporté les bébés ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 06:00

  epouvantail-.jpg

 

 

Les vacances cette année là furent consacrée à la préparation du trousseau de la pensionnaire . En quittant l’ENF , la secrétaire avait remis à chacune des lauréates la liste de tout ce dont elle aurait besoin : linge de toilette , literie et vêtements . Un crève cœur pour Yvonne qui annonçait à qui voulait l’entendre que sa fille allait la mettre sur la paille . En fait , Yvonne emmena Paulette chez le marchand de vêtements chics de Hergnies . Elle expliqua sans complexe que pour aller à Douai il fallait à sa fille des vêtements de bonne qualité - entendez par là très solides - qui devaient tenir pendant les quatre années d’études et être encore impeccables car c’était elle , Yvonne, qui les porterait ensuite . D’ailleurs ce fut elle qui essaya les modèles , le tout était de trouver des astuces pour les adapter à la taille de Paulette : une épingle de sûreté par ici , un élastique là et pour la jupe plissée il suffisait de rouler la ceinture à la taille pour raccourcir le vêtement et combler les centimètres en trop à la taille .Paulette était consternée mais n’osait rien dire … Comme Paulette avait un jour émis le souhait d'entrer au couvent, elle se vit attribuer deux chemises de nuit d'un blanc monacal à col fermé et manches longues. Pas de problème pour les chaussures : une paire pour l'internat et une paire pour la route, talons plats et les moins chères du marché. Ce ne sera pas encore dans les 4 ans qui vont suivre que Paulette aura le premier prix de l'élégance ! Mais elle reste sur les rangs pour le titre de Miss Epouvantail !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article