Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 07:00

jeanclair-1-.jpgphoto du Net

 

Né en 1940, René Clair  est élu à l'académie française en 2008. Historien et critique d'art , il s'intéresse à la résurgence du monstrueux à l'époque moderne et à sa signification symbolique.

Il a écrit  " Hubris, la fabrique du monstre dans l'art moderne- Homoncules, géants et acéphales " édité chez Gallimard

 

Hubris]prix : 28,50 €

 

Jean  Clair a dit ;

 

" On parle de beaux arts là où il n'y a que des horreurs "

 

" L'histoire du portrait au XXème siècle sera celle d'une dispariton "

 

" L'urgence n'est pas d'innover mais de sauvegarder "

 

Et vous qu'en pendez-vous ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 19:00

cala 29s

 

Voilà la carte que nous avons consultée avant de prendre le bateau. Car nous passons toute la journée sur le lac Argentino et l'itinéraire du bateau est fait de pointillés blancs. Vous aurez compris que nous allons aller au pied de tous les grands glaciers.

Le lac Argentino est près de El Calafate, il est situé dans le parc national des glaciers. Il est à 187m d'altitude, sa profondeur varie de 150 à 500m et sa superficie est de 1466km².

Nous embarquons à Puerto Bandera, à 47 km  de El Calafate.

 

cala 27

 

Dès que le bateau commence son avancée nous croisons des icebergs bleutés

 

cala 28

 

Les formes diffèrent, pas tellement la couleur.  Il faut savoir que le bloc visible en surface est 9 fois plus important sous l'eau : ce sont donc de véritables monstres qui dérivent à nos côtés ! La couleur bleue s'explique par le fait que la glace provient du fond du glacier et a été très fortement compressée.

 

cala 29

 

Le bateau file...et nous commençons à prendre conscience de l'étendue de ce lac !

 

cala 38

 

Glacier en vue , mais au loin...en plus les nuages sont accrochés dans les sommets de la cordillère des Andes : c'est paraît-il courant et parfois c'est pire !

 

cala 30

 

Notre premier glacier est un peu décevant car sa langue ne descend plus jusqu'au lac ! C'est le Spegazzini.

 

cala31

 

Seules des cascades tombent dans le lac. Il semblerait que ce glacier recule, victime lui aussi du réchauffement climatique.

 

cala 33

 

Waouhhhh ! Celui-là au contraire est imposant !  Nous sommes en présence de L'Upsala ! Ce glacier doit son nom à la ville suédoide d'Uppsala dont l'université a participé en 1908 aux premières études de glaciologie en Patagonie.

 

cala 34

 

La hauteur du mur de glace varie de 60 à 80m !

 

cala 35

 

Il fait 60 km  de long !

 

cala 36

 

Sur le côté de nombreus icebergs dérivent.

 

cala 37

 

Dans le milieu on aperçoit une double traînée noire, un peu comme les traces de pneus d'un camion. Explication : l'Upsala résulte en fait de la réunion de deux glaciers et il a conservé les traces de frottement de chacun des éléments sur les roches.

 

cala 39

 

Un mur de glace de 80m de haut...pas pu le prendre en entier, la bateau ne nous donne pas assez de recul...

 

cala 40JPG

 

C'est à peine un peu mieux :  il fait quand même 8 km de large !  Avec les bords qui s'évasent sur les côtés, comptez       14 km ! Ce glacier , contrairement au Perito Marena, recule. Il subirait le réchaffement climatique.

 

cala 41JPG

 

Dans ce gigantesque iceberg un tunnel s'est creusé. .  La glace bleu foncé doit être très vieille.

 

cala 43

 

De plus en plus gros ...celui-ci fait une montagne

 

cala 44JPG

 

tandis que celui-là est presque plat,  tabulaire.

 

cala 46

 

Nous sommes à proximité du glacier Ornelli. La rivière qui sort de ses flancs est tumultueuse et charrie des blocs de glace. nous descendons à terre pour une halte déjeuner et une petite découverte pédestre.

 

cala 47

 

La forêt a souffert. Beaucoup de bois mort. Certains troncs sont couverts de lichen que là-bas ils appellent " la barbe du vieux " .

 

cala 48

 

La promenade est agréable et scandée par le martèlement continu du bec des piverts.

 

cala 50

 

Tous ces lieux sont préservés. Seul le restaurant d'étape est occupé dans la journée. Les habitants ont été priés de partir par le gouvernement. Ils sont partis en abandonnant leur troupeau de vaches. Le hic, elles sont  devenues sauvages et pas de caractère facile paraît-il. Nous ne les avons pas croisées...cala 49

 

Il est temps de remonter à bord de notre bateau : le Sérac.

 

cala 51

 

Encore des icebergs; Celui-là, de loin, faisait penser à la silhouette d'une baleine...ou d'un avion . Et vous qu'en pensez-vous ?

 

cala 52

 

Encore un dernier ...de taille, et  nous revenons à Puerto Bandera où le bus nous attend pour El Calafate.

J'espère que nous ne resterons pas en froid ...ce jour-là il fallait avoir l'équipement de protection de haute montagne.

Demain nous reprenons l'avion pour Buenos Aires et ses 35° !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 07:00

grèce 02

 

Un couple d'amis décide d'aller en Grèce. Ils partent en voiture, bien décidés à se débrouiller seuls. Ils arrivent sans encombre en Grèce, trouvent Athènes et décident de commencer la visite des célèbres ruines. Mais pour ce faire il leur fallait garer la voiture...pas facile de trouver une place libre. Ils ont  tourné un moment  et pensaient même abandonner quand soudain devant eux une voiture démarre libérant ainsi une place. Ils se garent ...mais réalisent qu'ils ne savent pas très bien où ils sont. Qu'à cela tienne, pas de souci : le mari aperçoit sur le mur un écriteau " Je vais recopier le nom de la rue et nous le montrerons aux gens qui nous indiqueront le chemin" . Et  les voila partis, rassurés.

 

-grece[03]

 

Ils trouvent l' Acropole, le Parthénon...se régalent de prendre des photos ...et quand le jour commence à décliner, ils se disent  qu'il est temps de reprendre leur voiture . Comme prévus ils ne savent pas par où se diriger. Le mari sort alors son papier sur lequel il a recopié l'écriteau de rue. Il commence à le montrer à un passant qui hausse les épaules et s'en va. Il le montre à un autre qui éclate de rire et s'en va. La scène se reproduit un bon nombre de fois, y compris la dame qui se fâche et les menace. Le doute commence à les gagner. Ils aperçoive enfin un agent en uniforme...et bonheur suprême celui-ci parle un peu le français. Nos amis lui expliquent leur situation et lui montrent le fameux papier; L'agent a bien du mal à réprimer un fou rire avant de leur traduire ce que le mari avait recopié :                                 " Défense d'uriner " !

 

grèce 01]

 

Eh oui, quand dans un pays étranger on ne parle pas la langue et qu'en plus l'écriture  diffère de la nôtre...il peut arriver ce genre de situation. Nos deux amis ont tourné une bonne partie de la nuit avant de retrouver enfin leur voiture.

Je garantis l'authenticité de cette aventure ! Depuis ils ne vont plus à l'étranger !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 19:00

cala 16

 

Nous pénétrons dans l'enceinte de l'estancia Alice. De grans espaces verts au bord d'un lac .

 

cala 17

 

Le corps de bâtiments est en vue. Les clôtures sont faites de branches d'arbres. L'ensemble donne un aspect soigné et entretenu.

 

cala 18

 

Déjà le repas que nous dégusterons pour le dîner est en train de cuire. Toujours ces barbecues géants et inclinés que nous avons souvent rencontrés en Argentine. Eux aussi arrosent de jus de citron.

 

cala 19JPG

 

Mais pour l'heure ( 15h ) nous sommes invités à prendre place pour le tea-time ! Un déluge de gâteaux savoureux, crêpes et gaufres nous attendait ! Il fallut bien un petit café pour faire passer tout ça !

 

cala 20

 

Nous passons ensuite dans une vaste dépendance où arrive une brebis laineuse...dans les bras musclés d'un gars.

 

cala 21

 

Le brebis n'a pas le temps de dire ouf que son toiletteur l'a déjà plaquée au sol : la tonte dure moins longtemps que nos réflexions et la demoiselle repart frileusement rejoindre ses consoeurs dans le troupeau.

 

cala--w.JPG

 

Challenge réussi : la peau est restée entière : beau tour de force, bravo !

 

cala 22

 

Nous retrouvons le troupeau dehors pour une démonstration de chien de berger.  En tournant autour des brebis et en aboyant, il va réussir à faire passer le troupeau au complet sur le petit pont à l'arrière plan, puis à les ramener vers le berger.

 

cala 23

 

Tout le monde repart vers les dépendances où se trouve la bergerie.

 

cala 24JPG

 

Surgissant au sommet de la colline, le fier gaucho a droit à son tour à la vedette.

 

cala 25

 

Un groupe de chevaux,  sellés pour la plupart , attendent le touriste qui voudra faire une balade. Non merci, pas pour moi...

 

cala 26

 

C'est à pied que je m'aventurerai dans les terres où je finis par arriver à une plage de sable fin !!

 

cala 54

 

Nous rentrons à El Calafate après un dîner à l'estancia agrémenté de danses et de chants par les gauchos et de jolies danseuses.

 

cala 53

 

C'est pour moi l'occasion de vous montrer la salle à manger de notre petit hôtel de 4 chambres.

 

cala 55

 

Un moyen original et élégant de différencier les toilettes des parties communes . Nous avions aussi les commodités dans notre chambre. ...oui, quand même ...

 

cala 56

 

Et pour terminer, le tout premier chauffage de l'établissement dont ils ne veulent pas se séparer.

Demain nous embarquerons pour une croisière au pied des grands glaciers.  A demain alors  ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 16:50

caviar1]

 

 

Vous connaissez sans doute le caviar d'Aquitaine, mais connaissez-vous celui des Pyrénées  ?

Dans les Pyrénées , plus exactement au Val d'Aran , on trouve du caviar. La ville de Lès mise sur la production écologique de caviar. On trouve encore des esturgeons sauvages dans la Garonne mais pour préserver ces esturgeons français, la pisciculture importe des esturgeons de Russie, directement du lac Baïkal : la plus grande réserve d'eau douce de la planète. Le caviar des Pyrénées qui est produit à Lès est l'un des meilleurs d'Europe paraît-il. La pisciculture utilise l'eau claire de la Garonne pour produire chaque année entre 700 et 900kg de caviar. Il faut compter entre 6 et 8 ans pour permettre à l'esturgeon de féconder les oeufs qui seront utilisés pour la fabrication du caviar.

L'établissement ouvre ses portes au grand public pour remonter toute la chaîne de fabrication. En fin de visite les gens ont la possibilité de goûter aux produits locaux au cours d'un déjeuner ou d'un dîner à base d'esturgeon et de caviar, avec des produits frais.

www.caviar-des-pyrenees.fr

 

cb9a7f3c-540b-11e1-9762-805b0f526fb3-493x328-1-.jpg

 

Bon appétit  !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 07:00

prunus

 

Le petit prunus est en train de nous préparer des fruits.... que nous ne mangerons pas

 

prunus 01

 

Nous avons peut-être tort car ma voisine ( l'alerte octogénaire ) en mange chaque année et se porte comme un charme

 

abricot

 

Nous préférons la promesse d'abricots, ceux-ci dits "du Roussillon" sont particulièrement délicieux !

 

abricot 01

 

La récolte ne sera pas énorme..mais dans ce cas-là sera savoureuse...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 19:00

cala 01

 

Nous sommes arrivés à El Calafate. Ce petit village est blotti au creux de la verdure sur les bords du lac Argentina. Dans ce village les hôtels sont petits : 4 à 8 chambres chacun. Avec le recul je dirais plutôt que ce sont des maisons d'hôtes. Tout est coquet dans la salle qui est à la fois salon et restaurant. Nous avions été prévenus que les chambres seraient spartiates. En effet elles sont petites, murs nus, deux lits de 90, une petite table de chevet : c'est tout ! Pas de télé, pas de téléphone. Mais par contre d'une propreté impeccable. La salle de bain était complète et moderne. La cabine de douche était entièrement en verre ce qui a fait dire à l'une des personnes voyageant avec nous " j'ai eu l'impression de me doucher dans une cabine téléphonique !"

 

cala 02

 

Lorsque nous sortons pour une promenade pédestre nous longeons une rivière glaciaire.

 

cala 03

 

Le lendemain c'est en bus que nous partons voir le fameux  Perito Moreno. Ce célèbre glacier est situé à 78km de Calafate.  Vu de loin, le glacier ne paraît pas si impressionnant que cela. Fait-il vraiment les 5km de large annoncés ?

 

cala 04

 

Approchons-nous. Il semble déjà plus imposant.

 

cala 05

 

Là,  on commence à voir sa profondeur...il ne fait pas moins de 30km de long et sa superficie est de 250km²

 

cala 06

 

Le mieux est d'aller voir de près en bateau ...attention, iceberg en vue !cala 07

 

Plus nous approchons et plus les craquements s'entendent nettement. Le glacier se fissure en avançant  de 1,40m à 2m par jour : il est vivant...et le fait savoir !

 

cala 08

 

Le glacier se dresse devant nous : 80m de haut !  On se sent tout petit dans notre bateau !

 

cala 09

 

Le bateau recule un peu : une alerte vient d'être donnée. Tout à coup un bruit assourdissant, suivi d'un beau remous  ressenti à bord : un énorme bloc de glace vient de se détacher et de tomber lourdement dans l'eau .

 

cala 10

 

Le bloc se détache...

 

cala 11

 

Le bloc a éclaté en tombant et de gros morceaux de glace commencent à flotter tout autour de nous .

 

cala 12

 

Peu à peu le calme revient et le bateau peut regagner l'embarcadère pour nous débarquer.

 

cala 13

 

Nous marchons à présent sur des passerelles . Elles sont sur plusieurs niveaux. De la plus élevée, nous avons une vue en profondeur sur le glacier.

 

cala 14

 

Les craquements sont permanents, seulement couverts de temps à autre par la chute de nouveaux blocs de glace.

 

cala 15

 

Qu'est-ce que je disais : il vient encore d'en tomber un petit !

 

cala16

 

Pour nous éloigner,  nous passons sur le côté du glacier. La glace est sale d'avoir frotté sur les parois rocheuses qui bordent le glacier.

Nous rejoignons le bus : la température y est meilleure! Vous vous en doutiez sûrement : il ne faisait  pas chaud au bord du Perito  Moreno !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 11:00

buenos aires[1]

 

Le quartier de la Boca à Buenos Aires j'ai dû y aller sans l'Hom ! Mais non je n'avais pas peur qu'il succombe aux charmes des affriolantes danseuses de tango ...

Ce matin-là, l'Hom sort de la douche en me disant " hier sans m'en rendre compte j'ai dû me donner un coup pendant la visite des chutes d'Iguazu". Bien sûr je demande à voir, c'est en haut de sa cuisse...peut pas m'empêcher de toucher !  Ne riez pas, il  avait une boule dure qui m'a fait dresser les cheveux sur la tête. L'Hom n'avait jamais eu de problème de circulation sanguine mais je connaissais les effets d'un vol long courrier !Je suis descendue comme une flèche à la réception pour demander un médecin. L'accompagnatrice était occupée à mettre la journée de visites au point avec le guide. je les mets au courant ." mon mari fait une phlébite !"....  40mn plus tard une femme médecin était là.

Elle confirme mon diagnostic et vu la situation décide un traitement de choc. L'Hom doit rester allongé 24h...s'il est raisonnable il pourra continuer le circuit sans forcer...

Il n'a pas voulu que je reste à ses côtés et je suis partie prendre des photos pour qu'il voie un peu comment c'était.

Pendant tout le voyage ( qui n'en était qu'à son début ) je l'ai surveillé comme le lait sur le feu, lui faisant prendre ses médicaments, lui faisant une piqûre dans le ventre avant chaque nouveau vol....les autres touristes du groupe nous charriaient un peu , j'ai même eu des messieurs qui paraît-il ne se sentaient pas bien : je leur faisais retrouver la santé avec un bel éclat de rire. Et notre voyage se termina sans encombre.

Un petit détail encore: pour être efficace la piqûre avant un très long vol -celui du retour- devait se faire juste avant le départ mais il m'était impossible de passer les détecteurs avec une seringue dans le bagage à main. Donc après l'enregistrement des bagages, avant de passer douane et police il fallait faire cette piqûre...mais pas en public. Il ne restait que les toilettes. Dilemme :  mâle ou femelle ? ( c'est ce qui était écrit sur les portes des WC ) Pas question que j'entre chez les hommmes...c'est donc mon mari qui est venu côté dames. Nous sommes entrés dans la même cabine of course ! Le plus dur fut d'affronter le regard scandalisé des voyageuses qui attendaient leur tour quand elles nous ont vu sortir ensemble. Elles n'étaient pas au courant de la situation...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 07:00

L'Hom n'est pas coquet mais il a son point faible : il  fait une fixation sur les casquettes !

 

casquette 02]

 

Partout où nous allons, s'il ne se ramène qu'une seule chose : c'est une casquette. Je les stocke dans un grand carton de rangement...qui commence à avoir des signes de trop-plein... Quelque fois il fait varier la forme :casquette 03

 

Mais ce qui l'intéresse surtout ce sont les inscriptions qui sont dessus. Je me souviens d'un restaurant de Bouzigues où nous étions allés déguster des huîtres. Il arborait ce jour-là la casquette NZ que nos enfants lui avaient ramenée de l'un de leur séjour. Nous revenions vers la voiture quand j'entendis "Ma casquette, j'ai oublié ma casquette !" et il a foncé vers le resto. Par chance la serveuse l'avait mise de côté car elle avait vu qu'elle n'était pas ordinaire. Ouf...

Mais il ne s'en est pas toujours aussi bien tiré.

Nous étions au Mexique et nous avons dû prendre l'avion de Oaxaca à Tuxtla. Petit vol intérieur . L'Hom ce jour-là arborait sa casquette "Fort  Alamo" achetée à San Antonio au Texas... sauf qu'à la descente de l'avion il s'aperçut qu'il l'avait oubliée dans le vide-poche de l'avion !! Il ne l'a jamais revue...

 

avion]

 

Il y a eu mieux. Nous étions à Chamonix et pour notre fête des mères et pères les enfants nous avaient offert le survol du Mont Blanc en hélicoptère. Nous étions donc en leur compagnie dans l'hélico à admirer le glacier de l'Argentière. L'hélico pris de la hauteur, se rapprocha du mythique sommet...

 

MontBlanc2c[1]

 

 

Le pilote s'informa poliment " Tout va bien ? Madame  (moué ) supporte bien ? " Et comme Madame se régalait, il

se posa ! Si, si, nous nous sommes posés au sommet du Mont Blanc un court instant certes car les vents sont puissants là haut !

 

Sommet-Mont-Blanc-2007[1]

 

C'est alors que l'hélico survolait encore la chaîne avant de penser à redescendre que la radio de bord se mit à grésiller. C'était un collègue et grand ami du pilote qui appelait à l'aide : il était parti faire une ascension en compagnie de son fils de 17 ans et le jeune homme était en proie au mal des montagnes, il était si mal qu'il ne fallait pas songer à faire demi-tour. Le pilote nous consulta et sa décision fut prise  : il allait au secours du fils de son ami. Mais l'hélico était plein ! L'Hom avait choisi de s'asseoir près de la porte pour prendre des photos à travers la vitre. Ce fut donc l'Hom qui descendit sur le toit enneigé du refuge du Goûter  à 3835m d'altitude !

 

Refuge-du-Gouter-old-1-.jpg

 

Nous le vîmes devenir de plus en plus petit  tandis que nous apercevions le copain du pilote qui agitait la main. Le fils - pas bien du tout - monta à bord et fut conduit là où un service médical prévenu était venu le chercher. Pourtant le pilote eut un remords :" Je ne peux pas laisser mon ami seul.." Nous l'avons donc autorisé  à aller reprendre son ami et le déposer en lieu sûr, près de son fils. En passant nous avions fait de grands signes de la main à l'Hom qui faisait toujours du toit ! L'hélico devait maintenant aller récupérer l'Hom...Il arborait ce jour-là sa casquette "El Calafate" ...un petit village d'Argentine sur les bords du lac Argentina qui avait servi de point de départ à notre journée de croisière au milieu des icebergs. que vous verrez ce soir. Tout ça pour vous dire qu'il y tenait à sa casquette l'Hom !

L'hélico visa bien, se posa pas très loin de l'Hom sur le toit du refuge, l'Hom se plia en deux pour s'avancer vers la porte qui venait de s'ouvrir....et vlouffff,  le souffle des pales souleva la casquette qui prit son envol avec une telle force qu'il était idiot de penser la revoir un jour.

C'est  pourquoi dans quelques centaines d'années, les chercheurs verront sortir une casquette du glacier et diront : "Tiens , un argentin était monté là-haut !"    Une casquette de perdue ...mais un supplément d'hélico riche en péripéties que nous ne sommes pas prêts d'oublier !

En tout cas il manque deux casquettes à l'Hom...et il ne l'a toujours pas digéré !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 19:00

ushu 24

 

La rue principale de Ushuaïa où se trouvent les principaux commerces.

 

ushu 40

 

La Poste de Ushuaïa rappelle que pendant des années sur ces lieux étaient internés les principaux repris de justice. La prison fut fermée en 1947 mais le souvenir reste.

 

ushu 25

 

Le bus nous amène à la gare du bout du monde. Là encore le souvenir des bagnards est conservé jusqu'à faire revêtir la tenue rayée aux employés du chemin de fer.

 

ushu 27

 

Si nous ne savons pas que nous sommes au bout du monde...

 

ushu 28

 

Avant de découvrir les environs,nous avons droit à un repas avec animation : tango acrobatique très applaudi !

 

ushu 29

 

Notre petit groupe va se séparer. Ceux qui ont choisi le folklore et la facilité vont prendre le train...nous nous retrouverons le soir.

 

ushu 30

 

J'ai choisi la randonnée en Terre de Feu . Le guide des "eaux et forêts" de là-bas doit obligatoirement nous accompagner car les sites sont protégés. Nous voici partis sur les traces des castors.

 

ushu 31

 

Les paysages sont magnifiques et le calme environnant est particulièrement apprécié.

 

ushu 32

 

Pas de doute , les castors sont de grands constructeurs de barrages  !

 

ushu 33

 

Ces animaux ne craignent pas de s'attaquer à des troncs de taille imposante. Celui-ci ne tiendra plus longtemps debout !

 

ushu 34A

 

Même au bout du monde vous trouvez des panneaux : ici = fin de la route n° 3 !

 

ushu 35

 

Retour au bus qui nous amène à l'hôtel. Celui-ci est dans un décor à couper le souffle !

 

ushu 36

 

Moi, je searais bien restée 15 jours dans un tel endroit. Qu'en pensez-vous ?

 

ushu 44Moutons Grill

 

Le repas était pantagruélique ! Barbecue géant et les agneaux sont arrosés de jus de citron pendant la cuisson à l'aide ...d'un pistolet à eau , enfin à jus de citron !

 

Ushuaia-photos-Hotel[1]

 

Les chambres : de petits bungalows ( par couple : chambre, SdeB , salon, terrasse ) disséminés dans le bois. Le paradis je vous dis !

 

ushu 37

 

Sur la route du retour vers Ushuaïa il y eut de nombreux arrêts pour admirer le paysage. Vous reconnaissez ma bannière ?

 

ushu 38

 

Toujours le Chili en toile de fond.

 

ushu 39

 

Dans l'élevage, nous avons tous craqué pour ce bébé husky !

 

ushuaia-2[1]

 

La fin du monde est partout !

 

ushu 41

 

Impossible de se perdre : tout est écrit !

 

ushu 42

 

Un peu d'histoire. Ushuaïa vient de la langue des indiens yaghanes ou yamanas, les premiers habitants de la région et veut dire : "la baie qui pénètre dans le couchant ". Pour rappeler ces premiers occupants, un musée de plein air a été installé.

 

ushu 43

 

Mais nos découvertes ne sont pas finies : nous voici une nouvelle fois dans l'avion. Celui-ci nous emmène à El Calafate !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche