Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 18:00

Végas 05P

 

La journée commence par le passage au buffet du petit déjeuner.

 

Végas 07

 

Il faut prendre des forces une rude journée nous attend.

 

Végas 06

 

Dans le Luxor nous trouvons toujours d'autres salles...de style égyptien bien sûr !

 

Végas 08

 

Pourquoi jettent-ils des pièces ?  Réponse : c'est la tradition !

 

Stratosphère]

 

Le casino qui se voit de loin est  la Stratosphère qui mesure 350m de haut. Dans la partie haute se trouve un restaurant panoramique ( partie noire ) et tout en haut un parc d'attraction !

 

stratosphere-tower-las-vegas[1]

 

Une montagne russe (rouge )  et le long de la flèche du haut un ascenseur qui monte et descend en vous faisant ressentir 4 fois la force gravitationnelle. La tige verte à droite est un togogan qui fait semblant de de s'élancer dans le vide et s'arrête tout au bord du vide !

 

stratosphere-insanity[1]

 

Le pire à mon avis : les chaises de torture qui tournent à toute vitesse tout en s'écartant !  Un truc de dingue !

 

excalibur1[1]

 

Plus calme, Excalibur plaît beaucoup aux enfants !

 

excalibur4

 

A l'intérieur il est  question de chevaliers en armures...bref le Moyen Age que les américains n'ont pas eu !

 

circus]

 

Le Circus-Circus a pour thème le cirque et je vous en parle parcequ'il fut l'un des premiers à accepter et attirer les enfants. Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs...donc ils jouent aux  bandits manchots pour gagner des bonbons.

 

césar]

 

Le César Palace...je vous en ai déjà parlé, le voilà.tropicana-hotel[1]

 

Le Tropicana  a pour thème la végétation luxuriante

 

Tropicana]

 

et les cascades.

 

Bellagio-front[1]

 

Le Bellagio est célèbre pour ses jets d'eau aux multiples figures qui atteignent parfois 75m de haut et suivent la grande musique qui est diffusée. Au crépuscule le spectacle est grandiose !

 

Bellagio%204[1]

 

A l'intérieur du Bellagio, se trouve un jardin magique !

 

Bellagio-gardens[1]

 

Difficile de ne pas s'attarder dans pareil endroit !

 

New-York-New-York-Hotel-And-Casino-photos-Hotel[1]

 

New-York  New-York  est un hôtel casino ayant pour thème la grande ville et sa célèbre statue .

 

New-York-New-York-Hotel-And-Casino-photos-Facilities-NEW[1]

 

Mais l'attraction de ce casino est un super huit qui tourne en vrombrissant autour de l'hôtel mais passe aussi près de l'une des salles de bain. L'histoire veut que celà  fasse rire les américains, crier les italiens et...les français sortent indignés en exigeant à la réception qu'on les change de chambre!

 

Treasure Island Hotel Las Vegas[1]

 

Voici Trasure Island. Celui-là attire pour son voilier

 

treasure-island-pirate-ship[1]

 

Le soir venu des cascadeurs miment des combats marins-pirates. Arriver de bonne heure : il y a du monde !

 

Mirage-Hotel-and-Casino-Hotel-Exterior-1[1]

 

Le Mirage tous les soirs nous invite à une explosion volcanique !

Voilà les principales attractions gratuites que proposent les casinos de Las Végas. Il y en a encore bien d'autres ...

 

Mais nous ne pouvons pas quitter La Végas sans parler de mariage! 

Beaucoup de Wedding Chapels sont dans le vieux Végas

 

wedding chapel[1]

 

ou encore :wedding-chapel[1]

 

Mais certains casinos ont leur propre wedding chapel. Il en est une que je n'ai pas photographiée, j'ai peur de dire une sottise mais il me semble que c'était au Tropicana, tout était prêt , on n'attendait plus que les mariés et leurs invités...quand un employé est venu nous dire qu'il s'agissait d'un mariage de...nudistes! Nous sommes partis très vite!

 

wedding0005[1]

 

wedding-chapel-600x452[1]

 

et ma préférée :weddingchapel[1]

 

Et vous un mariage à Las Végas ça vous tente ?

 

Les américains sont, très jeunes, invités à se conduire comme des adultes. devenus adultes, ils n'ont qu'une envie : s'amuser comme des gosses !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 06:00

 

Berne-06.JPG

 

En janvier 2012 nous avions décidé d'aller en famille passer une journée à Berne. Cette ville fédérale suisse est à taille humaine, propre et facile à visiter. Pour prendre des forces, mon fils nous a invités chez un excellent japonais : je vous laisse juge :

 

Berne 02

 

Berne 03

 

 

Berne 05

 

De là nous sommes allés prendre un excellent café dans un Starbuck ! La visite pouvait commencer. Au fur et à mesure que nous avençons je découvre les vitrines des nombreux magasins, les fontaines comme nulle part ailleurs...C'est qu'il y en a des choses à voir à Berne. Les suisses sont très joueurs , la preuve :

 

                                                                                                                  Berne 09

Berne 08

 

C'est alors que nous sommes très avancés dans la longue rue principale que je réalise que le café est très, TRES diurétique...J'ai beau regarder désespérément autour de moi, les magasins sont plus rares et il n'y a plus aucun débit de boissons. Je me risque à demander à mon fils s'il y a des WC publics dans le coin : nicht ! ( Nous sommes en suisse allemanique ! ) C'est que ça ne fait pas mon affaire cette absence...quand j'aperçois une enseigne. De plus près c'est une pizzéria chic ....qui fait salon de thé ! Je ne me pose pas de question, je DOIS entrer, qui m'aime me suive. Mon fils m'accompagne tandis que l'Hom photographie la rue. Je laisse mon fils passer la commande car j'ai vu dans le fond de la pièce le panneau salvateur. Je dois suivre un couloir, tourner à gauche, descendre un escalier et resuivre 2 autres couloirs...mais c'est un vrai labyrinthe ce truc ! Enfin la porte Dames, je suis sauvée.

Lorsque je sors, à nouveau en possession de tous mes moyens, je me retrouve face à la dure réalité . Eh oui, rappelez-vous : je ne suis pas latéralisée et je tourne toujours du mauvais côté ! Je tâtonne un moment et tout à coup le superbe bouquet que j'aperçois sur un guéridon me confirme que je suis dans la bonne direction. Au bout du couloir j'aperçois un élégant monsieur, âge en rapport, qui me sourit en me tenant la porte largement ouverte. Qu'auriez-vous fait à ma place, hein? J'y vais, tout sourire aussi , quelques mots gentils , il referme la porte derrière moi et s'en va. Eberluée je réalise alors que je suis dehors, sans manteau, dans une rue inconnue ! Je tourne la tête avant de faire demi-tour...et là je vois à travers la grande baie vitrée mon fils qui attend, morose, devant ses cafés élégamment posés sur une ardoise, à côté des petits fours. Mû par je ne sais quel instinct il tourne la tête à ce moment ...et je vois ses yeux s'arrondir : tout son visage n'est plus qu'une interrogation " mais qu'est-ce qu'elle fait là ? ".

Je fais rapidement le tour du bâtiment - fait pas chaud - et entre précipitemment à l'intérieur du salon de thé...suivie de près par l'Hom qui s'était demandé ce que je faisais sans manteau dans la rue. Ma réponse rapide à leur question muette : "Me suis perdue". !!!

Ce jour-là nous avons eu beaucoup de mal à réprimer le fou-rire qui montait  et  c'est les yeux embués de larmes que nous avons enfin bu le café .

La promenade a pu continuer...je ne sais pas si c'est une impression mais je me sentais surveillée, fallait plus que je m'éloigne ! Nous sommes passés sur la pont de l'AarBerne 10

 

pour aller jusqu'à l'enclos des ours. Mais en janvier, que font les ours ? Bravo, vous le savez aussi, ils hibernent. Donc , durant cette période , ce sont des sculptures de bois qui les remplacent.

 

Berne 07

 

Nous sommes revenus sur nos pas pour repasser sous la tour de l'horloge avant de regagner  la gare...

 

Berne 01

 

L'aventure bernoise était terminée.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 18:00

  Végas 09

 

3h du matin ! J'ai toujours laissé dire qu'il ne fallait jamais prendre le bateau, l'avion et donc l'hélicoptère l'estomac vide. J'ai appelé le room service et hop, à table.

 

Végas 10

 

Nous allons décoller : le pilote est aux commandes !

 

Végas 11

 

Nous survolons une partie du désert du Névada et nous voilà au dessus du barrage Hoover sur le Colorado. Le lac s'étend tout en haut de la photo. Cette retenue d'eau alimente Las Végas.

 

Végas 12

 

Au -delà du lac, c'est à nouveau le désert à perte de vue.

 

Végas 13

 

Nous suivons le cours du Colorado qui a creusé son lit de plus en plus profondément, créant ainsi de fabuleux canyons.

 

Végas 15

 

 

Nous survolons les réserves indiennes. Ces premiers occupants du territoire ont été  "parqués" sur un sol désertique dont personne ne voulait. Depuis, des études ont permis de voir que le sous-sol  contenait du pétrole. Qu'à cela tienne , le gouvernement de l'époque a fait voter une loi qui dit que le sol appartient en surface à ses occupants...mais que le sous-sol est propriété de l'Etat !

 

Végas 14

 

Le moment tant attendu est arrivé : nous voici au-dessus du Grand Canyon .

 

Végas 16

 

Nous descendons, descendons...

 

 

 

Végas 24]

 

L'hélicoptère s'est posé au fond du canyon, au bord du Colorado !

 

Végas 17

 

Sur les conseils du pilote nous avançons faire quelques pas pour admirer la flore : des "coussins de belle mère"  et des arbres de Josué. 

 

Vegas-26--copie-1.jpg

 

nous sommes surveillés par ce que tout d'abord nous prenons pour des merles. Non , ce sont des  "blackbirds" . Je n'ai pas pu obtenir d'autre traduction.

 

Végas 18

 

Lorsque nous revenons près de l'hélico, la table est dressée , les paniers pique-nique prêts....et le pilote nous verse une coupe de champagne...américain ! Elle est pas belle la vie....sauf que moi j'ai déjà petit déjeuné, bahhhhhh un petit effort et tout est passé : comme quoi, quand l'ambiance est magique !

 

Végas 25]

 

Nous avons repris place à bord de l'appareil qui s'élève bientôt très, très près de la paroi à pic qui fait plus de 1500m de haut d'après le pilote : heureusement, l'estomac est bien calé !!!

Les couches géologiques sont bien visibles sur les parois des falaises. Les strates racontent l'histoire du continent nord-américain.

 

Végas 20

 

Nous repassons au-dessus du lac de barrage et apercevons nettement le port de plaisance  et l'aquaculture florissante.

 

Végas 21

 

Las Végas est en vue. Vue d'en haut, on n'a aucune peine à croire qu'il s'agit là de la plus grande ville du Névada, bâtie au milieu du désert de Mojave.  Ce sont les mormons qui fondèrent la ville en 1855.  Au début du XXème siècle c'était une bourgade agricole . Son développement est dû à l'aménagement du barrage Hoover situé à 50km au sud et à la légalisation des jeux d'argent en 1931. Mondialement renommée pour ses casinos et ses revues , elle est la première ville hôtelière du monde avec ses 120000 chambres d'hôtel. La ville rencontre de plus en plus de problèmes d'eau, non pas à cause du tourisme mais plutôt à cause de sa croissance démographique.

Nous nous posons sans souci et partons retrouver le Luxor. Il fait + 18° en ce mois de janvier....durant les mois d'été la moyenne est de 46° mais il arrive qu'elle dépasse les 52° !

Demain nous aurons le temps de voir les attractions de ce parc .

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 10:00
shadow-.jpg

Une admirable fusion du corporel et de l'illusion, de la danse à son plus haut niveau et de la magie du théâtre d'ombres.


L'histoire : Une adolescente en quête d'indépendance échappe à son quotidien dans ses rêves. Un voyage onirique plein de découvertes, elle s'enfonce de plus en plus profondément dans le pays de Shadowland... Elle y rencontre des ombres qui se transforment en d'étranges créatures à la fois comiques et diaboliques, menaçantes et séduisantes...

Spectacle novateur créé par la célèbre compagnie américaine Pilobolus, sur un livret de Steven Banks ( l'auteur de Bob l'Eponge ) et une partition originale de David Poe, Shadowland emporte le spectateur dans un monde ludique, musical et poétique.

Ce spectacle unique, ballet d'une dimension et d'une créativité rarement atteintes jusqu'à aujourd'hui, arrive enfin à Paris après un succès international éclatant et son triomphe lors de la cérémonie des Oscars !

Auteur : Steven Banks
Artistes : Pilobolus
Metteur en scène : Pilobolus

 

 C'était aux Folies  bergères  Paris  9ème du 13 au 25 mars 2012.

 

http://www.youtube.com/watch?v=Cjr6M2hoA1Q&feature=player_embedded

 

Y en a-t-il parmi vous qui ont eu la chance de le voir ?

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 06:00

Pour notre promenade dominicale nous sommes allés voir où elles en étaient. La terre qui avait été soigneusement préparée, a été ensemencée à l'aide de larges machines.

 

riz 08

 

et les pousses vertes commencent à sortir de terre.

 

riz 09

 

C'est ce moment qu'attend le cultivateur pour ouvrir les vannes et inonder le champ.

 

riz 03

 

On distingue la vanne au premier plan à gauche.

 

riz 02

 

riz 05

 

Les mouettes sont à la fête et viennent se poser sur la butte de terre qui sépare deux parcelles.

 

riz 10

 

Le colvert est tout heureux et ne tardera pas à avertir ses congénères.

 

riz 07

 

Plus loin, d'autres rizières sont déjà en eau aussi. Là, ce sont de larges fossés qui amènent l'eau sur le champ.

 

riz 12

 

Une grande armoire métallique qui semble contenir un transformateur électrique et peut-être la commande d'ouverture des vannes a reçu la visite des tagueurs !

 

riz 13

 

Vu la plaque qui s'y trouve, c'est bien pour les rizières !

 

genets-visoflora-2853[1]

 

Sur le chemin du retour nous avons la joie de voir que les genêts sont en fleurs !  j'aime beaucoup l'odeur sucrée du genêt. J'en avais un, mais planté où il était, il recevait le souffle de la pompe à chaleur...et il n'a pas aimé du tout !

 

genets[1]

 

genet,genetd-espagne[1]

 

Je ne sais pas vous, mais la vue de ces jolies fleurs jaunes ont mis un peu de soleil dans ma journée...le printemps, le vrai , ne saurait tarder !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 18:00

Aéroport de Végas ! Lorsque nous descendons de l'avion il n'est pas loin de minuit. Un peu perdus, nous remarquons un géant en tenue de chauffeur qui tend une pancarte portant ...notre nom ! Je lui explique qu'il  me faut récupérer mes bagages : nous y allons ensemble répond-il en nous faisant monter dans un train ! Moi qui croyais que nous avions affaire à un tout petit airport ! Après un trajet (relativement court quand même ) nous voici devant le tapis roulant. Dès que je tends la main vers mon bagage que j'avais reconnu, notre chauffeur s'en empare et nous voilà trottinant derrière lui jusqu'à....la somptueuse limousine blanche ! Une fois à l'intérieur, enfoncés dans les coussins qui fleurent bon le cuir nous regardons autour de nous...Le chauffeur fait glisser sa vitre et d'un geste large nous invite à nous servir. Bin oui, il y a un seau à champagne rempli de glaçons qui coincent la bouteille à collet doré et les flûtes sont à portée de main.  Désolés, nous ne buvons pas, de toute façon le trajet jusqu'à l'hôtel ne devrait pas s'éterniser. Les vitres teintées ne laissent passer que des effets de lumières. La limousine s'arrête et pendant que le géant descend nos valises j'ouvre grands les yeux :

 

Végas 01]

 

Je suis à Végas...ou en Egypte ? Ohohhh, rappelle-toi, ton hôtel est le Luxor, donc de style égyptien !

 

Végas 03

 

Au sommet de la pyramide un gros projecteur envoie un faisceau lumineux  visible à des km à la ronde....certains racontent même qu'il est visible depuis la station spatiale ! Notre géant tient à amener nos bagages jusqu'à la réception : mais je vous en prie...à cette heure là je ne vais pas le contrarier. 

La réceptionniste est efficace et nous désigne la porte de l'ascenceur que nous devons emprunter pour aller dans notre chambre au 17ème.  Tout va très bien sauf que....c'est pas un ascenceur mais un INCLINATOR !  Regardez la forme extérieure du Luxor et vous comprendrez : nous ne montons pas verticalement, nous glissons en oblique le long de l'arête  ( en pointillé sur la photo ) . Même après l'avoir pris souvent, il est difficile de vraiment s'habituer !

 

Végas 02]

 

Nous voici dans notre petite chambre. Vous avez vu ? La fenêtre suit la pente du toit elle aussi...mais au moins elle ne bouge pas ! Cet hôtel totalise 4407 chambres sur 30 étages !

Nous verrons le lendemain qu'il est relié aux hôtels  Excalibur  et Bandaley Bay par un métro aérien .

 

Végas 32P

 

Lorsque nous sortons de la chambre pour aller petit déjeuner nous découvrons l'ampleur de la partie centrale interne du Luxor.  Des boutiques, des salles d'exposition et de spectacle, une pyramide, une obélisque, des boutiques...Nous réalisons que toutes les chambres sont sur les pans inclinés du toit.

 

Végas 34

 

Passage obligé par la salle des bandits manchots où il n'est pas rare de retrouver des personnages aperçus la veille toujours fidèles au poste devant leur machine. Comment font-ils ? Quand la soirée s'avance de l'oxygène est diffusé grâce à la climatisation. J'ai même vu une jeune dame en déshabillé et chaussée de mules à pompon rose en cygne, venue jouer ...Aucune tenue vestimentaire n'est exigée et parfois c'est le grand laissé aller.

 

Végas 35

 

Pour sortir par la sortie opposée, nous trouvons d'autres salles immenses avec de superbes palmiers ...synthétiques !

 

Végas 36

 

Nous découvrons que nous sommes sur le Strip, autrement dit le Las Végas Boulevard qui s'étend du centre ville vers le sud en direction de Los Angelès . C'est le long de ce boulevard que sont construits les hôtels-casinos les plus grands , les plus récents et les plus excentriques  aussi .

 

Végas 04]

 

En face du Luxor, le MGM : je n'y ai pas mis les pieds. C'est là que l'argent français fut englouti dans les années 80 , avec les difficultés que l'on sait pour le Crédit Lyonnais... c'est de la bouche d'un américain que je l'ai appris. Vrai, pas vrai?  J'ai pas cherché : il y avait tant d'autres choses à voir !

 

Végas 33

 

En bonne française j'ai voulu voir Paris. Il y a une reproduction de la tout Eiffel ( 165m de haut ) , de l'Arc de triomphe...entrons : c'est démentiel, là aussi toute une ville à l'intérieur de l'hôtel. Les américains ont reconstitué l'idée qu'ils se font de Paris, des rues, des fontaines, des boulangeries, du vin...C'est beau mais je ne m'y sentais pas chez moi, surtout quand j'ai vu le béret et la baguette ...en plus je l'ai goûté leur pain : beurk !

 

Végas 31

 

Allons voir le Venezio ! Sidérant cet intérieur : les canaux ont été reconstitués ainsi que les immeubles qui les bordent. Ne vous y  trompez pas : le ciel que vous apercevez est une toile tendue avec de petits nuages peints. Et inlassablement les gondoliers viennent charger les touristes prêts à payer une course et les transportent en chantant à tue tête.

 

Visiter les hôtels-casinos est fatigant. Le plus déprimant est le César ( où se produisit Céline Dion)  Très antiquités romaines, de très belles statues, des boutiques de luxe , des machines à sous...un vrai labyrinthe..nous avons mis un temps fou à retrouver la sortie..et j'avoue tout, nous sommes sortis par le parking. J'ai eu l'occasion d'en parler avec un guide américain et là j'appris que tout était étudié pour que vous vous retrouviez devant  les machines à sous . Hallucinant...bon, moi je ne retrouve jamais ma voiture sur le parking du supermarché, mais l' Hom est  très orienté et n'en revenait pas de ne pas retrouver sa route.

 

Nous avons mis au point un moyen infaillible pour remonter le Strip et visiter les casinos sans fatigue ( il y a plus de 5km de boulevard, avec le retour = 10km ! ) Nous entrons dans le premier casino et en ressortant restons devant la porte : un taxi du casino arrive et nous demande où nous allons, nous donnons le nom du casino choisi et ainsi de suite . Nous les avons pratiquement tous fait sans bourse déliée et en taxi ! A chaque fois le taxi croyait que nous étions clients du casino d'où nous sortions. Je n'ai rien inventé : le tuyau nous avait été refilé par un habitué .

Il y a encore une foule de casinos à visiter, tous les spectacles gratuits à voir...mais pas ce soir car demain nous nous levons aux aurores : grand tour en hélico ! Vous en êtes ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 10:00

fleurs 01

 

Dans mon jardin , un arbuste semble particulièrement se plaire. Il occupe tout un coin et en ce moment ressemble à un gros pompon blanc

 

fleurs 02

 

de plus près voilà ce qu'il donne;

 

fleurs 03

 

toujours plus près : il nous offre ses bouquets tout faits.

 

fleurs 04

 

Mon problème, parce que j'en ai un , c'est que le pépiniériste m'avait bien donné son nom il y a 11 ans...mais que ce nom s'est perdu ...impossible de le retrouver. Quelqu'un connaît-il le nom de cet arbuste ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 06:00

NY 20

 

Lors de ma visite de la statue de la Liberté nous avons entrepris l'ascension par l'intérieur ...mais arrivée à hauteur de la tête, l'escalier en colimaçon me donna le tournis et je décidai de descendre dans la salle d'accueil attendre l' Hom qui voulait prendre des photos depuis la couronne.

La salle du bas est immense et je commence par m'intéresser aux diverses boutiques de souvenirs ...en regardant de temps à autre ma montre. 15mn : c'est un peu court...30mn : là il ne doit plus tarder...45mn : je vais demander aux Rangers si aucun accident n'a été signalé dans les étages...1h : je n'y tiens plus et retourne demander aux Rangers s'il y a une autre sortie. Et que nenni, la salle est le passage obligé pour sortir. Pressée de questions je finis par expliquer que l'Hom est parti là-haut et que je l'attends. Le Ranger qui paraissait être le chef me tend alors un micro et me dit de lancer un appel . En fait il y en a eu deux : un pour le premier étage et le second pour le deuxième étage . Ben oui, c'est moi Petitgris qui ait parlé à la Liberté de NY ! Et je reprends ma position d'attente...

Un peu plus tard une Ranger est venue me proposer de sortir et d'aller voir dans les postes de secours si l'Hom n'y est pas...Brusquement elle a une illumination :"donnez-moi la carte de votre hôtel"  Je n'y crois pas trop, elle appelle et là j'apprends que l'Hom m'attend dans la chambre !!! Je n'ai pas su parler, j'ai présenté mes deux poings fermés l'un au-dessus de l'autre en faisant mine de les tourner en sens inverse. Je ne sais pas vous mais la Ranger a très bien compris que j'avais une brutale envie de strangulation !

J'ai pris un taxi qui m'a mis la pression car il n'a pas pris la route que je connaissais : il voulait faire connaître le vrai Harlem à la petite française ! J'ai soupiré de soulagement en reconnaissant Broadway !

Dans ma tête mille questions se bousculaient : comment avait-il donc pu faire ? Je rappelle que l'Hom ne porte jamais rien sur lui : pas de passeport, pas un dollar et il ne parle pas un traître mot d'anglais ! Il n'était pas très fier de lui lorsque j'ai fait irruption dans la chambre !  " Alors,  raconte " :

Il ne m'avait pas vue dans la salle et était sorti voir si j'étais dehors à l'attendre...sauf qu'avec tous les dispositifs de sécurité il est impossible de re-rentrer : plus de billet. Il est allé à l'embarcadère et a vu des policiers. Par geste il a expliqué qu'il n'avait pas de billet, pas d'argent et que c'était sa femme qui avait tout dans son sac. Le mieux c'est qu'ils ont compris, l'ont accompagné jusqu'à Battery park où était leur véhicule de service, l'ont conduit à la station de métro, lui ont fourni un ticket de métro et lui ont écrit le nom de la station où il devait descendre...l'hôtel est à deux pas ! Tiens, j'aurais bien voulu le voir circuler encadré par les policiers !

Il s'est quand même excusé en disant qu'il s'était affolé mais que, me connaissant, il aurait dû penser que je l'attendais fidèlement à l'endroit convenu.

Pas de temps à perdre en discussions ...le pont de Brooklyn de nuit nous attend...

Contre toute attente, nous continuons à voyager ensemble...et çà avoir des aventures...La vie quoi !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 18:00

Rappelez-vous : l'hélicoptère nous attend !  Un vent assez violent et glacial s'est levé, le pilote nous dit qu'il vient de Sibérie : je le crois sur parole. Et nous nous installons à bord de l'appareil. Le décollage a lieu sans souci .

 

NY 03]

 

 

Nous survolons la rivière Hudson. Ce fleuve de 507 km de long, sert de frontière entre l'état de New York et l'état de New Jersey. Nous apercevons les quais aménagés pour l'accostage des bateaux.

 

NY 21

 

Manhattan et tous ses gratte ciel . Les tours jumelles étaient encore debout en janvier 2000.

 

NY 22]

 

Debout sur son île la statue de la Liberté éclaire le monde !

 

NY-23-.jpg

 

Le  temps de voir le pont de Brooklyn ......Les 20mn d'hélico ne seront pas dépassées : le vent redouble de puissance et le demi-tour a été secoué !!! Rentrons.

 

NY 28

 

Nous nous dirigeons vers Battery Park ! Situé à la pointe sud de Manhattan, c'est le terminal des ferries qui mènent à l'île de la statue de la Liberté.

 

NY 01]

 

C'est parti....

 

NY 20

 

La grande dame est devant nous. Contrairement à celle de Narbonne, la vraie est verdâtre et porte une couronne d'épines ! Elle fut offerte par la France et inaugurée en 1886. Elle est l'oeuvre du sculpteur Jean Bartholdi qui fit appel à Gustave Eiffel pour décider de la structure interne de la statue. De 1886 à 1902 la statue fut un phare puis la flamme remplaça le phare.Elle mesure 46,50m de haut soit 92,99 m de hauteur totale, socle compris.

 

NY 27

 

 

A l'intérieur l'escalier en colimaçon compte 354 marches jusque la couronne.

 

NY 26

 

 

Là-haut , 25 fenêtres dont la plus grande fait 46cm de diamètre. Depuis les attentats du 11 novembre, il n'est plus possible d'y monter.  D'ailleurs je ne suis pas sûre en juin de pouvoir aller sur Liberty Island car la grande dame est en travaux. Cette photo de Manhattan a été prise depuis l'une des fenêtres de la couronne.

 

NY 24

 

 

Nous passons par le quartier de Harlem rénové. C'est dimanche, les rideaux de fer des boutiques sont baissés, une chance car nous pouvons admirer les oeuvres peintes sur ces portes.

 

NY 30

 

 

L'artiste qui les a peintes c'est lui : Carlos, qui se vante auprès des français d'être le grand copain de Laurent  Fabius.

 

NY 07]

 

Devant le Mac Do. : une limousine de 10m de long ! Oui, mais c'est un Mc Do 3* !

Nous irons écouter une messe Gospel  ( émouvant, inoubliable ) et manger au Cotton Club en écoutant de la Soul Music : extra cette musique de l'âme !

 

NY 25

 

Lorsque nous sortons il fait déjà nuit. Les arbres ont encore les illuminations des fêtes de l'an 2000 !

 

NY 06]

 

Le bus nous emmène sur le pont de Brooklyn, l'un des plus anciens ponts suspendus des USA. Il traverse l'East River et il est long de 1825m . Il est ouvert à la circulation depuis le 24 mai 1884 après 14 ans de travaux. La circulation s'y fait sur deux niveaux. L'un est réservé aux véhicules à moteur et l'autre est pour les cyclistes et piétons.

Une fois à Brooklyn, nous avons une vue imprenable sur Manhattan illuminé : féérique !

 

NY 08]

 

Nous voici revenus dans Manhattan et plus exactement à l'Empire State Building. Cet édifice mesure 381m de haut et avec l'antenne comptez 443,20m. Il comporte 102 étages mais le public n'est autorisé qu'à aller au 86ème après avoir changé d'ascenceur au 80ème !

Au 86 ème étage, un observatoire ouvert au public permet d'avoir une vue panoramique sur New York. Les bureaux restant éclairés toute le nuit , la vue est superbe.

 

NY 29

 

Avant de rentrer à l'hôtel, prenons encore le temps de flâner dans la magie de Broadway illuminé. Les enseignes et écrans publicitaires géants scintillent de partout. C'est aussi le moment de faire nos dernières emplettes, les boutiques restant ouvertes assez tard.

Je ne vous le cacherai pas : j'aime New York !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 06:00

lassi--yaourt-indien-30070911024331[1]

 

Bonjour et bienvenue dans ma cuisine, aujourd’hui on va faire du Lassi. C’est une boisson indienne à base de yaourt

Pour faire cette recette indienne (2-3 verres de Lassi), il nous faut :

  • 2 yaourts natures
  • 4 cuillères à soupe de sucre
  • 2 cardamomes
  • du safran (optionnel)
  • quelques pistaches natures
  • des amandes pilées pour la décoration
  • 6 cl de lait

Tremper le safran pour qu’il rende de la couleur. Ecraser la cardamone. Couper les pistaches en petits morceaux.

Mixer le tout, sauf le lait avec un mixeur ou au fouet. Une fois que le sucre est bien mélangé, mixer avec le lait.

C’est prêt ! Le mettre au frigo car ça se boit glacé.

Une fois que c’est bien frais, servir et décorer avec les amandes. Très bon !

 

lassi[1]

 

Pourquoi est-ce que je vous soumets cette recette ?  Cette boisson indienne est le ciment qui scella ma rencontre avec ma belle-fille.  Mon fils avait  souhaité que je rencontre l'élue de son coeur. Toute émue je m'étais mise sur mon 31 : un ensemble venu tout droit de la boutique prêt à porter de Chanel ( dame il fallait faire bonne impression ! ) et me voilà partie avec l'Hom bien sûr vers le lieu de rendez-vous : un restaurant indien réputé de Montpellier.

Tout en nous observant à la dérobée nous avons choisi nos plats et la boisson : le lassi. Le serveur apporta cérémonieusement un grand pot bien frais qu'il déposa au milieu de la table et s'en alla. Aussitôt la jeune et jolie demoiselle se proposa de nous servir sous les yeux éperdus de reconnaissance de mon fils.  Elle s'empara du pot qu'elle pencha avec pécaution...rien ne se passa ! Elle recommença avec cette fois un peu plus de conviction ...et ..        Schploufffff une espèce de bouchon blanc sauta et le lassi lébéré vint s'étaler sur moi ...enfin surtout sur  le bel ensemble ! Celle qui devait devenir ma belle fille devint blanche comme un linge, autour de nous dans le restaurant un silence pesant s'était fait...c'est le moment que j'ai choisi pour éclater de rire, un bon, un vrai fou-rire salvateur. Aussitôt la tension tomba, les langues se délièrent et l'hilarité gagna toutes les tables.

Le serveur, accouru, constata très ennuyé que le lait avait tourné formant un bouchon qui avait fermé le pot ! Il remplaça le lassi "tourné" par un frais qu'il tint à verser lui-même. J'ai épongé mes genoux à l'aide de serviettes de table et déclaré qu'après un passage au pressing il n'y paraîtrait plus ! La conversation put commencer. Cet incident avait permis de rompre la glace.  Avec celle qui est devenue ma belle-fille j'ai toujours partagé amitié, complicité ...et fou-rire !

Alors merci qui ? Merci le lassi !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche