Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 18:00

gc 09

 

Le lendemain nous passons devant El Molino , magnifique moulin à vent très bien entretenu.

 

Nous avons emporté la carte

 

gc 24]

 

Nous prenons l'autoroute  ( en beige sur la carte ) vers l'est  et au terminus nous montons la fine route vers le nord : elle aboutit dans un lac !

 

gc 10

 

Bientôt les habitations se font plus rares...voire inexistantes : enfin la nature ! L'aspect des roches nous confirme le volcanisme de l'île. Je descends de voiture et respire à pleins poumons ! 

 

gc 27

 

Tiens, là aussi il y a des monticules de cailloux !  C'est un Kern qui balise le passage de l'homme.

 

gc 28

 

Enfin un petit village dans son écrin de verdure !

 

gc 29

 

En traversant le village de Noria nous apercevons le lac du même nom.

 

gc 30

 

Le lac est toujours en vue !

 

gc 31

 

A la sortie du village la route s'engage dans un étroit couloir de rochers.

 

gc 32

 

Et nous découvrons qu'il s'agit d'un lac de barrage. Le lac de Embalse de la Soria est un lac d'eau douce.

 

gc 33

 

Ce paisible troupeau ....nous nous en rappelons avec émotion...

 

gc 34

 

Car la route goudronnée a fait place à une piste à peine tracée et surtout remplie de rochers qui rendent le parcours délicat !  Nous reconsultons la carte détaillée : la route est bien indiquée, pas de souci. Encore un mauvais passage et nous devrions retrouver une route normale dans peu de temps. C'est ce que se sont dit aussi  les occupants de la voiture rouge que nous avons rattrapés. Ce jeune couple de belges décide de continuer...nous les suivons, de plus en plus lentement...

 

gc 35

 

La pseudo piste devient carrément  impraticable vue la taille des rochers...et tout à coup la voiture rouge s'immobilise : la panne ! Nous sommes au milieu de nulle part...et les téléphones ne passent pas ! Avec de nombreuses manoeuvres risquées ( j'étais descendue de la voiture ! on n'est jamais trop prudent )  l'Hom a réussi à faire demi-tour. Les belges qui avaient tous leurs bagages dans leur voiture de location n'ont pas voulu nous accompagner. Nous leur avons donc promis de leur faire envoyer les secours... le retour fut aussi laborieux que l'aller, les rochers cognant sous la carosserie malgré la faible allure .

C'est avec un immense soulagement que nous avons vu le lac se profiler à l'horizon : sauvés !

 

gc 36

 

Nous sommes toujours sur la piste mais elle est plus praticable . Nous découvrons alors une roche bizarre.

 

gc 37

 

En approchant, il est évident que le marquage sort de l'ordinaire !Il s'agit des plissements de la lave avant solidification et refroisissement.

 

gc 38

 

Nous repassons par l'étroit couloir de roches : le paysage n'a pas le même aspect au retour...mais la bonne nouvelle c'est que nous avons retrouvé la route goudronnée ! Notre Ford KK a bien souffert mais a bravement tenu le coup !

 

gc 39

 

La civilisation est en vue ! Les secours partent à la rencontre des belges...

De retour à l'hôtel nous avons tenté de nous faire expliquer pourquoi en suivant scrupuleusement la carte détaillée, nous nous étions retrouvés dans pareille situation. Et là j'ai cru avoir un coup de sang ! C'est normal, toutes les cartes routières canariennes sont comme cela : elles comportent les routes existantes .....mais aussi les routes en projet, et ce sans aucune différenciation !  Dans quelques années les touristes ne comprendront pas pourquoi nous avons galérer...si la troute est  finie ! Une pensée émue au troupeua de moutons qui marquait la fin de la route cette année là !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 18:00

gc 21

 

Pourquoi  un aéroport dans les brumes du matin ?

J'avais envie de soleil et ces îles, avec des noms d'oiseaux, avaient tout pour m'attirer : elles sont volcaniques...et les volcans et moi c'est le grand amour , enfin dans le sens "moi vers eux" surtout ! C'est pourquoi vous me retrouvez en train d'arpenter les interminables halls de l'aéroport de Madrid.... Impossible de trouver un vol direct depuis Toulouse !

 

gc 20B

 

Une berline nous attend pour le transfert à l'hôtel. Le trajet est court  et nous pouvons nous installer dans notre chambre. Ouf, elle est assez vaste, j'ai horreur de me sentir à l'étroit

 

gc 15

 

En premier, aller voir la vue du balcon :gc 01

 

J'ai pris la photo de biais car de face nous avons droit à toutes les installations extérieures de l'hôtel. Nous voyons au loin l'Océan Atlantique et les jolis pavillons de San Agustin..

 

gc 18

 

Les salons sont  nombreux  et accueillants

 

gc 19

 

et les extérieurs une invitation au farniente.

 

Mais c'est mal nous connaître si vous croyez que nous resterons à l'hôtel , même si leur immense Spa est le plus réputé d'Espagne !  Nous avons déjà réservé une voiture à la réception.

 

gc 22

 

En plus le soleil semble vouloir se lever...en route !

 

gc 02JPG

 

Notre première visite est pour Puerto de Mogan.  Un petit port aux rues droites, aux maisons blanches et fleuries. L'ensemble est coquet .

 

gc 03

 

Un petit tour dans le port où les barques des pêcheurs, souvent bleues, voisinent avec un sous-marin jaune !

 

gc 04

 

Certains pêcheurs utilisent de petites barques pour pêcher près des côtes.

 

gc 05

 

Le village est sillonné de canaux qui passent sous les maisons. Partout une profusion de fleurs, surtout des bougainvillers.

 

gc 06 bis

 

Que c'est agréable de découvrir ces rues toutes plus fleuries les unes que les autres !

 

gc-23.JPG

 

Une autre rue nous amène au port de plaisance où se balancent quelques voiliers.

Vous aurez noté au passage que le ciel se charge de plus en plus ! Le soleil des Canaries : pas aujourd'hui ! Heureusement la température est douce : 26° !

 

gc 07

 

Il y a aussi une petite plage qui semble faire le plein de vacanciers.

 

gc 09

 

Sur la route du retour nous croisons El Molino, superbe moulin à vent bien entretenu.

 

gc 12

 

Petit arrêt au balcon Andèn Verde qui surplombe l'Océan Atlantique.

 

gc 11

 

Les roches tombent à pic dans l'océan !

 

gc 13

 

Pareil de l'autre côté avec d'autres couleurs.  "  Mais te penche donc pas autant Paulette, c'est pas le moment de tomber  ! .... il est l'heure de rentrer !"

 

gc 16

 

Au retour, nous passons par le rond-point du casino. Ce phare est  un empilement de jetons de casino géants.

 

gc 17

 

Ce phare deviendra notre point de repère pour retrouver sans souci notre hôtel juste derrière.

 

gc 14

 

La petite tourterelle a bien compris que là où sont les hommes, là se trouvent des miettes !

Il est temps de rentrer et d'aller consulter le bulletin météo de la réception...car demain balade vers l'intérieur de l'île.

 

Sitôt rentrés dans la chambre nous écrivons notre road-book . Voici la carte pour nous suivre :

San Agustin est  au sud,  à  l'est  et puerto Mogan à  l'ouest..

 

gc 25]

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 18:00

Végas 05P

 

La journée commence par le passage au buffet du petit déjeuner.

 

Végas 07

 

Il faut prendre des forces une rude journée nous attend.

 

Végas 06

 

Dans le Luxor nous trouvons toujours d'autres salles...de style égyptien bien sûr !

 

Végas 08

 

Pourquoi jettent-ils des pièces ?  Réponse : c'est la tradition !

 

Stratosphère]

 

Le casino qui se voit de loin est  la Stratosphère qui mesure 350m de haut. Dans la partie haute se trouve un restaurant panoramique ( partie noire ) et tout en haut un parc d'attraction !

 

stratosphere-tower-las-vegas[1]

 

Une montagne russe (rouge )  et le long de la flèche du haut un ascenseur qui monte et descend en vous faisant ressentir 4 fois la force gravitationnelle. La tige verte à droite est un togogan qui fait semblant de de s'élancer dans le vide et s'arrête tout au bord du vide !

 

stratosphere-insanity[1]

 

Le pire à mon avis : les chaises de torture qui tournent à toute vitesse tout en s'écartant !  Un truc de dingue !

 

excalibur1[1]

 

Plus calme, Excalibur plaît beaucoup aux enfants !

 

excalibur4

 

A l'intérieur il est  question de chevaliers en armures...bref le Moyen Age que les américains n'ont pas eu !

 

circus]

 

Le Circus-Circus a pour thème le cirque et je vous en parle parcequ'il fut l'un des premiers à accepter et attirer les enfants. Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs...donc ils jouent aux  bandits manchots pour gagner des bonbons.

 

césar]

 

Le César Palace...je vous en ai déjà parlé, le voilà.tropicana-hotel[1]

 

Le Tropicana  a pour thème la végétation luxuriante

 

Tropicana]

 

et les cascades.

 

Bellagio-front[1]

 

Le Bellagio est célèbre pour ses jets d'eau aux multiples figures qui atteignent parfois 75m de haut et suivent la grande musique qui est diffusée. Au crépuscule le spectacle est grandiose !

 

Bellagio%204[1]

 

A l'intérieur du Bellagio, se trouve un jardin magique !

 

Bellagio-gardens[1]

 

Difficile de ne pas s'attarder dans pareil endroit !

 

New-York-New-York-Hotel-And-Casino-photos-Hotel[1]

 

New-York  New-York  est un hôtel casino ayant pour thème la grande ville et sa célèbre statue .

 

New-York-New-York-Hotel-And-Casino-photos-Facilities-NEW[1]

 

Mais l'attraction de ce casino est un super huit qui tourne en vrombrissant autour de l'hôtel mais passe aussi près de l'une des salles de bain. L'histoire veut que celà  fasse rire les américains, crier les italiens et...les français sortent indignés en exigeant à la réception qu'on les change de chambre!

 

Treasure Island Hotel Las Vegas[1]

 

Voici Trasure Island. Celui-là attire pour son voilier

 

treasure-island-pirate-ship[1]

 

Le soir venu des cascadeurs miment des combats marins-pirates. Arriver de bonne heure : il y a du monde !

 

Mirage-Hotel-and-Casino-Hotel-Exterior-1[1]

 

Le Mirage tous les soirs nous invite à une explosion volcanique !

Voilà les principales attractions gratuites que proposent les casinos de Las Végas. Il y en a encore bien d'autres ...

 

Mais nous ne pouvons pas quitter La Végas sans parler de mariage! 

Beaucoup de Wedding Chapels sont dans le vieux Végas

 

wedding chapel[1]

 

ou encore :wedding-chapel[1]

 

Mais certains casinos ont leur propre wedding chapel. Il en est une que je n'ai pas photographiée, j'ai peur de dire une sottise mais il me semble que c'était au Tropicana, tout était prêt , on n'attendait plus que les mariés et leurs invités...quand un employé est venu nous dire qu'il s'agissait d'un mariage de...nudistes! Nous sommes partis très vite!

 

wedding0005[1]

 

wedding-chapel-600x452[1]

 

et ma préférée :weddingchapel[1]

 

Et vous un mariage à Las Végas ça vous tente ?

 

Les américains sont, très jeunes, invités à se conduire comme des adultes. devenus adultes, ils n'ont qu'une envie : s'amuser comme des gosses !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 18:00

  Végas 09

 

3h du matin ! J'ai toujours laissé dire qu'il ne fallait jamais prendre le bateau, l'avion et donc l'hélicoptère l'estomac vide. J'ai appelé le room service et hop, à table.

 

Végas 10

 

Nous allons décoller : le pilote est aux commandes !

 

Végas 11

 

Nous survolons une partie du désert du Névada et nous voilà au dessus du barrage Hoover sur le Colorado. Le lac s'étend tout en haut de la photo. Cette retenue d'eau alimente Las Végas.

 

Végas 12

 

Au -delà du lac, c'est à nouveau le désert à perte de vue.

 

Végas 13

 

Nous suivons le cours du Colorado qui a creusé son lit de plus en plus profondément, créant ainsi de fabuleux canyons.

 

Végas 15

 

 

Nous survolons les réserves indiennes. Ces premiers occupants du territoire ont été  "parqués" sur un sol désertique dont personne ne voulait. Depuis, des études ont permis de voir que le sous-sol  contenait du pétrole. Qu'à cela tienne , le gouvernement de l'époque a fait voter une loi qui dit que le sol appartient en surface à ses occupants...mais que le sous-sol est propriété de l'Etat !

 

Végas 14

 

Le moment tant attendu est arrivé : nous voici au-dessus du Grand Canyon .

 

Végas 16

 

Nous descendons, descendons...

 

 

 

Végas 24]

 

L'hélicoptère s'est posé au fond du canyon, au bord du Colorado !

 

Végas 17

 

Sur les conseils du pilote nous avançons faire quelques pas pour admirer la flore : des "coussins de belle mère"  et des arbres de Josué. 

 

Vegas-26--copie-1.jpg

 

nous sommes surveillés par ce que tout d'abord nous prenons pour des merles. Non , ce sont des  "blackbirds" . Je n'ai pas pu obtenir d'autre traduction.

 

Végas 18

 

Lorsque nous revenons près de l'hélico, la table est dressée , les paniers pique-nique prêts....et le pilote nous verse une coupe de champagne...américain ! Elle est pas belle la vie....sauf que moi j'ai déjà petit déjeuné, bahhhhhh un petit effort et tout est passé : comme quoi, quand l'ambiance est magique !

 

Végas 25]

 

Nous avons repris place à bord de l'appareil qui s'élève bientôt très, très près de la paroi à pic qui fait plus de 1500m de haut d'après le pilote : heureusement, l'estomac est bien calé !!!

Les couches géologiques sont bien visibles sur les parois des falaises. Les strates racontent l'histoire du continent nord-américain.

 

Végas 20

 

Nous repassons au-dessus du lac de barrage et apercevons nettement le port de plaisance  et l'aquaculture florissante.

 

Végas 21

 

Las Végas est en vue. Vue d'en haut, on n'a aucune peine à croire qu'il s'agit là de la plus grande ville du Névada, bâtie au milieu du désert de Mojave.  Ce sont les mormons qui fondèrent la ville en 1855.  Au début du XXème siècle c'était une bourgade agricole . Son développement est dû à l'aménagement du barrage Hoover situé à 50km au sud et à la légalisation des jeux d'argent en 1931. Mondialement renommée pour ses casinos et ses revues , elle est la première ville hôtelière du monde avec ses 120000 chambres d'hôtel. La ville rencontre de plus en plus de problèmes d'eau, non pas à cause du tourisme mais plutôt à cause de sa croissance démographique.

Nous nous posons sans souci et partons retrouver le Luxor. Il fait + 18° en ce mois de janvier....durant les mois d'été la moyenne est de 46° mais il arrive qu'elle dépasse les 52° !

Demain nous aurons le temps de voir les attractions de ce parc .

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 18:00

Aéroport de Végas ! Lorsque nous descendons de l'avion il n'est pas loin de minuit. Un peu perdus, nous remarquons un géant en tenue de chauffeur qui tend une pancarte portant ...notre nom ! Je lui explique qu'il  me faut récupérer mes bagages : nous y allons ensemble répond-il en nous faisant monter dans un train ! Moi qui croyais que nous avions affaire à un tout petit airport ! Après un trajet (relativement court quand même ) nous voici devant le tapis roulant. Dès que je tends la main vers mon bagage que j'avais reconnu, notre chauffeur s'en empare et nous voilà trottinant derrière lui jusqu'à....la somptueuse limousine blanche ! Une fois à l'intérieur, enfoncés dans les coussins qui fleurent bon le cuir nous regardons autour de nous...Le chauffeur fait glisser sa vitre et d'un geste large nous invite à nous servir. Bin oui, il y a un seau à champagne rempli de glaçons qui coincent la bouteille à collet doré et les flûtes sont à portée de main.  Désolés, nous ne buvons pas, de toute façon le trajet jusqu'à l'hôtel ne devrait pas s'éterniser. Les vitres teintées ne laissent passer que des effets de lumières. La limousine s'arrête et pendant que le géant descend nos valises j'ouvre grands les yeux :

 

Végas 01]

 

Je suis à Végas...ou en Egypte ? Ohohhh, rappelle-toi, ton hôtel est le Luxor, donc de style égyptien !

 

Végas 03

 

Au sommet de la pyramide un gros projecteur envoie un faisceau lumineux  visible à des km à la ronde....certains racontent même qu'il est visible depuis la station spatiale ! Notre géant tient à amener nos bagages jusqu'à la réception : mais je vous en prie...à cette heure là je ne vais pas le contrarier. 

La réceptionniste est efficace et nous désigne la porte de l'ascenceur que nous devons emprunter pour aller dans notre chambre au 17ème.  Tout va très bien sauf que....c'est pas un ascenceur mais un INCLINATOR !  Regardez la forme extérieure du Luxor et vous comprendrez : nous ne montons pas verticalement, nous glissons en oblique le long de l'arête  ( en pointillé sur la photo ) . Même après l'avoir pris souvent, il est difficile de vraiment s'habituer !

 

Végas 02]

 

Nous voici dans notre petite chambre. Vous avez vu ? La fenêtre suit la pente du toit elle aussi...mais au moins elle ne bouge pas ! Cet hôtel totalise 4407 chambres sur 30 étages !

Nous verrons le lendemain qu'il est relié aux hôtels  Excalibur  et Bandaley Bay par un métro aérien .

 

Végas 32P

 

Lorsque nous sortons de la chambre pour aller petit déjeuner nous découvrons l'ampleur de la partie centrale interne du Luxor.  Des boutiques, des salles d'exposition et de spectacle, une pyramide, une obélisque, des boutiques...Nous réalisons que toutes les chambres sont sur les pans inclinés du toit.

 

Végas 34

 

Passage obligé par la salle des bandits manchots où il n'est pas rare de retrouver des personnages aperçus la veille toujours fidèles au poste devant leur machine. Comment font-ils ? Quand la soirée s'avance de l'oxygène est diffusé grâce à la climatisation. J'ai même vu une jeune dame en déshabillé et chaussée de mules à pompon rose en cygne, venue jouer ...Aucune tenue vestimentaire n'est exigée et parfois c'est le grand laissé aller.

 

Végas 35

 

Pour sortir par la sortie opposée, nous trouvons d'autres salles immenses avec de superbes palmiers ...synthétiques !

 

Végas 36

 

Nous découvrons que nous sommes sur le Strip, autrement dit le Las Végas Boulevard qui s'étend du centre ville vers le sud en direction de Los Angelès . C'est le long de ce boulevard que sont construits les hôtels-casinos les plus grands , les plus récents et les plus excentriques  aussi .

 

Végas 04]

 

En face du Luxor, le MGM : je n'y ai pas mis les pieds. C'est là que l'argent français fut englouti dans les années 80 , avec les difficultés que l'on sait pour le Crédit Lyonnais... c'est de la bouche d'un américain que je l'ai appris. Vrai, pas vrai?  J'ai pas cherché : il y avait tant d'autres choses à voir !

 

Végas 33

 

En bonne française j'ai voulu voir Paris. Il y a une reproduction de la tout Eiffel ( 165m de haut ) , de l'Arc de triomphe...entrons : c'est démentiel, là aussi toute une ville à l'intérieur de l'hôtel. Les américains ont reconstitué l'idée qu'ils se font de Paris, des rues, des fontaines, des boulangeries, du vin...C'est beau mais je ne m'y sentais pas chez moi, surtout quand j'ai vu le béret et la baguette ...en plus je l'ai goûté leur pain : beurk !

 

Végas 31

 

Allons voir le Venezio ! Sidérant cet intérieur : les canaux ont été reconstitués ainsi que les immeubles qui les bordent. Ne vous y  trompez pas : le ciel que vous apercevez est une toile tendue avec de petits nuages peints. Et inlassablement les gondoliers viennent charger les touristes prêts à payer une course et les transportent en chantant à tue tête.

 

Visiter les hôtels-casinos est fatigant. Le plus déprimant est le César ( où se produisit Céline Dion)  Très antiquités romaines, de très belles statues, des boutiques de luxe , des machines à sous...un vrai labyrinthe..nous avons mis un temps fou à retrouver la sortie..et j'avoue tout, nous sommes sortis par le parking. J'ai eu l'occasion d'en parler avec un guide américain et là j'appris que tout était étudié pour que vous vous retrouviez devant  les machines à sous . Hallucinant...bon, moi je ne retrouve jamais ma voiture sur le parking du supermarché, mais l' Hom est  très orienté et n'en revenait pas de ne pas retrouver sa route.

 

Nous avons mis au point un moyen infaillible pour remonter le Strip et visiter les casinos sans fatigue ( il y a plus de 5km de boulevard, avec le retour = 10km ! ) Nous entrons dans le premier casino et en ressortant restons devant la porte : un taxi du casino arrive et nous demande où nous allons, nous donnons le nom du casino choisi et ainsi de suite . Nous les avons pratiquement tous fait sans bourse déliée et en taxi ! A chaque fois le taxi croyait que nous étions clients du casino d'où nous sortions. Je n'ai rien inventé : le tuyau nous avait été refilé par un habitué .

Il y a encore une foule de casinos à visiter, tous les spectacles gratuits à voir...mais pas ce soir car demain nous nous levons aux aurores : grand tour en hélico ! Vous en êtes ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 18:00

Rappelez-vous : l'hélicoptère nous attend !  Un vent assez violent et glacial s'est levé, le pilote nous dit qu'il vient de Sibérie : je le crois sur parole. Et nous nous installons à bord de l'appareil. Le décollage a lieu sans souci .

 

NY 03]

 

 

Nous survolons la rivière Hudson. Ce fleuve de 507 km de long, sert de frontière entre l'état de New York et l'état de New Jersey. Nous apercevons les quais aménagés pour l'accostage des bateaux.

 

NY 21

 

Manhattan et tous ses gratte ciel . Les tours jumelles étaient encore debout en janvier 2000.

 

NY 22]

 

Debout sur son île la statue de la Liberté éclaire le monde !

 

NY-23-.jpg

 

Le  temps de voir le pont de Brooklyn ......Les 20mn d'hélico ne seront pas dépassées : le vent redouble de puissance et le demi-tour a été secoué !!! Rentrons.

 

NY 28

 

Nous nous dirigeons vers Battery Park ! Situé à la pointe sud de Manhattan, c'est le terminal des ferries qui mènent à l'île de la statue de la Liberté.

 

NY 01]

 

C'est parti....

 

NY 20

 

La grande dame est devant nous. Contrairement à celle de Narbonne, la vraie est verdâtre et porte une couronne d'épines ! Elle fut offerte par la France et inaugurée en 1886. Elle est l'oeuvre du sculpteur Jean Bartholdi qui fit appel à Gustave Eiffel pour décider de la structure interne de la statue. De 1886 à 1902 la statue fut un phare puis la flamme remplaça le phare.Elle mesure 46,50m de haut soit 92,99 m de hauteur totale, socle compris.

 

NY 27

 

 

A l'intérieur l'escalier en colimaçon compte 354 marches jusque la couronne.

 

NY 26

 

 

Là-haut , 25 fenêtres dont la plus grande fait 46cm de diamètre. Depuis les attentats du 11 novembre, il n'est plus possible d'y monter.  D'ailleurs je ne suis pas sûre en juin de pouvoir aller sur Liberty Island car la grande dame est en travaux. Cette photo de Manhattan a été prise depuis l'une des fenêtres de la couronne.

 

NY 24

 

 

Nous passons par le quartier de Harlem rénové. C'est dimanche, les rideaux de fer des boutiques sont baissés, une chance car nous pouvons admirer les oeuvres peintes sur ces portes.

 

NY 30

 

 

L'artiste qui les a peintes c'est lui : Carlos, qui se vante auprès des français d'être le grand copain de Laurent  Fabius.

 

NY 07]

 

Devant le Mac Do. : une limousine de 10m de long ! Oui, mais c'est un Mc Do 3* !

Nous irons écouter une messe Gospel  ( émouvant, inoubliable ) et manger au Cotton Club en écoutant de la Soul Music : extra cette musique de l'âme !

 

NY 25

 

Lorsque nous sortons il fait déjà nuit. Les arbres ont encore les illuminations des fêtes de l'an 2000 !

 

NY 06]

 

Le bus nous emmène sur le pont de Brooklyn, l'un des plus anciens ponts suspendus des USA. Il traverse l'East River et il est long de 1825m . Il est ouvert à la circulation depuis le 24 mai 1884 après 14 ans de travaux. La circulation s'y fait sur deux niveaux. L'un est réservé aux véhicules à moteur et l'autre est pour les cyclistes et piétons.

Une fois à Brooklyn, nous avons une vue imprenable sur Manhattan illuminé : féérique !

 

NY 08]

 

Nous voici revenus dans Manhattan et plus exactement à l'Empire State Building. Cet édifice mesure 381m de haut et avec l'antenne comptez 443,20m. Il comporte 102 étages mais le public n'est autorisé qu'à aller au 86ème après avoir changé d'ascenceur au 80ème !

Au 86 ème étage, un observatoire ouvert au public permet d'avoir une vue panoramique sur New York. Les bureaux restant éclairés toute le nuit , la vue est superbe.

 

NY 29

 

Avant de rentrer à l'hôtel, prenons encore le temps de flâner dans la magie de Broadway illuminé. Les enseignes et écrans publicitaires géants scintillent de partout. C'est aussi le moment de faire nos dernières emplettes, les boutiques restant ouvertes assez tard.

Je ne vous le cacherai pas : j'aime New York !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 18:00

NY-21.jpg

 

C'est le 12 janvier 2000 que nous avons pour la première fois posé le pied à New York, après un voyage en avion quelque peu mouvementé avec Delta Airlines. En effet alors que nous survolions les icebergs qui se détachaient de la banquise du pôle Nord, l' Hom a fait un malaise. Interdiction formelle de passer les contrôles avec de la nourriture...mais l'hôtesse a refusé de passer dans les allées, motif : elle était obèse et ne passait pas dans l'allée, donc pas de plateau repas et quand l' Hom a faim, l' Hom est faible ! Je suis allée au fond de l'appareil et j'ai eu droit à...une barre chocolatée chacun. L' Hom a mangé les deux et a repris des forces ! Nous avons donc admiré ensemble Manhattan qui avait encore ses tours jumelles.

Notre hôtel était sur Broadway. La réception était au 17ème étage et notre chambre au 36ème ! De là nous avions une vue sur les toits des immeubles environnants.

 

NY 09

 

Sur  chaque immeuble un "tonneau" : c'est un réservoir en bois de cèdre qui sert de chateau d'eau .

 

NY 15

 

Nous avons décidé de découvrir  les rues environnantes. Cette très grande cathédrale, c'est Saint john the Divine Cette église épiscopale n'est toujours pas achevée. Elle est de style gothique , au début la croisée du transept était de style roman mais il fut décidé de la remplacer par une tour gothique dont les travaux furent abandonnés en 1990. ( manque de fonds, divergences d'idées... ) Les échafaudages restent et vieillissent sur place.

 

NY 17

 

Voici  Central park en plein hiver : il faisait  -18°  !Nous décidons de prendre un taxi. Facile : vous levez le bras et le véhicule jaune est déjà devant vous ! Il est pratiquement conseillé de ne pas se gratter la tête dans la rue sous peine de voir le taxi s'arrêter ! Mieux vaut lui parler en anglais ....ou alors avoir écrit l'adresse de l'endroit où vous voules vous rendre.

 

NY 18P

 

Le taxi nous fit traverser Harlem. Des rues entières étaient vidées de leurs habitants. Le chauffeur nous expliqua que les appartements étaient vendus pour un dollar symbolique mais que les acquéreurs s'engageaient à les restaurer . En effet certaines rues étaient habitées et le quartier, toujours à forte population afro-américaine, était coquet.

 

NY 04]

 

Les portes métalliques des garages et magasins étaient peintes et non pas taguées.

 

NY 19

 

China town est un très grand quartier dépaysant. Nous y avons mangé. Au centre de la table un grand plateau tournant avec un tas de petits bols divers qu'il fallait attraper et se servir : très bon !

 

NY 02]

 

Le Woolworth building  est l'un des plus anciens gratte-ciel de New York et il fut pendant longtemps un des plus hauts. Sa hauteur est de 241m et il compte 57 étages. Il fut appelé  " la cathédrale du commerce" . Son hall d'entrée est interdit au public.

 

NY 10

 

Le Flatiron building , appelé "le fer à repasser" à cause de sa forme est  le premier gratte-ciel de NY . Il fut inauguré en 1902 et compte 22 étages.

 

NY 11

 

Nous passons devant le mythique  "Madisson Square Garden" qui accueille les matches de baskett ball, de hockey sur glace,des concerts , des représentations théâtrales  et sert parfois de vélodrome. A l'origine il avait été le  temple de la boxe. .

 

NY 12

 

Nous voici dans le Rockfeller center qui est un complexe commercial géant.

 

NY 14

 

Impossible de ne pas voir , s'inspirant de la mythologie grecque, la statue en bronze doré de Paul Manship représentant le Titan Prométhée apportant le feu à l'humanité. La statue est entourée de jets d'eau.Par -18° , ils doivent chauffer l'eau ?

 

NY 13

 

Une autre cathédrale, celle de Saint Patrick, est aussi très grande. Elle fut érigée entre 1853 et 1878. De style néogothique elle fut concue par l'architecte James Renwick.

 

NY 16

 

L'intérieur est vaste et la voûte fait 34m de haut.

Il nous faut rentrer à l'hôtel pour nous changer. Nous avons un spectacle à Broadway : "le fantôme de l'opéra". Il valait mieux choisir une histoire connue...Epoustouflant ! Les chants, les costumes et surtout les décors qui changent sans qu'on s'en rende compte, je me souviens d'une barque avançant dans la brume sur scène : heureusement la salle était plongée dans l'obscurité car j'ai dû avoir la bouche ouverte à maintes reprises ! Broadway est connu dans le monde entier pour ses représentations théâtrales mais aussi pour ses comédies musicales à grand spectacle.

 

  Demain nous quittons la terre ferme..  ...un vol en hélicoptère nous attend  !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 18:00

 

Buesnos 02

 

Nous sommes de retour à Buenos Aires. Nous retrouvons la grande ville, ses artères et sa circulation.

 

Buenos01

 

Là aussi les panneaux publicitaires géants ont envahi la ville.

 

Buenos 03

 

Nous voici dans le quartier de la Recoleta, d'architecture européenne. C'est en 1871 que la fièvre jaune s'abattit sur Buenos Aires. Les classes aisées qui vivaient dans le sud de la ville s'installèrent alors au nord de la ville , à la Recoleta où les terrains surélevés réduisaient la présences des insectes responsables de la maladie

 

 

Buenos 04

 

Impressionnant hévéa géant protégé par des grilles.

 

Buesnos

 

Oh ! Un "dog-sitter" chargé de la promenade en choeur de des chiens du quartier .

 

Buenos 05

 

Le cimetière de la Recoleta nous a été présenté comme étant le cimetière de l'aristocratie. Après la crise financière qui avait touché ce pays, certains monuments n'étaient plus entretenus. Mais beaucoup gardent fière allule.

 

Buenos_Eva_Duarte-1-.jpg

 

 

Nous sommes passés devant la tombe de Eva Péron ( cf photo )  ou encore  des parents du Ché Guevara......

 

Buenos 07

 

Nous partons ensuite pour Tigre. C'est une ville de la province de Buenos Aires, à l'extrêmité sud du delta du Rio Parana.  Ce nom lui fut donné par le premiers colons européens qui appelaient  "tigre"  le jaguar d'Amérique du sud.

Cette ville, située à 1h de route de Buenos Aires, est une Venise verte. Nous ferons donc sa visite à bord d'un bateau.

 

Buenos 09

 

Tout le long : des villas, dont certaines sont très jolies.

 

Buenos10

 

Presque toutes les villas ont un embarcadère qui sert aussi de point de départ pour les baignades. Des personnes y vivent à l'année, il y a même des élevages de bovins et de chevaux. Mais c'est aussi un lieu de villégiature pour les WE ou plus.

 

Buesnos 08

 

Les denrées alimentaires et les boissons arrivent par bateau-marché !

 

Buenos 11

 

Voici le restaurant où nous allons déjeuner : "la chat blanc" ...et il y avait effectivement un chat blanc !

 

Buenos 12

 

Le jardin du restaurant esr superbe et il fait bon s'y promener après le repas.

 

Buenos 13

 

La fleur de bananier est la promesse dun beau régime...de bananes !

 

Buenos 14

 

Nous reprenons la croisière : le bras du delta du Parana est très large....on peut donc y faire demi tour sans problème.

 

Buenos 15

 

Nous croisons même un bateau à aube .

 

Buenos 21

 

Revenu sur la terre ferme et à Buenos Aires nous rencontrons un rond-point au monument travaillé.

 

b-420169-Buenos_Aires-1-.jpg

 

Au fond de la rue, l'Obélisque.

 

Buenos 17

 

Nous décidons d'aller voir le zoo de Buenos Aires. Il est très bien tenu et comme dans beaucoup de zoos du monde nous passons devant l'ours polaire, le jaguar, les éléphants....avant de nous arrêter devant ces bisons.

 

Buenos 18

 

Des lamas...le petit blanc nous a offert un superbe spectacle de rebellion, refusant à grands renforts de cris stridents de quitter son enclos pour gagner celui qui lui était destiné. Le soigneur a eu fort à faire...et nous ne savons toujours pas s'il est parvenu à ses fins !

 

Buenos 20

 

Nonchalamment  allongé sur l'herbe, un mara se repose. C'est le grand lièvre de Patagonie. Il reste toute sa vie en couple monogame.

 

Buenos19

 

Le condor qui se fait sécher les ailes au soleil après le bain.

 

Buenos 22

 

Il faut reprendre à regret la route de l'aéroport...L'heure du  retour vers Paris est arrivé !

Mais pas question de vous laisser quitter Buenos Aires sans quelques pas de TANGO !

 

23240 buenos aires tango[1]

 

Buenos-Aires-tourism2[1]

 

tango Buenos Aires~0[1]

 

C'est fini....snifffffffffff

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 18:00

cala 29s

 

Voilà la carte que nous avons consultée avant de prendre le bateau. Car nous passons toute la journée sur le lac Argentino et l'itinéraire du bateau est fait de pointillés blancs. Vous aurez compris que nous allons aller au pied de tous les grands glaciers.

Le lac Argentino est près de El Calafate, il est situé dans le parc national des glaciers. Il est à 187m d'altitude, sa profondeur varie de 150 à 500m et sa superficie est de 1466km².

Nous embarquons à Puerto Bandera, à 47 km  de El Calafate.

 

cala 27

 

Dès que le bateau commence son avancée nous croisons des icebergs bleutés

 

cala 28

 

Les formes diffèrent, pas tellement la couleur.  Il faut savoir que le bloc visible en surface est 9 fois plus important sous l'eau : ce sont donc de véritables monstres qui dérivent à nos côtés ! La couleur bleue s'explique par le fait que la glace provient du fond du glacier et a été très fortement compressée.

 

cala 29

 

Le bateau file...et nous commençons à prendre conscience de l'étendue de ce lac !

 

cala 38

 

Glacier en vue , mais au loin...en plus les nuages sont accrochés dans les sommets de la cordillère des Andes : c'est paraît-il courant et parfois c'est pire !

 

cala 30

 

Notre premier glacier est un peu décevant car sa langue ne descend plus jusqu'au lac ! C'est le Spegazzini.

 

cala31

 

Seules des cascades tombent dans le lac. Il semblerait que ce glacier recule, victime lui aussi du réchauffement climatique.

 

cala 33

 

Waouhhhh ! Celui-là au contraire est imposant !  Nous sommes en présence de L'Upsala ! Ce glacier doit son nom à la ville suédoide d'Uppsala dont l'université a participé en 1908 aux premières études de glaciologie en Patagonie.

 

cala 34

 

La hauteur du mur de glace varie de 60 à 80m !

 

cala 35

 

Il fait 60 km  de long !

 

cala 36

 

Sur le côté de nombreus icebergs dérivent.

 

cala 37

 

Dans le milieu on aperçoit une double traînée noire, un peu comme les traces de pneus d'un camion. Explication : l'Upsala résulte en fait de la réunion de deux glaciers et il a conservé les traces de frottement de chacun des éléments sur les roches.

 

cala 39

 

Un mur de glace de 80m de haut...pas pu le prendre en entier, la bateau ne nous donne pas assez de recul...

 

cala 40JPG

 

C'est à peine un peu mieux :  il fait quand même 8 km de large !  Avec les bords qui s'évasent sur les côtés, comptez       14 km ! Ce glacier , contrairement au Perito Marena, recule. Il subirait le réchaffement climatique.

 

cala 41JPG

 

Dans ce gigantesque iceberg un tunnel s'est creusé. .  La glace bleu foncé doit être très vieille.

 

cala 43

 

De plus en plus gros ...celui-ci fait une montagne

 

cala 44JPG

 

tandis que celui-là est presque plat,  tabulaire.

 

cala 46

 

Nous sommes à proximité du glacier Ornelli. La rivière qui sort de ses flancs est tumultueuse et charrie des blocs de glace. nous descendons à terre pour une halte déjeuner et une petite découverte pédestre.

 

cala 47

 

La forêt a souffert. Beaucoup de bois mort. Certains troncs sont couverts de lichen que là-bas ils appellent " la barbe du vieux " .

 

cala 48

 

La promenade est agréable et scandée par le martèlement continu du bec des piverts.

 

cala 50

 

Tous ces lieux sont préservés. Seul le restaurant d'étape est occupé dans la journée. Les habitants ont été priés de partir par le gouvernement. Ils sont partis en abandonnant leur troupeau de vaches. Le hic, elles sont  devenues sauvages et pas de caractère facile paraît-il. Nous ne les avons pas croisées...cala 49

 

Il est temps de remonter à bord de notre bateau : le Sérac.

 

cala 51

 

Encore des icebergs; Celui-là, de loin, faisait penser à la silhouette d'une baleine...ou d'un avion . Et vous qu'en pensez-vous ?

 

cala 52

 

Encore un dernier ...de taille, et  nous revenons à Puerto Bandera où le bus nous attend pour El Calafate.

J'espère que nous ne resterons pas en froid ...ce jour-là il fallait avoir l'équipement de protection de haute montagne.

Demain nous reprenons l'avion pour Buenos Aires et ses 35° !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 18:00

cala 16

 

Nous pénétrons dans l'enceinte de l'estancia Alice. De grans espaces verts au bord d'un lac .

 

cala 17

 

Le corps de bâtiments est en vue. Les clôtures sont faites de branches d'arbres. L'ensemble donne un aspect soigné et entretenu.

 

cala 18

 

Déjà le repas que nous dégusterons pour le dîner est en train de cuire. Toujours ces barbecues géants et inclinés que nous avons souvent rencontrés en Argentine. Eux aussi arrosent de jus de citron.

 

cala 19JPG

 

Mais pour l'heure ( 15h ) nous sommes invités à prendre place pour le tea-time ! Un déluge de gâteaux savoureux, crêpes et gaufres nous attendait ! Il fallut bien un petit café pour faire passer tout ça !

 

cala 20

 

Nous passons ensuite dans une vaste dépendance où arrive une brebis laineuse...dans les bras musclés d'un gars.

 

cala 21

 

Le brebis n'a pas le temps de dire ouf que son toiletteur l'a déjà plaquée au sol : la tonte dure moins longtemps que nos réflexions et la demoiselle repart frileusement rejoindre ses consoeurs dans le troupeau.

 

cala--w.JPG

 

Challenge réussi : la peau est restée entière : beau tour de force, bravo !

 

cala 22

 

Nous retrouvons le troupeau dehors pour une démonstration de chien de berger.  En tournant autour des brebis et en aboyant, il va réussir à faire passer le troupeau au complet sur le petit pont à l'arrière plan, puis à les ramener vers le berger.

 

cala 23

 

Tout le monde repart vers les dépendances où se trouve la bergerie.

 

cala 24JPG

 

Surgissant au sommet de la colline, le fier gaucho a droit à son tour à la vedette.

 

cala 25

 

Un groupe de chevaux,  sellés pour la plupart , attendent le touriste qui voudra faire une balade. Non merci, pas pour moi...

 

cala 26

 

C'est à pied que je m'aventurerai dans les terres où je finis par arriver à une plage de sable fin !!

 

cala 54

 

Nous rentrons à El Calafate après un dîner à l'estancia agrémenté de danses et de chants par les gauchos et de jolies danseuses.

 

cala 53

 

C'est pour moi l'occasion de vous montrer la salle à manger de notre petit hôtel de 4 chambres.

 

cala 55

 

Un moyen original et élégant de différencier les toilettes des parties communes . Nous avions aussi les commodités dans notre chambre. ...oui, quand même ...

 

cala 56

 

Et pour terminer, le tout premier chauffage de l'établissement dont ils ne veulent pas se séparer.

Demain nous embarquerons pour une croisière au pied des grands glaciers.  A demain alors  ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche