Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 18:00
Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Le bac nous a mené de Ajim à Jorf.

Nous sommes accueillis par les incontournables magasins de souvenirs.

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Nous nous retrouvons bientôt devant l'entrée de la synagogue de la Ghriba.

Elle est isolée en rase campagne à 1km du village de Hara Sghira.

En 2002 l'édifice a été l'objet d'un attentat attribué à Al-Qaïda.

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Nous traversons une cour intérieure entourée de loggias couvertes bâties sur des voûtes et des colonnes. Les bâtiments servent de logements aux pèlerins

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Pour pénétrer dans la salle de prière nous avons dû enlever nos chaussures, les femmes doivent se couvrir la chevelure et les hommes portent tous la kippa.

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

La salle est décorée de faïences à motifs bleus décoratifs.

Cette synagogue contiendrait les restes du temple de Jérusalem.

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Une carte situe les lieux . L'île de djerba fait 514 km², sa plus grande longueur est 29,5 km et sa plus grande largeur 29km.

Nous ne passerons pas par la route romaine de 7km qui va de El Kantara à la péninsule de Zarzis. Notre guide n'en fait qu'à sa tête, allant là où l'attendent ses copains ! Nous reprendrons donc le bac pour retourner vers Matmata

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !
Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Nous retrouvons les boutiques avant de reprendre la route désertique.

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !
Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Nous reprenons notre descente vers le sud à travers le désert. ( désolée pour les reflets des vitres du bus ! ). Quelques maisons isolées avec parfois un village dont les maisons se confondent avec l'ocre du sol !

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !
Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !
Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Une petite ville qui paraît plus moderne. Douz que l'on appelle " Porte du Sahara " c'est

une oasis. A nouveau le désert reprend ses droits.

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Nous avions une promenade à dos de dromadaire : ils nous attendent

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Cette fois j'en suis sûre : le ridicule ne tue pas...puisque je suis là à vous raconter !

Pour faire la balade il est obligatoire d'enfiler la djellaba à rayures qui, vous l'aurez compris, est de taille unique ! Pour enfourcher mon fier coursier sans m'empêtrer les pieds ce fut galère !

Autre détail : la chèche ne m'a pas posé problème mais quand l' Hom a enlevé la sienne après la balade, il avait la tête bleue, un vrai touareg ! La teinture bleue naturelle déteint !

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

La caravane des rayés se met en route... Nous partons visiter les dunes du Grans Erg Oriental .

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Bizarrement cette chaude étendue de sable chaud sous le bleu du ciel m'a beaucoup plu, j'en oubliais le balancement du dromadaire !

Nous avons fait une pause pour laisser reposer les montures et...les cavaliers .

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !
Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Venu du fond de l'horizon, un fier touareg chevauchant un superbe méhari blanc nous faisait de grands signes . Quand il fut à notre portée il expliqua que contre une pièce nous pourrions monter sur le méhari. L'Hom n'a pas résisté. Euh, comment vous dire : l'allure n'était pas pareille...même le méhari riait !

Djerba la douce...et balade à dos de dromadaire !

Le soir venu, après avoir restitué les djellabas, nous avons gagné le super hôtel "Touareg" : une très belle décoration, une chambre confortable et un très bon buffet ! Un réconfort apprécié après l'effort !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 18:00
L'aventure dans le  désert tunisien ...

Nous ferons un arrêt à Sfax, devant les hautes murailles. La médina est entourée de remparts . L'entrée principale est Bab Diwan que l'on voit sur la photo. A l'intérieur les habitations ont peu à peu été abandonnées aux commerces, c'est devenu un souk.

L'aventure dans le  désert tunisien ...

Nous ne ferons qu'un arrêt photos dans cette ville. Le temps d'immortaliser l'hôtel de ville de Sfax, au coeur de la ville moderne qui s'est développée autour de la médina.

L'aventure dans le  désert tunisien ...

Nous arrêtons déjeuner dans un petit parc touristique. Le restaurant l'Ennakla est beau mais la cuisine médiocre !

L'aventure dans le  désert tunisien ...
L'aventure dans le  désert tunisien ...

L'arrêt suivant est à Gabès ( ex Takapes ) .

Gabès est à la fois une oasis et un port maritime. Cette ville est jumelée avec

notre Saint Brieuc !

Une visite au souk El Jara s'impose , surtout les épices. J'ai découvert là le henné !

L'aventure dans le  désert tunisien ...

Nous traversons une zone désertique pendant une quarantaine de km

C'est la vaste plaine de la Djeffara..

L'aventure dans le  désert tunisien ...

Soudain le guide nous dit que nous sommes arrivés au village de Matmata.

Dans les contreforts du Djebel Dahar,nous ne voyons qu'une porte dans le sable !

L'aventure dans le  désert tunisien ...

Il s'agit d'une habitation troglodytique et la propriétaire ( 80 ans ) a été prévenue de

notre arrivée et attend...

Matmata est à l'origine le nom d'une tribu berbère. Le village est accroché à flanc de montagne à 600m d'altitude.

L'aventure dans le  désert tunisien ...
L'aventure dans le  désert tunisien ...

Les habitations troglodytiques sont creusées dans le flanc de la montagne autour d'un puits. L'étage inférieur comprend la cuisine et les chambres. A côté la bergerie pour les chèvres et l'étable. L'étage supérieur est réservé au stockage des céréales, des dattes, des olives et des figues.

L'aventure dans le  désert tunisien ...

Une vue générale du village.

L'aventure dans le  désert tunisien ...

Autour du village les très maigres cultures se font en terrasses.

L'aventure dans le  désert tunisien ...

La route s'enfonce dans le désert au milieu des dunes .

L'aventure dans le  désert tunisien ...

Nous sommes arrivés à l'hôtel Diar El Barbar. Lui aussi a un puits central dans sa cour !

L'aventure dans le  désert tunisien ...

L'accueil et la réception sont forts agréables !

L'aventure dans le  désert tunisien ...

A l'arrière, une belle piscine est à la disposition des clients de l'hôtel !

L'aventure dans le  désert tunisien ...

Le lendemain matin nous partons pour le bord de mer à Ajim .

L'aventure dans le  désert tunisien ...

Mais nous ne visitons pas...le bus est déjà sur le bac. Nous partons pour Djerba !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 18:00

J'ai reçu un PPS sur les monts Tianmen en Chine et j'aimerais le partager avec vous ...

Quand les chinois vont au ciel !

Les monts Tianmen sont au nord de la province de Hunan près de la ville

de Dayong ( aujourd'hui Zhangjiajie ). Ils culminent à 1518,6 m d'altitude.

Quand les chinois vont au ciel !

Les monts sont à 11km de la ville. Pour y aller vous pouvez prendre

l' "autoroute" . elle commence par contourner un mont par le bas

en longeant le fleuve.

Quand les chinois vont au ciel !

L'autoroute Tongtian, qui veut dire " avenue vers le ciel " , possède 99 virages !

Quand les chinois vont au ciel !

La construction de la route débuta en 1998 et s'est terminée en 2005.

Impressionnant n'est-ce pas ?
Impressionnant n'est-ce pas ?

Impressionnant n'est-ce pas ?

Quand les chinois vont au ciel !

Parfois, il vaut mieux ne pas être en bus à étage !

Il est conseillé de ne pas distraire le conducteur !

Il est conseillé de ne pas distraire le conducteur !

Quand les chinois vont au ciel !

Si vous voulez éviter les 99 virages, vous pouvez prendre le téléphérique.

Il a été construit par la compagnie française Poma.

Quand les chinois vont au ciel !

Il part de la ville et parcourt 7,5 km . Le panorama vaut le coup d'oeil !

Quand les chinois vont au ciel !
Quand les chinois vont au ciel !

Il compte 98 cabines étanches pouvant contenir chacune 8 personnes.

Vertigineux  n'est-ce pas ?

Vertigineux n'est-ce pas ?

Quand les chinois vont au ciel !

Vol au-dessus des nuages !

Quand les chinois vont au ciel !

La cabine n'est plus loin de l'arrivée. Elle monte à 1280m près du sommet.

Quand les chinois vont au ciel !

Que vous arriviez en bus ou en téléphérique il vous faudra monter le grand escalier !

Quand les chinois vont au ciel !

La grotte Tianmen Cave est la plus haute du monde.

Elle mesure 131,5m de haut, 57m de large et a une profondeur de 60m.

Quand les chinois vont au ciel !

La grotte s'est effondrée . C'est à présent une arche de pierre naturelle .

Quand les chinois vont au ciel !

Vous décidez de monter le Tianti " escalier vers le ciel " ? 999 marches vous attendent !

Ils sont quand même nombreux à tenter l'ascension !

Ils sont quand même nombreux à tenter l'ascension !

Quand les chinois vont au ciel !

Au sommet un temple bouddhiste. Il se visite.

Vous y trouverez un restaurant végétarien.

Quand les chinois vont au ciel !

Pour les plus courageux, un sentier permet d'en prendre plein les yeux !

Quand les chinois vont au ciel !

Vous aurez peut-être la chance de dominer les nuages !

Quand les chinois vont au ciel !

Voici à quoi ressemble l'autre face de la grotte.

Quand les chinois vont au ciel !

Descendre sera-t-il plus facile ?

Quand les chinois vont au ciel !

Des spectacles aériens y sont organisés ...et retransmis à la télévision.

Des avions chinois passent à l'intérieur de la grotte.

Les avions russes y sont passés aussi !

Alors, vous êtes tentés par la découverte de ces monts ?

Avouez que l'expédition n'est pas banale !

Pour ceux qui seraient intéressés voici une carte :

Quand les chinois vont au ciel !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 18:00
Le petit train de Söller

Ayant su qu'il était possible de rentrer à Palma en train touristique, nous nous dirigeons vers la gare.

Le petit train de Söller
Le petit train de Söller

Nous croisons des trains de bois et d'autres métalliques.

Le petit train de Söller

Derrière la gare, le dépôt pour les machines qui ne sont pas en service.

Le petit train de Söller

Ce sera dans un train de bois que nous monterons.

Le petit train de Söller
Le petit train de Söller

Le train ne roule pas vite, nous avons le temps d'admirer le paysage et de voir ces villes nichées au creux des vallées.

Le petit train de Söller

Nous passerons aussi devant des vergers...

Le petit train de Söller

Banlieue de Palma : terminus, tout le monde descend.

Le petit train de Söller

Le bus nous ramènera à Can'Pastilla tout proche.

Le petit train de Söller
Le petit train de Söller

La journée est bien avancée mais il y a encore beaucoup de monde à la plage !

Le petit train de Söller

Le lendemain nous relouons une voiture. Nous arrivons à côté du phare

de Capdepera.qui date de la seconde moitié du XIXème siècle.

Le petit train de Söller

La petite route de plus de 10km qui y mène nous conduit à la pointe

la plus à l'est de Majorque.

Le petit train de Söller
Le petit train de Söller

Les rochers tombent à pic dans les eaux d'un bleu profond.

Le petit train de Söller

En grimpant jusqu'au pied d'une vieille tour en ruine, nous pouvons

apercevoir les stations balnéaires de Cala Azulla.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 18:00
Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

Le lendemain , après notre marche de 14km , A / R El Arenal nous décidons de ne plus prendre le bus mais de louer une voiture.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

Nous longeons la côte et à 0,6km au SW d' Estellencs nous nous arrêtons

au mirador de Ricardo Roca.

Du mirador nous avons un superbe point de vue sur la côte NW de l'île.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )
Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

A 400m au-dessus du niveau de la mer, l'eau paraît limpide.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

A cet endroit, la côte est sauvage, pas de plage aménagée,

les rochers tombent directement dans la mer.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

Des terrasses ont été aménagées sur les hauteurs.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

Je ne me lasse pas du paysage...

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )
Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

Près du mirador, une ancienne tour de défense

pour prévenir en cas d'attaque de pirates.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

Nous continuons jusqu'à Valldemossa. Ce charmant village,

à 400m d'altitude ,est blotti dans la vallée de la Sierra de Tramontana ,

plantée d'oliviers et d'amandiers. Nous sommes à 17 km de Palma.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

Nous arrivons en vue du monastère de la Chartreuse . L'église est surmontée d'un double clocher dont un inachevé. L'autre clocher a le sommet de sa tour recouvert d'azulejos vert émeraude.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )
Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )
Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

Nous entrons dans l'église et nous nous dirigeons vers le choeur.

Un tableau représente la descente du saint Esprit.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )
Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

Des fresques sont peintes au plafond.

Un magnifique triptyque en ivoire.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

Dans la sacristie un pupitre et un siège abbatial en fine marqueterie

du début du XIXème siècle.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

A côté du cloître, l'ancienne pharmacie fondée par les moines

au début du XVIIIème siècle. Les moines cultivaient les plantes

médicinales dans leur petit jardin. Cette pharmacie contient

une très belle collection de pots et bocaux.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

La bibliothèque des moines était le lieu de réunion des chartreux

lors de la demi heure hebdomadaire durant laquelle le règlement

leur permettait de parler. Ils pouvaient aussi emprunter des livres

pour emporter dans leur cellule.

Visite de Majorque...en individuel . ( 1 )

Le temps de regarder le panorama par la fenêtre ...

et je vous retrouve demain avec plaisir si la visite vous tente !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 18:00
Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc

Nous sommes à quai à Goritzy. Il pleut et j'ai très mal à la gorge... Pourtant il va falloir sortir : j'ai réservé l'excursion au monastère de saint Cyrille du Lac Blanc. Nous l'apercevons d'ailleurs depuis le bateau.

Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc

C'est en bus que nous parcourons les 8km qui nous séparent de Kirillo-Belozersky . Nous descendons devant le porche d'entrée de ce vaste monastère.

Nous pénétrons dans une vaste cour entourée de bâtiments anciens.
Nous pénétrons dans une vaste cour entourée de bâtiments anciens.

Nous pénétrons dans une vaste cour entourée de bâtiments anciens.

Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc
Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc

Nous nous dirigeons vers un bâtiment qui comporte deux voûtes. En passant dessous nous remarquons ces fresques peintes qui datent du XV / XVI ème siècle. Impressionnante conservation.

Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc

De l'autre côté de la cour se trouve l'église que nous allons visiter.

Des icônes du XV ème.
Des icônes du XV ème.

Des icônes du XV ème.

Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc

L'iconostase a ses icônes mais elles sont moins nombreuses que dans les églises vues auparavant. L'église sert encore.

Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc

Voilà la photo aérienne affichée dans le monastère. Elle permet de voir qu'il s'agit du plus grand monastère de Russie . Il s'agit aussi du plus ancien. Les murailles fortifiées comportent 13 tours et mesure 2,5km de long. Il y a 2 monastères : la Dormition et Ivanov. les églises y sont au nombre de 11 !

Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc
Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc

Nous tournons dans l'immense cour pour passer devant les principaux bâtiments.

Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc
Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc

Les murailles fortifiées donnent directement sur le lac Siverskoye que l'on appelle le plus souvent lac Blanc

Des églises encore...
Des églises encore...

Des églises encore...

Saint Cyrille vécut de 1337 à 1427 : 90 ans à cette époque ! Beaucoup de moines vécurent là jusqu'à un âge avancé. La règle de vie, nourriture saine et peu abondante et sommeil dans une pièce froide étaient paraît-il le secret de leur longévité.

Salle voûtée.

Salle voûtée.

Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc
Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc

Nous passons encore devant des fresques et icônes très bien conservées.

Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc

Nous quittons le monastère. Je suis épuisée et brûlante de fièvre. Pourtant je m'extasie devant de belles maisons de bois.

Le monastère de Saint Cyrille du Lac Blanc

Je retrouve la vue d'ensemble du monastère depuis ma cabine. J'avoue ne pas avoir fait la visite dans les conditions optimales et surtout n'avoir pas su noter tous les renseignements que le site méritait .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 18:00
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Depuis notre réveil le bateau évolue au milieu de milliers d'îles parfois minuscules. Nous sommes au Nord de la Russie, en république de Carélie. Par gros temps la houle peut provoquer des vagues de 5m de haut !

L'île de Kiji est classée au patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1990.

C'est un musée à ciel ouvert . Les constructions ont été amenées là et reconstituées à l'identique, tout en bois même les couvertures et assemblées sans clous ni vis ni pièces métalliques.

Nous débarquons sous la pluie ! Les souvenirs sont sous protection !
Nous débarquons sous la pluie ! Les souvenirs sont sous protection !

Nous débarquons sous la pluie ! Les souvenirs sont sous protection !

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Nous nous dirigeons à pied vers l'enclos paroissial en prenant garde de rester sur les sentiers tracés. Les gardes affirment que c'est un ordre de l'Unesco, la guide nous dit qu'il vaut mieux, à cause des vipères !

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Lorsque nous arrivons devant la plus célèbre des églises, l'église de la Transfiguration qui compte 22 bulbes argentés en écailles de tremble. Elle doit faire 37m de haut et est en ce moment en travaux ! Nous ne pourrons pas y entrer !

Construite en bois de pin et de tremble vers la fin du XIV ème siècle, elle fut transférée en 1960 du monastère de la Dormition - au sud est du lac Onega - et restaurée en 1960-61. Selon la chronique l'église serait l'oeuvre du missionnaire novgorodien Lazare, fondateur du monastère ( 1286-1391 )

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

A ses côtés, plus petite, l'église de l'Intercession de la Vierge date de 1764. Elle ne compte que 9 bulbes . La guide explique qu'il s'agit là de l'église d'hiver car elle est plus facile à chauffer que la grande qui sert l'été.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Tout comme à Mandroga; un moulin en bois de pin; Celui-ci est le plus vieux de Russie.Il a été restauré en 1961. Il se divise en deux étages : en haut se trouvent les meules de pierre et la trémie à grains. En bas se trouve le coffre à farine.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

La chapelle saint Lazare , encore appelée chapelle de l'archange Saint Michel, date du 14-15ème siècle. Construite en bois de pin, sapin et tremble, elle fut transférée de Lélikozero - région d'Outre Onega - et restaurée en 1960-61 sous la direction de l'architecte Opolovnikov qui dirigea toute la reconstruction du site. Ce mode de construction est très commun surtout dans le nord de la Russie et dans cette contrée.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

http://www.youtube.com/watch?v=aaF1FNrPtTkhttp://

Un rôle déterminant dans la construction architecturale revient au narthex avec sa toiture aux pans doublés ( visible sur cette photo )

C'est dans le clocher de cette chapelle que le carillonneur vint nous offrir un concert.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Pendant le concert, cet oiseau eut la vedette. Son nid devait se trouver près des touristes. Il ramenait un ver pour sa nichée et ne pouvait approcher. Il a râlé sans cesse sans jamais lâcher sa proie !

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Un artisan est en train de tailler devant nous, sous la pluie, des petits sujets de bois.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Près de l'eau, un petit cabanon. les bains ( sauna ). Il date du XXème siècle. Construit en pin et sapin, il a été transféré depuis Oust-Yandovna , région d'Outre Onega , pour être restauré en 1973.

Après être restés dans la pièce surchauffée, les gens soit sautaient à l'eau en été ( plutôt fraîche ) soit se roulaient dans la neige l'hiver !

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

La maison Elisarov date de 1860. Construite en bois de pin elle fut transférée de Potanevschina- région d'Outre Onega - et fut restaurée en 1959-61. C'est un exemple typique de maison de paysan au nord de la Russie. Le logis et la partie utilitaire ( étables, hangar et fenil ) sont disposés côte à côte sous un toit commun.

C'est l'un des rares exemples d' "isba" où le poële est sans cheminée

Le poële sans cheminée

Le poële sans cheminée

Le séjour avec le berceau orange qui se déplaçait le long d'un câble pour toujours être à côté de la maman .

Le séjour avec le berceau orange qui se déplaçait le long d'un câble pour toujours être à côté de la maman .

Une jeune femme filait la laine.

Une jeune femme filait la laine.

Un des lits de la maison. ..

Un des lits de la maison. ..

Les utilitaires.

Les utilitaires.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Sur le côté le grenier date du début du XXème. Construit en bois de pin, il a été trznsféré de Lipovitsy, région d'Outre Onega . Sa construction est en deux parties : une pour garder le blé et la farine, l'autre les vêtements et les ustensiles de toutes sortes.

Un coup d'oeil au joli travail autour des fenêtres.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Un artisan confectionne à la hache des écailles de tremble qui seront les tuiles de remplacement sur les bulbes.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Revenus sur nos pas nous approchons de l'enclos paroissial. A l'intérieur de l'enceinte , 2 églises : celle d'été et celle d'hiver et un clocher octogonal , le tout en bois. L'église d'été, l'église de la transfiguration est en travaux, nous ne pourrons y entrer.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

C'est donc dans la petite d'hiver, l'église de l'Intercession de la Vierge que nous pénétrons. Le fond, iconostase, est tapissé d'icônes dans un ordre précis pour la religion orthodoxe. En bas, au centre, la porte royale par où ne peuvent passer que les prêtres.

Trois prêtres sont venus interpréter deux chants : de très jolies voix !

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Depuis l'église nous avons une vue sur l'intérieur de l'enceinte . Elle fut reconstituée à l'image de l'enceinte authentique représentée par une gravure du XVIII ème et de l'enceinte de l'ermitage Saint Elie à Vodlozero.

Un autre bateau arrive...

Un autre bateau arrive...

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Il est temps pour nous de penser à regagner notre bateau. La boutique bar du débarcadère n'a même pas ouvert . Nous rentrons nous mettre au sec, très heureux toutefois d'avoir vu ce musée à ciel ouvert.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Lentement le bateau quitte cette île de 7km de long sur environ 500m de large. Elle est entourée d'environ 5000 îlots. Bien au chaud derrière une vitre; c'est un régal de voir se dérouler le paysage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 18:00

Construit sur les hauteurs au sud de Innsbrück, le château d'Ambras se voit de loin.

Il est indissociablement lié à la personnalité de l'archiduc Ferdinand II ( 1529-1595 ) qui , en tant que souverain de la Renaissance , encouragea les Arts et les Sciences. C'est en 1563 que l'archiduc Ferdinand II décida de transformer l'ancienne forteresse médiévale en château de style Renaissance pour sa femme philippine Welser.

A la base du château, la longue salle espagnole.

A la base du château, la longue salle espagnole.

Dans le parc aménagé de 1566 à 1570 , le paon blanc vient boire à la fontaine.

Dans le parc aménagé de 1566 à 1570 , le paon blanc vient boire à la fontaine.

Les murs de la cour intérieure sont finement décorés .    Un clocheton avec horloge.
Les murs de la cour intérieure sont finement décorés .    Un clocheton avec horloge.

Les murs de la cour intérieure sont finement décorés . Un clocheton avec horloge.

Innsbrück : Le château d'Ambras...et le tremplin de ski.

Nous voici dans la salle espagnole. Il s'agit d'une galerie festive de 43 m de long. Le plafond à caissons de bois affiche en partie des dorures et de la marqueterie.

Cette salle est parée de peintures murales représentant 27 princes tyroliens.

Elle accueille de nos jours des concerts de musique ancienne...ce qui explique la présence de sièges au premier plan.

Voici une partie de la galerie de portraits.

Voici une partie de la galerie de portraits.

Par la fenêtre , nous apercevons une petite tour : un pigeonnier ?

Par la fenêtre , nous apercevons une petite tour : un pigeonnier ?

Innsbrück : Le château d'Ambras...et le tremplin de ski.

Le bâtiment rouge en partie recouvert de verdure, est le " Cabinet des curiosités " . Là sont entreposés les objets disparates et originaux que l'archiduc avait collectionné . Ils proviennent du monde entier.

L'archiduc a aussi collectionné des armes et armures :

Chevaliers équipés pour un tournoi.

Chevaliers équipés pour un tournoi.

Armures pour géant...et nain !

Armures pour géant...et nain !

Cavaliers partant en guerre.

Cavaliers partant en guerre.

Nous entreprenons l'ascension d'une colline de 746 m de haut au sud de Innsbrück toujours. Nous sommes sur le site de Bergisel . un ensemble en béton construit pour les Jeux Olympiques d'hiver de 1964 et qui resservit à l'hiver 1976.

Nous sommes devant le tremplin de saut à ski.

Nous sommes devant le tremplin de saut à ski.

Comme rien ne nous arrête, nous montons pour connaître les impressions que ressent le skieur téméraire avant de s'élancer;

Heu...c'est haut !!!  Les gradins sont autour de l'arrivée au sol !

Heu...c'est haut !!! Les gradins sont autour de l'arrivée au sol !

De là, nous avons une vue d'ensemble sur la ville d'Innsbrück.

De là, nous avons une vue d'ensemble sur la ville d'Innsbrück.

Il faut viser et doser...car après la piste c'est le cimetière de la ville !

Il faut viser et doser...car après la piste c'est le cimetière de la ville !

Nous passons ensuite devant l'arc de triomphe de Innsbrück. Il fut érigé dans la seconde partie du du XVIII ème siècle. Surnommé le " Siegestor "il commémore - sur sa face sud - le mariage de l'archiduc Peter Léopold avec l' Infante d'Espagne Marie Louise. On y trouve donc la joie du rattachement.

Mais au cours du séjour, l'empereur François de Lorraine décède. La face Nord du Siegestor commémore donc le décès de l'époux de Marie Thérèse . Elle représente donc la tristesse d'une femme et la nation en deuil.

Innsbrück : Le château d'Ambras...et le tremplin de ski.
Innsbrück : Le château d'Ambras...et le tremplin de ski.

Le temps de faire les derniers achats derrière l'église... Ne pas oublier de remarquer l'élégance des façades des immeubles de cette ville.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 18:00

Après avoir laissé les cascades de Krimml derrière nous, nous nous retrouvons dans la montagne Hahnenkamm. Nous arrivons au village de Kitzbühel. Ce nom signifie la " colline aux chamois ". C'est là que sont organisés les coupes du monde de ski alpin : super G , descente , slalom et combiné, sur la Streif, la piste la plus prestigieuse et la plus dangereuse au monde.

La petite église se détache sur le vert paysage.

La petite église se détache sur le vert paysage.

L'intérieur est clair et simple.

L'intérieur est clair et simple.

Dans le village, l'église gothique Notre Dame reconnaissable à sa grande pour carrée.

Dans le village, l'église gothique Notre Dame reconnaissable à sa grande pour carrée.

Son intérieur semble  celui d'une chapelle.

Son intérieur semble celui d'une chapelle.

Les façades sont là aussi très fleuries.

Les façades sont là aussi très fleuries.

Pas très loin, l'église paroissiale gothique au toit couvert de tavaillons  ( tuiles en bois ) du XVème siècle.

Pas très loin, l'église paroissiale gothique au toit couvert de tavaillons ( tuiles en bois ) du XVème siècle.

L'intérieur est plus chargé en dorures.

L'intérieur est plus chargé en dorures.

Détail du plafond peint.

Détail du plafond peint.

Un parterre reproduit le blason de la ville.

Un parterre reproduit le blason de la ville.

Une des rues commerçantes : de belles boutiques dans la ville !

Une des rues commerçantes : de belles boutiques dans la ville !

Une autre rue qui nous amène vers la sortie de la ville.

Une autre rue qui nous amène vers la sortie de la ville.

De Kitzbühel à Innsbrück

Nous entrons dans Innsbrück ! Aussitôt les nombreux fils tendus dans les rues interpellent. La ville est équipée d'un important réseau de tramways. Elle privilégie les transports en commun.

De Kitzbühel à Innsbrück

Nous commençons la visite par la basilique Notre Dame des 4 colonnes, appelée aussi basilique Wilten. De style rococo elle fut bâtie de 1751 à 1755. Elle se situe sur une grande place qui met en valeur sa belle façade baroque

De Kitzbühel à Innsbrück

L'intérieur présente des décors aux couleurs douces, des dorures solennelles et des stucs délicats voués aux femmes : la Vierge dans le choeur , Judith et Esther dans la nef.

La chaire.

La chaire.

Le buffet d'orgue.

Le buffet d'orgue.

La voûte peinte au-dessus de choeur

La voûte peinte au-dessus de choeur

Le maître autel.

Le maître autel.

Les petites chapelles de chaque côté de la nef.

Les petites chapelles de chaque côté de la nef.

Nous revenons en ville , les tramways sont là !

Nous revenons en ville , les tramways sont là !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 18:00

Nous voilà repartis dans la montagne. Nous entrons dans le parc de Hohe Tauen (payant) pour passer par le col de Gerlos. Nous sommes dans le land de Salzbourg.

A la découverte des chutes de Krimml.
A la découverte des chutes de Krimml. A la découverte des chutes de Krimml.
A la découverte des chutes de Krimml.
A la découverte des chutes de Krimml.

Lorsque nous sommes près des gorges, nous pouvons voir que le torrent, après avoir parcouru un vallon suspendu à 1470 m d'altitude , se précipite en trois cascades de 140, 100 et 140 m . La montagne aux alentours est verdoyante.

Nous y trouvons toutes les plantes qui aiment l'humidité ; fougères, lichens et mousses.

62 espèces d'oiseaux y vivent.

Au pied de la montée nous trouvons ces bonshommes de bois que l'eau fait travailler sans cesse.

Au pied de la montée nous trouvons ces bonshommes de bois que l'eau fait travailler sans cesse.

Des têtes de monstres ou génies de la forêt sont creusés dans des troncs.

Des têtes de monstres ou génies de la forêt sont creusés dans des troncs.

Nous sommes arrivés près de la cascade inférieure . Le bruit est assourdissant !

Nous sommes arrivés près de la cascade inférieure . Le bruit est assourdissant !

En se retournant, on peut voir le torrent qui s'écoule alors vers la vallée...

En se retournant, on peut voir le torrent qui s'écoule alors vers la vallée...

Le record de débit de la cascade en août 2010 est de 800 M3 / seconde. Un arc en ciel !!!
Le record de débit de la cascade en août 2010 est de 800 M3 / seconde. Un arc en ciel !!!

Le record de débit de la cascade en août 2010 est de 800 M3 / seconde. Un arc en ciel !!!

De nombreux belvédères sont aménagés le long du parcours pour mieux voir les cascades.

De nombreux belvédères sont aménagés le long du parcours pour mieux voir les cascades.

La seconde cascade est tout aussi fougueuse ! Pour aller jusqu'à la 3ème compter plus d'une heure à l'aller !

La seconde cascade est tout aussi fougueuse ! Pour aller jusqu'à la 3ème compter plus d'une heure à l'aller !

Nous n'irons pas jusque la troisième cascade. La descente commence .
Nous n'irons pas jusque la troisième cascade. La descente commence .

Nous n'irons pas jusque la troisième cascade. La descente commence .

Un mouflon sculpté au bord du sentier. Ce sont les plus hautes cascades d'Europe.

Un mouflon sculpté au bord du sentier. Ce sont les plus hautes cascades d'Europe.

En retrouvant le petit village de Krimml, des nains de jardin sont mis en scène.....

En retrouvant le petit village de Krimml, des nains de jardin sont mis en scène.....

Nous nous éloignons , laissant ces superbes cascades continuer leur incessant vacarme.

Nous nous éloignons , laissant ces superbes cascades continuer leur incessant vacarme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche