Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 19:00

rou-2-.JPG

 

Au petit matin, à travers les arbres pas encore regarnis, se dessine la silhouette de la cathédrale de Rouen.

 

rou-3-.JPG

 

A l'origine ce bâtiment abritait le bureau des Finances. Construit en 1509 il devint ensuite une prison puis fut occupé par des magasins. Il est actuellement le siège de l'office du tourisme de Rouen.

 

rou 4

 

Nous voici devant la tour de Beurre de la cathédrale Notre Dame de l'Assomption de Rouen. Elle fut construite en gothique flamboyant de 1488 à 1506. Elle doit son nom à son mode de financement : les diocésains versaient un don pour pouvoir consommer du beurre pendant le Carême.  Elle mesure 75m de haut.

 

rou 5

 

Arrivés devant le portail saint Jean nous trouvons la porte fermée. La petite affiche à droite nous apprend qu'elle n'ouvrira qu'à 10h !

 

rou 6

 

Nous décidons donc de faire le tour de l'imposant édifice. de style gothique normand., sur 4 niveaux. Nous apercevons la haute flèche en fonte qui culmine à 151m au-dessus du sol .

 

rou 7

 

L'autre façade très travaillée.  Ouais, une porte ouverte dans le portail de la Calende. ! Ah, non, ce n'est pas pour le public !  Nous continuons à tourner !

 

rou 8

 

Une porte donne accès à une grande cour au fond de laquelle de beaux bâtiments sont bien entretenus. Qu'est-ce ?

 

rou 9

 

Un panneau nous informe qu'il s'agit de l'archevêché.

 

rou 10

 

En remontant le long de l'autre flanc de la cathédrale, l'autre côté de la rue est bordé de belles maisons à colombages.

 

rou 12

 

Une double porte voûtée attire notre attention. Un panneau : nous n'allons pas tarder à savoir !

 

rou 11

 

C'est là que fut rendu la sentence  qui réhabilita Jeanne d'Arc.

 

rou 13

 

Agréable de se promener au milieu de ces maisons toutes plus jolies les unes que les autres...mais il est 10h !

 

rou 15

 

Nous pénétrons dans l'imposante nef de 60m de long avec 11 travées. Sa hauteur sous la voûte est de 28m.  Elle compte les 4 niveaux.

 

rou 17

 

Le choeur de la cathédrale...

 

rou 18

 

A l'opposé, le fond de la nef avec sa rosace et ses orgues.

 

rou 16

 

Dans le déambulatoire  large de 6,35m se trouvent disposées les statues qui se trouvaient à l'origine sur la façade.

 

rou 18

 

Sous la tour Saint Romain, dans une salle basse, le baptistère en pierre avec un couvercle en fer forgé.

 

rou-27.JPG

 

La belle grille de la chapelle saint Nicolas.

 

rou 26

 

Le bel escalier des libraires complète le croisillon Nord. Il menait à la bibliothèque. Commencé en 1479 il fut complété en 1788 pour accéder aux archives.

 

rou 25

 

Les vitraux  ( ou verrières ) sont beaux

 

rou 19

 

En sortant de la cathédrale, nous nous engageons dans la rue du gros horloge. Pourquoi ce nom ?

 

rou 20

 

A cause de cette horloge au-dessus de la rue.

 

rou 21

 

Cette horloge astronomique dont le cadran mesure 2,5m de diamètre ne possède qu'une seule aiguille. Au bout de l'aiguille, un agneau qui pointe l'heure. Elle date du XVI ème siècle.

 

rou 22

 

Le dessous de la voûte est sculpté.

 

rou 23

 

De l'autre côté figure également le cadran de l'horloge. On peut voir à droite une fontaine sculptée représentant les amours d'une nymphe et d'un fleuve avec Cupidon qui vole au-dessus d'eux.

 

rou 24

 

Nous décidons de descendre cette rue bordée de maisons à colombages qui datent du XVIIIème s. ...mais c'est l'étrange silhouette au bout de la rue qui nous intrigue...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 19:00

deau 8

 

Nous traversons la rivière La Touques qui sépare Deauville de Trouville. La rivière subit l'influence des marées à cet endroit.

 

deau 5

 

Le froid est tel que nous demandons au chauffeur de nous faire faire un tour panoramique de la ville de Trouville ...sans quitter la douce chaleur du bus !

 

deau 6

 

Nous passons devant le casino. Avant la construction du casino de Deauville, Trouville était LA plage à la mode où accouraient les parisiens.

 

deau 7

 

Sur la grande plage quelques rares courageux s'aventurent, bien emmitouflés !

 

cal-1-.JPG

 

Nous quittons Touville pour entrer dans le verdoyant pays d'Auge

 

cal 2

 

Nous retrouvons La Touques en arrivant à Pont l'Evêque.

 

cal 4

 

Là encore des jolies maisons à colombages.

 

cal 5

 

La pesante église Saint Michel qui date du XVème siècle.

 

cal 6

 

Et nous arrivons devant l'entrée du Château de Breuil .La guide était autrichienne...

 

cal 7

 

Les jolies dépendances du château sont réservées à la fabrication du calvados , liqueur de la région.

 

cal 3bis

 

Cet alcool est obtenu en distillant le jus de pommes fermenté, donc devenu du cidre. Les alentours sont occupés par les vergers mais avec ce triste temps je préfère vous mettre une des photos présente au Château. En fleurs les pommiers sont plus jolis !

 

cal 8

 

Nous pénétrons dans la salle des alambics. Ils sont au nombre de deux, face à face....

 

cal 12

 

Nous entrons dans une dépendance entièrement d'époque ( XVII ème ) où on nous fait admirer la voûte du toit.

 

cal 13

 

Une cave de vieillissement dans des tonneaux de chêne . Sur l'un d'eux, il était écrit : 21 ans d'âge !  La visite fut suivie d'une dégustation. Ne me demandez pas mon avis, l'Hom et moi avons préféré le jus de pomme !cal 9

 

Nous ressortons : que c'est bon de respirer après ces fortes odeurs. Les bords de La Touques sont paisibles...

 

cal 10

 

Le château a été construit au XVI et XVII ème siècle. La première aile abrite l'habitation du directeur de la distillerie. L'aile du fond est reservée au propriétaire des lieux.

 

cal 11

 

Un petit coup d'oeil par la porte d'entrée du parc... Nous n'irons pas plus loin !

 

 

cal 14

 

Nous passons à côté du pont de Normandie pour aller retrouver notre bateau.

 

deau 1

 

Arrivés à bord du bateau, l'équipage nous attendait  pour un repas sous le signe de la marine !

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 19:00

deau-9-.JPG

 

Nous passons en bus - et sans nous arrêter - devant le port de plaisance.

 

deau-10-.JPG

 

C'est devant l'imposant casino Barrière que le bus nous déposera.

 

deau-11-.JPG

 

Le long de la grand rue du front de mer,  de beaux immeubles...

 

deau 12

 

La vaste plage de sable blond ...paraît bien vide ! Le sable provient de l'érosion des falaises de calcaire oolithique.

 

deau 13

 

Le long de la plage les célèbres cabines portant le nom des célébrités venues à Deauville lors du festival du cinéma américain. Elles datent de 1923.

 

deau 14

 

Les "planches " de Deauville font 650m de long et sont en azobé. Ce bois des forêts équatoriales est imputrescible.

 

deau 15

 

Les parasols qui sont un peu l'emblème de Deauville sont toujours plantés dans le sable...mais ne seront pas ouverts pour Pâques cette année !

 

deau 18

 

Nous longeons les bains pompéins , cabines Art Déco couvertes de mosaïques. Reliées par des bassins elles sont une alternative à la cabine de bois.

 

deau 19

 

Une plaque rappelle que le célèbre film de Lelouch " un Homme, une Femme " fut tourné sur cette place.

 

deau 16

 

D'ailleurs sur cette place les affiches des derniers films sortis continuent de tourner.

 

deau 17

 

Nous passons à côté de la piscine olympique.

 

deau 20

 

Nous revenons vers le casino. Vous avez pu le constater, il n'y a pas foule ce jour-là dans Deauville ! 

 

deau 21

 

Pour découvrir à l'arrière, toutes les boutiques de luxe...fermées .

 

deau 22

 

De jolies villas pour les vacances...

 

deau 23

 

Un grand jardin devant l'arrière de l'Hôtel Normandy Barrière construit en 1912. Actuellement 4* luxe il est  susceptible d'être bientôt appelé palace.

 

deau 25

 

Des statuettes le décorent. Ici le coq coloré...

 

deau 26

 

Un peu plus loin Pégase prend son envol...

 

deau 27

 

Et bien sûr mon préféré : le chat !

 

deau 28

 

A l'angle de l'hôtel, une horloge.

 

deau 29

 

Nous quittons le bord de mer pour aller tout à côté vers les collines du pays d'Auge. Une vaste propriété privée ...le chauffeur du bus nous annonce qu'en raison du mauvais temps, donc du manque de clients, nous allons y pénétrer. Mais où ?

 

deau 30

 

Il s'agit du très luxueux hôtel Royal Barrière construit en 1913. C'est l'hôtel du golf de Deauville.Vous aurez remarqué que Barrière possédait les plus chics établissements de la ville. En bord de mer au moins trois cafés chics lui appartiennent  aussi !

 

deau 31

 

Les terrains de golf s'étendent tout autour...

 

deau-32-.JPG

 

Mais c'est aussi un centre d'élevage d'élégants chevaux de course !

 

deau 33

 

Nous avons vu beaucoup de beaux  chevaux mais c'est cette jument avec son petit poulain timide que j'ai préféré !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 19:00

honf-1-.JPG

 

Fraîchement débarqués sur le quai du vieux  port de Honfleur, nous nous dirigeons vers la Lieutenance. Cette grande bâtisse est mentionnée dans un document du XIème siècle. Remaniée au XVI et XVIIème siècle elle est le dernier vestige des fortifications du port. Elle fut l'une des deux portes de la cité en 1662. En 1684, l'étage du  bâtiment devint  l'habitation du lieutenant du roi et le nom lui est resté !

 

honf-3-.JPG

 

Le passage voûté servait de passage pour entrer dans la cité et était fermé par un pont levis.

 

honf-4-.JPG

 

Une plaque commémorative est scellée dans le mur nord de la lieutenance en 1899. Elle rappelle qu'en 1608 Champlain est parti de cet endroit pour aller au Canada fonder le Québec.

 

honf 2

 

Les hautes maisons qui bordent le vieux bassin sont colorées. Serrées les unes contre les autres, elles datent du XVII et XVIII ème siècle.

 

honf-5-.JPG

 

Certaines ont leurs façades entièrement recouvertes d'ardoises pour lutter contre l'humidité de l'air marin.

 

honf 6bis

 

Nous arrivons devant  une double tour de bois surmontée de croix : une église ! Lorsque nous montons l'escalier nous comprenons que nous étions à l'arrière.

 

honf 8

 

Il s'agit de l'église Sainte Catherine d'Alexandrie et date de la seconde moitié du XVème siècle. Elle fut bâtie sur le modèle d'une halle de marché. D'ailleurs le marché se tient le long de ses murs !

 

honf 9

 

Le clocher est en face et à bonne distance de la nef. C'est pour que les paroissiens ne soient pas la proie des flammes  ( beaucoup de bois ) car la foudre est attirée par le clocher !

 

honf 10

 

Devant la façade nous retrouvons une double entrée. Pas difficile alors de deviner qu'il y aura deux nefs ! Le porche date du XXème siècle.

 

honf 11

 

La nef de gauche date du XVème siècle . Ce sont des éléments servant à la construction navale qui ont été utilisés . On y  trouve l'aspect d'une coque de bateau renversée.

 

honf 12

 

Le choeur  gauche.

 

honf 13

 

La nef droite date du XVI ème siècle.

 

honf 14

 

Le choeur  droit !

Pas ordinaire cette église sainte Catherine n'est-ce pas ?

 

honf 15

 

Cette fois nous en avons fait le tour !

 

honf 16

 

Dans ce quartier les vieilles maisons sont à colombages.

 

honf 17

 

Promener dans ces petites rues c'est faire un saut dans le temps.

 

honf 18

 

Marcher le nez en l'air et admirer les enseignes...

 

honf 19

 

honf 20

 

honf 21

 

honf 22

 

Beaucoup de ces rues typiques sont le domaine des artistes.

 

honf 24

 

Celle-là n'est pas la plus jolie ...

 

honf 23

 

Et pourtant elle est classée à l'inventaire des monuments historiques.

 

honf 7

 

Certaines ruelles sont vraiment étroites !

 

honf 25

 

Nous allons repasser la voûte de la lieutenance par l'autre face. Au -dessus du passage une niche dans laquelle se trouve  une statue de la Vierge : Notre Dame du Port.

 

honf 26

 

Une statue .... en pièces détachées !

 

honf 27

 

De l'autre côté du vieux bassin , la vieille église Saint  Etienne. Elle est devenue le musée de la marine et n'ouvrait que l'après midi.

 

honf 32

 

Derrière elle de vieux bâtiments menant aux greniers à sel, vastes salles où était entreposé le sel destiné à saler le poisson fraîchement pêché.  Ici le musée " Ethnographie et art populaire " .

 

honf 28

 

Nous décidons d'aller marcher un peu dans les quartiers récents de la ville. Une jolie fontaine au milieu d'un jardin fleuri.

 

honf 29

 

Une rue où se retrouvent encore les murs couverts d'ardoises.

 

honf-35-.jpg

 

Un des enfants célèbres de Honfleur : le peintre Eugène Boudin que Monet considérait comme son maître.

 

honf 34

 

Un musée lui est consacré.

 

honf 30

 

Au centre d'un rond-point, une scène rend hommages aux moulières, ces femmes qui s'abîmaient les mains à ramasser les moules .

 

honf 31

 

Les gestres ancestraux  figés à tout jamais.

 

honf 33

 

Nous nous redirigeons vers le vieux bassin où est accosté notre bateau Renoir. Ce bassin fut créé par ordre de Colbert en 1681. Le long du quai, les filets attestent de l'activité des pêcheurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 19:00

hon 1

 

Nous passons sous le pont de Tancarville. Ce pont suspendu a une travée centrale de 608m. La longueur totale est de 1420m  et sa hauteur au-dessus de l'eau est de 50,85m. Sa mise en service date du 02 juillet 1959.

 

hon 2

 

Au loin se devine déjà la silhouette du pont de Normandie.

 

hon 3

 

Ce pont, qui compte 184 haubans, relie La Havre à Honfleur. Il  a été inauguré le 20 janvier 1995.

 

hon 4

 

Juste en dessous !

 

hon 5

 

Nous sommes de l'autre côté !

 

hon 6

 

Sa longueur totale est de 2141,25m dont 856m de travée centrale. Sa hauteur maximale au-dessus de l'eau est de 60m. ( l'Hom peut faire du panoramique avec son Panasonic ! )

 

hon 7

 

Nous arrivons à Honfleur...  ou tout au moins à sa capitainerie qui gère les entrées et les sorties des bateaux dans le port.

 

seine p21

 

Les vigiles surveillent...

 

hon 8 

Notre attente ne sera pas trop longue : le feu est vert ! Les bateaux sont obligés de jouer avec les heures des marées !

 

hon 9

 

Là nous n'avons vraiment plus l'impression d'une navigation fluviale mais d'une navigation maritime.

 

seine p22

 

Le phare et sa jolie maisonnette blanche et bleue...

 

hon 11

 

Et nous entrons dans le vieux port de Honfleur.

 

hon 12

 

Nous passons près de la lieutenance , classée monument historique depuis 1909. C'est le dernier vestige des fortifications de la ville. Le bâtiment était l'habitation du lieutenant du roi.

 

hon 13

 

Au bord du vieux bassin un petit manège de chevaux de bois.

 

hon 14

 

Ah, pour nous ce sera donc de ce côté !

 

hon 15

 

De nombreux bateaux de pêche...

 

hon 16

 

Cette fois nous sommes à quai !  La visite de la ville pourra commencer ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 19:00

bon-1-.JPG

 

Lorsque nous nous arrêtons à Bonsecours , près de Sotteville les Rouen, c'est le monument dédié à Jeanne d'Arc qui domine et attire l'oeil.

 

bon 2

 

C'est pourtant par la basilique que nous commençons la visite. Le bus vert nous dépose à l'arrière du monument.

 

bon 3

 

Nous le contournons pour découvrir la façade néogothique de cette basilique conçue par l'architecte Jacques-Eugène Barthélémy  et bâtie de 1840 à 1844. Notre Dame de Bonsecours est un lieu de pélerinage dédié à la Vierge. Elle est classée monument historique depuis 2004.

 

bon 11

 

Les fonds baptismaux en marbre blanc.

 

bon 12

 

L'intérieur a la particularité d'être entièrement peint.

 

bon 13

 

Détail d'un mur.

 

bon 14

 

Le choeur

 

bon 15

 

La chapelle de la Vierge. Celle-ci a la particularité d'être vêtue de tissu blanc.

 

bon 16

 

La chaire toute sculptée.

 

bon 4

 

Nous nous dirigeons vers le monument dédié à Jeanne d'Arc. A son sommet brille un archange Saint Michel doré.Ce monument est l'oeuvre de l'architecte Juste Lisch et du sculpteur Louis Ernest Barrias en 1892.

 

bon 9

 

Au centre de la partie centrale se dresse la statue de Jeanne d'Arc.

 

bon 6

 

Autour de Jeanne, les touristes s'intéressent sutout au paysage !

 

bon 5

 

Les moutons de Jeanne veillent sur le paysage : la Seine n'est pas loin ! Derrière le monument, un grand cimetière où repose José Maria de Hérédia. 

 

bon 7

 

De l'autre côté du fleuve, la ville de Sotteville les Rouen.

 

bon 8

 

Par beau temps la vue doit être splendide...désolée mais la grisaille était tenace !

 

bon 10

 

Oh, que vois-je ?  Notre bateau arrive, fidèle au poste, pour nous reprendre à Rouen !

 

bon 17

 

Une fois à bord, nous passons sous les ponts illuminés...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 19:00

seine-p10bis-.JPG

 

Le bus nous amène devant le château de Martainville. Cette magnifique demeure de style renaissance est l'oeuvre d'un architecte flamand en 1485  pour Jacques Le Pelletier, fils de l'une des plus riches familles de la grande bourgeoisie  rouennnaise et lui-même grand armateur et marchand. Il meurt sans descendance masculine et  son neveu hérite du château et dilapide la fortune. Le château subit des dépravations successives avant d'être  sauvé par l'Etat. Il devient un musée en 1965, retrouve toiture, huisseries et planchers. Il est entretenu par les Monuments Historiques.

 

mus-1-.JPG

 

La source de mes informations est ci-dessus ! Les photos avec flash sont interdites !

 

mus 3

 

Ce musée propose  des mises en scène montrant le mobilier régional du XVème au XIX ème siècle. On y trouve également les objets de la vie quotidienne. Ici la cuisine qui était aussi la pièce à vivre.

 

mus 5

 

Dans la  salle à manger, des meubles aux  façades finement travaillées.

 

mus 6

 

Une chapelle privée.

 

mus 7

 

Une collection d'objets de la vie quotidienne dont la petite baratte à beurre au premier plan à droite.

 

mus 10

 

La chambre avec le lit armoire fermé par des rideaux . Ne pas oublier les petits tabourets pour y monter.

 

mus 12

 

La chambre était parfois aussi la pièce à vivre.  Le lit est une véritable armoire entre l'horloge et la garde-robe.

 

mus 14

 

J'ai adoré le porte-bébé en osier !

 

mus 9

 

La garde-robe aux portes sculptées.

 

mus 8

 

Détail d'une sculpture de porte.

 

mus 11

 

Un autre séjour avec au fond à droite le berceau et au premier plan à gauche le " trotteur" pour bébé.

 

mus 13

 

Une pièce où les vaissailliers cotoient le lit et où la dame file la laine.

 

mus 15

 

Encore un lit armoire  orné de rideaux typiques . 

 

mus 4

 

L'escalier qui permet d'accéder à l'étage supérieur.

 

mus 16

 

A cet étage sont exposés les costumes normands des jours de fête et du quotidien pour dames et hommes. Des vitrines exposent les différentes coiffes plissées et empesées.

 

mus 17

 

Les fichus et des bijoux aussi. Le plus souvent de belles croix.

 

mus 20

 

Au dernier étage de la vaisselle, verrerie et céramiques.

 

mus 18

 

Ce métier à tisser

 

mus 19

 

Cette enseigne peu ordinaire...

 

mus 24

 

Après cette plongée au coeur de ce monde qui fleurait bon le bois ciré, nous sommes ressortis pour regarder les dépendances du château. La maison du métayer  et en suivant : les écuries, les granges, le pressoir , les bergeries.

 

mus 21

 

Au milieu,  le puits à colombages.

 

seine p12

 

A l'extrémité du terrain, le colombier, toujours très occupé !

 

mus 22

 

L'intérieur du colombier dont la plupart des alvéoles sont bruyamment occupées. 

 

mus 26

 

Depuis le colombier, à gauche, les anciennes dépendances sont occupées par les bureaux et secrétariats du musée.Je l'avoue : ce manoir me fait rêver.... 

 

mus 2bis

 

En quittant le château,  nous passons devant la petite église de Martainville. C'est Louis de Martainville qui entreprit de faire bâtir à ses frais en 1666 l'église Notre Dame de la Paix et son presbytère.  Un passage la reliait directement au château. ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 19:00

sein-1-.JPG

 

Fidèlement, notre bus est venu nous attendre en ville .

 

sein 2

 

Depuis la ville des Andelys nous pouvons voir,  perché tout en haut de la colline, le château Gaillard. C'est là que doit nous conduire le bus.

 

sein 3

 

Une fois en haut de la colline , nous avons une vue plongeante sur la Seine .

 

sein 5

 

L'église saint Sauveur du petit Andelys fut construite pour les 3000 ouvriers qui bâtirent château Gaillard de 1198 à 1202.

 

sein 6

 

Les transports fluviaux sont parfois d'une longueur impressionnante !

 

sein 4

 

Et tout en haut, ce qui reste du châreau Gaillard. C'est Richard Coeur de Lion qui lança sa construction en 1196, elle dura 1 an. Ce château était tout en longueur car il colle à la falaise.  Son démantèlement fut ordonné par Henri IV et la plupart des pierres servirent à construire le château de Gaillon.

 

seine p8

 

Revenus dans les Andelys, nous sommes en face à la façade Nord de la collégiale. Cette partie fut construite sous Henri II

 

sein 7

 

L'entrée de la collégiale est imposante. Elle date du XIIIème siècle et fut restaurée au XIXème.

 

seine p4

 

Détail du porche d'entrée.

 

seine p5

 

La grande statue de la Vierge : la collégiale s'appelle Notre Dame des Andélys.

 

sein 9

 

Les dimensions de la nef gothique surprennent. Elle  mesure 70m de long pour 24m de large. La hauteur sous la voûte est de 21m.

 

sein 13

 

La belle rosace...

 

sein 11

 

De magnifiques vitraux...

 

sein 12

 

Et tout au fond, derrière le choeur, la superbe verrière de Paul Gaudin qui date de 1957.

 

sein 10

 

Dans la chapelle du Saint  Sépulcre, la mise au tombeau du Christ.

 

sein-.JPG

 

Le buffet d'orgues en bois sculpté est classé, il date de 1573.

 

sein 8

 

Nous ressortons pour aller admirer  la façade sud. De style flamboyant, elle date des XV et XVI ème siècles.

Cette collégiale fut classée monument historique en 1840.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 19:00

sein bis

 

Au petit matin nous passons devant Conflans Sainte Honorine , capitale française de la batellerie. Au premier plan sur la gauche , la tour Montjoie est illuminée. Ce donjon roman de 15m de haut , situé non loin du confluent de la Seine et de l'Oise, avait  comme destination première de surveiller le fleuve. De nos jours elle se contente de veiller sur les nombreux bateaux.

 

sei 24

 

Nous sommes toujours sur la Seine . Les eaux sont très hautes et semblent s'étaler plus que de coutume.Des oies observent cela avec philosophie.

 

sei-45--copie-1.JPG

 

Nous sommes au confluent de la Seine et de l'Epte

 

sei-25-.JPG

 

Maître cormoran, sur un arbre perché,  regardait passer les bateaux.

 

sei-26bis-.JPG

 

Nous passons devant la collégiale de Vernon, vue de l'arrière.

 

sei-27-.JPG

 

Nous voici à la Cape, là où les croisiéristes qui veulent voir les jardins de Giverny accostent . Ils iront contempler les paysages chers à Claude Monet. Mais nous continuons...

 

sei-30-.JPG

 

Ciel : un pont ! C'est le pont Clémenceau de Vernon.  Si le bateau passe tout juste , la cabine de pilotage ne passera pas ! Que faire ?

 

sei-28-.JPG

 

Escamotage de cabine !  Elle disparaît  au pont inférieur. Mais y a-t-il un pilote dans  ce navire ?

 

sei-29-.JPG

 

Oui, oui ! Il est passé au petit tableau de bord prévu à gauche du bateau ! Ouf !  Sauvés !

 

sei-31-.JPG

 

Nous sommes toujours à la hauteur de Vernon. Voici les restes de l'ancien pont du XII ème  avec à droite la jolie maison à colombages : le vieux moulin de Vernon. A gauche, le château des Tourelles qui servait à la défense du pont.

 

sei-32-.JPG

 

Tout le long de la vallée nous avons pu voir quantité d'arbres colonisés par le gui !  Celui-ci était particulièrement chargé !

 

sei-33-.JPG

 

Les cormorans nous regardent passer ...

 

sei-35-.JPG

 

Les berges de la Seine sont abondamment fréquentées par les cygnes. Ils se tiennent par groupes.

 

sei-36-.JPG

 

Mais voilà que le bateau ralentit puis s'arrête. Nous devons passer une écluse !

 

sei-37-.JPG

 

Le sas se remplit  rapidement ...

 

sei-38-.JPG

 

Située à la hauteur de la ville de Gaillon, l'écluse Notre Dame de la Garenne donne accès au dernier bief à niveau constant de la Seine. Après les Andelys le fleuve est soumis aux marées avec des amplitudes très importantes. A partir de Rouen commence le domaine maritime.

 

sei-40-.JPG

 

La navigation reprend entre les falaises calcaires...

 

sei-41-.JPG

 

Derrière le rideau de branchages nous devinons l'Hôpital Saint Jacques des Andelys. Au XIIIème siècle l'hospice st Jacques accueillait les pélerins sur la route de Compostelle. De nos jours le bâtiment accueille les personnes âgées. Une bien jolie maison de retraite.

 

sei-42-.JPG

 

Nous arrivons aux  Andelys.

 

sei-43-.JPG

 

De fort jolies maisons à colombages nous accueillent.

 

sei-44--copie-1.JPG

 

Nous laissons là le bateau pour une découverte de la ville...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 19:00

sei-1-.JPG

 

Partis depuis 4h le matin, c'est à 18h que nos bus nous déposent quai de Grenelle à Paris. Le ciel est bleu, le soleil brille...pourvu que ça dure !

 

sei-2-.JPG

 

En face de nous les studios de la télévision : bizarre de penser que les images qui arrivent dans nos foyers proviennent de cette tour !

 

sei-3-.JPG

 

Au loin, la célèbre dame de fer domine le paysage.

 

sei-10.JPG

 

Le temps de monter à bord, de prendre nos repères et de nous installer dans notre cabine et le soir est tombé...la mauvaise nouvelle aussi ! En raison du niveau élevé des eaux de la Seine  notre bateau ne peut pas passer sous les ponts. Le tour panoramique de Paris illuminé est donc supprimé, nous partirons directement sans faire le tour de l'île de la Cité.

 

sei-11-.JPG

 

En  effet, Paris d'éloigne...

 

sei-12-.JPG

 

Le bateau a avancé toute la nuit, tout doucement sans faire de bruit.  Après une douce nuit, mollement bercés , nous nous couvrons pour aller sur le pont soleil. En fait, le soleil n'est pas au rendez-vous : il fait très gris.

 

sei-13-.JPG

 

Les eaux de la Seine sont très hautes . Nous longeons une vallée bordée de falaises crayeuses.

 

sei-14-.JPG

 

Il n'est jamais possible de voir très loin. Les méandres de la Seine ne sont pas là que pour contrarier les élèves qui doivent dessiner  son parcours, ils sont bien réels.

 

sei-45-.JPG

 

Petit rappel ...

 

sei 15 -copie-1

 

Au détour d'un méandre le  petit village de la Roche Guyon avec son château adossé à la colline.

 

sei-16-.JPG

 

Son donjon fortifié, curieusement posé au sommet de la colline domine la vallée de la Seine depuis le XIIème siècle. Il est relié à la forteresse du bas par un souterrain taillé en escalier. L'ensemble est  harmonieusement enchâssé dans un écrin de verdure.

 

sei-17-.JPG

 

Nous laissons la Roche Guyon derrière nous...

 

sei-18-.JPG

 

avec un dernier coup d'oeil à son église saint Samson du XVIème siècle.

 

sei-19-.JPG

 

Nous passons à côté des "boves" , des caves troglodytiques creusées dans les falaises calcaires et qui servent à abriter les réserves de vin .

 

sei-20-.JPG

 

Les falaises sont truffées de trous...pardon pour la qualité des photos mais le temps n'aidait pas !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche