Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 06:00
En buggy dans les dunes du Pérou

Nous sommes un petit groupe d'intrépides à nous être inscrits pour gravir les hautes dunes péruviennes à bord d'un  buggy 4 places : trois touristes et un conducteur péruvien.

En buggy dans les dunes du Pérou

Après avoir ajusté les grosses lunettes de protection, nous prenons place à bord des légers véhicules .

En buggy dans les dunes du Pérou

Et c'est parti ! Cela n'a pas l'air dangereux : génial !

En buggy dans les dunes du Pérou

On dirait que le parcours se complique !

En buggy dans les dunes du Pérou

Les émotions sont au rendez-vous !

En buggy dans les dunes du Pérou

Après un parcours un peu accidenté, une halte s'impose pour se dégourdir les jambes !

En buggy dans les dunes du Pérou

Et nous repartons !

En buggy dans les dunes du Pérou

Voyant que l'aventure nous plait, les conducteurs prennent d'assaut des buttes de plus en plus hautes.

En buggy dans les dunes du Pérou

Derrière le sable blond nous apercevons ce qui semble être de gros rochers.

En buggy dans les dunes du Pérou
En buggy dans les dunes du Pérou

Nous passons entre les rochers !

En buggy dans les dunes du Pérou

Une nouvelle halte pour jouir du paysage !

En buggy dans les dunes du Pérou

C'est reparti ! L'aventure continue !

En buggy dans les dunes du Pérou
En buggy dans les dunes du Pérou

Les émotions sont à nouveau au rendez-vous . Nous avons dit aux péruviens que tout allait bien et que nous aimions la vitesse : ils ont lancé les bolides à fond !

En buggy dans les dunes du Pérou

Et si...c'est par là qu'il nous faut descendre !

En buggy dans les dunes du Pérou

Dernière étape du circuit, l'hôtel où nous avons rendez-vous est bientôt en vue !

En buggy dans les dunes du Pérou

Des transatlantiques et des rafraîchissements nous attendent au bord de la piscine de l'hôtel. Excellent pour se détendre.

Le buggy était en option dans notre voyage et nous nous étions trouvés avec des touristes venus avec d'autres voyagistes que le nôtre. Ce qui est sûr c'est que je n'ai pas regretté d'avoir choisi cette option !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 06:00
Le port vénitien de La Canée

C'est sous le soleil que nous arrivons au port vénitien de La Canée. Cette année les eaux de la Méditerranée sont un peu plus basses et si elles lèchent les bords elle n'envahissent plus les quais !

Le port vénitien de La Canée

Au bout de sa jetée, le phare de 1595-1601 domine les flots.

Le port vénitien de La Canée
Le port vénitien de La Canée

La mosquée des Janissaires ou mosquée Kücük Hasan a perdu son minaret en 1920. Elle abrite de nos jours des expositions de peintures.

Le port vénitien de La Canée

Les calèches attendent patiemment le touriste qui sera tenté par la balade non fatigante.

Le port vénitien de La Canée

J'ai plutôt envie de m'asseoir sur un banc, de me déchausser et de laisser mes pieds tremper dans l'eau fraîche !

Le port vénitien de La Canée

Je ne voudrais pourtant pas déranger le pêcheur !

Le port vénitien de La Canée
Le port vénitien de La Canée

Le quai principal est bordé de boutiques. principalement des petits restaurants et des boutiques de souvenirs. J'ai osé y prendre un café grec : il y avait beaucoup plus à manger qu'à boire. 

Le port vénitien de La Canée

Les habitants fleurissent leurs balcons.

Le port vénitien de La Canée

Il est l'heure de penser à rentrer car L'Horizon arrivé à 10h30 nous veut tous à bord à 19h. Pas question d'espérer dîner face à la mer , les poissons faisaient pourtant envie ! De plus le bateau est à quai à environ 10 km du port vénitien et nous devons prendre les navettes du port pour regagner nos pénates. Heureusement elles sont rapides et fiables ( pas comme les chaloupes de notre vieux rafiot ! )

Le passage obligé pour regagner les navettes est la traversée de l'Agora, le marché couvert.

Le port vénitien de La Canée Le port vénitien de La Canée
Le port vénitien de La Canée Le port vénitien de La Canée Le port vénitien de La Canée

Si à l'origine on ne devait y vendre que les produits destinés à la population, très rapidement le tourisme s'est taillé la part du lion. Sur les 76 boutiques on trouve de nombreux magasins de souvenirs et de produits locaux. L'huile d'olive crétoise est à l'honneur. De bons gros fromages odorants aussi. Dans les panières, les grenades attendent d'être pressées.

Le port vénitien de La Canée

La navette nous dépose devant le ponton d'embarquement. Il me faut préparer mon Pass d'identité et passer nos sacs aux rayons X : la sécurité avant tout !

Le port vénitien de La Canée

Alors que nous nous rendons au restaurant , la côte crétoise s'éloigne doucement.

Demain si tout va bien nous serons au Pirée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 18:00
Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.
Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

Hammamet est une station balnéaire . De longues plages en ont fait la renommée.

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

Tout au bord de la mer ,nous longeons les murailles de la vieille médina dont on aperçoit les blanches constructions à l'intérieur.

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

La statue des trois sirènes face à la mer est l'endroit favori des touristes pour immortaliser leur passage à Hammamet.

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

Les hautes murailles de la médina datent du milieu du XIVème siècle.

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

A l'intérieur de la médina, les rues commerçantes de la vieille ville...

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

mais aussi un dédale de petites ruelles blanches.

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

Tout à côté de Hammamet, Yasmine est un nouvel espace de vie touristique.

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

Yasmine est essentiellement constituée de grands hôtels. Celui-ci est le Lella Bahia 4*.

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.
Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet. Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.
Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

Yasmine a aussi un parc d'attractions à thèmes : Carthage Land. Il ne passe pas inaperçu avec ses énormes statues d'éléphants !

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

Un hôtel s'est doté d'une reproduction de la Tour de l'Or.

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.
Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

Cet hôtel 5* a tout d'une forteresse.

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.
Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

L'autre côté du Lella Baya. Les hôtels sont alignés dans une rue .

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

L'arbre de la ville : le palmier !

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

C'est notre dernier jour, nous quittons Hammamet. Le repas est libre ce jour-là. Notre guide, le jeune farfelu qui depuis le début a fait fi du programme imposé pour nous loger et nous emmener là où il y a des copains à lui, notre guide donc nous propose d'aller manger tous ensemble dans une grande propriété viticole. Nous payons donc tous notre part pour un méchoui géant au Bacchus / Cuba.

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.
Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

L'attente se prolonge...nous avons le temps de visiter les jardins du domaine.

Lorsqu'enfin nous passons à table, c'est pour nous voir servir une escalope de dinde avec des spaghettis ! Explication : ils avaient reçu en grande pompe un groupe d'anglais qui avait largement acheté le vin maison et n'avaient pas eu le temps de faire le méchoui ! Mais comme le repas nous fut compté au même prix, réaction française : personne n'a rien acheté chez eux !

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

Depuis l'autocar qui nous ramène à l'aéroport nous apercevons la tour de l'horloge de Tunis.

Dernière flânerie dans Yasmine-Hammamet.

Cette fois nous sommes bien à l'aéroport et le retour en France est imminent.

Malgré le guide, nous gardons de ce grand circuit tunisien un excellent souvenir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 18:00

De retour à Yasmine-Hammamet, nous nous voyons proposer la visite d'une poterie.

La péninsule du Cap Bon
La péninsule du Cap Bon

Nous commençons par les salles d'exposition....et de vente. Certes les tableaux en céramique sont beaux mais pas facile à ramener en avion ni à placer chez soi.

La péninsule du Cap Bon
La péninsule du Cap Bon

Nous sommes ensuite passés dans les ateliers où les poteries sont entièrement décorées à la main.

La péninsule du Cap Bon

Nous avons ensuite fait route jusqu'à Dar Chaabane, à 2km au nord est de Nabeul.

Cette ville est réputée pour le travail de la taille et de la sculpture de la pierre.

La péninsule du Cap Bon

A la pointe de la péninsule de Cap Bon nous arrivons dans Kélibia.

Délaissant la forteresse qui domine la ville nous nous dirigeons vers le port.

La péninsule du Cap Bon
La péninsule du Cap Bon

L'activité principale de Kélibia est la pêche au lamparo.

La péninsule du Cap Bon
La péninsule du Cap Bon

Mais nous avons pu approcher de leur chantier naval : ils se spécialisent dans la restauration de vieux navires.

La péninsule du Cap Bon

La petite plage est occupée par les tables du café local.

La péninsule du Cap Bon

Sur la côte orientale de la péninsule du Cap Bon nous trouvons le site antique de Kerkouane. Des parterres fleuris sont une évocation de la déesse de la fécondité.

La péninsule du Cap Bon

Tout au bord de la mer se trouvent les restes d'un village punique. Il faut bien sûr beaucoup d'imagination mais parmi les vestiges on arrive à trouver le plan des maisons.

La péninsule du Cap Bon

Incroyable : chaque maison possédait sa baignoire sabot !

La péninsule du Cap Bon

A 3km au sud de la ville de el Haouaria, sur le site de Ghar el Kébir un bord de mer aux teintes très agréables.

La péninsule du Cap Bon
La péninsule du Cap Bon
La péninsule du Cap Bon

Nous visitons là une carrière de pierres. Elle fut creusées dans les années 1000 par des prisonniers ou des esclaves sous l'autorité des carthaginois puis des romains. Les pierres qui en étaient extraites étaient acheminées par la mer vers Carthage.

La péninsule du Cap Bon

Nous ressortons de la carrière.

La péninsule du Cap Bon

Au loin, une île est visible. Il s'agit de Zembra, paradis des plongeurs.

La péninsule du Cap Bon

Sur la plage, une reproduction d'un bateau qui servait au transport des pierres.

La péninsule du Cap Bon

En quittant Haouaria nous voyons ce monument surmonté d'un faucon.

Des milliers d'oiseaux migrateurs viennent sur la péninsule du cap Bon et les habitants vénèrent les faucons.

La péninsule du Cap Bon

Cette fois nous quittons la ville pour revenir vers Hammamet.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 18:00
J'ai vu les ruines romaines de Tunisie
J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Notre visite des ruines de Carthage commence par le Tophet. C'est un enclos sacré où les carthaginois auraient sacrifié leurs enfants aux divinités. Cette source aurait été mise en cause par des spécialistes et les guides préfèrent dire qu'il s'agit du sanctuaire des enfants morts-nés incinérés pour être restitués aux dieux.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

L'ancien port de Carthage, carré, avec une entrée ou coude . La pièce d'eau communique avec le port militaire circulaire avec en son centre l'îlot de l'amiral.

Une flotte de 220 embarcations était ancrée dans ces ports puniques

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Des ruines des thermes d'Antonin il ne reste que le rez de chaussée . La colonne du frigidarium qui mesure 15m de haut a été relevée pour donner une idée de la taille des thermes.

Il s'agit du plus grand ensemble thermal construit par les romains sur le sol africain : 4ha en bord de mer.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Les thermes datent du IIème siècle après JC et furent édifiés sous le règne de l'empereur Antonin le Pieux.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Une tombe à dromos. Cette sépulture punique appartient à la civilisation fondée par les Phéniciens en 814 avant JC et détruite par l'armée romaine en 146 avant JC.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Nous quittons les ruines des thermes d'Antonin.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie
J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Nous voici à Sidi Bou Saïd . Une porte typique de cette ville s'ouvre pour nous. Nous allons visiter une maison bourgeoise transformée en musée.

L'intérieur est richement décoré.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie
J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Il est très intéressant de voir les riches costumes présentés.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Cette scène reconstitue la préparation de la jeune mariée avant la cérémonie.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Nous ressortons par une cour intérieure joliment décorée.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie
J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Depuis la cour nous avons une vue sur la ville de Sidi Bou Saïd.

Les maisons combinent architecture arabe et andalouse . Elles sont d'une blancheur éclatante aux portes bleues

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Une des rues de la ville. En haut à droite nous pouvons voir le balcon avec moucharabieh typique .

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

En arrivant à El Jem impossible de ne pas voir le grand amphithéâtre qui date du premier tiers de IIIème siècle.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Les coursives intérieures. L'amphithéâtre est entièrement construit en pierre de taille.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Très bien conservé, il est possible d'y voir les salles réservées aux gladiateurs et les cages où se tenaient les fauves. La sortie menait les gladiateurs et les fauves dans l'arène.

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie
J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Depuis l'arène on voit les trois étages d'arcades de style corinthien. Des gradins ont subi une restauration . Il pouvait contenir jusqu'à 35000 spectateurs, c'est le plus grand amphithéâtre romain après le Colisée de Rome ( 45000 spectateurs ). Le grand axe mesure 148m et le petit axe 122m.

Dans l'arène avaient lieu des combats de gladiateurs, des courses de chars et autres jeux du cirque mais surtout des exhibitions de bêtes sauvages et reconstitutions de chasse aux fauves prisées à l'époque.

N'est-il pas bien conservé ?

J'ai vu les ruines romaines de Tunisie

Pour revenir à l'époque actuelle quoi de mieux que quelques boutiques ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 18:00
J'ai visité Tunis
J'ai visité Tunis

Lors de notre arrivée à Yasmine Hammamet le guide nous demande

de nous installer à l'hôtel Medigolf. Tiens, ce n'est pas celui qui était

mentionné sur la liste des coordonnées d'hôtels à donner à nos proches !

Bizarre car en plus il semble d'une catégorie inférieure à celui que nous attendions.

J'ai visité Tunis

Le lendemain nous partons visiter Tunis.

Nous passons devant le vieux théâtre municipal qui date de 1902.

J'ai visité Tunis

La cathédrale St Vincent de Paul édifiée en 1897. Elle témoigne de la présence française pendant un demi siècle mais aussi des échanges de Tunis avec le reste du bassin méditerranéen . Elle se situe sur la place de l'Indépendance et est de style romano-byzantin.

J'ai visité Tunis

La porte de France ou Bab El Bhar, permettait l'accès aux fondouks où vivaient les marchands chrétiens de Tunis.

Les fondouks étaient des bâtiments construits généralement en carré autour d'une grande cour . Le funduq ( autre orthographe )permet d'entreposer les marchandises , abriter les animaux de bât et les montures et d'héberger les marchands et les voyageurs. Ce lieu a son équivalent en Turquie : le caravansérail .

J'ai visité Tunis
J'ai visité Tunis

Nous aurons ensuite un peu de temps libre pour flâner dans le souk animé.

J'ai visité Tunis

Nous entrons dans le musée national du Bardo . Il a été aménagé dans un ancien palais beylical. ( où résidait le bey). C'est le plus important musée archéologique du Maghreb.

J'ai visité Tunis
J'ai visité Tunis
J'ai visité Tunis

Le Bardo est l'un des plus riches musées au monde en mosaïques romaines.

J'ai visité Tunis
J'ai visité Tunis

Les salles sont toujours très finement décorées.

J'ai visité Tunis

Ce tableau nous a été présenté comme l'unique portrait de Virgile.

Une maquette de ruines romaines.

Une maquette de ruines romaines.

J'ai visité Tunis
J'ai visité Tunis

Après quelques vestiges romains supplémentaires, nous nous dirigerons vers la sortie du Bardo.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article
18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 18:00
Mon dernier jour à Majorque.

Après avoir quitté Capdepera nous sommes arrivés à PORTO CRISTO. La grande crique est à demi traversée par une jetée.

Mon dernier jour à Majorque.

Notre objectif est d'aller tout au bout de la plage, vers la berge boisée.

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Le sentier qui borde la plage est un peu surélevé. La promenade est ombragée

et bordée de mini-grottes fraîches.

Mon dernier jour à Majorque.

Arrivés au bout du sentier il nous faut faire demi-tour : les accès sont privés,

réservés aux villas.

Mon dernier jour à Majorque.

L'entrée du port est fréquentée par de petites embarcations.

Mon dernier jour à Majorque.

Le port est situé sur la rive opposée à la plage.

Mon dernier jour à Majorque.

Là je suis bien ! Je me suis posée un moment, occupée à rêvasser.

Mon dernier jour à Majorque.

J'imaginais la destination des uns et des autres... mais l' Hom a donné le signal : l'heure du déjeuner arrive à grands pas et il ne veut pas manger dans les restos du bord de mer, bondés de touristes.

Mon dernier jour à Majorque.

Il a eu un peu peur l' Hom ! La route que nous avions prise était certes jolie au milieu de la campagne...mais déserte ! Pas une habitation pendant des km ! C'est ça l'amour des coins sauvages et isolés comporte des risques ! Quand tout à coup, au milieu de nulle part , un restaurant . Des clients sont installés : pas de doute ce sont des mallorquins ! L'Hom prétend que c'est un gage de qualité et nous nous installons. Je crois que j'ai mangé là la meilleure paëlla du monde !

Une fois restaurés nous avons remarqué les statues dans le joli jardin.

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Nous avons repris la route, croisant de loin en loin de petits villages de pêcheurs.

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Après 12km d'une petite route déserte, nous sommes au Cap des Salins. C'est l'extrême sud de l'île. L'eau est limpide, les roches tourmentées et le vent puissant !

Au large, nous apercevons l'île de Cabrera.

Mon dernier jour à Majorque.

Là encore des éoliennes puisent l'eau .

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Nous sommes arrivés dans la petite ville de FELANITZ. Mais l'heure de la sieste se prolonge et il n'y a personne. L'église Sant Migüel sera fermée jusque 18h30 !

Mon dernier jour à Majorque.

La fontaine Santa Margalida est en bas des escaliers, face à l'église.

Mon dernier jour à Majorque.

Sur la place de l'église, chaque maison porte un tableau sculpté du Chemin de Croix. le premier et le dernier sont sur l'église.

Mon dernier jour à Majorque.

L'imposant sanctuaire de Sant Salvador domine le paysage vallonné. Il mesure 37m de haut.

Mon dernier jour à Majorque.

Face au sanctuaire, la Croix est au sommet d'un piton rocheux.

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Sur son nid d'aigle, le monastère Sant Salvador domine la région

De là-haut nous découvrons le rivage...

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Nous entrons dans une église qui a été vidée de son contenu.

Seul le Christ est resté.

Mon dernier jour à Majorque.

Du monastère bénédictin de Sant Salvador, du XIème siècle. il ne reste que l'église gothique, le clocher et l'aile nord du cloître. . Nous entrons dans son église :

le choeur est blanc !

Mon dernier jour à Majorque.

Un passage permet de passer derrière le choeur pour voir la Vierge.

Ce sera notre dernière visite.

Mon dernier jour à Majorque.

Lorsque nous rejoignons Can'Pastilla les lumières s'allument : la nuit va commencer !

Mais il nous faut rentrer à l'hôtel boucler les valises.

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Le lendemain matin le gros avion nous emporte loin de cette île paradisiaque.

J'ai le coeur un peu serré en la regardant s'éloigner mais,

promis, je reviendrai !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 18:00
La plage de Sa Calobra.

Nous avons suivi le route de "la couleuvre" en prenant garde car elle est fréquentée par les cars de tourisme.

La plage de Sa Calobra.

Bientôt la mer est en vue, 900m plus bas !

La plage de Sa Calobra.

Le torrent de Pareis se jette dans la mer dans une petite crique rocheuse.

La plage de Sa Calobra.

Des bâteaux venus du port de Söller y accostent.

La plage de Sa Calobra.

Pour accéder au bord de mer il faudra passer par l'étroit défilé naturel.

La plage de Sa Calobra.
La plage de Sa Calobra.

De là où nous sommes, la vue est paradisiaque et l'eau est si limpide !

La plage de Sa Calobra.

Le comité d'accueil est en place : c'est bon, nous pouvons y aller !

La plage de Sa Calobra.
La plage de Sa Calobra.

Pour avoir accès à la plage , il faut emprunter deux galeries souterraines puis suivre un sentier... La vue en vaut la peine !

La plage de Sa Calobra.

Toute petite entre ses deux rochers abrupts, la plage de Sa Calobra est constituée de sable, de gravier et de galets ronds et blancs.

La plage de Sa Calobra.

Le torrent de Pareis en été n'est qu'un filet d'eau verdâtre à la gauche de la photo. Le spectacle est tout autre après une forte pluie !

La plage de Sa Calobra.
La plage de Sa Calobra.

Depuis le bord de l'eau je jette un coup d'oeil vers la montagne et ses rochers imposants.

La plage de Sa Calobra.

Puis mes yeux se reportent vers la mer : je ne me lasse pas du spectacle !

La plage de Sa Calobra.

Mais voila que notre bateau - le Capapuig - a installé sa passerelle : il est temps pour nous de monter à bord pour 45mn de croisière jusqu'au port de Söller.

La plage de Sa Calobra.

Un dernier regard vers Sa Calobra, ce petit village composé de quelques hôtels en bordure de mer.

La plage de Sa Calobra.

Le bateau prend de la vitesse et les montagnes s'éloignent.

La plage de Sa Calobra.

Un voilier passe devant le petit phare perché en haut du mont.

La plage de Sa Calobra.

Bientôt les immeubles de Söller sont en vue !

La plage de Sa Calobra.

Nous entrons dans le port de Söller...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 18:00
Le monastère de Saint Lluc.
Le monastère de Saint Lluc.

Le monastère de St Lluc est le centre spirituel de l'île de Majorque . C'est un lieu de pèlerinage mais aussi un lieu apprécié des randonneurs attirés par la beauté des paysages de montagne, ses rocailles et ses bois d'yeuses.

Des rochers calcaires voisinent avec les forêts touffues.

Le monastère de Saint Lluc.

Nous pénétrons par la place des pèlerins au centre de laquelle coule une belle fontaine de style Renaissance.

Le monastère de Saint Lluc.

L'entrée du monastère.

Le monastère de Saint Lluc.
Le monastère de Saint Lluc.

Les austères bâtiments de pierre...Le monastère fut fondé au XIIIème siècle.

Le monastère de Saint Lluc.
Le monastère de Saint Lluc.

Dans la cour de la nouvelle hostellerie la statue du Père Joan Campins , un des plus grands mécènes du monastère, fait face à l'église. La basilique actuelle est de style baroque , elle fut construite au XVIIème siècle de 1622 à 1691.

Le monastère de Saint Lluc.

L'église mesure 28m de long et de 6m pour la nef à 13m de largeur totale. Sa voûte est en berceau.

Le monastère de Saint Lluc.

Elle est bâtie en forme de croix et le dôme se trouve au centre de la croix.

Le monastère de Saint Lluc.

C'est la Vierge Noire qui attire les foules. D'après la légende elle fut trouvée par un berger au coeur des bois. c'est une statue gothique sculptée dans du grès et peinte.

Le monastère de Saint Lluc.

Dans la cour du monastère , les Porches servaient d'abri pour les pèlerins. Des "cellules " spartiates sont à l'étage...Il est toujours possible de s'y retirer pour le temps qui vous convient pour méditer et se ressourcer .

Le monastère de Saint Lluc.

Le bas était réservé aux animaux. On y trouve des étables et les mangeoires sont toujours présentes.

Le monastère de Saint Lluc.

Au bout de la cour une fontaine ( toute moussue actuellement ) en forme d'étoile était l'abreuvoir des animaux.

Le monastère de Saint Lluc.

Un monument pieux...

Le monastère de Saint Lluc.

Nous apercevons la municipalité d'Escorca dont fait partie le monastère.

Le monastère de Saint Lluc.
Le monastère de Saint Lluc.

Nous traversons ensuite la chaîne de la Tramuntana avec ses impressionnantes falaises avec failles.

Le monastère de Saint Lluc.

Au milieu des rochers, la route paraît bien sinueuse !

Le monastère de Saint Lluc.
Le monastère de Saint Lluc.

Nous sommes sur la célèbre Colobra avec ses virages, ses épingles à cheveux et on parle même de " cravate " !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 18:00
Visite de Majorque en individuel  ( 2 )
Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Vous vous souvenez, j'étais en train d'admirer Valldemossa

par la fenêtre de la Chartreuse.

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Il nous est possible d'y voir la cellule d'un moine Chartreux .

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

La Chartreuse a hébergé des hôtes célèbres dont Chopin et George Sand

pendant l'hiver 1838-39. Voici le piano sur lequel il composa

le prélude intitulé " la goutte d' eau " .

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Lorsque le monastère fut abandonné, Nicolas Calafat y installa

la première machine à imprimer.

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )
Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Une autre machine à imprimer. Mais la grande salle est consacrée

à la mémoire de Jean Miro.

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Nous empruntons ce bel escalier

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

qui nous amène dans la reconstitution d'une salle à manger de Majorque.

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Ce salon rouge est un exemple typique des maisons nobles majorquines

du siècle dernier. Le mobilier baroque du XVIIIème siècle de chez Orlandis

est tapissé de soie.

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Nous traversons le cloître que nous n'avons pas eu la chance de voir fleuri .

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Vous reconnaissez le clocher vert émeraude de la Chartreuse.

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )
Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

La tour du palais du roi Sanche. C'est un palais d'été.

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Encore quelques pas dans ce site fleuri

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Nous repassons devant Valldemossa où vous apercevez le clocher

de l'église Saint Bartolomé. Le monastère est à 5km de là

au lieu-dit " le Miramar" .

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Au retour nous passons au milieu de blocs rocheux qui ressemblent

à s'y méprendre à ceux de Monument Valley aux USA !

Visite de Majorque en individuel  ( 2 )

Impossible de rentrer sans refaire un arrêt devant le panorama

depuis le mirador de R. Roca.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche