Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 19:00
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Depuis notre réveil le bateau évolue au milieu de milliers d'îles parfois minuscules. Nous sommes au Nord de la Russie, en république de Carélie. Par gros temps la houle peut provoquer des vagues de 5m de haut !

L'île de Kiji est classée au patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1990.

C'est un musée à ciel ouvert . Les constructions ont été amenées là et reconstituées à l'identique, tout en bois même les couvertures et assemblées sans clous ni vis ni pièces métalliques.

Nous débarquons sous la pluie ! Les souvenirs sont sous protection !
Nous débarquons sous la pluie ! Les souvenirs sont sous protection !

Nous débarquons sous la pluie ! Les souvenirs sont sous protection !

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Nous nous dirigeons à pied vers l'enclos paroissial en prenant garde de rester sur les sentiers tracés. Les gardes affirment que c'est un ordre de l'Unesco, la guide nous dit qu'il vaut mieux, à cause des vipères !

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Lorsque nous arrivons devant la plus célèbre des églises, l'église de la Transfiguration qui compte 22 bulbes argentés en écailles de tremble. Elle doit faire 37m de haut et est en ce moment en travaux ! Nous ne pourrons pas y entrer !

Construite en bois de pin et de tremble vers la fin du XIV ème siècle, elle fut transférée en 1960 du monastère de la Dormition - au sud est du lac Onega - et restaurée en 1960-61. Selon la chronique l'église serait l'oeuvre du missionnaire novgorodien Lazare, fondateur du monastère ( 1286-1391 )

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

A ses côtés, plus petite, l'église de l'Intercession de la Vierge date de 1764. Elle ne compte que 9 bulbes . La guide explique qu'il s'agit là de l'église d'hiver car elle est plus facile à chauffer que la grande qui sert l'été.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Tout comme à Mandroga; un moulin en bois de pin; Celui-ci est le plus vieux de Russie.Il a été restauré en 1961. Il se divise en deux étages : en haut se trouvent les meules de pierre et la trémie à grains. En bas se trouve le coffre à farine.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

La chapelle saint Lazare , encore appelée chapelle de l'archange Saint Michel, date du 14-15ème siècle. Construite en bois de pin, sapin et tremble, elle fut transférée de Lélikozero - région d'Outre Onega - et restaurée en 1960-61 sous la direction de l'architecte Opolovnikov qui dirigea toute la reconstruction du site. Ce mode de construction est très commun surtout dans le nord de la Russie et dans cette contrée.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

http://www.youtube.com/watch?v=aaF1FNrPtTkhttp://

Un rôle déterminant dans la construction architecturale revient au narthex avec sa toiture aux pans doublés ( visible sur cette photo )

C'est dans le clocher de cette chapelle que le carillonneur vint nous offrir un concert.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Pendant le concert, cet oiseau eut la vedette. Son nid devait se trouver près des touristes. Il ramenait un ver pour sa nichée et ne pouvait approcher. Il a râlé sans cesse sans jamais lâcher sa proie !

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Un artisan est en train de tailler devant nous, sous la pluie, des petits sujets de bois.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Près de l'eau, un petit cabanon. les bains ( sauna ). Il date du XXème siècle. Construit en pin et sapin, il a été transféré depuis Oust-Yandovna , région d'Outre Onega , pour être restauré en 1973.

Après être restés dans la pièce surchauffée, les gens soit sautaient à l'eau en été ( plutôt fraîche ) soit se roulaient dans la neige l'hiver !

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

La maison Elisarov date de 1860. Construite en bois de pin elle fut transférée de Potanevschina- région d'Outre Onega - et fut restaurée en 1959-61. C'est un exemple typique de maison de paysan au nord de la Russie. Le logis et la partie utilitaire ( étables, hangar et fenil ) sont disposés côte à côte sous un toit commun.

C'est l'un des rares exemples d' "isba" où le poële est sans cheminée

Le poële sans cheminée

Le poële sans cheminée

Le séjour avec le berceau orange qui se déplaçait le long d'un câble pour toujours être à côté de la maman .

Le séjour avec le berceau orange qui se déplaçait le long d'un câble pour toujours être à côté de la maman .

Une jeune femme filait la laine.

Une jeune femme filait la laine.

Un des lits de la maison. ..

Un des lits de la maison. ..

Les utilitaires.

Les utilitaires.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Sur le côté le grenier date du début du XXème. Construit en bois de pin, il a été trznsféré de Lipovitsy, région d'Outre Onega . Sa construction est en deux parties : une pour garder le blé et la farine, l'autre les vêtements et les ustensiles de toutes sortes.

Un coup d'oeil au joli travail autour des fenêtres.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Un artisan confectionne à la hache des écailles de tremble qui seront les tuiles de remplacement sur les bulbes.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Revenus sur nos pas nous approchons de l'enclos paroissial. A l'intérieur de l'enceinte , 2 églises : celle d'été et celle d'hiver et un clocher octogonal , le tout en bois. L'église d'été, l'église de la transfiguration est en travaux, nous ne pourrons y entrer.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

C'est donc dans la petite d'hiver, l'église de l'Intercession de la Vierge que nous pénétrons. Le fond, iconostase, est tapissé d'icônes dans un ordre précis pour la religion orthodoxe. En bas, au centre, la porte royale par où ne peuvent passer que les prêtres.

Trois prêtres sont venus interpréter deux chants : de très jolies voix !

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Depuis l'église nous avons une vue sur l'intérieur de l'enceinte . Elle fut reconstituée à l'image de l'enceinte authentique représentée par une gravure du XVIII ème et de l'enceinte de l'ermitage Saint Elie à Vodlozero.

Un autre bateau arrive...

Un autre bateau arrive...

L'île de Kiji : sans clous ni vis !
L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Il est temps pour nous de penser à regagner notre bateau. La boutique bar du débarcadère n'a même pas ouvert . Nous rentrons nous mettre au sec, très heureux toutefois d'avoir vu ce musée à ciel ouvert.

L'île de Kiji : sans clous ni vis !

Lentement le bateau quitte cette île de 7km de long sur environ 500m de large. Elle est entourée d'environ 5000 îlots. Bien au chaud derrière une vitre; c'est un régal de voir se dérouler le paysage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 19:00

Construit sur les hauteurs au sud de Innsbrück, le château d'Ambras se voit de loin.

Il est indissociablement lié à la personnalité de l'archiduc Ferdinand II ( 1529-1595 ) qui , en tant que souverain de la Renaissance , encouragea les Arts et les Sciences. C'est en 1563 que l'archiduc Ferdinand II décida de transformer l'ancienne forteresse médiévale en château de style Renaissance pour sa femme philippine Welser.

A la base du château, la longue salle espagnole.

A la base du château, la longue salle espagnole.

Dans le parc aménagé de 1566 à 1570 , le paon blanc vient boire à la fontaine.

Dans le parc aménagé de 1566 à 1570 , le paon blanc vient boire à la fontaine.

Les murs de la cour intérieure sont finement décorés .    Un clocheton avec horloge.
Les murs de la cour intérieure sont finement décorés .    Un clocheton avec horloge.

Les murs de la cour intérieure sont finement décorés . Un clocheton avec horloge.

Innsbrück : Le château d'Ambras...et le tremplin de ski.

Nous voici dans la salle espagnole. Il s'agit d'une galerie festive de 43 m de long. Le plafond à caissons de bois affiche en partie des dorures et de la marqueterie.

Cette salle est parée de peintures murales représentant 27 princes tyroliens.

Elle accueille de nos jours des concerts de musique ancienne...ce qui explique la présence de sièges au premier plan.

Voici une partie de la galerie de portraits.

Voici une partie de la galerie de portraits.

Par la fenêtre , nous apercevons une petite tour : un pigeonnier ?

Par la fenêtre , nous apercevons une petite tour : un pigeonnier ?

Innsbrück : Le château d'Ambras...et le tremplin de ski.

Le bâtiment rouge en partie recouvert de verdure, est le " Cabinet des curiosités " . Là sont entreposés les objets disparates et originaux que l'archiduc avait collectionné . Ils proviennent du monde entier.

L'archiduc a aussi collectionné des armes et armures :

Chevaliers équipés pour un tournoi.

Chevaliers équipés pour un tournoi.

Armures pour géant...et nain !

Armures pour géant...et nain !

Cavaliers partant en guerre.

Cavaliers partant en guerre.

Nous entreprenons l'ascension d'une colline de 746 m de haut au sud de Innsbrück toujours. Nous sommes sur le site de Bergisel . un ensemble en béton construit pour les Jeux Olympiques d'hiver de 1964 et qui resservit à l'hiver 1976.

Nous sommes devant le tremplin de saut à ski.

Nous sommes devant le tremplin de saut à ski.

Comme rien ne nous arrête, nous montons pour connaître les impressions que ressent le skieur téméraire avant de s'élancer;

Heu...c'est haut !!!  Les gradins sont autour de l'arrivée au sol !

Heu...c'est haut !!! Les gradins sont autour de l'arrivée au sol !

De là, nous avons une vue d'ensemble sur la ville d'Innsbrück.

De là, nous avons une vue d'ensemble sur la ville d'Innsbrück.

Il faut viser et doser...car après la piste c'est le cimetière de la ville !

Il faut viser et doser...car après la piste c'est le cimetière de la ville !

Nous passons ensuite devant l'arc de triomphe de Innsbrück. Il fut érigé dans la seconde partie du du XVIII ème siècle. Surnommé le " Siegestor "il commémore - sur sa face sud - le mariage de l'archiduc Peter Léopold avec l' Infante d'Espagne Marie Louise. On y trouve donc la joie du rattachement.

Mais au cours du séjour, l'empereur François de Lorraine décède. La face Nord du Siegestor commémore donc le décès de l'époux de Marie Thérèse . Elle représente donc la tristesse d'une femme et la nation en deuil.

Innsbrück : Le château d'Ambras...et le tremplin de ski.
Innsbrück : Le château d'Ambras...et le tremplin de ski.

Le temps de faire les derniers achats derrière l'église... Ne pas oublier de remarquer l'élégance des façades des immeubles de cette ville.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 19:00

Après avoir laissé les cascades de Krimml derrière nous, nous nous retrouvons dans la montagne Hahnenkamm. Nous arrivons au village de Kitzbühel. Ce nom signifie la " colline aux chamois ". C'est là que sont organisés les coupes du monde de ski alpin : super G , descente , slalom et combiné, sur la Streif, la piste la plus prestigieuse et la plus dangereuse au monde.

La petite église se détache sur le vert paysage.

La petite église se détache sur le vert paysage.

L'intérieur est clair et simple.

L'intérieur est clair et simple.

Dans le village, l'église gothique Notre Dame reconnaissable à sa grande pour carrée.

Dans le village, l'église gothique Notre Dame reconnaissable à sa grande pour carrée.

Son intérieur semble  celui d'une chapelle.

Son intérieur semble celui d'une chapelle.

Les façades sont là aussi très fleuries.

Les façades sont là aussi très fleuries.

Pas très loin, l'église paroissiale gothique au toit couvert de tavaillons  ( tuiles en bois ) du XVème siècle.

Pas très loin, l'église paroissiale gothique au toit couvert de tavaillons ( tuiles en bois ) du XVème siècle.

L'intérieur est plus chargé en dorures.

L'intérieur est plus chargé en dorures.

Détail du plafond peint.

Détail du plafond peint.

Un parterre reproduit le blason de la ville.

Un parterre reproduit le blason de la ville.

Une des rues commerçantes : de belles boutiques dans la ville !

Une des rues commerçantes : de belles boutiques dans la ville !

Une autre rue qui nous amène vers la sortie de la ville.

Une autre rue qui nous amène vers la sortie de la ville.

De Kitzbühel à Innsbrück

Nous entrons dans Innsbrück ! Aussitôt les nombreux fils tendus dans les rues interpellent. La ville est équipée d'un important réseau de tramways. Elle privilégie les transports en commun.

De Kitzbühel à Innsbrück

Nous commençons la visite par la basilique Notre Dame des 4 colonnes, appelée aussi basilique Wilten. De style rococo elle fut bâtie de 1751 à 1755. Elle se situe sur une grande place qui met en valeur sa belle façade baroque

De Kitzbühel à Innsbrück

L'intérieur présente des décors aux couleurs douces, des dorures solennelles et des stucs délicats voués aux femmes : la Vierge dans le choeur , Judith et Esther dans la nef.

La chaire.

La chaire.

Le buffet d'orgue.

Le buffet d'orgue.

La voûte peinte au-dessus de choeur

La voûte peinte au-dessus de choeur

Le maître autel.

Le maître autel.

Les petites chapelles de chaque côté de la nef.

Les petites chapelles de chaque côté de la nef.

Nous revenons en ville , les tramways sont là !

Nous revenons en ville , les tramways sont là !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 19:00

Nous voilà repartis dans la montagne. Nous entrons dans le parc de Hohe Tauen (payant) pour passer par le col de Gerlos. Nous sommes dans le land de Salzbourg.

A la découverte des chutes de Krimml.
A la découverte des chutes de Krimml. A la découverte des chutes de Krimml.
A la découverte des chutes de Krimml.
A la découverte des chutes de Krimml.

Lorsque nous sommes près des gorges, nous pouvons voir que le torrent, après avoir parcouru un vallon suspendu à 1470 m d'altitude , se précipite en trois cascades de 140, 100 et 140 m . La montagne aux alentours est verdoyante.

Nous y trouvons toutes les plantes qui aiment l'humidité ; fougères, lichens et mousses.

62 espèces d'oiseaux y vivent.

Au pied de la montée nous trouvons ces bonshommes de bois que l'eau fait travailler sans cesse.

Au pied de la montée nous trouvons ces bonshommes de bois que l'eau fait travailler sans cesse.

Des têtes de monstres ou génies de la forêt sont creusés dans des troncs.

Des têtes de monstres ou génies de la forêt sont creusés dans des troncs.

Nous sommes arrivés près de la cascade inférieure . Le bruit est assourdissant !

Nous sommes arrivés près de la cascade inférieure . Le bruit est assourdissant !

En se retournant, on peut voir le torrent qui s'écoule alors vers la vallée...

En se retournant, on peut voir le torrent qui s'écoule alors vers la vallée...

Le record de débit de la cascade en août 2010 est de 800 M3 / seconde. Un arc en ciel !!!
Le record de débit de la cascade en août 2010 est de 800 M3 / seconde. Un arc en ciel !!!

Le record de débit de la cascade en août 2010 est de 800 M3 / seconde. Un arc en ciel !!!

De nombreux belvédères sont aménagés le long du parcours pour mieux voir les cascades.

De nombreux belvédères sont aménagés le long du parcours pour mieux voir les cascades.

La seconde cascade est tout aussi fougueuse ! Pour aller jusqu'à la 3ème compter plus d'une heure à l'aller !

La seconde cascade est tout aussi fougueuse ! Pour aller jusqu'à la 3ème compter plus d'une heure à l'aller !

Nous n'irons pas jusque la troisième cascade. La descente commence .
Nous n'irons pas jusque la troisième cascade. La descente commence .

Nous n'irons pas jusque la troisième cascade. La descente commence .

Un mouflon sculpté au bord du sentier. Ce sont les plus hautes cascades d'Europe.

Un mouflon sculpté au bord du sentier. Ce sont les plus hautes cascades d'Europe.

En retrouvant le petit village de Krimml, des nains de jardin sont mis en scène.....

En retrouvant le petit village de Krimml, des nains de jardin sont mis en scène.....

Nous nous éloignons , laissant ces superbes cascades continuer leur incessant vacarme.

Nous nous éloignons , laissant ces superbes cascades continuer leur incessant vacarme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 19:00

obe 1

 

Les paysans du XVIII ème siècle avaient pris l'habitude de décorer les façades de leur maison. La tradition demeure et est très entretenue.Sur certaines ce sont les contes qui sont à l'honneur : Hansel et Gretel, Cendrillon...

 

obe 2

 

Approchons-nous : vous avez reconnu le Petit Chaperon rouge !

 

obe-26-.jpg

 

Et voici Hansel et Gretel.

 

obe 4

 

La Dorfstrasse 20 dont la frise représente des musiciens, des gens à table ...

 

obe 5

 

Une fontaine finement sculptée.

 

obe 6

 

Très souvent les peintures représentent des scènes de la vie religieuse. En effet , après la grande peste de 1634, tous les dix ans le village organise la représentation de la Passion du Christ.

 

obe 25bis

 

Détail de cette façade. La moitié des habitants du village prennent part aux festivités, soit 2 000  villageois. Il s'agit de la reconstitution de la Passion du Christ depuis l'entrée de Jésus dans jérusalem jusqu'à la résurrection. La représentation dure de 14h30 à 22h30. En 2000 elle avait attiré 420 000 spectateurs. Elle a lieu tous les 10 ans, la prochaine sera en 2020.

 

obe 8

 

Toutes sont entretenues avec soin.

 

obe 9

 

Souvent des boutiques occupent le rez de chaussée.

 

obe 7

 

Une des rares qui ne soit pas peinte !

 

obe 3

 

En cherchant les toilettes publiques, nous n'avons pas été déçus !

 

obe 10

 

L'église baroque de Oberammergau a un clocher renflé .

 

obe 11

 

L'intérieur est rococo. Les artistes s'en sont donné à coeur joie ! Le maître autel...

 

obe 12

 

Peinture au plafond de la coupole...

 

obe 13

 

La chaire..

 

obe 14

 

Et dans le fond les orgues surmontées d'une peinture en trompe-l'oeil.

 

obe 15

 

Nous continuons à passer devant les maisons peintes

 

obe 16

 

Celle-là est différente...

 

obe 17

 

De temps en temps des sculptures faites de branchages. Ici, le dahu !

 

obe 18

 

Après un dernier regard vers le balcon, nous quittons le beau village de Oberammergau

 

obe 19

 

Nous arrivons à Steingaden. Au milieu d'un pré, loin de toute habitation , l'église baroque de Wies. En 1738 une jeune femme a vu pleurer la statue du Christ flagellé. Depuis ce miracle un pélerinage a lieu chaque année. La petite chapelle devint rapidement trop petite et l'église fut construite de 1746 à 1749.

 

obe 20

 

L'intérieur en fait l'une des plus belles églises de style rococo du monde.

 

obe 21

 

De belles peintures en plafond

 

obe 22

 

La chaire symbolise la proue de l'Esprit saint.

 

obe 23

 

Une peinture du Christ flagellé  ( rare ) à qui l'on doit cette église.

 

obe 24

 

Une peinture représentant  cette église isolée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 19:00

aut-5-.JPG

 

Nous sommes partis dans la Tuxertal. Des paysages verdoyants qui dégagent une paix , un calme ...

 

aut 1

 

Toujours des chalets fleuris et d'une grande propreté !

 

aut 2

 

Les forêts de conifères...

 

aut 3

 

Nous sommes arrivés à Hintertux. Une station de ski ouverte à l'année. Un téléphérique peut nous emmener vers les sommets enneigés. Vous partez de 1500m d'altitude pour arriver à 3250 m .

 

aut 4

 

Les grands chalets ont leurs façades décorées de jolis dessins peints.

 

aut 6

 

Une fontaine coule doucement...laissant un important dépôt de couleur rouille, d'où la présence de fer !

 

aut 7

 

Sur les alpages environnants les troupeaux de vaches paissent tranquillement.

 

aut 8

 

Toujours une profusion de fleurs aux balcons. Ce sont souvent des pélargoniums

 

aut 9

 

Les alentours sont tout en douceur ...

 

aut 10

 

Au sommet nous apercevons la longue traînée du glacier qui fait la réputation de Hintertux .

 

aut 11

 

Après ce bol d'air vivifiant un chocolat chaud est le bienvenu. L'intérieur du café est typique : tout en bois et très accueillant.

 

aut 13

 

Nous pouvons à présent nous rendre à la petite église au clocher pointu.  

 

aut 12

 

L'intérieur est clair et plutôt simple.

 

aut 14

 

Nous ferons un arrêt à Mayrhofen. Cette petite ville touristique, au fond de la vallée de la Ziller, est , l'été , le point de départ de nombreuses randonnées vers les sommets environnants.

 

aut-21bis-.jpg

 

Son église paroissiale de l'Assomption possède un clocher tors tournant de droite à gauche.

 

aut 15

 

Dans ces montagnes, les amateurs de deltaplane se régalent.

 

aut 16

 

Nous voici sur les bords du lac d'Achensee. C'est le plus grand lac du Tyrol, 720 ha. Ses eaux vert émeraude sont limpides et potables.

 

aut 17

 

Il est possible d'embarquer pour une croisière.

 

aut 18

 

Le bateau accoste. Ce sera sa dernière traversée de la journée...

 

aut 19

 

Nous prenons alors la route qui mène à l'hôtel en croisant encore de coquets chalets .

 

aut 20

 

Quel calme...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 19:00

bav 1

 

Pour arriver au Tyrol nous sommes passés par le Lichtenstein. En traversant le Rhin nous voyons le pont couvert de Vaduz., la capitale de cette principauté. Il s'agit d'un pont de bois récemment restauré qui mesure 135 m de long, il date de 1901. Les véhicules à moteur ne peuvent pas l'emprunter. Il est réservé aux bicyclettes et piétons.

 

bav 2

 

Nous entrons rapidement au coeur de paysages alpins. Entrés en Autriche à Feldkich, nous faisons un arrêt au col d'Arlberg à 1793 m d'altitude.  Nous entrons au Tyrol !

 

bav 3

 

Des montagnes escarpées nous entourent.

 

bav 8

 

Nous entrons dans Rattenberg. Une petite ville dont l'activité principale est la verrerie.

 

bav 4

 

 Ces maisons couvertes de verdure et de fleurs sont photographiées par tous.

 

bav 5

 

Les magasins de souvenirs arborent la costume masculin traditionnel.

 

bav 7

 

Nous visitons un petit musée qui présente le mobilier de la région. La tête du lit est ornée d'une peinture.

 

bav 6

 

Cette armoire que toute jeune fille devait posséder. C'est  " l'armoire à dot " La demoiselle y mettait tout le linge de maison brodé par ses soins et qu'elle amènera lors de son mariage.

 

bav-9-.JPG

 

Nous allons voir une fabrique de bougies. Nous assistons à la préparation de la stearine entourée de paraffine dont le centre est traversé par une mèche de coton imbibée d'acide borique. Elles sont coulées dans des moules pour le durcissement. Les bougies sont blanches. De grands bacs de peintures naturelles sont nécessaires pour la décoration.

 

bav 10bis

 

Elles sont aussi sculptées à la main pour la touche finale.

 

bav 10

 

Passage obligé par la boutique. Il y en avait de toutes tailles et formes. Je vous ai sélectionné les couples...

 

bav 11

 

Nous reprenons la route au travers de ces paysages verdoyants.

 

bav 12

 

Petit arrêt à Alpbach. Cette station de ski alpin réputée est considérée comme le plus beau village d'Autriche.  Les chalets sont très fleuris.

 

bav 13

 

Vraiment très, très fleuri !  C'est ravissant ! Une véritable authenticité tyrolienne.

 

bav 14

 

La petite église du village possède un clocher tors.

 

bav 15

 

L'intérieur est de style baroque.

 

bav 16

 

Les orgues et le balcon sont entourés de peintures.

 

bav 17

 

Les rues de ce village sont partout aussi fleuries.

 

bav 18

 

Que la montagne est belle...

 

bav 19

 

Mais notre circuit n'est pas terminé, il nous faut quitter Alpbach !

 

bav 20

 

Notre hôtel nous attend !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 19:00

 

tyro-2bis-.jpg

 

Le Tyrol est une superbe région des Alpes autrichiennes.

 

tyro 12bis

 

Prenons de l'altitude...

 

tyro 10bis

 

Nous découvrons la vallée au fond de laquelle villes et villages sont nichés.

 

tyro 4bis

 

Tout là-haut, un lac calme et bleu...

 

tyro 5bis

 

Pas une onde : monts et maisons s'y reflètent à la perfection !

 

tyro 16bis

 

Quelques paisibles villages d'altitude.

 

tyro 9bis

 

De petites routes de montagne empruntées surtout par les habitants .

 

tyro 13bis

 

Fermes et chalets sont toujours coquets .

 

tyro 8bis

 

Une modeste fenêtre mais garnie de fleurs éclatantes elle devient grandiose.

 

tyro 6bis -copie-1

 

Les petites églises ont très souvent leur clocher surmonté d'une très haute flèche.

 

tyro 15bis

 

Quand blotti au pied d'un mont, le village se mire dans l'eau d'un lac , quel spectacle !

 

tyro 7bis

 

De jolis châteaux surgissent dans le décor.

 

tyro 3bis

 

En ville, les maisons serrées les unes contre les autres ont toutes leur personnalité.

 

tyro 11bis

 

La colonne aux sculptures au milieu de la place , entourée de maisons très fleuries.

 

tyro 14bis

 

Et l'hôtel chaleureux et convivial ....

 

tyro-17ter--.jpg

 

Si cette région vous intéresse je vous propose de rechercher dans mes albums pour vous la présenter plus en détail.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 19:00

fete-4-.JPG

 

Le fond de la salle à manger du bateau  comportait un espace avant le comptoir réservé au service . Il était décoré sur le thème de la marine...y compris le coffre au trésor des pirates !

 

fete 2

 

fete 3

 

Avec de chaque côté des modèles réduits de voiliers.

C'était notre décoration pour les déjeuners et dîners normaux.

 

fete 6

 

Les sommeliers s'affairent pour satisfaire toutes les tables.La bouteille d'eau nous a été servie avec autant de cérémonie qu'un grand cru !

 

fete 7

 

Cette fois ils nous attendent dans un costume particulier ...

 

fête 1

 

Ce dîner est sous le signe de la piraterie !

 

fete 8

 

Être servie par un beau corsaire, tchèque qui plus est ....

 

fete 10

 

Ce soir là c'est tenue de gala de rigueur .

 

fete 12

 

Le menu est alléchant !

 

fete 13

 

Le foie gras est très bon et le petit caramel au calvados l'accompagne très bien !  La navette briochée est sur la soucoupe à pain !

 

fete 14

 

Le veau rôti est succulent et son assortiment de légumes parfait .

 

fete 15

 

Les omelettes norvégiennes sont présentées...

 

fete 16

 

Le chef animateur est chargé de la délicate mission de les flamber !

 

fete 17

 

Il ne nous reste plus qu'à déguster ! 

Je vous confie que ce sont de tels moments qui font apprécier le savoir-vivre à la française !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 19:00

cath 1

 

L'étrange silhouette que nous avions aperçu était celle de la très moderne église Sainte Jeanne d'Arc inaugurée en 1979.

 

cath 2

 

En face d'elle de superbes maisons dont à gauche, en bois foncé, l'hôtel de la Couronne.   A terre, au premier plan, les vestiges de l'église saint Sauveur détruite en 1793.

 

cath 3

 

Dans un angle extérieur de l'église,  la statue de Jeanne d'Arc.C'est l'oeuvre du sculpteur Maxime Real del Sarte.

 

cath 4

 

En face, un petit parterre sur cette ancienne place du marché. L'emplacement du bûcher...

 

cath 5

 

A l'endroit présumé du bûcher, une très haute croix a été dressée. Voyez sa taille par rapport au personnage à ses pieds.

 

cath 6

 

La plaque rappelant  l'inauguration de l'église par Valéry Giscard d'Estaing.

 

cath 6

 

L'église prise sous un autre angle, avec sa gargouille...

 

cath 5

 

Nous entrons....une atmosphère comme nulle part ailleurs...

 

cath 7

 

Les vitraux recupérés de l'ancienne église Saint Vincent détruite....Ils datent du XVème siècle.

 

cath 9

 

Le plafond en bois rappelle une coque de bateau renversée : un drakkar ?

 

cath 8

 

Cette statue de Jeanne au bûcher est due à Michel Coste.

 

cath 10

 

Nous nous éloignons...

 

cath 11

 

Là encore des maisons à colombages ...

 

cath 12

 

Après avoir marché sur une rue en pente, nous arrivons à proximité de la gare de Rouen.

 

cath 13

 

De l'autre côté se dresse la Tour Jeanne d'Arc.

 

cath 14

 

Ce panneau explique que cette tour est ce qui reste du château Bouvreuil. Or, c'est bien connu, les châteaux étaient toujours construits sur des hauteurs !

 

cath 15

 

Hommage tardif de Rouen...cath 16

 

Pour accéder à la Tour il faut passer un petit pont.

 

cath 17

 

L'entrée de la Tour...est payante ! Il fut précisé que Jeanne ne fut pas emprisonnée dans cette tour. C'est là qu'elle fut  " jugée " et entendit sa condamnation à être brûlée.

 

cath 18

 

Nous passons devant le musée des Beaux Arts mais nous n'avons pas le temps de nous y arrêter.

 

cath 19

 

Nous longeons de beaux édifices pour regagner le quartier de la cathédrale...

 

cath 21

 

et de là redescendre vers notre bateau.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche