Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 18:00

Nous avons pris notre vol Delhi-Varanasi sans problème. A notre arrivée il pleuvait !

Certaines rues sont encore en terre battue et les cochons s'en donnaient à coeur joie.

 

Bena-03.jpg

 

 

Même quand les rues ont une chaussée bitumée les trottoirs restent difficiles. Je comprends mieux à présent la fille de l'agence qui nous avait conseillé d'emporter des chaussures que nous laisserions sur place lors du retour..

 

Bena 04

 

 

Nous faisons connaissance de notre nouveau guide : celui-là parle...et ne téléphone pas !!! Il nous emmène dans un temple où est adorée l'Inde. Pour eux, leur pays est une déesse et ils viennent se prosterner devant une maquette de l'Inde .

 

Bena 05

 

 

Nous allons ensuite visiter une fabrique de soieries. C'est de là que sortent les somptueux saris qui font l'admiration de toutes les dames...mais pas facile de porter ça chez nous.

 

vana 01

 

Puis nous allons sur les bords du Gange. Il y a toujours foule le long de ses berges. Le Gange est sacré puisqu'il est considéré comme étant la chevelure de Shiva. Beaucoup de temples sont construits le long des rives.

 

vana 02

 

 

Cette année là les appareils photos argentiques sont encore nombreux...et l'Hom est le seul à avoir un APN avec écran pour voir si la photo est bonne. J'avais bien remarqué qu'un homme à la longue barbe blanche suivait le mien ( rasé de près ) tout en observant par dessus son épaule. Soudain il lui tapota le bras et par gestes l'invita à le suivre. Nous y allâmes. Le moine, car s'en était un , s'arrêta devant son tout petit temple, pris la pose pour être photographié. Il vint voir le résultat, parut satisfait et nous fit signe de l'emmener ainsi dans notrepays en souvenir...Le voici  devant son autel dédié à Shiva.

 

vana 08]

 

Le lendemain il nous fallait être à 06h le long du Gange : no problem, personne ne manquait à l'appel. Des jeunes gens vendaient des petites bougies dans des fleurs. Ils allumaient la bougie...et il fallait se débrouiller pour que la flamme ne s'éteigne pas.

 

Bena 06

 

Nous sommes montés à bord de longues barques et la navigation commença.

 

vana 07]

 

Le deal consistait à poser sa fleur allumée sur l'eau du Gange sans qu'elle se retourne ou ne s'éteigne. Si le deal est réussi..tu peux faire un voeu. Ouais ben c'est pas si simple car il fallait se pencher par-dessus bord et quand tu vois l'état de pollution de ces eaux, tu n'as pas du tout envie de tomber dedans! Le groupe a réussi..il faut reconnaître que dans les vapeurs du petit matin, toutes ces petites flammes qui dansent font un joli spectacle.

 

vana11

 

Puis la barque a vogué au fil de l'eau pendant que les berges voyaient arriver les croyants venus faire leurs ablutions pendant que d'autres se lavaient franchement !

 

Bena 02

 

La promenade nous permit ainsi de voir les temples depuis le fleuve.

 

vana03]

 

vana 04]

 

Après cette croisière sur le Gange nous nous sommes promenés dans la ville.Le marché se tenait à même le sol.

 

vana 09

 

Varanasi est considérée comme la ville sacrée hindouhiste. La ville, dédiée à Shiva, est fréquentée par les saddhus       ( ou ermites )  des pélerins venus de tout le pays. Les plus hauts dignitaires sont aussi ceux qui vivent dépouillés de leurs vêtements. J'ai bien une photo...mais shocking  pour nous occidentaux !

 

Le soir nous sommes allés toujours sur les bords du Gange où les moines faisaient la fête de la lumière

 

vana 06]

 

Le lendemain nous nous sommes dirigés vers l'aéroport de Varanasi : nous allions au Népal , Kathmandou  nous attendait

 

Bena 01

 

L'enregistrement des bagages ne posa pas problème. Il fallut pourtant abandonner le bagage à main ( sensé contenir les documents importants ) pour aller vérifier sur place que notre valise était bien montée en soute. Au retour le garde nous autorisa à raprendre nos petits sacs...et la longue attente commença : 1h,  2h  ...pour tromper l'attente j'étais allée jusqu'à la baie vitrée d'où je voyais l'avion. Tout à coup j'ai écarquillé les yeux ...et foncé vers le groupe : "j'ai vu redescendre nos valises" !!!  Haussement d'épaules, regards appitoyés.... Je n'y tins plus , puisque c'est comme ça je vais aux nouvelles. Je pris soin de me choisir une gentille jeune militaire à qui je demandais en anglais pourquoi ma valise était descendue . Je l'ai eue l'explication...et revint au rapport auprès du groupe qui souriait " Alors ?  -Révolution au Népal , combats de rues, tout l'espace aérien est fermé ainsi que le téléphone ! - Mais qu'est-ce qu'on va faire ? " Cette dernière question me désignait d'office, je rappelle que j'étais la seule du petit groupe à parler l'anglais . Je cherchais fébrilement les papiers de l'agence locale pour les avertir. Les lignes téléphoniques étaient saturées..j'ai à nouveau eu recours à ma militaire qui téléphona et mit l'agence au courant.

 

Bena 07

 

Jamais un tel panneau n'avait paru aussi approprié !

C'est comme celà que 1h plus tard nous voyons revenir notre petit guide qui nous avait si bien piloté de jour comme de nuit dans Varanasi. Il était vêtu d'un superbe costume flambant neuf et il nous expliqua avec un grand sourire qu'il se l'était fait faire cette nuit....avec les généreux pourboires que nous lui avions donné.

La vie reprenait les couleurs de l'espoir !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 06:00

Nous voilà  donc sur le chemin de la gare.  Chemin faisant nous passons devant un très ancien magasin très bien entretenu.

 

2012 0327 110714AB

 

J'irais bien y faire ma cure gourmande...mais l'Hom me dit que l'on a un train à prendre...grrr...

 

tramway

 

Sur la Canebière , le tramway circule.

 

escalier gare

 

Ah nan ! Encore des escaliers à monter..bé oui, la gare est en haut !

 

statue gare-copie-1

 

De jolies sculptures de part et d'autre de l'escalier monumental.

 

2012 0327 140618AA

 

La gare est devant nous. Des blasons portent les noms des grandes villes reliées à Marseille

 

ND Garde

 

Dernier  regard vers ND de la Garde avant de pénétrer dans la gare.J'espère que ce n'est qu'un au revoir car j'ai très envie d'y revenir ...quand les travaux seront finis  et en milieu de semaine pour que tout soit ouvert !

 

2012 0327 135624AA

 

Le hall de gare relie la gare SNCF et la gare routière. Il est clair et agréable.

 

TGV

 

Notre TGV est à quai. Souhaitez-nous bon retour...

En fait, nous n'aurons que 20mn de retard : à hauteur de Frontignan il y avait une fois de plus ( c'est la 3ème fois que cela nous arrive ) de la divagation sur les voies. Des gens du voyage d'après le contrôleur ...la police est obligée d'aller les récupérer...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 18:00

Nous arrivons dans Agra...que le guide ( bien qu'inexistant dans la journée, il est physiquement présent lors des déplacements ) donc le guide nous annonce que nous allons voir la  " ville la plus sale  au monde !!"

C'est vrai que l'entrée est ...chargée.

 

Agra 01

 

 

Mais nous quittons le coeur de ville pour nous diriger vers la 8ème merveille du monde. Avant d'entrer dans l'enceinte , fouille des sacs et passage au détecteur de métaux. Et nous pouvons franchir la porte. Ce sont les premières lueurs de l'aube et le spectacle est grandiose.

 

Taj 03]

 

Le guide local ( heureusement qu'il était là ) nous a fait remarquer que les 4 tours qui entourent le mausolée sont très légèrement inclinées vers l'extérieur : en cas de séisme ou autre incident, les tours ne tomberaient pas sur le Taj Mahal.

 

Taj 01]

 

L'heure est vraiment matinale et les petits jets d'eau qui bordent la pièce d'eau entrent à peine en action.

 

Taj 02]

 

Le Taj Mahal fut édifié entre 1630 et 1652 par l'empereur moghol Shah Jahan pour perpétuer le souvenir de son épouse favorite , la perle du harem Mumtaz Mahal,  morte en donnant naissance à leur 14ème enfant...

 

Le mausolée est au centre de deux bâtiments . Le premier est une mosquée où l'empereur venait prier quand il venait à Agra.

 

Agra 02

 

 

Le second bâtiment, dans le même style que la mosquée est l'hôtel où il logeait car il passait de longues journées auprès de la tombe de sa bien aimée.

 

Agra 03

 

 

Le Taj Mahal est construit sur les bords du fleuve Yamuna qui se jette dans le Gange.

 

Agra 04

 

Le marbre du Taj Mahal est ciselé dans la masse et incrusté de pierres précieuses : rubis, saphir, émeraude...

 

Agra 06

 

Détail des cloisons

 

Agra 05

 

Nous avons pu  entrer voir les deux tombes côte à côte...mais laissons ces amoureux dormir en paix.

 

Nous sommes ressortis de là, éblouis par tant de beauté ! Au bus, le guide fit retomber l'enthousiasme. Il n'était pas question de faire la visite de Fathepur Sikri  prévue dans notre dossier voyage...nous la ferons demain si un autre guide est d'accord pour nous y emmener. Motif ? Monsieur avait reçu un mail de sa femme : elle venait le rejoindre avec sa petite fille pour un WE à Vanarasi ( ancien Bénarès ). Il nous abandonnait donc à notre triste sort après le dîner.

Sur la route menant à l'hôtel encore des dromadaires chargés :Agra 08

 

Nous sommes passés près d'une petite ferme. Les galettes empilées, était-ce bien ce que nous pensions? Notre guide, sûrement content de s'échapper ce soir, daigna nous renseigner. Les femmes en saris ramassent la bouse des vaches et les pétrissent de leurs petites mains nues pour en faire des galettes qui sèchent au soleil. Quand elles sont bien sèches, elles les empilent en meules de réserve. Ces galettes servent à alimenter le feu non seulement pour se chauffer mais aussi pour  cuire les repas.

 

Agra 07

 

De quoi demain sera-t-il fait ?

Comme prévu, le guide avait quitté l'hôtel la veille au soir après bien sûr avoir empoché les pourboires d'usage. Nous en avions discuté entre nous et certains ont dit que ce n'était pas la peine d'ajouter de l'eau à son moulin sur la mauvaise conduite des français et nous avons bravement donné nos 3€ par jour et par personne à ce fantôme de guide.

Au petit déjeuner nous avons vu arriver le petit jeune de la veille qui nous avait si bien montré le Taj Mahal. C'est donc réconfortés que nous avons pris la direction de Fathepur Sikri. Cette ville avait été en son temps la capitale du royaume avant d'être totalement abandonnée. Construite par l'empereur Akbar au XVI ème siècle elle est parfaitement conservée depuis son abandon.

Nous avons vu le Panch Mahal, un palais ouvert à tous les vents

 

800px-Panch Mahal 01[1]

 

Fate]

 

 

 

La grande mosquée 

 

800px-Fatehpur Sikri Jama Masjid[1]

 

Le Divan-i Khas : le hall des audiences privées

 

582px-Ank Michauli[1]

 

Jama MasjidFate 02

 

A l'intérieur le détail des piliers est de toute beautéFate 01

 

Après cette visite qui nous avait beaucoup plu, une nouvelle vint à nouveau assombrir notre ciel. Pas la peine de nous diriger vers l'aéroport d'Agra, le vol Agra / Varanasi avait été annulé ! Motif toujours inconnu à ce jour... A la place il nous fallait remonter à New Delhi en bus pour prendre un Delhi / Varanasi.

Je vous fais le point de la situation : un mini-bus-poubelle poussif,  un chauffeur et le bagagiste ( il restait dans le bus pendant que nous visitions pour surveiller nos bagages ) qui ne parlaient ni le français, ni  l'anglais...rien que le hindi...et en plus ils n'avaient pas de téléphone ! Pas un mot ne fut échangé de toute la journée...nous étions tous à nous remander ce qui se passerait si une panne survenait dans ces coins désertiques que nous traversions....mais personne ne voulait augmenter le stress qu'il sentait chez l'autre.

La route fut longue, très longue jusque Delhi où nous ne sommes arrivés que tard le soir, à 21h10 très exactement.  Le jeune guide de Agra, qui avait été chargé de nous apprendre la nouvelle et devait rester à Agra,  avait  prévu le coup : une chambre nous était réservée dans l'hôtel de l'aéroport  et un repas nous attendait.

Demain est un autre jour...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 06:00

C'est déjà notre dernier jour. Ne perdons pas de temps : fonçons à la cathédrale. La réceptionniste de l'hôtel nous avait déconseillé d'y aller à pied, en montant tous les escalires intermédiaires nous avons commencé à nous dire qu'elle avait raison. Enfin nous arrivons devant l'imposante " Cathédrale Sainte Marie Majeure de Marseille" plus communément appelée Cathédrale la Major.

 

2012 0326 084707AA

 

L'alternance de marbre et de porphyre font que les marseillais la surnomment le "pyjama" . Des vestiges de l'ancienne Major à droite, sont en cours de restauration.

 

2012 0326 095829AB

 

Vue de l'autre côté ! Il n'y a âme qui vive : il est  09h10 et la cathédrale n'ouvre qu'à 10h !

Elle est construite sur une esplanade...

 

2012 0326 095905AA

 

Voilà l'environnement de l'esplanade ! Vous comprenez que nous ne souhaitons pas nous attarder !

 

Allons donc au-devant des principaux monuments de Marseille :

 

2012 0326 101551AB

 

L'église Saint Laurent et sainte Catherine...est elle aussi en restauration !

 

2012 0326 091718AA

 

En face de l'église, une esplanade avec cette statue de montreur d'ours . Derrière lui une tour...

 

2012 0326 101038AB-copie-1

 

Il s'agit de la tour Saint Jean. Située à l'entrée du port, elle date de l'an 1664.

 

mairie

 

La mairie de Marseille

 

2012 0326 092925AA

 

Dans le fond, le bel immeuble en U en cours de grande restauration est l'Hôtel Dieu

 

2012 0325 171009AA

 

Au fond du port, derrière les palissades des travaux, l'église Saint Ferréol les Augustins.

Bourse

 

La Bourse et Chambre de Commerce a fière allure.

 

2012 0327 110338AA

 

Sur le côté droit de la Bourse, un bathyscaphe.

 

2012 0326 175326AA

 

L'opéra doit lui aussi être superbe...encore ils venaient de le découvrir, tôt le matin il était complètement bâché !

 

Il est temps de reprendre nos valises à la bagagerie de l'hôtel...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 18:00

Ce matin, je me sens excitée comme une puce ! Nous allons au Fort d'Amber !

 

Ambert 02

 

Ce fort est bâti tout en haut d'une colline. Je connais des courageux qui l'ont fait à pied...mais nous avons décidé d'utiliser le moyen de transport local qui fait vivre une partie de la population d'ici : à dos d'éléphant !

 

Jaipur]

 

Vous avez vu la taille de la bête et la hauteur du marche-pied ?  Bon, le cornac demande à son animal de s'agenouiller...mais à la longue les pauvres bêtes font semblant... La monture de Mme est avancée...et le monstre refuse de se baisser ! L'hom essaie de me hisser à la force des poignets...le cornac est pressé de revenir pour faire d'autres clients...et c'est quand j'ai senti les mains du cornac sur mon auguste fessier que j'ai réalisé un bond digne du saut à la perche ! Je n'en revenais pas moi-même !

Une fois là haut ( c'est très haut ! ) la marche commence...Je n'ai été malade en bateau qu'au cours d'un terrible orage entre Corse et  Italie ! Là, je sens le  mal de mer qui se pointe avec insistance...Ouf ! Une grande cour est en vue, la bête s'arrête et ne daigne même plus faire semblant de se baisser, je me laisse glisser. Mais que c'est bon de se retrouver sur le plancher des vaches !

 

Jaipur 3]

 

Devant nous se dresse le palais de Kali avec en son centre la porte Ganesh qui donne accès à la salle de réception.

 

Ambert 03

 

Nous pouvons constater que les fenêtres grillagées permettent de voir tout ce qui se passe dehors.

 

Jaipur 4]

 

Détail d'une de ces fenêtres qui donne dans la cour intérieure.

 

Ambert 04

 

De là nous pouvons assister à l'arrivée incessante des éléphants chargés de touristes.

 

Ambert 05]

 

Dans une salle on peut admirer de superbes mosaïques de verre.

 

La descente s'effectue à pied...tout le long des vendeurs de colifichets nous proposent des souvenirs-gadgets. Ne pas tenter de les repousser en discutant, c'est là qu'ils insistent. Il suffit de les regarder droit dans les yeux et de dire "non" ...ils passent au touriste suivant !

 

Le bus ( de plus en plus poussif ) nous emmène à Agra. Sur la route nous croisons des dromadaires attelés de plus en plus lourdement chargés.

 

Ambert 01

 

A demain pour la visite de ce qui m'avait fait tant rêver : le Taj  Mahal  !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 06:00

Il fait beau temps, un temps à faire du bateau. Hier nous avons loupé les calanques  (les billets se vendaient alors que nous étions encore dans le train)  nous décidons de récidiver.... uniquement le dimanche et le mercredi en basse saison ! Qu'à cela tienne, nous irons voir le château d'If...bin non, le lundi c'est fermé ! Mais il est possible d'embarquer pour les îles Frioul.  Allons-y , achetons les billets...oui mais le prochain départ est à 12h ! Nous avions 2 heures30 à patienter...

Direction le marché aux poissons. Les barques de pêche viennent de rentrer au port, c'est la criée : si tu en veux, c'est par 5kg ! ....10€ pour 5kg ça fait rêver...mais on se calme, c'est pas possible !!!

 

2012 0326 100929AA

 

Je ne connais pas bien les poissons mais je pense qu'à gauche, c'étaient des baudroies ou lottes.

 

2012 0326 111020AA

 

La poissonnière vidait une sole...vivante d'après les vigoureux coups de queue !

 

2012 0326 111816AA

 

Les serpents noirs devraient être des congres, les tachetés c'est sûr sont des murènes.

 

2012 0327 102439AB

 

Voici les rougets grondins,

 

2012 0327 102647AA

 

et les sardines !

 

2012 0326 111646AA

 

Vendu 1€ pièce,  l'oeil de Sainte Lucie porterait bonheur. C'est en fait l'opercule qui ferme les coquillages que vous voyez à la droite du plateau.

 

Le temps de prendre un rafraîchissement et notre bateau arrive :

 

2012 0326 112917AA

 

Une fois à bord on attend pas longtemps le départ. Nous passons devant le chateau d'If, je sais , il est fermé le lundi !!!

 

chateau d'If

 

Et nous débarquons sur une des îles Frioul : Ratonneau .

 

2012 0326 133929AA

 

Un petit village avec des restaurants tous plus sympatiques les uns que les autres...il fallut cependant choisir, nous n'avons pas regretté :

 

gambas

 

Bien calés, nous avons entrepris de découvrir lîle : à côté du restaurant la jetée  Berry relie lîle Ratonneau où nous sommes à lîle Pomègues où nous nous rendons.

 

2012 0326 144716AA

 

Nous sommes sur l'île Pomègues et on voit bien la jetée que nous venons de franchir "à nos risques et périls" c'est  marqué !

 

2012 0326 135845AA

 

Les calanques sauvages se succèdent pour notre plus grand plaisir.

 

2012 0326 150224AA

 

2012 0326 145535AA

 

La blancheur des roches accentue la luminosité , les photod deviennent diificiles.

 

2012 0326 152001AA

 

Voici la roche percée avec le goéland qui avertit de notre approche.

 

2012 0326 153539AA

 

C'est la saison des nids, les couples sont très occupés, ne les dérangeons pas !

 

2012 0326 140727AA

 

Nous arrivons à la ferme aquacole. L'aquiculture semble ici s'effectuer dans d'excellentes conditions. La ferme s'est installée dans la baie qui abritait les navires mis en quarantaine lorsqu'il y avait une maladie contagieuse de suspectée à bord.

 

2012 0326 150842AA

 

Dans ces bassins-filets sont élevés des bars. c'est sûr  ...et peut-être d'autres espèces.

 

2012 0326 144642AA

 

Au retour nous rencontrons ces petites fleurs dont j'ignore le nom. Si quelqu'un sait....

 

2012 0326 160040AA

 

En haut du village, une petite chapelle en forme de temple grec !

 

2012 0326 163439AA

 

C'est la fin de l'après midi lorsque nous arrivons à la plage de l'île Ratonneau, il va falloir penser à ne pas louper le bateau !

 

2012 0326 171252AA

 

Yeahhh on l'a eu...et il file à belle allure pour nous ramener à bon part.

 

2012 0326 122358AA

 

Le  chateau d'If a perdu ses couleurs.

 

Nous rentrons à l'hôtel...demain sera un autre jour !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 18:00

Alors que nous nous dirigions vers ce village où aucun touriste n'avait mis le pied avant nous, le bus s'arrêta d'abord à côté de deux temples anciens et abandonnés. Ce sont les temples de Ekligji et Nagda. Ils datent environ du XI ème siècle et la conservation de leurs sculptures finement ciselées est incroyable. Raw 08]

 

Ces sculptures sont à dominante érotique et certaines scènes collectives sont édifiantes : le Kama Sutra n'a rien inventé !

 

Raw07]

 

Bon, j'ai essayé de faire soft pour ne pas choquer les âmes sensibles.

 

Le bus repartit pour s'arrêter cette fois à Rawla Narlai. De toutes évidences nous étions attendus. Le personnel du palais transformé en hôtel était sur le pied de guerre. Un employé en uniforme d'apparat nous conduisit à notre chambre .

 

Raw 05

 

La dite chambre était immense , à gauche le coin bureau et à droite nous avions un grand salon. La salle de bain avait été  aménagée de façon moderne et fonctionnelle : rien à dire ! Revenons plutôt dans la chambre : vous n'avez rien remarqué ? Tout autour, les portraits de famille avaient été laissé ! Il y avait là les plus belles moustaches que j'aie jamais vues !

 

Raw 02

 

Un coup discret fut tapé à la porte : on venait nous informer que le chef du village voulait nous rencontrer. Pourquoi pas? ? Nous voilà partis tous les dix. Le village était petit et de toute évidence assez pauvre. Celui qui devait être le chef nous fit entrer dans une cour de ce qui devait être une ferme. Là, il ouvrit les deux bras tendus devant lui pour nous désigner un vieux tracteur au milieu de la cour. C'est son air heureux qui nous fit comprendre la situation : il avait réussi à acquérir , de toute évidence d'occasion, ce tracteur fatigué et était tout fier de montrer à des étrangers combien lui aussi était moderne. D'un commun accord nous nous sommes extasiés sur la beauté de l'engin . Encouragé par nos mimiques, il se hissa et au bout de la troisième fois réussit à faire démarrer le moteur. Là, n'y tenant plus, nous avons applaudi: le pauvre en avait les larmes aux yeux et il nous serra les mains très longuement : très touchant à la fin !

Nous avons pu regagner l'hôtel. La préparation du repas du soir se mettait en place. Les musiciens étaient déjà prêts !

 

Raw 03

 

Le repas nous fut servi pas des employés stylés et en uniforme.

 

Raw 06

 

Nous avons écouté un peu de musique puis nous avons décidé de regagner nos chambres.  Des coups discrets furent frappés à la porte. Un peu inquiet, l'Hom est allé ouvrir : un employé nous tendit une peau de mouton toute gonflée. Qu'est-ce que c'était ? Une fois dans nos mains nous avons compris. Les nuits étaient fraîches dans la région et nous avions droit à des bouillottes géantes ! Elles furent les bienvenues !

Le lendemain matin, après un petit déjeuner très copieux , varié et typique , nous sommes allés sur la terrasse de notre chambre. De là nous dominions la cour basse du palais-hôtel.

 

Raw 01

 

Nous avions aussi une très belle vue sur la "montagne de l'éléphant".

 

Raw 04

 

Tout au sommet de ce mont on pouvait distinguer- si on avait de bons yeux  ou des jumelles - la statue d'un éléphant de marbre blanc.( encerclé sur la photo )  Cet animal est sacré dans cette région.

 

Il fallut quitter cet endroit sympathique et encore tellement authentique pour aller vers Jaïpur," la ville rose", la capitale du Rajasthan.

A notre arrivée dans cette ville, notre première visite fut pour le célèbre "Palais des vents" . Nous sommes en fait passés devant, depuis le trottoir d'en face ( sinon on ne voit rien ) Il nous a été dit qu'il ne se visitait pas. Jaipur 2]

 

Ce palais tire sa notoriété de la multitudede fenêtres et balcons ( 953 ) qui ornent sa façade sur 5 étages. Construit en 1799, c'était un palais zenana ( équivalent  hindou du harem ) et toutes les femmes pouvaient suivre derrière les fenêtres grillagées ( équivalent du moucharabieh ) ce qui se passait dans la rue sans danger d'être vues. Toutes ces ouvertures permettaient au vent de circuler à l'intérieur du palais et ainsi de le rafraîchir: d'où son nom de palais des vents. Ce palais de grès rose est une merveille de l'architecture rajput.

 

Nous irons ensuite visiter l'observatoire d'astrologie et d'astronomie mais interdit de prendre l'appareil photo avec nous. Cette visite fut pourtant géniale !

Construit en 1728  à 430m d'altitude, cet observatoire est au calme.

Les "cadrans solaires" sont équatorial, horizontal et hémisphériques.

"L'instrument de l'étoile polaire" permet de situer le Nord céleste.

 " L'astrolabe" se traduit par une carte céleste gravée.

  Les "instruments du zodiaque" sont formés de 12 cadrans aux orientations et inclinaisons différentes.

 

Nous avons aussi visité le "City palace" : là aussi les photos sont strictement interdites car il est toujours occupé par la famille royale.  En plus des salles, il y eut une exposition de textiles , notamment des vêtements du maharajah Madho Singh qui mesurait près de 2m et pesait 250 kg !

A l'extérieur nous avons pu voir la jarre en argent massif de 345 kg  et d'une contenance de 9000 litres. Elle servit à transporter l'eau du Gange nécessaire aux ablutions du maharaja Madho Singh II  lors de son voyage en Angleterre en 1902.

 

City 04

 

 

Nous eûmes ensuite du temps libre pour promener dans le "bazar" ; Il y avait un snack :

 

City 03

 

 

Les couturiers travaillaient en plein air :

 

City 02

 

 

Et la journée se termina par une balade en cyclopousse.

 

City 01

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 06:00

C'est à bord du Teoz Intercités pris en gare de Narbonne que nous avons gagné directement Marseille.

 

2012 0325 085718AA

 

Après avoir descendu l'escalier de la gare Saint Charles nous avons rejoint notre hôtel situé à 10m de la Canebière et 50m du Vieux port. Partis avec des chaussures noires, nous nous sommes présentés à la réception avec des chaussures blanches...de poussière. En voici la raison :

 

2012 0327 112339AA

 

Après avoir déposé les bagages nous avons pris la direction du vieux port. La Bonne Mère nous tendait les bras de tout là-haut. Nous avions très envie d'y monter car sur le vieux port, avec l'arrivée du marathon de Marseille, l'ambiance était à la fête et à la bousculade.

 

2012 0325 154203AA

 

Renseignements pris, pour y aller sans se fatiguer trois moyens : le taxi ( cher car s'il nous attend...)  le bus correct  et surtout le petit train touristique plus fun ! Nous avons cherché un moment car le lieu de départ était changé à cause des travaux et sans panneau explicatif. C'est une marchande de bonbons qui nous a dit d'aller voir plus loin. 800m plus loin le petit train attendait. Il nous mena cahin-caha tout en haut de la colline, à 149m de hauteur.

 

2012 0325 161703AA

 

Nous étions donc aux pieds de Notre Dame de la Garde.

 

2012 0325 161917AB

 

La tour carrée  du clocher mesure 41m de haut

 

2012 0325 163430AA

 

Le piedestal de la statue mesure 12,5m de haut. La statue de la Vierge à l'Enfant mesure 11,2m de haut, elle est en cuivre doré à la feuille.

 

Marseille s'étendait en dessous de nous

 

2012 0325 163729AA

 

Nous apercevions nettement l'imposante cathédrale. Nous nous sommes promis d'y aller ! (ne jamais faire de promesses en l'air...)

 

2012 0325 164027AA

 

 

Avant de grimper les escaliers menant à l'intérieur, nous sommes entrés dans la crypte romane.

 

2012 0325 162129AA

 

Nous avons pris ensuite les escaliers qui nous menèrent à l'intérieur de N D de la garde.

 

2012 0325 162748AA

 

A gche mais surtout à dte vers le haut, vous pouvez voir des traits noirs les uns sous les autres : ce sont des ex-votos pendus le long d'un fil à la façon des mobiles, ils représentent des petits bateaux.

En regardant les décorations murales et au plafond, nous nous sommes rendu compte qu'il s'agissait de mosaïques.

Il y en aurait 1200m² !

 

400px-Porte de Bronze N.D. de la Garde[1]

 

En sortant nous nous intéressons à la lourde porte en bronze .

 

Marseille vu d'en haut

 

Dernier regard à Marseille vu d'en haut avant de reprendre le petit train.

Comment dire...la descente est plus impressionnante que la montée...

 

2012 0325 165950AA

 

Surtout que dans ces moments là le bel accent chantant des micros annoncent " La Bonne Mère protège toujours ceux qui vont vers elle...mais ne peut rien pour ceux qui repartent "!  ( humour marseillais )

 

Désolée de décevoir celles qui attendaient MA catastrophe, mais nous sommes arrivés en bas sans encombre...

En allant vers le restaurant pour le dîner, nous avons vu cette fontaine moderne sur la place du général De Gaulle , anciennement place de la Bourse.

 

2012 0325 182536AA

Elle se compose d'une fine nef supportée par une structure métallique . Un rideau d'eau naissant à la limite du pont et de la coque s'écoule dans un bassin orné de la devise de Marseille <<Actibus immensis urbs fulget Massiliensis>> : La Ville de Marseille resplendit par ses hauts faits.

 

Le-bateau-01a-1-.jpg

 

Au pied de cette fontaine des baigneurs s'en donnaient à coeur joie :

 

2012 0325 182436AA

 

Bon, voilà, je vous laisse...un dîner marseillais m'attend !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 18:00

C'est à Ranakpur que se trouve le grand temple Jaïn : le temple aux 1500 colonnes.

Dans le bus le guide daigna nous parler :" Pour avoir l'autorisation d'entrer dans ce temple vous ne devez porter sur vous aucun accessoire en cuir. Il convient donc de laisser dans le bus les housses de caméra ou appareil photo en cuir ( ou détail en cuir ) les chaussures ( vive la toile !!!)  les ceintures et....les portefeuilles ! ( ça c'est très embêtant ) ."

Puis il nous donna rendez-vous au bus dans une heure trente. Comme à son habitude il resta là pour téléphoner..

Nous avons remonté une longue allée bordée d'arbres au bout de laquelle nous apercevions un temple d'une blancheur éclatante. Nous avions devant les yeux un immense bâtiment de marbre blanc dont chaque cm² était finement sculpté.

 

Jain 02

 

 

Après les vérifications d'usage nous sommes entrés sans problème. Comme à l'accoutumée j'ai essayé de repérer un groupe d'anglais...rien ! Il fut donc décidé que chacun de nous 10 irait au gré de ses envies, nous nous retrouverons au bus ... La quantité de choses à voir était telle qu'il aurait fallu y passer la journée. J'eus alors l'idée de m'adreser aux jeunes indous qui semblaient veiller à la sécurité des lieux . Ils ne parlaient que le hindi...moi pas. Armée de mon sourire le plus désarmant  j'utilisais alors le langage...des mains : et ça a marché du feu de Dieu ! Bon, au bout de la main j'avais une pièce de la monnaie locale ( bonne idée d'avoir mis les pièces dans une bourse en tissu !) .J'ai ainsi soudoyé une dizaine de gardes car ils avaient chacun leur Quartier à surveiller.

Le premier nous fit comprendre qu'il fallait  lever la tête : les plafonds étaient sculptés aussi !

 

Jain 03

 

Une des rosaces dédiées aux divinités.

 

Jain 01

 

Deux choses à observer : l'élégance de nos chaussures ! Comme nous avions des espadrillesn nous avions pu les garder à condition de les recouvrir d'énormes protège-chaussures. Ensuite un prêtre avait observé notre manège ...et pour nous remercier avait apposé le "troisième oeil " à l'Hom ! ( du safran )

 

Cette photo est celle de plusieurs fenêtres en enfilade qui permettaient de voir au fond du temple.

 

 

Jain 04

 

Admirez là aussi les fines sculptures !

 

Jaïn[2]

 

Nous arrivons dans la partie la plus importante - sûrement sacrée - du temple. Un choeur en quelque sorte. Tout au fond, la statue de Bouddha.

 

Jaïn 1

 

Par ses mimiques, le jeune gardien nous fit comprendre que lui n'avait pas le droit de la regarder, il marchait en fixant ses pieds. Sûrement pour frapper l'esprit des croyants, les yeux de Bouddah étaient fluos ce qui conférait un regard perçant à la statue.

 

A la sortie nous avons retrouvé les 8 autres français : tous étaient convaincus d'être passés à côté de choses intéressantes. Ils n'avaient même pas vu l'énorme statue de l'éléphant de marbre blanc, sacré en Inde. Nous, nous nous en sortions assez bien !

Nous avons retrouvé notre bus, nos affaires et accessoirement notre guide.

Nous avons alors traversé une zone montagneuse ...le bus poussif nous portait souci mais il tint le coup.  Partout des panneaux " Danger : guépards" mais nous avons eu beau écarquiller les yeux nous n'en avons pas vu un seul.

 

 Nous avons croisé des norias en activité, celle-ci  est actionnée par des zébus.

 

noria]

 

Des montreurs d'ours. Le guide se mit soudain à parler " Ces bêtes n'ont plus ni dents ni griffes, vous pouvez donc les approcher sans crainte!"  Comme un seul homme le groupe a refusé de descendre du bus, refusant que l'on mutile des animaux pour les exhiber !

 

ours]

 

Profitant que la route était encore longue jusque Udaïpur et qu'il était coincé dans le bus, nous avons questionné le guide. Il nous a pris de très haut pour mettre les choses au point : il était un très haut dignitaire d'une très haute caste et méprisait les français qui se croyaient sur un pied d'égalité avec lui...." Dans ce cas, pourquoi faire guide ?" Il  avait été envoyé pour ouvrir de nouvelles routes au tourisme c'est pourquoi il était en permanence au téléphone et ne se sentait pas concerné par notre soif de voir et de comprendre. Bien sûr c'était tombé sur nous ! C'est ainsi qu'il refusa catégoriquement de nous dire pourquoi de temps à autre nous rencontrions des chevaux superbement harnachés.

 

mariage]

 

Y avait-il la fête au village???  Nous le saurons juste avant de reprendre l'avion .

 

C'est en fin d'après midi que nous arrivons à Udaïpur, la capitale blanche du Mewar.

Le Lac Picchola est presqu'à sec : il n'a pas plu ici depuis 7 ans et le Lake Palace Hôtel n'est plus accessible en barque ce qui met tous les "mariniers" en situation délicates car l'accès au palace peut se faire en voiture !!!Udaipur]

 

Nous visitons le palais : une famille d'artistes peintres est hébergée par le maharajah ...elle doit en contre partie restaurer les peintures du palais. Mais les artistes ont aussi l'autorisation de peindre pour vendre leurs oeuvres aux touristes. Il s'agit de spécialistes de la miniature. S'ils peignent un arbre vous pouvez voir et compter les feuilles. Plus fort, s'il s'agit de personnages, tous les cheveux sont distinctement représentés. Comment font-ils ? Installés dans l'encadrement d'une fenêtre ils peignent à l'aide d'un poil de la queue d'un écureuil !

 

Udéai 04

 

 

Le lendemain nous visitons le palais mais comme il est toujours occupé par le maharajah et sa famille, les photos sont interdites à l'intérieur.

Le palais vu depuis la cour intérieure

 

Udéai 01

 

 

Un étonnant soleil, sensé représenter le brillant maharajah veillant sur ses sujets !

 

Udaipur 2]

 

Dans la cour des paons nous retrouvons les murs peints

 

Udéai 02

 

 

L'incroyable salle des vitraux !

 

Udéai 03

 

 

Nous quittons Udaïpur, non sans avoir acheté 2 petites miniatures que nous avons mis un temps fou à choisir : elles représentaient  toutes des scènes du Kama Sutra ! Impossible d'avoir autre chose ! Nous avons fini par en trouver deux assez sobres...sinon je n'aurais jamais osé les encadrer et les exposer !

 

Nous revoilà dans le bus pour Rawla Narlai. Ce nom ne vous dit rien ? Pas étonnant , c'est un no-man's land où aucun touriste n'avait mis le pied avant nous !!!  Nous allons essuyer les plâtres....L'aventure c'est l'aventure !!!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 18:00

Nous traversons à nouveau le désert où ça et là quelques cases sont habitées.

 

Inde 26

 

Sur notre passage de jeunes mamans nous saluent gentiment.

 

Inde 22

 

Après être passés à proximité de carrières de grès rouge et d'une production de piments rouges nous  arrivons à Jodhpur.

Dès notre arrivée à la réception de l'hôtel, le paon est à l'honneur.

 

Inde 25

 

Le personnel toujours en habit traditionnel 

 

Inde 23

La visite de Meharan Garh Fort  va commencer. A l'intérieur des remparts se trouve un vaste palais art-déco.

 

Jodhpur 4]

 

Le palais est en grès rouge.

 

Jodhpur 2]

 

L'une des salles du palais est recouverte de feuilles d'or !

 

Jodhpur 3]

 

Nous sortons du palais , là nous dominons la ville basse et nous comprenons pourquoi Jodhpur est appelée la ville bleue.

Notre guide est resté à l'entrée du fort " rendez vous dans 45 mn, j'ai à téléphoner" !!! C'est une guide anglaise qui nous explique que la peinture bleue utilisée avait le pouvoir d'éloigner les moustiques et de tenir frais.

 

Jodhpur

 

En sortant du fort, le charmeur de serpent ...." mais surveille donc ta bestiole au lieu de nous regarder !!!!"

 

Nous traversons ensuite un parc avec les cénotaphes royaux. Les singes y abondent : attention aux sacs et aux lunettes !

 

Inde 24

 

Aujourd'hui nous déjeunons en plein air. Les musiciens nous attendent :

 

Inde-27-.jpg

 

C'est un buffet varié, la nourriture est bonne...mais il n'y a que des hommes au service. En me penchant au-dessus de la table de service j'ai aperçu la boulangère, assise à même le sol et cachée aux yeux de tous...Bon, le mari n'était pas content que je l'aperçoive...mais j'ai pu manger quand même et garder la photo !

 

Inde 20

 

Après le repas nous avons eu une démonstration de turban...je serai bien incapable de vous l'expliquer !

 

Inde 21

 

 

 

Demain nous visiterons le temple Jaïn aux 1500 colonnes.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article