Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 06:00
La pagode de la Dame Céleste à Hué.

Depuis la rivière des parfums nous apercevons le stupa de la pagode de la Dame Céleste.

La pagode de la Dame Céleste à Hué.

Sur une colline, la pagode de la Dame Céleste est la plus haute du Viet Nam. Son nom est Chua Thiên Mu , elle est aussi surnommée Source de Félicité.

Elle avait été construite en 1601 sans tour. C'est après avoir entendu un paysan raconter qu'une vieille dame vêtue de rouge était apparue en ces lieux, prédisant que celui qui bâtirait une pagode sur cette colline fonderait une grande dynastie que l'empereur Nguyen Hoang fit construire la pagode.

Ce n'est qu'en 1844 que Thien Tri fait construire la tour octogonale de la pagode actuelle . La tour mesure 21 m de haut et compte 7 étages. Chacun des étages correspond à une réincarnation de Bouddha : les 7 états de grâce dont  le 7ème ciel est le Nirvana.

La pagode de la Dame Céleste à Hué.

Elle possède à l'intérieur une statue de marbre d'une tortue  qui est un symbole de longévité.

La pagode de la Dame Céleste à Hué.

Un des gardiens du Bien et du Mal  ( seigneur protecteur bouddhiste ) gardant le porche à 3 portes.

La pagode de la Dame Céleste à Hué.

Les trois Bouddhas de cet autel sont le Passé, le Présent et le Futur .

La pagode de la Dame Céleste à Hué.

Surprise en découvrant cet énorme Bouddha doré et hilare. Le Bouddha du bonheur est installé dans une vitrine en verre , à l'abri de lambris de bois rouge : magnifique !

Je n'utilise jamais de flash devant une vitrine, mais ma voisine oui !

La pagode de la Dame Céleste à Hué.

La visite se fait pieds nus. Il faut donc se rechausser avant d'aller dans les jardins entretenus par les bonzes.

La pagode de la Dame Céleste à Hué.

Dans les jardins bien entretenus beaucoup de bonzaïs et quelques arbustes déjà en fleur, nous sommes en janvier !

La pagode de la Dame Céleste à Hué.
La pagode de la Dame Céleste à Hué.

Derrière la pagode, des sanctuaires consacrés à Quan Vo dieu de la guerre et Quan Am représentation féminine du bodhisattva Avalokiteçvara.

Au premier plan la vasque aux lotus où j'ai pu en voir un d'ouvert .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 06:00
Le long de la rivière des parfums.

Sur les bords de la rivière des parfums est bâti ce surprenant mausolée. C'est le mausolée Khai Dinh , l'avant-dernier empereur du Viet Nam qui régna de 1916 à 1925. Le mausolée est construit à flanc de coteau sur trois niveaux reliés par des escaliers . Ce qui surprend c'est la couleur noire, très noire. Elle serait due à de l'ardoise pilée venue de notre Anjou pour donner à l'édifice la teinte du deuil.

Le long de la rivière des parfums.
Le long de la rivière des parfums.

Sur la deuxième terrasse les statues de la garde d'honneur : 12 soldats. Des mandarins dans la cour des salutations.

Le long de la rivière des parfums.

Le temple Tien Dinh est l'endroit le plus élevé de la nécropole. Il comprend 5 salles avec au milieu un autel pour le culte.

Le long de la rivière des parfums.
Le long de la rivière des parfums.

Des mosaïques de porcelaine et cristal tapissent tous les murs et autels.

Le long de la rivière des parfums.

Voici le sanctuaire : sous un dais de béton, une statue de l'empereur, grandeur nature , en bronze doré, fondue à Marseille en 1922. La dépouille de l'empereur repose dans un caveau enfoui 9 m sous la statue.

Le long de la rivière des parfums.
Le long de la rivière des parfums.

Toujours le long de la rivière des parfums, l'empereur s'était fait construire un pavillon pour se détendre : pêche et peinture .

Le long de la rivière des parfums.

Les touristes ne sont pas oubliés : une petite boutique est installée dans l'un des pavillons.

Le long de la rivière des parfums.

Des embarcations à tête de dragon attendent les touristes pour une courte croisière. J'y vais !

Le long de la rivière des parfums.

Les rives sont bordées d'arbres . A l'automne quand les fleurs tombent sur l'eau de la rivière elles diffusent un doux parfum , d'où le nom de ce cours d'eau de 30 km. Mais quand j'y étais pas de fleur donc pas de parfum. La croisière est quand même très agréable avec d'agréables rencontres.

Le long de la rivière des parfums.

Nous croisons une barque lourdement chargée de sable.Les dragueurs ramènent sans relâche le sable du fond.

Le long de la rivière des parfums.

Nous apercevons au loin le pont Clémenceau.

Le long de la rivière des parfums.

Au loin ce qui nous a semblé être un village sur pilotis .

Le long de la rivière des parfums.
Le long de la rivière des parfums.

Nous croisons de très nombreux autres bateaux de touristes. la circulation sur le fleuve est intense ! Mais bientôt il nous faut descendre et reprendre la route.

Le long de la rivière des parfums.

Nous ferons une halte dans une fabrique de bâtons d'encens située en bord de route .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 06:00
De palais en pagodes à HanoÏ

Le palais présidentiel de Hanoï était l'ancienne résidence des gouverneurs de l'indochine française.Sa construction commence en 1900 et se termine en 1906. Il est de style néoclassique. De nos jours le gouvernement y tient des réunions et y reçoit les ambassadeurs. Ho-Chi-Minh avait jugé le palais trop luxueux pour lui, il préférait les quartiers des serviteurs à l'arrière du palais.

De palais en pagodes à HanoÏ

Puis Hô-Chi-Minh fit construire dans le parc une petite maison toute simple, sur pilotis. Il y résida de 1958 à 1969 jusqu'à sa mort.

De palais en pagodes à HanoÏ
De palais en pagodes à HanoÏ

Après sa mort le 2 septembre 1969, un mausolée en granit gris fut construit de 1973 à 1975,sur la place Ba Dinh,  pour accueillir sa dépouille mortelle. Le corps de Hô-Chi-Minh est conservé dans le froid sous sarcophage. Lorsque j'y suis allée il revenait de Russie où il avait reçu des soins de beauté ! Une impressionnante garde d'honneur militaire encadre les lieux. Pour la visite - qui consiste à passer très vite autour du sarcophage- les règles sont très strictes : habillement et comportement correct des visiteurs sur 2 rangs, pas de jambes nues, ne pas croiser les bras, interdit de photographier et bien sûr de rire. J'ai ressenti un profond malaise lors de cette visite . Ne me demandez pas s'il est beau ou bien conservé , j'ai gardé les yeux baissés sur mes chaussures  comme si j'avais peur de marcher sur les pieds des gardes très proches !

Le soir venu, la perspective est belle !

De palais en pagodes à HanoÏ

Nous sommes passés devant l'Opéra. construit de 1901 à 1910 son architecture s'inspire de l'Opéra Garnier de Paris.

De palais en pagodes à HanoÏ

La pagode du pilier unique  ou pagode Môt Côt fut construite au XIème siècle . Elle fut reconstruite au XIII ème , détruite par les français au XXème et enfin reconstruite par le gouvernement vietnamien . A l'origine le pilier était en bois de teck et non en béton comme actuellement. Elle était aussi au centre d'un ensemble de pagodes aujourd'hui disparu.

Son architecture évoque une fleur de lotus qui émerge de l'eau. Sa particularité est de se dresser sur un seul et même pilotis.

De palais en pagodes à HanoÏ
De palais en pagodes à HanoÏ

Nous avons fini la journée par la visite de la pagode Tran Quoc. C'est la plus ancienne pagode de Hanoï. Elle date du VIème siècle, fut reconstruite au XVIIème puis rénovée en 1815. Elle se trouve sur le plus grand lac d'eau douce de Hanoï . Le grand stupa est haut de 15 m et compte 11 étages.

De palais en pagodes à HanoÏ
De palais en pagodes à HanoÏ

Elle est centre du bouddhisme de Thang Long et elle est l'objet d'une véritable vénération populaire. De nombreux autels où dominent le rouge et les dorures .

 

De palais en pagodes à HanoÏ

A l'extérieur, la sépulture d'un bonze qui attend  3 ans avant de pouvoir accéder à la pagode.

De palais en pagodes à HanoÏ

Dans la cour une fidèle scande ses prières . Dans le gros vase noir à droite de la photo, brûle de l'encens . Cette pagode est aussi appelée " Pagode de la défense de la Patrie. "

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 06:00
Hanoï : du bac au lac !

Pour aller dans le centre de Hanoï il nous faut prendre le bac. Des dames lourdement chargées de légumes se pressent afin de pouvoir monter à bord.

Hanoï : du bac au lac !

Pas facile de prendre une photo nette dans cette cohue qui pousse pour trouver une place à bord.

Hanoï : du bac au lac !

Le second bras du Bach Dang est franchi, nous allons pouvoir débarquer.

Hanoï : du bac au lac !

En ville la circulation est intense. pas de passage protégé pour traverser. C'est là qu'il faut se souvenir des conseils du guide : " Vous fermez les yeux et avancez calmement d'un pas régulier . Ils vont vous éviter ! " N'ayant pas trouvé d'autre solution nous avons osé et c'est fort surpris que nous avons ouvert les yeux sur l'autre trottoir : Yesss we can !

Hanoï : du bac au lac !

Nous passons devant la cathédrale saint Joseph de Hanoï . Construite en 1886 par les français elle est de style néogothique. Elle était fermée. Le dimanche à 11h la messe y est dite en français !

Hanoï : du bac au lac !

Nous arrivons bientôt devant le lac de l'épée restituée. ou lac Hoan Kiem, au centre de Hanoï.

D'après la légende l'empereur Lê Loi aurait reçu d'un pêcheur une épée repêchée dans le lac. L'ayant toujours en main, 10 ans plus tard l'empereur avait fini par chasser les chinois hors de son pays. Alors qu'il est en barque sur le lac, il est abordé par une tortue qui lui réclame l'épée au nom du Roi-Dragon, ancêtre mythique du peuple viêt . L'empereur comprend alors que l'épée était un mandat du Ciel pour chasser les chinois du pays : il restitue l'épée.

Hanoï : du bac au lac !

Au milieu du lac, la tour de la tortue est un stûpa qui rend hommage à l'animal sacré - la tortue associée à la légende de l'épée.

Une tortue vivait dans ce lac. Elle a été retrouvée morte le 19 janvier 2016 et les habitants y ont vu le signe d'un mauvais présage.

Hanoï : du bac au lac !

Un pont rouge relie la berge à l'un des îlots du lac. C'est le Pont du Soleil Levant ou pont Huc . C'est un pont à tréteaux .

Hanoï : du bac au lac !

Ce pont nous mène à l'entrée du temple Ngoc Son qui signifie " montagne de jade ". Ce temple occupe le plus grand îlot du lac.

Très bien entretenu ce lac est un havre de paix au coeur d'une ville grouillante de vie !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 06:00
Croisière dans la baie d'Ha Long

Au nord du Viet Nam, à 170 km à l'est de Hanoï, dans le golfe du Tonkin, une étendue d'eau d'environ 1500 km² est la principale attraction touristique du Viet Nam : la baie d'Along.

Depuis l'embarcadère nous voyons les autres bateaux de croisière prêts à emmener les touristes admirer les quelques 1969 îlots calcaires karstiques dispersés dans la baie. Au premier plan un commerçant s'apprête à aller ravitailler les habitants de la baie en ramenant au retour les poissons et autre productions artisanales destinées aux touristes.

Croisière dans la baie d'Ha Long

Cette barque transporte des légumes .

Croisière dans la baie d'Ha Long

Ha Long signifie " descente du dragon" Une légende raconte qu'un dragon bénéfique serait venu pour domestiquer les courants marins. En se débattant il aurait entaillé la montagne avec sa queue. Le niveau de l'eau est alors monté et seuls les sommets les plus élevés auraient émergé !

Croisière dans la baie d'Ha Long

Les rochers sont recouverts d'une végétation de petite taille. Elle est principalement constituée de saxifrages : petites plantes robustes que poussent dans les fissures des rochers. Cela s'explique par la faible épaisseur de la couche d'humus.

Croisière dans la baie d'Ha Long

Au début de la croisière nous avons droit à une flûte de champagne local !  Nous mangerons ensuite un excellent déjeuner de poissons grillés sur place !

Croisière dans la baie d'Ha Long

En 1994 la baie d'Along est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.

Croisière dans la baie d'Ha Long

Nous passons à côté d'un village flottant de pêcheurs. Les barques des pêcheurs sont en forme de nacelles . Elles sont faites de bambou tressé.

Croisière dans la baie d'Ha Long

Un légère brume est présente comme toujours ; nous voguons en plein romantisme . En 2011 la baie d'Along devient l'une des sept nouvelles merveilles de la Nature.

Croisière dans la baie d'Ha Long

Certains îlots sont creusés de grottes dont la plus célèbre est la grotte de la surprise et celles que les français ont nommée  grotte des merveilles .

Nous faisons un petit arrêt devant la grotte du Pélican ou grotte Hang Bo Nau. Elle a la forme d'une mâchoire de grenouille. Ses 200 m² n'offrent pas un grand spectacle .

 

Croisière dans la baie d'Ha Long
Croisière dans la baie d'Ha Long

Nous avons visité la grotte des surprises : Sung sot ! C'est la plus visitée et la plus aménagée : pontons pour les bateaux, passerelles rassurantes  ( ça ce sont eux qui le disent, je n'ose pas vous montrer la photo que l'Hom a prise alors que je la franchissais  mdr ), poubelles écologiques et toilettes peintes en vert. L'intérieur de la grotte est très joli !

Croisière dans la baie d'Ha Long

Nous avons fini cette journée de croisière par un retour calme . Nous avons croisé une petite jonque traditionnelle qui emmenait des touristes en privé ! J'avais dit sampan, mais on m'a fait remarquer que c'était réservé aux petits bateaux chinois !

Je me souviens de cette journée comme d'un rêve éveillé. Ce calme, ce silence ! Le bien-être !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 06:00
Le Temple de la Littérature à Hanoï

Le vieux quartier de Hanoï a gardé le charme des commerces vietnamiens. Le rouge est souvent la couleur dominante. . On y croise des jeunes femmes portant de façon traditionnelle des fruits et légumes dans des paniers suspendus.

Le Temple de la Littérature à Hanoï

C'est en pousse-pousse que nous avons parcouru ces rues du vieux quartier pour arriver devant le temple de la Littérature.

Le Temple de la Littérature à Hanoï

La triple porte d'entrée est blanche et porte l'inscription : " Debout pied-à-terre ".

C'est dans ces bâtiments que les fils de sang royal, fils de mandarins et de l'aristocratie, poursuivaient leurs études pour devenir lettrés et hauts fonctionnaires. La règle se basait sur l'enseignement de Confucius.

L'enseignement y fut dispensé de 1076 à 1915.

Le Temple de la Littérature à Hanoï

Le temple compte 5 cours intérieures. Dans la deuxième cour,  le pavillon de la Constellation de la Littérature en rouge,  symbolise l'élévation vers le ciel.

Le Temple de la Littérature à Hanoï

Dans la troisième cour ce même pavillon se mire dans le Lac de la Clarté Céleste qui lui symbolise la Terre.

Le Temple de la Littérature à Hanoï
Le Temple de la Littérature à Hanoï

Dans la quatrième cour se trouve le pavillon de cérémonie. On y trouve un bel autelConfucius est entouré de quatre de ses disciples. La statue de la grue ( à droite ) favorise la montée vers le ciel.

 

La cinquième cour est réservée à l'académie des Fils de la Nation. Ce qui veut dire que c'est là que se trouvent les salles de cours et les dortoirs des étudiants.

Le Temple de la Littérature à Hanoï

Après cette visite philosophique nous avons décidé de nous plonger dans la vie contemporaine des habitants de la ville. Pour cela nous nous sommes rendus au marché Dong Xuan où nous avons pris un bain de foule.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 06:00
Sauvée par le bonze.
Sauvée par le bonze.

C'est notre dernier jour au Viet Nam. Nous pouvons visiter la ville de Hô-Chi-Minh-Ville en toute liberté.  Nous passons devant la Poste centrale pour acheter les derniers timbres.

Rhô  l Le coup de l'éponge humide pour coller le timbre ! 

Par contre le bâtiment est très beau . Il a été conçu par Gustave Eiffel.

Sauvée par le bonze.
Sauvée par le bonze.

Au centre de Hô-Chi-Minh-Ville se dresse la cathédrale Notre Dame de Saïgon. Elle fut construite par les français de 1877 à 1880 . Elle est de style néo-roman. Ses deux clochers carrés sont surmontés de flèches de 40 m de haut. .Elle fut construite en briques venues de Marseille. Elle n'était pas ouverte.

Devant la cathédrale se dresse une statue de la Vierge  ( 1959 )

Sauvée par le bonze.

Nous sommes aussi allés dans le marché  chinois : Cholon, un district de Saïgon.

Nous passons dans l'allée du riz : il faut en acheter de grosses quantités !

Sauvée par le bonze.

Nous avons fait une promenade en pousse-pousse au milieu d'une incroyable circulation de mobylettes et scooters

Sauvée par le bonze.

Comme il nous restait un peu de temps libre, nous sommes entrés dans un parc verdoyant où nous avons trouvé un banc pour nous poser et observer.

C'est alors qu'un jeune moine est venu s'installer à quelques pas de nous, il s'est assis en tailleur et a posé devant lui une demi-noix de coco évidée : c'était son jour de mendicité pour nourrir sa communauté ( ils le font chacun leur tour ). Peu de temps après il commence à se passer le pouce tendu sur le cou de gauche à droite en pointant le menton vers nous. Au bout de la troisième fois je dis à mon amie : " Il veut nous dire que nous n'avons rien mis dans sa noix....donc qu'il va nous couper le cou ! "

Fou-rire pour nous, ce qui a déclenché une grande agitation du moinillon qui pointait l'index dans notre direction. Mue par je ne sais quel instinct je me suis retournée juste pour voir s'enfuir à toute vitesse un jeune homme. Il nous revint alors en mémoire les avertissements du guide : des cambodgiens n'hésitaient pas pour détrousser les touristes à arracher les oreilles pour s'emparer des boucles et à serrer le cou pour tirer le collier qui brille un peu trop ! Or mon amie portait une jolie chaîne de cou et moi des créoles.

Réalisant que nous venions de l'échapper belle grâce au bonze, nous n'avons pas hésité. C'était notre dernier jour au Viet Nam et les devises du pays ne pouvaient pas être ramenées en France, tant pis pour les derniers achats à l'aéroport. Nous avons rassemblé les billets et pièces qui nous restaient sans les compter, nous nous sommes levés et en passant devant lui nous les avons rapidement déposés dans sa noix de coco. Tandis que nous nous éloignions le bonze a commencé à nous bénir. Arrivés à la sortie du parc nous le vîmes nous bénir encore. 

Nous ne le savions pas, mais nous allions en avoir besoin de sa bénédiction pour notre retour !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage anecdotes
commenter cet article
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 06:00
Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Je suis souvent au Viet Nam par la pensée . Je ne vous dirai rien aujourd'hui de notre séjour idyllique à Hoï an dans cet hôtel entre océan et rivière avec un raffinement paradisiaque. Non, j'ai envie de vous parler du principal but de notre séjour là-bas : les tunnels de Cu Chi.

En arrivant sur place, la maigre végétation nous refait penser aux défoliants déversés par les américains : ils étaient efficaces !

La descente dans le labyrinthe souterrain fut le moyen efficace trouvé par les vietnamiens pour se défendre. Une des entrées  ( ou sortie ) est ouverte au sol !

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi
Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Des accès sont complètement dissimulés sous les feuilles mortes du chemin. C'est pour nous la grosse surprise !

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Nous voilà devant l'entrée ! Claustrophobes s'abstenir !

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi
Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi
Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Créés par les Viet Minh sous l'Indochine française  ( 20 km ) les tunnels se sont développés lors du conflit américano-vietnamien jusqu'à faire plus de 200 km de long.  Les galeries font en moyenne 1 m de haut pour 50 cm de large. il est impossible de se croiser ( ils avaient dû instaurer un sens unique ? ). A genoux la tête touche le plafond. Par endroits il faut carrément se coucher et ramper à la force des coudes . Et puis il y a eu ce dénivelé et pas d'escalier pour accéder à la suite. Mes jambes étaient trop petites pour franchir l'obstacle. L'Hom marchait  ou plutôt rampait devant et tentait en vain de me tirer par les poignets. C'est alors que le monsieur derrière moi m'a soulevée par les fessiers. Mortifiée mais polie j'ai lâché un "merci" auquel il répondit " tout le plaisir était pour moi " ! Je n'ai même pas pu me retourner pour le fusiller du regard !!!

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Tout au long du parcours nous avons découvert l'organisation d'une vie souterraine incroyable. Des salles de réunion étaient prévues. L'aération et la sortie des fumées de cuisine étaient déviées de telle sorte que les observateurs ne pouvaient jamais savoir où étaient les vietnamiens.

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Des sorties de secours avaient été aménagées pour les touristes fatigués ou angoissés. Par curiosité et aussi par orgueil je suis allée au bout du parcours. A la sortie , laborieuse parce que étroite , le guide et les prudents restés à attendre dehors se sont mis à applaudir. Je sus alors que ces ignobles avaient fait le pari qu'à mon âge je n'irais pas jusqu'au bout ! Il ne faut jamais sous-estimer Petitgris ! Mais je confesse que la tasse de thé gracieusement offerte à la sortie fut la bienvenue ! En regardant autour de nous, nous avons constaté que la nature reprenait très lentement ses droits . Mais pas de sous-bois encore : le sol reste net ! L'absence d'insecte aussi est surprenant !

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Une bouche d'aération a été ici camouflée en termitière.

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Tout le long des pièges, tous plus sophistiqués les uns que les autres, étaient disposés. Personne n'a pu en ressortir vivant, il y avait une espèce de raffinement pour atteindre le but : la mort !

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Après la visite un petit musée montre toutes les sortes de pièges utilisés  ( je vous en fais grâce ! )  et des mannequins évoquent les réunions pour discuter de la suite des opérations.

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Une maquette montre une coupe du terrain avec les galeries.

Je suis vraiment contente d'y être allée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 06:00
Le Kamchatka : mon rêve impossible !

A l'extrême est de la Sibérie il est une presqu'île de 1250 km de long sur 450 km de large qui n'est ouverte au tourisme que depuis 1990. Le Kamchatka est une péninsule volcanique russe qui s'avance dans l'océan Pacifique. La péninsule est montagneuse , elle possède des lacs . Paradisiaque allez-vous me dire. mais observez les fumerolles  : elle est volcanique.

Le Kamchatka : mon rêve impossible !

La presqu'île compte environ 250 volcans dont 29 sont actifs !

Le Kamchatka : mon rêve impossible !
Le Kamchatka : mon rêve impossible !

Une partie de ses volcans est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1996. Sur ce territoire grand comme la France il n'y qu'une seule route. Les déplacements se font souvent en hélicoptère  ce qui permet en plus d'admirer le paysage.

Le Kamchatka : mon rêve impossible !

Après une éruption, le paysage est brûlé. Il faudra du temps pour que la nature reprenne ses droits .

Le Kamchatka : mon rêve impossible !
Le Kamchatka : mon rêve impossible !
Le Kamchatka : mon rêve impossible !

La presqu'île compte aussi de nombreux geysers et des sources d'eau chaude.

Le risque sismique y est très fort. En 1952 un tremblement de terre de magnitude 9 y avait été enregistré .  En 2006 il était de 7,9.

Le Kamchatka : mon rêve impossible !

Dans le centre de la péninsule la vallée des geysers était l'endroit où se rendaient les touristes. En 2007 elle fut grandement endommagée par un important glissement de terrain.

Le Kamchatka : mon rêve impossible !

Les montagnes du Kamchatka ont de 1500 à 4870 m de haut. La péninsule est couverte de neige et de glace 10 mois par an. Pour y aller choisir juillet et août.

Je suis allée voir le site des voyagistes qui proposent un séjour de 13 jours pour 8450€ au départ de Moscou. Prévoir 1000€ de plus pour le vol aller-retour Moscou- France. Le voyagiste explique que c'est le coût de l'hélicoptère sur place qui fait monter les prix .

Le Kamchatka : mon rêve impossible !

La faune y est importante. La quantité d'ours bruns fait la célébrité de la presqu'île.

Le Kamchatka : mon rêve impossible !
Le Kamchatka : mon rêve impossible !
Le Kamchatka : mon rêve impossible !

Les ours profitent de la présence dans les eaux d'une grande variété de saumons pour y faire des pêches fructueuses.

Seriez-vous tentés par ce voyage ? Ou comme moi, vous contenterez-vous d'en rêver ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage Rêve
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 06:00
Au fil du Danube .

C'est à Budapest que nous embarquons à bord du bateau de croisière : le Beethoven.

Il est à quai sur le Danube. A l'ouest nous avons Buda et à l'est Pest  qui ont été réunies pour former la capitale de la Hongrie.

Au fil du Danube .
Au fil du Danube .

Le bateau est à taille humaine : 110 m de long et 11,40 m de large. Les cabines sont confortables et il comporte de sympathiques salons où se délasser. Il peut accueillir 180 passagers et compte 35 membres d'équipage.

Au fil du Danube .
Au fil du Danube .

Nous restons à bord, ravis d'être enfin sur le beau Danube bleu. Ce fleuve  sert de trait d'union entre les deux parties de la ville jadis séparées.

Au fil du Danube .

Nous partons en fin de journée  ce qui nous permet de voir la ville illuminée.

Au fil du Danube .
Au fil du Danube .

La première escale se fait en Slovaquie dont la capitale est Bratislava. Jolie ville dont la statue la plus célèbre est le badaud , un égoutier sortant de la bouche d'égoûts.

Au fil du Danube .

Nous arrivons en Autriche dans la célébrissime Vienne. Le palais impérial nous nous contentons de passer devant car j'avais eu l'occasion de le visiter lors d'une semaine viennoise.

Au fil du Danube .
Au fil du Danube .

Nous avons choisi d'aller à Hietzing où se trouve le Schönbrunn qui fut la résidence d'été de la famille impériale.. Son parc à la française fut dessiné en 1695 par un élève de Le Nôtre , Jean Tréhet.

Au fil du Danube .

Parcourir la vallée de la Wachau est un ravissement. La jolie ville de Durnstein est surtout célèbre parce que le roi Lion Coeur de Lion y fut retenu prisonnier par le duc Léopold V de Babenberg lors de la troisième croisade.

Au fil du Danube .
Au fil du Danube .

Doucement nous arrivons en Basse Autriche, à Melk. La ville possède une abbaye qui possède une bibliothèque remarquable. Le narrateur du livre Au nom de la Rose  de Umberto Eco , est originaire de cette abbaye.

Au fil du Danube .
Au fil du Danube .

La ville de Grein est surnommée la perle du Studengau.

Au fil du Danube .

Lors d'une escale à Linz au nord de l'Autriche, il ne faut pas manquer d'aller sur la place principale. L'architecture y est baroque. La colonne de la Trinité date de 1723 , elle mesure 20 m de haut et est en marbre blanc. c'est l'emblème de la ville.

Au fil du Danube .

Ces maisons sur fond de verdure annoncent la fin de notre croisière. Nous arrivons à Passau en Allemagne , plus précisément en Bavière. Il nous faut à regret quitter Beethoven, un bateau que j'ai beaucoup aimé. D'ailleurs c'est pour cela que j'ai fait le minimum de visites pour profiter au maximum de la vie à bord.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche