Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 06:00
source du Net

source du Net

---> Plus une chose est difficile, plus elle exige d'art et de vertu .

                                                                          Aristote

 

---> Celui qui a confiance en lui mènera les autres .

                                                                         Horace

 

---> Il n'y a pas de plus grande joie que celle que l'on n'attend pas. 

                                                                         Sophocle

---> La conscience d'avoir bien agi est une récompense en soi .

                                                                         Sénèque

 

---> Ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde.

                                                                         Aristote

 

---> Il reste toujours un peu de parfum à ,la main qui donne des roses

                                                                        Confucius

 

 

Nos anciens étaient de sages visionnaires !

Et celle-ci pour la fin :

 

---> Science sans conscience n'est que ruine de l'âme !

                                                                       Rabelais

dessin du Net

dessin du Net

Partager cet article

Repost 1
Published by Petitgris - dans oeuvres
commenter cet article
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 06:00
Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno

Ce tableau pourrait être une photo tant les détails y sont précis. C'est une aquarelle réalisée par un peintre andalou contemporain.

Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno

Très souvent il peint  des scènes de sa région natale. Il est né en 1957 à Malaga .

Le beau soleil du sud de l'Espagne inonde ses toiles .

Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno

Toute la finesse des sculptures du bois ressortent sur cette façade.

Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno

Il a réussi à peindre les dentelles de la fontaines aux lions de l'Alambra !

Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno
Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno

Les petites  cours fleuries de l'Andalousie et même celle très fournie de Cordoue sont reproduites au détail près ! Et toujours ce beau soleil !

Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno

Pourtant il a aussi peint une ruelle espagnole après l'averse .

Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno

Une jolie terrasse que l'on devine ancienne en voyant son toit.

Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno

La petite boutique du fleuriste sur la place du village. Quelle précision là aussi !

Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno

Quand on naît à Malaga on aime la mer . Ses paysages marins sont très beaux.

Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno
Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno
Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno

J. G. Bueno peint aussi des portraits . Des femmes andalouses bien sûr  mais aussi des chevaux que l'on retrouve dans plusieurs de ses tableaux. Son oeuvre est très fournie.

Les aquarelles de Jose Gonzalez Bueno

Toute en douceur cette jeune rêveuse.

portrait du Net

portrait du Net

Très tôt Jose Gonzalez Bueno a assisté aux cours de l'Académie des Arts où il apprend les rudiments du dessin et de la peinture à l'huile mais surtout la théorie de la couleur et de la composition. il commence à s'intéresser à l'aquarelle en raison des variations infinies de tons possible convenant à ses capacités de dessin.

Autodidacte il étudie la technique des maîtres britanniques de 1850 à 1900 ( époque victorienne ). Il se concentre aussi sur les aquarelles viennoises de la même époque et les orientalistes en général.  [ documentation du net ]

Ses aquarelles sont dans de grandes collections en Espagne, en France, au Vénézuela et au Japon .

 

Connaissiez-vous ce peintre contemporain ? Aimez-vous les aquarelles ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans oeuvres
commenter cet article
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 06:00
A la conquête du plus haut sommet du monde.

Lors de la sortie du film en 2015 je partais en voyage. Je viens d'avoir l'opportunité de le regarder : un grand moment d'émotion !

Synopsis : Inspiré d'une désastreuse tentative d'ascension de la plus haute montagne du monde, Everest suit deux expéditions distinctes confrontées aux plus violentes tempêtes de neige que l'homme ait connues. Luttant contre l'extrême sévérité des éléments, le courage des grimpeurs est mis à l'épreuve par des obstacles toujours plus difficiles à surmonter. Alors, le rêve de toute une vie se transforme en un combat acharné pour leur salut.

Ce film de Baltazar Kormakur est une adaptation de l'ouvrage autobiographique " Tragédie de l'Everest " écrit par le journaliste et alpiniste Jon Krakauer en 1997. Désastre de 1996 durant lequel 8 alpinistes réputés ont péri dans une redoutable tempête.

Distribué par Universal Pictures International France ce film a reçu 3 nominations. La réalisation est impeccable, les images sont à couper le souffle .

A la conquête du plus haut sommet du monde.
A la conquête du plus haut sommet du monde.

Une partie du film a réellement été tournée au Népal.. Certaines séquences ont été tournées dans les Alpes italiennes , région Trentin Haut Adige. Les scènes ont été tournées à 4870m , les acteurs ont pu se rendre compte combien la montagne peut être dangereuse. La traversée des crevasses sur des échelles jetées par-dessus fait trembler mais le pire est à venir ! L'action du froid sur l'organisme est très bien évoquée .

Ce film a coûté 65 millions de dollars.

A la conquête du plus haut sommet du monde.

A gauche l'américain Beck Weathers , l'un des rares rescapés. Il avait été laissé pour mort et a survécu miraculeusement .  Il a eu le nez et les mains complètement gelés. A ses côtés l'acteur Josh Brolin qui joue son rôle dans le film.

Mon avis : J'ai beaucoup aimé ! Je suis une passionnée de montagne : elle me fascine ! Mais de plus ce film fait réfléchir à des questions existentielles sur soi-même , la Nature et le dépassement de soi à 8848 m .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans oeuvres
commenter cet article
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 06:00
J'ai succombé à la tentation avec Outlander .

Il y a quelques temps déjà j'avais eu l'occasion de découvrir le tome 1 de cette saga : " Le chardon et le tartan ". Il m'avait été chaudement recommandé par mes enfants qui en Suisse avaient pu voir à la télé l'adaptation qui en avait été faite.

L'histoire :

Après une longue séparation due à la seconde guerre mondiale , Claire Randall, infirmière à la British Army et son mari Franck Randall, professeur d'histoire, tentent de se retrouver pour une seconde lune de miel à Inverness, en plein coeur des Highlands. 

Pendant que Franck entreprend des recherches généalogiques sur sa famille, Claire visite les environs. Elle a entendu parler des coutumes du culte druidique et décide d'aller voir les menhirs de la colline de Cragh na Dun. Elle finit par mystérieusement traverser les pierres et se retrouve plus de 200 ans en arrière, pendant les rebellions jacobites de la première moitié du XVIIIème siècle.

En 1743 donc; elle rencontre l'ancêtre de son mari, Jack Randall, un sadique de la pire espèce mais rencontre aussi l'un des protagonistes de la rebellion, le fringant guerrier des Highlands, Jamie Fraser.

Mon avis :

Ce qui n'est à la base qu'une fiction, revêt un intérêt certain quand une personne du XX ème siècle se retrouve dans les conditions de vie et d'hygiène du XVIIIème !

Tout demande une adaptation : la politesse, les vêtements, les soins, Bien sûr Claire va trouver l'amour et c'est à la demande de son mari ( du 18°s ) qu'elle va tenter de retraverser le menhir pour accoucher au 20°s en mettant toutes les chances de son côté pour avoir un bébé en bonne santé.

Dans le tome 2,  20 ans sont passés, sa fille est adulte et son mari du XX°s meurt alors qu'il allait la quitter. Que va-t-elle faire ? Elle décide de retraverser le menhir pour retrouver son mari de coeur, celui qui est le père de sa fille. Tous deux vont vivre des épreuves mouvementées, ils vont connaître la barbarie des pirates, la difficile reconstruction d'une vie quand on a tout perdu , les complots et la fuite quand ils sont recherchés. Rien ne leur est épargné dans les tomes suivants, ils seront obligés de se réfugier en Caroline du Nord ...où se prépare la Révolution.

J'ai succombé à la tentation avec Outlander .

Je viens de commencer le tome 5 où ils vont devoir affronter la guerre d'Indépendance.

La romancière américaine Diana Gabaldon sait nous maintenir en haleine. Ses détails historiques sont impressionnants et nous font vivre l'aventure comme si nous y étions.

Il est amusant de constater que plus le roman avance, plus les tomes sont gros ! Le tome 2 compte 953 pages et le tome 6 en a  1531 !

Je suis sûre d'aller jusqu'au bout !

Connaissez-vous cette saga ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans oeuvres
commenter cet article
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 06:00

Donald Zolan a dit : " J'adore les petits enfants, la façon dont leurs yeux brillent d'excitation lorsqu'ils s'éveillent au monde qui les entoure.
C'est une période merveilleuse, un moment où chaque nouvelle découverte est un nouveau moment magique ".

Allons les surprendre dans ces découverte du monde :

Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )

Ne sont-ils pas adorables ?

Vous en voulez d'autres ? suivez-moi !

Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )
Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )

Cette plongée dans le monde de l'enfance vous a plu ?

Je vous présente l'auteur de ces toiles : monsieur Donald Zolan , un américain.

Donald Zolan, peintre des enfants  ( 2 )

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans oeuvres
commenter cet article
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 06:00

Donald Zolan est reconnu en Amérique comme le premier artiste des enfants.

Son travail célèbre la joie de l'enfance avec toute son innocence, sa force et son amour.

Zolan sait capturer les moments magiques de l'enfance. Jugez plutôt :

Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )

Donald Zolan a eu une enfance heureuse voire idyllique. Cela explique sans doute sa nostalgie et sa fascination pour cette période de la vie.

Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )
Donald Zolan, le peintre des enfants   ( 1 )

N'est-ce pas là une oeuvre rafraîchissante ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans oeuvres
commenter cet article
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 06:00

AVEC LE PAIN

A vot' bon coeur !

A vot' bon coeur !

Grrrr !

Grrrr !

C'est le pied !

C'est le pied !

AVEC UN OEUF

Evasion ! suivez les empreintes...

Evasion ! suivez les empreintes...

Maternité !

Maternité !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans oeuvres
commenter cet article
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 06:00
Faut tout faire soi-même !

Faut tout faire soi-même !

Affaire pressante...

Affaire pressante...

Berger et son troupeau !

Berger et son troupeau !

Flipper a la banane !

Flipper a la banane !

Tu veux ma photo ?

Tu veux ma photo ?

Discussion ...

Discussion ...

Si tu nous jouais un petit air ?

Si tu nous jouais un petit air ?

Bain de fraîcheur ...

Bain de fraîcheur ...

Cure amaigrissante !

Cure amaigrissante !

La vengeance d'une pomme !

La vengeance d'une pomme !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans oeuvres
commenter cet article
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 06:00
Narbonne branche l'Aspirateur.

Voila ce que nous avons eu la surprise de voir en passant devant le local abandonné depuis des années.

Narbonne branche l'Aspirateur.

Ce local préalablement destiné au traitement automatisé des ordures ménagères était devenu inutile et restait en souffrance.

Depuis peu, un accord a enfin eu lieu et il commence une nouvelle vie. Il devient le lieu d'art contemporain qui manquait à Narbonne.

Narbonne branche l'Aspirateur.

Il ne s'agit pas d'un musée mais d'un lieu d'exposition et de création pour mettre l'art contemporain à la portée du public.

Ce bâtiment de béton brut et de verre offre de très importantes surfaces d'exposition sur une superficie d'environ 800 m² .

La première exposition concerne les oeuvres d'un artiste de renommée internationale : Erro. Islandais établi à Paris depuis de nombreuses années, il est le maître de la figuration narrative. Il propose un travail d'une débordante vitalité et d'une diversité déroutante.

Narbonne branche l'Aspirateur.

Ses toiles sont un étourdissant bombardement d'images qui s'alimente à toutes les sources depuis la peinture classique jusqu'aux coupures de presse en passant par la BD, les Comic's, le Pop Art ou encore les estampes érotiques japonaises ou indiennes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans oeuvres
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 06:00
Les trompe l'oeil : suite et fin !

Ne vous y fiez pas : fenêtres, terrasse, échelle et personnages : tout est faux. Il s'agit d'un grand mur plat.

Les trompe l'oeil : suite et fin !

Vous avez reconnu le Chat...mais saviez-vous qu'il savait maçonner ?

Un peu de poésie...
Un peu de poésie...

Un peu de poésie...

Les trompe l'oeil : suite et fin !

Mais non ce pauvre chien n'a pas dû briser la vitre pour pouvoir manger !

Les trompe l'oeil : suite et fin !

Encore des balcons et personnages peints; le mur d'origine était plat et sans ouverture !

Les trompe l'oeil : suite et fin !

Un mur tel que j'en avais vu aux USA. Je trouve drôle que son regard semble fixer les poubelles de rue !

Les trompe l'oeil : suite et fin !

Excellent ce mur éventré sensé nous montrer l'intérieur des pièces. Le réalisme est poussé, jusqu'à nous montrer le ciel par la charpente effondrée.C'est en réalité un mur plat et uni !

Très bel effet là encore...

Très bel effet là encore...

Les trompe l'oeil : suite et fin !

Un de mes préférés : une bibliothèque géante en plein air !

Ils ont bien du mérite , merci à ces artistes qui mettent couleur et beauté dans nos villes !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans oeuvres
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche