Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 11:30
Le  sourire  du  jour  #  455

" Allez, tous avec moi : flexion...extension !! "

La grenouille fait sa culture physique sur la tige d'une fleur . 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire grenouille
commenter cet article
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 06:00
Bosa la belle sarde !

Dès notre arrivée je suis tombée sous le charme de Bosa. La ville est située sur la côte nord ouest de la Sardaigne et sur le fleuve Temo. 

Bosa la belle sarde !

Au loin le  vieux pont roman. 

Bosa la belle sarde !

et sur les hauteurs, l'imposante masse du château Malaspina qui date de 1112. Un grand complexe défensif . 

Bosa la belle sarde !

Le fleuve Témo traverse la ville. C'est le seul fleuve navigable en Sardaigne : on peut y naviguer pendant 5 km . Il est un lieu calme pour abriter les barques des pêcheurs.

Bosa la belle sarde !

Nous nous dirigeons vers le vieux quartier de la ville. 

Bosa la belle sarde !

La placette Costituzione est occupée en son centre par une grande fontaine. 

Bosa la belle sarde !

Les rues sont pavoisées car le 2ème dimanche de septembre a lieu la fête Nostra Signora de Regnos Altos avec une longue procession. A l'arrière plan de la photo on aperçoit le dôme de la cathédrale. 

Bosa la belle sarde !

Souvent les ruelles possèdent des passages aériens entre les maisons qui se font face. 

Bosa la belle sarde !
Bosa la belle sarde !
Bosa la belle sarde !

Dans la rue une porte est ouverte. Il s'agit de la petite église Santa Croce . Elle est bien décorée ainsi que son plafond. 

Bosa la belle sarde !

D'autres étroites ruelles se succèdent : fraîcheur garantie l'été !

Bosa la belle sarde !
Bosa la belle sarde !

Sur les rebords des fenêtres des statuettes comme ce violoniste ou encore ce couple de pigeons. 

Bosa la belle sarde !
Bosa la belle sarde !

Cette porte rappelle qu'il n'y a pas si longtemps, dans les années 1950 la Sardaigne était une terre inhospitalière. Les nombreux marécages attiraient les moustiques et la malaria fut la cause de nombreux décès. Il fallut assécher les marécages et planter les eucalyptus qui assèchent les sols. Une énorme campagne de démoustication fut entreprise et réussie grâce au DDT . Les bâtiments traités étaient marqués comme ici !

Bosa la belle sarde !

Maintenant que la zone est sûre, promenons-nous sans crainte dans les rues où flottent de joyeux pavillons. 

Bosa la belle sarde !

Les chats profitent calmement du soleil sans se soucier du groupe qui passe près d'eux. 

Bosa la belle sarde !

J'ai aimé les portes comme celle-ci !

Bosa la belle sarde !

Une brodeuse nous montre avec fierté son travail. Elle réalise des boucles d'oreille en fil amidonné ! Bien sûr elle propose aussi toutes les broderies et tissages classiques .

Partager cet article

Repost 0
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 11:30
Le  sourire  du  jour  #  454

" Quoi ma queue ? Qu'est-ce qu'elle a ma queue ?  "

Les oiseaux exotiques ont un plumage qui ravit le regard 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire oiseau
commenter cet article
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 06:00
Le puits sacré de Santa Cristina
Le puits sacré de Santa Cristina

Sur le haut plateau basaltique de l'Abbasanta, au milieu de forêts de chênes liège et d'oliveraies se trouve le site nuragique le mieux conservé et le plus incroyable : le puits sacré de Santa Cristina. 

Le puits sacré de Santa Cristina Le puits sacré de Santa Cristina

Sur une aire d'environ 1 ha se trouve un puits datant de l'an 1000 avant JC . Il témoigne d'une des plus riches périodes de la civilisation nuragique.Le puits est entouré d'une double rangée de murailles en pîerre qui lui donnent l'aspect d'un trou de serrure. 

Le puits sacré de Santa Cristina
Le puits sacré de Santa Cristina

Il est construit en basalte poli, d'une très belle finition. 

24 marches permettent d'accéder au fond du puits . Les parois latérales se resserrent fortement vers les profondeurs, accentuant l'effet d'une vertigineuse perspective. 

Le puits sacré de Santa Cristina

En haut, 11 marches antipodiques semblent refléter celles de l'escalier. 

Le puits sacré de Santa Cristina

Le fond du puits forme une vasque souterraine . La source continue de l'alimenter !

Le puits sacré de Santa Cristina

L'eau est abritée par une voûte souterraine en tholos ( coupole ) 7 m plus haut le clef de voûte du tholos est percée d'un trou de lumière circulaire qui, aux équinoxes de mai et septembre, laisse passer les rayons du soleil qui illuminent le fond du puits. 

Le puits sacré de Santa Cristina

Vu par le dessus et à l'extérieur, le trou de lumière fait une trentaine de cm de diamètre. 

Le puits sacré de Santa Cristina
Le puits sacré de Santa Cristina

A proximité les vestiges de deux grandes huttes contigües et une aire circulaire évoquant une place publique. L'une des huttes présente tout autour une rangée de pierres laissant à penser que les gens s'y asseyaient, elle est dite "hutte des Assemblées " . D'aitres vestiges de constructions proches auraient pu héberger des pélerins. Le puits était le lieu où se pratiquait le culte de l'eau.  

Le puits sacré de Santa Cristina

Au loin nous apercevons un petit nuraghe . Son diamètre au sol est de 3m50.

Le puits sacré de Santa Cristina
Le puits sacré de Santa Cristina

Petite halte rafraîchissante où nous pouvons voir une collection d'outils servant aux travaux sardes. Nous aurons aussi une dégustation de miels d'asphodèles, eucalyptus, safran accompagnés de ricotta, melon etc...

Le puits sacré de Santa Cristina

Notre étape suivante est la ville de Bosa .

Partager cet article

Repost 0
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 10:30
Caters News agency

Caters News agency

" Je m'entraîne car cette année je veux être la vedette de la crèche à Noël ! "

Anana, jeune ourse blanche, se repose sur la paille au North Carolina Zoo 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire ourse
commenter cet article
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 05:00
Le nuraghe de Barumini

Nous arrivons sur un site qui va nous emmener dans la préhistoire. Déjà nous apercevons l'ancienne forteresse 

Le nuraghe de Barumini
Le nuraghe de Barumini

Nous voici sur un site archéologique sur lequel se trouvent les vestiges de constructions défensives préhistoriques. Il se trouve à 238 m d'altitude.Ce type de construction cyclopéenne appelé nuraghe est caractérisé par l'érection de tour conique tronquée formée de mégalithes. 

Le nuraghe de Barumini

La guide nous propose la visite de la forteresse utilisée entre les XIII ème et VI ème

 siècles avant JC. 

Le nuraghe de Barumini
Le nuraghe de Barumini

La tour centrale a trois étages d'une hauteur de 18m60 est construite avec des blocs de basalte.

Le nuraghe de Barumini

Des couloirs forment un véritable labyrinthe.

Le nuraghe de Barumini
Le nuraghe de Barumini

Nous dominons ! 

Le nuraghe de Barumini

Vue plongeante sur une cour intérieure.

Le nuraghe de Barumini
Le nuraghe de Barumini

Rien ne nous sera épargné : ni les couloirs étroits ni les échelles ! ( celle-ci n'est pas d'époque bien sûr ! )

Le nuraghe de Barumini
Le nuraghe de Barumini

Des salles voûtées à encorbeillement qui doivent dater de l'an moins 1100.

Le nuraghe de Barumini

Encore un passage étroit et sombre : claustrophobe s'abstenir !

Le nuraghe de Barumini

Ceux qui ne sont pas encore montés paraissent bien petits ! 

Le nuraghe de Barumini

Dernier escalier !!!

Le nuraghe de Barumini

A l'extérieur des murs d'enceinte s'étendait un village composé d'une cinquantaine de cabanes

Le nuraghe de Barumini

Les fouilles eurent lieu entre 1949 et 1956. Ce site est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité à l'Unesco depuis 1997.

Le nuraghe de Barumini

En reprenant la route nous voyons cette grosse conduite d'eau : elle amène l'eau pour l'irrigation. 

Partager cet article

Repost 0
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 10:30
Le  sourire  du  jour  #  452

" Comment appelles-tu cette herbe hilarante déjà  ??? " 

Fou-rire chez les chimpanzés. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire singe
commenter cet article
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 05:00
Le site pré-romain de Nora

Alors que nous nous dirigeons vers le sud de l'île de la Sardaigne, la végétation change !

Le site pré-romain de Nora

Nous sommes arrivés à Nora tout au sud de la Sardaigne. 

Le site pré-romain de Nora

Sur le promontoire du cap de Pula se dresse la tour espagnole de Coltellazo qui date du XVIème siècle. Ces tours sont nombreuses sur les côtes sardes et sont dispodées pour qu'elles se voient les unes les autres afin de communiquer par signaux lumineux. Elles avaient surtout un rôle défensif contre les sarrasins. 

Le site pré-romain de Nora

La longue plage de sable fin de Nora attire beaucoup de monde l'été. 

Le site pré-romain de Nora

Les oiseaux de mer sont habitués à voir du monde : même pas peur le cormoran !

Le site pré-romain de Nora

Mais Nora n'est pas qu'une belle plage. Elle est aussi la ville la plus ancienne de Sardaigne avec des vestiges puniques, pré-romains et romains. 

Le site pré-romain de Nora

Il reste suffisamment de vestiges pour pouvoir imaginer la vie des gens de ce temps là . 

Le site pré-romain de Nora
Le site pré-romain de Nora
Le site pré-romain de Nora

Certainses constructions sont groupées alors que d'autres sont à l'écart. 

Le site pré-romain de Nora
Le site pré-romain de Nora

Dans l'emplacement de certaines villas de belles mosaïques sont encore visibles. 

Le site pré-romain de Nora

La rue principale du village. Combien sont passés là ?

Le site pré-romain de Nora

Les colonnes de l'atrium de ce qui avait dû être une superbe demeure. 

Le site pré-romain de Nora
Le site pré-romain de Nora

Il semblerait que ce soit les thermes avec les piscines. Certains thermes étaient marins car il y a des escaliers qui descendent dans la mer. D'ailleurs toute une partie de l'antique cité est sous les eaux de la Méditerranée et ne peut être fouillée. Une autre partie appartient à l'armée italienne et ne peut pas non plus être fouillée. 

Le site pré-romain de Nora

Cependant les fouilles continuent ..à la pioche ! Nous sommes loin du petit pinceau ! La demoiselle vit dangereusement !

Le site pré-romain de Nora
Le site pré-romain de Nora

Encore une très belle mosaïque au sol !

Le site pré-romain de Nora

Certaines parties du site sont léchées par la mer !

Le site pré-romain de Nora

Il semblerait que certaines villas étaient dotées d'une baignoire !

Le site pré-romain de Nora

Le théâtre romain est relativement bien conservé et reçoit souvent les concerts estivaux. 

Le site pré-romain de Nora

Nous sortons du site antique pour regagner la plage par un sentier au bord de mer. 

Le site pré-romain de Nora

Beaucoup de personnes de notre groupe vont profiter de la plage et faire quelques brasses ! L'eau est à 27° !

Le site pré-romain de Nora
Le site pré-romain de Nora

Je décide de marcher jusqu'à la petite église de Saint Efisio. Elle est malheureusement fermée. Nous devrons nous contenter d'en faire le tour. 

Le site pré-romain de Nora

Le soleil ne tarde pas à décliner. Il est temps de récupérer les baigneurs pour retourner vers Cagliari

Le site pré-romain de Nora
Le site pré-romain de Nora

Nous passons devant une raffinerie gigantesque...

Le site pré-romain de Nora

puis devant une ferme d'élevage de moules. 

Le site pré-romain de Nora

Nous regagnons notre chambre d'hôtel juste pour assister au coucher du soleil. 

Partager cet article

Repost 0
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 10:30
Le  sourire  du  jour  #  451

" Tu as encore oublié de mettre le haut de ton pyjama ! " 

Maman zèbre et son petit de sang-mêlé ! Le zébrâne est le résultat du croisement d'une zèbre et d'un âne. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire zèbre
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 05:00
De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

La tour de l'éléphant présente elle aussi des espaces non fermés . 

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .
De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

Il est possible d'y monter à condition de ne pas craindre les escaliers !

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

De là, on jette un regard sur les toits de Cagliari 

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .
De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .
De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

Nous passons ensuite la porte aménagée sous la tour. L'occasion de remarquer le système défensif de la double herse : l'une au milieu et l'autre à l'extérieur !

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .
De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

Mais pourquoi " tour de l'éléphant" ? La réponse se trouve de ce côté ! Je m'attendais à quelque chose de grand, d'impressionnant... Et il nous a fallu un moment pour découvrir la petite statue ! Il aurait été gage de protection et de fidélité !

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

Dans le vieux Cagliari les rues sont particulièrement étroites ...pour se protéger de l'ardent soleil d'été !

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .
De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

Dans les rues anciennes de nombreuses boutiques pour les amateurs de shopping 

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

C'est devant celle-ci que nous avons préféré nous arrêter ! Les glaces sardes sont vraiment délicieuses : je vous les recommande !

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .
De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

Nos pas nous mènent devant le palazzo Civico autrement dit l'hôtel de ville actuel. Sa façade à portiques est de style néo-gothique avec des fenêtres géminées. On remarque les deux petites tours octogonales.

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .
De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

Sur l'une des faces un panneau avec des sculptures et blasons. Les dates sont en partie effacées, j'ai pu voir 1793 et 1848.

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

Il est agréable de regarder les vitrines en passant à l'abri sous les arcades. 

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

Le bus nous ramène avec un arrêt photo devant le port 

De la tour de l'éléphant à l'hôtel de ville .

avant de nous déposer à notre hôtel Panorama. Il est l'heure d'aller déjeuner et nous avons une salle à manger avec service à table. Ce n'est pas bien sûr le luxe des salles de restaurant promises avec les petites tables. Mais la grande tablée fera l'affaire : ne boudons pas notre plaisir ! Nous aurons des pâtes ( comme chaque jour mais toujours préparées différemment ! )puis de la dinde  / pommes de terre et un gâteau à la crème : de quoi nous mettre en forme pour la visite de l'après midi. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche