Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 06:00
Le musée des traditions sardes à Nuoro.
Le musée des traditions sardes à Nuoro.

Bâti sur la colline Sant'Onofrio, le musée se présente comme un petit village avec ses rues et ses places. 

Le musée des traditions sardes à Nuoro.

Il présente des objets de la Sardaigne traditionnelle de la fin du XIXème et la première moitié du XXème siècle : mobilier, tissus...Le musée compte 18 salles mais en arrivant nous apprenons que beaucoup sont fermées car le musée est en restauration. 

Le musée des traditions sardes à Nuoro.
Le musée des traditions sardes à Nuoro.
Le musée des traditions sardes à Nuoro.

Nous y verrons quand même les vitrines regroupant les costumes traditionnels. Ils ont été portés puis donnés au musée. Ils diffèrent selon les villages. Ils se portent lors de fêtes de famille ou religieuses. Chaque détail a son importance. L'accent est mis sur la richesse des boutons et bijoux. 

Le musée des traditions sardes à Nuoro.

Petits boléros finement brodés à la main

Le musée des traditions sardes à Nuoro.

Peinture représentant une fête au village

Le musée des traditions sardes à Nuoro.

Nous arrivons ensuite dans le pavillon dédié au carnaval. 

Les Thurpos sont vêtus de noir et l'Eritaju est vêtu de beige. 

L'Eritaju porte autour du cou une corde garnie de 5 petites brosses qui symbolisent les cinq doigts de la main. Le personnage représente un ecclésiastique et lorsque celui-ci aperçoit dans la foule une jolie jeune fille, il ne peut décemment pas la toucher. Il se précipite alors pour la frotter avec ses cinq doigts-brosses ...Cris et rires assurés !

Le musée des traditions sardes à Nuoro.
Le musée des traditions sardes à Nuoro.

Les personnages vêtus de peaux de chèvres blanches et portant un masque cornu, sont les Is Boes. Ceux qui sont vêtus de noir et portent des masques noirs sont les Merdulas. 

Tous deux portent une importante collection de clochettes de taille différente, tant devant que derrière. La charge à porter avoisine les 30kg mais le bruit est assuré ! 

Le musée des traditions sardes à Nuoro.

Les différents instruments de musique utilisés sur l'île sont exposés là . 

Au mur, des tiges de bambou, souvent au nombre de trois ou quatre, sont appelés "biniou" !

Le musée des traditions sardes à Nuoro.

Nous sortons et reprenons le chemin inverse.

Le musée des traditions sardes à Nuoro.

En marchant pour rejoindre le bus nous passons à côté d'orangers

Le musée des traditions sardes à Nuoro.
Le musée des traditions sardes à Nuoro.

et de figuiers de Barbarie croulant sous les fruits. Dommage, nous n'avions pas les gants protecteurs !

Partager cet article

Repost 0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 11:30
Le  sourire  du  jour  #  443

" Dis mamamn, pourquoi as-tu de si grandes jambes ? " 

Le petit gorille a l'air perplexe devant la taille adulte !

Partager cet article

Repost 0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 06:00
Porto Cervo : le St Tropez sarde !

Le bus nous amène à Porto Cervo, le luxueux joyau de la côte d'émeraude italienne  ( Costa Smeralda ) . 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !

De suite le ton est donné par les luxueuses villas . C'est le rendez-vous de la Jet Set mondiale! 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !

La longue villa blanche qui se trouve au milieu de la photo est la villa Certosa, 2500m²  habitables . Elle a été vendue à Vladimir Poutine par Silvio Berlusconi . 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !
Porto Cervo : le St Tropez sarde !

Le village a été entièrement pensé par l'architecte designer italien Luigi Vietti en 1962 pour les besoins d'un programme de promotion immobilière touristique du prince milliardaire Karim Aga Khan IV . Les vitrines arborent les noms des grandes enseignes de luxe : ne pas entrer sous peine de voir sa carte bleue exploser !

Porto Cervo : le St Tropez sarde !

On y trouve le port le mieux équipé pour recevoir les grands yachts de luxe ( 700 environ )

Les passerelles sont parfois fermées pour ne pas déranger des hôtes illustres. 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !

Nous quittons ce monde fortuné par un petit pont de bois. 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !
Porto Cervo : le St Tropez sarde !

Nous débouchons sur une jolie petite plage où, à notre grand étonnement; il n'y a personne. 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !
Porto Cervo : le St Tropez sarde !

La marina est fort sympathique et les bateaux y sont de taille raisonnable ! 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !

Le mieux est de prendre le petit train touristique qui fait le tour du village avec des commentaires en français ( nous avions demandé ! ) pour 7€ par personne. 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !

Vous l'aurez compris, le luxe est de mise aussi à l'intérieur du village ! 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !
Porto Cervo : le St Tropez sarde !

Nous passons devant la petite église Santa Maris. 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !

Nous longeons de hauts murs de pierre. C'est là que se sont installés les milliardaires russes et les émirs. Il est pour eux de bon ton de fermer le domaine par un portail en bois de génevrier soutenu par d'énormes rochers de granit sculptés par les eaux et le vent. 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !

Nous passons devant un autre port où sont regroupés les voiliers

Porto Cervo : le St Tropez sarde !

Nous reprenons notre bus pour la route qui mène à Budoni . 

Porto Cervo : le St Tropez sarde !

La nature est toujours aussi belle mais les occupants beaucoup plus modestes !

Porto Cervo : le St Tropez sarde !
Porto Cervo : le St Tropez sarde !

Lorsque nous arrivons au village-vacances Li Cucutti où le correspondant local Aeroviaggi nous oblige à loger alors que nous avions réservé un hôtel 4* en centre ville d'Olbia, c'est l'heure du repas, la piscine est déserte. Nous trouverons à notre arrivée un buffet complètement dévasté dont les plats n'ont pas été renouvelés !

A 22h un excité du micro a braillé jusque plus de 1 heure le matin avec une musique select : il a passé 5 fois "Alexandie, Alexandra " !!!

Quel contraste avec Porto Cervo !

Partager cet article

Repost 0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 11:30
Le  sourire  du  jour  #  442

La douche de l'éléphant. 

Et il a l'air d'aimer ça ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire éléphant
commenter cet article
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 06:00
L'île de Maddalena

Notre bus monte à bord du ferry, au port de Palau, pour nous emmener sur la plus grande des îles de l'archipel Maddalena. La traversée dure une vingtaine de minutes. 

L'île de Maddalena
L'île de Maddalena

Comme nous avons toujours Béatrice, la guide-animatrice de Aeroviaggi, qui ne sait pas et ne dit rien, nous nous contentons d'admirer . 

L'île de Maddalena

La ville de Maddalena est bientôt en vue !

L'île de Maddalena

Nous débarquons sur un quai encombré de marchands de chapeaux !

Ce que nous remarquons de suite, ce sont les maisons colorées du XVIIIème siècle. 

Béatrice nous propose un temps libre pour découvrir la vieille ville : nous acceptons avec enthousiasme. 

 

L'île de Maddalena

Nous déambulons dans les petites rues pentues où les commerces sont nombreux. 

Nous y avons dégusté une glace artisanale délicieuse !

L'île de Maddalena

L'hôtel de ville 

L'île de Maddalena

La statue de Garibaldi . Joseph Garibaldi est un homme politique italien né à Nice en 1807 et mort sur l'île de Caprera en 1882.

L'île de Maddalena

Les bougainvillers sont énormes !

L'île de Maddalena

Cet aigle, toutes ailes déployées nous a intrigués. Mais il ne fut pas possible de savoir si c'était en l'honneur de Napoléon ou parce que des aigles survolent l'archipel . 

L'île de Maddalena

Nous voici revenus sur le quai que nous allons longer. 

L'île de Maddalena

Sur ce balcon, pirate et flibustier rappellent que ces îles furent constamment menacées d'invasion et de pillage. 

L'île de Maddalena

Lorsque la grosse orange s'est ouverte, nous avons cru y trouver des rafraîchissements mais non, une jeune femme y faisait des crêpes !

Nous avons ensuite fait le tour de l'île en bus . Je vous laisse admirer. 

L'île de Maddalena
L'île de Maddalena
L'île de Maddalena
L'île de Maddalena
L'île de Maddalena

Des eaux turquoises et limpides. De petits ports tranquilles. De jolies villas . 

Maddalena est une île où il doit faire bon vivre. 

L'île de Maddalena

Nous pouvons apercevoir le pont de 600m qui relie Maddalena à l'île de Caprera.C'est le seul pont de l'archipel. Caprera est une île inhabitée où il n'y a qu'une seule maison : celle où Garibaldi vécut ses dernières années. Elle est à présent un musée. 

L'île de Maddalena

Nous passons près d'un nuraghe : construction de l'époque nuragique. 

L'île de Maddalena

Nous reprenons le ferry pour rejoindre la Sardaigne. 

L'île de Maddalena

Alors que nous approchons de Palau, la silhouette d'un rocher dont la forme rappelle celle d'un ours se détache sur le ciel bleu. C'est le "capo d'orso"  ou cap de l'ours. Ce rocher, qui domine à 120m de haut,  est connu depuis l'Antiquité et servait de repère aux marins. 

L'île de Maddalena

En descendant du ferry nous tombons sur cette carte de l'archipel Maddalena. Seule la plus grande île , Maddalena , est habitée. 

Partager cet article

Repost 0
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 11:30
Le  sourire  du  jour  #  441

" La valeur n'attend pas le nombre des années ! " 

Petit ourson a su pêcher son saumon seul comme un grand . 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire ourson saumon
commenter cet article
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 06:00

La période nuragique apparaît en Sardaigne au premier âge de bronze vers le XVIIIème siècle avant JC  . N'allez pas faire comme un rigolo du groupe qui prétendait que JC était Jacques Chirac !  Les vestiges de cette lointaine civilisation sont très nombreux sur l'île !

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

Dès le lever du jour nous partons à la découverte de la campagne sarde. Nous traversons les environs de Budoni

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

Notre guide "officielle " n'étant pas encore disponible, c'est Béatrice, une des animatrices du village-vacances d'Aeroviaggi qui nous accompagne. Bien que mariée à un sarde depuis 17 ans, les explications sont très limitées. Nous ne saurons donc pas ce qu'est cette tour de briques en haut du promontoire ! Nous imaginons donc qu'elle devait jouer un rôle défensif !

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.
Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

Les petits ports de plaisance se succèdent dans le golfe d'Arzachena, le long de la côte d'Emeraude.

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

Le paysage est hérissé de nombreux blocs de granit. 

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

Lorsque nous descendons du bus, un chat sarde nous accueille. Nous sommes près de Arzachena. 

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.
Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

Quelques pas et nous voilà face à la mystérieuse culture nuragique si présente en Sardaigne. Le tombeau des Géants de Coddu Ecchju est une sépulture collective. 

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.
Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

Il s'agit d'une chambre funéraire. A l'origine la structure entière était recouverte d'un tumulus ressemblant à une coque de bateau renversée. 

La partie frontale comporte une stèle avec une petite ouverture à la base qui donne dans la tombe. La mort était liée à la naissance selon le principe qu'elle est une re-naissance . 

Vue de profil

Vue de profil

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.
Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.
Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

Vues prises de l'arrière puis à l'intérieur du monument : on y aperçoit au fond la petite ouverture de la stèle frontale. 

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.
Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

Le monument se trouve au milieu de l'un des nombreux vignobles sardes. 

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

Nous continuons notre route pour Palau. 

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

Sur une hauteur un ensemble défensif assez important mais Béatrice ne sait pas ce que c'est !

Quand la Sardaigne nous parle de la culture nuragique.

La mer n'est jamais loin ! D'ailleurs mon petit doigt me dit que nous allons bientôt la prendre ! 

Partager cet article

Repost 0
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 06:00
Je vous retrouve très vite !

Je vous entends crier : "ENCORE ! "  et pourtant c'est vrai ! Je n'ai pas bien supporté le vide qui s'est fait à la maison ! Le départ des enfants est toujours un déchirement mais je surmonte en pensant que je vais aller les voir bientôt et surtout nous communiquons chaque jour :)

Je vous l'avais dit, les enfants de ma voisine sont venus la chercher pour la placer dans un petit studio au sein d'une maison de retraite médicalisée. Ayant enfin accepté de constater que son état physique s'était dégradé, elle paraissait s'y résoudre. Mais dimanche matin la voiture est partie très tôt ...sur la pointe des pneus ! Elle n'a pu se résoudre à venir nous embrasser une dernière fois, l'émotion était trop forte nous a dit ensuite sa fille. 

Je peux tout à fait le comprendre.  Mais chaque matin, ou chaque fois que je sors dans la cour, voir les volets obstinément clos me broie le coeur ! Avec l'Hom nous avons convenu de faire une escapade pour tenter de surmonter ce vide . Pas d'avion cette fois , pire et beaucoup plus risqué : le train !!! En effet sud-rail parle de grèves pour la fin de semaine !

Je vais voyager léger, donc pas de matériel informatique . Je veux me vider la tête !

Je vous dis donc à lundi prochain si la SNCF le veut bien !

A bientôt, je penserai à vous ! 

Bisous

Je vous retrouve très vite !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans pause
commenter cet article
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 11:30
Caters News Agency

Caters News Agency

" Je l'aurai cette mûre...je l'aurai !!!  "

Acrobaties d'un hamster gourmand 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire hamster
commenter cet article
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 06:00
Popeye

Popeye

Une jeune artiste londonienne a fait de sa bouche le centre de ses dessins. 

L'art de maquiller sa bouche.

Elle utilise du maquillage de théâtre

Timon

Timon

Pumbaa

Pumbaa

Taz

Taz

Stitch

Stitch

Nemo

Nemo

Shrek

Shrek

Le Génie d'Aladdin

Le Génie d'Aladdin

Dingo

Dingo

Cartman

Cartman

Bugs Bunny

Bugs Bunny

Minion

Minion

Cette artiste rend hommage aux personnages de dessins animés les plus célèbres . 

Ses réalisations sont à la fois drôles et impressionnantes. 

Wallace

Wallace

L'art de maquiller sa bouche.

Renversant non ? 

L'art de maquiller sa bouche.
L'art de maquiller sa bouche.
L'art de maquiller sa bouche.
L'art de maquiller sa bouche.
L'art de maquiller sa bouche.
L'art de maquiller sa bouche.
L'art de maquiller sa bouche.
L'art de maquiller sa bouche.

Elle fait preuve d'une bonne dose d'imagination et aussi bien sûr d'un talent certain !

L'art de maquiller sa bouche.

Celui-là me fait penser qu'il est temps de laver ma voiture ! 

L'art de maquiller sa bouche.

La jeune artiste se nomme Laura Jenkinson . Si vous cherchez sur Internet vous trouverez de nombreuses photographies de ses réalisations. Elle possède un compte Facebook...

Est-ce que cet article vous donne envie d'utiliser autrement votre trousse de maquillage ? 

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche