Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 09:00
Quand acheter des billets de train devient "mission impossible" !

La gare de Narbonne où je vais de surprise en surprise et pas toujours agréable. Notre relation conflictuelle remonte à la première fois que nous avons décidé d'aller voir les enfants en Suisse par le train. En plein hiver le couloir rhodanien réserve parfois des épisodes à risque . Je suis donc allée demander des billets pour Sion . La dame du guichet a appelé toutes ses collègues en renfort  et après bien des discussions  ( je leur expliquais qu'il y a bien une gare à Sion ) elles m'ont toutes affirmé que d'après leur logiciel nous ne pouvions pas aller plus loin que Lausanne. Junior a donc dû venir nous chercher en voiture à plus de 100 km de chez lui !

Cette fois nous savons comment leur faire trouver la gare de Sion...mais il y a de grands changements pour l'hiver. Nous avons trouvé sur Internet des trajets ubuesques pour aller jusque Genève. Ils nous proposent de changer à Paris austerlitz  ou à Paris gare de Lyon, de changer à Bourg en Bresse ou encore à Annecy et de prendre un autocar ! Le seul trajet potable est Narbonne-Lyon , Lyon-Genève à l'aller et Genève-Valence , Valence Narbonne au retour. Impeccable sauf qu'il nous fait prendre le TGV Lyria franco-suisse et le Renfe franco-espagnol.

Quand acheter des billets de train devient "mission impossible" !

Ces TGV là sont avec supplément. En gare, la dame nous sort les mêmes trajets . Entre une galère de plus de 14h à travers tout le pays nous sommes contraints d'accepter le trajet de 5h en y mettant le prix. La dame édite tous les billets aller-retour (pourquoi faire simple, un billet pour chaque tronçon c'est mieux ! ) m'annonce le prix , Je paie par carte et au moment de ranger mon reçu la machine s'emballe et la dame m'annonce que tout est annulé car le Renfe vient de faire bugguer le réseau ! En effet un reçu ressort me disant que j'étais recréditée .Il ne nous reste plus qu'à repartir chez nous. Arrivés à 15h au guichet il était 16h35 lorsque nous l'avons quitté !

Quand acheter des billets de train devient "mission impossible" !

Deux jours plus tard tout est réparé. Nous refaisons encore une fois l'interminable queue : il est 11h15 et deux guichets sont ouverts. A notre grande surprise à 11h50 trois autres guichets s'ouvrent ! A midi pile nous sommes les seuls clients pour 5 guichets ouverts . C'est la logique narbonnaise ! Nous refaisons la même demande et cette fois c'est plus rapide et rien ne saute ! J'en profite pour signaler que si je lis encore un article disant que les agents SNCF voyagent gratuitement je pète un câble. Les politiciens et autres personnes en vue peut-être mais moi j'ai quand même payé 289€ ! Je n'appelle pas ça voyager gratuitement !

De retour à la maison , dans le calme de mon bureau je vérifie les billets . Et là c'est l'horreur : j'ai bien un Genève-Lyon  mais le billet suivant est un Valence-Narbonne. Ce qui veut dire que si je ne refonce pas en gare je fais Lyon-Valence à pied en tirant ma valise ! Je vous laisse imaginer la tête des employées en me voyant revenir. J'ai calmement montré mes billets  ( alors que je bouillais intérieurement ) et là j'ai eu des billets tout neufs et les excuses de l'employée. 

Par contre ce que je n'ai pas dit c'est qu'il me manque les billets suisses Genève-Sion et retour. D'un commun accord avec l'Hom nous avons décidé de prendre notre temps en gare de Genève pour les acheter là-bas !

Avez-vous déjà connu ce genre de galère ? Car à Narbonne tout est possible !

Partager cet article

Repost 0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 06:00
Dernier jour en Sardaigne.
Dernier jour en Sardaigne.

Il faisait nuit lorsque nous sommes arrivés au Marmorata village. Au petit matin nous avons découvert notre environnement. Jolie la nature n'est-ce pas ? 

Dernier jour en Sardaigne.
Dernier jour en Sardaigne.

La porte d'entrée ne fermait plus dans aucune chambre ! Pour un semblant de sécurité il fallait fermer les volets. 

Dernier jour en Sardaigne.

La literie était fatiguée. En y regardant de plus près, les matelas sont plus étroits que les sommiers !

Dernier jour en Sardaigne.
Dernier jour en Sardaigne.

Nous sortons. Notre allée a été visitée cette nuit : les sangliers sont venus retourner le gazon devant les portes !

Dernier jour en Sardaigne.

Les chambres sont disposées en terrasses. Il existe ainsi plusieurs "blocs" desservis par un petit train...comme il était en panne nous avons eu un vieux bus ! 

Dernier jour en Sardaigne.
Dernier jour en Sardaigne.

La vue sur la mer est très belle : le Club Med savait sélectionner ses emplacements. 

Aeroviaggi, qui l'a repris, l'exploite au maximum mais ne l'entretient pas !

Dernier jour en Sardaigne.
Dernier jour en Sardaigne.
Dernier jour en Sardaigne.

La côte est fort belle et l'eau garde sa limpidité.  

Dernier jour en Sardaigne.

L'accueil-réception et les bâtiments administratifs ainsi que les restaurants se trouvent en haut de la colline. Pour y aller nous devons passer devant la piscine où un énergumène est payé pour s'époumoner dans un micro jusque 2h du matin. 

Dernier jour en Sardaigne.

La réception est à la taille du complexe : nous sommes dans une usine à touristes , bien loin de l'hôtel 4* cosy que nous avions acheté depuis la France, avant d'être pris en otage par le voyagiste sicilien qui complète ainsi ses centres non remplis !

Dernier jour en Sardaigne.

Le "restaurant" ( self ) est au sous-sol . Le personnel de la réception et du restaurant sont grognons limite impolis ! Ils refusaient dans un premier temps de nous laisser entrer mais ne savaient pas pourquoi ! Nous étions arrivés tôt pour éviter les chamailleries des enfants et s'il n'y avait pas encore la grande foule, le buffet était déjà pas mal dévasté ! 

La veille, nous étions arrivés à la fin du dîner : des touristes en sont venus aux mains devant les plats ! Pas de danger que je me batte pour avoir cette nourriture basique, toujours la même dans tous les selfs ! De plus il régnait une odeur nauséabonde autour des tables...si un jour je veux vraiment maigrir, je sais où aller !

Dernier jour en Sardaigne.

La plupart des "otages" de ce voyagiste indélicat avaient un bus pour l'aéroport à 12h45. 

Nous étions 7 à avoir été placés dans un bus à 13h15 avec des voyageurs qui avaient un avion beaucoup plus tard. Après les 70 km de petite route de montagne sinueuse et chargée, nous sommes arrivés à 14h45 pour la fin de l'enregistrement. Une fois le pied à bord, l'avion a décollé. 

Dernier jour en Sardaigne.
Dernier jour en Sardaigne.

Alors que Olbia ( que nous n'avons pas vu ! ) s'éloignait et que nous montions dans les nuages je me prenais à imaginer combien notre séjour sur cette île si belle aurait été merveilleux si nous avions eu ce qui nous avait été promis. 

J'ai envoyé un courrier recommandé avec AR qui est resté sans réponse. Fort heureusement j'avais demandé à l'agence de Narbonne d'intervenir , ce qu'elle a fait de bonne grâce en rappelant qu'en cas d'empêchement un voyageur doit être logé dans un hôtel similaire ou supérieur ! Ce qui était loin d'être le cas. Une réponse leur est parvenue de Look Voyages : une réduction à valoir pour un prochain séjour dans leur club ! Si ça ce n'est pas le cadeau empoisonné ! J'ai bien sûr refusé et demandé une indemnisation sous forme de chèque...l'agence nous a prévenus que cela allait prendre un certain temps !!!

Partager cet article

Repost 0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 11:30
John Brown

John Brown

" Houlala ! Je crois que je n'aurais pas dû passer par là ! "

Petit écureuil s'est mis en fâcheuse posture !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire écureuil
commenter cet article
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 06:00
De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

Près du village de Aggius nous faisons un arrêt photos  devant la Vallée de la Lune

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

C'est une large zone de granit sans aucune construction. Des blocs de pierre, imposants et bizarres, y sont éparpillés . Certains ont des formes qui rappellent celles des monstres. 

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania
De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

Ces blocs ont été sculptés par le vent et les embruns. Beaucoup de ces rochers portent un nom. 

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

Nous quittons cet impressionnant no man's land ...où j'aurais aimé pouvoir m'aventurer à pied. Mais en voyage organisé on ne fait pas ce que l'on veut !

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

Nous arrivons très vite dans la petite ville de Tempio Pausania. 

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania
De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

D'après les enseignes, la ville semble aimer les coqs

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania
De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

Nous visitons la boutique d'un artisan du liège ! En effet la région abonde de plantations de chênes liège et si la "récolte" sert en majorité à la fabrication des bouchons, une partie est ici transformée pour la haute couture ! Le liège est travaillé jusqu'à devenir mince et souple. J'ai eu un morceau entre les doigts, il ressemble à s'y méprendre à de la peau de chamois. Il sert lors de la création de somptueuses robes du soir mais aussi pour la confection de sacs et de bijoux. Magnifique ...mais les étiquettes-prix sont dissuasives !

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania
De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

Nous nous dirigeons vers la cathédrale de Saint Pierre l'Apôtre. 

Elle date du XIIIème siècle et fut restructurée au XIXème. 

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania
De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

Le style est baroque tardif avec une architecture néo classique. L'intérieur a une nef unique et quatre chapelles latérales de chaque côté.Le maître autel est en marbre du XIXème en baroque gênois . 

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

En marbre également la chaire 

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

ainsi que les fonts baptismaux. 

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania
De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

A ses côtés, séparé par le campanile, se trouve l'oratoire Del Purgatorio

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

Le plafond en briques rouges est surprenant . 

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

Très beaux tableaux de bois sculpté

De la Vallée de la Lune à Tempio Pausania

Ce n'est qu'en quittant Tempio Pausania que nous apprendrons que nous irons loger à Santa Teresa di Gallura au lieu de Olbia prévu lors de l'achat du voyage. Nous serons au bord de la mer et à 70 km de l'aéroport. Une toute petite route de montagne nous y conduira : bien pensé n'est-ce pas ? 

Partager cet article

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 11:30
Tony Murtagh

Tony Murtagh

" Drôles de dames "  ou  " Les trois grâces " 

Ces girafes savent poser pour le photographe . Envient-elles le nom de cerbère du zoo ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire girafes
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 06:00
Musée et cathédrale de Castelsardo

Depuis les hauteurs de la forteresse nous découvrons le port de Castelsardo. 

Musée et cathédrale de Castelsardo
Musée et cathédrale de Castelsardo

Nous découvrons également le village bas avec l'église dont le clocher est couvert de majoliques  ( faïences italiennes ) colorées. 

Musée et cathédrale de Castelsardo

Le trébuchet du Moyen Âge témoigne de la vocation défensive de la forteresse. 

Musée et cathédrale de Castelsardo

Sous un passage voûté, ce qui semble être une arbalète géante .

Musée et cathédrale de CastelsardoMusée et cathédrale de Castelsardo
Musée et cathédrale de CastelsardoMusée et cathédrale de Castelsardo

Nous avons droit à la visite de plusieurs salles où sont exposées des réalisations en vannerie méditerranéenne. 

Musée et cathédrale de Castelsardo

Nous ressortons pour tomber nez à nez avec cette tête de bélier qui servait autrefois à enfoncer les portes fermées. 

Musée et cathédrale de Castelsardo

Nous allons changer de bâtiment pour la partie la plus intéressante de la visite. Mais...la pièce est vide, tout a été déménagé et stocké afin de restaurer les lieux. La guide était furieuse d'avoir payé l'entrée alors qu'on ne lui avait rien dit ! 

Musée et cathédrale de Castelsardo

Dans les rues, les villageoises proposent à la vente de petites vanneries

Musée et cathédrale de Castelsardo
Musée et cathédrale de Castelsardo

Nous descendons vers la petite cathédrale San Antonio d'Abate. Elle fut construite au XVIIème siècle sur les bases d'une église romane. 

Musée et cathédrale de Castelsardo
Musée et cathédrale de Castelsardo
Musée et cathédrale de Castelsardo

A l'intérieur les voûtes et arches de la nef sont de style roman mais le transept et le choeur sont à croisées d'ogive. 

Musée et cathédrale de Castelsardo

La chaire est très ornementée. 

Musée et cathédrale de Castelsardo
Musée et cathédrale de Castelsardo

Le bois sculpté et doré abonde dans les chapelles latérales et sur les petits retables. 

Musée et cathédrale de Castelsardo

Les grandes orgues. 

Musée et cathédrale de Castelsardo

Le village est pittoresque mais ne doit pas être facile à parcourir avec les courses à bout de bras ! 

Musée et cathédrale de Castelsardo

Nous redescendons par un sentier à flanc de falaise, sous les remparts. Ces remparts empêchent tout prédateur immobilier d'y sévir. Castelsardo reste une plate-forme défensive et un lieu de contrôle stratégique. 

Musée et cathédrale de Castelsardo

Nous arrivons près du port où nous attend notre bus !

Partager cet article

Repost 0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 11:30
Yuzuru Masuda

Yuzuru Masuda

" Pas ce soir chéri...j'ai la migraine ! "

La mauvaise migraine qui arrive toujours quand il ne faut pas !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire migraine
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 06:00
Castelsardo  la  médiévale .

Nous sommes repartis pour de nouvelles aventures . La route nous permet de voir la mer et nous ne privons pas d'admirer. 

Castelsardo  la  médiévale .

Arrêt photo obligatoire lorsque nous arrivons au lieu-dit " Multeddu " .

Le rocher de l'éléphant est un rocher de trachyte foncée sculpté par le vent . Impressionnant vous ne trouvez pas ? 

Castelsardo  la  médiévale .
Castelsardo  la  médiévale .

Ce rocher abrite plusieurs domus de janas. Il fut habité pendant la période nuragique. 

Castelsardo  la  médiévale .

Nous sommes dans une région d'élevage de moutons comme le prouve cette grande ferme 

Castelsardo  la  médiévale .

Nous arrivons à proximité du golfe de l'Asinara. S'avançant dans le golfe, une presqu'île est habitée : il s'agit de la ville médiévale de Castelsarda.

Castelsardo  la  médiévale .

La ville est construite sur un piton rocheux .

Castelsardo  la  médiévale .

A son sommet une forteresse.

Castelsardo  la  médiévale .

La vieille ville est entièrement piétonnière. Nous commençons donc à grimper les rues pentues. 

Castelsardo  la  médiévale .
Castelsardo  la  médiévale .

La ville est touristique, les petits magasins de souvenirs y sont donc nombreux.

Castelsardo  la  médiévale .
Castelsardo  la  médiévale .

Depuis les hauteurs de la ville nous avons une belle vue sur le port ainsi que sur le golfe. 

Castelsardo  la  médiévale .

Nos efforts sont récompensés : nous arrivons à la forteresse du château des Doria. 

Castelsardo  la  médiévale .

Derrière les hautes murailles se trouve la vieille cité. C'était une place-forte défensive  et un lieu de contrôle stratégique. 

Castelsardo  la  médiévale .

Courage ! Quand faut y aller...faut y aller !!! 

Partager cet article

Repost 0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 11:30
Eric Gessmann

Eric Gessmann

" Kung Fu caneton  " 

Quand Saturnin s'initie aux arts martiaux !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire caneton
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 06:00
La cathédrale d'Alghero
La cathédrale d'Alghero

Au bout d'une rue se dresse une tour octogonale : la cathédrale Sainte Marie d'Alghero. Son style est celui de la fin de la Renaissance. 

La cathédrale d'Alghero
La cathédrale d'Alghero

En entrant, elle nous apparaît vite austère. 

La cathédrale d'Alghero

Vierge noire à l'enfant. 

La cathédrale d'Alghero
La cathédrale d'Alghero

Le maître autel est finement ciselé .

La cathédrale d'Alghero

Une jolie chaire...qui mérite d'être vue de près ! 

La cathédrale d'Alghero

Beau vitrail ...il n'y en a pas beaucoup !

La cathédrale d'Alghero

De l'église orthodoxe Santa Barbara nous ne verrons que la porte.

La cathédrale d'Alghero

Le théâtre : sa façade est simple mais je lui trouve belle prestance. 

La cathédrale d'Alghero

En revenant vers le port nous trouvons encore une tour. Celle-ci aurait servi de prison. 

La cathédrale d'Alghero

Le port de plaisance est calme au soleil couchant. 

La cathédrale d'Alghero

Nous reprenons la route de l'hôtel alors que le soir descend ...

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche