Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 10:00

planisphère

 

Je vous dévoile-là ce que j'ai sous les yeux en écrivant. Pour ne pas oublier ? Impossible ...

Les principaux  lieux  visités sont matérialisés par une épingle à tête de couleur...comme cela je vois mieux tout ce que je n'ai pas encore fait !

Mon rêve ? Il se réalisera sûrement dans 3 mois : aller tout au Nord, au niveau de la punaise blanche du milieu, le Spitzberg !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 06:00

 

 

 

 

Arlette-02J.jpg

Ce matin j'ai envie de vous reparler de ma voisine qui, je vous le rappelle , porte allègrement ses 86 printemps. Or depuis l'arrivée des beaux jours elle se sens moins active, fatiguée. Le changement d'heure n'a rien arrangé à l'affaire.  Tout en conversant j'en viens à lui demander si elle avait pensé à prendre le "fortifiant" que le médecin lui avait conseillé à chaque changement de saison pour lui donner un  "coup de fouet" !

-Ah non, je n'y ai plus pensé !

Me voilà donc qui cours à la pharmacie pour lui acheter le Bion qui va lui redonner  du punch !

 

Arlette 03

 

Les jours passent ...et la fatigue de ma voisine augmente. Je finis par lui en parler :

- Ah ne m'en parlez pas, c'est de pire en pire. Depuis que je prends le Bion je ne ferme plus l'oeil de la nuit ! J'ai commencé par prendre un demi stilnox  en plus, rien! J'en ai pris un entier toujours pareil ! Je n'en peux plus !"

 

Arlette0

 

Je me hasarde à lui demander si elle prend bien régulièrement son Bion tous les matins .

-Ah non, je l'avale le soir avant d'aller me coucher " !!!

Cherchez l'erreur ! Elle était en forme toute la nuit ! Je lui ai ré-expliquer qu'elle devait le prendre le matin en se levant...ce qu'elle a fait. Depuis elle a retrouvé à la fois le sommeil et le punch !

Ma voisine est réconciliée avec les médicaments

 

Arlette 04P

 

Et vous , ça va ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 18:00

Liberté

 

C'est Lucas qui nous avait donné envie de revoir ce haut lieu de la gastronomie. De loin , l'allure du complexe fait un peu penser à Space Moutain de Eurodisney !  Cet endroit s'appelle "l'Espace de Liberté " .Vous y trouvez bien sûr la raison première de la présence de Lucas et son équipe : la piscine olympique chauffée ( il vaut mieux, car il ne fait que 13° en ce dimanche  midi ). Quelques athlètes sont encore à l'entraînement, mais pas de Lucas en vue !

 

Liberté 09

 

A l'intérieur la piscine moyenne avec tout au fond la petite piscine et les jeux.

 

Liberté 07

 

Vous avez eu le temps de vous rhabiller, je vous emmène à la patinoire. Couvrez-vous car si au début la piste était en téflon, il s'agit à présent de glace véritable.Nous y avions déjà vu une équipe de hockey sur glace à l'entraînement.

 

Liberté 06

 

D'accord, allons dans un endroit plus chaud . La salle de bowling nous attend!

 

Liberté 01

 

La visite vous a donné soif ? Pas de souci, arrêtons-nous au bar irlandais. L'ambiance a bien été recréée et souvent des musiciens viennent  animer les soirées ...dans l'esprit irlandais bien entendu !

 

Liberté 02

 

Comment ça, vous avez faim ? Dans ce cas suivez moi; notre table est réservée.

 

Liberté 05

 

Cela se passe en haut du petit escalier, derrière la double porte vitrée.

 

Liberté 04

 

Il vaut mieux avoir réservé sinon vous vous retrouvez dehors par 13° et menace de pluie !

 

Liberté 12

 

Dedans au moins c'est chauffé !

 

Liberté 14

 

Les deux salles font environ 600 places. Le prix : 25,90€ par personne, à volonté, boissons non comprises. Gratuit pour les enfants jusque 5 ans et 12,90€ de 06 à 10 ans.

 

liberté 21

 

Nous sommes à côté de l'espace enfants fermé et insonorisé. Des jeux, toboggans , chateaux...occupent les petits pendant que les parents se régalent. Une autre pièce avec écran géant passe des films pour les jeunes;  Au dessus de nos têtes, le luminaire original fait avec les anciens couverts.

 

Liberté 16

 

Qu'y mange-t-on ? Vous avez l'embarras du choix. Nous sommes dans la pièce des entrées. Tout autour vous avez les crudités classiques, les charcuteries variées, les crustacés et coquillages...On fait le tour ?

 

Liberté 15

 

 Crudités, médaillons, verrines  vous ne saurez que choisir !

 

liberté 13

 

Les soupes, coin japonais, et à gauche vous partez sur toutes les sortes de saumon...

 

Liberté 23

 

Vous aimez le foie gras ? vous en avez du mi-cuit, du au poivre, du à la truffe...

 

Liberté 22

 

Un petit tourteau alors ? J'ai pas pu approcher des huîtres et bulots car ils étaient pris d'assaut , le monde commençait à arriver.

 

Liberté 24

 

La machine à trancher la charcuterie était encore libre...plus pour très longtemps !

 

liberté 18

 

Et si l'on pensait aux plats chauds ? Là aussi il y en a tout autour de la pièce. Des plats mijotés ( bourride de lotte  ou daube ...) des grillades, des plats chinois  etc...des ratatouilles, des frites, et autres légumes variés. Mais c'est au fond que se tient le plus intéressant. Les cuisiniers font cuire à la demande des entrecôtes grillées, des gambas grillées, des escalopes de foie gras ( j'en ai pris ! ) et hachent devant vous le steak  tartare !

 

Liberté 19

 

Liberté 25

 

Toutes les épices possible de la plus douce à la plus forte sont à votre disposition

 

Liberté 20

 

Vous vous laisserez bien tenter par un morceau de fromage ? Là encore il y a le choix entre le dur, le mou , le puant...

 

Liberté 11

 

Il vous reste bien une petite place pour le dessert ? Là encore pour tous les goûts ! J'y ai même vu des pommes cuites! Les tartes et gâteaux se déclinent de toutes les combinaisons possible !  Les macarons sont exceptionnels !

 

Liberté 17

 

Liberté 27

 

Je ne vous raconte pas l'odeur qui vous enveloppe lorsque vous passez à côté de cette fontaine à chocolat  géante !

 

Stop, l'heure du petit café est arrivée. Avant de partir , passons par les commodités tout au moins pour se laver les mains. Outre le large couloir aux multiples lavabos dans un décor de marbre il y a des cabines. Je vous montre : elles sont vastes et disposent d'un lavabo mais....les énormes miroirs aux murs ne me semblent pas utiles...c'est pas l'endroit où j'aime me voir, donc je prends la photo et je sors.

 

Liberté 28

 

Avant de franchir la porte de sortie, je remarque le buste de Charles Trenet sculpté dans un tronc d'arbre.

 

Liberté 03A

 

Le repas vous a plu ?Le chef de rang vient de me confier que c'est le plus grand et le meilleur self d'Europe.  Vous avez une idée là dessus ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 09:30

chardonneret]

 

 

 

Partiellement migrateur chez nous, le chardonneret élégant est  revenu nous charmer de ses gazouillis.

Le chardonneret ou carduelis, fait partie de l'ordre des passériformes  et de la famille des fringillidés. Tout ça pour vous dire que j'adore son plumage bariolé ! Madame chardonneret ne quitte pas le nid, je suppose qu'elle couve ou s'apprête à le faire. Monsieur, sensé lui chercher et lui apporter la nourriture, parade devant nos fenêtres. Ah, l'éternel masculin....

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 06:00

cuisine-S13 05[1]

 

Qui n'a pas rêvé d'avoir très rapidement sa cuisine intégrée ?  Des amis en avaient très envie mais débutant dans la vie ils voulaient faire attention à leur budget . Après mûre réflexion, leur décision était prise : nous allons la monter nous même.

Tout naturellemnt leur choix se porte chez le champion des meubles en kit , Ikéa pour ne pas le nommer.

Ils consultent les catalogues, prennent les mesures, font des dessins et calculent le prix. Lorsqu'ils sont prêts et satisfaits de leur choix ils se rendent chez le suédois. Ils se perdent un peu dans ce vaste magasin, trouvent enfin la vendeuse qui note tout ce dont ils ont besoin , passent à la caisse avec un impressionnant échafaudage de paquets, paient et se voient remettre une K7 ( oui, à l'époque le DVD n'existait pas ! )

Camionnette de location qu'il faut restituer rapidement, monter les cartons par l'ascenceur ...et par l'escalier quand le carton n'entre pas ! Ouf ! Tous les éléments sont arrivés...y'a plus qu'à !  Mais pas aujourd'hui, la fatigue se fait sentir. Nous allons visionner la K7 pour être au top dès demain matin !

Sur la télé nous voyons une jeune femme nous dire que sa cuisine ne lui plaît plus...elle file au magasin et ...comme par enchantement... tous les colis sont déjà chez elle. En brave petite ménagère elle ouvre les paquets, monte le meuble en deux coups de tournevis et l'accroche au mur en un tour de main. Bientôt la cuisine est installée, la suédoise va prendre une douche et se met aux fournaux, infatigable elle est ! On sonne : le mari arrive avec une bande de copains qui s'extasient et tout le monde commence à festoyer joyeusement.

Le lendemain nous voilà tous à pied d'oeuvre. Ouvrir les cartons et monter les éléments nous a pris jusqu'au soir...Le surlendemain il a fallu poser et surtout accrocher aux murs les éléments du haut. Les vieux murs ne sont jamais vraiment droits, vous le savez !  La mise en place de l'électro-ménager est donc reportée au jour suivant, de toute façon il faut passer jeter les cartons à la déchetterie avant qu'elle ne ferme!

 

cuisine-nexus-noir-ikea-2649100 2041[1]

 

Au terme du quatrième jour la cuisine était enfin posée et en état de fonctionner. Mais les acteurs étaient sur les genoux et pas du tout enclins à préparer un petit repas. Que faire dans ces cas-là ? Méthode américaine : "Allo pizza? "

C'est alors que nous savourions notre part de pizza que notre ami, très digne, a déclaré :" Ah si je la tenais la petite suédoise, je lui dirais bien quatre mots entre quatre yeux  " ! Eclat de rire ...et la soirée s'est terminée dans la bonne humeur .

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 18:00

 

Buesnos 02

 

Nous sommes de retour à Buenos Aires. Nous retrouvons la grande ville, ses artères et sa circulation.

 

Buenos01

 

Là aussi les panneaux publicitaires géants ont envahi la ville.

 

Buenos 03

 

Nous voici dans le quartier de la Recoleta, d'architecture européenne. C'est en 1871 que la fièvre jaune s'abattit sur Buenos Aires. Les classes aisées qui vivaient dans le sud de la ville s'installèrent alors au nord de la ville , à la Recoleta où les terrains surélevés réduisaient la présences des insectes responsables de la maladie

 

 

Buenos 04

 

Impressionnant hévéa géant protégé par des grilles.

 

Buesnos

 

Oh ! Un "dog-sitter" chargé de la promenade en choeur de des chiens du quartier .

 

Buenos 05

 

Le cimetière de la Recoleta nous a été présenté comme étant le cimetière de l'aristocratie. Après la crise financière qui avait touché ce pays, certains monuments n'étaient plus entretenus. Mais beaucoup gardent fière allule.

 

Buenos_Eva_Duarte-1-.jpg

 

 

Nous sommes passés devant la tombe de Eva Péron ( cf photo )  ou encore  des parents du Ché Guevara......

 

Buenos 07

 

Nous partons ensuite pour Tigre. C'est une ville de la province de Buenos Aires, à l'extrêmité sud du delta du Rio Parana.  Ce nom lui fut donné par le premiers colons européens qui appelaient  "tigre"  le jaguar d'Amérique du sud.

Cette ville, située à 1h de route de Buenos Aires, est une Venise verte. Nous ferons donc sa visite à bord d'un bateau.

 

Buenos 09

 

Tout le long : des villas, dont certaines sont très jolies.

 

Buenos10

 

Presque toutes les villas ont un embarcadère qui sert aussi de point de départ pour les baignades. Des personnes y vivent à l'année, il y a même des élevages de bovins et de chevaux. Mais c'est aussi un lieu de villégiature pour les WE ou plus.

 

Buesnos 08

 

Les denrées alimentaires et les boissons arrivent par bateau-marché !

 

Buenos 11

 

Voici le restaurant où nous allons déjeuner : "la chat blanc" ...et il y avait effectivement un chat blanc !

 

Buenos 12

 

Le jardin du restaurant esr superbe et il fait bon s'y promener après le repas.

 

Buenos 13

 

La fleur de bananier est la promesse dun beau régime...de bananes !

 

Buenos 14

 

Nous reprenons la croisière : le bras du delta du Parana est très large....on peut donc y faire demi tour sans problème.

 

Buenos 15

 

Nous croisons même un bateau à aube .

 

Buenos 21

 

Revenu sur la terre ferme et à Buenos Aires nous rencontrons un rond-point au monument travaillé.

 

b-420169-Buenos_Aires-1-.jpg

 

Au fond de la rue, l'Obélisque.

 

Buenos 17

 

Nous décidons d'aller voir le zoo de Buenos Aires. Il est très bien tenu et comme dans beaucoup de zoos du monde nous passons devant l'ours polaire, le jaguar, les éléphants....avant de nous arrêter devant ces bisons.

 

Buenos 18

 

Des lamas...le petit blanc nous a offert un superbe spectacle de rebellion, refusant à grands renforts de cris stridents de quitter son enclos pour gagner celui qui lui était destiné. Le soigneur a eu fort à faire...et nous ne savons toujours pas s'il est parvenu à ses fins !

 

Buenos 20

 

Nonchalamment  allongé sur l'herbe, un mara se repose. C'est le grand lièvre de Patagonie. Il reste toute sa vie en couple monogame.

 

Buenos19

 

Le condor qui se fait sécher les ailes au soleil après le bain.

 

Buenos 22

 

Il faut reprendre à regret la route de l'aéroport...L'heure du  retour vers Paris est arrivé !

Mais pas question de vous laisser quitter Buenos Aires sans quelques pas de TANGO !

 

23240 buenos aires tango[1]

 

Buenos-Aires-tourism2[1]

 

tango Buenos Aires~0[1]

 

C'est fini....snifffffffffff

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 06:00

jeanclair-1-.jpgphoto du Net

 

Né en 1940, René Clair  est élu à l'académie française en 2008. Historien et critique d'art , il s'intéresse à la résurgence du monstrueux à l'époque moderne et à sa signification symbolique.

Il a écrit  " Hubris, la fabrique du monstre dans l'art moderne- Homoncules, géants et acéphales " édité chez Gallimard

 

Hubris]prix : 28,50 €

 

Jean  Clair a dit ;

 

" On parle de beaux arts là où il n'y a que des horreurs "

 

" L'histoire du portrait au XXème siècle sera celle d'une dispariton "

 

" L'urgence n'est pas d'innover mais de sauvegarder "

 

Et vous qu'en pendez-vous ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 18:00

cala 29s

 

Voilà la carte que nous avons consultée avant de prendre le bateau. Car nous passons toute la journée sur le lac Argentino et l'itinéraire du bateau est fait de pointillés blancs. Vous aurez compris que nous allons aller au pied de tous les grands glaciers.

Le lac Argentino est près de El Calafate, il est situé dans le parc national des glaciers. Il est à 187m d'altitude, sa profondeur varie de 150 à 500m et sa superficie est de 1466km².

Nous embarquons à Puerto Bandera, à 47 km  de El Calafate.

 

cala 27

 

Dès que le bateau commence son avancée nous croisons des icebergs bleutés

 

cala 28

 

Les formes diffèrent, pas tellement la couleur.  Il faut savoir que le bloc visible en surface est 9 fois plus important sous l'eau : ce sont donc de véritables monstres qui dérivent à nos côtés ! La couleur bleue s'explique par le fait que la glace provient du fond du glacier et a été très fortement compressée.

 

cala 29

 

Le bateau file...et nous commençons à prendre conscience de l'étendue de ce lac !

 

cala 38

 

Glacier en vue , mais au loin...en plus les nuages sont accrochés dans les sommets de la cordillère des Andes : c'est paraît-il courant et parfois c'est pire !

 

cala 30

 

Notre premier glacier est un peu décevant car sa langue ne descend plus jusqu'au lac ! C'est le Spegazzini.

 

cala31

 

Seules des cascades tombent dans le lac. Il semblerait que ce glacier recule, victime lui aussi du réchauffement climatique.

 

cala 33

 

Waouhhhh ! Celui-là au contraire est imposant !  Nous sommes en présence de L'Upsala ! Ce glacier doit son nom à la ville suédoide d'Uppsala dont l'université a participé en 1908 aux premières études de glaciologie en Patagonie.

 

cala 34

 

La hauteur du mur de glace varie de 60 à 80m !

 

cala 35

 

Il fait 60 km  de long !

 

cala 36

 

Sur le côté de nombreus icebergs dérivent.

 

cala 37

 

Dans le milieu on aperçoit une double traînée noire, un peu comme les traces de pneus d'un camion. Explication : l'Upsala résulte en fait de la réunion de deux glaciers et il a conservé les traces de frottement de chacun des éléments sur les roches.

 

cala 39

 

Un mur de glace de 80m de haut...pas pu le prendre en entier, la bateau ne nous donne pas assez de recul...

 

cala 40JPG

 

C'est à peine un peu mieux :  il fait quand même 8 km de large !  Avec les bords qui s'évasent sur les côtés, comptez       14 km ! Ce glacier , contrairement au Perito Marena, recule. Il subirait le réchaffement climatique.

 

cala 41JPG

 

Dans ce gigantesque iceberg un tunnel s'est creusé. .  La glace bleu foncé doit être très vieille.

 

cala 43

 

De plus en plus gros ...celui-ci fait une montagne

 

cala 44JPG

 

tandis que celui-là est presque plat,  tabulaire.

 

cala 46

 

Nous sommes à proximité du glacier Ornelli. La rivière qui sort de ses flancs est tumultueuse et charrie des blocs de glace. nous descendons à terre pour une halte déjeuner et une petite découverte pédestre.

 

cala 47

 

La forêt a souffert. Beaucoup de bois mort. Certains troncs sont couverts de lichen que là-bas ils appellent " la barbe du vieux " .

 

cala 48

 

La promenade est agréable et scandée par le martèlement continu du bec des piverts.

 

cala 50

 

Tous ces lieux sont préservés. Seul le restaurant d'étape est occupé dans la journée. Les habitants ont été priés de partir par le gouvernement. Ils sont partis en abandonnant leur troupeau de vaches. Le hic, elles sont  devenues sauvages et pas de caractère facile paraît-il. Nous ne les avons pas croisées...cala 49

 

Il est temps de remonter à bord de notre bateau : le Sérac.

 

cala 51

 

Encore des icebergs; Celui-là, de loin, faisait penser à la silhouette d'une baleine...ou d'un avion . Et vous qu'en pensez-vous ?

 

cala 52

 

Encore un dernier ...de taille, et  nous revenons à Puerto Bandera où le bus nous attend pour El Calafate.

J'espère que nous ne resterons pas en froid ...ce jour-là il fallait avoir l'équipement de protection de haute montagne.

Demain nous reprenons l'avion pour Buenos Aires et ses 35° !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 06:00

grèce 02

 

Un couple d'amis décide d'aller en Grèce. Ils partent en voiture, bien décidés à se débrouiller seuls. Ils arrivent sans encombre en Grèce, trouvent Athènes et décident de commencer la visite des célèbres ruines. Mais pour ce faire il leur fallait garer la voiture...pas facile de trouver une place libre. Ils ont  tourné un moment  et pensaient même abandonner quand soudain devant eux une voiture démarre libérant ainsi une place. Ils se garent ...mais réalisent qu'ils ne savent pas très bien où ils sont. Qu'à cela tienne, pas de souci : le mari aperçoit sur le mur un écriteau " Je vais recopier le nom de la rue et nous le montrerons aux gens qui nous indiqueront le chemin" . Et  les voila partis, rassurés.

 

-grece[03]

 

Ils trouvent l' Acropole, le Parthénon...se régalent de prendre des photos ...et quand le jour commence à décliner, ils se disent  qu'il est temps de reprendre leur voiture . Comme prévus ils ne savent pas par où se diriger. Le mari sort alors son papier sur lequel il a recopié l'écriteau de rue. Il commence à le montrer à un passant qui hausse les épaules et s'en va. Il le montre à un autre qui éclate de rire et s'en va. La scène se reproduit un bon nombre de fois, y compris la dame qui se fâche et les menace. Le doute commence à les gagner. Ils aperçoive enfin un agent en uniforme...et bonheur suprême celui-ci parle un peu le français. Nos amis lui expliquent leur situation et lui montrent le fameux papier; L'agent a bien du mal à réprimer un fou rire avant de leur traduire ce que le mari avait recopié :                                 " Défense d'uriner " !

 

grèce 01]

 

Eh oui, quand dans un pays étranger on ne parle pas la langue et qu'en plus l'écriture  diffère de la nôtre...il peut arriver ce genre de situation. Nos deux amis ont tourné une bonne partie de la nuit avant de retrouver enfin leur voiture.

Je garantis l'authenticité de cette aventure ! Depuis ils ne vont plus à l'étranger !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 18:00

cala 16

 

Nous pénétrons dans l'enceinte de l'estancia Alice. De grans espaces verts au bord d'un lac .

 

cala 17

 

Le corps de bâtiments est en vue. Les clôtures sont faites de branches d'arbres. L'ensemble donne un aspect soigné et entretenu.

 

cala 18

 

Déjà le repas que nous dégusterons pour le dîner est en train de cuire. Toujours ces barbecues géants et inclinés que nous avons souvent rencontrés en Argentine. Eux aussi arrosent de jus de citron.

 

cala 19JPG

 

Mais pour l'heure ( 15h ) nous sommes invités à prendre place pour le tea-time ! Un déluge de gâteaux savoureux, crêpes et gaufres nous attendait ! Il fallut bien un petit café pour faire passer tout ça !

 

cala 20

 

Nous passons ensuite dans une vaste dépendance où arrive une brebis laineuse...dans les bras musclés d'un gars.

 

cala 21

 

Le brebis n'a pas le temps de dire ouf que son toiletteur l'a déjà plaquée au sol : la tonte dure moins longtemps que nos réflexions et la demoiselle repart frileusement rejoindre ses consoeurs dans le troupeau.

 

cala--w.JPG

 

Challenge réussi : la peau est restée entière : beau tour de force, bravo !

 

cala 22

 

Nous retrouvons le troupeau dehors pour une démonstration de chien de berger.  En tournant autour des brebis et en aboyant, il va réussir à faire passer le troupeau au complet sur le petit pont à l'arrière plan, puis à les ramener vers le berger.

 

cala 23

 

Tout le monde repart vers les dépendances où se trouve la bergerie.

 

cala 24JPG

 

Surgissant au sommet de la colline, le fier gaucho a droit à son tour à la vedette.

 

cala 25

 

Un groupe de chevaux,  sellés pour la plupart , attendent le touriste qui voudra faire une balade. Non merci, pas pour moi...

 

cala 26

 

C'est à pied que je m'aventurerai dans les terres où je finis par arriver à une plage de sable fin !!

 

cala 54

 

Nous rentrons à El Calafate après un dîner à l'estancia agrémenté de danses et de chants par les gauchos et de jolies danseuses.

 

cala 53

 

C'est pour moi l'occasion de vous montrer la salle à manger de notre petit hôtel de 4 chambres.

 

cala 55

 

Un moyen original et élégant de différencier les toilettes des parties communes . Nous avions aussi les commodités dans notre chambre. ...oui, quand même ...

 

cala 56

 

Et pour terminer, le tout premier chauffage de l'établissement dont ils ne veulent pas se séparer.

Demain nous embarquerons pour une croisière au pied des grands glaciers.  A demain alors  ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche