Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 17:22

 

Lorsque nous arrivons à Eyrarbakki, un petit village de pêcheurs, la guide nous dirigea vers une petite maison soigneusement entretenue. Cette habitation est la plus ancienne maison d'Islande.

 

maison0

 

 

La visite se poursuivit par l'élégante église .

 

Eyrarbakki]

 

 

Elle était ouverte, nous avons pu y pénétrer. Comme toutes les autres, l'intérieur est simple. En Islande c'est le culte protestant qui est pratiqué.

 

église Eyrarb.2]

 

 

Cette fois nous retrouvons Reyjavik qui signifie «  la baie des fumées ». La visite de la capitale est rapide. L'imposante cathédrale est fermée.

 

cath. Reyjak]

 

 

Nous nous sommes dirigés vers cet étonnant édifice que tout le monde ici appelle «  la Perle » . C'est un dôme scintillant posé sur des espèces de gros réservoirs. Il s'agit de l'ancien château d'eau de la ville. A présent c'est un restaurant panoramique posé sur les cuves d'eau chaude qui alimentent la ville.

 

Dôme ]

 

 

Le soir, le dôme illuminé tourne lentement pendant que les gens dînent : magique !  Entrons :

 

dôme intérieur

 

 

Après cette dernière soirée islandaise, il nous a fallu reprendre le vol pour Paris, la tête pleine des paysages, des odeurs, des rencontres …

 

Vous toutes qui m'avez gentiment suivie durant cette aventure, je me dois de vous informer qu'il va y avoir une interrogation écrite sur l'orthographe des noms propres et une interrogation orale pour la prononciation...Ah, on rit moins à présent... LOL

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 07:44

 

C'est du haut du donjon Gilles Aycelin de l'hôtel de ville que l'on a une vue générale de la cathédrale Saint Just- Saint Pasteur de Narbonne. Ce nom lui a été donné en hommage à deux jeunes martyrs espagnols Just et Pasteur.

 

57141534[2]

 

L'archevêque Théobard commence la construction en 890 . Il n'en reste que le clocher pré-roman ( à droite de la photo) 

La construction de la partie gothique ( à gauche de la photo ) fut décidée en 1268 par le pape clément IV. Elle ne fut jamais achevée par manque de ressources, à cause de l'hostilité des consuls et surtout parce que les désastres de succédèrent dont la peste de 1348 à 1355

 

1939050[2]

 

Nous allons entrer par la porte située rue Armand Gauthier.

 

6005511[1]

 

L'intérieur paraît sombre. Nous distinguons les bas-reliefs nombreux à l'arrière du choeur.

 

1730997[1]

 

Une chapelle est occupée par un retable d'une grande finesse mais malheureusement abîmé. Ce retable fut redécouvert en 1981, il était dissimulé par un décor classique et n'apparut qu'après démolition.

 

6005678[2]

 

Voici un détail de ce retable.

 

1731016[2]

 

De nombreuses toiles et tapisseries ornent les murs, difficiles à voir à cause du mauvais éclairage. Voici la reproduction de la transfiguration peinte par Raphaël, l'original est au Vatican.( cadeau de Narbonne )

 

5879908[1]

 

 

Les orgues : 23m de haut pour 12m de large. De grands concertistes viennent y donner des récitals, pour y être allée, je peux dire que l'acoustique est exceptionnelle.

 

250px-Narbonne orgue[1]

 

Nous traversons la nef pour nous trouver face au choeur : 60m de long sur 40m de large pour une hauteur de 41m.

 

54900341[2]

 

Nous passons ensuite devant une petite chapelle de la Vierge à la porte de fer forgé. Il s 'agit d'une chapelle qui était autrefois sur une passerelle des quais du canal de la Robine. Des miracles auraient eu lieu, comme en témoignent les nombreux ex-voto qui l'entourent.

 

narbonne32[1]

 

Au sortir de la cathédrale nous nous retrouvons dans le cloître. Il est très agréable mais les statues qui s'y trouvent encore sont considérablement abîmées.

 

4228699[2]

 

1701787[1]

 

Sur les contreforts du cloître des gargouilles attendent la pluie...

 

2880085[1]

 

Derrière se trouve un petit parc d'où l'on voit l'évêché.

 

56755764[2]

 

 

Cette cathédrale contient un trésor. Il se trouve à l'étage et son accès est payant. On y trouve tout ce qu'il est habituel de trouver de précieux dans les églises. La particularité réside dans l'acoustique de la vaste pièce. Lorsque vous vous placez dans un angle et que vous chuchotez très doucement, la personne qui se trouve diamétralement opposée à vous l'entendra comme si vous lui parliez à l'oreille.

 

Avant de partir, un dernier regard à la partie gothique...6029828[1]

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 16:49

 

Ce matin, l'un du groupe s'est fait attaquer par les sternes dont il avait voulu tester l'agressivité lorsqu'on pénètre sur leur territoire. Nous croisons des chevaux, des cygnes...Et nous arrivons au Jökulsarlon = le lagon aux icebergs !

La proximité du glacier Vatnajökull, plus grand que la Corse, se fait sentir ! C'est sous ce glacier que se trouvent une centaine de volcans qui entrent souvent en éruption, créant de véritables catastrophes. L'une d'elles a bloqué l'espace aérien il n'y a pas si longtemps !

 

glacier Vata

 

 

Voici notre bateau qui vient nous chercher...Non, vous ne rêvez pas : il a des roues !

 

Vatnajokull]

 

Nous embarquons. Le vent est glacial. Les icebergs nombreux.

 

glacier

 

 

Certains sont imposants.

 

iceberg]

 

 

Revenus à terre, nous passons à côté du point culminant de L'Islande : le Oroefajôhull, 2117m . nous traversons ensuite le pont reconstruit  sur la rivière glaciaire.  En 1996 l'inondation qui avait suivi les éruptions sous le glacier, avait broyé et emporté l'ancien.

 

pont

 

Nous entrons dans le désert noir du Skeidurarsaudur.  Nous traversons les anciennes coulées de lave de l'éruption de 1783 : après celle-ci les islandais furent 2 ans avant de voir le soleil !

Arrêt à Vik pour visiter une usine de lainages...aussi chers qu'en France.

Petit arrêt-photo devant la cascade de Skogafoss, il faut faire vite car il pleut !

 

Skogafoss

 

 

Visite du musée folklorique de Skogar. Très intéressant. Outre les costumes, on a pu y voir la réplique d'un baleinier, une tente équipée ...et surtout ce véhicule tout-terrain avec chenillettes à l'arrière et skis à l'avant.

 

auto-cheilles

 

tout terrain

 

 

 

Le propriétaire du musée nous fit une démonstration : parti du cardage de la toison il termina par la torsade du fil à tricoter. Puis il se mit au piano pour nous faire entendre des airs islandais. Comme nous l'avions applaudi avec chaleur, il nous joua la marseillaise. Je lui ai alors demandé s'il pouvait nous faire entendre l'hymne islandais. Tout ému, il le joua et nous dit que pour nous remercier il allait nous faire visiter sa petite église, car il était aussi pasteur. Comme les touristes avaient pris place sur les bancs de l'église pendant qu'il expliquait, il enchaîna en se mettant à l'harmonium...Le brave pasteur était aux anges et nous aussi ! Un vrai moment de bonheur simple.

 

église

 

 

Nous avons ensuite vu la ferme traditionnelle et fini par une caresse au fier cheval islandais.

 

cheval2]

 

 

                                                                                                                                                           ( à suivre )

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 07:25

 

Le week end s'annonce. Nous allons essayer de nous distraire à Narbonne.

 

parc expo]

 

 

Des drapeaux qui s'agitent : le parc des expositiuons nous propose très souvent des manifestations, expos en tout genre mais aussi parfois des spectacles de variétés.

 

Théatre de Narbonne

 

Le théâtre comporte plusieurs salles de taille différente selon la représentation. Danses, musiques, pièces de théâtre classique ou moderne, variétés...vous aurez l'embarras du choix.. Un ciné club vient d'y être ajouté.

 

Malraux]

 

Si vous préférez le calme feutré de la très grande et très moderne médiathèque ( livres, CD, DVD, presse... ) vous passerez devant cet hommage à Malraux en mosaïque sur le sol.

 

narbonne-nouveau-paradis-tourisme-fluvial[1]

 

Narbonne c'est aussi le tourisme fluvial : sur le canal de la Robine vous pouvez louer des petits bateaux électriques ( sans permis )

 

tramontane2]

 

 

La "Tramontane" grosse péniche, organise de mini croisièes, ( certaines avec repas ) pour découvrir autrement l'arrière pays narbonnais.

 

4 fontaines]

 

place fontaine1]

 

boulets canon

 

cadran]

 

 

Vous pouvez aussi choisir la flânerie ...fontaines, boulets de canon, cadran solaire dans les jardins de l'évêché...il y a toujours quelque chose à découvrir...

 

locomotive]

 

 

Et si vous voulez aller plus loin, la gare est bien desservie. Les TGV y sont normaux...l'humour des cheminots s'est excercé sur le TER : si vous lisez le logo, vous verrez qu'une lettre effacée change la phrase...( humour languedocien !)

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 16:26

 

Islande 001

 

 

Après avoir traversé de vastes étendues de sable noir, parfois recouvertes de lupins, nous arrivons à Usavik. Il s'agit d'un ancien port baleinier, l'usine est fermée depuis 1987.

 

Usavik]

 

Nous nous dirigeons ensuite vers le « fer à cheval ». Cette enclave d'eau est entourée de falaises abruptes dans lesquelles nichent des centaines de d'oiseaux.

Nous avons vu des mouettes bien sûr mais aussi des eiders, des canards siffleurs aux ailes croisées et surtout les pétrels cachés dans les cavités de la falaise.

 

falaise pétrels0

 

«  Ne surtout pas leur faire peur , expliqua la guide, car si ce pétrel a peur, il vomit et ça sent très mauvais ! » . La sagesse fut donc de rigueur !

 

European Storm-petrel[1]

 

Après avoir traversé des étendues verdoyantes nous nous arrêtons, le temps d'admirer les gorges de Hafragilfoss.

 

canyon-.jpg

 

La rivière glaciaire a creusé dans le basalt  :

 

chute Hafrag.2]

 

Nouvel arrêt devant les puissantes chutes de Dettifoss. L'eau paraît grise.

 

Dettifoss

 

 

Nous descendons vers le sud-est. Aux paysages verts, lunaires, succède maintenant un désert de cendres où les moutons sont interdits pour ne pas abîmer la maigre flore qui tente de repousser. Nous nous dirigeons, toujours au sud, vers les fjords. Nous eûmes l'occasion de prendre un café à Faskrudsfjördur. Là, nous avons vu le cimetière français des marins « Pêcheurs d'Islande » ( Pierre Loti ). Le café annonce « les français en Islande » sur le panneau d'entrée.

 

Musée Islande

 

 

Nous descendons admirer les falaises de lignite et en profitons pour chercher un petit caillou vert parmi les galets de la plage.

 

granit vert

 

De là nous gagnons le petit port de pêche de Hammersminni, lui aussi est fleuri par les incontournables lupins.

 

Hammersminn

 

Nous passons voir les morues qui finissent de sécher en plein air.

 

morues

 

                                                                                                                                                                        ( à suivre )

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 08:45

 

Vous arrivez à Narbonne. La ville s'étale devant vos yeux. J'ai des courses à faire. Où vais-je ?

 

Narbonne]

 

 

Vous devez mitonner un petit repas, pourquoi ne pas aller faire vos courses aux Halles de Narbonne ? Ce pavillon de style Baltard fut construit au début du siècle. Le marché couvert fut ouvert au public le 01/01/1901. On remarquera sa superbe structure métallique, ses piliers et tours de portes en pierre. Il est le rendez-vous incontournable des narbonnais.

 

2012 0310 115130AA

 

 

Récemment restauré l'ensemble du bâtiment est superbe. Tout autour, on peut admirer des frises en relief colorées.

 

2012 0310 115949AA

 

 

Lorsque nous pénétrons, la lumière nous séduit. Puis nous nous laissons pénétrer par les effluves qui émanent des 70 commerces de bouche présents sous l'imposante toiture. Il y a là les bouchers-charcutiers, les boulangers -pâtissiers, les fruits et légumes mais aussi les traiteurs et les étals de vins. Une buvette a été installée. Vous pouvez déguster sur place la pizza cuite sur place...etc...

 

2012 0310 115338AA

 

 

Mais passons plutôt aux spécialités : les olives. Vous y trouvez les productions locales : lucques ou picholines , vous les trouvez nature, farcies ou épicées. Le tout est présenté dans des cuves et vous achetez au détail la quantité désirée.

 

2012 0310 115429AA

 

 

Tout au fond se trouvent les poissonniers. Sur leur étal les produits fraîchement pêchés : la mer est toute proche. Il y a aussi un grand choix de crustacés et mollusques. J'attire votre attention sur le premier plan : des anguilles ! Très recherchées par les restaurateurs du coin !

 

2012 0310 115629AA

 

 

Pour les autres achats le mieux est de nous diriger vers le vieux Narbonne. C'est le « coeur de ville » . Des petites rues étroites, comme souvent dans les villes du sud, concentrent un grand nombre de boutiques où se côtoient des enseignes connues comme des petits artisans locaux.

 

l experience en ville narbonne illustration[1]

 

Les principales rues commerçantes sont piétonnes et rayonnent autour de la place de l'hôtel de ville.

 

rue droite1]

 

rue étroite1]

 

 

Sur la grand place se dresse fièrement l'ancien bâtiment des « Dames de France ». Récemment restauré il abrite à présent plusieurs commerces dont une supérette et une grande librairie

 

[1dames France]

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 16:45

 

Lorsque nous arrivons à Akureyri, nous avons un peu de temps libre pour flâner. De loin, le bleu d'un grand magasin / restaurant nous attire...arrivés près de lui, nous lisons son nom : Paris !

 

Akureyri1]

 

Le soir, nous allons nous promener au clair de la lune ...et du soleil de minuit : la vue est féerique !

 

Akureyri]

 

Le lendemain nous visitons le grand jardin botanique où sont épanouis des lotus bleus.

 

lotus bleus]

 

Nous longeons des fjords de toute beauté. La quiétude des lieux est indescriptible.

 

fjord Akureyri]

 

Nous voici arrivés près des majestueuses chutes de Godafoss. Arrêt photos obligé !

 

Godafoss

 

 

Nous arrivons sur le site du volcan Krafla. Là, on nous informe qu'il est toujours « vivant » Les coulées de lave grise datent de 1970 et les coulées de lave noire de 1980.

Nous marchons à côté de boues jaunâtres à 200°C.

 

boues à 200°

 

Plus loin, les magnifiques couleurs des lacs acides ( attention à ne pas tomber...) Quelle odeur âcre !!!

 

Krafla lac acide]

 

Au détour d'un mont, pas de doute : il est « vivant » !!!

 

cratère vivant

 

 

Après avoir fait le tour du cratère central en essayant d'éviter les jets de vapeur brûlante et suffocante, nous marchons à présent dans la coulée de l'an 2000.Des projections témoignent de l'activité actuelle.

 

Krafla]

 

 

Plus loin, nous partons, à pied toujours, à l'assaut des « châteaux noirs » de Myvatussveit  Dimmubor Gir . La lave solidifiée par l'eau a donné des formes tourmentées.

 

chateaux noirs

 

Nous voici dans le site de Hverir pour découvrir les « marmites de diable ». Elles sont très nombreuses. Ce sont des boues bouillantes et bouillonnantes à + de 200°C . Leur consistance varie d' épaisse à collante en passant par visqueuse.

La couleur varie du bleu au gris.

L'odeur est atroce et les bulles qui éclatent font un bruit de gros bisous mouillés...

 

Namafjoll]

 

marmite du diable

 

Certains jets de vapeur ont soulevé un monticule de pierres en haut duquel ils continuent à souffler très puissamment.

 

Namafjall]

 

 

 

( à suivre )

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 08:06

2012 0310 113932AA

 

Deuxième rond-point  ( narbonne est la ville des rond-points) après la sortie d'autoroute A9 : Ville romaine !

 

louve romaine]

 

Au détour d'une rue piétonne nous pouvons voir cette reprodution de la louve allaitant Romus et Romulus. Cette sculpture fut offerte à la ville de Narbonne par le maire de Rome dans les années 80 pour rappeler que Narbonne fut la première colonie romaine.

 

Horreum]

 

L'un des musées de Narbonne, l'Horreum, montre des vestiges romains et des caves romaines.

 

narbonne image[1]

 

La cathédrale St Just   qui n'a jamais été terminée et que nous visiterons en détail plus tard.

 

evêché

 

A côté de la cathédrale, l'évêché et son jardin public.

 

hôtel de ville]

 

L'hôtel de ville , jolie bâtisse fortifiée.

 

cour intérieure]

 

La cour intérieure de l'hôtel de ville : vous pouvez y visiter des musées, des salles de la mairie et une boutique.

 

Via Domitia1]

 

Sur la place de l'hôtel de ville, les vestiges de la Via Domitia  ont été mis à jour lors de travaux. Mis en valeur, ils sont un pôle d'attraction pour les touristes ...et autres curieux.

 

Mais rassurez-vous, Narbonne ce ne sont pas que des ruines romaines...c'est une ville riante où il fait bon passer du temps...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 17:12

 

Après l'épisode des geysers, nous nous sommes arrêtés à Kaldidalur Kjölur pour admirer les jolies cascades des chutes de Gullfoss.

 

Gullfoss]

 

Nous passons un petit col et faisons un arrêt. Au bord de la route, un imposant tas de pierres. La guide nous explique que selon les croyances islandaises, un troll ( méchant génie ) serait enterré là et que chacun pose une pierre pour l'empêcher de revenir nuire. C'est donc de bon coeur que chacun de nous a ajouté une pierre à l'édifice...

 

troll

 

Nous voici à présent dans un no-man's land : le Hveravellir. Seul au milieu de l'immense plateau, un refuge nous tend les ...bancs ! C'est à l'intérieur de celui-ci que nous allons pique-niquer : joyeuse ambiance assurée !

 

refuge

 

Après le repas, nous allons voir les « thermes ». L'eau sort de terre à 80/100°C et va se déverser dans une petite mare où, oh surprise, un humain se prélasse. C'est un français. Il nous explique que l'eau est à 45°C ! Là, on se sent tout engoncé dans nos doudounes...et frustré de ne pas avoir prévu le nécessaire pour en faire autant !

 

hveravellir 45°1]

 

Une vieille maison recouverte de tourbe attire notre attention. Tourbe et gazon servaient d'isolation .Cette construction date de la fin du XIXème / début XXème siècle.

 

toit vert[1]

 

L'immense terrain est traversé par une rivière brûlante.

 

rivière chaude]

 

Tout autour, les sources chaudes et fumantes sont nombreuses. Nous marchons au milieu de sifflements furieux et dans un odeur d'oeuf pourri !

 

source chaude

 

Certaines sources, à force de rejeter du souffre,se font un beau monticule comme celui-ci, surnommé «  l'oeil du diable » .

 

oeil du diable

 

Nous faisons un arrêt devant l'église de Vidimyrarkirkja. Recouverte de tourbe pour l'isolation elle a son petit cimetière derrière.

A l'intérieur , elle est cloisonnée pour séparer les classes sociales : les riches et nobles devant, les pauvres au fond , près de la porte...et du froid !

 

église Vidimyrarkirkja]

 

Après l'église, nous visitons le musée d'art populaire : le Glaumbaer. Il est entièrement construit selon les traditions, donc recouvert de tourbe.

 

2954790-1-.jpg

 

La partie qui reconstitue une grande ferme nous fait voir les outils et le travail de l'époque. Nous visitons la chambre des patrons de cette ferme qui dormaient en compagnie de leurs enfants. Et à côté, le dortoir de tous les ouvriers qui se groupaient pour avoir chaud.

 

dortoir

 

Nous irons dormir à l'hôtel !

 

                                                                                                                                                           ( à suivre )

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 13:56

prunus

 

Malgré une taille sérieuse post hivernale, le prunus est en fleurs. On est loin de l'imposante boule habituelle, mais ça reviendra !

 

fleur prunus

 

Les premières feuilles se bousculent déjà pour prendre la place !

 

fleur prunus gros plan

 

Détail de la floraison.

 

2012 0313 Abricotier

 

L'abricotier tardif a lui aussi décidé de se mettre au diapason de l'allégresse ambiante.

 

Petite précision : à gauche ce n'est pas la lune, mais l'antenne parabolique !

 

Précision n° 2 : cet article à la mi-journée est une exception, ce ne sera pas le printemps tous les jours !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche