Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 19:15

Etape suivante : Bâton Rouge, la capitale de la Louisiane. Petit tour panoramique et nous nous dirigeons vers l'immeuble qu'il est impossible de ne pas voir : le Capitole, autrement dit le Parlement.

Cette fois nous admirons quelques pièces superbement décorées avant de prendre l'ascenseur.La tour mesure 135m de haut. 19144184[1]

 

Au sommet nous avons une vue panoramique sur les environs, surtout le Mississipi.

 

Mississipi

 

Direction Houma. C'était l'étape que je redoutais : la nuit chez l'habitant. Nous étions deux- l'Hom et moi- chez une dame seule alors que plusieurs couples étaient hébergés dans une même famille. Déjà dans la voiture, elle nous dit ne pas parler le français, aïe : je dus faire l'inerprète toute la soirée pour renseigner l'Hom.  La maison était superbe et cossue mais l'ambiance plombée : la dame était veuve depuis peu. Aussitôt le repas fini elle nous invita à gagner la chambre qu'elle nous avait réservée. Le lendemain j'ai demandé à l'accompagnatrice si c'était normal , les autres racontant des sorties en ville et un grand bal qui rassemblait familles d'accueil et touristes. Elle me dit que nous avions été choisis parce que nous étions réservés et polis...la prochaine fois je me dévergonde !!!

 

Oublions donc cette étape pour gagner New Orleans.

D'entrée le jazz est là. Dans les rues de nombreux petits groupes interprètent avec brio des airs que j'adore !

 

330 Musician2[1]

 

Nous traversons un parc, et là : les statues de mes idoles

 

19185611[1]

 

Louis Amstrong

 

Bechet

 

et Sidney Béchet

 

Au loin la silhouette de la cathédraleSaint Louis.

 

19223012[2]

 

Elle se dresse face au Jackson Square, dans le quartier historique du Vieux Carré  où nous irons demain.

Elle est aussi appelée la basilique "Saint-Louis-roi-de-France"   Fondée en 1718, c'est la plus ancienne cathédrale encore en activité de nos jours aux USA.

 

intr église NO[1]

 

                                                                                                                                                                           ( à suivre )

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 07:15

KT4182[1]

 

Ma voisine me téléphone, affolée ; " Pourriez-vous me conduire au super-marché ce matin?"

Ma voisine est une très gentille dame de 86 printemps qui se tient informé de tout, s'intéresse et participe à beaucoup de choses...sauf Internet , non, pas ça !

Elle a besoin de faire des courses, nous sommes disponibles : pas de problème, nous voilà partis !

Arrivés au magasin, chacune se dirige vers ses centres d'intérêt. A plusieurs reprises je la vois en grande discussion au kiosque bijouterie...

Nous nous retrouvons presqu'en même temps au passage aux caisses.

C'est une fois installées dans la voiture qu'elle raconte.

"J'ai changé la montre achetée hier car je ne pouvais pas fermer le bracelet ; La vendeuse a reconnu que le fermoir avait été monté à l'envers. Elle m'en a donné une autre , la même mais j'ai eu 2€ de dédommagement pour le souci..

- C'est bizarre lui dis-je, elles sont souvent contrôlées avant d'être mises sur le marché !

-Oui mais moi quand je l'ai essayée, le bracelet était trop grand, je l'ai demonté pour le raccourcir et c'est après l'avoir remonté que ça n'a plus marché !"

Elle racontait cela avec un délicieux sourire espiègle...Croyez-vous que la candeur vient avec l'âge ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 19:30

Nous quittons les bayous pour nous diriger vers Natchez. Cette ville fut fondée par un français en 1716.

Le charme de cette ville est dû en partie au grand nombre de demeures et plantations ( antebellum ) datant de la Grande Epoque avant la Guerre de Sécession.

 

19185557[1]

 

Nous en avons visité plusieurs. L'intérieur est somptueux  et les jardins qui les entourent sont époustouflants.

Celle que nous avons préféré se nomme Greenwood et est située à Francisville.

 

19144090[2]

 

Déjà la petite maison du gardien à l'entrée du parc en jette ! Notez la "mousse espagnole" qui pend aux branches des arbres.

 

19130489[2]

 

La bâtisse est entourée de colonnades. C'est le propriétaire et maître des lieux qui nous accueillit avec simplicité et gentillesse. Puis il nous laissa aux bons soins d'une ravissante guide vêtue d'une copie conforme d'une tenue de la Grande Epoque.

 

App 0005

 

Nous avions l'impression d'être sur le tournage de "Autant en emporte le vent ". D'ailleurs la propriété est toujours de nos jours "prêtée" aux cinéastes qui sont intéressés. Je vous invite à me suivre à l'intérieur :

 

App 0001

 

App 0002

 

Avant de sortir, le propriétaire revint pour nous offrir une tasse de son excellent café qu'il dégusta en notre compagnie. Ne le répétez pas, mais il était obèse. La guide nous confia que la maison avait été détruite par un incendie et qu'il avait passé sa vie à la faire reconstruire à l'identique...ruinant sa santé.

Je vous ai parlé des jardins. Ici c'est un parc qui nous séduit par l'entretien parfait dont il fait l'objet.

 

App 0004

 

Les bâtiments dans le fond sont les cuisines. La nourriture était préparée à l'extérieur de la maison principale pour que l'odeur n'incommode pas les planteurs. L'autre bâtiment  abrite les chambres des domestiques.

 

App 0003

 

App 0006

 

 

Dans ce parc le petit pavillon est la maison des garçons. La discipline et la moralité étaient strictes. Les jeunes filles ne devaient jamais montrer leurs chevilles et des miroirs inclinés leur permettaient en permanence de vérifier si leur tenue était correcte. Dans ce contexte il n'était pas pensable que les fils de la famille arrivés en âge de s'intéresser au sexe faible le fassent devant ces dames. C'est donc dans ce pavillon réservé aux jeunes mâles ( une gentilhommière en quelque sorte ) que les fils allaient "jeter leur gourme".

 

C'est dans cette plantation que fut tourné le film "Bagatelle"

 

19156269[2]

 

En quittant les plantations nous longeons le Mississipi.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 07:15

Bérénice[1]

 

Cette petite peluche vivante m'a donné tant de bonheur que je n'ai jamais pu la remplacer.

Ce caniche nain est arrivé chez nous à l'âge de 3 semaines.Un sauvetage en fait ! Elle refusait le biberon de lait acheté chez le véto.J'ai dû la nourrir avec du fromage blanc 20% posé au bout de mon doigt.

Elle grandit  en faisant preuve d'une grande intelligence. Très vite elle connut nos habitudes . A 3 mois elle savait grimper seule dans le canapé. C'est à cet âge aussi qu'elle est allée chercher le "doudou" qui était sur le lit de mon fils pour l'installer dans son cosy.

A 6 mois, elle ressemblait à un diablotin avec sa toison frisée. Nous prîmes donc la direction de son salon de toilettage. D'emblée la toiletteuse, très commerçante, se fendit en compliments sur la "joile petite bête" .

"Comment s'appelle-t-elle ?"

Le prénom n'était pas entièrement de moi. Il résultait d'une longue négociation entre mon fils et moi. Au départ je n'avais pas d'idée...sauf que les chiens cette année là avaient des prénoms en "B" . Mon fils voulait l'appeler Bethsabée. Je n'avais rien contre... sauf que ça n'allait pas être facile de faire son éducation avec un nom si long ! Discussion et nous sommes tombés d'accord sur bérénice, tout aussi long, mais dans les cas pressés je pouvais toujours lui dire "Béré " .

Je répondis donc à la question de ma toiletteuse avec un grand sourire "Elle s'appelle Bérénice"

STOP !!! Fini les affabilités , son visage se ferma et c'est avec une bouche en "cul de poule" qu'elle me jeta:

" C'est le prénom de ma petite fille, on l'a baptisée la semaine dernière !"

J'ai dégluti, bafouillé que c'était un prénom que j'adorais et que n'ayant pas de petite fille je l'avais donné à celle qui devenait le bébé de la maison..et blablabla...

Comme ma petite bête tremblait de tous ses membres, sûrement beaucoup plus à cause du sèche-cheveux que de froid, j'ai demandé s'il y avait un pull à sa taille. Comme par magie le sourire revint sur le visage de la toiletteuse et nous nous sommes quittées les meilleures amies du monde. Ce fut elle qui "coiffa" Bérénice jusqu'à notre déménagement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 19:00

La Louisiane fut française de 1682 à 1803. Une parte avait été cédée aux anglais, une autre partie ( Floride) avait été cédée aux espagnols . En 1803 Napoléon vendit la totalité restante aux très jeunes Etats Unis pour la somme de 15 millions de dollars...

Au milieu du XVIIIème siècle les Acadiens , chassés par les anglais, s'installent en Louisiane dans les bayous, marécages du delta du Mississipi.Ils sont devenus les Cadiens puis les Cajuns. Ils représentent une minorité francophone sur le territoire américain

Notre première étape sur cet état fut Saint Martinville. La cathédrale datant de 1821 avait de beaux vitraux mais c'est sous le chêne que le vieux cajun nous entraîna :

 

19128952[1]

 

Le vieil homme parlait un vieux français chantant. Il nous apprit que le chêne avait 460 ans, que la circonférence du tronc était de 8m, la hauteur de 38m et la largeur totale de 64m. Cet arbre monumental est appelé " le chêne d'Evangéline" car une légende d'amour malheureux s'y rattache.

Nous avons quitté ce fief cajun pour  Avery Island. Visite des jardins tropicaux et de sa réserve d'oiseaux. J'ai le souvenir d'une employée qui courait derrière nous pour nous asperger copieusement d'une brume anti-moustique et ce n'était pas du luxe ! Ce que j'en ai retenu : les plans d'eau, calmes en apparence mais d'où émergeaient fréquemment des têtes de crocodiles !

 

04-06 snowy egretts on Avery Island[1]

 

Croco 500

 

Vous l'avez vu ?

 

imagesCACHPJEB

 

 

 

 

Tout à côté se tient l'usine de production de Tabasco. Nous avons rapidement fait le tour des installations de l'usine pour finir dans la salle de dégustation...pas de tabasco pur bien sûr mais de plats relevés de quelques gouttes du précieux élixir !

 

imagesCA30HFPY                                Bien entendu, ce sont des piments rouges !

 

                                                                                                                                                images[2]                                                           

 

 

Tabasco 500

 

Après avoir quitté ces lieux, nous avons traversé d'immenses étendues désertes au milieu desquelles de dressaient de nombreux, très nombreux "arbres de Noël" . En voici un :

 

220px-Oil well[1]

 

Oui, c'est un puits de pétrole prêt à fonctionner au cas où ! Ils sont à l'arrêt et ne sont destinés qu'à dépanner la région lorsque le pétrole venu d'ailleurs viendra à manquer...

Lors de notre arrivée à La Fayette nous avons eu droit le soir même à un repas agrémenté de danses acadiennes auxquelles les touristes étaient priés de participer, les danseurs prenant des partenaires au hasard dans la salle. La renommée de ces gens est qu'ils savent s'amuser jusqu'au bout de la nuit et leur devise est : "Laissons le bon temps rouler". Nous avons d'ailleurs eu droit à un diplôme de bon acadien !!!

 

Le bassin de l'Atchafalaya  fut notre découverte suivante. C'est un réseau aquatique gigantesque où prospèrent une flore et une faune très riches...surtout en alligators. Nous sommes montés dans de grands bateaux à fond plat pour sillonner ces bayous.

 

bayou teche6[1]

 

95 ba 52[1]

 

Les racines qui sortent sont appelées les genoux des cyprès.

 

pt1896[1]

 

Monsieur alligator fait la sieste !

 

swamp bayou[1]

 

Une mousse importante pend aux branches des arbres, c'est la "mousse espagnole" .

 

 

alligator bayou[1]-copie-1

 

Au retour nous sommes passés sous l'autoroute qui enjambe les bayous à perte de vue.

 

us-louisiana-road2[1]

 

J'avais lu que lors du passage de Christina cette autoroute avait été emportée...

 

Après cette croisière dans les bras marécageux du Mississipi nous avons eu droit à la spécialité locale :

 

cajun-cafe-on-the-bayous-12th-annual-crawfish-festival[1]

 

Les écrevisses géantes ! Nous en avions une trentaine chacun !!! Miammmm

 

                                                                                                                                                                  ( à suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 16:48

A l'attention de Camélias, je vous emmène faire un petit tour au nord est de l'Espagne, près de Rosas.App0001-copie-1

 

Une toute petite partie de la plage de Ampurias.

 

App0003

 

Le petit port de pêche de Cadaquès est au fond d'une petite baie . Vue prise depuis les hauteurs environnantes.

 

App0002

 

Une des petites rues ( ruelles ) piétonnes de Cadaquès.

 

A savoir : les plages de Ampurias sont des plages de sable fin et blond..

Les plages de Cadaquès et certaines de Rosas sont des plages de galets .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 11:26

7745729748_le-rayon-vert-illumine-le-christ-de-la-cathedral.jpg

 

Hier, mardi 20 mars, le rayon vert a bien illuminé à 11h38 le Christ de la cathédrale de Strasbourg! Ce phénomène a lieu aux deux équinoxes lorsque le temps le permet. Hier ciel bleu et beau soleil, le rayon de soleil est donc bien passé par une pièce du vitrail pour colorer la statue. N'y voyez aucun miracle, le phénomène n'existe que depuis des travaux effectués entre 1950 et 1971. C'est quand même joli !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 07:30

6571255[1]

 

Pour aller en courses hier matin nous avons décidé de prendre le chemin des écoliers et de passer par les rizières. Au bord de l'un des petits ruisseaux  le héron cendré se tenait fièrement dressé. Il n'a pas bougé lorsque nous nous sommes arrêté pour le photographier... mais l'oeil était aux aguets quand même !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 19:00

 

Nous voici à Austin : capitale du Texas. Nous entrons dans un impressionnant bâtiment de granit rose : le Capitole. C'est là que siège le Parlement. Nous irons dans toutes les salles. Le luxe est présent mais pas tapageur; La chambre des Représentants ( nos députés) compte 150 membres. Le sénat n'a que 31 sénateurs qui travaillent en liaison étroite avec les Représentants. Une délégation de femmes était reçue pour défendre les droits de la Femme...

 

16346314[2]

 

 

A notre arrivée à San Antonio nous comprenons tout de suite que cette ville est pittoresque. Les influences mexicaines et texanes se côtoient dans Downtown

 

Downtown-san-antonio[1]

 

 

La première visite sera pour ce que nous appelons à tort « Fort Alamo » Il s'agit en réalité d'une mission utilisée jadis par les franciscains pour répondre la bonne parole. A l'intérieur un très vaste terrain arboré avec de chaque côté des « cellules » qui servaient de chambre à ceux qui avaient besoin de réconfort. C'est là qu'un groupe de texans s'était réfugié pour échapper aux mexicains, en 1836  ils luttèrent jusqu'à la mort plutôt que de se rendre. Parmi eux le célèbre David Crockett...

 

517153[1]

 

800px-Mission San Antonio aka Alamo[1]

 

La cour intérieure avec les cellules de chaque côté .

 

App0001.jpg

 

 

 

Le soir nous sommes allés nous promener sur les rives des canaux qui traversent la ville , d'où son surnom de « petite Venise du Texas » . Tout le long des petits restaurants avec terrasse et des petits bateaux que les gens peuvent emprunter pour une petite promenade. L'ambiance est festive et bon enfant.

 

san antonio riverwalk[1]

 

 

Direction Houston. Avant d'entrer sur le site, nous avons une idée de ce qui nous attend : le lanceur Saturn 5 d'une expédition terre-lune est couché sur le terrain : nous entrons à la NASA !

 

16346360-1-.jpg

 

Nous passons d'abord au détecteur de métaux comme à l'aéroport...j'ai failli ne pas passer, je sonnais pas possible, demi-tour 1fois, 2 fois...désespérée j'allais me chercher une place assise quand une malgache très élégamment vêtue est venue me faire signe d'ôter mon bracelet...le bijou est passé dans un panier et moi j'ai pu gagner l'autre côté sans problème non sans aller remercier la dame qui m'expliqua ( qu'à l'époque ) les USA avaient des détecteurs beaucoup plus puissants qu'en Europe !

Nous avons pu assister à l'entraînement en apesanteur des astronautes (amusantes leurs galipettes ) puis on nous a demandé le plus grand silence et nous sommes entrés sur la pointe des pieds : l'équipe au sol était en train de converser avec les cosmonautes qui étaient là-haut. ...Impressionnant et un peu irréel à la fois...

Nous avons pu ensuite circuler librement au milieu des navettes rentrées à terre, du véhicule ayant roulé sur la lune et autres installations. Je n'ai pas résisté au plaisir d'essayer une combinaison

 

16353302[1]

 

 

De toute façon je partais en confiance, c'était l'Hom qui était aux commandes de la navette !

 

16346431[2]

 

                                                                                                                                                                                            FIN

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 07:30

Si le grand beau temps n'est pas encore tout à fait au rendez-vous,  l'arrivée du printemps m'incite à remanier mes placards. Je vais placer mes gros lainages dans des housses et les remplacer par des pulls plus légers, voire carrément de demi-saison. Ces lainages ont été lavés à la main, séchés à plat ...mais avant de les faire disparaître, pendant 8 mois j'espère, je vais vous les présenter.

Ce sont des tricots fait main que j'avais pris plaisir à réaliser.

Vous avez l'hyper confortable :

 

2012 0319 110512AA

 

Voici mon chouchou :2012 0319 110733AA

 

Ahhh ! Le pull islandais a demandé toute mon attention pour sa réalisation...

 

2012 0319 110621AA

 

Les autres tricots sont super usés ou...donnés, surtout  les pulls irlandais à torsades multiples;

Le crochet ne me plaît pas du tout mais comme j'aime me lancer des défis, j'ai décidé de faire un essai avec mes restes de laine. C'est le seul et unique ouvrage au crochet pour moi :

 

2012 0319 110831AA

 

Et voici l'un des ouvrages qui occupa mes vacances pendant de nombreuses années : le couvre-lit. Pourquoi pendant les vacances ? Il est constitué de bandes qu'il a fallu assembler une fois le travail fini. Pour emmener dans les bagages une bande n'était pas encombrante. J'ai comme cela recouvert les lits de la maison. c'est plus fort que moi, j'aime laisser ma griffe, laisser mon empreinte. Le couvre lit ne va pas prendre le chemin des placards, lui ! Il reste en place.

 

2012 0319 110920AA

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche