Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 18:00

split-01.JPG

 

Nous quittons Dubrovnik pour gagner la ville de Split plus au nord. Pour y arriver nous empruntons la route côtière, la vue sur l'horizon toujours cachée par les îles et avec en prime de jolis îlots.

 

split-02.JPG

 

Nous passons auprès de fermes aquacoles.

 

split-03.JPG

 

Au bord de l'Adriatique de jolis petits ports calmes...

 

split-04.JPG

 

Le temps s'assombrit  mais nous jouissons toujours d'une belle vue sur le bord de mer.

 

split 05

 

Au détour du chemin un nouveau petit port qui s'avance dans l'eau ...

 

split 06bis

 

Nous traversons une zone de cultures

 

split 07

 

Nous sommes sur la bonne voie !

 

split 08

 

Joli paysage où les îles semblent vouloir se rejoindre.

 

split 09

 

D'ailleurs les hommes ont aidé la nature, puisqu'ils ont construit un pont !

 

split 10

 

Diable, le temps ne s'arrange toujours pas...

 

split 11

 

Dans le port, le bateau est rentré se mettre à l'abri !

 

split 12

 

Sur la mer, pas de vagues mais d'étranges mouvements désordonnés ...

 

split 13

 

Des soulèvements de bruine s'élèvent par moments...

 

split 14

 

Des rideaux de bruine montent, des murs d'eau...que se passe-t-il ? le bus commence a être pris de balancements et soudain il se penche dangereusement avant de reprendre lourdement sa position normale.

Nous sommes en plein dans la tourmente de la Bora ( prononcez boura ) C'est un vent froid de l'Adriatique qui souffle avec violence par bourrasques de 180km/h de moyenne et est donc imprévisible. Ce vent soulèe des particules marines, créant les rideaux d'eau que nous avons vu. Nous nous sommes arrêtés près d'une station service qui possédait une terrasse ...mais personne n'a pu s'y aventurer !

Au moment où une petite acalmie faisait dire au chauffeur que nous allions repartir le téléphone de la guide a sonné. C'était une collègue qui prenait de nos nouvelles car...la route avait été fermée car trop dangereuse et son car à elle n'avait pas pu passer !

 

split 15

 

Notre car à nous était passé et il avait résisté ! Bojo, notre chauffeur croate était tout fier de lui !

 

split 16

 

Au fur et à mesure que nous avançons, le décor change d'aspect.

 

split 17

 

Lorsque nous arrêtons pour le déjeuner le temps s"est considérablement amélioré. Il y a bien sûr encore du vent, mais normal celui-là ! Pourtant il n'y a personne dehors !

 

split 18

 

La baie est très calme...

 

split 19

 

Une touriste essaie de voir si son téléphone passe...patience, Split n'est plus très loin !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 06:00

En plus de se régaler à lire la pièce , la petite s’ingéniait à trouver le ton juste pour chaque phrase . Et le tandem déclamait des heures durant…..Vint le grand jour . Victor , Yvonne et Paulette avaient revêtu leurs habits de fête , Victor grognait un peu parce que , casanier , il n’aimait pas sortir . Mais cette fois il s’agissait de voir jouer sur scène demi-frère chéri ! Assise sur une chaise pliante en fer ( comme toute l’assemblée car la salle était comble ) Paulette n’avait d’yeux que pour le majestueux rideau de velours rouge sombre qui s’agitait parfois , laissant apercevoir un œil inquiet scrutant les spectateurs .

 

_rideau-1-.jpg

 

Puis il y eut trois coups frappés et le silence se fit . Le rideau s’écarta avec des saccades , laissant découvrir un décor de carton sensé figurer une forêt .

 

cours-de-theatre-id68[1]

 

Un par un les acteurs entraient et déclamaient …Paulette mit un moment avant de reconnaître son parrain dans ce brave soldat blessé qui pourtant ne pensait qu’à aider les autres , ce furent les répliques échangées qui l’assurèrent qu’elle ne se trompait pas . A la fin du quatrième acte le soldat finissait par mourir mais sa longue agonie était accompagnée de la plainte d’un violon …magnifique . Tout le monde y allait de sa petite larme ! Sur le devant de la scène , Paulette avait reconnu la jeune violoniste , c’était la professeur de musique du village une jeune aveugle que tout le monde aimait beaucoup .Lorsque le rideau se referma avec moult secousses , les applaudissements fusèrent et durèrent très longtemps , jusqu’à ce que la troupe , déjà occupée au démaquillage , ne revienne saluer . Dans un grand bruit de chaises métalliques bousculées , les spectateurs se levèrent et tout le monde se retrouva dans la grande cour du patronage où les stands d’une kermesse avaient été installés .

 

-Kermesse_Peche_aux_cannards-1-.jpg

Des hauts parleurs crachaient les dernières chansons de Tino Rossi et de Luis Mariano et l’odeur des frites couvrait celle de la barbe à papa . Paulette était complètement étourdie par le bruit , la foule , quand elle vit arriver son parrain . Immédiatement il fut couvert de félicitations qu’il acceptait d’un air condescendant . Victor prétexta alors une migraine pour rentrer à la maison .Sur le chemin du retour , Paulette ne put s’empêcher de penser que pas une parole ni même un regard n’avait été accordé à celle qui dans l’anonymat de sa petite mansarde avait si bien préparé l’artiste . Mais elle se garda bien d’en parler à ses parents .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 18:00

ela-01.JPG

 

C'est au départ de Dubrovnik que nous embarquerons à bord de notre bateau de croisière sur l'Adriatique.

 

ela-02.JPG

 

Nous passons en bus sur le pont à aubans qui passe au-dessus d'un fjörd de Dubrovnik.

 

navire-sur-l-Adriatique.JPG

 

La guide nous précède pour monter à bord du bateau.

 

ela-05-copie-1.JPG

 

Nous croisons la première île habitée.

 

-la-06.JPG

 

Celle là est joliment arborée.

 

ela-07.JPG

 

Cette île est bien montagneuse

 

ela-08.JPG

 

Celle-là a des falaises à pic dans la mer;

 

ela-09.JPG

 

Même petite, l'île est entouée de remparts...et possède une abbaye !

 

ela-10.JPG

 

Nous approchons d'une autre île...et il semble que nous allons accoster !

 

éla 11

 

Il s'agit de l' île de Sipan

 

éla 12

 

Son petit port tranquille...

 

éla 13

 

Sur cette île, les riches de Dubrovnik s'étaient fait construire des villas de vacances, toutes bâties à l'identique. Nous allons visiter l'une d'elle, encore habitée par un vieil homme .

 

éla 14

 

Sur les murs des sculptures de pierre.

 

éla 15

 

Devant la villa, le jardin d'agrément

 

éla 16bis

 

Le séjour...

 

éla 17

 

La cuisine. Elle n'est plus utilisée de nos jours mais à droite de la cheminée se trouve le four à pain .

 

éla 18

 

La salle de réception où le balcon servait à mettre les musiciens venus du peuple et qui de cette façon ne pouvaient pas voir la haute société  lorsqu'un bal était organisé.

 

éla 19

 

Nous sommes aussi passés par les chambres avant de ressortir par une terrasse sur laquelle nous avons trouvé la chapelle privée.

 

éla 20

 

La tour servait de tour de guet. En cas de danger la famille s'y réfugiait et se défendait en tirant par les meurtrières.

 

éla 21

 

Au fond, le pavillon des femmes !  Il donne sur le potager...elles avaient plus près pour faire la soupe !

 

éla 22

 

Ressortis de la villa, nous nous promenons dans le village.  La petite église est en restauration.

 

éla 23

 

Il est bientôt l'heure de remonter à bord de notre bateau. Celui-ci fera un arrêt : tout un groupe attend sur une autre île pour monter à bord !

 

éla 24

 

Un guitariste et un accordéoniste sont venus égayer la croisière. la guide les enverra même me jouer "bon anniversaire" ...ça, pour passer inaperçue à bord d'un bateau rempli, ben c'est raté ! mais tellemnt sympa !!!

 

éla 25

 

D'autres îles encore...Lorsque vous longez la Croatie, il ne vous est pas possible de voir l'horizon : vous avez toujours une île dans le champ de vision !

 

éla 26

 

Cette fois le pont à aubans est en vue : Dubrovnik n'est plus loin !

 

éla 27

 

Une fois débarqués, nous avons pu admirer ce magnifique voilier. Il se loue, avec équipage, à la journée ou à la semaine...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 06:00

Ses initiatives n’étant pas vraiment couronnées de succès , Paulette préféra se réfugier dans ses rêves . Au dessus de la cuisine il existait une toute petite pièce mansardée en très mauvais état . On y accédait par un petit escalier d’une dizaine de marches . Au sol , le plancher de mauvaise qualité avait des trous .

 

mansarde (X4) (2)[1]

Victor montra à Paulette le plus inquiétant car il laissait voir le plafond de la cuisine dessous Fort heureusement il se trouvait dans un angle reculé , face au palier et Paulette promit de ne jamais s’en approcher : elle tint parole ! Le plâtre du plafond était tombé par endroits et les murs lépreux n’avaient plus de papier peint depuis des siècles ! Mais pour l'enfant , ce refuge devint le palais des rêves . Bien sûr elle s’asseyait à même le sol car il était formellement interdit de monter quoi que ce soit là-haut . Mais Paulette y passa le plus clair de son temps . Elle n’essayait même plus de demander à Yvonne pour l’aider dans des petits travaux ménagers , elle avait bien fini par comprendre qu’elle gênait et ne servait à rien . «  Vas-t’en , tu n’es bonne à rien , tu ne fais que me gêner  » était le refrain de Yvonne . Cette année-là la planche de salut fut tendue par Francis . En plus d’être le demi-frère chéri de Yvonne il était le parrain de Paulette . Il se contentait de suivre les recommandations de sa soeur et l’interdiction d’acheter un jouet qui risquait de lui faire oublier sa condition de fille d’ouvrier coïncidait avec son penchant marqué pour l’avarice . De plus comme Paulette était toujours reléguée au second plan et contrainte au silence , il avait fini par la considérer comme un objet de la maison . Mais voilà , il venait d’entrer dans la troupe de théâtre du patronage catholique ! Il avait donc un rôle à étudier , oh un tout petit mais le côté studieux n’était pas son fort . De plus il fallait quelqu’un pour lui donner la réplique … et ce quelqu’un ce fut Paulette . Personne d’autre n’avait voulu accepter cette aide jugée fastidieuse . La petite mansarde fut élue lieu idéal pour ce genre d’activité et bénéficia ainsi d’un mobilier sommaire composé d’un petit tabouret et d’une vieille chaise : le luxe pour Paulette ! Les répétitions pouvaient commencer !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 18:00

Notre journée sera consacrée à la visite des bouches de Kotor. Fermées par le défilé de Verige, elles forment un fjörd large de 350m qui s'enfonce de 28km dans les terres. C'est le fjôrd le plus profond de méditerrannée , il est dominé par les sommets des Alpes dinariques qui culminent à 1749m. Ce site est classé au patrimoine mondial de l'Humanité par l' Unesco.kotor-01.JPG

 

kotor-03.JPG

 

Nous descendons du bus à Perast pour monter à bord d'un bateau qui va nous conduire vers les îles.

 

kotor-04.JPG

 

C'est parti ! Nous voguons en direction des îles...

 

kotor-29--1--1-.jpg

 

kotor.JPG

 

L'île saint Georges : une île naturelle qui a son abbaye !

 

kotor-05.JPG

 

Nous nous dirigeons vers l'île Notre Dame du Récif ou ND du Rocher. Cette île est artificielle, elle a été "fabriquée" avec les carcasses de tous les vieux navires ayant fait naufrage ou pas. Sur cette île une petite église-musée et la boutique- souvenirs.Une histoire ou légende raconte la naissance de cette île.

 

 

 

kotor 06

 

Nous ne sommes pas les seuls à visiter, il faudra s'armer de patience!

 

kotor 07

 

Nous en profitons pour chercher les détails insolites, telle cette table aux pieds  inattendus.

 

kotor 08

 

La patronne de l'église : la Vierge Marie des Rochers, dans la niche au-dessus de la porte d'entrée.

 

kotor 10

 

Nous entrons. En plus des tableaux qui ornent les murs et le plafond, nous pouvons voir tous les ex-votos en argent apportés par les marins.

 

kotor 11

 

Détail de l'un des cadres . On peut y distinguer des jambes, un coeur...

 

kotor-30-copie-1.JPG

 

L'icone que nous apercevons au centre du choeur est à l'origine de la légende de l'ile. Elle appartenait à l'église de Pérast. Un jour elle disparut et un pêcheur la retrouva sur un petit rocher au milieu des eaux. Il la ramena...mais l'icone disparaissait toujours pour se retrouver sur le rocher... Il fut alors décidé de se servir des vieux bateaux pour créer cet îlot qui serait dédié aux marins.

 

kotor-31.JPG

 

Depuis ce temps, l'icone est toujours restée en place !

 

 

kotor 12

 

La partie musée a un peu des airs de vide-grenier !

 

kotor 13

 

La broderie de la Pénélope de Kotor...elle y  travailla plus de 20 ans avec 750points au cm², elle utilisa des fils d'or et d'argent et pour les anges qui encadrent le travail elle prit ses propres cheveux ...certains ont une chevelure châtain et les derniers ont les cheveux blancs ! Elle attendait ainsi le retour de son marin...

 

kotor-28.JPG

 

En sortant de l'église nous pouvons voir l'île Saint Georges, naturelle celle-là !

 

kotor 14

 

Nous quittons l'île pour nous enfoncer au fond des bouches.

 

kotor 15

 

Nous passons à côté de nombreuses bouées rouges ou jaunes. Ce sont les élevage de moules de corde ou d'huîtres.

 

kotor 16

 

Nous arrivons à la vieille ville de Kotor dont voici la porte d'entrée principale.

 

kotor 17

 

Kotor a aussi sa tour de l'horloge avec à son pied le pilori où étaient exposés en punition les personnes arrêtées pour larcins...

 

kotor 18

 

Des ruelles très étroites...

 

kotor 19

 

De nombreux clochers pour église catholique, orthodoxe,...

 

kotor 20

 

La cathédrale Saint Tryphon .

 

kotor 21

 

La grande rue principale...

 

kotor 22JPG

 

Les murailles qui entourent Kotor

 

kotor-27.JPG

 

Cette muraille court vers le sommet  : c'est leur muraille de Chine à eux !Au sommet le fort St Jean.

 

 

kotor 24

 

Notre bus prendra le bac pour revenir et sortir des bouches de Kotor

 

kotor 25

 

La croisière se termine...

 

kotor 26

 

Nous quittons les bouches de Kotor sous un coucher de soleil.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 10:05

bar-01.JPG

 

Pour aller à notre hôtel nous passons près de ces anneaux géants...

 

bar-03.JPG

 

La réception de l'hôtel . Les trois vases du fond attirent l'oeil :

 

bar-02.JPG

 

Qu'en pensez-vous ?

 

bar-04.JPG

 

Autres objets de décoration : le bois est très beau !

 

bar-05.JPG

 

Lorsque vous sortez, vous pouvez attendre le bus touristique à impériale près de ce homard géant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 06:00

minuteur-oeuf--.jpg

 

Ce matin ma voisine a encore son air des jours de catastrophe. Je n'ai pas besoin de la questionner, elle raconte :

" Pourrez-vous m'amener au super-marché cet après-midi ?

- Bien sûr, il vous manque quelquechose ?

- Pas vraiment, je dois ramener mon minuteur. Figurez-vous que c'est le troisième que je leur achète...impossible, il n'y en a pas un qui fonctionne. J'ai jeté les deux premiers, mais là la coupe est pleine : je leur rapporte soit pour un échange soit pour un remboursement !

- C'est bizarre ça...vous pouvez me le montrer ?

Et la voilà qui trottine jusque chez elle pour me mettre sous le nez un minuteur la pour cuisson des oeufs...et elle enchaîne sur la démonstration :

- Voyez je veux 5mn....je le positionne sur 5...et là rien ne se passe !

- Vous permettez ?

Je lui prends le minuteur des mains, tourne jusque 60 et reviens sur la position 5 : aussitôt un tic-tac bien sympathique se fait entendre...à la grande stupeur de ma voisine. Cinq minutes plus tard très exactement une sonnerie stridente se fait entendre.

- Mais il va très bien votre minuteur... Où est le mode d'emploi qui l'accompagnait ?

- Ah, la feuille de papier qui était avec, je ne l'ai pas lue, c'est écrit tout petit et c'est rien que des bla-blas!

- Dommage parce qu'il était écrit dessus de tourner jusque 60 et de revenir en arrière jusqu'au chiffre désiré ! Cela vous aurait épargné l'achat de 3 minuteurs, car je suis sûre que les deux partis à la poubelle étaient impeccables !"

 

Ma voisine a pris le parti d'en rire...ce dont elle ne se prive pas chaque fois qu'elle utilise son minuteur !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 18:00

barce 06

 

Venant de la mer, la colonne de Christophe Colomb marque l'entrée de la  Rambla . La colonne fut érigée sur le port de la ville en 1888 lors de l'exposition universelle. Elle mesure 60m de haut. A son sommet la statue du célèbre navigateur montre la mer de son bras droit tendu .

 

barce 07

 

Sur la base des bas-reliefs de bronze illustrent la vie du navigateur.

 

barce 08

 

Six lions se dressent autour du socle.

 

barce12JPG

 

Mais si, il vous le dit : " La mer, c'est par là ! "

 

barce 26

 

Mais nous préférons remonter la rue animée d'où l'on peut voir de jolis détails de constructions.

 

barce 29JPG

 

Chez ces gens-là, on aime la marine !

 

barce 45

 

Tout le long de la Rambla les statues vivantes rivalisent d'ingéniosité et...d'immobilité !

 

barce 47

 

Nous passons devant la Boqueria   ou marché couvert.

 

barce 46

 

D'autres statues vivantes...elles ne bougent pas, mais elles papotent !

 

barce 48

 

Mais c'est qu'il est effrayant ce dragon !!!

 

barce 49

 

Autre curiosité : la maison des parapluies. Ceux-ci sont accrochés à la façade.

 

barce 50

 

Tout le lond de la Rambla des commerces insolites comme les oiseaux , des traditionnels comme fleurs, cartes et souvenirs mais aussi quelques artistes peintres qui proposent leurs oeuvres.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 06:00

Un jour pourtant il se passa un fait suffisamment étonnant pour être rapporté ici . Paulette avait confié à son père que sa meilleure amie avait une balançoire . Victor réfléchit . Une planche n’était pas difficile à trouver , il y en avait plein près du vieux puits à la margelle écroulée . Des cordes solides étaient entassées dans les remises . Le vieil arbre de la cour avait des branches solides . Il parlementa longuement avec Yvonne , pas un centime à débourser , le risque d’accident serait minime puisque Victor mettrait la planche bien basse .. et l’incroyable arriva : Paulette eut sa balançoire !

 

balancoire-1-.jpg

 

Bien sûr , le lendemain elle le raconta à la récréation et bientôt toute l’école fut au courant . L’école était presque en face de la maison et tout un groupe d’enfants suivit Paulette pour s’assurer que c’était bien vrai . Victor fit taire Yvonne qui voulait sortir ce petit monde et donna la permission de faire quelques essais à condition que tout se passe dans l’ordre et sans cri ni bousculade . Parmi les «  invités  » se trouvait un « grand  » issu d’une famille de quatorze enfants dont les parents ainsi que les aînés avaient la réputation d’être braconniers et tout le reste de la famille vivait de rapines . Il paraissait apprécier beaucoup la balançoire , allant beaucoup plus haut que les autres .

 

balancoire-2X.jpg

 

Bientôt ce fut l’heure de partir et les enfants quittèrent Paulette , ravis , en promettant de revenir …Le calme était revenu dans la cour Yvonne commença à ramasser le linge qu’elle avait mis sécher sur la corde tendue à partir du vieil arbre . Soudain , un cri strident  retentit : «  où sont passés mes mouchoirs ? » , force fut de reconnaître qu’il n’en restait aucun ! Les morceaux de tissu avaient fini dans la poche du Grand qui en emportait un à chaque envolée de la balançoire ! Ce qui devait arriver arriva : la balançoire fut démontée dans la foulée et il n’en fut plus jamais question !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 18:00

dubro-07.jpg

 

Nous pénétrons dans la ville de Dubrovnik par la porte Pile. Au-dessus de la porte la statue de saint Blaise, le patron de la ville.

 

dubro 13

 

Devant nous l'imposante fontaine Onofrio qui compte 16 facettes. Elle a souffert des tremblements de terre mais les figures continuent à déverser l'eau qui part ensuite alimenter toute la ville.

 

 

dubro 11

 

 

Devant nous se trouve le monastère franciscain avec son clocher de plus de 40m de haut.

 

dubro 12

 

 

La visite nous amène dans son cloître de style roman tardif. Il est arboré et très agréable. Au fond se trouve un puits gothique surmonté de la statue de Saint  François.

 

dubro 14

 

Les colonnes jumelées sont surmontées de chapiteaux qui font chacun l'objet d'une ornementation différente et unique de masques ou d'animaux . C'est l'oeuvre du maître albanais Mihoje Brajkov de Bar au XIVème siècle.

 

dubro 08

 

Au bout de la rue se trouve la tour de l'horloge. Elle fut construite en 1506 et a résisté aux tremblements de terre, aux guerres et aux bombardements. La première tour a été construite en 1444 et la dernière restauration date de 1929. Peu à peu on la rallonge, elle atteint de nos jours 31m. Dans la niche du haut la cloche pèse plus de 2000kg. A l'heure pile , un soldat  de bronze vient la heurter.

 

dubro 09

 

Les remparts entourent la vieille ville. Ils furent construits entre le VIII et le XVIème siècle. Ils mesurent 1940m de long pour une hauteur de 25m. Il est possible d'y monter , entrée payante, et il faut environ 1h pour les parcourir. De là on découvre une vue imprenable sur les toits de tuiles rondes de Dubrovnik.

 

dubro 10

 

Faisant partie des remparts la forteresse Saint Jean date du XVème siècle. C'est la plus importante tour des remparts.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article