Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 05:00
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Nous avons pris la direction du sud est. Nous traversons un désert de cendres où les moutons sont interdits pour ne pas abîmer la maigre flore qui tente d'y repousser.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Nous retrouvons quelques constructions qui indiquent la présence humaine.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Surprise : on y parle des français !

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Nous sommes dans le village de Faskrudsfjödur  ( ou Budir ) . Nous y prendrons un très bon café et nous découvrons que ce village est jumelé avec notre Gravelines , à côté de Dunkerque.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Un petit musée y parle des nombreux pêcheurs français qui venaient en Islande pêcher la morue. Beaucoup ont fait naufrage mais ont été aussi emporté par des maladies ( scorbut, pneumonie...) . Comment ne pas penser au livre écrit par Pierre Loti en 1886 : " Pêcheur d'Islande ".

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Un petit cimetière où reposent 49 marins français et belges. On aperçoit les petites croix blanches au fond de la photo.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Nous allons jusqu'au bord du fjord  où attend un bateau de pêche.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Nous nous arrêtons un peu plus loin dans la propriété d'une charmante dame âgée qui a passé sa vie à marcher dans son île .

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Lors de ses promenades elle ne manquait jamais de ramasser des cailloux . Elle a ainsi amassé au cours de sa vie une collection considérable de pierres différentes.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Par l'intermédiaire de notre guide nous avons pu lui poser toutes les questions qui nous venaient à l'esprit. Elle y répondait avait une grande gentillesse. Elle l'affirme, et je la crois, que son seul amour c'est son île !

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Après ce contact réconfortant avec une autochtone passionnée, nous avons poursuivi notre route dans l'immensité verte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 05:00
La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

Après avoir quitté le charmant port de pêche de Husavik, notre premier arrêt fut au bord de l'océan , là où les falaises abruptes plongent dans l'eau.

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

En me penchant je découvre que les parois sont occupées par une grande variété d'oiseaux. Les mouettes bien sûr mais aussi les eiders, les canards siffleurs et les pétrels.

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

Cet endroit est appelé le fer à cheval. C'est une enclave d'eau entourée de falaises .

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

Dans l'eau les canards siffleurs nagent paisiblement . Ils on la particularité d'avoir les ailes croisées. Le plus grand silence nous avait été recommandé pour ne pas les perturber mais surtout à cause de la présence des pétrels. En effet quand le pétrel a peur il vomit   et cela sent très mauvais !

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

Nous quittons à regret le fer à cheval....sans avoir pu photographier les timides pétrels. 

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

Nous reprenons notre parcours à travers les immensités vertes traversées par les rivières.

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

Nous longeons les gorges Hafragilfoss

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.
La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

Sur le parcours la rivière rencontre des dénivelés qui donnent des chutes assez impressionnantes.

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

Nous étions venus au bord de la rivière encaissée pour prendre la photo. Il nous faut ensuite remonter les berges pour retrouver notre infatigable bus !

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

Nous n'irons pas très loin avant de rencontrer les gorges de la rivière Jokulsa à Fjöllum. Cette rivière prend sa source dans le glacier Vatnajökull.

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

Dans le parc national du Vatnajöjull , la rivière rencontre un dénivelé de 40 m. Nous avons devant les yeux la cascade de Dettifull

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

En voyant cette photo, vous n'aurez je pense aucun mal à croire que cette cascade est la plus puissante d'Europe !

La falaise aux oiseaux au nord de l'islande.

L'aventure continue ensuite à travers les immensités vertes !

Petit avis perso : ne pas oublier de faire le plein de carburant avant de partir ! Notre chauffeur était islandais et y pensait régulièrement !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 05:00
Le show de la Patrouille de France

Le vendredi 28 juillet la Patrouille de France doit faire son show acrobatique à Narbonne plage. La séance est prévue à 14h. J'arrive avec 10 mn d'avance après avoir pu trouver une place de parking. Sont prévues 30000 personnes pour assister au spectacle.

Le show de la Patrouille de France

Très vite la vedette de la gendarmerie maritime P612 de Gruissan entre en action. Il faut évacuer les eaux , pas de bateau, pas de nageurs ! Les surveillants de plage donnent les consignes au micro.

Le service d'ordre est très impressionnant : armée, police municipale, gendarmerie armés jusqu'aux dents et portant tous le gilet pare-balle. Il y avait aussi de nombreux représentants de la sécurité civile, la Croix Rouge  et les ambulances. Rassurant mais aussi un peu stressant.

Le show de la Patrouille de France
Le show de la Patrouille de France

J'avais eu la chance de trouver une place assise sur la digue du front de mer. A 15 h toujours rien. Tout à coup un avion solitaire est venu présenter des acrobaties audacieuses :le voltigeur a été applaudi ! Je n'ai malheureusement pas pu savoir s'il s'agissait du jeune voltigeur de 18 ans très prometteur.

Le show de la Patrouille de France

A peine le voltigeur avait-il disparu qu'une clameur enfla : " les voilà "! Les 8 alphajets arrivaient à 600 km/h , laissant derrière eux les célèbres traînées bleu/ blanc/ rouge.

Le show de la Patrouille de France

L'alphajet remplace les Fouga Magister depuis 1982 . Cet avion est réalisé conjointement par les sociétés Dassault et Breguet.

Le show de la Patrouille de France
Le show de la Patrouille de France
Le show de la Patrouille de France

Les figures acrobatiques et esthétiques se succèdent sans relâche. Ils nous ont régalés pendant 25 mn .

Ils ont aussi réalisé de façon parfaite le coeur  dans le ciel narbonnais . A ma grande honte le photo est floue !

Le show de la Patrouille de France
Le show de la Patrouille de France

Les spectateurs retiennent leur souffle devant ces croisements qui demandent une précision incroyable. Surtout le second où les avions se couchent sur le côté à la dernière seconde, évitant aux ailes de s'accrocher !

Le show de la Patrouille de France

Ils ont même volé sur le dos !

Le show de la Patrouille de France

La figure de fin fut une sorte de bouquet final tandis que la Marseillaise résonnait à fond sur la plage . La salve d'applaudissement fut longue et nourrie .

photo du Net

photo du Net

Les pilotes de l'année 2017 sont âgés de 30 à 40 ans. Bravo les gars, vous êtes des champions !

Le show de la Patrouille de France
Le show de la Patrouille de France

Pendant encore un moment les forces de l'ordre ont continué à arpenter le front de mer, le temps que la foule se disperse. Il faisait une chaleur écrasante. Ils devaient avoir bien chaud ainsi équipés !

Le show de la Patrouille de France

Des camions étaient garés près des terrasses de la mer. L'un était celui de l'armée de l'air. l'autre était au nom de la Patrouille et vendait des souvenirs : casquettes , tee-shirts et objets divers. Je n'ai pas pu le prendre en photo, il était littéralement pris d'assaut par les touristes !

Le show de la Patrouille de France

Après un si bon moment, il est difficile de quitter les lieux. J'ai donc pris une glace aux fruits rouges pour me donner le courage d'aller rechercher ma voiture de l'autre côté de la station !

Je suis rentrée chez moi. Le soir, vers 20h30 je sors dans la cour humer l'air du soir . Dans le ciel je vois les 8 alphajets qui lâchent leur traînée tricolore. Je pense avoir une hallucination : j'ai tellement aimé le show que je les revois partout ! Je me renseigne quand même. Ils ont fait une apparition au-dessus du château de l'Hospitalet pas très loin de chez moi, juste avant le concert de Zucchero ! Ouf, je n'ai pas rêvé !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 05:00
Phénomènes  naturels

Les  cheveux  de  glace

C'est une formation éphémère que l'on rencontre par temps de gel sur des morceaux de bois mort ( hêtre  ou  chêne ) 

Des chercheurs suisses et allemands ont révélé que c'était le mycélium d'un champignon qui est responsable de leur formation.

J'espère ne pas trop avoir abîmé la poésie qui se dégage de la photo ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans nature
commenter cet article
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 05:00
photo du Net

photo du Net

Ce week end a lieu les nuits des étoiles. Tous les ans je me tords le cou et je n'en ai pas encore vues ! Une année pourtant je croyais en tenir une , j'ai déchanté lorsque l'Hom m'a dit que c'était l'avion de ligne qui passait tous les soirs !

Lorsque nous habitions Cesseras, nous disposions d'une grande cour entourée de hauts murs de pierre. J'avais disposé les lits de camp pour une observation confortable. sauf qu'à l'époque j'avais toujours Bérénice , le caniche nain. Quand elle nous a vus nous allonger, elle a commencé à courir d'un lit à l'autre pour nous couvrir de bisous mouillés. Bref, lorsque nous avons rangé le matériel ,nous avions plus regardé le chien que le ciel !

Que faire ce week end ?

Ma grosse déception est de n'avoir pas pu obtenir de place au festival de jazz de l'Hospitalet. J'avais beaucoup aimé  voir et y entendre Yuri Buenaventura il y quelques années. . Je m'y étais pourtant prise à l'avance  mais le narbonnais c'est ça :  lors de l'ouverture des locations les initiés ont déjà fait une telle provision pour la famille et les connaissances qu'il ne reste plus de place. J'avais choisi Zucchero et Norah Jones : complet !

Ces délits d'initiés sont tels que le théâtre de Narbonne est en déficit et ne peut donner de spectacle à la rentrée. Forcément , les initiés ont des tarifs réduits voire des gratuités ! Je ne comprends pas pourquoi la direction ne limite pas le nombre de places retenues ! Quand un nanti se vante de disposer de plus de 30 places  c'est insensé. Lors d'un spectacle au théâtre je m'étais bien renseignée sur la date de début de la location, j'étais arrivée la première le premier jour et j'ai réussi à me retrouver au dernier rang. Ceux qui étaient derrière moi se sont entendus dire que c'était complet ! 

Pour me consoler je chasse les histoires drôles.

Je vous en mets une pour le sourire de fin de semaine !

Que faire ce week end ?

Passez un très bon week end !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 05:00
Du volcan au port de pêche.

Nous repassons devant le lac Myvatn , sans les mouches  pour nous diriger vers un site volcanique un peu particulier .

Du volcan au port de pêche.

Les châteaux noirs de Dimmuborgir  où la lave a créé des formations semblables à des forteresses.

Du volcan au port de pêche.

Le site est bien balisé et si vous êtes bien chaussés, il n'y a aucun problème.

Du volcan au port de pêche.

Nous visitons ensuite le site de Namafjall . C'est une montagne au pied de laquelle se trouve Hverarond , un champ géothermal . D'ailleurs c'est une mare de boue épaisse et fumante qui nous accueille.

Du volcan au port de pêche.
Du volcan au port de pêche.
Du volcan au port de pêche.

Toutes les manifestations volcaniques sont ici présentes  : solfatares  ( qui puent ) marmites de boue, fumerolles, l'ocre jaune du soufre , le noir de la lave et le gris de l'argile. Les marmites sont à plus de 80°. Il est impératif de bien suivre le parcours.

Du volcan au port de pêche.
Du volcan au port de pêche.

Des petits monticules de pierres fument en émettant des sifflements puissants .

Le bruit et  l'odeur  finissent par nous mettre mal à l'aise et c'est avec soulagement que nous reprenons le chemin du car.

Du volcan au port de pêche.

Nous arrivons bientôt au bord de la mer, dans le petit port de pêche de Husavik. Ce port était célèbre pour la pêche à la baleine . Les baleiniers étaient de véritables usines munies d'un canon lanceur de harpon. On nous a certifié que eux ne chassaient plus les baleines, seulement les japonais le font. Leur usine est fermée depuis 1987.

Du volcan au port de pêche.

Ce petit port du littoral nord est devenu la capitale européenne d'observation de la baleine. Nous sommes arrivés tard et la croisière n'était pas prévue dans notre programme. La curiosité de Husavik était son phallogical museum dédié aux phallus des mammifères. J'ai lu que, depuis, il avait été transféré dans la capitale !

Du volcan au port de pêche.

Il reste le plaisir de la promenade digestive après le dîner ! La montagne n'est pas loin et il reste des habitations couvertes de tourbe.

Du volcan au port de pêche.

Je suis restée assez longtemps à admirer ce plan d'eau : tout y est si calme ! Un paysage qui détend et nous prépare à une bonne nuit !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 05:00
Du lac Myvatn au volcan Krafla.

Notre premier arrêt sera devant la cascade de Godafoss. En l'an 1000 le chef de la région devait décider si les islandais devaient adopter le christianisme. Il précipita alors toutes les effigies des divinités païennes dans la cascade . Voilà pour l'explication du nom , Godafoss voulant dire " chute des dieux " . Elle tombe d'une hauteur de 12 m . Je la trouve spectaculaire

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

La rivière en Islande n'est pas un long fleuve tranquille !

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

Bientôt nous apercevons derrière l'étendue verdoyante , le lac Myvatn. Ce nom signifie " lac des mouches" . Elles y seraient particulièrement nombreuses et agaçantes. Avant de partir on nous propose d'acheter un chapeau à voilette. Beaucoup, comme nous, ont refusé : pas envie de nous déguiser en apiculteurs !

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

La surface du lac est parsemée de chapelets d'îlots . Certains ont des cratères : le volcanisme est toujours présent !

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

Autre fait surprenant : la limpidité des eaux ! Nous n'avons pas vu voler une seule mouche. Cela explique aussi pourquoi canards et oies étaient partis : ils viennent gober les mouches !

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

Très vite nous passons du lac verdoyant au désert volcanique. Nous sommes sur le champ de lave Leirhnjukur , la dernière coulée remonte à 1984.

Du lac Myvatn au volcan Krafla.
Du lac Myvatn au volcan Krafla.

Au loin nous apercevons l'usine géothermique qui fume. Sur la première photo on voit le cratère Viti . Des algues siliceuses donnent à ses eaux une belle couleur turquoise .

Du lac Myvatn au volcan Krafla.
Du lac Myvatn au volcan Krafla.

Le paysage que nous découvrons alors nous fait penser que nous avons changé de planète ! Le soufre donne des tons ocres et jaunes au décor. Les poches d'eau sont acides et les fumeroles nous amènent une odeur d'oeuf pourri

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

Des mares de boue laissent éclater des bulles épaisses . Tout est en ébullition. C'est le magma du volcan tout proche  : le Krafla, qui chauffe l'écorce terrestre !

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

D'ailleurs avec un petit groupe de volontaires, je m'engage sur la coulée de lave qu'il a laissée  sur 19 km de long. D'où l'intérêt d'avoir de super bonnes chaussures avec une semelle qui isole bien de la chaleur du sol !

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

La bouche cerclée de rouge que l'on aperçoit sur la photo laisse échapper des sifflements et des chuintements inquiétants !

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

A  cet endroit nous pressons le pas car les souffles chauds s'accélèrent !

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

Ce passage est le plus délicat et le plus impressionnant car les jets de fumée bouillante ainsi que parfois des étincelles nous jaillissent dans les jambes.

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

Plus loin, ça se calme. Les fumeroles sont pourtant toujours là !

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

Miracle de la nature ! La végétation reprend ses droits dans ce milieu hostile.

Du lac Myvatn au volcan Krafla.

Pour revenir au bus, il nous faut passer sur un sentier qui domine le grand lac acide. Ce ne serait pas le moment d'être inattentive et de glisser !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 05:00
Que se passe-t-il dans mon jardin ?

Les lauriers roses qui longent le mur mitoyen ont fini par fleurir même s'ils ont, malgré nos soins, l'air rachitiques !

Que se passe-t-il dans mon jardin ?

Par contre le bout de la rangée qui mène à la rue est touffu et bien vert. Par contre à peine deux fleurettes ! Chez moi les lauriers font la loi : c'est fleurs ou verdure mais pas les deux !

Que se passe-t-il dans mon jardin ?

Les pétunias en bordure d'allée ou en pot sont épanouis et égaient cet été !

Que se passe-t-il dans mon jardin ?
Que se passe-t-il dans mon jardin ?
Que se passe-t-il dans mon jardin ?

Le ceanothe bleu s'est enfin décidé à nous donner de la gaieté à l'arrière de la maison.

Que se passe-t-il dans mon jardin ?

 Les althéas ont longtemps fait grise mine . Les voilà qui se décident enfin !

Que se passe-t-il dans mon jardin ?
Que se passe-t-il dans mon jardin ?

Seul mon rosier buisson jaune est en fleur et encore ! Lui qui d'habitude croule sous les fleurs , il  les sort cette année avec parcimonie.

Que se passe-t-il dans mon jardin ?

Enfin quelqu'un de vraiment content : le tamaya ! Les températures que nous avons en ce moment doivent évoquer pour lui le Brésil dont il est originaire !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans nature
commenter cet article
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 05:00
Arrivée à Akureyri

Notre vaillant bus continue sa remontée vers le Nord . Les paysages en cette fin juin sont très verdoyants.

Arrivée à Akureyri

Certains flancs de montagne nous montrent un ravinement qui laisse supposer que les intempéries sont violentes .

Arrivée à Akureyri

La ville de Akureyri est bientôt en vue. Cette ville au nord de l'Islande n'est qu'à 50km du cercle polaire. Elle se trouve au bord du fjord Eyjafjordur. Elle est entourée de montagnes dont la plus haute est Kista 1447 m .

Arrivée à Akureyri
Arrivée à Akureyri

Lorsque l'on rentre dans cette ville de 17754 habitants ( en 2011 ) , ce sont deux grandes bâtisses qui attirent le regard. Le premier , rouge, est le Bautinn un restaurant réputé qui pratique des prix très corrects. Le second, bleu, est le Blaa Kannan  un café avec des petits menus sandwiches.

Arrivée à Akureyri
Arrivée à Akureyri
Arrivée à Akureyri
Arrivée à Akureyri

C'est vers le lieu qui fait la célébrité de la ville que nous nous dirigeons. Le jardin botanique s'étend sur un parc de 3,6 ha. Il présente plus de 6000 fleurs et plantes différentes dont environ 400 endémiques de l'île. Impossible de choisir, je vous ai mis en dernier les lupins qui se plaisent particulièrement bien en Islande . Les fleurs poussent en plein air et non en serre car les montagnes les protègent des vents forts.

Arrivée à Akureyri

Dans le parc un café propose une halte agréable.

Arrivée à Akureyri

Ce chat aime les touristes qui lui parlent une langue étrangère et surtout le caressent ! Il a le poil épais ce qui lui permet de résister aux températures fraîches.

Arrivée à Akureyri

Revenus dans les rues de la petite ville nous rencontrons un mannequin qui rappelle que Akureyri fut un site de colonisation Viking. Les touristes aiment se faire prendre en photo avec lui !

Arrivée à Akureyri

L'église Akureyrarkirkja date de 1941,elle est construite sur une colline et la montée est joliment fleurie. Pas de chance, elle était fermée.

Arrivée à Akureyri

Petite promenade du soir....il est 23h30 !

Dans la nuit nous serons réveillés par des rires d'enfant . Il est 2h ! Un coup d'oeil à la fenêtre ( sans volet ) : des enfants jouent à la balle ! Lorsque nous en parlons à la guide, elle nous apprend que l'été les enfants ont le droit de jouer quand ils se réveillent . Il est vrai qu'ils seront enfermés durant les 6 mois d'hiver !

Arrivée à Akureyri

Le lendemain, pour partir, nous longerons le fleuve Glera.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 05:00
Paysages  originaux

L'arc en ciel promet le retour du beau temps après la pluie !

Que la montagne est belle entre pluie et soleil !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans nature
commenter cet article