Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 11:30

 

photo 7.bisjpgphoto du Net

 

Nous avons un problème !   Quelqu'un peut nous aider ? ça gliiiissse

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 07:00

bain-de-pied-.jpgphoto du Net

 

 

A l'école il y avait eu aussi des bouleversements. La maîtresse du CE2, Mme Thionnet,celle chez qui Paulette avait fait un séjour express quand elle avait 8ans, allait prendre sa retraite. Elle avait toujours manifesté de la sympathie pour Paulette qui avait été la grande amie de sa fille Marie Annick. Cette dernière était la crème des filles et croyait tout ce qu'on lui disait. C'est ainsi qu'un jour qu'une grande étant absente, la maîtresse demanda si quelqu'un savait ce qu'il lui était arrivé. Une élève de 14ans , toujours prête à rire, dit à l'oreille de Marie Annick ce qui, selon elle, était arrivé. Aussitôt notre naïve leva le doigt, toute excitée «  Moi je sais madame, elle a la prostate ! » Bien entendu l'institutrice comprit tout de suite qu'elle avait répété les bêtises des grandes ..et il y eut encore un beau fou rire ce jour-là en classe. A présent Marie Annick était mariée, s 'en était allée exercer le même métier que sa maman près de Dunkerque et l'heure de la retraite avait sonné pour la maman . Cette dernière contacta Paulette pour lui dire qu'elle serait heureuse de la voir reprendre sa classe et qu'elle lui laisserait toute sa documentation. Paulette, tremblante de voir une fois de plus ses espoirs s'envoler, s'en fut voir Zoé ….mais en compagnie de la future retraitée qui connaissait bien sa collègue. Zoé ce jour-là ( comme d'habitude confia Mme Thionnet ) était écarlate, les deux pieds dans une bassine d'eau salée placée sous son bureau. Il est vrai que l'abus des apéritifs commençait à lui jouer des tours ...Ce fut la future retraitée qui prit la parole et Zoé fut bien obligée de dire oui. Elle s'en réjouit d'ailleurs quelque temps après quand elle réalisa que ce serait la classe qu'aurait son gendre à son retour à la vie civile.

Si Paulette n'était pas heureuse chez elle, tout au moins se régalait-elle dans son CE2 où tout se passait à merveille.

Lors d'un repas dominical, pris traditionnellement une fois chez Yvonne et le dimanche suivant chez Nathalie, il fut question de logement. La maison des parents de  André était située au coeur du village, pas très loin de l'école  et se trouvait entourée d'un terrain de taille plus que respectable. Nathalie proposait de donner au jeune couple la moitié de leur terrain. Victor, mis au courant et qui se mêlait rarement des discussions, déclara cependant que dans ce cas la maison que les enfants ferait construire sur ce terrain appartiendrait à André et que sa fille serait lésée. Nathalie se renseigna et finit par dire qu'un homme de loi lui avait conseillé de simuler une vente, les enfants seraient sensés acheter ensemble le terrain, donc la maison serait bien à tous les deux. En contre partie Victor et Yvonne donneraient une somme égale à la valeur du terrain pour commencer à financer la construction.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 19:00

nava-00.JPG

 

  Notre route passe devant la colline sur laquelle est construit Sévérac le Château.

 

nava 0bis

 

Tout en haut une enceinte moyenâgeuse...

 

nava 2

 

Nous apercevons des moulins à vent, certains se visitent mais pas à l'heure où nous passons

 

nava 1

 

Dommage, j'aurais aimé  voir le moulin de saint Pierre de la Fage. 

 

nava 3

 

Mais un panorama à couper le souffle nous captive bientôt: le cirque de Navacelles.

Situé en Languedoc-Roussillon, c'est un cirque naturel formé par un méandre recoupé de la rivière Vis. Dans le fond on aperçois un hameau...nava 4

 

C'est depuis le belvédère de la Baume Auriol, situé à 615m d'altitude, que nous avons ce point de vue. Superbe route en lacets pour aller au fond !

 

nava 5

 

Encore un coup d'oeil ...et nous decidons d'y descendre.

 

nava 6

 

A notre arrivée au petit village de Navacelles niché au creux du cirque, c'est la petite église qui nous accueille.

 

nava 7

 

Les solides maisons de pierre résistent au temps...

 

nava 8

 

Les rues sont étroites et caractéristiques des villages du sud.

 

nava 14

 

Sur un mur une tête de bélier...

 

nava 8JPG

 

Le village a scrupuleusement gardé son caractère authentique et vous n'y trouverez pas le grand restaurant à la mode... La petite boutique expose un artisanat local et pour dîner nous avons fait un sort aux délicieuses crêpes qu'un habitant fait et sert sous l'arbre de sa terrasse. Pas de chichi, un régal !

 

nava 9

 

A la sortie du village nous trouvons les berges de la Vis . Un vieux pont datant du Moyen Âge permet de la franchir.

 

nava 10JPG

 

J'aime beaucoup ce décor...vieilles pierres et végétation font bon ménage !

 

nava 12

 

A cet endroit l'eau descend de dessous la pierre et dévale avec furie

 

nava 11

 

Plus loin c'est la chute !

 

nava 13

 

Nous l'avons contournée et sommes arrivés au pied de la chute...mais la végétation abondante la dissimulait à moitié, seul le rugissement des flots en furie nous parlait de son importance.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 11:30

 

photo 11bisphoto du Net

 

Chuttt   C'est trop beau...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 07:00

 

salle-a-manger-.jpg

 

Vivant chichement et n'ayant pas de distraction car André partait aussi le dimanche faire son dur métier, Paulette économisait au maximum et put penser à meubler le séjour : une petite salle à manger ( table et bahut...il fallut attendre 6 mois les chaises car l'usine avait brûlé ) ainsi qu'un Clic-Clac de couleur « mouette » composèrent bientôt le mobilier. Aussitôt, Francis et sa femme Paulette B, s'invitèrent et dormirent dans la chambre pour laisser à Paulette le soin d'inaugurer le clic clac. Le matin, Paulette fonça à la boulangerie pour acheter des croissants . Ils purent dire à Yvonne que Paulette savait recevoir ! Yvonne trouva que Paulette pouvait bien faire ça pour son parrain ...

Elle était souvent seule dans son logis et en comprit bientôt la raison. Juste avant chez elle, sur la place du marché se trouvait un minuscule café « Chez Hermann » . Elle sut bientôt que Nathalie s'était trouvé un très lointain lien de parenté avec le propriétaire, un vieux garçon qui avait une clientèle de fidèles habitués. Bien sûr Nathalie était allée lui présenter son fils puisque c'est Hermann qui était intervenu pour obtenir la location de l'appartement...et bientôt André fit partie des plus que fidèles et assidus. Lorsqu'elle rentrait le soir vers 18H elle voyait en passant l'estafette garée devant le café. Elle n'alla jamais le chercher, sachant qu'il était déjà bien aviné avant d'arriver là ...et surtout parce qu'il avait l'alcool de plus en plus mauvais. Les gifles, coups de pieds et coups de poings pleuvaient régulièrement, même si Paulette ne disait rien et évitait de le regarder lorsqu'il arrivait, il hurlait «  T'as rien dit mais j'ai lu dans tes yeux que tu le pensais » Après les scènes répétées, Paulette avait pris soin de protéger sa tête avec ses bras et lorsque les coups devenaient dangereux elle se laissait tomber à terre, inerte. André allait alors invariablement dans la salle de bain et face au miroir se lamentait d'être obligé de finir en prison pour avoir tué une femme indigne. Puis il tombait sur le lit et sombrait dans un coma éthylique. Le lendemain matin il ne prononçait pas un mot, pressé de partir au travail dès 3H. C'est que plus vite il partait, plus il aurait de temps pour ses beuveries! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 19:00

sui-0.JPG

 

Ces vélos verts rencontrés dans les rues de Sion m'avaient intriguée. Je me suis renseignée : des élections vont avoir lieu et plutôt que de placarder des affiches, les écologistes ont trouvé ce moyen original de se faire de la pub !

 

sui 1

 

Sur le quai de la gare une cloche électrique...là, une explication me parut indispensable... C'est un témoin de l'époque des trains vapeur. La gare précédente, lors du départ d'un train, actionnait la communication et la cloche sonnait dans la gare suivante, prévenant ainsi de l'arrivée prochaine du convoi !

 

sui 2

 

Sur un immeuble, ce panneau de 2m de haut. J'avais pensé à un cadran solaire de 9h à 16h... mais mon avis ne fit pas l'unanimité.  Vous avez une idée  ?

 

sui 3

 

Bas relief moderne que j'aime beaucoup.   Il décore la façade de la Banque Suisse.

 

sui 3JPG

 

Cascade d'une voiture myope : elle porte des lunettes !

 

sui 4

 

Affiche pour une représentation théâtrale.

 

sui 5

 

A Montreux , cet échassier  aux lunettes de soleil !

 

sui 6JPG

 

Ils sont beaux les wagons suisses, vous ne trouvez pas ?  Un petit tour pour aller voir le châlet de notre Johnny national?

 

sui 8

 

A Lausanne, cette sculpture de rue.

 

sui 9

 

Là, j'ai pas vraiment tout compris...et vous ?

 

sui 10

 

Là je sais ce que c'est...et c'est décoratif !

 

sui 7

 

Le street art est présent

 

sui 11

 

C'est gai et coloré !  Après le monopoly...le Lozanapoly !!!  ( nous sommes toujours à Lausanne )

 

sui-40.JPG

 

Il y a toujours quelque chose à faire ou à voir dans cette ville !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 11:30

 

photo-24.bisjpg.jpgphoto du Net

 

Amis pour la vie !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 07:00

plate-bande-aux-planches-3.jpg

 

 

Maintenant qu'elle allait habiter Valenciennes, à 30km de son école, Paulette demanda donc à la directrice les papiers pour remplir une demande de changement. Les mois passèrent et aucune réponse ne venant, Paulette demanda une entrevue auprès du nouvel inspecteur. Lorsque Paulette arriva elle nota tout de suite le regard brillant et les gestes hésitants de l'inspecteur : « encore un poivrot » se dit-elle. Le supérieur ne devait pas se sentir à l'aise car il expliqua qu'il rentrait à l'instant d'un pédago dans un collège et l'heureux candidat avait largement arrosé l'évènement. Il décida quand même d'écouter la requête de Paulette. Quand celle-ci lui dit qu'elle attendait toujours la réponse à sa demande de changement, l'inspecteur eut un large geste éloquent en ajoutant : «  A la poubelle, je l'ai mise à la poubelle à la demande conjointe de votre directrice et du maire. » Il expliqua alors que Serge, le copain de Paulette lorsqu'elle était à l'ENF de Douai, était fiancé avec Claudine, la cadette de Zoé. Serge devait partir faire son service militaire et souhaitait , dès son retour, faire classe à la place de Paulette sous l'aile protectrice de sa future belle-maman. Donc la demande de Paulette avait été mise à la poubelle , il lui suffirait d'en refaire une dans deux ans, au retour de Serge dans la vie civile !

C'est pourquoi Paulette dut se lever chaque matin pour prendre, de l'autre côté de la ville et par tous les temps, le tram de 6H qui la déposait au terminus, juste devant son école, une heure plus tard. Quelquefois le tram avait un peu de retard et Paulette avait peur de ne pas pouvoir ouvrir à l'heure les grilles de l'école si elle était arrivée après 8H. Son petit appartement valenciennois était ravissant. Un petit hall d'entrée commun lui donnait accès à sa porte. Petite entrée avec, en face, la porte d'un petite cuisine qu'elle put meubler : une table en formica, deux chaises, un petit buffet, un réfrigérateur ( luxe suprême qui faillit faire s'étrangler Yvonne de colère ) et la cuisinière à charbon. Une arcade donnait dans le séjour, vide pour l'instant. La minuscule salle de bain avait un chauffe eau vétuste et résolument en panne, un petit lavabo, une mini cabine de douche dont les caillebotis étaient pourris et cassés et une cuvette de WC. La chambre était petite mais suffisante. C'est Nathalie qui trouva un camionneur pour le déménagement : la chambre de Paulette et les quelques vêtements. Elle avait dit à Paulette qu'elle leur offrait les frais du déménagement. Pourtant quelques mois plus tard, Paulette reçut le camionneur, étonné de ne pas encore avoir été payé. Nathalie lui avait dit que sa belle fille était une vipère, mauvaise payeuse en plus. Paulette paya, le feu aux joues...mais ne dit rien. C'est Victor qui vint un jour changer les caillebotis malgré son essoufflement et il fallut faire appel à un artisan pour un nouveau chauffe eau. Le bouquet final lors de l'installation, fut au moment d'allumer l'électricité. L'EDF avait bien sûr fait couper le courant et vint le rétablir après la demande de Paulette. Là, avec effroi, elle constata que rien ne fonctionnait. André n'y connaissait rien, il fallut l'intervention d'un électricien qui ne pu que constater les dégâts : la locataire précédente, poussée à partir par la propriétaire avait sectionné les fils à ras du mur sous chaque interrupteur en représailles. L'artisan n'avait jamais vu ça et eut beaucoup de mal à rétablir le courant car il n'avait plus assez de fil ! Vous l'aurez compris, cette installation épuisa les maigres économies de Paulette. Pourtant ce coin de Valenciennes avait à ses yeux un trésor. Il était situé au rez de chaussée et bénéficiait donc d'un beau jardinet. Prenant dans le jardin de Victor mais aussi celui de Robert, elle ramena des boutures des fleurs et put avoir son petit carré de paradis.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 19:00

lau 13

 

Mi-novembre, l'automne a fini de colorer les arbres et le vent a déjà largement commencé à les dépouiller, formant un tapis craquant  sur le sol.

 

lau 10-copie-1

 

Dans le Valais les sommets ont retrouvé la blanche neige.

 

lau 11JPG

 

C'est un peu comme une répétition générale avant  de s'envelopper dans le grand manteau blanc !

 

Lau 0

 

Depuis le train , la vallée nous offre  ses cultures et ses vignobles.

 

lau 9JPG-copie-1

 

Beaucoup de vignes...

 

lau 1

 

Nous sommes à Montreux, au bord du lac Léman .

 

lau 2

 

Tout est calme...

 

lau 3

 

Le rouge de l'automne s'invite au décor...

 

lau 3JPG

 

Aussitôt , les autres couleurs se manifestent : " et moi, et moi !!! "

 

lau 7

 

Un coin de ciel bleu, une onde miroitante, quelques feuillages et un beau soleil d'automne : je suis heureuse.

 

lau 5

 

Le long des berges, les jardiniers ont imaginé l'évocation des continents.

 

lau 6JPG

 

Une fontaine, des tonneaux de vin...une idée  ?

 

lau 8JPG-copie-1

 

Trop difficile !  Allons plutôt jouer au mini-golf !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 11:30

 

photo-10bis.jpgphoto du net

 

Je sais,  j'aurais du tenir compte de l'état du terrain dans mes calculs !

C'est le canard...claqué !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche