Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 06:00

gateau-au-yaourt[2

 

 

 

Cette aventure a été vécue par une de mes amies et je ne résiste pas au plaisir de vous la conter.

Ce jour-là sa fille devait lui amener ses deux petites filles pour la journée. Toute heureuse, mon amie que nous appellerons Irène, décida de leur prèparer l'excellent gâteau au yaourt que les petites aimaient tant. Elle s'affairait dans sa cuisine sous l'oeil attentif  des enfants. Et que je te mesure la farine dans le pot de yaourt, même procédé pour le beurre fondu...etc...vous connaissez sûrement la recette mieux que moi !   lol

C'est en beurrant le moule que soudain Irène eut une idée. Elle repensa que ce matin même dans la pile de publicités qui encombrent régulièrement sa boîte aux lettres , elle avait aperçu un tout petit sachet sur lequel était écrit : VANILLE !

" Je vais parfumer le gâteau, se dit-elle, il n'en sera que meilleur !"

Elle s'en fut fureter dans la pile de publicités, retrouva le petit sachet et commença à en déchirer le dessus tout en revenant vers sa préparation. Une fois arrivée, elle secoua le sachet au-dessus du saladier et allait se préparer à mélanger vigoureusement ...quand elle réalisa que le bruit qu'avait fait la vanille en tombant dans la pâte ne correspondait pas à ce à quoi elle s'attendait. Vaguement inquiète, elle plongea délicatement sa cuiller et tourna lentement jusqu'à ce qu'elle sente qu'elle tenait  quelquechose de dur. Elle le ramena vers le haut et sous ses yeus ébahis vit soudain ...un préservatif !  Reprenant d'un geste vif le sachet qu'elle avait posé non loin de là, elle réalisa qu'en effet il s'agissait  d'une pub pour des préservatifs parfumés ! Elle dissimula vite le latex parfumé et le jeta à la poubelle, évitant de répondre aux mille et une questions que les petites curieuses ne manquaient pas de lui poser.

L'argument décisif fut : "si vous me ralentissez sans cesse, le gâteau ne sera jamais cuit à temps !"

Il fut cuit à temps et se révéla être délicieux. Lorsque sa fille revint chercher ses fillettes, Irène raconta son exploit, les rires fusèrent et elles en parlent encore bien volontiers. Ce qui est sûr c'est que Irène , depuis ce jour, vérifie toujours très attentivement les publicités qui s'invitent dans sa boîte aux lettres .

 

gateau-moelleux[2]

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 18:00

ist 07JPG

 

Le bateau nous attend pour une mini-croisière sur le Bosphore.  ...

 

ist 08

 

Depuis le Bosphore nous voyons les mosquées et monuments d'Istanbul sous un autre angle.

 

ist 09

 

Certains bâtiments appartiennent au gouvernement.

 

ist 10

 

Nous passons sous l'un des ponts qui relie le continent européen au continent asiatique.

 

ist 11

 

La Citadelle d'Istanbul vue depuis le Bosphore .

 

ist 07

 

Arrivés à cet endroit notre bateau va tourner à gauche car tout droit c'est la mer Noire...j'y étais passée pour aller à Yalta et Odessa.

 

ist 6

 

Nous croisons un chalutier en action !

 

ist 09JPG

 

C'est ici que nous débarquons : une délicieuse dorade nous attend au restaurant !

 

ist 12

 

Une fois restaurés, le bus nous emmène dans un joli quartier ...

 

ist 13

 

Je parie que le nom sur le panneau vous dit quelque chose !

 

ist 14JPG

 

 Pierre Loti avait écrit " qu'Istanbul était une ville unique au monde " et venait se reposer à cet endroit. Un café a gardé son nom et possède une terrasse qui ne désemplit pas de l'année.  Il faut dire que la vue y est imprenable : la Corne d'Or  dans toute sa splendeur. Il s'agit d'un estuaire préhistorique inondé qui se jette dans le Bosphore.

 

ist 15

 

Des îlots au milieu de la Corne d'or ajoutent à la beauté du site.

 

ist 16

 

La vue s'étend sur la ville ...alors qu'au premier plan un rosier s'impose. Que fait-il là ?

 

ist 17

 

Nous sommes dans une nécropole et les tombes sont fleuries !

 

ist 18bis

 

  En sortant du quartier Pierre Loti, nous arrivons devant la mosquée Eyup. C'est un haut lieu de pélerinage pour les musulmans et si notre venue n'est pas interdite...elle n'est pas souhaitée. C'est le dimanche de la circoncision...et  voir tous ces garçonnets richement vêtus d'un costume brillant ...mais souffrant visiblement , ne nous a pas incité à y entrer.

 

ist 19

 

Nous avons préféré nous diriger vers la mosquée de Soliman le Magnifique . Une chance : elle venait de ré-ouvrir après une longue restauration !

 

ist 20

 

Nous y accédons par cet escalier...

 

ist 21

 

Au milieu de la cour, la fontaine d'ablutions. Le parvis à portiques est couronné de 28 dômes supportés par 24 colonnes monolithes antiques .

 

ist 22

 

L'intérieur est très clair ...

 

ist 23

 

Les coupoles sont superbement décorées et bien éclairées par de petites fenêtres.

 

ist 24

 

C'est un très bel édifice !

 

ist 26

 

Un dernier regard à cette mosquée avant de regagner notre hôtel pour une dernière nuit à Istanbul.

 

ist 28bis

 

Le lendemain nous nous dirigeons vers l'aéroport...une pointe de tristesse au coeur.

Mais je vois que mes bagages sont déjà dans l'avion ! Il faut que je vous laisse...A bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 14:09

Stones]

 

Les Rolling Stones se sont enfin décidé à fêter les 50 ans de leur groupe.

Ils ne s'étaient pas produit ensemble sur scène depuis 2007.

Les dates et lieux des 4 concerts évènement sont à présent connues :

Les 25 et 29 novembre 2012 à Londres

et les 13 et 15 décembre 2012 à Newark , près de New York.

J'ai pu voir sur un site que les prix des places variaient de 106 à 504 €

Un autre site parle de places de 130 à 1400€ !!!

Ajoutez à cela les frais du voyage...

Euh...je crois que j'attendrai la sortie du CD  ou du DVD ....

Et vous seriez-vous prêtes à y aller ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 06:00

tomberdanslespommes-1-.jpg

 

Paulette eut son BAC avec mention assez bien …pourtant elle revenait de loin ! En effet , était-ce le contre-coup de l’anesthésie ou le manque de chaleur de ses relations familiales ..ou les deux conjugués ? Paulette sombra dans la déprime jusqu’au complet dérèglement du système neuro-végétatif . Monter un escalier était devenu pour elle une rude épreuve et à l’infirmerie , même après 30mn de repos , allongée dans la pénombre, le cœur battait toujours à plus de 120 . Lors d’un retour chez elle en week-end , alors qu’elle était dans le tramway en compagnie de Cri-Cri et de Serge , elle perdit connaissance pendant quelques instants . Ses amis inquiets lui firent promettre de voir un médecin . Elle parvint à rentrer à pied chez elle et raconta sa syncope à Yvonne qui ne se voyait pas appeler un médecin en fin de semaine . Mis au courant le dimanche matin , Victor fit appeler le Dr Bazart . Celui-ci arriva vers midi et coupa la parole à Yvonne qui avait commencé à lui expliquer la situation . «  Quoi ! Me déranger un dimanche pour un cœur qui bat vite ! je reviendrai demain ! » Aussitôt Yvonne prépara la valise et Paulette reprit le chemin de l’ENF . Le Dr Bazart revint comme promis le lendemain et lorsque Yvonne lui avoua qu’elle avait renvoyé sa fille à Douai , le médecin qui commençait à ne pas avoir la conscience tranquille lui lança «  Mais quelle mère êtes-vous donc ? elle n’était pas en état de voyager !  » Piquée au vif , Yvonne répliqua que ce n’était pas à lui de donner des leçons alors qu’il ne l’avait pas soignée hier . Le ton monta et le médecin partit en claquant la porte , juste avant le crêpage de chignons . De son côté Paulette avait revu le docteur appelé par l’école et reçut un traitement qui ne tarda pas à faire effet ..surtout que toutes ses amies l’entouraient pour la sortir de là . C’est ainsi qu’elle put réussir son premier BAC et passer en terminale .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 18:00

ist 00

 

Nous commençons la journée en passant dans une rue où les grands magasins ne présentaient que des robes de mariées toutes plus jolies les unes que les autres.Nous avons vu plusieurs mariages en Turquie et les jeunes mariées étaient toujours très élégantes.

 

ist 01

 

Nous gagnons à pied les vestiges de la Citadelle.

 

citadelle.JPG

 

Nous pénétrons à l'intérieur...Les lignes de briques rouges étaient carectéristiques des constructions de l'époque

 

ist bis 2

 

A l'intérieur nous découvrons la mosquée d'Eyup...

 

ist bis 3

 

L'intérieur est clair et ,comme souvent, très grand !  Le superbe tapis explique qu'une fois de plus nos chaussures nous attendent à l'extérieur !

 

ist bis 4

 

De beaux vitraux laissent entrer une douce lumière...

 

ist bis 5

 

Nous passons devant de belles maisons en bois ...

 

ist bis 6

 

Et nous voici près de l'église de Saint Sauveur In Chora. C'est une église byzantine du Vème siècle qui fut plusieurs fois reconstruite. En 1511 elle devient une mosquée par les turcs ottomans. L'interdiction de représenter l'Homme dans l'Islam a fait que les mosaïques et fresques ont été recouvertes de chaux mais non détruites.

 

ist bis 7

 

La mosaïque est très bien conservée. En effet en 1948 un programme de restauration voit le jour et les mosaïques et les fresques furent débarassées de la chaux.

 

ist bis 8

 

C'est ainsi qu'il est à présent possible d'admirer ces fresques. En 1958 le monument fut ouvert au public en tant que musée.

 

ist bis 9

 

L'ensemble est très intéressant à découvrir...

 

ist bis 10

 

La suite de notre découverte de la ville nous amène à passer sous un aqueduc.

 

ist 06

 

Le bus nous dépose sur une vaste place où les pigeons s'en donnent à coeur joie. Dans les guérites , des commerçants vendent aux touristes de quoi nourrir les volatiles...Mais c'est au fond de la place, sur la droite que nous dirigerons nos pas : le marché aux épices nous attend !

 

ist 02JPG

 

C'est un marché couvert immense avec une allée principale et plein d'allées transversales. Nous y trouvons de très nombreux étalages avec toutes sortes d'épices en vrac ou empaquetées : c'était à prévoir !

 

ist 04

 

Les couleurs, les odeurs, les propositions de dégustation...tout y est tentation !

 

ist 03

 

Mais il n'y a pas que cela. Il y a les bijoux : paccotille ou argent / or véritables, les souvenirs et les tissus. Une tenue pour aller danser, ça vous tente ?

 

ist 05JPG

 

Il y a plusieurs portes de sortie. Pour être sûr de ne pas se tromper, le guide nous avait dit de se retrouver face à la tour Galata qui date de 1348 et domine la ville.A l'heure dite tout le monde était présent. En route pour la croisière...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 06:00

piano.jpg

 

Revenue à l’ENF , Paulette commença à avoir mal au côté droit et eut souvent des nausées . Elle décida d’en parler à Melle Germaine qui lui conseilla de demander la venue d’un médecin , d’autant plus que Paulette , au cours d’un bain d’oreille lui avait fait remarquer «  Vous me mettez de l’eau savonneuse ? J’en ai dans la bouche ! » Le médecin lui annonça qu’elle faisait une inflammation chronique de l’appendice et qu’il serait plus prudent de subir rapidement une ablation pour ne pas avoir à le faire au moment du BAC . Pour l’oreille , il fallait impérativement arrêter les bains et voir un ORL . Paulette lors d’un week-end mensuel chez elle mentionna le verdict du ventre mais passa sous silence celui de l’oreille . Aux vacances de printemps elle revit le Dr Bazard qui furieux ( sa prime allait sauter puisqu’il prescrivait une opération à la charge des Houillères ! ) l’envoya à l’Hôtel Dieu de Valenciennes où, après un examen d’où elle revint pliée en deux par la douleur , elle reparut le lendemain avec sa petite valise . Elle fut opérée dans la foulée et pensa rassurée qu’elle n’aurait plus de problème pour son examen . Le Dr Bazart vint la voir sur son lit d’hôpital dans la grande salle commune et lui dit «  Heureusement que cette fois-ci ce n’était pas une fabulation !  » A peine sortie de l'hôpital , Paulette reprit le chemin de l’école . Elle se tenait bien encore la cicatrice pour monter lentement les escaliers mais le plus dur était de ne pas rire ou alors d’avoir un rire de gorge qui ne devait pas secouer le ventre . Bien entendu , tout prêtait à rire et les contorsions de Paulette mettaient du piment à la situation . L’opération récente dispensait Paulette des épreuves sportives …mais il fallait trouver une épreuve de remplacement . Affolée, Paulette se rendit aux arguments de Cri qui lui conseilla l’épreuve de piano . En effet Cri jouait du piano , elle en avait d’ailleurs un chez elle . Elles entreprirent donc d’étudier des petits morceaux musicaux sur le vieux piano du théâtre dont plus personne ne se servait . Chaque fois qu’elles avaient un moment de libre elles s’installaient devant le clavier . Paulette n’avait pas le temps d’étudier le solfège , il fallait travailler dans l’urgence , elle apprit donc de façon mécanique comment placer ses doigts sur les touches …le jour de l’examen elle tomba sur la Marseillaise ( ré ré ré sol …) et tout se passa le mieux du monde : merci Cri !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 18:00

mus 00

 

A ne pas manquer à Ankara : le musée des Civilisations Anatoliennes ou musée hittite.

 

mus 01

 

Il retrace toute l'histoire de la civilisation depuis le Paléolithique jusqu'à l'époque romaine.

 

mus 02

 

La " mère de l' Humanité "

 

mus 03

 

Le taureau , symbole de force et puissance est très souvent représenté .

 

mus 05

 

En arrière plan, ce crâne étonnant qui montre les masques d'or que l'on apposait sur les yeux, le menton, le front et le dessus du crâne des défunts !

 

mus 06

 

Dans la série des bijous présentés, j'ai craqué pour ces boucles d'oreilles très intelligemment présentées sur un joli visage dessiné.

 

mur 08

 

Nous montons ensuite jusqu'à la citadelle. De l'autre côté de la porte, une petite ville est serrée dans les murs d'enceinte.

 

mus 07JPG

 

De très anciennes maisons...

 

 

 mus 09

 

de nombreuses boutiques...mus 11

 

Nous redescendons vers l'extérieur de la citadelle...

 

mus 10

 

et reprenons le bus devant un marché aux légumes secs et épices...ils ont un choix !!!

 

mus 12

 

Au moment de monter dans le bus nous apercevons la manisfestation des étudiants qui se met en place : ils ont l'air nombreux !

 

mus 13

 

Le groupe bleu vient bientôt grossir les rangs du groupe rouge...

 

mus 14

 

Le centre ville est à présent complètement bouché...créant un embouteillage monstre ! ( un peu comme chez nous, hein? )

 

mus 15

 

Beucoup plus tard nous pouvons enfin continuer notre route vers Istanbul

 

mus 16

 

Décidément...nouvel embouteillage avant l'entrée dans Istanbul. Pas de manifestation , c'est tous les jours comme cela ! D'ailleurs des petits malins promènent entre les voitures à l'arrêt, proposant des bonbons, des boissons ou même comme ici un bouquet de fleurs !

 

mus 17

 

Ce n'est qu'au coucher du soleil que nous franchissons le pont sur le Bosphore qui nous ramène sur le continent européen !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 06:00

7.chateau-chasse.jpg

 

C’est donc dans un box avec porte que Paulette s’installa …et elle le conserva durant les trois années qui suivirent , à sa grande satisfaction . Les études occupèrent à nouveau toute sa vie avec succès . Malgré son isolement familial et son pécule plus que restreint Paulette gardait le moral car elle se disait que les études lui préparaient un avenir meilleur . Bientôt sa chambrette fut le refuge de pensionnaires en proie au coup de cafard . Elles venaient passer là un moment et discuter avec Paulette qui trouvait toujours le moyen de déclencher le rire . Son surnom fut bientôt connu de toutes . Paulette était le « Chasse Spleen  » . Bien des années plus tard elle devait découvrir que c’était aussi le nom d’un vin ! Avec l’arrivée de l’automne , les douleurs derrière l’oreille avaient refait leur apparition . Cri et Cri-Cri en profitaient pour la mener à l’infirmerie où Melle Germaine avait toujours du tilleul bien chaud. Paulette profita des vacances de Noël pour convaincre Yvonne de la conduire revoir le Dr Bazart qui l’aiguilla vers le Dr Potentier pour «  avoir la paix !  » . Munies d’une lettre d’introduction cachetée , Yvonne et Paulette reprirent la route du cabinet de l’ORL . Paulette était passablement inquiète , se demandant quelle erreur le «  boucher  » allait commettre cette fois . Après avoir pris

connaissance de la lettre du Dr Bazart , le praticien fit asseoir brusquement Paulette sur le fauteuil et entreprit de lui tourner un instrument métallique long et froid dans le fond de l’oreille jusqu’à ce que la douleur arrache un cri à la jeune fille . «  Vous n’avez absolument rien , arrêtez de harceler le Dr Bazart et que je ne vous revois plus jamais !  » . Yvonne triomphait , elle savait bien que sa fille était une simulatrice etc…etc… Dans le tramway du retour , pendant que Yvonne monologuait Paulette s’aperçut que les autres passagers la dévisageaient avec insistance . Elle comprit lorsqu’une dame lui dit «  Mais vous saignez de l’oreille mademoiselle ! » Superbe , Yvonne s’interposa «  Ce n’est rien , laissez , nous sortons de chez l’ORL , elle ferait n’importe quoi pour se faire remarquer ! » Les yeux des passagers confortèrent Paulette dans l’idée qu’elle était bien mal accompagnée mais que pouvait-elle y faire ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 18:00

atat-00.JPG

 

Visible de loin, le mémorial est situé sur une colline.

 

atat 01JPG

 

Avant d'y accéder nous passons devant de très jolies fontaines.

 

atat 02

 

L'entrée au monument se fait par le grand escalier central.

 

atat 03

 

Lorsque nous arrivons, c'est la relève de la garde. Un "spécialiste" vérifie tous les détails de la position du militaire qui devra rester 20mn complètement immobile ...et surtout résister aux taquineries des touristes !

 

atat 04

 

Nous traversons l'immense cour pour atteindre le mausolée.

 

atat 05

 

Autre militaire, d'un autre corps d'armée, stoïque devant le mur écrit...en turc !

 

atat 07

 

Nous pénétrons dans une vaste salle : le tombeau est tout au fond.

 

atat 06

 

Arrivés devant le tombeau, nous apprenons qu'il s'agit d'un cénotaphe. Le corps de Mustafa Kemal, dit Atatürk repose dans une salle en sous-sol.

 

atat 08

 

Nous ressortons et de l'autre côté de la cour nous apercevons un autre monument.

 

atat 13JPG

 

Il s'agit du tombeau du compagnon d'arme et fidèle bras droit d'Atatürk.

 

atat 09

 

Dans un petit musée des objets ayant appartenu à Atatürk : sa voiture...

 

atat 10

 

Son bateau...

 

atat 12

 

En face de l'entrée principale, une longue allée bordée de statues de lions.  Sur cette photo on voit bien en arrière plan la pollution qui couvre Ankara comme toutes les grandes villes.

 

atat 11

 

En ressortant nous pouvons constater qu'il n'a pas bougé !  Euh...notre visite a duré plus de 20mn !

 

atat 15

 

Nous passons dans un quartier d'artisans ...qui n'a pas été sans me rappeler l'Inde !

 

atat 14JPG

 

Revenus dans les beaux quartiers, nous voyons un joli rond-point  illustrant la boisson fétiche de la Turquie : le thé ! Si l'eau avait été teintée, j'aurais dit café car ils boivent aussi du café. Le café turc est bon mais il faut prendre le temps de le laisser décanter sinon...bon appétit !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 13:15

Bartoli.jpg

 

Dans son nouvel album, la grande Cécilia Bartoli rend hommage au compositeur italien méconnu et à la vie romanesque:   Agostino Steffani !

Elle est "barock" .

Je m'explique. Elle est baroque et a imposé à son public Gluck, Haendel, Vivaldi et autre Monteverdi. Elle chante aussi d'une façon baroque : de la haute voltige vocale à laquelle elle a apporté sa puissance tellurique.

Cette mezzo-soprano est tout autant rock and roll du moins dans sa façon de mener sa carrière et de travailler son image.

Elle s"est qualifiée de "Madonna du lyrique ". Aux caprices des divas elle préfère l'originalité. Elle déborde d'enthousiasme , d'humour et de pétulance .

Elle chantera le 13 novembre à la salle Pleyel à Paris  et le 18 décembre à la Halle aux grains de Toulouse. Début décembre elle sera à la Scala de Milan !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche