Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 19:00

300ha d'anciens marais à l'est d'Amiens ont été comblés donnant les hortillonnages. horti-2bis.jpg

 

Les hortillonnages sont des parcelles de terre, des îles alluvionnaires, entrecoupées de canaux  : les rieux , nom picard qui désigne les voies navigables et accessibles au public

 

horti 11bis

 

et les fossés qui sont privés.

 

horti 12.bisjpg

 

Ce sont enviton 65 km de voies d'eau qui sillonnent cette région picarde. Elles sont alimentées par les eaux de la Somme

 

horti 10.bisjpg

 

avec de nombreux étangs.

 

horti 28bis

 

Les visites se font en barques à cornet électrique ( photo du Net )

 

horti 0.bisjpg

 

Les berges des parcelles exigent un entretien constant car elles sont faites de vase et d'alluvions.

 

horti 3.bisjpg

 

Autrefois les îles étaient destinées essentiellement aux cultures maraîchères.

 

horti 4.bisjpg

 

Les sols y sont très fertiles...

 

horti 1.bisjpg

 

Là commence un fossé : propriété privée !

 

horti 5bis

 

Depuis les années 1950 seules quelques îles continuent les cultures maraîchères. De nombreuses îles sont des terrains de loisirs.

 

horti 5ter

 

Lors de la promenade, on est séduit par la beauté de la végétation et le calme ambiant.

 

horti 6.bisjpg

 

Le long du parcours les fleurs nous ravissent de leurs couleurs.

 

horti 7bis

 

Le calme je vous dis !

 

horti 9bis

 

Parfois on aperçoit des bâtisses , devenues résidences secondaires pour les amateurs de calme.

 

horti 8.bisjpg

 

Ils ne sont pas bien là ? C'est la vraie détente !

 

horti 17bis

 

Certaines îles sont laissées en friche. Elles deviennent  le refuge de nombreuses espèces sauvages qui y nichent. Cet espace est une grande richesse écologique.

 

horti 13bis

 

Chutttt ! Ne pas les déranger !

 

horti 14bis

 

La nature a repris tous ses droits !

 

horti 15.bisjpg

 

Encore une résidence secondaire...je crois qu'ils passent leur week end à tondre le gazon !

 

horti 16bis

 

Elles sont nombreuses mais disséminées,  ce qui préserve leur calme.

 

horti 18bis

 

Les canaux s'élargissent...Encore un beau terrain fleuri et soigné !

 

horti 19bis

 

Là nous passerons forcément très près de la résidence.

 

horti 20.jbispg

 

Nous passons dans un village où des barques attendent les amateurs de balades lacustres.

 

horti 21.bisjpg

 

Ce hameau verdoyant avec son petit pont  m'a particulièrement plu ! Les hortillonnages sont inscrits à l'inventaire National des Sites.  L'  UNESCO  envisage leur classement comme site d'intérêt Mondial !

 

horti 22bis

 

Ici nous quittons la campagne pour gagner la ville...

 

horti 23bis

 

Miracle, nous reprenons la route enchantée , nous passerons sous le petit pont...

 

horti 24.bisjpg

 

Tout semble à la fois naturel et ordonné !

 

horti 25.bisjpg

 

Pourtant il faut se résoudre à rentrer en ville. Cette fois c'est Amiens ! Avant d'aller visiter la cathédrale, il serait peut-être bien de manger une délicieuse "ficelle picarde " !

 

horti 26bis

 

La cathédrale gothique d'Amiens est devant nous...

 

Les visites en barque ont lieu du 1er avril au 31 octobre de 8h30 à 12h  et de 13h30 à 17h.

Leur prix était de 5,7 € par adulte, 4,7 €  de 11 à 16 ans et 3,8 € pour les moins de 11 ans.

Une barque de 12 adultes coûte 57€ .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 15:00

Padirac03.jpg

 

Ce titre ...parce que depuis hier je cumule les formailités, contre temps et ennuis divers. Alors je suis allée rechercher cette photo d'une joyeuse escapade au fond du gouffre de Padirac !

Cette cavité naturelle est située dans le Lot. On peut descendre par un escalier métallique, mais l'accès à la rivière souterraine se fait par ascenseur. La rivière , longue de 20km, coule à 103m de profondeur. Sa profondeur varie de 55cm à 6m dans la partie visitée.

La visite se fait à pied pendant environ 1,3km puis en barque sur 1km. La température de l'eau est constante : 12° et celle de la grotte 13°.

C'est le site souterrain le plus visité de France. Il avait servi de refuge aux habitants du Causse pendant la guerre de 100 ans. Encore de nos jours, siphons et résurgences continuent d'être explorés par des plongeurs spéléologues chevronnés.

L'ouverture du site aux visites aura lieu du 31 mars prochain...au 11 novembre 2013.

 

padirac 7.bisjpg

 

Lorsque nous arrivons sur le lac de la pluie, la première chose que nous remarquons est cette stalactite qui tombe de 60m de haut ! Cette partie de la grotte est très "vivante" et les très nombreuses gouttes qui tombent ont donné le nom du lac.

 

padirac 4

 

Ce surprenant lac des Gours est une succession de barrages et les eaux limpides sont vertes...accentué par l'écairage !

 

padirac 5bis

 

Le grand Dôme , également appelé cathédrale souterraine, impressionne par les 94m au-dessus de nos têtes.

 

padirac 6.bisjpg

 

Au niveau du las Supérieur, dans des bénitiers d'albâtre les concrétions sont nombreuses , telle cette "pile d'assiettes"...

 

Alors, m'avez-vous suivies au fond du gouffre ?   C'est pas tout ça, mais il faut que je retourne à mes dossiers....

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 07:00

bebe-2bis.jpg

 

Lorsque la voiture arriva dans la cour de la maternité Paulette découvrit tout un monde en effervescence, des blouses blanches couraient dans tous les sens et certaines étaient agglutinées autour d'une longue voiture noire qui finit par s'éloigner tandis que les blouses blanches agitaient frénétiquement la main en signe d'adieu. Enfin on daigna s'occuper de Paulette. Elle fut dirigée vers une petite chambre où on lui dit d'attendre. Vers 6H enfin la sage femme arriva se présenter. Lorsque Paulette lui expliqua qu'elle avait perdu les eaux trois heures plus tôt et que les contractions étaient douloureuses cela ne parut pas impressionner le moins du monde la dame qui se lança dans ses explications à elle. D'abord la directrice de cette maternité avait accouché  la semaine dernière et ce matin elle partait avec son bébé en cure de thalassothérapie pour récupérer et revenir en pleine forme dans un mois. Elle laissait la maternité entre les mains de son mari, médecin obstétricien ...et coureur de jupons invétéré. Quant à elle, elle était de service depuis l'avant-veille au soir et n'avait pas arrêté de toute la journée d'hier ainsi que cette nuit. Elle était fatiguée et ne rêvait que de son lit «  Mais qu'avez-vous donc toutes à vouloir pondre à la mi août ? » Avant de partir, elle précisa que c'était bien sûr la grande période des vacances, donc qu'il n'y avait personne pour la remplacer. Elle laissait donc Paulette entre les mains de deux stagiaires inexpérimentées mais animées des meilleures intentions. Et bien sûr il y avait le docteur-directeur remplaçant ! ...Et elle partit brusquement.

A 10H enfin les deux stagiaires, qui se soutenaient mutuellement, vinrent aux nouvelles. Paulette avait toujours mal à intervalles réguliers mais espacés. Petite auscultation gênée : « petite pomme »

Ce diagnostic Paulette l'entendit toutes les heures jusqu'à ce qu'elle demande aux deux petites jeunes si elles ne pouvaient pas accélérer ou déclencher l'expulsion. Une infirmière vint lui faire une piqûre et la longue attente reprit.....Aucun progrès ….A 18H , n'y tenant plus Paulette demanda à voir le médecin-directeur. Les filles revinrent toutes rougissantes : Monsieur le directeur dormait et ronflait, il leur avait été impossible de le réveiller. En effet le directeur avait fêté dignement le départ de son épouse, quand le chat n'est pas là....Après s'être concertées les stagiaires prirent la décision d'emmener Paulette dans la salle de travail.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 19:00

gruis-4.JPG

 

Nous avons décidé de profiter de ce beau temps pour aller nous promener le long de l'étang de Gruissan. Cet étang lagunaire de 145 ha bénéficie d'une eau saumâtre et est relié à la mer Méditerranée par le chenal du Grazel, long de 2,5km. Un ponton de bois s'avance au-dessus de l'eau...

 

gruis 5

 

Le panneau placé à côté du ponton nous a beaucoup amusé ...à cet endroit la profondeur moyenne de l'étang est de 55cm ! c'est dire que nous avons pied !

 

gruis 6

 

Le " garage " des barques des pêcheurs....à fond plat et pour cause ! Les pieux que vous apercevez dépassant de l'eau, servent à tendre les filets des pêcheurs : les capetchades. Les pêcheurs peuvent y capturer vivantes les anguilles et rejeter les plus petites, assurant ainsi la survie de l'espèce.

 

gruis 7

 

L'anguille se pêche de octobre à mai et sert à préparer une délicieuse bourride.

 

gruis 8

 

Parfois les berges ont dû être consolidées à l'aide de grosses pierres.

 

gruis 9

 

Le long des rives pousse la crithme maritime ou fenouil marin ou perce-pierre ou encore casse-pierre. Cette plante se plaît dans les cailloux , près de la mer.

 

gruis 10.bisjpg

 

Voilà la crithme maritime.

 

gruis 11

 

Nous revenons sur nos pas pour nous diriger vers le vieux  village de Gruissan.

 

gruis 13

 

C'est un vieux village médiéval en circulade. Les petites rues y sont étroites.  Tout au bout de la rue, nous apercevons la Tour Barberousse, reste d'un château de la fin du Xème siècle.

 

gruis 12

 

Cette maison décorée de pots de fleurs fait penser à Cordoue, la ville Andalouse.

 

gruis 14

 

Nous arrivons devant l'église Notre Dame de l'Assomption. Cette église du XIIIème siècle était à l'origine fortifiée. Ce qui explique la présence de meurtrières  en guise de fenêtre.

 

gruis 15

 

Son clocher est une ancienne tour de guet du village fortifié. Il remplace l'ancien clocher-mur dont on peut voir l'emplacement sur le toit. ( il faut grimper à la tour Barberousse ! )

 

gruis 16

 

En y entrant, on ne peut ignorer cet ex-voto à la mémoire du plus grand naufrage de Gruissan.

 

gruis 18

 

L'église est d'architecture languedocienne avec poutres apparentes.

 

gruis-19.JPG

 

La chapelle de la Vierge a toujours sa crèche.

 

gruis 17

 

Au-dessus du maître autel, un baldaquin à six colonnes en marbre rose de Caunes minervois.

 

gruis 2

 

Lorsque nous repartons, le jour décline et le vieux Gruissan se mire dans les eaux de son étang.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 11:30

 

médit 4

 

Nous avons profité du beau soleil pour faire notre marche à Narbonne Plage, en front de mer. Quelques marcheurs étaient eux aussi venus se régaler du spectacle de ce début d'année.

 

médit 3

 

Le bord de l'eau était frangé d'écume...

 

médit 1

 

Parfois c'était assez musclé ! Explication : il y avait de la houle au large et le vent venait des terres d'où les soulèvements ...un affrontement !

 

médit 2

 

Lui n'est pas très content...il vient d'être douché !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans promenons-nous
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 07:00

 

 

bebe.jpg

 

 

Le mois d'août arriva, le mois de la délivrance pour Paulette ( pourquoi ce terme de délivrance alors qu'elle ne s'était jamais sentie aussi bien ? ) et le mois des vacances pour André. Il fut contraint de rester au logis, éméché bien sûr car Nathalie le fournissait, mais jamais durant les derniers jours de la grossesse de sa femme il ne la battit. Ce fut une consolation pour Paulette. Les derniers jours elle se sentait vraiment lourde et passait beaucoup de temps allongée car elle avait les jambes qui enflaient. Le 15 août elle décida de ne pas sortir et de rester à la maison, devant la télévision. Par chance il y avait ce jours là deux westerns de programmés et un épisode de Daktari. Ce feuilleton qui montrait les animaux, Paulette essayait de ne jamais le rater, au grand désespoir de Yvonne qui disait que le bébé ferait les mêmes grimaces que Judith la guenon....Après cette journée télé le couple alla se coucher. A 2H le matin Paulette fut réveillée par une désagréable impression : elle était mouillée ! Totalement réveillée brusquement, elle réveilla André «  Je perds les eaux » lui dit-elle, plus par instinct que par connaissance. André sut se montrer efficace: il alla préparer un bon café pendant que Paulette s'habillait et sortait la petite valise prête depuis des jours. Ils s'installèrent dans la voiture et se mirent alors en route vers la maternité. C'était le 16 août, il était 3H le matin....

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 19:00

J'ai d'abord attendu avant d'écrire le billet car je ne mettais plus la main sur les notes que j'avais prises en cours de route.... Toujours pas retouvé mon papier, alors je me lance...en demandant votre indulgence !

 

crèche 3

 

Chaque année la ville de Sion organise le chemin des crèches du monde sous la forme de chasse au trésor, des rois mages indiquant le chemin à suivre pour découvrir la suivante. Nous passons alors dans des rues, voire des ruelles , pour découvrir les crèches du monde. Bien sûr je ne me souviens plus de la nationalité de celle-ci.... mais elle est très soignée.

 

crèche 4

 

Cette autre, d'un autre âge, portait l'inscription " Bethléem " et était complétée par...

 

crèche 5

 

un four à pain de campagne.

 

crèche 6

 

Certaines sont installées au fond d'une cour privée...

 

crèche 7

 

La crèche togolaise est constituée de belles sculptures sur teck : magnifique !

 

crèche 9

 

La crèche de la cathédrale de Sion bénéficie de jeux de lumière...

 

crèche 9JPG

 

La communauté portugaise, très présente à Sion, a voulu insister sur le rôle de leurs navigateurs pour la propagation de la religion.

 

crèche 10

 

Celle-ci est la réalisation d'une association qui oeuvre en faveur des "différences" .

 

crèche 11JPG

 

Celle-là est fermée ...mais les silhouettes des rois mages nous incitent à soulever le rideau...

 

crèche 12

 

A l'intérieur nous réalisons que tout a été fait à partir de papier. Les personnages et les animaux sont faits avec des magazines  tandis que les structures de l'étable sont constituées de vieux livres !  Belle réalisation originale...mais j'ai eu mal au coeur pour certains livres irrécupérables !

 

crèche 13

 

Celle ci est assez classique...et je ne me souviens plus de son origine

 

crèche 14

 

En voici une qui fait la pert belle au décor, à l'environnement. Il s'agit de la crèche espagnole.

 

crèche 14JPG

 

Encore une dont je ne vous dirai rien...le papier avec la correspondance ( N° et origine) est resté en Suisse...

 

crèche 15

 

Par contre je suis sûre que cette crèche ci est celle des pays nordiques !

 

crèche 16

 

Une crèche très garnie...

 

crèche 17

 

Celle de Sion, sculptée à même des troncs d'arbre...

 

crèche 18

 

Et pour terminer cette exposition de rue, la n° 24 sur la place, est une crèche vivante. Aucun doute là dessus lorsque vous approchez. Si les personnages sont en vitrail, le reste de l'espace est occupé par boeufs, ânes, moutons et chèvres. A l'intérieur c'est la cohue...pas de photo donc !

 

crèche 1

 

De retour chez nous nous avons décidé de voir celle de la cathédrale St Just de Narbonne. Elle est toujours là, modeste.

 

crèche 2

 

Mais tout à côté de là , dans le palais de l'évêcher, ce sont les rois mages qui indiquent le chemin de la crèche... logique puisque nous nous dirigeons droit sur l'Epiphanie !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 07:00

 

landau.bisjpg.jpgphoto du Net

 

 

Dans la véranda, pour laquelle elle avait cousu des voilages blancs, Paulette installa le clic-clac mouette, le gros congélateur et autres petits meubles. Cette installation avait dégagé la cuisine où elle pouvait à présent envisager de placer le parc de bébé. Dans la chambre d'amis elle conserva les meubles en teck et ajouta un ravissant berceau à balancelle surmonté d'un voilage pour protéger l'enfant. Elle acheta ensuite des vêtements en se servant du guide de la future maman car elle n'avait pas vraiment idée de la façon dont on habillait bébé. André rentrait en milieu d'après midi et accompagnait sa femme pour choisir la voiture d'enfant transformable en poussette ( cadeau de Victor avec sa cagnotte à pigeons ) le parc et tous les petits gadgets qui paraissaient indispensables. Les formes de Paulette commencèrent à s'arrondir à partir du quatrième mois, là encore Paulette se confectionna deux robes de grossesse qu'elle porta en alternance pour aller travailler comme pour promener le dimanche. Bientôt Paulette sentit les premiers mouvements : il manifestait sa présence et cela la ravissait. Lors des visites à la maternité de Condé, celle là même où elle s'était évanouie, la sage femme lui dit que la naissance aurait sans doute lieu à la mi-août. C'était bien la veine de Paulette qui se voyait sucrer son congé de maternité, la directrice lui avait bien dit qu'elle devrait reprendre le travail en même temps que les autres après les grandes vacances. Cela consternait Paulette car elle avait comprit qu'il ne lui serait pas possible d'allaiter son enfant, à un mois le médecin avait dit qu'il serait trop tôt pour le sevrer et il n'était pas pensable de donner la tétée à l'école. Un autre fait vint ternir la joie de la future maman : le futur père était à présent persuadé que Paulette resterait à la maison et avait commencé à fêté le futur événement avec toutes ses connaissances et il en avait beaucoup. Très vite il rentra de plus en plus tard et de plus en plus mal en point. Les coups recommencèrent à pleuvoir sans aucun égard pour l'état de la future maman. Un soir, alors que Paulette était en train d'arroser un poulet en train de cuire dans le four qui était au ras du sol, André est arrivé derrière elle et avec un rire démoniaque qui la fait encore frissonner d'horreur quand elle y repense, il la poussa violemment à l'intérieur du four en la maintenant fermement pour l'empêcher de reculer. Les hurlements de Paulette attirèrent Nathalie qui regretta sa curiosité car le fou-furieux se retourna sur elle et la roua de coups tout en la ramenant chez elle. Elle s'en tira en lui servant du bon vin si reconstituant. Car pour cette famille l'alcool était paré de toutes les vertus. André avait dès son plus jeune âge eut droit à un jaune d'oeuf battu dans un grand verre de porto chaque jour avant d'aller en classe. Un coup de fatigue ? Rien de tel que plusieurs verres de ce bon vin de Narbonne. Mal au ventre ? Un verre de pastis pur à ras bord et bu d'un trait. Et surtout ne pas oublier que pour être solide il fallait avaler au moins trois apéritifs avant le repas. Bien entendu avant de prendre la voiture pour une longue route rien de tel qu'un coup de fouet grâce une bonne lampée de genièvre Wambrechies, alcool parmi les plus raides. Paulette depuis toujours essayait de se tenir à l'écart de ces beuveries ce qui lui valait des remarques acides et surtout ce qui motivait les méchants ragots que Nathalie distillait sur sa « vipère de belle fille ». Alors maintenant qu'elle était enceinte, elle refusait tout net de boire autre chose que de l'eau, prétextant que l'alcool lui donnait des nausées. Elle devait alors écouter les sermons car à cause d'elle l'enfant serait chétif ...s'il arrivait à terme !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 19:00

glac1.JPG

 

Nous sommes  sur le quai de la gare de  Brig : le célèbre train suisse est déjà en gare ( il vient de Zermatt ) et nous ouvre ses portes.Brig se situe à une altitude de 670m.

 

glac 2

 

Depuis les voitures panoramiques aux grandes baies vitrées qui montent très haut, nous découvrons les panoramas enneigés.

 

glac 3

 

La couche de neige s'épaissit...

 

glac 4

 

La température ne doit pas être élevée , partout des "chandelles" de glace ...

 

glac 6

 

Nous passons devant de petits villages enfouis sous la neige.

 

glac 7JPG

 

Nous sommes à présent à une altitude de 1435m. Nous arrivons à haureur de Andermatt

 

glac 8

 

N'est-elle pas adorable cette chapelle isolée ?

 

glac 9

 

Nous atteignons un col élevé : 2033m . Le train a depuis un moment passé en mode "crémaillère" .

 

glac 10

 

L'heure du déjeuner arrive . Les plats sont servis à table. Après l'entrée [ qui était au choix crudités ou bouillon ] nous avons eu du porc en sauce accompagné de légumes variés et de blé.  Le dessert fut une solide part de gâteau au chocolat.

 

glac 11

 

Mais il ne faut pas trop se concentrer sur nos assiettes : dehors le décor est grandiose !

 

glac 12

 

Surprenant , ce calvaire à moitié enseveli dans la neige.

 

glac 13

 

Le manteau neigeux est souvent instable. De nombreuses barrières pare-avalanches sont donc installées.

 

glac 15

 

Nous sommes redescendus à 1130m et la gare de Disentis est en vue.

 

glac 14

 

Le très grand monastère bénédictin fondé en 614 domine le paysage. La longue façade du couvent est fermée à sa droite par l'église avec ses deux clochers baroques. Derrière chaque fenêtre on pourrait imaginer la cellule d'un moine. Or ils ne sont plus qu'une trentaine de nos jours, l'abbaye est devenue un centre scolaire et elle connaît un cruel manque d'argent qui risque de lui porter préjudice.

 

glac 16

 

Nous continuons à descendre et le paysage change...

 

glac 17

 

Nous sommes à 585m d'altitude ...

 

glac 18

 

Nous sommes en gare de Chur : il faut descendre et chercher la correspondance pour Zurich...en allemand !

Remontés dans un train "normal" nous gardons en tête la féerie des paysages traversés. Le glacier express passe sur un pont particulièrement impressionnant mais ...impossible à photographier lorsque l'on est dans le train !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 11:00

 

cad 5

 

cad 4

 

Ce ravissant carnet avec stylo et onglets de couleur  pour préparer mes voyages et noter mes impressions.

 

cad 3

 

Dans ce petit boitier bien plat qui ne tient pas de place, une trousse d'urgence pour les petits bobos de voyage : pansements de toutes tailles, lingettes désinfectantes...

 

cad 2JPG

 

Et ce peson numérique pour connaître le poids des valises qui vont voyager en avion !

 

cad 1

 

Un pass pour deux pour voyager en 1ère classe en Suisse pendant 4 jours de façon illimitée : trains, bus, métros et bateaux ! Et , cerise sur le gâteau, une réservation pour le mythique " Glacier  express " !

Mes enfants ( mon fils et sa femme ) connaissent bien nos goûts et savent à coup sûr nous faire plaisir ! Nous en avons profité un maximum  grâce à eux !

 

cad 6

 

Les chocolats de ma voisine...

 

plat

 

Le mignon plat à biscuits pour l'apéritif de mon autre voisine...

 

parfum

 

Et le cadeau de l'Hom...qui veut me suivre à la trace !

 

N'ai-je pas été gâtée-pourrie ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche