Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 08:45

brou-2-.JPG

 

Alors que la météo nous annonçait un franc et beau soleil, quelle ne fut pas ma surprise ce matin de trouver ma résidence enveloppée  d'un épais brouillard.  Ce phénomène est extrêmement rare chez nous . J'avais changé la station météo, l'ancienne m'affichait des températures sibériennes. Quand j'ai vu qu'elle annonçait  "nuages" avant d'ouvrir les volets, je me suis dit " ça y est ! Elle déraille déjà ! ". 92% d'humidité ici c'est un record !

 

brou 3

 

Quelle que soit l'orientation, le spectacle est le même.

 

brou 4

 

A l'arrière, situé au Nord, je me suis approchée au plus près des chênes verts  et le florentin où j'ai l'habitude d'admirer les chardonnerets se distingue à peine au milieu de la photo.

 

brou 1

 

Une heure plus tard je commence à voir les maisons de la résidence. En campagne pas de changement.  La maison à droite de la photo est celle de ma voisine de 87ans que certaines d'entre vous connaissent maintenant!

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 07:00

cigar-bis-.jpg

 

 

Ce fut peu à peu le nez de Paulette qui l'alerta.  André revenait de plus en plus enveloppé d'une odeur inhabituelle et présente. Elle réussit très vite à mettre un nom sur ce nouveau parfum : tabac ! Elle attendit un peu qu'André lui en parle mais à la longue , devant son mutisme, elle prit son courage  à deux mains  et lui posa la question qui lui brûlait les lèvres : " Est-ce que tu fumes ? " Aussitôt le visage d'André s'assombrit et il commença à secouer la tête de gauche à droite. Paulette ne le laissa pas s'enfoncer dans le mensonge . Elle lui dit, de sa voix la plus douce : " Je voudrais tant te faire confiance ! " Et là, le grand gaillard redevint le petit garçon qui sommeillait toujours en lui." Je n'osais pas te l'avouer...tu es si parfaite ! "  " Parfaite, comme tu y vas ! Tu sais que je sais fumer , j'ai appris lorsque j'étais haute comme trois pommes ! " Cette phrase détendit l'atmosphère et Paulette comprit qu'elle pouvait parler, lui dire les dangers du tabac, lui demander de ne pas le faire à côté de Junior ...mais elle ajouta très vite que beaucoup de maris fumaient sans que cela ne fasse de drame dans le ménage ! André écoutait mais ne semblait pas encore tout à fait convaincu. " Tu veux dire que je peux fumer ici ? "  Paulette choisit de rire en ajoutant : " Il suffit simplement d'aller acheter des cendriers car je ne veux pas de cendres partout ! "

Sans un mot de plus, André se dirigea vers la lingerie et en revint avec leurs vestes : le trio partit choisir trois beaux cendriers ! Junior était tout exité à l'idée d'avoir un papa fumeur. Ce fut André qui lui dit que c'était réservé aux adultes et qu'il n'avait pas le droit d'y toucher  " parce que ça brûle non seulement les doigts mais aussi les poumons des petits"  Mentalement Paulette pensa : " et des grands ! " mais ne dit rien se contentant de remercier d'un regard André pour cette mise en garde. Ce que voulait surtout Paulette c'est qu'André ne prenne pas l'habitude de satisfaire ses vices en cachette, derrière son dos.

Et le rituel du mari fumeur s'installa. Ce fut dans un premier temps la cigarette de détente après le dîner...bientôt suivie quelques temps après par celle - puis celles - de la lélé. Puis il y eut celle du petit déjeuner ... Il ne fallut pas longtemps pour qu'André  arrive à un paquet par jour...puis deux...puis trois ! Il finissait par avoir toujours une cigarette aux lèvres. Paulette repensait  à la mise en garde du vieux médecin .concernant le vice de remplacement....Le tabac c'était malgré tout gérable, il suffisait de vider très régulièrement les cendriers car Paulette ne voulait pas que Junior respire cela.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 19:00

mexi-1-copie-3.JPG

 

En quittant Puebla nous passons devant les volcans qui culminent à plus de 5000m. D'abord le Iztaccihuatl ou  "femme endormie "  5230m

 

mexi 2-copie-1

 

Puis le Popocatépetl ou " montagne qui fume " 5452m, responsable des dégâts à Mexico.

 

mexi 3-copie-1

 

Là-bas aussi il y a les péages de l'autoroute ! A gauche, les militaires surveillent.

 

mexi 4-copie-1

 

Nous traversons la Sierra Madre. Des cactus géants se dressent ça et là...

 

mexi 5-copie-1

 

Ils sont vraiment impressionnants ...et très vieux !

 

mexi 6-copie-1

 

Nous continuons la traversée de la zone montagneuse...

 

mexi 7-copie-1

 

En bas, au loin la ville de Oaxaca est en vue.

 

mexi 9-copie-1

 

Mais c'est sur le site de Monte Alban que nous nous dirigeons.Cette cité est construite sur une surface artificiellement arasée au sommet d'une montagne surplombant de 400m le niveau de la vallée. Monte Alban se situe donc à 1941m d'altitude. En entrant nous arrivons sur la " Grand Place "

 

mexi 8-copie-2

 

Ce qui est sûr c'est qu'il y aura encore des escaliers à grimper !

 

mexi 10-copie-1

 

Pour atteindre le sommet à l'arrière plan...j'aurais dû compter les marches !

 

mexi 11-copie-1

 

Monte Alban est une capitale zapotèque  qui connut son apogée de 200 à 600 ans après JC . C'est  aussi le centre du culte des morts des Mixtèques.

 

mexi 14-copie-1

 

Le bâtiment au premier plan est le monument J.

 

mexi 12-copie-1

 

Ce monument J  est peut-être un observatoire , les astres ayant une grande importance pour ces civilisations. Mais des pierres gravées laissent à penser qu'il s'agirait peut-être d'un monument commémoratif.

 

mexi 13-copie-1

 

Des pierres taillées représentent des personnages se contortionnant , que l'on a appelé les "danseurs" .

 

mexi 15-copie-1

 

Certains visages grimaçants ont fait que des chercheurs ont pensé à des prisonniers ou des victimes des sacrifices humains.

 

mexi 17-copie-1

 

Les contorsions et la souffrance qui se lit sur les visages ont conforté cette version.

 

mexi 18

 

Une autre hypothèse contreversée avance qu'il s'agirait d'handicapés...

 

mexi 16-copie-1

 

Ce couloir servait au jeu de balle. Ce jeu avait une connotation religieuse et se terminait par des sacrices humains !

 

mexi 19

 

Nous sortons dans la ville . Les rues sont larges, les maisons colorées...

 

mexi 20

 

Sur une place ombragée quelques petits commerces se sont installés.

 

mexi 21

 

Cette peinture, faite de représentations symboliques pour les mexicains, a été réalisée sur un parchemin réalisé avec un cactus, le figuier de Barbarie. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 17:15

ois-1-.JPG

 

J'ai l'habitude de voir les boules de graisse couvertes d'une nuée de moineaux , la mésange charbonnière aussi est assidue. Nous mettons des graines dans un petit récipient et aussi à terre ce qui fait bien l'affaire du fidèle rouge gorge. Il est là au lever du jour, le midi et vers 17h.

 

ois-2-.JPG

 

Mais depuis quelques jours les graines reçoivent la visite de madame pinson des arbres.

 

ois-3-.JPG

 

Elle jette un oeil incrédule vers les graines de tournesol ...trop grosses !

 

ois-4-.JPG

 

Cette petite graine jaune fait mieux son affaire !

 

ois-5-.JPG

 

Gloup !!!

 

ois-6.JPG

 

Du coup elle est allée voir un peu plus loin ce qui se passe...Bon appétit !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans Nature
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 11:30

 

insol 14bis

 

J'aime prendre mes aises quand je joue au billard, pas vous ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 07:00

photo du net

  seduct-1bis-.jpg

 

 

Ne voulant pas rompre l'harmonie tranquille qui s'était installée dans son logis, Paulette laissait à André une entière liberté, se contentant de surveiller - mine de rien- si rien n'avait changé. Les jours passaient et Paulette commençait à trouver valorisant de se promener en compagnie du très bel homme qu'il était redevenu. Parfois une fille un peu délurée le fixait de façon insistante et provocante mais Paulette ne réagissait pas. Si bien qu'un jour ce fut André qui lui demanda ce qu'elle pensait dans ces cas là et pourquoi elle ne réagissait pas. Paulette attendit d'être rentrée à la maison et après avoir installé Junior dans sa salle de jeu, elle entreprit de s'expliquer avec André. 

" J'ai bien conscience que je ne pourrais jamais empêcher toutes les salopes de la terre de vouloir t'allumer même quand je suis à tes côtés. Ne compte pas sur moi pour jouer les harpies de service et me disputer bruyamment avec ces filles dans la rue. Je ne me suis jamais donnée en spectacle et ce n'est pas maintenant que je vais commencer. Réfléchis à présent : je ne vais pas te suivre partout comme un toutou, j'ai mon métier . Donc, comment faire quand je n'y suis pas ? Je te le dis en face , tu es adulte , un grand et beau gaillard , tu dois être capable de résister et de répondre en ton âme et conscience de père de famille aux avances de ces filles en mal d'amour " !

Sur ces paroles Paulette s'en fut lire au salon. Un peu plus tard André abandonna le bureau et vint la rejiondre.

" Merci pour la leçon ! J'en retiens que tu veux me faire confiance...et je te promets de la mériter "

" C'est une affaire entre ta conscience et toi ! "

L'incident fut clos et lorsqu'une admiratrice venait lui sourire de trop près, André détournait la tête et passait son bras autour des épaules de Paulette, prétextant un mot à lui dire . Youpeee chantait la petite voix intérieure de Paulette.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 19:00

mco-1.JPG

 

A notre grande surprise nous devons prendre le bus....la distance qui sépare la pyramide du Soleil de la pyramide de la Lune est de 4,5km et cela aurait représenté une perte de temps inutile que de le faire à pied sous la chaleur ...Nous entrons dans l'espace appelé la Citadelle . A l'intérieur un temple...

 

mco 2

 

La cour des Jaguars nous attend...

 

mco 3

 

Les peintures sont très bien conservées et d'origine d'après notre guide qui travaille pour National Géographic !

 

mco 4

 

Le temple Quetzalcoatl ou temple du serpent à plumes . La moindre pierre y est finement travaillée.

Les fouilles continuent et ont permis de découvrir des squelettes d'individus jeunes, de sexe masculin et la position des mains , croisées derrière le dos, semble indiquer qu'il s'agit de victimes de sacrifices humains.

 

mco 5

 

A la sortie du temple nous retrouvons les alignements de plates formes cérémonielles.

 

mco 6

 

Là, devant nous, la pyramide de la Lune nous tend ses escaliers ( je crois que c'est l'endroit du monde où j'ai vu autant d'escaliers dans un même espace ! ) La Lune de Teotihuacan mesure 46m de haut ! Derrière elle, l'ancien volcan Cerro Gordo.  Les chercheurs ont démontré qu'elle a connu sept phases de constructions successives.

 

mco 7

 

Pas si facile qu'on ne croit de poser le pied sur la lune !   lol  La pente est très raide. Le guide a longuement insisté sur le fait que les aztèques et mayas étaient des gens de petite taille : mais alors pourquoi ont-ils fait des marches aussi hautes ? Pour ralentir l'ennemi est une réponse qui ne me satisfait qu'à moitié car une fois en haut de la pyramide, ils n'étaient pas sauvés !  Quoi qu'il en soit, je  me dois de vous dire qu'une fois en haut, la satisfaction est grande de voir les autres s'escrimer pour monter ! 

 

mco 8

 

Depuis le sommet de la pyramide de la Lune nous découvrons la longue " Allée  des Morts " , 4,5km de long ! Ce nom lui a été donné car les aztèques croyaient que les monuments qui la bordent étaient des tombes. Vous savez tous et toutes maintenant qu'il s'agit de plates formes cérémonielles autrefois complétées par des temples.

 

mco 9

 

Près du site archéologique se trouve un atelier de travail de l'obsidienne. Cette pierre volcanique a été refroidie si rapidement qu'elle a à peine eu le temps de cristalliser. S'ils disposent d'outils, le travail reste très artisanal .

 

mco 10

 

Voici le masque de la Lune que j'ai ramené. Il pèse 4kg et la difficulté réside dans les yeux et la bouche percés ! J'ai dû produire un certificat de copie conforme aux douanes des aéroports car pas question de sortir de véritables vestiges du pays !

 

mco 11

 

Après tous ces efforts, un bon repas en musique pour retrouver la forme car 110km de bus nous attendent !

 

mco 13

 

Nous arrivons dans la ville de Puebla, située au sud de Mexico à une altitude de 2160m. La cathédrale de pierres grises se dresse devant nous. Commencée en 1575, sa construction se terminera 74 ans plus tard, en 1649.  Sa tour mesure 74m de haut.

 

mco 14

 

L'intérieur est chargé de dorures ...

 

mco 12

 

voici les orgues...

 

mco 15

 

Dans les rues, l'atmosphère est bon enfant et festive. Plusieurs fois nous croiserons des vendeurs qui disparaissent sous de véritables grappes géantes de ballons gonflés.

 

mco 16

 

J'adore cette photo ! Douceur de vivre, plaisir de chanter...

 

mco 17

 

Nous arrivons sur une place au fond de laquelle se tient l'église San Domingo . Construite entre 1680 et 1720, sa façade n'offre pas de particularité remarquable.

 

mco 18

 

L'intérieur est très richement décoré ! Des dorures partout !

 

mco 20

 

Une des coupoles tellement décorée que cela devient lourd !

 

mco 19

 

Détail de la voûte ...

 

mco 26

 

La chapelle du Rosaire qui attire touristes et fidèles comme un aimant ! Elle est considérée comme un joyau du baroque luxuriant.

 

mco 21

 

Nous sommes dans l'une des rues de Puebla. Beaucoup de petits commerces et des façades colorées.

 

mco 22

 

La même dans l'autre sens. Encore une église tout au fond, la présence religieuse au Mexique est partout !

 

mco 23

 

Envie de faire du shopping ? Les boutiques vous attendent . Avez-vous vu la statue du  moine au milieu de la fontaine ?

 

mco 24

 

Ce grand bâtiment rouge est appelé " la pièce montée " ou encore "le sucre d'orge" : n'est-il pas appétissant ?

 

mco 25

 

Nous quittons Puebla et son industrie automobile. Les taxis Volkswagen étaient fabriqués là...mais on parlait de difficultés ! Nous voici en pleine campagne, partis vers de nouvelles rencontres...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 11:30

insol 11bis

 

Vous avez vu ? La nature a prévu les barrières de sécurité ...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 07:00

dessin du Net

medecinbis-.jpg

 

 

Le monde du travail donnait toujours plus de satisfaction à Paulette qui continuait à s'investir à fond . Junior grandissait et  avait fait son entrée en Mat. Sup ( maternelle hein ! ). Un jour , alors que sa maîtresse avait dû aller à une "conférence" Junior se retrouva dans la classe de Paulette. Tout d'abord impressionné de voir sa mère au travail, il se familiarisa vite avec cette nouvelle situation et laissa son espièglerie naturelle prendre le dessus. Comme il perturbait un peu l'attention des élèves, Paulette le gronda et lui demanda de choisir entre faire ses coloriages ou être puni. Junior prit alors son air le plus candide pour annoncer : " Je vais le dire à ma maman ce soir !" Eclat de rire général car tout le monde savait qui était la maman !

A la maison c'était le calme plat. André restait sobre et était donc de bonne compagnie. Les conversations étaient enjouées et intéressantes. Il ne travaillait plus le dimanche et la petite famille s'octroyait des sorties agréables qui donnaient le punch suffisant pour attaquer la semaine suivante. Mais...car il y a un mais, ils n'étaient pas parvenus à former un vrai couple. C'était une association heureuse dont Junior était le centre d'intérêt. Le soir ils continuaient à faire lit commun parce que c'était plus simple vis à vis de Junior et ...des paires de draps à laver. Les demandes de André ayant été repoussées dans un lointain avenir par Paulette qui ne réussissait pas à surmonter son passé douloureux, André avait fini par s'habituer et se contentait du chaste bisou sur la joue en guise de bonsoir. Pourtant ,qu'est-ce qu'il était redevenu bel homme ! Exit les 130kg bouffis de l'éthylisme chronique. Depuis que l'alcool avait été supprimé les kilos s'étaient envolés : il avait perdu cinquante kilos ! Et  Paulette se régalait de lui refaire une garde robe neuve et seyante.

Un jour, le service médical chargé par la gendarmerie de contrôler  la désintoxication de André envoya une convocation à Paulette. Un peu surprise elle se rendit au centre médical. Le vieux médecin qui la reçut était cordial et inspirait la confiance. Il entreprit de mettre à jour l'état de santé physique et moral de André. Il résultait des analyses que l'imprégnation alcoolique de son cerveau avait été telle que certaines cellules avaient été brûlées de manière irréversible. Le médecin indiqua à Paulette que bien sûr ce n'était pas évident et qu'il semblait "normal" mais qu'il fallait qu'elle s'attende à des troubles comportementaux , il pourrait par exemple être amené à prendre des décisions inattendues et contraires à ce que l'on pourrait espérer. Par ailleurs, puisque un vice, une addiction lui avait été supprimée, il fallait que Paulette s'attende à le voir compenser par d'autres addictions. " Mon conseil : gardez-le à l'oeil " fut le mot de fin du vieux médecin. Paulette était perplexe : dans quel vice André allait-il replonger ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 19:00

mexi-2.JPG

 

Alors que nous nous dirigeons vers le nord de la ville de Mexico, nous pouvons tout à loisir admirer les jacarandas, ces flamboyants bleus.

 

mexi 1-copie-1

 

Partout dans Mexico des taxis reconnaissables à leur couleur verte et à leur forme : la Coccinelle !

 

mexi-6.JPG

 

Nous voici devant l'église Expiatorio a Cristo Rey.  Cette ancienne cathédrale a été construite entre 1531 et 1709 sur la colline de Tepeyac, au nord de Mexico. Elle a subi de gros dégâts lors des séismes du volcan Popocatépetl situé à 70km de là,  surtout en 1985. De plus elle s'enfonce sur ses fondations...

 

mexi-7.JPG

 

La façade de l'église...

 

mexi-8-copie-1.JPG

 

A l'intérieur nous pouvons constater que l'édifice tient debout par miracle...et grâce aux "tirants" les barres horizontales que vous apercevez au-dessus du lustre. Ces barres sont partout...

 

mexi 9

 

Le plus impressionnant est le pendule, cerclé de rouge sur la photo. Ce fil à plomb géant est là pour matérialiser l'inclinaison de l'édifice... Sur place on se rend vraiment compte !

 

mexi-5.JPG

 

Tout à côté, la basilique moderne Nuestra Senora de Guadelupe inaugurée  en 1976.

 

mexi 3

 

Une fois à l'intérieur, nous sommes dirigés d'office sur un tapis roulant électrique obligatoire qui évite aux touristes et aux fidèles de s'attrouper sous la relique sacrée. Il s'agit du poncho du jeune berger à qui la Vierge est apparue en 1531 et sur lequel l'image de  la Vierge s'est imprimée. Le poncho est installé à bonne hauteur et sous verre...ce qui ne facilite pas les photos !

 

mexi 4

 

L'intérieur est très grand mais relativement simple.

 

mexi 10

 

En sortant, impossible de rater ce clocher-horloge hors du commun et résolument moderne.

 

mexi-11.JPG

 

Sur l'esplanade de la basilique cette imposante statue du pape Jean Paul II . Ce pape est celui qui a canonisé le berger au poncho  et lors d'une de ses visites au Mexique les banlieues défavorisées ont été dotées de l'eau courante  et de l'électricité. Cela explique la dévotion que lui voue le peuple mexicain.

 

mexi-12.JPG

 

Nous sommes arrivés au site archéologique de Téotihuacan , dans la vallée de Mexico. Les origines ethniques de ce site font débat. Les candidats possibles sont les peuples nahuas, otomi ou totonaques.Les fouilles ont montré des quartiers distincts pour les Zapotèques, les Mixtèques ou les Mayas. Le site couvre 82,66 km². Il est inscrit au patrimoine de l'Unesco depuis 1987. 

Devant nous se dresse la pyramide du Soleil. Elle a été construite sur une grotte volcanique. Haute de 65m elle comporte cinq degrés en talus et son assise est approximativement un carré de 225m de côté. Le temple qui occupait son sommet a disparu.

 

mexi-13.JPG

 

De nombreuses plates formes cérémonielles sont alignées. Elles étaient complétées par des temples.

 

mexi-14.JPG

 

Nous croisons un groupe en train de fabriquer de la peinture aztèque ! La peinture rouge est obtenue en écrasant la cochenille , insecte parasite du figuier de Barbarie. La peinture jaune s'obtient à partir d'une variété de chardon. Et pour fixer ces couleurs, il suffit d'y passer la sève du cactus !

 

mexi-15.JPG

 

Les parois du temple du serpent à plumes sont décorées de ces têtes bien conservées. Le serpent à plumes ou quetzalcoatlus est un genre de dragon.  Certains disent que c'est une tête de serpent avec une collerette de soleil. Mais il serait plus juste de penser que la symbolique est rattachée à la terre par le serpent et au ciel par les plumes de l'oiseau, le quetzal.

 

mexi-16.JPG

 

En finissant la visite du temple nous avons eu droit au spectacle des Voladores de Papantla.  Ils s'élancent du haut de leur poteau , perchés à 25m environ, pendus par les pieds ils tournoient en descendant...

 

mexi-17.JPG

 

Il s'agit de la traditionnelle danse des oiseaux de la communauté indigène Totonaque.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche