Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 07:00

reflex-6bis.jpg

 

Je vous trouve bien sévère Mr Einstein ...Mais rellement logique !

 

reflex 4bis

 

Un infime élément...

 

reflex 7bis

 

Il ne faisait pas que chanter...

 

reflex 2

 

Rien à dire, ça se vérifie...

 

reflex 3bis

 

No comment...

 

reflex.1bis

 

Hugh

 

reflex 5bis

 

Oui , mais ça c'était avant, du temps de Shakespeare !....Quoique...

 

reflex 8bis

 

Là, par contre c'est très actuel !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 19:00

sab 53

 

C'est une palmeraie qui doit sa survie à l'irrigation que nous longeons. Nous arrivons à Tamegroute.

 

sab 54

 

Nous ferons d'abord un petit arrêt dans la palmeraie où nous achèterons un petit panier de dattes fraîchement cueillies.J'ai rencontré là un collègue ( instit ) qui a 72 ans ne savait pas encore quand il pourrait prendre sa retraite !

 

sab 55

 

Sur la route ce jeune garçon sur son petit bourricot...

 

sab 56

 

Adgz est  devant nous mais au-delà nous apercevons le ruban verdoyant qui annonce la vallée du Drâa.

 

sab 57

 

Avant d'aller en ville, arrêt dans la fabrique de tapis des touaregs...ne riez pas, j'ai craqué ! Il était grand, il était beau, il sentait bon le sable chaud...mon tapis!  Méfiance : ceci est valable pour Maroc, Tunisie, Turquie...quand vous achetez un tapis ils vous proposent de vous l'envoyer pour ne pas encombrer votre voyage et vous garantissent la main sur le coeur que toutes les taxes , y compris les douanes, sont incluses. Sauf que pour récupérer votre tapis vous devez payer les taxes aux douanes françaises ! Ceux qui l'avaient pris avec eux ont aussi payé aux douanes de l'aéroport ! Donc ne pas les croire et acheter en connaissant ce qui vous attend.

 

sab 58

 

Dans la medersa ( école coranique )  de Tamegroute nous avons vu à la bibliothèque des ouvrages du XIème siècle qui étaient calligraphiés au brou de noix, safran, henné ou or sur des parchemins en peau de gazelle. Ce sont des ouvrages scientifiques et littéraires ainsi que des recueils religieux. Mais pas de photos.  Nous avons ressorti nos appareils en arrivant  dans la coopérative artisanale de poterie.

 

Maroc-21

 

Les potiers travaillent  la terre de la vallée du Drâa de manière très artisanale. Les objets sont laissés à sécher au soleil, enduits puis cuits pendant 4H  dans un four ancien. Ici ils faisaient des tuiles d'ornement, des assiettes et des bols.

 

sab 59

 

Les produits finis sont en vente dans la boutique.

 

sab 59bis

 

Les poteries vertes sont faites exclusivement à Tamegroute.

 

sab 60

 

Et nous voilà repartis dans les dunes pour mon plus grand bonheur !  Ce sont les dunes de Tinfou. Oh certes elles ne sont pas aussi hautes que celles de Merzouga, elles font en moyenne 22m de haut. Mais je retrouve l'immensité blonde et chaude qui m'ennivre !  Au loin, en bas des dunes, un campement de luxe : le bivouac du Club Med.

 

sab 61

 

Puis nous gagnons Zagora où le portier de l'hôtel nous attend.

 

sab 62

 

Ce beau bâtiment est la préfecture...

 

sab 63

 

Et devant son entrée ce mythique panneau , le vrai, que nous avons vu reproduit à maintes reprises au cours du circuit.

 

sab 64

 

Autant de poteaux indicateurs nous a surpris !

 

sab 65

 

Lorsque l'on s'éloigne de la vallée du Drâa,  le paysage redevient très aride.

 

sab 66

 

Au bord de la route, au milieu de nulle part, un marchand de souvenirs !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 11:30

enf 21bis

 

Quand je serai grand...j'aurai plein de copains !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 07:00

 

  disco-2.jpg

 

La vie s'était facilement organisée d'autant plus que l'inspecteur avait tenu parole et que Paulette venait de recevoir sa nomination à ... Anzin ! Elle rencontra ses nouveaux collègues et découvrit que les 14 professeurs étaient , contrairement à ceux de sa campagne reculée, composés d'autant d'hommes que de femmes. D'emblée elle les trouva tous sympathiques et son impression première ne se démentit pas au fil des jours. L'éducation des enfants, et vraiment dans l'intérêt de ceux-ci , tenait la place principale dans les réunions pendant les récréations ou occasionnellement le soir après la classe. Mais ensuite les conversations prenaient un tour plus convivial, chacun s'informait de la famille , des projets..; un peu une grande famille. C'est ainsi que Paulette fut si rapidement adoptée que le lendemain de son arrivée elle était conviée à la première sortie commune du groupe.  La fille des voisins avait 16 ans et parlait souvent avec Junior...elle fut toute heureuse de le garder et d'en plus se faire un petit pécule.comme baby-sitter.  Il s'agissait de se réunir chez l'un des enseignants pour l'apéritif ( les élus changeaient à chaque sortie ) puis le groupe allait au restaurant qui avait été sélectionné et qui les attendait . La soirée se terminait par une tournée des boîtes de nuit belges,  elles étaient nombreuses et réputées le long de la frontière. Paulette, un peu coincée au début, découvrit les pistes de danse et se prit à aimer ! Quand le conseiller pédagogique demanda à se joindre à eux, la surprise générale fut évidente...et le regard que la directrice jeta à Paulette ne passa pas inaperçu. Tout se passa pourtant très bien...le conseiller s'arrangeant pour être aux côtés de Paulette, mais quoi de plus normal pour connaître une nouvelle arrivée. En milieu de semaine suivant, la directrice demanda quelques minutes de son temps à Paulette. Pensant s'entretenir du nouveau projet en cours : une enseignante se chargeait de la partie français de 2 classes et l'autre de la partie maths/sciences de ces classes... Paulette avait amené son dossier : il ne lui servit pas ! La directrice était la grande amie et la confidente du conseiller et ce dernier lui avait demandé d'intervenir en sa faveur auprès de Paulette pour obtenir un rendez-vous galant ! Ni plus ni moins!  Paulette crut avoir mal entendu, aurait voulu ne jamais avoir entendu...et finit par répondre que la vie normale était déjà bien assez compliquée sans encore y ajouter des libertinages. La directrice  fit son " rapport " , il ne s'avoua pas vaincu, vint à plusieurs reprises dans la classe de CE2  en cherchant intensément à croiser le regard de Paulette plutôt que d'écouter les réponses aux questions d'ordre professionnel qu'il posait pour donner le change devant les enfants. L'attitude résolument professionnelle de l'intéressée qui gardait les yeux fixés sur les enfants finit par le décourager et il finit par aller courir d'autres lièvres. Paulette ne le vit plus car son rôle à lui était de conseiller les remplaçants et les stagiaires pas de contrôler une titulaire qui était à présent quasi arrivée en haut de l'échelle...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 19:00

sab 41JPG

 

Comme souvent au Maroc, les portes de la ville sont sur la route. Nous entrons dans Rissani. Déjà le minaret est visible sur la gauche.

 

sab 42

 

Nous pouvons visiter le mausolée Moulay Ali Cherif, fondateur de la dynastie alaouite au Maroc.

 

sab 43

 

L'intérieur est très finement décoré.

 

sab 44

 

La terre est si sèche !  Nous visitons une kasbah couverte pour palier à la canicule. D'étroits couloirs sombres, aucun éclairage ...les photos ne sont pas exploitables mais il y règne une température agréable !

 

sab 45

 

Au restaurant Asmaà à Rissani où nous avons déjeuné, il était possible de manger sous une tente typique...le soir quand la chaleur tombe, ce doit être parfait !

 

Maroc-19

 

La porte d'entrée ( et de sortie ! ) du jardin du restaurant.

 

sab 48

 

C'est à l'hôtel Xaluca  de Erfoud que nous logerons. Dans la cour , un très jeune dromadaire faisait son show ! Il a ainsi avalé goulûment les réserves d'eau du groupe, se servant de nos demi-bouteilles comme d'un biberon !

 

sab 49

 

En fin d'après midi nous partons en 4x4 à travers le reg. Je ne vois que la route qui poudroie...

 

sab 50

 

Nous arrivons devant l'erg Chebbi, dans les dunes de Merzouga.

 

sab 51

 

Nous avons gravi la dune qui fait la bagatelle de 160m... enfin la multitude de bosses, car lorsque tu en as franchi une...l'autre est devant toi ! Tout ce sable blond et chaud, ce silence absolu : j'étais envoûtée !

 

sab 52

 

Le soir descend doucement et bientôt arrive le moment que nous attendions : le coucher de soleil ! Bon, ce fut un peu raté car alors qu'il allait atteindre la ligne d'horizon, une brume lointaine s'est levée...Pas grave : c'était magique quand même. La descente de la dune fut rapide mais j'ai évité le roulé-boulé !

 

sab 47

 

Nous rentrons à l'hôtel où la piscine ne tarda pas à se remplir !

 

sab 46

 

La chambre était géniale ! Dans la vaste salle de bain le tour de lavabo était en pierre incrustée de coquillages.

 

Maroc-20

 

Le lendemain nous avons franchi l'espace entre les colonnes qui marquent la fin du territoire de l'hôtel. Une autre aventure nous attend !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 11:30

enf 3.bisjpg

 

C'est le seul moyen que j'ai trouvé pour ne pas rouler en dormant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 07:00

  dico-2-.jpg

 

 

Je ne vous ai pas parlé de mon départ loin de Hergnies. Partir de chez Yvonne : vous savez qu'en présence d'André elle sut se contenir. Non, je veux vous parler des collègues. Lorsque la nomination pour Anzin est arrivée sur le bureau de la directrice...la nouvelle se répandit comme une traînée de poudre. Le téléphone arabe ? Plus simplement une boîte de plumes "gauloises" qui n'avait plus son utilité depuis que le stylo bille avait remplacé l'encre. Vide, elle contenait  la nouvelle à sensation du jour et une petite élève , souvent la plus dégourdie, était chargée de passer de classe en classe avec la dite-boîte ! Toutes connaissaient donc la nouvelle affectation de Paulette. La grande question était : " Mais comment a-t-elle fait pour obtenir une place aussi enviée ? Les hypothèses les plus souvent avancées étaient que les airs de sainte nitouche de Paulette ne trompaient plus personne, que Paulette n'était pas la bonne soeur refoulée qu'on se plaisait à décrire...bref à aucun moment personne n'a reconnu que chacune des inspections que Paulette avait eues  - sans jamais l'avoir demandée - s'étaient soldées par un rapport qui reconnaissait les qualités de l'enseignement donné mais aussi le travail condidérable que ses excercices quotidiens représentaient . Le dernier inspecteur concluait par  " enseignante qui materne ses élèves pour leur plus grand bien" . Non, ces dames préféraient distiller leur fiel , rester dans ce village ne devait pas leur convenir tant que cela !

La fin de l'année scolaire était traditionnellement marquée par la distribution des prix accompagnée du discours du maire. La distribution des prix consistait à remettre un dictionnaire aux élèves qui partaient en 6ème au collège. Le reste du discours faisait la part belle aux courbettes d'accueil pour les nouveaux arrivants et les éloges ronflants pour ceux qui partaient. Sachant cela , Paulette avait posé ses conditions : " J'accepte d'assister à la remise des prix de mes élèves mais je ne veux en aucun cas entendre la moindre allusion à mon départ. Dès que vous en parlez, je me lève et je sors ! ". Bien entendu le maire lui fit remarquer que c'était un chantage : " Je voudrais que vous n'oubliiez pas l'odieux chantage que vous m'avez fait pour que je renonce au logement de fonction qui me revenait de droit ! Et de plus, je fais bénéficier la commune de l'économie de l'encombrante gerbe d'adieu !  " Le maire eut le bec cloué et se contenta de marmonner : " Tu seras donc toujours la même tête de mule !". La remise des prix se passa le mieux du monde et  ...sans discours. Paulette sortit de la mairie avec le sentiment que cette fois une page de sa vie était bel et bien tournée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 19:00

sab 31

 

La piste nous mène dans les gorges de Todra. En arrivant nous sommes tous muets devant tant de beauté. Un hôtel et des restaurants dorment au pied de la plus haute falaise , 300m de haut !  L'oued Todra abonde d'une eau claire et limpide, il dévale du grand Atlas.

 

sab 32

 

Les gorges sont étroites. La roche est une calcite ocre très dure, rugueuse, compacte et abrasive.

 

Maroc-12

 

Vue prise depuis la salle du restaurant  ( où nous avons mangé le meilleur tagine ! ). Il était tenu par des bédouins affables et souriants.

 

Maroc-11

 

Sur le retour nous longeons la vallée de Togra. Des villages se sont développées le long de ses berges : la vallée de Todra est une oasis qui s'étire tel un serpent sur 20km .

 

sab 30

 

Les villages portent les noms de Tamtatouch et de Imilchir.

 

Maroc-14

 

Nous rejoignons Tineghir pour visiter sa palmeraie.

 

Maroc-15

 

Derrière la palmeraie se dresse l'un des sommets du haut Atlas.

 

sab 33

 

La palmeraie est traversée par l'oued Dadès qu'il faut traverser à gué. Les enfants se proposent volontiers d'aider les touristes à passer sans dommage.

 

sab 35

 

Nous nous dirigeons vers une autre partie de la palmeraie : à qu'il est bon de passer à l'ombre !

 

sab 36

 

Mais l'oued nous attend à nouveau pour une traversée folklorique ! Un autre groupe attend son tour de l'autre côté !

 

Maroc 36

 

Nous avons eu droit à une démonstration d'escalade du tronc sans aucun accessoire.

 

sab 37

 

Lorsque nous ressortons de la palmeraie ce petit équipage passait sans se presser. C'est ce qui frappe là-bas : tout se fait sans courir !

 

 

sab 38

 

Du parking nous avons cette vue sur la palmeraie.

 

sab 39

 

Quand je vous disais que l'oasis  du Dadès ressemble à un long serpent ! Nous partons pour Errachdia où nous dormirons...

 

Maroc 16

 

Le lendemain nous prenons la vallée du Ziz. L'oasis serpente au milieu des roches roses.

 

sab 98

 

Nous ferons un bref arrêt près de la source bleue de Meski, résurgence de l'oued Ziz .

 

sab 99

 

Nous voici arrivés à Tafilalet.

 

sab-100-copie-1.JPG

 

Cet étrange bâtiment surmonté d'un petit dôme blanc nous a intrigué : il s'agit de la tombe d'un " Sage " .

 

sab 40

 

Un arrêt imprévu : lors de la traversée d'un tout petit  ksar, le marché était installé. Ils n'avaient jamais vu de touristes mais le guide les a rassurés ...et ils étaient contents d'avoir vendu beaucoup de dattes ce jour-là !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 15:00

La très sympathique et dynamique Caroline du blog "Des tongs au Sri Lanka "    link   m'a taguée. C'est avec plaisir que je vais tenter de répondre à son questionnaire sur le thème du voyage :

 

Règles  du  jeu :


1) poster les règles

2) Répondre aux 11 questions posées

3) Inventer 11 nouvelles questions.

4) Taguer à son tour des personnes en mettant un lien vers leur blog

5) Leur annoncer la nouvelle.

 

Je réponds aux questions de Caroline :

 

1) Que signifie " voyage " pour toi ?


photo 13

 

Un besoin devenu vital d'évasion, de découverte du monde, de me régaler devant de superbes paysages et de voir comment  y vivent les gens. C'est aussi rompre avec le quotidien et avoir des projets...comme celui de voir bientôt les lieux où a été prise la photo !

 

2) Quel est le pays que tu as préféré visiter ?

 

Perou.jpg

Mine de rien c'est la question la plus difficile car j'aime tout !  Chaque pays a une diversité qui lui est propre. Puisqu'il me faut choisir , je vais opter pour la matinée passée sur une île de roseaux au beau milieu du lac Titicaca au Pérou. Pour le dépaysement tout d'abord car l'île n'est pas vraiment grande et nos pas s'enfoncent dans les roseaux séchés  : la mouvance est à la fois bizarre et inquiétante. Et puis il y a le contact avec les indiens qui y vivent et qui reviennent sur leur île même après de brillantes études en ville ! Les petits écoliers qui nous chantent : "j'ai du bon tabac"...Un réel coup de coeur !

 

3) Quel est l'endroit où tu ne souhaite jamais retourner ?

 

Là je n'ai rien trouvé    Désolée ! Si je n'y reviens pas c'est que le monde est si vaste qu'il me reste encore plein de  pays à découvrir...et à aimer !

 

4)  Es-tu plutôt Koh Lanta ou Pékin Express ?

 

jeu-2.jpg

 

Sans hésiter pékin Express !  Le concept du duo me convient mieux que les grandes équipes où les discordes sont parfois épiques ! Et surtout  Ils bougent, ils courent sur tout un continent. Je préfère les galères de Pékin Express qui relèvent des aventuriers que  celles de Koh Lanta,  à toujours patauger dans les mêmes restrictions dans des conditions extrêmes.

 

5) Aimerais-tu visiter le Sri Lanka et pourquoi ?

 

orphe.jpg

 

Depuis que j'avais entendu parler de l'orphelinat des éléphants au Sri Lanka je me suis promis d'y aller. Le jour où j'ai réussi à convaincre l ' Hom, notre agence nous le déconseilla pour des raisons d'insécurité. A présent que l'accès est redevenu possible...nous avons d'abord à finaliser les projets en cours. Ce qui est certain c'est que depuis que j'ai vu les photos de Caroline, lu son appréciation sur la gentillesse des habitants...et lu les spécialités culinaires ( ça compte aussi  :D ) j'irai un jour au Sri Lanka !

 

6) Dans quel pays ( ou ville ) aimerais-tu fêter la Saint Valentin ?

 

vero.jpg

 

L' incorrigible romantique que je suis aurait tendance à répondre " Vérone" ...le balcon de Juliette et Roméo dessous !

Mais si je m'en tiens à la réalité: ce sera à Narbonne ...où l'Hom a retenu depuis un moment dèjà une table .

 

7) Quel est pour toi le pire "type de touriste" en voyage, celui que tu ne supportes pas ? 

 

tour.jpg


Je ne supporte pas que l'on ne respecte pas le pays où l'on se trouve : tenue vestimentaire, touche-à-tout, ou papiers / mégots à terre. Ce qui m'agace au plus au point ce sont les personnes qui lorsqu'elles voyagent en groupe ne respectent pas la durée de la pause et bloquent tout le monde ! J'ai souvenir qu'à Florence deux  dames manquaient à l'appel au moment de reprendre le bus. Elles sont arrivées 75mn plus tard , pas un mot d'excuse " Nous sommes allées nous acheter une veste en cuir, pas question de manquer l'occasion en étant sur place ! " La guide était folle ( le resto nous attendait ! ) et le reste du groupe ne l'a pas très bien pris...Il y a bien sûr aussi celui qui reste collé à son smarphone ou à son netbook au lieu d'admirer ce qu'il a payé pour voir !

 

8) Quelle a été ton expérience culinaire la plus surprenante en voyage ?

 

figuier

 

J'ai déjà eu l'occasion de parler de plusieurs expériences heureuses ou décevantes. Pour changer un peu je vous parle de mon repas sur une des barques des jardins de Xochimilco au Mexique. Le serveur nous a apporté une assiette de ce que j'avais pris pour des haricots verts en salade. Il s'agissait de feuilles de figuier de Barbarie découpées en lanières: pas mauvais du tout !

 

9) Quel est ton dessert préféré à cuisiner et à manger ?

 

salade.jpg

 

Celles qui me connaissent savent que la cuisine n'est pas vraiment le domaine où j'excelle ! Manger un dessert : pas de problème je les aime tous ! Cuisiner un dessert : pour assurer, je dirais salade de fruits frais !

 

10) Quelle est ton adresse de resto préférée et qu'y manges-tu .

 

J'aime beaucoup aller au Lamparo

lamparobis.jpg

 

Sis au 4 rue Amiral courbet 11430 Gruissan   tel 0468499365

Dans ce petit restaurant tout tourne autour de la mer, à commencer par le décor, celui d'un bateau de pêche avec hublots et lamparos. Il est plus prudent de réserver car la maison ne rajoute jamais de couvert...et la salle est toujours complète ! J'y mange des fruits de mer et des poissons selon arrivages du jour. L'accompagnement est un assortiment des légumes méditerranéens, ni pâtes ni frites chez eux . Il y a, à la carte, du foie gras maison, du canard et du boeuf pour ceux qui ne mangent pas de poisson. Mon coup de coeur : les huîtres gratinées avec un soupçon de magret de canard fumé !

 

lamparo 2bis

 

11) Enfin, quelle émission télé ou film sur le thème du voyage t'aurais marquée ?

 


filmbis-.jpg

 

Ce film est un documentaire qui m'a fait vraiment voyager ! J'ai complètement suivi les manchots empereurs dans ce film où se mêlent amour, drame, courage et aventure au coeur de l'Antarctique préservé....pour longtemps encore j'espère !

Et pour rester dans ma série des bébés animaux :

film 2bis

 

Le moment est venu de vous taguer à mon tour :

 

Fidèle à moi-même ...et surtout à ma flemme légendaire , j'invite toutes celles que cela intéresse à répondre aux questions de Caroline .  Je vous demande simplement de me prévenir...à vos claviers !

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 13:05

thermometre-.jpg

 

Voilà ce que m'affiche la station météo !!!  En haut  vous avez l'heure, au milieu  la température du séjour....et en bas la température extérieure !  Moins 42,5° celcius ! Et l'Hom qui ne m'a rien dit ! Il a dû transplanter la maison en Sibérie !  Après une rapide vérification nous avons 5°  ( 0° ce matin ! ). J'en conclus donc que la folle météo a fini par complètement détraquer notre petite station météo. Il est grand temps d'en changer ...de station hein, même si c'est le temps qu'il fait que j'aimerais changer !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche