Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 07:00

 

radio2-.jpg

 

 

 

Si ce n’était pas un feu d’artifice , tout au moins la vie s’écoulait-elle tranquille pour le jeune couple . Cinq ans plus tard la mère de Paulette eut des nausées et des envies de jambon et de fraises… C’est lorsqu’ils réalisèrent qu’un bébé allait leur être donné que la seconde guerre mondiale se déclara . Victor fut mobilisé et dut partir en Alsace où il était chargé d’installer des ponts sur le Rhin . Ils étaient huit sur un canot pneumatique ( Paulette a vu les photos ) lui qui ne savait pas nager ! Par bonheur , quelques mois plus tard , les Houillères rappelèrent leurs ouvriers qui furent mobilisés au fond de la mine Ce fut ainsi que Victor fut présent lors de la naissance de Jean . C’était un fils , Il naquit dans la maisonnette ainsi que cela se faisait toujours à l'époque. Yvonne ne tenait plus de joie malgré ses souffrances . Mais elle avait contracté une grave infection génitale que le médecin n’avait pas pu soigner correctement , en temps de guerre les campagnes étaient encore plus démunies que d’habitude . Quarante huit heures après l’accouchement le petit Jean cessa de vivre . Il fallut plus de deux ans à la mère pour retrouver un semblant de santé . Le médecin disait que les traitements n’agissaient pas parce qu’elle n’avait pas envie de survivre à son fils . Victor suggérait que peut-être la venue d’un autre enfant l’aiderait à remonter la pente . Mais le corps médical s’y opposait , les organes de Yvonne n’étaient pas en état d’assumer une nouvelle grossesse !

La vie continuait , Yvonne se traînait telle une zombie que rien ne pouvait distraire . Victor se partageait entre la mine et son foyer où il essayait de ramener un peu de gaieté . Il avait récemment fait l’acquisition d’un majestueux poste de radio pour que les nouvelles et surtout les chansons sortent Yvonne de sa torpeur

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 19:00

gre-1-.JPG

 

Nous avons mangé, accompagnés par une TUNA  universitaire.  

 

gre 3

 

Nous sortons du restaurant pour aller à la découverte de la ville.

 

gre 6

 

Une place avec le lampadaire en son milieu.

 

gre 19.bisjpg

 

L'entrée du souk Alcaiceria

 

gre 4

 

Un dédale de petites rues commerçantes et très étroites.

 

gre 20bis

 

Un marché où toute les boutiques sont regroupées...

 

gre 21bis

 

Quant les commerces vendent autre chose que du linge ou des paniers, il y a moins de monde  dans le souk !

 

gre 9

 

J'aime les enseignes en céramique .

 

gre 10

 

Des céramiques et des balcons surchargés de plantes vertes.

 

fuen 8

 

Céramique de l'archange St Michel.

 

gre 18bis

 

La porte  Royale;

 

gre 22bis

 

La porte de la Cour du Charbon. Il s'agit du seul caravansérail conservé en Espagne. Ce lieu devint ensuite un théâtre  avant de finir en cour réservée aux vendeurs de charbon de bois. Actuellement on se contente d'en admirer la porte.

 

gre 7

 

Par delà les maisons, domine ce qui doit être un clocher.

 

gre 8

 

En effet, il s'agit de la cathédrale de Grenade.

 

gre 15

 

La cathédrale de Grenade fut commencée sous charles Quint en 1518, de style gothique. Elle fut ensuite achevée en style renaissance en 1703.

 

gre 12

 

Le choeur de la cathédrale.La coupole qui le surmonte est à 45m de haut et s'appuie sur des piliers corinthiens.

 

gre 11

 

Une des chapelles. gre 13

 

Les orgues.

 

gre 14

 

Sur le flanc sud-est de la cathédrale  s'appuie la Chapelle Royale. Elle fut commandée par Charles Quint pour y faire reposer ses ancêtres : la reine Isabel et le roi Fernando.

 

gre 5

 

La porte de la Chapelle royale est tout ce que je peux vous en montrer car les appareils photos y sont interdits. Ce lieu est devenu le mausolée des rois catholiques.

 

gre 2

 

Dernier regard sur la ville de Grenade avant de reprendre la route de Fuengirola.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 14:00

DDE-.JPG

 

Narbonne est vraiment la ville des ronds points. J'ai d'ailleurs renoncé à les compter ... Celui-ci, situé à l'entrée de la zone commerciale  Bonne Source, côté canal de la Robine, vient d'être installé. Mais il devient difficile de toujours trouver une décoration originale. Qu'y mettre ?

C'est cet engin qui a été élu. Il s'agit d'un ancien rouleau compresseur Richier VR 15  de 1950.

Original...mais je préfère les massifs de fleurs !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 11:30

anim 18bis

 

Pourquoi se fatiguer ? Ce jet est très performant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 07:00

ours-1bis-.jpg

 

Comme cela arrive souvent dans les villages du Grand Nord , l'ours blanc est venu y faire un tour . Le scientifique essaie de trouver son salut en tournant autour du 4x4.

 

ours 2bis

 

Commence alors ce qui pourrait passer pour un jeu .

 

ours 3bis

 

Hou Hou ! Tu es où ?

 

ours 4

 

Et la course reprend...Le drame c'est que ce véhicule n'est pas celui du scientifique, il n'en a donc pas les clefs !

 

ours 6bis

 

Son pick up était juste à gauche. Risquant le tout pour le tout il essaie de s'y réfugier ...suivi de près par le plantigrade.

 

ours 5bis

 

Il arrive à sa porte. Pourra-t-il  l'ouvrir ? Qui sera le plus rapide ?

 

ours 7bis

 

C'est  l'ours !  Rassurez-vous, le scientifique est totalement rétabli. Mais même si les blessures sont relativement superficielles , je vous rappelle que l'homme était chaudement vêtu et que les coups de griffes sont au travers des pulls et doudoune !

Voilà pourquoi lorsque vous allez dans ces régions polaires et que des panneaux vous demandent de ne pas franchir certaines limites, obéissez : c'est votre propre sécurité qui est en jeu !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans Nature
commenter cet article
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 19:00

alca-3-.JPG

 

Après avoir monté, car l'ensemble paliatal de Grenade, l'Alhambra, est  construit sur une colline, nous arrivons à l'Alcazar. C'était une forteresse où  les soldats montaient la garde. Imposantes murailles et tours de guet mais il ne reste que des ruines, nous avons l'impression d'être sur un site archéologique. De là nous avons une vue imprenable sur la ville de Grenade.

 

alca 21bis

 

Le palais de Charles Quint avec les anneaux en façade

 

alca-22-.JPG

 

Détail d'un anneau.

 

alca 1

 

A l'intérieur du palais, une grande cour intérieure circulaire à  deux étages.L'acoustique y est exceptionnelle : des concerts y sont donnés.

 

alca 2

 

Détail de la frise entre les deux étages.

 

alca 4

 

Armoiries.

 

alca 6

 

Nous accédons au palais d'été des Nasrides , princes arabes du XIVème siècle : le Généralife. Ce palais est un témoin de la présence musulmane en Espagne.

 

alca 5

 

Une jolie façade en stuc jauni.

 

alca 7

 

Vitraux et portes aérées.

 

alca 8

 

Dentelle de stuc.

 

alca 11

 

Nous entrons dans la cour des lions. Une place rectangulaire de 35m sur 20m bordée par une galerie couverte délimitée par 124 colonnes de marbre blanc.

 

alca 10

 

La fontaine aux lions vue depuis la galerie couverte.

 

alca 12

 

Une incroyable coupole aux stalactites dans la salle des Abencérages.

 

alca 13

 

Depuis la galerie, une vue sur Grenade et la Sierra Nevada.

 

alca 14

 

Vue générale de Grenade.

 

alca 15

 

Petite cour intérieure ombragée avec fontaine.

 

alca 16

 

Nous descendons pour accéder aux célèbres jardins de l'Alhambra.

 

alca 19

 

Les non moins célèbres jets d'eau du Generalife;

 

alca 17

 

Les jardins sont immenses, très bien entretenus et sa partie la plus jolie est la roseraie : d'où l'avantage d'y venir en mai !

alca 18

 

Désolée, je ne peux vous en faire partager le parfum ...

 

alca-23-.JPG

 

" L'Alhambra ! L'Alhambra ! Palais que les génies

Ont doré comme un rêve et rempli d'harmonies.

Forteresse aux créneaux festonnés et croulants

Où l'on entend la nuit de magiques syllabes,

Quand la lune , à travers les mille arceaux arabes,

Sème les murs de trèfles blancs. "

De Victor Hugo   Extrait de " les Orientales " XXXI Grenade du livre III, datées des 3 & 5 avril 1828.

 

La visite de ce célébrissime site se fait en nombre limité. il est prudent de réserver votre billet  ( possible 3 mois à l'avance ) mais vous ne pouvez acheter plus de 10 billets à la fois. Il vous en coûte pour une visite diurne libre 13€ / personne ( 18,90€ si réservé à l'avance ! ) Les seniors de + de 65ans bénéficient d'une réduction mais doivent absolument justifier au moment du contrôle. Des visites nocturnes sont possibles ainsi que des visites guidées. Vous devez impérativement vous présenter dans la plage horaire indiquée sur votre billet  sinon l'entrée vous sera refusée. La moyenne d'accés est de 300 personnes par 1/2 heure.

 

alca 24

 

Ma rose préférée : le velouté de cette fleur est incomparable !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 13:00

jar-1-.JPG

 

Les jacinthes , profitant des dernières pluies, se sont décidées à enfin éclore ! Mais elles ne sont pas très vaillantes !

 

jar 2

 

Du côté des muscaris c'est la bouderie complète...

 

jar 3

 

Ce n'est pas mieux un peu plus loin : à ras du sol !

 

jar 4

 

L'abricotier par contre a sorti sa parure de fête !

 

jar 5

 

Promesse de fruits juteux....si tout se passe bien !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 11:30

anim 2

 

Miroir, mon beau miroir, me diras-tu qui est la plus belle ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 07:00

dessin du Net

 

 

jardin2-.jpg

 

 

Victor avait dû , comme Yvonne , quitter l’école dès son certificat d’études en poche , à l’âge de 12 ans . Orphelin de mère , il avait élevé sa petite sœur responsable involontaire de la disparition de la jeune accouchée : la médecine de l’époque n’avait pas encore atteint les campagnes reculées ! Le père n’avait pas su réagir positivement et noyait régulièrement son chagrin au comptoir du petit estaminet situé juste à la sortie de la mine où il travaillait . Victor avait acquis très tôt le sens des responsabilités et son diplôme du CEP en poche , il se présenta crânement dès l'âge de 12 ans à la mine pour se faire embaucher et gagner ainsi de quoi se nourrir , sa sœur et lui . Son courage , son sérieux et son organisation du travail lui valurent de grimper les échelons et d’être bientôt l’un des plus jeunes porions ( entendez contremaître ) de la mine . Sans être énorme , sa paye lui permettait donc de vivre correctement avec Yvonne . De plus , leur petite maison possédait un beau jardin qu’il se régalait de cultiver , alliant ainsi le bonheur de respirer l’air pur après la poussière de charbon des galeries souterraines et la fierté de pouvoir offrir à Yvonne de superbes légumes qu’elle lui cuisinait sans entrain.

Sous les combles , il avait aménagé un colombier où roucoulaient de superbes pigeons voyageurs qui commençaient à arriver dans les premiers lors des concours de lâcher…Yvonne traînait sa mélancolie en nettoyant à fond la maisonnette sobrement meublée , en lavant au baquet le linge du couple et en le repassant avec des fers de fonte qu’elle faisait chauffer sur le poêle à charbon . Elle cousait aussi , raccommodait souvent et tricotait parfois . Elle allait faire les courses au centre du village , pédalant sur sa bicyclette pendant le bon kilomètre et demi qui la séparait des quelques commerces . Elle n’achetait que le nécessaire mais ces sorties étaient surtout un prétexte pour parler avec des connaissances et se tenir au courant des potins du village . Sinon , elle aidait les fermiers qui lui louaient la maisonnette . Lors du grand nettoyage du samedi elle leur lavait les vitres et savonnait à fond leurs carrelages qu’elle rinçait à grand renfort de seaux d’eau et qu’elle essuyait d’abord à la raclette avant de finir à quatre pattes avec la serpillière . Cela lui valait une livre de beurre bien jaune …et l’amitié de la fermière .

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:00

anda 9

 

Lorsque nous arrivons à Cordoue , nous passons sur le pont qui traverse le Guadalquivir.Au fond, le pont romain. 

 

anda 12

 

Les maisons ont un style bien à elles.

 

anda 11

 

Sur une place nous caressons le pied de Averroes : philosophe, théologien et médecin  né à Cordoue  ( 1126 - 1198 ) Ce geste est sensé porter chance !

 

anda 10 -copie-1

 

Devant nous se dresse le minaret de la grande mosquée des Omeyyades. L'histoire de cette mosquée est incroyable. A cet endroit il y eut d'abord un temple romain qui devint une église avant de devenir, après de nombreuses transformations et agrandissements, la grande mosquée.

 

anda 16

 

L'intérieur de cette mosquée est un quadrilatère de 180m de long sur 130m de large qui compte 19 nefs. Plus de 850 colonnes surmontées de chapiteaux de styles différents.

 

anda 15

 

A certains endroits de la mosquée la lumière est très belle.

 

anda 31

 

Mihrab de la mosquée. Désolée , mais difficile à prendre ! C'est une niche sensée indiquer la direction de la Mecque. Or le guide nous a dit que la mosquée n'était pas dans la direction de la Mecque  ( ? )

 

anda 19

 

Et puis, alors que l'on voit toujours les colonnes de la mosquée, la décoration change ! Car en 1236 la mosquée est passée aux mains des catholiques qui décidèrent d'en faire une église puis une cathédrale. Pour cela ils ont abattu des colonnes . Charles Quint lors de sa visite aurait dit : " Vous avez détruit ce qu'on ne voyait nulle part pour construire ce que l'on voit partout " !

 

anda 17

 

L'une des chapelles de la cathédrale.

 

anda 18

 

Le choeur. Les détails sont intéressants mais on en vient à regretter la grâce de la mosquée.

En 1984  cette mosquée / cathédrale  est incrite au patrimoine mondial de l'Unesco.

A noter que l'église catholique refuse qu'y soit pratiqué le culte musulman, même dans la partie mosquée : toutes les demandes ont été rejetées à ce jour.

 

anda 30bis

 

En sortant de la mosquée, la cour est plantée d'orangers : "el patio de los naranjos"

 

anda 24

 

Les oranges n'ont pas encore été cueillies. Ce sont des oranges amères qui sont destinés à l'Angleterre pour leur  confiture.

 

anda 27

 

Le minaret vu depuis la cour des orangers.

 

anda 32

 

Nous revoici dans la rue qui longe la mosquée .Sur la gauche un monument est accolé au mur de la mosquée...

 

anda 29bis

 

Il s'agit d'une chapelle dédiée à la Vierge.

 

anda 23

 

  Nous passons devant le pied du minaret...

 

anda 26

 

pour nous aventurer dans les petites rues. Souvent des commerces de souvenirs y sont installés.

 

anda 21

 

Les maisons possèdent pratiquement toutes des petites cours intérieures abondamment fleuries.

 

anda 25

 

Un patio mauresque aux jolis carrelages muraux.

 

anda 22

 

Un patio cordouan aux plantes vertes abondantes.

 

anda 23

 

Un petit arrêt dans une véritable bodega. Dans la pièce attenante, les jambons secs pour les tapas étaient suspendus

 

anda 14

 

Dans la petite rue que nous empruntons, des pots de fleurs garnissent les murs...

 

anda 13

 

C'est  extraordinaire ces murs fleuris. Nous apprenons que c'est la période où est décerné le prix de la maison fleurie ! Je sais que je n'aimerais pas être celui qui est chargé de l'arrosage ! En plus, il doit faire attention de ne pas laisser de traînées sur les murs bien blancs !

 

a,da 27

 

Les rues des fleurs nous mènent  jusqu'à une petite place très agréable

 anda 20

 

En repartant nous passons devant ces beaux immeubles autour d'un patio.

 

anda-33.JPG

 

Nous passons, en voiture, à côté de cette grande place où les jets d'eau jaillissent sans prévenir à des hauteurs différentes.

Il nous faut quitter cette ville charmante pour regagner notre bord de mer....

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche