Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 06:00
Flânerie dans mon village.

Très appréciés chez nous, les trompettes de Jéricho ou bignones grimpent le long des murets et des clôtures. De leur nom officiel Campsis Radicans c'est une plante facile à cultiver qui aime le soleil. Pourtant cette année elle n'a pas l'exubérance des autres années.

Flânerie dans mon village.

Un peu plus loin une promesse de figues nous est donnée.

Flânerie dans mon village.

Nous voici déjà arrivés devant la nouvelle aire réservée aux camping cars.

Flânerie dans mon village.
Flânerie dans mon village.

Petit à petit le terrain commence à avoir du succès , il est vrai qu'un terrain de camping ombragé s'apprécie cette année !

Flânerie dans mon village.

Un tableau d'affichage indique les curiosités à voir dans les environs.

Flânerie dans mon village.
Flânerie dans mon village.

Un très vieux cyprès domine ce petit parc boisé.

Flânerie dans mon village.

L'élégant clocher de notre église est de style néoroman

Flânerie dans mon village.

Le porche de l'église Saint Martin de style roman.

Flânerie dans mon village.

L'abside de cette église du XIème siècle est inscrite au titre des

monuments historiques depuis 1951.

C'est grâce à elle que je n'ai pas eu le droit de faire poser les tuiles

de mon choix. C'est aussi à cette abside que je dois de m'avoir vu

refuser la pose de volets roulants. Quand au photovoltaïque il

faut l'oublier ! J'habite pourtant à 500m de l'église et ne la vois pas !

Flânerie dans mon village.

Jolie restauration, vous ne trouvez pas ?

Flânerie dans mon village.

En face de l'église, de l'autre côté de la rue , voici notre mairie .

Remarquez les jolis volets roulants dont elle vient d'être dotée !

Elle arbore ses trois drapeaux : français, européen et occitan.

Flânerie dans mon village.

Notre restaurant : ne me demandez pas si c'est bon, je n'y suis jamais allée !

Les maisons de cette rue ont des façades végétales du plus bel effet.

Flânerie dans mon village.

Une des fontaines de notre village. La grande roue a aussi été conservée.

L'eau s'écoule dans un long bac-réservoir.

Il ne s'agit pas d'une source pour celle-ci.

Flânerie dans mon village.

Avant de rentrer chez moi je respire ces lavandes qui me parlent du Sud !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans village
commenter cet article
18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 18:00
Mon dernier jour à Majorque.

Après avoir quitté Capdepera nous sommes arrivés à PORTO CRISTO. La grande crique est à demi traversée par une jetée.

Mon dernier jour à Majorque.

Notre objectif est d'aller tout au bout de la plage, vers la berge boisée.

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Le sentier qui borde la plage est un peu surélevé. La promenade est ombragée

et bordée de mini-grottes fraîches.

Mon dernier jour à Majorque.

Arrivés au bout du sentier il nous faut faire demi-tour : les accès sont privés,

réservés aux villas.

Mon dernier jour à Majorque.

L'entrée du port est fréquentée par de petites embarcations.

Mon dernier jour à Majorque.

Le port est situé sur la rive opposée à la plage.

Mon dernier jour à Majorque.

Là je suis bien ! Je me suis posée un moment, occupée à rêvasser.

Mon dernier jour à Majorque.

J'imaginais la destination des uns et des autres... mais l' Hom a donné le signal : l'heure du déjeuner arrive à grands pas et il ne veut pas manger dans les restos du bord de mer, bondés de touristes.

Mon dernier jour à Majorque.

Il a eu un peu peur l' Hom ! La route que nous avions prise était certes jolie au milieu de la campagne...mais déserte ! Pas une habitation pendant des km ! C'est ça l'amour des coins sauvages et isolés comporte des risques ! Quand tout à coup, au milieu de nulle part , un restaurant . Des clients sont installés : pas de doute ce sont des mallorquins ! L'Hom prétend que c'est un gage de qualité et nous nous installons. Je crois que j'ai mangé là la meilleure paëlla du monde !

Une fois restaurés nous avons remarqué les statues dans le joli jardin.

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Nous avons repris la route, croisant de loin en loin de petits villages de pêcheurs.

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Après 12km d'une petite route déserte, nous sommes au Cap des Salins. C'est l'extrême sud de l'île. L'eau est limpide, les roches tourmentées et le vent puissant !

Au large, nous apercevons l'île de Cabrera.

Mon dernier jour à Majorque.

Là encore des éoliennes puisent l'eau .

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Nous sommes arrivés dans la petite ville de FELANITZ. Mais l'heure de la sieste se prolonge et il n'y a personne. L'église Sant Migüel sera fermée jusque 18h30 !

Mon dernier jour à Majorque.

La fontaine Santa Margalida est en bas des escaliers, face à l'église.

Mon dernier jour à Majorque.

Sur la place de l'église, chaque maison porte un tableau sculpté du Chemin de Croix. le premier et le dernier sont sur l'église.

Mon dernier jour à Majorque.

L'imposant sanctuaire de Sant Salvador domine le paysage vallonné. Il mesure 37m de haut.

Mon dernier jour à Majorque.

Face au sanctuaire, la Croix est au sommet d'un piton rocheux.

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Sur son nid d'aigle, le monastère Sant Salvador domine la région

De là-haut nous découvrons le rivage...

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Nous entrons dans une église qui a été vidée de son contenu.

Seul le Christ est resté.

Mon dernier jour à Majorque.

Du monastère bénédictin de Sant Salvador, du XIème siècle. il ne reste que l'église gothique, le clocher et l'aile nord du cloître. . Nous entrons dans son église :

le choeur est blanc !

Mon dernier jour à Majorque.

Un passage permet de passer derrière le choeur pour voir la Vierge.

Ce sera notre dernière visite.

Mon dernier jour à Majorque.

Lorsque nous rejoignons Can'Pastilla les lumières s'allument : la nuit va commencer !

Mais il nous faut rentrer à l'hôtel boucler les valises.

Mon dernier jour à Majorque.
Mon dernier jour à Majorque.

Le lendemain matin le gros avion nous emporte loin de cette île paradisiaque.

J'ai le coeur un peu serré en la regardant s'éloigner mais,

promis, je reviendrai !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article
18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 10:30
Situations  insolites  #  194

Fraîcheur du bouquet en harmonie avec le tissu de la robe.

Des mains noueuses et parcheminées.

Ce contraste n'est-il pas le symbole d'une vie ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 06:00

Le Nord Pas de Calais a son héros : Cafougnette !

Rions  un  peu

Ce personnage haut en couleurs a été inventé par Jules Mousseron, poète de langue picarde et mineur de fond. Ces histoires, que tous les nordistes se plaisent à écouter puis à raconter à leur tour, parlent des petites mésaventures d'un mineur et de sa femme. Jules Mousseron se serait inspiré de ce qui arrivait à ses copains mais pour ne pas qu'ils soient reconnu il a trouvé le pseudo de Cafougnette. Elles sont très savoureuses en patois du Nord...mais je vais tenter de les "traduire" en bon français !

Cafougnette suit le convoi d'un enterrement.

Un ami vient le rejoindre et lui dit :

J'ai su qu ta femme n'allait pas très bien ! Comment va-t-elle ?

Et Cafougnette de répondre en montrant le corbillard :

" Ben comme tu vois....doucement !"

Rions  un  peu

Cafougnette est victime d'un éboulement au fond de la mine. Il est prisonnier dans une galerie avec un ami.

-- Tu connais une prière toi ?

-- Non, je n'en connais pas !

Cafougnette insiste :

-- Mais tu n'allais pas à l'église pour ta communion ?

-- Non !

-- Mais tu ne vois pas que l'on va mourir ici ? Il faudrait faire quelque chose de religieux, comme on fait à l'église !

-- J'ai une idée ! On va faire une quête !

Rions  un  peu

Cafougnette est en train de sculpter une statue de Sainte Barbe.

Un de ses camarades s'approche et le regarde faire.

-- C'est du boulot , hein ?

-- Ben non ignorant, c'est du chêne !

Rions  un  peu

On raconte des histoires drôles entre voisins.

Madame Cafougnette explique :

-- Vous aurez beau faire, quand on me raconte des histoires, je n'arrive jamais à les retenir !

Un voisin la taquine :

-- moi, je sais pourquoi : ça rentre par une oreille et ça ressort par l'autre !

Et Cafougnette ajoute :

-- C'est parce qu'il n'y a rien entre les deux pour les retenir !

Rions  un  peu

Le petit Cafougnette discute avec un copain dans la cour de l'école :

--Tu lui as demandé quoi toi au père Noël ?

-- Moi, je lui ai demandé un train électrique ! Et toi ?

-- Moi, j'ai demandé des Tampax !

-- Qu'est-ce que c'est ?

-- Je ne sais pas mais à la télé ils ont dit qu'avec ça on peut faire du vélo, du cheval, de la gymnastique et nager à la piscine....

Rions  un  peu

Madame Cafougnette va chez le docteur toutes les semaines:

-- Docteur, j'ai mon coeur qui bat vite...

-- Docteur je crois que mes boyaux sont liés !

-- Docteur je crois que je ne vais pas passer l'hiver !

A chaque fois le médecin la rassure. Puis il ne la voit plus pendant 6 mois .

Un jour elle ré-apparaît dans son cabinet :

-- Ah, cela faisait bien longtemps que je ne vous avais pas vue !

--Je n'ai pas pu venir . J'ai été malade !

Rions  un  peu

Cafougnette s'est perdu dans les bois. Tout à coup il aperçoit une petite cabane. Il se dirige vers elle et frappe à la porte :

--Il y a quelqu'un ?

--Oui ! répond une voix d'enfant.

-- Ton père est-il là ?

--Nan! Il est parti il y a un quart d'heure.

--Et ta maman elle est là ?

--Nan ! Elle est partie au moment où j'arrivais .

--Mais quelle famille ! Vous n'êtes jamais ensemble alors ?

--Nan m'sieur ! Ici c'est les cabinets !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans rire
commenter cet article
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 18:00
Le petit train de Söller

Ayant su qu'il était possible de rentrer à Palma en train touristique, nous nous dirigeons vers la gare.

Le petit train de Söller
Le petit train de Söller

Nous croisons des trains de bois et d'autres métalliques.

Le petit train de Söller

Derrière la gare, le dépôt pour les machines qui ne sont pas en service.

Le petit train de Söller

Ce sera dans un train de bois que nous monterons.

Le petit train de Söller
Le petit train de Söller

Le train ne roule pas vite, nous avons le temps d'admirer le paysage et de voir ces villes nichées au creux des vallées.

Le petit train de Söller

Nous passerons aussi devant des vergers...

Le petit train de Söller

Banlieue de Palma : terminus, tout le monde descend.

Le petit train de Söller

Le bus nous ramènera à Can'Pastilla tout proche.

Le petit train de Söller
Le petit train de Söller

La journée est bien avancée mais il y a encore beaucoup de monde à la plage !

Le petit train de Söller

Le lendemain nous relouons une voiture. Nous arrivons à côté du phare

de Capdepera.qui date de la seconde moitié du XIXème siècle.

Le petit train de Söller

La petite route de plus de 10km qui y mène nous conduit à la pointe

la plus à l'est de Majorque.

Le petit train de Söller
Le petit train de Söller

Les rochers tombent à pic dans les eaux d'un bleu profond.

Le petit train de Söller

En grimpant jusqu'au pied d'une vieille tour en ruine, nous pouvons

apercevoir les stations balnéaires de Cala Azulla.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 10:30
Situations  unsolites  #  193

C'est beau la confiance !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 06:00
Le jardin public de mon village.

C'est dans la cour de l'ancienne école que la municipalité a décidé d'installer son jardin public. En réalité c'est plutôt un square .

Le jardin public de mon village.

A l'angle du square, l'ancien calvaire, souvenir d'une mission catholique, a été conservé.

Le jardin public de mon village.

De ce côté on accède au square par un petit escalier ou par le plan incliné pour les handicapés.

Le jardin public de mon village.

Des bancs ont été installés. Le soir ils accueillent les conversations du village.

Au fond l'ancien préau de l'école.

Le jardin public de mon village.
Le jardin public de mon village.

Sur le mur du préau ,cette reproduction d'une carte postale de Vinassan autrefois.

Le jardin public de mon village.

Le coin des toilettes publiques est fleuri.

Le jardin public de mon village.

Depuis le square nous voyons la mairie où flottent trois drapeaux : français , européen et occitan.

A l'intérieur du square des petits fanions flottent au vent au-dessus de nos têtes.

Le jardin public de mon village.

Les grilles du square sont fleuries.

Le jardin public de mon village.

L'autre entrée : juste un petit escalier .

Le jardin public de mon village.
Le jardin public de mon village.

Le square est abondamment fleuri et bien entretenu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans village
commenter cet article
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 18:00
La plage de Sa Calobra.

Nous avons suivi le route de "la couleuvre" en prenant garde car elle est fréquentée par les cars de tourisme.

La plage de Sa Calobra.

Bientôt la mer est en vue, 900m plus bas !

La plage de Sa Calobra.

Le torrent de Pareis se jette dans la mer dans une petite crique rocheuse.

La plage de Sa Calobra.

Des bâteaux venus du port de Söller y accostent.

La plage de Sa Calobra.

Pour accéder au bord de mer il faudra passer par l'étroit défilé naturel.

La plage de Sa Calobra.
La plage de Sa Calobra.

De là où nous sommes, la vue est paradisiaque et l'eau est si limpide !

La plage de Sa Calobra.

Le comité d'accueil est en place : c'est bon, nous pouvons y aller !

La plage de Sa Calobra.
La plage de Sa Calobra.

Pour avoir accès à la plage , il faut emprunter deux galeries souterraines puis suivre un sentier... La vue en vaut la peine !

La plage de Sa Calobra.

Toute petite entre ses deux rochers abrupts, la plage de Sa Calobra est constituée de sable, de gravier et de galets ronds et blancs.

La plage de Sa Calobra.

Le torrent de Pareis en été n'est qu'un filet d'eau verdâtre à la gauche de la photo. Le spectacle est tout autre après une forte pluie !

La plage de Sa Calobra.
La plage de Sa Calobra.

Depuis le bord de l'eau je jette un coup d'oeil vers la montagne et ses rochers imposants.

La plage de Sa Calobra.

Puis mes yeux se reportent vers la mer : je ne me lasse pas du spectacle !

La plage de Sa Calobra.

Mais voila que notre bateau - le Capapuig - a installé sa passerelle : il est temps pour nous de monter à bord pour 45mn de croisière jusqu'au port de Söller.

La plage de Sa Calobra.

Un dernier regard vers Sa Calobra, ce petit village composé de quelques hôtels en bordure de mer.

La plage de Sa Calobra.

Le bateau prend de la vitesse et les montagnes s'éloignent.

La plage de Sa Calobra.

Un voilier passe devant le petit phare perché en haut du mont.

La plage de Sa Calobra.

Bientôt les immeubles de Söller sont en vue !

La plage de Sa Calobra.

Nous entrons dans le port de Söller...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyages
commenter cet article
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 10:30
Situations  insolites  #  192

Têtards lunaires

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans anecdotes
commenter cet article
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 06:00
Je vous emmène chez mon fruitier...

Mon fruitier préféré se trouve en bord de route, au milieu de nulle part. Il est saisonnier : ouvert de juin à septembre . Au début un simple étal sous toile, il s'est agrandi et embelli au fil des ans. En plus des fruits et légumes de la région, il propose boissons fraîches et glaces ainsi que des poulets rôtis sur place.

Je vous emmène chez mon fruitier...

Les fruits sont proposés en vrac .

Je vous emmène chez mon fruitier...
Je vous emmène chez mon fruitier...

Sur le plan incliné gauche quelques légumes : poivrons, courgettes , aubergines...

Je vous emmène chez mon fruitier...

Les tomates du pays voisinent avec les brugnons jaunes.

Je vous emmène chez mon fruitier...

C'est la pleine saison du melon !

Je vous emmène chez mon fruitier...
Je vous emmène chez mon fruitier...

Les melons ( sucrés et juteux à souhait ) sont à côté des pastèques rafraîchissantes .

Je vous emmène chez mon fruitier...

Après les tomates, des pêches plates ( hummm ! ) et à présent des brugnons plats plus colorés.

Les délicieuses grosses pêches blanches...

Les délicieuses grosses pêches blanches...

Les pêches jaunes bien goûteuses...

Les pêches jaunes bien goûteuses...

Je vous emmène chez mon fruitier...

et les brugnons qui attirent les connaisseurs !

Je vous emmène chez mon fruitier...

Les premières figues ont fait leur apparition.

Seul le raisin n'est pas d'ici mais vient d'Italie.Chez nous il n'est pas mûr !

Je vous emmène chez mon fruitier...

Par contre les bouteilles contiennent le vin de la région !

Je vous emmène chez mon fruitier...
Je vous emmène chez mon fruitier...

Peut-être avez-vous remarqué sur la photo 3 que le "mur" était garni de tableaux. Ils sont nombreux à travailler là ( une famille ? ) mais certains ont des talents et dessinent de compositions de fruits et légumes ou, comme ici, des scènes de récolte.

Ils ont un débit impressionnant, la clientèle est de plus en plus nombreuse, non seulement les touristes ainsi que c'était prévu au départ mais aussi les gens du pays. Forcément, leurs produits conservent bien mieux que ceux des supermarchés qui ont tous un coup de réfrigérateur et pourrissent dans les deux jours !

Alors il vous fait envie mon magasin de fruits ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche