Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 18:00
La Crète,  pays des éoliennes

Quand au détour du chemin la première éolienne nous est apparue, ce fut un enchantement.

La Crète,  pays des éoliennes

Devant nous s'étend le plateau de Lassithi signalé comme la "vallée aux 10000 moulins". C'est un plateau de 25km² situé à 900m d'altitude.

Les éoliennes , de nos jours remplacées par des motos-pompes, servaient à pomper l'eau pour l'irrigation . Elles arrosaient les jardins potagers et les vergers de poiriers et pommiers qui couvrent le territoire.

La Crète,  pays des éoliennes
La Crète,  pays des éoliennes

Les éoliennes sont abîmées et ont perdu leur voile, elles se dressent comme de fantomatiques squelettes. Mais lorsque toutes étaient équipées de voiles ce devait

être féerique de les voir tourner, les anciens racontent que l'on croyait voir un

envol de papillons !

Nous traversons un petit village. La petite place et son église .
Nous traversons un petit village. La petite place et son église .

Nous traversons un petit village. La petite place et son église .

La Crète,  pays des éoliennes
La Crète,  pays des éoliennes

Les églises sont toujours aussi nombreuses. Une chapelle isolée ou l'église au centre du village ont le toit rose.

La traversée du village est parfois difficile pour le bus .

La traversée du village est parfois difficile pour le bus .

Le panorama de montagne est splendide.

Le panorama de montagne est splendide.

La Crète,  pays des éoliennes
La Crète,  pays des éoliennes

Tout là-haut, les anciens moulins à vent sont en ruines .

Ce sont les ex-moulins à grains.

La Crète,  pays des éoliennes
La Crète,  pays des éoliennes
La Crète,  pays des éoliennes

Nous redescendrons à Malia pour le déjeuner. Le temps de regarder quelques

boutiques . Ils vendent aussi de petites bananes odorantes et très savoureuses.

La Crète,  pays des éoliennes
La Crète,  pays des éoliennes

Nous déjeunons dans une agréable taverne. Le cuisinier cuit les plats dans un four

situé à l'extérieur.

La Crète,  pays des éoliennes

Nous reprenons la route . La mer est parsemée d'îles et d'îlots.

La Crète,  pays des éoliennes
La Crète,  pays des éoliennes
La Crète,  pays des éoliennes

Dans les jardins de l'hôtel nous sommes en admiration devant les fleurs.

Les premières bien rouges dont je ne sais plus le nom,

puis des bougainvilliers aux teintes différentes , j'ai choisi le rose foncé

et enfin ces fleurs de frangipanier : difficile de se croire en octobre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans Crète éolienne
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 10:30
Le bon moment  #  11

Tope là ! Marché conclu !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans photo animaux
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 06:00
photo du net

photo du net

Yvonne était veuve et ses nombreux amis, sensés l'entourer et la soutenir, la délaissaient. Arriva ce que paulette redoutait : Yvonne déprima !

Un jour elle annonça très sérieusement qu'elle songeait à quitter sa chère maison pour se rapprocher de Paulette qui vivait à présent sereinement à 40km de là. Paulette tempéra, lui demanda de réfléchir, ce qui ne fit que la concentrer sur ce nouvel objectif. " trouve-moi vite une maison, je n'en peux plus". A 200m de chez Paulette une petite maison se trouva mise en vente. Paulette alla chercher Yvonne pour lui faire visiter : " c'est exactement ce qu'il me faut" . Paulette insista sur l'âge de la maison, sur les travaux à y faire...rien n'y fit, si Paulette l'avait laissée faire elle s'installait de suite. Passage chez le notaire et achat du logement par Paulette. Bien entendu Yvonne ne voulut pas donner un centime. Alors que l'hom aidé d'un ami commençait les premiers travaux Yvonne déclara la bouche en coeur que jamais elle n'habiterait là et que sa fille aurait dû s'en douter. Il ne resta plus à Paulette qu'à attendre que l'Hom ait fini les travaux pour trouver des locataires. .

C'est à ce moment que la mairie du village où résidait Paulette annonça la construction d'une petite résidence HLM. La maman de l'Hom s'inscrivit pour un F2 car elle n'arrivait plus à entretenir sa grande maison, ses forces déclinaient. Devinez ce que fit Yvonne ? Elle exigea d'être inscrite elle aussi ! Paulette pria pour que son dossier soit refusé mais ...elle fut acceptée. Sans relâche Yvonne s'inquiétait de l'avancement des travaux, trop longs à son goût. Les derniers temps elle téléphonait à 23h , réveillant la maisonnée , pour dire à Paulette que si elle n'était pas une fille indigne, elle irait secouer le maire pour que la remise des clés soit rapide. Paulette n'en pouvait plus quand enfin la distribution des clés eut lieu. Après le travail, l'Hom préparait le coquet petit logement , garnissant les placards d'étagères tandis que Paulette confectionnait après sa classe les voilages et faux rideaux . Paulette avait acheté un nouveau lave-linge ainsi que quelques petits meubles plus en rapport avec la taille du logement. Enfin tout fut prêt , Yvonne pouvait arriver !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs maison
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 18:00
L'hôtel Méditerraneo avec son bel araucaria nous accueille.

L'hôtel Méditerraneo avec son bel araucaria nous accueille.

La folie du moment là-bas : louer un quad !

La folie du moment là-bas : louer un quad !

L'hôtel est bâti entre mer et montagne.
L'hôtel est bâti entre mer et montagne.

L'hôtel est bâti entre mer et montagne.

Les piscines de l'hôtel sont bien tentantes !
Les piscines de l'hôtel sont bien tentantes !

Les piscines de l'hôtel sont bien tentantes !

Les couloirs qui mènent aux bâtiments situés à l'arrière sont décorés de photos et vases.

Les couloirs qui mènent aux bâtiments situés à l'arrière sont décorés de photos et vases.

Premier contact avec la  Crète

Mais le lendemain matin, levés dès potron minet, pas question de profiter de l'hôtel. Nous partons dans la montagne du Dikte.

Au passage nous apercevons la blanche silhouette d'un édifice religieux.

Au passage nous apercevons la blanche silhouette d'un édifice religieux.

Les petits villages sont tous bâtis autour de la petite église.

Les petits villages sont tous bâtis autour de la petite église.

Premier contact avec la  Crète
Premier contact avec la  Crète
Premier contact avec la  Crète

Après avoir traversé des oliveraies nous arrivons devant le monastère de Kéra .

Premier contact avec la  Crète
Premier contact avec la  Crète
Premier contact avec la  Crète
Premier contact avec la  Crète
Premier contact avec la  Crète

Le monastère est toujours tenu par des nonnes. Restauré et très bien entretenu il date de l'époque byzantine X - XII ème siècle. Le bâtiment principal est une jolie église au clocher-mur.

Premier contact avec la  Crète

Dans la petite église orthodoxe, les photos n'étaient pas les bienvenues. Elle possède des fresques byzantines du XIVème siècle et la porte sainte de l'iconostase date du XVI ème.

Premier contact avec la  Crète
Premier contact avec la  Crète

Des brûleries pour les cierges portent l'icône de la Vierge. Le monastère est aussi appelé "le monastère de la Vierge de la Tendresse. "

Premier contact avec la  Crète

Tout autour du monastère, un muret surmonté d'une jolie grille portant des croix. Dans l'angle une fontaine avec robinet pour économiser l'eau.

Premier contact avec la  Crète

Au milieu de la cour, protégée par une grille, une colonne vestige des premières années du monastère.

Premier contact avec la  Crète
Premier contact avec la  Crète
Premier contact avec la  Crète

Les dépendances et chambres des nonnes sont elles aussi très bien entretenues.

Cette affiche pour vous montrer que là-bas il y a la barrière de la langue et de l'écriture !

Cette affiche pour vous montrer que là-bas il y a la barrière de la langue et de l'écriture !

Premier contact avec la  Crète
Premier contact avec la  Crète

Nous reprenons la route sous les nuages. Il ne pleut pas et il fait 26° .

Alors que nous nous dirigeons vers le plateau de Lassithi, nous croisons de

nombreuses petites églises isolées et jolies comme des bonbons !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans Crète monastère
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 10:30
Le bon moment  #  10

Bon appétit !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans photo animaux
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 06:00

Lorsque je suis arrivée sur l'île de Santorin, ce fut un ravissement.

Nous sommes allés déposer nos bagages à Fira, la capitale .

Z'ont des draps bizarres à Santorin !

La cour d'entrée de notre hôtel est joliment pavée de galets volcaniques.

De l'extérieur cet hôtel a tout d'un hôtel de charme.

De l'extérieur cet hôtel a tout d'un hôtel de charme.

Z'ont des draps bizarres à Santorin !
Z'ont des draps bizarres à Santorin !

Et ce n'est pas la cour intérieure qui me démentira. Les chambres sont disposées

autour d'une piscine où les chaises longues nous attendent : sympa !

Notre chambre, la 211, si elle n'est pas luxueuse est toutefois très correcte et propre.

Nous aurons droit aux lits jumeaux.

C'est au moment de se coucher que le choc a eu lieu. Le couvre lit est une toile de coton très mince aux couleurs pastels qui donne à notre chambre des allures de chambre de pensionnat ! Pas de couverture car la température est élevée. Juste le drap de dessus. Lorsque je soulève le mien pour entrer dans le lit c'est à la fois son poids important et le bruit qu'il émet qui m'alertent. Des crissements importants se font entendre...Y a-t-il eu overdose d'amidon ? C'est au moment où j'allonge les jambes que je comprends : ce contact collant ne peut être que celui du caoutchouc ! Je regarde mieux : pas de doute mon drap de dessus est en fait la bonne vieille alèse que l'on trouvait sous le drap de dessous dans les hôpitaux il y a des années !

L'employée chargée de faire les chambres est certainement une petite jeune qui ne connaît pas ces vieilles précautions et comme elle ne sait pas bien à quoi il sert, elle le met comme cela se présente, en l'occurrence en drap de dessus chez moi !

Sournoisement je profite que l'Hom est à son tour sous la douche pour lui piquer son drap... Bonne pâte il dormira avec le 3ème drap de bain. Nous avons décidé de ne rien dire car ce n'était que pour une seule nuit , il était 23h et nous partions dès 7h le lendemain !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans Santorin alèse
commenter cet article
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 18:00
Mon dernier jour en Sicile.

Selon la légende le Colosse jeta des rochers sur Hercule.

Les rochers sont toujours visibles dans les eaux !

Mon dernier jour en Sicile.

Après avoir quitté Taormine pour remonter vers Catane nous passons à côté de vergers d'agrumes et de pistachiers.

Mon dernier jour en Sicile.
Mon dernier jour en Sicile.
Mon dernier jour en Sicile.

Nous arrêtons près d'un belvédère d'où nous découvrons une partie des gorges de l'Alcantara. Le fleuve sicilien prend sa source à 1250m sur le flanc nord de l'Etna et se jette dans la mer ionienne. Les activités volcaniques ont façonné le lit du fleuve et creusé d'impressionnantes gorges.

Les flots des eaux de la rivière coulent sur d'énormes coulées de lave refroidie.

Les parois des gorges sont composées d'orgues basaltiques aux formes originales.

L'entrée est payante. Les bottes de caoutchouc sont fortement recommandées .

L'eau y est très froide !

Nous n'avions pas le temps ...nous ne nous sommes pas aventuré plus avant dans les gorges.

Mon dernier jour en Sicile.
Mon dernier jour en Sicile.

Notre route est agrémentée par la présence de ces fruits mûrs : les oranges sanguines ! et par de grosses fleurs aux couleurs vives.

Mon dernier jour en Sicile.

Nous traversons de petits villages tranquilles

Mon dernier jour en Sicile.
Mon dernier jour en Sicile.

Le géant sicilien est toujours présent. Il nous présente sa face enneigée et fume toujours.

Mon dernier jour en Sicile.
Mon dernier jour en Sicile.

Dès notre arrivée dans Randazzo je ne vous surprendrai pas si je vous dis que ce sont des églises qui sont visibles en premier !

Mon dernier jour en Sicile.

Elles sont de styles différents. Ce sont les pierres volcaniques qui donnent aux édifices cette couleur sombre.

Mon dernier jour en Sicile.

Les ruelles du village laissent apercevoir l'Etna !

Mon dernier jour en Sicile.
Mon dernier jour en Sicile.
Mon dernier jour en Sicile.

Encore une église. Cette fois j'ai su : il s'agit de l'église saint Nicolas .

Mon dernier jour en Sicile.

Dans les rues du village de grandes statues . Je n'ai pas su ce qu'il était arrivé à ce pauvre homme !

Mon dernier jour en Sicile.

Cette église a l'Etna pour toile de fond.

Mon dernier jour en Sicile.

Cette église avec son beau campanile est Saint Martin.

Mon dernier jour en Sicile.

L'intérieur est à la fois simple, original et imposant

Les fonds baptismaux.

Les fonds baptismaux.

Un triptyque

Un triptyque

Une chapelle

Une chapelle

Mon dernier jour en Sicile.

Lorsque nous ressortons l'Etna fume un peu plus fort...allons-nous voir une éruption ?

Mon dernier jour en Sicile.

Devant le restaurant les produits frais arrivent. Nous mangerons là nos dernières pâtes siciliennes. J'en profite pour vous dire que, si nous en avons eu tous les midis et tous les soirs, ce ne furent jamais les mêmes et la sauce et la garniture furent à chaque fois différentes ! Un régal !

Mon dernier jour en Sicile.

Encore un regard vers le géant...qui s'assagit à nouveau !

Mon dernier jour en Sicile.

Impressionnant bloc de lave refroidie !

Un portail au milieu de nulle part ! Il n'y a pas de clôture...

Un portail au milieu de nulle part ! Il n'y a pas de clôture...

Mon dernier jour en Sicile.

Cette fois Catane est en vue...nous n'y allons pas

Mon dernier jour en Sicile.

C'est l'aéroport qui nous attend. Embarquement "rustique". Le vol charter a droit au petit escalier mobile après un petit tour en bus .

Mon dernier jour en Sicile.

Cette fois c'est bien fini. Avec un pincement au coeur je vois s'éloigner cette île si riche en découvertes de toutes sortes....Un jour peut-être ? En fait, j'ai déjà remis les pieds 4 fois à Messine...

Partager cet article

Repost 0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 10:30
Le bon moment  #  9

Hepsss ! Tu n'as pas l'autorisation de sortir ! Reste au nid !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans photo animaux
commenter cet article
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 06:00
Faire construire,  est-ce de tout repos ?

Lorsque le terrain fut à nous j'ai dessiné le plan de la maison telle que je la concevais. Le promoteur m'a gentiment dit que pour me faire plaisir il allait l'envoyer mais que jamais je n'aurais le permis de construire. Mon permis est arrivé en bonne et due forme avant ses autres demandes dites "classiques" ! Là il a commencé à nous demander de bien vouloir patienter trois mois avant le début des travaux, il voulait nous mettre sa meilleure équipe . D'accord....sauf que lorsque les ouvriers sont arrivés pour faire la dalle, c'était le grand n'importe quoi. Du premier coup d'oeil il était évident qu'elle n'était pas horizontalement plate. L'Hom l'a fait remarquer à celui qui semblait être le chef qui a répondu : "on fait de notre mieux ! --- Mais où est votre niveau ? --- Ben on ne nous en a pas donné et de toute façon je ne sais pas m'en servir "! Contact d'urgence avec le contremaître qui a envoyé une autre équipe rectifier le tir !

Pour monter les murs il y eut aussi des accrochages parce qu'ils n'étaient pas verticaux " Où est votre fil à plomb ? ---C'est quoi ? " Si, si c'est la vérité, je vous assure. Nous avons encore eu une autre équipe qui montait des murs verticaux mais ne savait pas lire un plan. C'est comme cela que je me suis retrouvée avec une salle de bain sans fenêtre. " Tu veux une fenêtre madame ? attends ! " et il a pris une masse pour taper dans le mur et y faire un trou. Chaque jour voyait une nouvelle énormité. L'Hom qui avait construit trois de nos maisons en devenait malade. Enfin la maison fut couverte. Le lendemain bel orage. Nous sommes passés après l'averse. De longues traînées humides couraient sur les murs. J'ai pris une photo et lorsque j'ai refusé de payer la tranche suivante des travaux le directeur en personne s'est dérangé pour m'expliquer que puisque la maison était "hors d'eau" il fallait payer sinon il arrêtait tout. Je lui ai mis la photo sous le nez en lui disant que je comptais la montrer au huissier. Il est devenu vert et le lendemain une autre équipe était chargée de changer toutes les tuiles cassées ! J'ai retrouvé un mur de plâtre qui me coupait la buanderie en deux. La fenêtre de la cuisine n'était pas à l'endroit prévu...or ma cuisine équipée était commandée avec les mesures du plan. Ils avaient "oublié" de me poser les rebords des fenêtres...par contre ils m'ont carrelé le cellier, pensant que c'était une chambre ! La remise des clefs eut lieu avec 4 mois de retard . C'est alors qu'un homme venu de je ne sais où nous a dit que nous n'aurions pas le certificat de conformité car nous étions en zone inondable !

J'ai remué ciel et terre et fourni les preuves que toutes les garantes nous avaient été données. Je leur ai demandé de faire preuve de bon sens : nous sommes sur le haut du village et tout le reste est en contre bas... soit ils ont compris, soit ils en ont eu marre de m'avoir sur le dos . Je l'ai eu mon fameux certificat ainsi que les six autres voisins qui faisaient partie du charter des inondables alors que l'autre moitié du lotissement n'avait rien reçu. Mais je les remercie ces employés véreux car grâce à eux je fus très bien accueillie dans notre lotissement ! Cerise sur le gâteau , le promoteur est venu me demander l'autorisation d'utiliser mon plan de maison pour ses futurs clients ! Permission accordée à condition que je n'entende plus jamais parler de lui !

Avez-vous aussi connu des galères avec des entreprises ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans travaux maison
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 18:00
Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !
Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Vous pouvez aller à Taormine pour son bord de mer ravissant et vous prélasser sur le sable chaud ..Située sur la côte est de l'île, à mi-chemin entre Messine et Catane, la station balnéaire est dominée par sa forteresse et l'Etna. .J'ai préféré entrer dans la ville . Vous me suivez ?

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Nous entrons dans Taormine par la porte de Messine. La navette nous avait déposés non loin de là .

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !
Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

.L'église Sainte Catherine d'Alexandrie sur la piazza Badia . Un petit clocheton et un portail rectangulaire avec la statue de la Sainte au-dessus.

L'intérieur très clair donne une impression de fraîcheur quand on y entre.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Sur la place Sainte Catherine, le palazzo Corvaja qui date du XVème siècle.

Il fut construit pour la réunion du premier parlement sicilien.

Il abrite de nos jours l'office du tourisme.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Les maisons fleuries sont très nombreuses. La luxuriance tropicale de la végétation s'explique par le micro-climat qui règne là !

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Nous entrons dans le jardin public. Des édifices antiques ( romains ? ) bien conservés et entretenus surprennent .

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Et toujours des points de vue sur la baie de Taormine,

là où Luc besson tourna le " Grand bleu " !

De jolis parterres.

De jolis parterres.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Un édifice néo-byzantin dans ce jardin " Duca Colonna di Cesaro ".

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Un lieu où règne le calme, un lieu propice à la rêverie.

"Les amants pour l'éternité " immortalise cette rêverie. Créé en 1890 par Florence Trevelyan , une statue en bronze.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer cet imposant bougainvillier.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !
Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Le centre ville est piétonnier . Ses ruelles médiévales sont les vestiges de la ville antique. Elles sont soit occupées par les terrasses des restaurants soit décorées de poteries.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Nous sommes arrivés devant la tour de l'horloge. Une des portes de la ville : la porte di Mezzo.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Dans un sursaut de courage nous décidons de nous arracher à la douceur de la ville pour monter jusqu'au site antique situé sur la colline à 300m au-dessus du niveau de la mer.

Le théâtre antique gréco-romain fut commencé au -IIIème siècle av. J.C.

Il fut transformé au IIème siècle ap. J.C. par les romains pour accueillir les jeux d'amphithéâtre. Il mesure 109m de diamètre et pouvait accueillir 5400 personnes.

L'acoustique y est exceptionnelle . ( ils sont forts les "anciens" ! )

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Là ce sont les vestiges des gradins d'un Odéon construit au II ème siècle. Il était autrefois couvert et pouvait contenir 200 personnes.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Et toujours la vue sur la côte ionienne. Nous en prenons plein les yeux !

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Redescendus dans la ville, nous nous arrêtons devant l'église San Giuseppe du XV ème siècle pour admirer la façade baroque et la niche avec Saint Joseph brandissant une croix. Elle date de la fin du XVII ème siècle. et se situe sur la place du 9 avril.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !
Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

L'intérieur très blanc aux murs sculptés est original.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

La Vierge à l'enfant. c'est une mosaïque byzantine.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Encore une église. Il y en a plus de 12 à Taormine, rassurez-vous je ne vous les imposerai pas toutes ! Celle-ci est l'église de saint Augustin , elle date du XV ème siècle.

Sa façade dépouillée est enrichie d'un portail gothique en ogive.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Le Duomo de Taormine. La cathédrale est fermée à l'heure où nous nous présentons !

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Il nous reste à admirer les nombreuses placettes, comme celle-ci, rendez-vous des peintres.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Ou encore un des nombreux palais de cette ville.

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Immortaliser avant de partir l'une des somptueuses agapanthes

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

Le soleil décline sur la baie...nous regagnons le bus !

Taormine, le " Saint Tropez " sicilien !

L'hôtel Président nous attend. Après une telle balade je sens que la nuit sera bonne !

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche