Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 06:00
Traversée de la capitale finlandaise

Ce matin le costa Pacifica pénètre dans le port de Helsinki , la capitale finlandaise. 

Traversée de la capitale finlandaise
Traversée de la capitale finlandaise

En allant chercher le bus d'excursion nous constatons que le street art est très présent en gare maritime.

Traversée de la capitale finlandaise

Surplombant le port, nous apercevons la cathédrale Ousepenski ( Uspenski ) 

C'est une cathédrale orthodoxe d'architecture néorusse. Elle fut construite de 1862 à 1868 sous l'ordre d'Alexandre II de Russie. Elle est dédiée à l'Assomption de la Vierge. 

Traversée de la capitale finlandaise
Traversée de la capitale finlandaise

Le bus nous dépose sur l'immense place saint Nicolas. A gauche les bâtiments de l'Université finlandaise et à droite le palais du gouvernement. La place est aussi appelée place du Sénat. Vous avez vu : les bâtiments se ressemblent ! 

Traversée de la capitale finlandaise

Le fond de la place est dominé par l'imposante silhouette blanche de la cathédrale Tuomiokirkko . 

Traversée de la capitale finlandaise

Au centre de la place, la statue d'Alexandre II de Russie date de 1894. Elle est l'oeuvre de Runeberg junior, le fils du célèbre poète finlandais.

Traversée de la capitale finlandaise

La cathédrale luthérienne a été construite de 1830 à 1852.

Elle domine la place du Sénat du haut de ses 46 marches particulièrement difficiles à gravir ! Elle est de style néoclassique.

Traversée de la capitale finlandaise

L'intérieur est très sobre...

Traversée de la capitale finlandaise
Traversée de la capitale finlandaise

...comme pour mieux mettre en valeur le maître autel et les orgues .

Traversée de la capitale finlandaise

Un coup d'oeil à la cathédrale en sortant 

Traversée de la capitale finlandaise

avant de nous tourner vers la place du Sénat. Le mot d'ordre est : " prudence en descendant les 46 marches " !

Traversée de la capitale finlandaise

Nous remontons dans le bus. Un "musicien" de rue égaie notre départ !

Traversée de la capitale finlandaise

Nous traversons la campagne finlandaise pour nous rendre à Porvoo, situé à 50km à l'est de Helsinki.

Traversée de la capitale finlandaise

Avant d'atteindre la ville, nous passons devant un parc où les canons sont devenus décoratifs .

Traversée de la capitale finlandaise

Nous longeons les rives verdoyantes de la rivière Porvoonjoki. 

Traversée de la capitale finlandaise

Nous ne tardons pas à apercevoir les premières maisons rouges de cette ville moyenâgeuse. 

Demain je vous propose de flâner hors du temps , dans Porvoo le trésor historique de l'architecture finlandaise.

Partager cet article

Repost 0
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 10:30
Le  sourire  du  jour  #  188

" Vous m'avez appelé ?   C'est à quel sujet ? "

Cet iguane vert vit à l'Université autonome du Nicaragua,  à Managua.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire iguane
commenter cet article
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 06:00
J'ai vécu un accostage à haut risque !

Le bateau arrivait tôt ce jour là et nous avions choisi l'excursion de la première heure. 

Nous sommes donc allés petit déjeuner avec le sac à dos nécessaire pour sortir . 

Après avoir mangé, nous sommes partis vers le salon où une hôtesse nous donne notre numéro de bus sur un autocollant à porter en évidence. Il ne reste plus qu'à s'asseoir en attendant que l'on appelle notre numéro. 

Comme le bateau était en train d'entrer dans le port, j'ai pensé que j'avais le temps de prendre mes précautions car il n'est pas toujours évident de trouver des commodités pendant les visites. 

Je me dirige donc vers les toilettes situées à la sortie du salon, pas le temps de remonter dans la cabine. Il faisait soleil et j'avais opté ce jour là pour un pantalon corsaire. C'est juste quand j'ai le pantalon au niveau des chevilles que le bateau a touché le quai ...un peu brusquement. J'ai un peu chancelé . C'est en retrouvant mon équilibre que j'ai découvert avec horreur que l'eau de la cuvette ( encore propre heureusement ) était passée par dessus bord et avait inondé mon fond de pantalon. 

J'étais anéantie ...mais il me fallait sortir de toute urgence. 

J'ai posé une étole sur mon bras plié à l'avant tandis que je tenais le sac à dos collé derrière...et j'ai foncé vers la cabine. L'Hom n'avait rien compris et se demandait quelle mouche m'avait piquée ! Je me suis changée en un temps record ; laissant le corsaire pendouillant sur le fil à linge de la salle de bain : tant pis pour ce qu'a dû penser la cabiniste ! Je suis arrivée à temps dans le salon pour suivre mon n° de bus . 

Ce n'est qu'une fois en route pour la ville de Tallinn que j'ai raconté mon aventure à l'Hom. Bizarre : nous étions ce matin là les deux seuls à rire dans le bus bondé !

Partager cet article

Repost 0
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 10:30
Le  sourire  du  jour  #  187

" J'adore les cerises ! Merci m'sieur  " 

Après le passage de la tempête à New Delhi, ce petit écureuil s'est trouvé orphelin. 

Un habitant le nourrit . 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire écureuil
commenter cet article
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 06:00
Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg
Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Sur les bords de la Moïka se dresse le palais privé ayant appartenu à la richissime famille des Youssoupov de 1830 à 1917. On chuchote qu'ils étaient plus riches que les tsars !

Il faut passer le contrôle des billets pour franchir la superbe porte d'entrée.

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg
Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg
Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

L'escalier d'honneur est une splendeur. C'est très impressionnés que nous le montons.

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg
Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Lustres et chandeliers rivalisent de richesse !

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Les pièces y sont encore meublées et décorées comme si la famille l'occupait toujours. 

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

L'oeil est tenté de s'attarder sur chaque détail, chaque sculpture...

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg
Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg
Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Les appartements privés sont ravissants, comme ici la chambre bleue.

J'aime beaucoup la cheminée d'angle à droite.

Le décor du plafond .

Une autre cheminée ...

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Le salon bleu 

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Le salon rose 

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Une pièce plus familale où l'on peut voir une harpe.

La richesse est restée dans la famille car il n'y avait qu'un seul héritier . 

Les générations successives ont apporté des remaniements aux pièces, chacune imposant son style de vie.

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

L'immense salle aux colonnes où se donnaient les réceptions se prolonge par d'autres salles encore : il y en a 32 au total !

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg
Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Les portraits de Félix Youssoupov le dernier occupant du palais et de sa mère la princesse Zénaïde.

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg
Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Des salles sont destinées aux nombreuses oeuvres d'art : peintures, tapisseries et sculptures.  La statue qui représente  " les lutteurs " serait d'un artiste inconnu qui a reproduit les lutteurs attribués à Céphisodote, statuaire athénien du 4ème siècle avant JC .

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg
Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg
Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Mais le clou de la visite est incontestablement le théâtre privé ! C'est un bijou qui laisse bouche bée ! La salle, le plafond et la scène : tout y est précieux ! 

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Nous descendons l'escalier d'honneur 

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Et nous laissons le portier attendre devant sa porte monumentale l'arrivée du groupe suivant. 

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Un dernier regard sur les bulbes des cathédrales orthodoxes.

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Un passage obligé par la boutique de souvenirs où parmi les matriochkas j'ai trouvé ce petit chat craquant !

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Nous reprenons le flux de la circulation urbaine sous la voûte des fils électriques !

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Contrôle sévère à la gare maritime où nous passons un par un !

Le palais Youssoupov de Saint Pétersbourg

Nous regagnons le bateau après une journée bien remplie. 

Nous allons quitter la Russie pour prendre la direction de la Finlande

Partager cet article

Repost 0
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 10:30
Le  sourire  du  jour  #  186

" Ce n'est pas un rapace de ton espèce qui me fait peur ! "

Ce canard n'est pas décidé à se laisser faire ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire canard rapace
commenter cet article
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 06:00
Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.
Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Dès notre arrivée en Russie et, après un contrôle en gare maritime, nous prenons place dans un bus qui nous emmène au bateau qui nous fera naviguer sur les canaux de Saint pétersbourg, une des Venises du Nord.

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Nous commençons par passer devant de jolies portes de la ville. 

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

La Kunstkamera  est devant nous. Il s'agit du musée d'ethnologie et d'anthropologie de l'Académie des Sciences de Russie. Son nom se traduit par " chambre des curiosités ". ( un peu notre Palais de la Découverte à Paris ? )

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.
Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Nous reconnaissons au passage la forteresse Pierre et Paul

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Nous passons sous les grands ponts de la Neva

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Nous découvrons le réseau de petits canaux qui sillonnent la ville.

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Nous voici arrivés au niveau du grand palais de l'Hermitage et son musée mondialement connu. 

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.
Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.
Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Sur la place du palais se dresse la colonne Alexandre. Elle fut érigée en l'honneur d'Alexandre 1er, vainqueur de Napoléon et mesure 47m de hauteur totale. 

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.
Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

En face du palais, un bâtiment en arc de cercle servait à l'origine à abriter l'état major d'Alexandre 1er. Il comprend un double arc de triomphe surmonté d'un quadrige romain.

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

La coupole dorée de la cathédrale Saint Isaac est sous nos yeux. 

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.
Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Devant l'ancienne Bourse, deux colonnes rostrales. Ces colonnes de 40m de haut sont ornées de statues d'ancres et de proues de navire. Elles sont surmontées chacune d'une demi-sphère que supportent trois Atlas. 

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Nous croisons encore d'autres petits canaux...

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Une grille de parc avec les aigles bicéphales. 

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Nous passons sous un pont au joli parapet. 

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.
Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Les ponts se succèdent et nous en profitons pour admirer le travail fourni pour décorer les parapets. 

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Lorsque nous passons dessous, c'est assez impressionnant !

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Sur le ciel bleu, se détachent les coupoles de la cathédrale orthodoxe Saint Sauveur.

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Et voici l'incontournable statue équestre de Pierre le Grand, fondateur de la ville. Elle est l'oeuvre de Etienne Maurice Falconet. 

Croisière sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Les ancres ne sont pas pour nous et pourtant la croisière est finie. 

Nous irons sur les bords de la Moïka pour visiter le palais privé des Youssoupov 

Partager cet article

Repost 0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 10:30
Le  sourire  du  jour  #  185

" Tu as pied ? Tu es sûr ? " 

Les jeunes ours blancs du zoo de Munich profitent de la fraîcheur de l'eau.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire ours blanc
commenter cet article
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 06:00
Au jardin avec ma belle-mère.

La maison que nous habitions dans le Nord de la France avait 12 ares de terrain : un beau parterre devant, une confortable allée de gravillons sur le côté et 8 ares de potager. 

La terre était très noire, grasse, riche  et donnait de superbes légumes. 

Ce potager était bordé d'un large fossé bordé de saules dans lequel les goujons nageaient dans l'eau claire. Il n'était pas rare que, de la fenêtre de la cuisine, j'aperçoive un gros raton laveur foncer vers le carré de carottes, en déterrer une avec des gestes de pattes précis et l'emporter  dans l'eau du fossé pour la laver avant de la manger ! 

Fille de la campagne, les travaux du jardin je connaissais. L'Hom avait préparé le terrain, semé ou planté et moi, j'avais tout naturellement pris l'habitude de surveiller les plates bandes, arrachant la mauvaise herbe et aérant la terre avec une griffe. Ces moments passés là me délassaient, me changeaient des corrections /  préparations et  du ménage. Je n'étais pas accroc à la télé et puisque l'Hom était souvent au loin pour 48h cet excercice me passait agréablement le temps. 

C'est lorsqu'un jour l'Hom me signala que j'avais choqué sa mère pour avoir cueilli des haricots verts qui n'avaient pas eu le temps de grossir...que je suis devenue vigilante !

Il était évident que Lucette profitait que j'étais en classe pour venir récolter ! Et pour elle, les légumes ne se cueillaient qu'au terme de leur mâturité . Les cueillir fins, c'était du gâchis ! Désolée, mais moi c'est ainsi que je les aime ! 

Un soir , je rentre de l'école et vais jusqu'au carré de carottes pour prendre de quoi faire le potage du soir.Surprise : le carré est vide. A ce moment je vois arriver Lucette à la porte du sous-sol. Avec un large sourire elle m'annonce que pour m'avancer elle était venue récolter les carottes. Surprise , je n'ose pas laisser éclater ma joie... Je la remercie toutefois en lui demandant où était la récolte. Elle me désigne la grande panière au fond de la salle qui servait de cave . Mais comme je me dirige vers la grosse lessiveuse elle m'arrête net : " Vous ne touchez pas à ça, c'est pour mes filles. J'ai fait la récolte, j'en fais ce que je veux " . Comme d'habitude je ne réponds pas et attends qu'elle parte . Je soulève le couvercle de la lessiveuse interdite : de belles carottes droites et lisses la remplissent jusqu'en haut. Je vais jusqu'à ma panière : rien que des carottes difformes dont les racines multiples retiennent la terre. Le genre de truc où tu passes un temps fou à nettoyer, séparer pour enfin pouvoir éplucher !

Dire que j'ai été surprise, même pas. Mais j'ai eu beaucoup de mal à accepter que je nettoie le terrain et surveille les plantes pour me voir attribuer les rebuts. Sans compter que les filles étaient toute la journée chez elles alors que moi, c'était toujours la course contre la montre quand je rentrais si je voulais que les enfants mangent des produits frais pour compenser la cantine du midi. Je ne me voyais pas passer une heure à nettoyer les carottes!  comme toujours je n'ai rien dit, j'ai agi ! 

C'est un soir alors que pour une fois l'Hom était à la maison que je vis arriver Lucette alors que je préparais la soupe. Je l'ai vue ouvrir de grands yeux lorsque j'ai sorti mon paquet de carottes du bac du réfrigérateur....et la réflexion acerbe est venue dans la foulée. Tout en continuant à préparer mon repas je lui ai répondu que contrairement à ses filles, mon temps de travail était limité et que donc je me servais chez Intermarché qui avait lui la bonne idée de me donner des carottes propres et faciles à nettoyer ! Elle en est resté bouche bée et j'en ai profité pour enfoncer le clou : " Vous savez bien que j'ai les moyens de me le permettre grâce à mon travail "!

 

Partager cet article

Repost 0
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 10:30
Le  sourire  du  jour  #  184

"Toi, tu n'aurais pas fumé la moquette"  ? 

Clin d'oeil sympa de ce husky un peu hippie

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire husky
commenter cet article