Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 10:30
Le  sourire  du  jour  #  195

Merci les gars, ça fait du bien

 

L'ours polaire se colle au baril glacé qu'ont amené les soigneurs au zoo de Copenhage, il avait trop chaud !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire ours polaire
commenter cet article
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 06:00
Paroles  de  stars

BRITNEYS  SPEARS  

" Quelqu'un qui a commis des atrocités mérite la peine de mort....

pour qu'il retienne la leçon pour la prochaine fois ! "

 

EVE  ANGELI

" Quand on achète un poulet en grande surface, on ne le connaît pas ! " 

" J'ai une amie qui est décédée , mais pas de son plein gré ! "

 

PARIS  HILTON 

"  Je suis intelligente, c'est juste que....je ne le montre pas ! " 

 

CHARLOTTE  GAINSBOURG

" Je n'ai jamais peur de dire ce que je pense mais j'ignore parfois ce que je pense ! "

 

Ne pas oublier

JEAN  CLAUDE  VAN DAMME

" Je suis fasciné par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre. Et les avions aussi ! En même temps, l'air tu peux pas le toucher ...ça existe et ça n'existe pas ..."

" J'adore les cacahuètes. Tu bois une bière et tu en as marre du goût. Alors tu manges des cacahuètes. Les cacahuètes, c'est doux et salé, fort et tendre comme une femme. Manger des cacahuètes, " it's really strong feeling". Et après, tu as de nouveau envie de boire de la bière. Les cacahuètes, c'est le mouvement perpétuel à la portée de l'Homme !" 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans rire stars perles
commenter cet article
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 10:30
Le  sourire  du  jour  #  194

Tomber nez à nez ! 

Dans "la vallée des papillons " à Shenyang au nord de la Chine, les papillons se posent sur les touristes. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire papillon
commenter cet article
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 06:00
L'étrange musée Vasa à Stockholm

Nous sommes sur l'île Djurgarden. Quand nous arrivons devant le musée Vasa, la guide nous fait remarquer les mâts qui dépassent du toit.  Ce que nous allons voir à l'intérieur est en effet un trois mâts de type hybride , entre galion et caraque qui portait 10 voiles. 

Ce musée a ouvert ses portes au public en 1990.

L'étrange musée Vasa à Stockholm
L'étrange musée Vasa à Stockholm
L'étrange musée Vasa à Stockholm

L'intérieur est très sombre. Lorsque nos yeux commencent à s'habituer à l'obscurité  nous distinguons la proue d'un navire...puis tout le navire ! 

C'est le seul navire presqu'entièrement intact du XVIIème siècle jamais récupéré ...après avoir séjourné 333 ans au fond des eaux ! 

L'étrange musée Vasa à Stockholm
L'étrange musée Vasa à Stockholm
L'étrange musée Vasa à Stockholm

Ce navire de guerre fut construit en 1626 selon des désirs de Gustave II Adolphe de Suède qui avait des idées de grandeur. Il était équipé de 64 canons .

Le navire coula lors de son voyage inaugural en 1628. 

Il ne fut renfloué que le 24 avril 1961. C'est alors qu'il fut possible de constater que la charge en hauteur était trop élevée et le navire, pas assez lesté, fut déséquilibré dès que le vent de mer s'est levé. De plus il fut constaté que les trappes, servant à laisser passer la bouche des canons pour la salve inaugurale, n'avaient pas été refermées. L'eau de mer s'y engouffra, accélérant le naufrage. 

Dans les eaux, la pollution avait empêché le développement des destructeurs de bois, ce qui explique son assez bon état. Il fut aspergé pendant 17 ans de polyéthylène glycol afin de pouvoir le conserver en état. Il subit alors une période de séchage lent de 9 ans avant de pouvoir être montré au public. 

L'étrange musée Vasa à Stockholm

Une maquette reconstitue le Vasa lorsqu'il prit la mer ce jour-là. 

L'étrange musée Vasa à Stockholm
L'étrange musée Vasa à Stockholm

Détail sur l'épave puis sur la maquette.

L'étrange musée Vasa à Stockholm
L'étrange musée Vasa à Stockholm

La poupe monumentale était toute sculptée. 

Il fut établi que les sculptures médiévales avaient une prédilection pour les couleurs voyantes , un peu kitsch. La maquette nous présente donc la poupe telle qu'elle devait être le jour de l'inauguration. 

L'étrange musée Vasa à Stockholm
L'étrange musée Vasa à Stockholm

Les sculptures étaient faites dans du chêne, du pin et du tilleul. 

Au centre de la poupe, des angelots encadrent une gerbe de blé, signe de chance et de richesse. 

Les détails des sculptures ont été reproduits dans les couleurs médiévales pour donner une idée de la richesse de ce navire. 

L'étrange musée Vasa à Stockholm

Des mannequins de cire représentent le roi Gustave II lorsqu'on lui appris le naufrage. 

L'enquête tourna court et il ne fut donné aucune suite ni poursuite. 

Le roi  s'était laissé emporter par sa soif de grandeur et avait fait fi des règles élémentaires de sécurité.

L'étrange musée Vasa à Stockholm

Ce mannequin porte l'équipement des ouvriers chargés du renflouage du Vasa en 1961.

L'étrange musée Vasa à Stockholm

Une reconstitution de l'un des canons est aussi présentée dans le musée.

L'étrange musée Vasa à Stockholm
L'étrange musée Vasa à Stockholm

Nous sortons du musée. Une sculpture évoque la vase épaisse du fond de mer d'où émerge le haut du Vasa. 

L'étrange musée Vasa à Stockholm

Tout à côté, dans le petit port , des embarcations légères flottent sans problème.

L'étrange musée Vasa à Stockholm
L'étrange musée Vasa à Stockholm

Après cette curieuse mais très intéressante visite, il n'est pas possible de résister à l'invitation de nounours !

Partager cet article

Repost 0
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 10:30
Le  sourire  du  jour  #  193

"  Attention...je vous vois !  "

 

Gerlie, l'aigle des singes gambade toujours dans sa réserve de Manille malgré ses 34 ans et son oeil en moins. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire aigle
commenter cet article
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 06:00
Stockholm  me voilà !
Stockholm  me voilà !

Depuis que j'en rêvais : j'y étais enfin ! En remontant le fjord c'est l'enchantement au milieu des innombrables îles et îlots  habités ou pas. Les mouettes suédoises nous escortent bruyamment ! 

Stockholm  me voilà !

La capitale de la Suède est située sur 14 îles et à l'embouchure du lac Malaren ce qui lui vaut son surnom de Venise du Nord. Stockholm compte une cinquantaine de ponts. 

Stockholm  me voilà !

En approchant nous distinguons de nombreux clochers élancés par-dessus les toits de la ville. Un paquebot est déjà amarré : nous ne seront pas seuls pour visiter ! 

Stockholm  me voilà !

Un bel édifice au bord de l'eau. En haut de la tour il est écrit Marina tower mais dessous est inscrit le nom d'un hôtel !

Stockholm  me voilà !
Stockholm  me voilà !

Des clochers, ce qui ressemble à un château ...j'ai hâte d'être à terre ! 

Stockholm  me voilà !

Sitôt descendus sur la terre ferme nous croisons une classe en promenade.

Tous les élèves portent les gilets jaunes : la sécurité avant tout !

Stockholm  me voilà !

Alors que nous nous dirigeons vers l'île de Stadsholmen où se trouve Gamia Stan, la vieille ville nous voyons cet imposant immeuble. Un bâtiment administratif ? Pas du tout, il s'agit du restaurant Farbror Nikos. 

Stockholm  me voilà !

A contre jour, la statue équestre de Bernadotte, roi de Suède. 

Stockholm  me voilà !

Nous passons devant l'église Riddarholmskyrkan où furent enterrés la plupart des monarques suédois jusqu'en 1922.

En Suède les églises sont payantes nous a-t-on dit ...et ce n'était pas compris dans l'excursion.  

Stockholm  me voilà !

Nous passons devant la maison de la noblesse

Devant elle se dresse la statue de Gustave Vasa, 1496- 1560, régent puis roi de Suède.

Elle est l'oeuvre de Pierre Hubert en 1773.

Stockholm  me voilà !
Stockholm  me voilà !

Voici maintenant les locaux du Parlement  suédois.

On y voit la très belle arche du Riksdagshuset. Elle relie la partie ancienne du parlement à droite avec sa partie récente à gauche. La partie récente est l'ancien bâtiment semi circulaire de la Banque Nationale. Une rue piétonne sépare les deux bâtiments .

Stockholm  me voilà !

N'ont-ils pas fière allure ? 

Stockholm  me voilà !

Dans le fond de la photo, à droite, la masse imposante du palais royal

A part la relève de la garde, il n'est pas intéressant nous a-t-on dit ! La famille royale n'y résiderait plus !

Le palais actuel a été reconstruit en 1697 après l'incendie de l'ancien château. 

Stockholm  me voilà !

Nous passons dans quelques ruelles étroites de la vieille ville mais d'abord notre temps était compté et ensuite il y avait un tel monde que les photos ne sont pas exploitables ! Nous revenons au bord de l'eau qui n'est jamais très loin. 

De cette courte promenade je retiens la douceur de vivre qui émane de cette ville. 

Nous allons nous diriger sur l'île de Djurgarden...il suffit de passer le pont !

Stockholm  me voilà !

Là aussi de grands et beaux immeubles. 

Stockholm  me voilà !

Mais il est temps d'entrer au musée Vasa . 

D'après ce qui dépasse du toit, saurez-vous deviner ce qui nous attend à l'intérieur ?

Partager cet article

Repost 0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 10:30
Le  sourire  du  jour  #  192

"  J'ai perdu mon peigne ! " 

 

Ce jeune orang outan du zoo de Hellebrum de Munich a tout juste 4 mois. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire orang outan
commenter cet article
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 06:00
Je jour où j'ai fait pleurer ma belle-mère .

Cette année là  nous habitions encore le Nord de la France et l' Hom faisait sa dernière année de conduite de locomotive. Il n'aimait pas l'arrivée des TGV qui lui faisait faire des trajets toujours plus longs ! C'est dire qu'il arrachait les derniers mois avec les dents. J'avais déjà pris ma résolution de retraite anticipée ( et méritée ! ) et je préparais les paquets du grand déménagement qui allait nous amener dans le Sud. 

Cette année là l'hiver fut particulièrement long et rigoureux. Et c'est alors que les rigueurs semblaient s'éloigner que je vois rentrer l' Hom les joues en feu, les yeux larmoyants et - chose impensable chez lui - grelottant de froid. Au quart de tour je comprends la situation : il a attrapé la grippe qui s'abat en épidémie dans la région. 

Pendant qu'il prend une douche j'appelle le médecin .  Verdict : au lit ! 

Je m'assure qu'il est bien couché et décide de prévenir ma belle-mère par téléphone. Personne ne répond. Bizarre , je suis sûre qu'elle est chez elle. Un quart d'heure plus tard toujours pas de réponse. Je préviens l' Hom que je vais en vitesse jusque chez Lucette qui habite pas très loin de chez nous. J'arrive et trouve la voiture du médecin garée devant sa porte. Aïe ! Lucette est, elle aussi,  victime de l'épidémie de grippe. La fièvre est telle qu'elle chancelle et ne peut quitter le lit. Je file lui chercher ses médicaments et au retour ma décision est prise . Je lui fais ma proposition :

" Le mieux serait que vous veniez passer quelques jours à la maison. Je vous installe dans la chambre d'amis et de toute façon avec la tisane, quand il y en a pour un ...il y en a pour deux " 

Je pensais la faire sourire et à ma grande surprise je la vois qui fond en larmes ! Je m'inquiète et là, entre deux sanglots elle m'annonce : 

" Ce que vous me proposez, aucun de mes propres enfants ne l'a fait ! "

Et elle m'explique qu'ils se jalousent les uns les autres et ne supporteraient pas qu'elle soit chez l'un plutôt que chez l'autre. Elle ajoute ensuite qu'elle sait que de toute façon aucun de prendrait le fardeau de la soigner ! 

Lucette a donc passé sa grippe chez elle. J'avais momentanément abandonné mes paquets, faisant la navette entre les deux grippés. Ses enfants ne vinrent la voir que lorsqu'ils ont été sûrs qu'elle allait mieux et surtout qu'elle n'était plus contagieuse. Prendre des nouvelles par téléphone leur semblait être la meilleure solution ! 

Par chance j'ai échappé à la contagion et pu amener mes deux malades à guérison sans problème. Cette grippe avait eu l'effet bénéfice d'ouvrir une brèche dans le coeur de pierre de ma belle-mère !

Partager cet article

Repost 0
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 10:30
Le  sourire  du  jour  #  191

" Ou ouah héhou ouah héhou..."

 

La mouette rieuse aurait-elle mal à la gorge ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire mouette
commenter cet article
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 06:00
Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.
Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.
Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.
Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.

De Porvoo à Helsinki nous avons à nouveau la traversée de la verdoyante campagne finlandaise. 

Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.

A 2 km du c entre d'Helsiki nous voyons le stade olympique.

Il fut construit pour les jeux olympiques d'été 1940 qui furent annulés en raison de la guerre. Il accueillit les jeux olympiques d'été 1952. 

il héberge les championnats du monde d'athlétisme  : 1983 - 2005 - 2012

C'est aussi le stade de l'équipe de Finlande de football. 

La tour, haute de 72 m , symbolise la hauteur d'un essai de lancer de javelot, le sport national.

Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.
Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.

En bonne place vous ne pouvez manquer d'admirer la statue de Paavo Nurmi né en 1897 à Turku et mort en 1973 à Helsinki. 

Il a établi 22 records du monde du 1500 au 20000 m  et a obtenu 12 médailles aux jeux olympiques. 

Il sera le dernier porteur de la flamme lors des jeux olympiques de 1952, celui qui allume la vasque lors de l'ouverture. 

Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.

C'est tout ce que nous verrons du stade.

Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.

Notre prochain arrêt fut pour le parc Sibelius. 

Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.

Ce parc est dédié au compositeur finlandais Sibelius. 1865 - 1957

La sculpture moderne qui lui est dédiée fut considérée comme trop abstraite,  c'est pourquoi on y a ajouté une effigie de Sibelius. 

Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.

La sculpture moderne cinétique est un monument d'acier créé par l'artiste Eila Hiltunen  en 1967. La sculpture crée sa propre musique avec le mouvement du vent. 

Elle se compose de 600 tubes d'acier creux soudés dans un motif ondulatoire. 

L'ensemble pèse plus de 24 tonnes !

 

Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.

Nous quittons le parc Sibelius 

Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.

Nous passons devant un cimetière fleuri.

Helsinki : du stade olympique au parc Sibelius.

Cette fois nous regagnons le port de Helsinki. 

Ce soir nous quittons la Finlande pour mettre le cap sur la Suède . Cela vous tente ?

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche