Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 05:00
Les vestiges gallo-romains de Glanum

Nous sommes à saint Rémy de Provence et nous traversons la rue qui sépare les Antiques des vestiges la ville de Glanum. Son histoire remonte avant JC quand les Salyens, gaulois du midi de la France, s'y étaient établis. Protégés par les remparts des Alpilles ils avaient découvert une source  et y adoraient le dieu Glan ! Cette cité avait été construite sur le modèle hellénique méditerranéen. C'est après la défaite des Salyens face aux romains que le ville s'est appelée Glanum. 

Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum

La rue principale traverse la ville. Sous les grosses dalles, les égoûts évacuent les eaux usées et les eaux de pluie. Parallèlement à l'égout, une canalisation plus petite apporte l'eau propre. Des pierres creusées pour l'évacuation des eaux sont parfois visibles 

Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum

La maison des antes est caractéristique des demeures héllénistiques méditerranéennes. Les pièces de l'habitation s'ouvrent sur une cour bordée de portiques (1) La cour est occupée au centre par un bassin de quelques cm de profondeur destiné à recevoir les eaux de pluie ( impluvium 2 ) . Le trop plein se verse dans une citerne  (3) située en dessous dont l'écoulement (4) permettait de nettoyer les latrines (5) . 

Une pièce fut valorisée à l'époque romaine par 2 antes, pilastres d'angle à l'extérieur des murs, ornés de chapiteaux corinthiens. 

Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum

Les thermes étaient très importants chez les romains. On y voit plusieurs piscines de tailles différentes. La tête  du dieu fleuve servait à faire jaillir l'eau pour remplir la piscine. 

Il s'y trouve également une basilique ...mais là j'avoue que même avec beaucoup d'imagination je n'ai pas su la situer ! 

Les vestiges gallo-romains de Glanum

Les murs de la curie. 

Les vestiges gallo-romains de Glanum

Là se tenait la salle du conseil. 

Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum

Les maisons étaient équipées d'un hypocauste, système de circulation de l'air entre des piles de briques . C'était un chauffage au sol ingénieux et efficace qui peut être considéré comme l'ancêtre de notre chauffage central. 

Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum

Les restes d'un temple. Les chapiteaux très bien sculptés et la jolie roue en éventail aéré qui est posée au sommet. 

Les vestiges gallo-romains de Glanum

Voici les temples géminés reconstitués d'après les études qui ont été faites. 

Les vestiges gallo-romains de Glanum

L'escalier taillé dans la pierre date des Salyens 

Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum

Les vestiges du temple de Valetudo .

Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum

La source sacrée se trouve sous l'arche de pierre  au milieu de la première photo. C'est la raison principale de l'installation de salyens puis des romains à cet endroit. 

Les salyens lui accordent des vertus thérapeutiques . D'abord un simple bassin taillé dans la pierre, la source sera couverte d'un édifice au IIème siècle avant JC. 

Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum

Nous avançons et nous arrivons dans les maisons indigènes qui correspondent au lieu d'habitation de l'époque gauloise. 

Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum
Les vestiges gallo-romains de Glanum

Avant de quitter cette cité voici quelques vestiges isolés prouvant que tous les détails étaient enjolivés !

Cette visite nous emporte plus de XXI siècles en arrière et pourtant ils avaient le tout à l'égout, le chauffage central , le centre thermal .... en gros il ne leur manquait que l'informatique !

Partager cet article

Repost 0
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 10:30
Franck Augstein

Franck Augstein

" Dormez braves gens, je veille " !

Un hibou Grand Duc au zoo de Duisbourg en Allemagne

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire hibou
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 05:00
Voir les Baux de Provence...de loin !

Alors que nous quittons saint Rémy de Provence, les premiers contreforts des Alpilles se dessinent devant nous . Au sommet de l'éperon rocheux se trouve un autre des plus beaux villages de France : les Baux de Provence. Il surplombe de 200m la campagne. 

Voir les Baux de Provence...de loin !
Voir les Baux de Provence...de loin !

Depuis la route nous distinguons les ruines de château médiéval.

Les seigneurs de Baux firent ériger ce château au XIème siècle . Il est semi-troglodytique. 

Voir les Baux de Provence...de loin !
Voir les Baux de Provence...de loin !

Mais ce jour-là il ne nous fut pas possible de trouver une place pour la voiture. Une file interminable d'autos était stationnée bien avant l'accès au village et lorsque nous avons continué, la même longue file s'étirait de l'autre côté. Ce qui nous a stupéfait c'est que les emplacements en bord de route étaient payants ! Nous nous sommes contentés de voir ces maisons à flanc de montagne. 

Voir les Baux de Provence...de loin !

Imaginer la foule des touristes se pressant dans les petites rues du village nous a incité à continuer notre route.  Les Baux sont un très joli village mais mous y sommes déjà allés trois fois. Nous regarderons dans nos archives photos les traces de nos passages précédents !

Voir les Baux de Provence...de loin !

Je vous le disais que les rues n'étaient pas très larges !

Voir les Baux de Provence...de loin !

La petite chapelle saint Blaise avait été élevée par la coorporation des tisserands et cardeurs       au XIIème siècle. 

Voir les Baux de Provence...de loin !

L'église saint Vincent des Baux date elle aussi du XIIème siècle en style roman. Au XVIème siècle elle reçut des transformations de style Renaissance. 

Elle est en partie creusée dans le roc et donne sur une place plantée d'ormes et de micocouliers.

Voir les Baux de Provence...de loin !
Voir les Baux de Provence...de loin !

Depuis le village nous avons une vue magnifique sur la plaine des Baux. 

Voir les Baux de Provence...de loin !

Et ce romantique pavillon que nous avions trouvé presque par hasard.

Il s'agit du pavillon d'Amour de la reine Jeanne ( XIIème siècle ) . Il est érigé au fond d'un petit jardin d'ornement dans le vallon de la Fontaine, près de l'ancien lavoir. 

Partager cet article

Repost 0
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 10:30
Derck Keats

Derck Keats

" Tu as oublié d'enlever le pantalon de ton pyjama ! " 

L'okapi ressemble à une girafe de petite taille. Il est d'ailleurs de la même famille.

On ne le trouve qu'en République démocratique du Congo. 

Il est menacé par le braconnage. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire okapi
commenter cet article
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 05:00
Aquarelles ensoleillées

Des barques qui se balancent mollement devant les maisons blanches.

Des reflets qui miroitent sur l'eau bleue 

Aquarelles ensoleillées
Aquarelles ensoleillées

L'artiste qui a peint ces aquarelles semble attiré par le bord de mer !

Aquarelles ensoleillées
Aquarelles ensoleillées
Aquarelles ensoleillées

Des villages qui sont des ports de pêche...

Aquarelles ensoleillées

Toujours un relief montagneux ...

Commencez-vous à avoir une idée du pays représenté ? 

Aquarelles ensoleillées
Aquarelles ensoleillées

Monastère, église .... 

Aquarelles ensoleillées

Une autre église qui devrait vous mettre sur la voie du pays évoqué !

Aquarelles ensoleillées
Aquarelles ensoleillées
Aquarelles ensoleillées

Alors, vous avez trouvé où se trouvent ces rues de village ?

Aquarelles ensoleillées
Aquarelles ensoleillées

Cette fois vous y êtes ! Bien sûr ces aquarelles représentent la Grèce !

C'est l'oeuvre de Pantelis Zografos, né à Athènes en 1949. Ses parents étaient des artistes professionnels et il a passé une grande partie de sa jeunesse dans leur studio d'Athènes. 

A l'âge de 22 ans il part continuer ses études en Amérique et peint pendant ses moments libres. Ses aquarelles mettent en lumière les paysages colorés des villages et ports de sa Grèce natale. 

 

Nana Mouskouri a prêté sa voix cristalline pour accompagner les tableaux. Elle chante  " Tora Pou Pas Stin Xenitia " qui en français est devenu " celui que j'aime " 

Partager cet article

Repost 0
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 10:30
James Joel

James Joel

" Vous savez que vous me réveillez là ! "

Le aye aye est un lémurien de Madagascar qui vit la nuit. 

Il se nourrit de fruits et d'insectes qu'il attrape dans l'écorce des arbres avec ses doigts longs et agiles munis de griffes. 

Sa population connaît un inquiétant déclin. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire aye-aye
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 05:00
Quand le chocolat est un moment de plaisir gustatif !

Mes enfants m'ont fait envoyer pour mon anniversaire des chocolats...mais pas n'importe lesquels. Ils avaient eu l'occasion de voir à la télévision une émission sur la fabrication de ces douceurs qui en font craquer plus d'un(e). Toute une partie montrait les additifs plus ou moins bons que beaucoup de chocolatiers ajoutent ...et qui ont dégoûté mes enfants. Même des marques connues et réputées s'adonnent à ces pratiques. Puis un jeune chocolatier de 33 ans est venu expliquer son amour du chocolat et expliquer sa façon de faire qui respecte les bons produits. 

Quand le chocolat est un moment de plaisir gustatif !
Quand le chocolat est un moment de plaisir gustatif !

J'ai reçu les chocolats, emballés dans un carton remplit de boules de polystyrène. Rien que l'emballage prouvait le soin que Gilles Cresno prenait de ses produits. 

La boîte de chocolats contenait 3 étages d'un assortiment de ganaches,pralinés,aux fruits et mes préférées les ganaches aux infusions : thé, café, basilic, gingembre, cannelle, 4 épices, menthe, fleur d'oranger et poivre.

Quand le chocolat est un moment de plaisir gustatif !

La preuve que c'était bon, la boîte est vide !

Ces chocolats sont à savourer lentement avec délice !

Quand le chocolat est un moment de plaisir gustatif !
Quand le chocolat est un moment de plaisir gustatif !
Quand le chocolat est un moment de plaisir gustatif !

Le colis contenait aussi des tablettes de chocolat noir : mon préféré. 

Je peux vous dire que ce chocolat n'a rien à voir avec les produits du commerce. Rien d'autre à dire que : il est bon

Quand le chocolat est un moment de plaisir gustatif !

J'ai bien aimé le nom sur la plaque ! Mais j'ai encore plus aimé le savourer ! 

Je vous assure qu'il s'agit là d'appréciations tout à fait personnelles et que je ne suis pas du tout sponsorisée !

photos du Net
photos du Net

photos du Net

Je suis allée voir le site de la maison : www.gilles-cresno-chocolatier.com

Ils sont 14 à travailler dans sa petite entreprise. 

L'atelier et la boutique se trouvent à Rueil Malmaison 63 rue Gallieni, sur le mont Valérien. .

Je vous ai mis les photos de la boutique 

Une autre boutique est au centre ville :  27 place de l'église. 

Récemment il a ouvert une boutique à Nanterre dans le centre Leclerc Mont Valérien. 

Partager cet article

Repost 0
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 10:30
Sylke Rohrlach

Sylke Rohrlach

" Je suis une oeuvre d'art aquatique ! "

Le glaucus atlanticus se trouve un peu partout dans les océans. 

Ce mollusque marin très esthétique se déplace lentement à la surface de l'eau. 

Il est urticant même pour l'homme. 

Partager cet article

Repost 0
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 05:00
Les monuments de la place de la République à Arles

Souvenez vous, je vous avais laissés hier à l'arrière de l'hôtel de ville de Arles. Avant de traverser le hall principal je n'ai pu m'empêcher de regarder de plus près les bâtiments voisins qui sont des annexes de la mairie, le dernier au fond s'occupant des cimetières. 

Les monuments de la place de la République à Arles
Les monuments de la place de la République à Arles

Il est vrai que la grille devant l'escalier de pierre n'avait pas manqué de m'intriguer ! 

Une justice en plein air , si cela leur aérait le cerveau, il faudrait remettre cette pratique au goût du jour parfois !

Les monuments de la place de la République à Arles

Le hall de l'hôtel de ville est beau et agréable à traverser. 

Les monuments de la place de la République à Arles

Nous sortons pour nous trouver sur une grande place : la place de la République. 

Les monuments de la place de la République à Arles

Voici l'autre façade de l'hôtel de ville

Les monuments de la place de la République à Arles
Les monuments de la place de la République à Arles

Au milieu de la place se dresse un obélisque monolithe anépigraphe d'origine romaine. Il mesure environ 20 m de hauteur totale. Il est en granit rouge , probablement de Troie. 

Au IVème siècle il occupait le centre du cirque romain. C'est sous Louis XIV qu'il fut érigé sur la place royale ( devenue de la République ). Il ne porte aucune inscription. Les ornements du sommet furent enlevés et remplacés par un pyramidien de bronze très discret. 

C'est au XIXème siècle qu'on l'orna d'un bassin et de lions de bronze, modelés par Antoine Laurent Dantan.  La fontaine n'était pas en eaux ce jour-là. 

Les monuments de la place de la République à Arles

Je suis ensuite attirée par le magnifique portail de l'église Saint Trophime,  1180-1190

Les monuments de la place de la République à Arles

Cette église romane du milieu du XIIème siècle possède une nef de 40 m de long sur 15 m de large et de 20 m de haut , divisée en cinq travées. 

Les monuments de la place de la République à Arles

Le choeur est du XVème siècle. 

Les monuments de la place de la République à Arles

Dans le mur latéral nord est encastré un premier sarcophage paléochrétien datant du IVème siècle. Il est composé de deux registres superposés et servit autrefois de fonts baptismaux. 

Les monuments de la place de la République à Arles

Dans la chapelle saint Genès, un second sarcophage en marbre de Carrare représente la traversée de la Mer Rouge par les hébreux. Au dessus du sarcophage du IVème siècle servant d'autel, un bas-relief en marbre représente l'Assomption. 

Les monuments de la place de la République à Arles

Dans la chapelle du saint Sépulcre, au sol, un troisième sarcophage du début du Vème siècle En marbre de Carrare il est divisé en trois niches avec au centre le Christ barbu. Les avis diffèrent concernant les représentations qui l'entourent. 

En haut, un groupe sculpté dans la pierre au XVIème siècle représente la mise au tombeau. 

Les monuments de la place de la République à Arles

Le choeur est du XVème siècle. 

Les monuments de la place de la République à Arles
Les monuments de la place de la République à Arles

Il y a encore d'autres chapelles, je ne peux ici les décrire toutes !

Les monuments de la place de la République à Arles

J'ai trouvé la chaire originale . 

Au fond, on aperçoit l'une des tapisseries d'Aubusson qui décore la Primatiale de St Trophime d'Arles. 

Les monuments de la place de la République à Arles

Parmi les nombreux tableaux, celui de l'adoration des mages. 

Les monuments de la place de la République à Arles
Les monuments de la place de la République à Arles

Nous ressortons de cette très riche église pour regarder quelques détails du portail. 

Les monuments de la place de la République à Arles

En partant nous passons devant l'église sainte Anne. Désaffectée après la révolution, elle sert aujourd'hui de lieu d'expositions. 

Partager cet article

Repost 0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 10:30
Martin Pettitt

Martin Pettitt

Mais qui donc a dit qu'un lièvre devait avoir de très longues oreilles ?

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le lièvre de Patagonie n'est pas né d'un croisement. C'est l'un des plus gros rongeurs de la planète: 75 cm de long pour un poids de 15 kg  il est aussi appelé mara. Il est de la même famille que le capybara. En Argentine, il vit à l'état sauvage dans une communauté d'une dizaine d'individus.

Partager cet article

Repost 0