Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 05:00
Le printemps dans tous ses états.

Cette fois le printemps s'est installé ! Dans mon village la vigne vierge  reverdit les murs et la glycine offre ses lourdes grappes à nos regards. 

Le printemps dans tous ses états.
Le printemps dans tous ses états.

Un subtil parfum me fait lever les yeux : par dessus le mur le lilas du voisin est lui aussi épanoui sous le soleil printanier. 

Le printemps dans tous ses états.
Le printemps dans tous ses états.

Les cystes à fleurs roses couvrent les talus. 

Le printemps dans tous ses états.

La roquette jaune a remplacé la blanche. Elle  couvre le sol de fleurettes jaunes. Elle envahit aussi  les vignes .

Le printemps dans tous ses états.

Un autre lilas est aussi fleuri. J'aimerais en mettre un en novembre à la place de mes abricotiers.

Le printemps dans tous ses états.

Le soleil se repose depuis deux jours mais il a laissé son sosie dans l'herbe du fossé ! 

Cette phrase pour cacher que je n'en connais pas le nom ...j'ai vérifié, ce n'est pas un pissenlit !

Le printemps dans tous ses états.

Cette glycine est la plus imposante du village qui en compte pourtant une bonne vingtaine ( non, je ne vais pas vous les faire toutes ! )

Le printemps dans tous ses états.

Son pied est devenu un véritable tronc et accuse un âge vénérable. 

Le printemps dans tous ses états.

La grille supporte courageusement le poids des lourdes grappes. 

Le printemps dans tous ses états.

A l'extérieur du village les vignes se couvrent de feuilles. Notre paysage méditerranéen va prendre un aspect plus verdoyant ! Le printemps est bien là !

Partager cet article

Repost 0
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 10:30
Le  sourire  du  jour  #  338

" Que tu es beau mon tout-petit " ! 

La girafe Chrystal prend soin de son nouveau-né à la nursery du zoo de Dallas. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire girafe
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 05:00
Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

La semaine dernière nous avons profité du beau temps pour revenir là où j'habitais

il y a 15 ans. Nous passons d'abord à Olonzac , la petite ville où je faisais mes courses car notre village n'avait pas de commerce. En passant devant le mur d'enceinte du parc municipal j'ai brusquement eu envie d'aller y faire un tour. C'est là que nous venions pendant la canicule car il est bien boisé, accueillant et frais grâce à la présence de l'eau. 

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )
Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

Nous pénétrons à l'intérieur du parc par l'entrée des courts de tennis car à côté de la tour. 

Cette tour est le château d'eau qui alimente le parc. 

Sur la porte d'entrée un écusson porte la date de 1974... le flash a été intempestif !!! 

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

A ses côtés se trouve l'ancien lavoir où l'eau coule toujours. 

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )
Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

Le couple cygnes est toujours là ! Je ne sais pas si ce sont les mêmes ou s'ils ont été remplacés. Calmes et majestueux, ils ne se soucient pas des humains qui viennent les voir. Pourtant il y avait là des garnements assez bruyants !

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

Lentement ils décident de passer sous le petit pont métallique pour entrer dans l'autre bassin un peu plus grand. 

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

L'eau y est plus propre. 

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

Dans ce second bassin, ils ne sont pas seuls : de nombreux canards viennent bénéficier du pain qui leur est abondamment jeté ! Beaucoup de colverts. 

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

C'est le printemps et les couples se sont formés. Ceux-là se regardent dans les yeux sur le sentier qui fait le tour du bassin.

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

Pas loin de là, un nid affiche complet ! Ils ne vont pas tarder à couver...ou nous sommes passés  pendant la pause pour se dégourdir les pattes ?

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

Cet oiseau-là nous a posé problème ! Trop petit pour être un cygne, un canard albinos alors ?

Un promeneur croit avoir la solution : c'est un bâtard ! 

Je ne me prononce pas mais j'ai été surprise car l'extrêmité du bec semblait cassée. 

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

Nous les laissons profiter des jets d'eau et nous nous dirigeons vers la sortie.

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

Près de la sortie cette ancienne pompe à eau récupérée, mise en peinture et posée là en décoratrion. 

Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )
Le bassin des cygnes à Olonzac ( 34 )

Les jardiniers de la ville ont commencé à fleurir les parterres.Le beau temps peut arriver !

Partager cet article

Repost 0
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 10:30
Jordan Stead

Jordan Stead

" Ouais ! Je l'ai attrapée ! "

C'est ce que semble dire ce gorille de 47 ans au zoo Woodland Park de Seattle  USA

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire gorille
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 05:00
Les orgues de Ille sur Têt

Après avoir parcouru les 800 m de sentier le long du torrent nous arrivons au péage. . Enfin à la vérification des billets car l'entrée se paie 5 € / personne à l'accueil. 

Une fois cette formalité remplie vous avez le droit de pénétrer sur le site. 

Au détour du sentier, à travers la végétation nous apercevons enfin les orgues. 

Les orgues de Ille sur Têt
Les orgues de Ille sur Têt
Les orgues de Ille sur Têt
Les orgues de Ille sur Têt

Cette fois nous y sommes. C'est une colossale cheminée de fée de plus de 20 m de haut qui nous accueille. Ces formations sont appelées cheminées de fées ou demoiselles coiffées en raison de la partie dure qui les chapeaute. 

Les orgues de Ille sur Têt
Les orgues de Ille sur Têt

La roche est sculptée par le vent, l'eau coulant du plateau vers la Têt

( fleuve côtier tout proche ) ainsi que par le soleil qui "cuit " la terre argileuse mêlée aux roches friables ce qui donne les lignes de couleur horizontales que vous apercevez. 

Les flancs portent des sillons qui font penser aux tuyaux d'orgue, d'où le nom du site. 

Les orgues de Ille sur Têt
Les orgues de Ille sur Têt
Les orgues de Ille sur Têt
Les orgues de Ille sur Têt

Le site est en constante évolution. En effet l'érosion continue son oeuvre et après chaque orage l'aspect des cheminées et des orgues change. Nous pouvons observer quelques points sensibles qui risquent de ne plus être là bientôt.

Les orgues de Ille sur Têt

Le site que nous avons sous les yeux est formé des argiles et sables arrachés par l'eau aux massifs pyrénéens et déposés dans la Têt depuis 5 millions d'années. 

Ce paysage entame la dernière phase de sa vie. Ce sable en transit vers la mer et qui était retenu là depuis 5 millions d'années partira au rythme des orages. 

Les orgues de Ille sur Têt

Le site des orgues était à l'origine une colline. Sans cesse remanié par l'érosion il se présente à présent comme un amphithéâtre aux parois sculptées de gigantesques colonnes de 10 à 12 m de hauteur moyenne. 

Le paysage que nous avons sous les yeux est un héritage qui a traversé le temps pour parvenir jusqu'à nous.

Les orgues de Ille sur Têt

Le site forme une cuvette et le soleil de ce début avril nous chauffait comme en un mois de juillet ! La végétation méditerranéenne qui arrive à y pousser est composée d'arbustes épineux et de chênes verts. 

Vous aurez sans doute remarqué que la teinte des roches change selon notre position par rapport au soleil .

Les orgues de Ille sur Têt

Dans le site j'ai trouvé la maquette fabriquée par l'atelier d'art de Belesta ( village voisin).

C'est l'oeuvre de Thierry Blaise , sculpteur.

 

 

J'étais très contente d'avoir pu admirer ce site entre mer et montagne. 

Il a évoqué pour moi, bien que beaucoup plus petit, la Cappadoce de Turquie et Brice Canyon aux USA. 

Partager cet article

Repost 0
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 10:30
Jack Hurault

Jack Hurault

" Voyons voir si consommer de l'herbe est bon pour ma santé ! "

Le chat de Temminck ou chat doré d'Asie  vit dans les forêts du sud est de l'Asie où il est devenu une espèce quasi-menacée. Un animal discret qui vit la nuit. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire chat doré
commenter cet article
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 05:00
Les sculptures en fer de Ille sur Têt

Alors que nous sommes sur le sentier qui mène aux orgues de Ille sur Têt ( je vous les montre bientôt, promis )  nous avons la surprise de voir toute une série de sculptures en fer . Nous avons cherché, mais il n'y a aucune indication permettant de savoir qui en est l'auteur.

Tout d'abord ces quatre oiseaux de proie qui semblent guetter leur repas.

Les sculptures en fer de Ille sur Têt
Les sculptures en fer de Ille sur Têt

Cet autre sur un rocher semble prêt à s'envoler. Il n'a pas l'air facile...

Les sculptures en fer de Ille sur Têt

Là j'ai cru voir un coq de bruyère ?

Les sculptures en fer de Ille sur Têt
Les sculptures en fer de Ille sur Têt

En haut d'un arbre stylisé, un scarabée . ( d'après moi, hein ! )

Les sculptures en fer de Ille sur Têt

Etrange ronde de personnages à tête d'animal. 

Les sculptures en fer de Ille sur Têt
Les sculptures en fer de Ille sur Têt

Le rocher aux sorcières est surmonté d'un paon faisant la roue. 

Les sculptures en fer de Ille sur Têt

Un dinosaure ...peut-être pour rappeler que le site s'est créé il y a quelques cinq millions d'années !

Les sculptures en fer de Ille sur Têt

Un bouquet de roseaux en fleur ( queues de rat ) semble jaillir du rocher. 

Les sculptures en fer de Ille sur Têt

Et pour clore cette exposition de sculptures en fer, un dolmen miniature en pierre. 

Vous devez vous douter que j'ai voulu en savoir plus sur ces oeuvres...mais j'ai trouvé des avis partagés. Certains pensent qu'elles ont été faites par le sculpteur sur métal, Serge Bruna, un catalan qui a étudié à Perpignan et s'est installé à Ille sur Têt. 

D'autres au contraire sont persuadés que c'est un agriculteur du coin qui fait cela pour le plaisir. 

Quel qu'il  soit, soyez remercié monsieur de rendre  notre promenade agréable grâce à vos oeuvres !

Partager cet article

Repost 0
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 10:30
Yuri Cortez

Yuri Cortez

Quand le roi boit

Monarque qui butine...

Partager cet article

Repost 0
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 05:00
Vers les orgues de Ille sur Têt

Nous arrêtons la voiture à l'extérieur du village de l 'Ille sur Têt.

Au loin le Canigou veille du haut de ses 2784 m.  

Nous sommes dans ce qui ressemble plus à un maquis qu'à la garrigue en raison du sol siliceux et non calcaire. 

Vers les orgues de Ille sur Têt

L'accueil du site des Orgues se trouve au confluent de deux torrents : le Reixte et le Pilo d'en Guil. Ne vous y trompez pas le calme des lieux n'est qu'apparent. Lors des fortes pluies d'automne ou en cas de gros orages leur débit est torrentiel , provoquant des inondations que les locaux appellent " aiguat" . Là ils ne sont pas loin d'être à sec !

Vers les orgues de Ille sur Têt

Avant d'accéder au site des Orgues proprement dit, la promenade va se faire pendant 800 m sur un sentier qui longe le ruisseau du Pilo d'en Guil. 

Vers les orgues de Ille sur Têt

Nous traversons des terrains privés

Vers les orgues de Ille sur Têt

La galerie d'arbres en bordure du ruisseau forme la ripisylve, une " forêt de rivière" qui ne pousse que dans les zones humides. Lorsque les sols sont saturés d'eau, les racines ne pourrissent pas, elles fixent les berges et favorisent le dépôt des limons. 

On y trouve l'aulne glutineux, le robinier ou faux acacia et le lierre. 

Vers les orgues de Ille sur Têt
Vers les orgues de Ille sur Têt

Nous longeons un verger de cerisiers en fleurs. 

Vers les orgues de Ille sur Têt

Nous sommes dans les " bad-lands " ou mauvaises terres. Au XIX ème siècle les familles d'immigrés qui avaient entrepris de mettre en culture cet endroit l'avaient baptisé  " el val del infern"  ( la vallée de l'enfer )!  Seuls des végétaux de type méditerranéens s'accommodent de ces conditions difficiles, comme ici les oliviers

Vers les orgues de Ille sur Têt

Nous avons traversé le ruisseau sur un petit pont qui mérite plus le nom de gué . J'étais dessus lorsque la photo a été prise !

Vers les orgues de Ille sur Têt

Les versants sont occupés par une lande arbustive qui s'est installée et dans laquelle on voit le chêne vert, le chêne blanc, les cistes la bruyère arborescente, la lavande stoechas, le thym...

La surprise est venue des iris en fleur ...alors que les miens sont toujours endormis !

Vers les orgues de Ille sur Têt

Petit rappel : nous sommes sur des propriétés privées. 

J'aime beaucoup l'humour de ce propriétaire-là ! 

Vers les orgues de Ille sur Têt

Nous passons à côté d'un pré à l'herbe rare. Le panneau de mise en garde accroché au grillage nous  a fait sourire....mais on ne sait jamais ! Où est-il ? 

Vers les orgues de Ille sur Têt
Vers les orgues de Ille sur Têt

Nous avons vu la "terreur" s"approcher lentement ( il faisait chaud ! ). 

Le poney semblait s'ennuyer et ...attendre le petit gâteau sec qu'il faut toujours avoir dans son sac mais que j'avais oublié . Honte à moi !

Le village est situé à l'ouest de Perpignan

Partager cet article

Repost 0
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 10:30
Ishara S. Kodikara

Ishara S. Kodikara

La famille perruches vertes est fière de vous présenter ses triplés !

Celles-là sont de Colombo au Sri Lanka

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire perruches
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche