Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 06:00
Le jazz à New Orléans

Si j'ai accepté de visiter la Louisiane c'est pour m'immerger dans les lieux qui ont vu la naissance du jazz. Dans les années 1880 /1890 un courant musical s'est développé : le ragtime qui a ensuite évolué pour devenir le jazz en 1910. Dans les orchestres de rue on trouve trompette , trombone, clarinette et percussions. Très souvent leur morceau est de l'improvisation selon leur humeur du moment.

Le jazz à New Orléans

En promenant dans la Nouvelle Orléans il n'est pas rare de croiser ces petits orchestres de rue qui mettent une chaude ambiance en ville .

Le jazz à New Orléans
Le jazz à New Orléans

Des statues de jazzmen se dressent à New Orléans. Tout d'abord celle du grand Louis Amstrong 1901-1971. C'est à ce virtuose de la trompette que le jazz doit sa renommée internationale.

Le jazz à New Orléans
Le jazz à New Orléans

Un autre musicien de talent qui a donné au jazz ses titres de noblesse est Sidney Bechet 1897-1959. Clarinettiste et saxophoniste de talent ( le vibrato de son saxo met les foules en émoi ! ) il a laissé des morceaux célèbres telle " Petite Fleur" , mon morceau fétiche depuis mes 15 ans ! https://www.youtube.com/watch?v=J7u9x50GGG

Le jazz à New Orléans

Sur le Mississipi j'ai eu la chance de trouver une place à bord du Natchez, un bateau à aube qui propose des croisères-repas .

Le jazz à New Orléans

Pendant toute la soirée un orchestre de jazz nous a enchanté par ses interprétations d'oeuvres connues mais aussi par ses propres improvisations. Inoubliable !

Aimez-vous le jazz ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 11:30
Robert Marano

Robert Marano

" Et maintenant , que vais-je faire ? "

La vache est en très mauvaise posture !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 06:00
Un petit tour dans les bayous, ça vous dit ?

C'est dans le sud de la Louisiane qu'une gigantesque zone marécageuse forme un réseau aquatique où prospèrent une flore et une faune très riches.

Bayou signifie serpent, sinuosité. Cette étendue d'eau est formée par les anciens bras et méandres du Mississipi.

C'est le bassin Atchafalaya que nous allons visiter. Nous le ferons sur un bateau à fond plat. Le bassin fait 240 km de long sur 30 km de large, soit une superficie de 5700 km². Nous n'en visiterons qu'une partie. Son nom signifie  " longue rivière " chez les améridiens.

Un petit tour dans les bayous, ça vous dit ?

Un bayou est différent de la mangrove car c'est l'eau douce qui y domine.

Un petit tour dans les bayous, ça vous dit ?

Dans les bayous les crevettes et écrevisses viennent se nourrir. De retour à Beaux Bridge nous avons eu droit à un plateau de 30 grosses écrevisses par personne !

Enorme !

Un petit tour dans les bayous, ça vous dit ?

Un courant très lent , non perceptible mais présent , va vers la mer à marée basse et vers l'amont à marée haute.

Un petit tour dans les bayous, ça vous dit ?

Nous avons passé notre temps à guetter la faune mais en vain : le bateau devait les effrayer. Les alligators sont pourtant parait-il très nombreux.

Un petit tour dans les bayous, ça vous dit ?

Nous passons sous le pont Atchalaya Swamp qui date de 1973. Ce sont deux ponts parallèles de 29290 m de long qui relient Bâton Rouge à Lafayette. . Ils font partie de l'Interstate 10

Un petit tour dans les bayous, ça vous dit ?
Un petit tour dans les bayous, ça vous dit ?
Un petit tour dans les bayous, ça vous dit ?

Nous regagnons le Mississipi . Nous allons à Natchez, une ville fondée par les français en 1716.

Un petit tour dans les bayous, ça vous dit ?
Un petit tour dans les bayous, ça vous dit ?

A Natchez sont encore présentes et bien entretenues les demeures des plantations . Elles datent d'avant la Guerre de Cessession.

Je vous laisse, je pénètre dans le monde merveilleux de " Autant en emporte le vent " !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 06:00
Angela Bohlke

Angela Bohlke

" Je crois que je me suis planté ! "

Le renard n'aurait pas dû piquer une tête dans l'épaisse neige fraîche !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire
commenter cet article
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 06:00
Krista Aalota

Krista Aalota

" Ahhh ! Comme cela Mr le véto ? "

Une langue de compétition !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire
commenter cet article
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 11:30
Rudy Hulshof

Rudy Hulshof

" Vous voulez connaître le secret du cou super long ?   Deux girafes !! "

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire
commenter cet article
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 06:00
Que faire pendant ce week end ?

Pas vraiment besoin de consulter la météo : ce week end sera perturbé pour ne pas dire pourri. Je n'en peux plus. j'ai besoin de nouveauté , d'évasion !

Le temps orageux aidant j'ai eu un éclair de génie : je vais cuisiner !

Si ce n'est pas du neuf ça !

Que faire pendant ce week end ?

Si je veux faire plaisir à l'Hom je lui sers un plat du Nord . Je vais donc refaire les endives au jambon qu'il aime tant ! C'est dans mes cordes : pas compliqué !

Je fais d'abord cuire à la vapeur, dans ma cocotte - minute, 4 petites endives. 15 mn

Pendant ce temps je prépare une béchamel épaisse à laquelle j'ajoute du gruyère râpé .

Une fois les endives bien égouttées  ( elles rendent toujours beaucoup d'eau et cela dilue la béchamel )  je les roule dans une tranche de jambon .

Je les dispose dans mon plat allant au four et verse dessus la béchamel .

J'enfourne et laisse gratiner . Lorsque le plat se colore , c'est bon , nous passons à table !

Que faire pendant ce week end ?

En dessert c'est ce que je fais de mieux  : la tarte aux pommes.

Je prépare une compote de pommes ;

Je déroule la pâte feuilletée toute prête et je la place dans mon moule beurré. Je n'oublie pas de la piquer avec une fourchette .

Je verse la compote refroidie dessus.

J'épluche 3 pommes que je découpe en lamelles. Je dispose les tranches de pommes sur la compote en essayant de travailler en rond.

J'enfourne à 180° pendant un bon quart d'heure  en surveillant c'est mieux !

Parce que nous aimons je l'avais saupoudrée de cannelle : un accord parfait avec la pomme !

 

Vous le voyez , rien de bien compliqué , je vais donc passer un agréable week end sans me prendre la tête tout en régalant l'Hom !

 

Et vous , que ferez-vous ce week end ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 11:30
Le  sourire  du  jour

" Alors même ici il n'y a pas moyen de pisser en paix ! "

De toute évidence le photographe dérange !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 06:00

2 )  Retour catastrophe

Quand ça veut pas, ça veut pas  ( 2 )

Cela avait commencé peu après notre installation dans l'avion du retour, à Hô Chi Minh Ville. Brusquement l'Hom s'est mis à claquer des dents, frigorifié. L'hôtesse a demandé  " y a-t-il un docteur dans l'avion ? " et immédiatement cinq personnes se penchent  sur l'Hom ...tous américains. Le diagnostic tombe : "coup de froid " , ils lui font avaler un cachet qui le calme. Mais lors du transfert à Bangkok il n'est pas question de suivre les autres. Voilà l'Hom installé en fauteuil roulant et moi qui trottine derrière. Nous sommes passés là où seul le personnel est autorisé . Nous voilà dans le centre médical de l'aéroport et les examens commencent . Résultat : coup de clim à n'en pas douter , ils lui prescrivent un traitement . Je devais avoir l'air très inquiète ( pour l'avion que nous devions prendre ! ) car voilà qu'ils veulent aussi m'ausculter ! Je me défends et enfin ils nous libèrent. Je dois reconnaître qu'ils ont tous été super ! Un grand merci à eux !

Nous avons retrouvé l'avion du retour sans souci... enfin presque ! Nous étions cinq de la même famille et ne nous voyant pas arriver, les trois autres  ( dont Junior ) avaient refusé d'embarquer. L'hôtesse a lancé un appel et nous les avons bientôt vus arriver. L'avion pouvait s'envoler vers la France .... enfin, c'est ce que nous pensions. Il y a d'abord eu un grand bruit, telle une déflagration puis l'avion est descendu de 7000 m d'un coup et des flammes sont apparues au hublot : nous avions un réacteur en feu ! Immédiatement le personnel nous a tenu au courant et pas un mouvement de panique n'est à signaler. "Sorry " le commandant de bord nous informe que l'Inde que nous survolons refuse de nous laisser atterrir ! Au bout d'un moment il nous apprend qu'un aéroport accepte de nous recevoir : Karachi au Pakistan !

Nous sommes descendus de l'avion entre une haie d'honneur de guerriers barbus tenant une mitraillette à la main; Ils ont confisqué tous nos passeports  et ont scindé le groupe en nous répartissant dans des minibus très décorés avec de jolis petits rideaux. Nous avons ainsi roulé sous la curiosité des habitants, pendant 17 km qui nous parurent interminables. 

Quand ça veut pas, ça veut pas  ( 2 )
Quand ça veut pas, ça veut pas  ( 2 )

La compagnie aérienne Thai avait réservé pour nous le Shératon où tout le personnel avait reçu le mot d'ordre " faites-leur oublier le stress ". Nous avons été royalement chouchoutés dans ce bel hôtel ! Le portier nous faisait des courbettes avec un grand sourire.

Quand ça veut pas, ça veut pas  ( 2 )

La chambre spacieuse avait tout le confort . Un choc pourtant en voyant le barbelé qui grillageait nos fenêtres . Renseignement pris : c'est pour empêcher les aigles de venir briser les vitres en voulant entrer. C'est aussi la première fois que j'ai trouvé un tapis de prière dans mon placard et la flèche dorée au plafond qui indique la Mecque.

Quand ça veut pas, ça veut pas  ( 2 )

La salle à manger était immense et les buffets proposés pantagruéliques !

La chef de notre étage a même proposé des excursions en ville. Sans passeport je n'ai pas osé. Ceux qui y sont allés ont avoué n'avoir pas pu voir grand chose .

Nous avons reçu le lendemain un avis de la Thai comme quoi un nouvel avion est mis à notre disposition. Nous reprenons place dans les minibus avec un arrêt. Un policier ne voulait pas nous laisser passer si nous ne lui donnions pas des cigarettes. Un seul fumeur dans le bus qui a eu la gentillesse donner son paquet. Une fois à l'aéroport nouvelle haie de barbus en armes et là séparation : les hommes d'un côté, les femmes de l'autre . Il nous a fallu passer une par une dans une petite cabine où se trouvait une géante mitraillette au poing et une dame qui nous a fait la fouille au corps. humiliée mais ravie d'être sortie de là, j'ai enfin pu récupérer mon passeport !

Une fois la dame, qui jurait ne plus jamais vouloir prendre un avion de sa vie, calmée le voyage s'est déroulé sans histoire. C'était d'un calme !

C'est à ce moment que nous avons repensé au bonze du jardin public : nous avions eu ses nombreuses bénédictions et elles n'avaient pas été superflues !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 11:30
Le  sourire  du  jour

" Moi !    Moi !     Moi !  

--- mais je n'ai qu'un seul bec moi ! "

Pas facile de nourrir une nichée d'affamés !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans sourire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche