Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 06:00

Si nous vivons de plus en plus vieux, tous s'accordent à le dire : c'est grâce aux progrès incessants de la médecine. J'en suis convaincue mais quand je regarde certains cas particuliers je me pose la question : pour qui sont ces progrès ?

Les progrès de la médecine : oui ! Mais pour qui ?

Voici l'histoire d'un très brave homme que je connais personnellement et que j'appellerai Robert pour brouiller les pistes.

Robert arrive doucement sur ses 60ans : en septembre 2011 il aura sa retraite . Toute sa vie il a fait des déplacements pour une grande société industrielle, ne voyant que très peu femme et enfants. Ses 50ans il les avait passés à San Francisco... Se sentant de plus en plus souvent fatigué il avait sollicité de rester près de chez lui pendant les 6 derniers mois qu'il lui restait à travailler. Bien entendu après avoir donné son accord le patron lui avait dit que lui seul pouvait mettre en route un chantier à Strasbourg et le voila reparti à 3 mois de la retraite.

Un matin il passe par l'infirmerie pour signaler qu'il ressent un terrible mal de tête...l'infirmière lui donne un paracétamol sans poser de questions. A 10h il revient : les maux de tête empirent et sa main droite ne réagit plus. L'infirmière le renvoie en maugréant que les fainéants ne sont pas les bienvenus chez elle ! Deux heures plus tard il tombe dans le coma... Hélico, il part pour l'hôpital de Strasbourg où il est opéré d'urgence : AVC avec hémorragie cérébrale !

Il restera dans le coma pendant 2 mois, subira 3 opérations pour résorber les hématomes qui se forment. Sa femme venue le rejoindre vit un calvaire. Il est finalement transporté à l'hôpital le plus proche de chez lui et 6 mois plus tard il rentre enfin à la maison . Il est paralysé de tout le côté droit, ne sait plus parler...un longue et laborieuse ré éducation commence. Mais il faut l'hospitaliser à nouveau pour lui greffer une calotte crânienne . La délicate opération réussit ...mais tous les progrès ont disparus ! Cerise sur le gâteau il est rentré avec des escarres dont un de 15cm qui 6 mois plus tard n'est pas résorbé ! Pas de miracle, les progrès sont à présent quasi nuls. Il est reparti à l'hôpital hier suite à une crise d'épilepsie due aux traumatismes subis ...depuis 2 mois il avait eu des alertes, le médecin avait bien diagnostiqué une apparition de l'épilepsie mais n'avait pas jugé bon de donner un traitement. Si le kiné n'avait pas été là pour lui faire un massage cardiaque en attendant le Samu , Robert n'y serait plus!

Sa femme a fait preuve d'un courage exemplaire, vendu la maison pour acheter un petit plein pied mais n'a jamais réussi - malgré ses démarches - à obtenir aucune aide .

L'infirmière n'a jamais été taxée d'incompétence et continue à exercer !

Je ne peux m'empêcher de me demander comment les choses se seraient passées si Robert avait été un ténor de la politique ou une célébrité ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans actualité
commenter cet article

commentaires

EnvieVoyages 14/10/2013 10:27

De tristes histoires du style, c'est mon quotidien! Infirmière urgentiste, je soigne une centaine de patient/jour. Allez taxé d’incompétent les services publics qui nous empêche d'exercer convenablement notre travail au sein des entreprises. L'infirmière sur place a probablement posé des questions mais ici, nous n'avons qu'une vision des faits!
Si l'homme avait été un roi, ça n'aurait strictement rien changé!
Pourquoi incriminer l'infirmière?

Petitgris 14/10/2013 20:52

Je respecte beaucoup les infirmières et tout le corps médical ( mon fils et ma belle-fille y travaillent ) mais dans toute profession il y a l'exception qui confirme la règle ! Le mettre à 3 reprises à la porte de l'infirmerie alors que la dernière fois le bras était paralysé n'est pas vraiment professionnel. Le collègue qui accompagnait le malade affirme qu'elle n'avait pas de patient et bouquinait paisiblement. Désolée mais je trouve qu'une telle personne fait tache dans la profession et éclabousse ceux et celles ( ils sont nombreux ) qui se dévouent sans compter . Bises

alexandra 18/08/2013 10:05

C'est tout bonnement scandaleux, les histoires comme celle-ci me donnent envie de hurler !

Petitgris 18/08/2013 11:56

Ils ont mis la vie de ce couple en l'air et ...ne prennent même pas de nouvelles grrr Bises

Sylvie 17/08/2013 08:52

Triste histoire. J'enrage tous les jours contre la médecine du travail si chère et si inefficace. Bises

Petitgris 17/08/2013 14:52

Je partage entièrement ton avis sur la médecine du travail ! Bises

Latil 15/08/2013 14:25

Voilà une bien triste histoire. On m en a conté de semblables mais pas aussi dramatiques. J avais sur le net une amie dans les 40 ans. Elle a aussi eut un Acv. Une de ses connaissances m a demandé de continuer d écrire, ce que j ai fais pendant 6mois. Mais son blog était devenu sans intéréts, elle qui parlait avant si bien de l histoire locale. Au bout de 4 mois plus rien, plus de nouvelles.
Bonne soirée Latil

Petitgris 15/08/2013 15:11

Tant de tristes histoires dont on ne parle pas ...quand je vois le "foin" que l'on fait autour des jeunes délinquants, j'enrage ! Bonne soirée :)

Petitgris 13/08/2013 20:46

Ils devaient venir passer 15 jours à la maison 3 jours après "l'accident" . C'était son dernier jour de travail car après les congés il avait un mois à récupérer et arriver ainsi au 1er septembre, jour de la retraite !

Rachel 13/08/2013 19:35

J'ai eu un frisson dans le dos en lisant ton billet....C'est tout simplement horrible ce qui lui est arrivé. Et dans ces cas là, on est tentés de devenir méchant et égoïste plutôt que serviable et bonne poire... Je souhaite à sa femme du courage, beaucoup de courage et à vous tous son entourage de ne jamais cesser de croire en l'humanité malgré cette terrible expérience...Bisous Paulette

Petitgris 13/08/2013 20:47

Sa femme fait preuve d'un courage sana pareil et se concentre sur les maigres progrès de son mari, contente des mots de soutien que les amis lui envoient . Merci Rachel Bonne soirée bisous

monica-breiz 13/08/2013 11:06

bonjour
une triste histoire en effet

une vie de travail pour une retraite même pas commencée
sa femme sans aide , bien sur certain en ont des aides , mais il faut avoir le bon profil
c'est ainsi chez nous ..
c'est navrant pour ces personnes ..
bonne journée PAULETTE
BISES

Petitgris 13/08/2013 11:08

Merci Monica :) Tous les rêves d'une vie se sont écroulés ! Bonne journée Monica bises

Dhelicat 13/08/2013 08:58

Savoir un jour dire stop pour profiter de la vie qui passe si vite... Et ce n'est pas quand il est trop tard que l'on rattrape le temps perdu! Il y a des inégalités de traitement tu as raison de le souligner, mais nous sommes impuissants à les résoudre... Bisous Paulette bele. Journée profitons de la vie!

Petitgris 13/08/2013 10:30

Sa femme a eu beaucoup de mal à tirer un trait sur tous leurs beaux projets post-retraite ! Si elle essaie de faire face devant lui, elle s'effondre souvent quand il dort enfin ! Pas facile de vivre avec des regrets et de ne plus avoir d'avenir ! Comme tu le dis : sachons profiter ! :) Belle journée bisous

Dhelicat 13/08/2013 08:56

Terrible histoire... Travailler encore et encore toujours plus en bon employé pourquoi et pour qui? La reconnaissance de l'employeur pour l'employé qui ne profitera pas de sa Retraite, tu n'en parles pas, aucune aide pour sa femme e pour lui? Et quelle vie désormais? Quand a l'incompétence des professionnels de santé ou des hopitaux elle fait peur

Rose63 13/08/2013 07:36

Oui cette histoire est malheureusement une histoire que se répète au sein des entreprises qui confond être humain et profit ...
Le métier de médecin ou infirmière en entreprise n'est pas valorisant donc sont planqués là les incompétents de la corporation , certes, il ne faut pas généraliser mais c'est un triste constat , et puis , l'homme en général fait aussi son malheur, personne n'est indispensable , cet homme aurait dû doser entre le travail et sa vie privée ...es forçats du boulot ne sont pas les mieux récompensés
@ bientôt

Petitgris 13/08/2013 10:25

Le pire c'est qu'il était "ami" avec son patron! Ce dernier n'a plus jamais demandé de ses nouvelles :((( et l'a laissé 6 mois sans verser un centime ! La reconnaissance est bannie de ce monde de brutes ! @ bientôt bisous rose