Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 06:00

photo  du  net

boutefeu]

 

 

Oh bien sûr , à la maison , quand Victor revint lui raconter la décision qu'il avait prise, Yvonne ne prit pas la chose avec le sourire …mais quand elle comprit que grâce aux primes de nuit le salaire , payé à la quinzaine à l’époque, serait sensiblement le même que lorsque Victor était chef porion elle se contenta , pour la forme , de lui dire : «  Quand même , tout ça pour des étrangers qu’on ne connaît même pas !  » Pas une seule fois elle n’exprima un regret pour le vide laissé dans le lit conjugal .

Ce fut Paulette qui  demanda à son père ce que faisait le boutefeu . Victor expliqua qu’il partait vers les futures galeries avec à l’épaule un sac rempli de bâtons de dynamite

Quand il avait trouvé une belle veine de charbon , il perçait des trous à l’aide d’un marteau piqueur , farcissait la roche noire de dynamite , s’éloignait en déroulant les fils qui reliaient l’explosif au détonateur , vérifiait si personne ne traînait dans les parages et enfin appuyait sur la poignée du détonateur . Outre le bruit des explosions ( les mineurs ne portaient pas de protège-oreilles en ce temps – là ) ce qui était impressionnant d’après Victor , c’était l’épaisse poussière qui se dégageait pendant un long moment , poussière qui l’aveuglait mais aussi pénétrait insidieusement dans ses poumons . Ce travail d’ouverture de galerie , Victor devait le faire pratiquement toujours à plat ventre , en rampant sans une humidité chaude . Paulette ouvrait de grands yeux quand Victor lui racontait qu’il travaillait le plus souvent torse nu à cause de la température qui régnait sous terre . . Pour sa fille Victor était le dieu Vulcain ( sa nouvelle passion était la mythologie ! ) et le «  pain d’alouette  » avait encore plus le goût de l’aventure .

Lorsqu'il partait travailler  Vivtor emmenait son repas. Il n'était pas question pour lui de remonter à la surface pour manger. C'était donc au fond de la mine, assis en tailleur à même le sol qu'il se restaurait. Son frugal repas se composait d'un "briquet" : deux tartines l'une sur l'autre entre lesquelles il avait pris l'habitude de mettre du fromage blanc, c'était - disait-il - ce qui passait le mieux dans ces condirions . Je suppose que de nos jours les mineurs auraient dit un sandwich ! Pour boire il emmenait une gourde en métal dans laquelle il mettait de l'eau additionnée d'un filet de café pour le goût et la couleur. Les "briquets" étaient enveloppés dans une serviette de table et transportés dans une "musette" , petit sac de toile fermé par une cordelette coulissante. Victor emmenait toujours un petit briquet supplémentaire qui séjournait donc ses huit heures au fond de la mine. A son retour, je me précipitais pour avoir ce trésor revenu des entrailles de la terre . Pour moi ce pain avait un parfum d'aventure, d'inconnu...il s'était imprégné d'une odeur particulière liée à l'atmosphère chaude et humide ambiante, c'était le "pain d'alouette" !

A l'origine le "briquet" était la pause de 20mn , acquis social dû à Raoul Briquet, prise sur le temps de travail et donc payée, pour une collation.

 

briquet02-1-.jpgphoto du net.   En bas, à gauche, on aperçoit le "bidon" tout bosselé .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans souvenirs
commenter cet article

commentaires

Monica et la mer 14/05/2012 11:25

je ne m 'étais pas relue
LA HONTE
milles excuses PetitGris

Petitgris 23/05/2012 07:32







Monica et la mer 13/05/2012 14:31

ce temps là était dur
mes il avait ses valeurs
la preuve
les souvenirs et la fieté des descendants quand ils parlent de leur enfance
ou de leurs parents

bel homage
bon dimanche ptit gris

Petitgris 13/05/2012 19:09



Merci pour ce gentil com Monica. Bonne soirée  et bonne semaine Bises  à bientôt



Glycine blanche 13/05/2012 10:59

Cette immersion dans le monde des mineurs est très agréable. Merci pour cet écrit fort intéressant. Dorénavant, je mangerai des "briquets" ! Bises.

Petitgris 13/05/2012 13:07



Merci pour ton gentil com. Bon briquet ..mais il n'aura pas la saveur du "pain d'alouette"  Dommage !  Bises



p'tite fée 13/05/2012 08:55

Très bel article, bel hommage aux mineurs. Je te remercie de partager ce vécu avec nous. J'aime lire ces histoires des hommes d'autrefois, leurs conditions de travail étaient extrèmes mais jamais
ils ne se plaignaient. Bises bon dimanche

Petitgris 13/05/2012 10:37



Merci p'tite fée. Ces hommes avaient de la "trempe" parce qu'ils n'étaient pas surprotégés et endossaient leurs responsablités... sans se retourner alors contre la société. C'était une autre
époque avec ses abus aussi... Bon dimanche  bises



Marieanne1958 13/05/2012 08:10

j'aime beaucoup ta façon de raconter cette histoire, je sens bien toute la nostalgie que tu ressens. Une vie de travail dure et acharnée pour cet homme, ces hommes qui risquaient leur vie à tout
moment. Bises et bon dimanche Pti'gris
Je te poste ici une vidéo trouvée sur le net...

http://www.youtube.com/watch?v=HqLAQLvvzjU&feature=related

Petitgris 13/05/2012 10:32



Nostalgie ..;tu as mis dans le mille . Hier j'ai entendu "les corons" chanté à Champs Elysées Je suis allée voir au moment où passaient les visages couverts de charbon : va savoir pourquoi je n'y
voyais plus bien, j'ai dû m'essuyer les yeux...  Bon dimanche  Bises


Merci pour la vidéo



Armelle 13/05/2012 07:36

Beau récit du quotidien de la mine autrefois. Les mineurs ne se plaignaient pas de leurs conditions de travail. C'était ainsi... Le "briquet", j'en avais entendu parler. Quand on pense - moi en
premier dans le batiment - à ce que l'inspection de travail nous impose... Bises et bon dimanche

Petitgris 13/05/2012 10:19



Merci pour ce com..lorsque l'inspection du travail est venue mettre des "sécurités", des règles d'hygiène...la mine a fermé ! Il en faut, mais trop c'est trop : Cela enlève à l'ouvrier sa part de
responsabilité ...Ceci n'engage que moi bien sûr !  Bon dimanche  Bises



Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche