Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 05:00
Etonnante ville de Matera.

Matera est considérée comme l'une des plus vieilles cités habitées du monde.

La Gravina a creusé un profond ravin dans le plateau calcaire. Dès le paléolithique les hommes prirent l'habitude de se réfugier dans les grottes naturelles des parois du ravin. A partir du Moyen Âge les gens ont creusé le flanc ouest pour construire leur maison. Une étonnante ville troglodytique était née.

Etonnante ville de Matera.
Etonnante ville de Matera.

En traversant la ville nouvelle nous apprenons que la ville de Matera est non seulement classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco mais qu'en plus elle vient d'être désignée pour être capitale européenne de la culture en 2019.

Etonnante ville de Matera.

Au centre de la ville nouvelle, des fouilles ont permis de trouver les vestiges de l'ancienne cité.

Etonnante ville de Matera.
Etonnante ville de Matera.

Nous ne nous attardons pas car la curiosité réside dans les sassi . Depuis un belvédère nous avons une vue d'ensemble sur les habitations troglodytiques sur lesquelles les habitants ont rajouté des façades. Nous avons l'impression de voir des maisons empilées.

Etonnante ville de Matera.

Les gens vivaient là dans des conditions sanitaires inhumaines : ni eau courante ni évacuation des eaux usées. En 1952 l'évacuation des sassi est imposée mais très vite les gens ont regretté la convivialité d'antan. Un énorme projet d'aménagement est alors mis en place pour créer de nouveaux quartiers en préservant la sociabilité des sassi.

Etonnante ville de Matera.

Nous apercevons la masse imposante du couvent saint Augustin.

Etonnante ville de Matera.

Au fur et à mesure que nous descendons vers la vieille ville, le caractère troglodytique des habitations devient évident.

Etonnante ville de Matera.

Un autre groupe de touristes est au bord de la falaise pour voir les sassi .

Etonnante ville de Matera.

Nous commençons à arpenter les petites ruelles pentues, toutes sont en escalier. Ce n'est pas une ville reposante : il ne s'agit pas d'oublier quelque chose quand on y fait ses courses !

Etonnante ville de Matera.

Dans une niche creusée dans la roche calcaire, une façon originale de nous donner l'heure !

Etonnante ville de Matera.

Nous apercevons au fond de la place l'église San Pietro Caveoso

Etonnante ville de Matera.

Tout en haut de la falaise une église troglodytique.

Etonnante ville de Matera.

Alors que nous commençons à quitter les sassi, nous passons à côté de cette maison bien encastrée dans la roche .

Etonnante ville de Matera.

Cette fois nous sommes revenus dans la ville "moderne"  avec une allée arborée bordée de boutiques et cafés.

J'avais entendu parler de Matera mais j'avoue que je n'imaginais pas les sassi comme un empilement ( sur parfois 10 étages ) d'habitations ! Me connaissant, je m'y perdrais régulièrement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

commentaires

tiot le mineur 09/10/2017 17:05

Salut
Un lieu intéressant pour les futurs touristes de 2019,
Bonne semaine

Petitgris 09/10/2017 17:15

En 2019 je n'irai pas : il y aura trop de monde ! Bonne semaine :))

monica-breiz 09/10/2017 12:59

bonjour
c'est vraiment intéressant , encore un endroit dont on ne parle pas beaucoup
c'est curieux et ingénieux ses habitations , les gens devaient se sentir protégés dans ces maisons

belle découverte pour moi



bon lundi Paulette bises

Petitgris 09/10/2017 13:14

Oui c'est ingénieux , je ne sais pas s'ils s'y sentent protégés? C'est surtout la promiscuité des gens du quartier qui leur avait manqué ! Les causettes au crépuscule surtout :D Bon lundi après midi Monica Bises

realkiller 09/10/2017 12:56

Bonjour Ma Chère
Je dirait comme "Francine"
Trop de marches, trop entassé et trop exposé aux vents
Passe Une Excellente Journée

Petitgris 09/10/2017 13:10

Je pense qu'il faut y être né pour pouvoir vivre là ! Je peux te dire qu'y circuler fatigue ! Passe un très bel après midi :))

philae 09/10/2017 11:34

intéressant

Petitgris 09/10/2017 13:08

Merciiii

francine 09/10/2017 10:34

Bonjour, étonnant toutes ces maisons creusées à même la roche; il ne faut pas avoir le vertige, au bord de la falaise; ce n'est pas une ville pour moi, avec tous ces escaliers, ces pentes ! ça ne doit pas être évident pour ses habitants; je te souhaite une bonne journée, bisous

Petitgris 09/10/2017 13:08

Pour les jeunes c'est un jeu. En prenant de l'âge la pénibilité se fait sentir ! Visiter cette ville est une curiosité ! Bon après midi Francine Bisous

trublion 09/10/2017 08:13

C' était à l' époque bien pratique de profiter de ce que la nature avait creusé dans le calcaire, mais il est vrai aussi qu' il fallait oublier le confort !
Mais j' ai vu des reportages où ce type d' habitation était rénové, avec tout ce que le modernisme pouvait apporter !
Vu l' épaisseur des murs, il y fait frais en été, et doux en hiver !
Moi j' y cultiverais des champignons, et y entreposerais des fromages !
Etonnantes ces superpositions, mieux vaut avoir des voisins sympas !
Merci pour cette découverte
Passe une bonne journée
Bises

Petitgris 09/10/2017 13:06

Ils avaient su utiliser ce que le paysage offrait. De plus c'est quasi-climatisé ! La rénovation a apporté le confort moderne sans défigurer la ville. Pour le voisinage j'y avaits pensé : ne surtout pas hériter d'un couple de schyzo comme ceux que j'ai en face de chez moi ! Bon après midi Bisous

Rose63 09/10/2017 06:28

C'est faramineux
Mais j'avoue que j'aurais eu du mal à y vivre moi qui suis claustrophobe :)
Finalement , je suis ravie d'être dans mon fauteuil ce matin et de visiter grâce à toi sans les inconvénients :)
Un grand merci Paulette pour ce reportage
Bisous et que ta semaine t'apporte du mieux côté santé

Petitgris 09/10/2017 13:02

Je suis contente d'y être allée car on va en entendre parler en 2019 ! Mais que d'escaliers ! L'avantage c'est que tu n'as pas à te soucier des voitures dans les rues :D Bon après midi Rose et merci : un tout petit mieux mais j'ose à peine le dire ! Bisous