Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 05:00
Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

Lorsque nous arrivons devant la vaste plaine alluviale d'origine volcanique la guide nous raconta que tout fut dévasté en 1996. Le glacier Vatnajokull - celui qui est grand comme la Corse - a sous lui une centaine de volcans. En 1996 le Grimsvötn s'est brutalement réveillé entraînant une très importante fonte des glaces . Des torrents se sont déversés sur la région détruisant tout sur leur passage.

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

Nous sommes au bord du Skeirada le torrent glaciaire qui reste , il fait 30 km de long.

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

La position de notre bus paraît un peu périlleuse mais tout ira bien !

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

Le pont qui traversait le torrent avait été emporté par les flots furieux, un jökulhlaup ( nous avons eu droit, le soir, à la projection des vidéos prises à l'époque ! ) . Le nouveau pont a été ouvert à la circulation en 1998.Il est en béton et acier avec un revêtement bois et acier.

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

C'est avec émotion que nous parcourons les 880 m qui font la longueur du pont.

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

Tout autour de nous les terres sont encore telles qu'après la catastrophe.

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

Après avoir roulé un moment nous retrouvons les paysages verdoyants

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996
Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

Nous arrivons devant la montagne Lomagnupur  qui fait 767 m de haut.

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

La guide nous annonce que nous allons à la ferme des 2 frères . C'est le bâtiment blanc tout au fond.

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

En descendant du bus c'est cette vieille voiture qui nous a attirés . Une vieille Willis qui "serait" encore en bon ordre de marche si on en croit le propriétaire qui a plus de 90 ans. 

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

Le vieil homme est très fier de nous montrer qu'il est célèbre et que les livres parlent de son domaine.

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

La vieille petite église est miraculeusement intacte sous sa couche de tourbe.

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

La maison a dû être reconstruite, elle est donc moderne !

Sur les traces de la catastrophe naturelle de 1996

Nous apprenons que son frère vient de mourir et que le vieil homme est seul. Il veut continuer à montrer sa ferme car cela lui permet de voir du monde . Lorsque nous lui demandons s'il ne lui arrive pas de s'ennuyer, il a ouvert et nous a fait voir le piano : " avec lui je ne m'ennuie jamais "!

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

commentaires

monica-breiz 07/08/2017 15:20

cet article est très intéressant , je l ai lu comme lire un livre , les paysages sont de toutes beauté , et hors du temps ....on se demande ou l 'on est ...
le pont magnifique , il est comme inclus dans le paysage , la petite chapelle un bijou de simplicité l' histoire du fermier est touchante , sa voiture et son piano c'est toute sa longue vie
un vrai document et rare ton article

merci pour nous
bonne journée Paulette
bises

Petitgris 07/08/2017 18:36

Merci pour ton enthousiasme Monica :) C'est comme si nous avions touché des yeux la puissance de la colère de la terre ! De l'avis de tous nous serions bien restés à écouter ce vieux fermier nous parler de sa longue vie mais ce n'était pas possible ! Bonne fin de journée Monica bises

trublion 07/08/2017 08:03

1996 ce n' est pas si vieux que ça, et je pense que tout un chacun se dit que cela pourrait se reproduire pendant qu' il est là !
C' est aussi là que je me dis, à propos du réchauffement climatique, que l' influence de l' homme n' est rien face à la nature et à ses cycles.
La chapelle était vraiment bien protégée !
Je suis d' accord, un piano est un compagnon qui peut accompagner nos états d' âme !
Merci pour tes belles photos
passe une bonne journée
Bises

Petitgris 07/08/2017 13:38

Le pire c'est que sous l'épaisse couche du glacier , il est pratiquement impossible de savoir lequel des 100 volcans va se réveiller et quand !C'est Dame Nature qui décide. Pour moi le piano ne serait pas d'un grand secours , je n'ai jamais su y jouer que la Marseillaise ! mdr Bon après midi Bises

Rose63 07/08/2017 07:56

Ton article est vraiment touchant surtout en dernière partie
Ces paysage tiennent presque d'un miracle
La petite chapelle est admirable
Et que dire de cette grande maison blanche au milieu de ce vert magique
Un piano pour vaincre la solitude
Comme quoi la musique a un certain pouvoir :)
Bon début de semaine Paulette
ps: je crois que Canalblog chez moi déconne, j'ai bien édité ce matin :) on dirait qu'il envoie la NL de vendredi dernier grrrr
Bisous

Petitgris 07/08/2017 13:32

C'était la journée émotion où nous avons touché du doigt et du regard les colères de la terre. Le vieil homme nous est apparu très grand moralement ! Un homme qui trouve refuge dans la musique pour noyer sa solitude !
J'ai enfin eu accès à ton billet du jour, mais la bataille a été rude pour une anti-geek comme moi :D Bon après midi Rose Bisous

Présentation

  • : Le blog de lesvoyagesetmoi
  • : Aimer voyager c'est aussi aimer partager. Mais je voudrais aussi vous parler de mes coups de coeur ...
  • Contact

Hellocoton

a href="http://www.hellocoton.fr/mapage/petitgris" title="Suivez-moi sur sur Hellocoton">Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Petitgris sur Hellocoton

Recherche