Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 06:00
Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Le lendemain de notre course en buggy dans les dunes de sable du Pérou, nous avons repris la route . Nous traversons une zone désertique et la visibilité n'est pas très bonne. Le guide nous explique qu'il y a eu durant la nuit un séisme assez fort  ( je n'ai rien senti ! ) et qu'il se peut que nous ayons des problèmes. Nous roulons sur la mythique Panaméricaine, la route qui traverse les Amériques de l'Alaska à la Terre de Feu, de Fairbanks à Ushuaïa !

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Nous ne tardons pas à nous apercevoir que le sable des dunes est venu s'étaler en une épaisse couche sur la panaméricaine. Le bus est contraint de s'arrêter. Il faut attendre que les ouvriers dégagent la route.

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.
Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Un engin racle le sable de la même façon que le chasse-neige chez nous.

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Au loin nous voyons arriver un camion qui a voulu à tout prix passer. Il avance au milieu d'un tourbillon de sable .

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Après deux heures d'attente, notre bus est autorisé à reprendre la route.

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

La panaméricaine longe l'Océan Pacifique mais nous nous élevons, ce qui permet des photos    " vues de haut " !

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.
Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Nous arrivons dans un désert beaucoup plus pierreux. Nous quittons momentanément la panaméricaine pour descendre au bord de l'océan où se trouve le restaurant qui nous attend pour le déjeuner. C'est un établissement qui est seul, au creux d'une crique.

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Nous allons au bord de l'eau ; la mer semble calmée. Pourtant le restaurateur est catastrophé car il n'est pas en mesure de nous servir le plat de poissons qui était prévu. Pendant le séisme les poissons ont pris le large et les pêcheurs sont rentrés bredouilles.

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Il a préparé un buffet fort sympathique qui a fait notre bonheur.

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Bien restaurés nous reprenons la route à travers le désert sur la panaméricaine.

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Nous passons parfois entre deux parois rocheuses. Cette route est surprenante !

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.
Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Des parcelles cultivées nous apprennent que nous ne sommes plus loin d'une zone habitée .

Bloqués par le sable sur la panaméricaine.
Bloqués par le sable sur la panaméricaine.

Notre prochaine étape est Arequipa la ville blanche ainsi nommée car beaucoup de ses constructions sont faites à partir d'une pierre volcanique blanche. Elle se situe à une altitude de 2335 m .

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

commentaires

Dhelicat 24/01/2017 08:53

Encore un voyage que tu as eu la chance de faire cela avait lair sympa ce buffet et cet endroit comme sirti de nulle part bonne journee Paulette je suis en retard et jai maintenant la sciatique qui guette pour me pourir la vie definitivement lol bises

Petitgris 24/01/2017 11:48

Des endroits au milieu de nulle part sont ceux que je préfère :) Avec mon épine calcanéenne au talon j'ai un peu déformé la marche donc maintenant la sciatique s'est réveillée ! Dur dur :( Bon après midi Bisous

francine 23/01/2017 20:41

Bonjour, c'est une route qui fait rêver, tout ce sable, c'est impressionnant; je te souhaite une bonne soirée, bisous

Petitgris 23/01/2017 20:47

Un rêve que je suis à présent sûre de ne plus pouvoir réaliser c'est de partir de la Terre de feu pour aller jusqu'en Alaska : toute la panaméricaine :) Les paysages traversés sont changeants et tous beaux ! Bonne soirée à toi aussi Francine bisous

Rose63 23/01/2017 20:13

C'est palpitant de te suivre , je pense que cela m'aurait plus mais cela dit il y a aussi un peu d'adrénaline à gérer de se trouver au milieu de nulle part surtout entourée de sable à perte de vue
Le buffet coloré était séduisant à l’œil et je pense goûteux
Des souvenirs dans ton carnet de voyage que j'ai eu plaisir de vivre virtuellement :)
Bonne soirée Paulette
Bise

Petitgris 23/01/2017 20:43

Je suis en train de revisiter mes voyages pour les archiver :) La petite poussée d'adrénaline a souvent fait partie de mes escapades et j'aime bien :) Dépaysement assuré ! Bonne soirée Rose bisous

monica-breiz 23/01/2017 18:37

très surprenant tout ce sable de dunes qui avance
pas beaucoup de végétation par la
mais la mer est belle
la ville aussi à l 'air sympa aussi
encore un voyage , de barroudeuse lol
bonne soirée PAULETTE

Petitgris 23/01/2017 18:49

Le tremblement de terre a renversé la dune sur la route ! L'océan Pacifique ( enfin pas si pacifique que ça lol ) a de beaux rivages. Bonne soirée Monica Bises

Marie Kléber 23/01/2017 12:29

Les paysages sont époustouflants. Vous avez eu de la chance de ne pas tomber en pleine tempête de sable. Une vraie épopée Paulette. Bises

Petitgris 23/01/2017 13:13

Une chance en effet Marie d'être passés après la chute du sable :) Quand ça se termine bien le petit parfum d'aventure me plait :) Belle semaine Marie bisous

trublion 23/01/2017 09:00

et bien, cette route réserve des émotions !
On ne s' en rend pas toujours compte, mais les dues se déplacent sous l' action du vent, et ce n' est pas une route qui les empêchera de bouger !
à la limite, les rocailles offrent plus de sécurité, à condition qu' il n' y ait pas d' éboulis !
Un beau voyage malgré tout, qui dépayse
Merci pour tes belles photos
Passe une bonne journée
bises

Petitgris 23/01/2017 13:28

Ce n'est pas tant le vent qui a ébranlé les dunes mais le séisme ! Le vent a aussi une action sur les dunes mais plus progressive ! le Pérou reste dans mes voyages favoris :) Bon après midi bises

Corinne (Couleur Café) 23/01/2017 08:52

Quelle aventure ;-) Gros bisous.

Petitgris 23/01/2017 13:09

C'est le piment du voyage :D Bisous