Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 06:00
Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Je suis souvent au Viet Nam par la pensée . Je ne vous dirai rien aujourd'hui de notre séjour idyllique à Hoï an dans cet hôtel entre océan et rivière avec un raffinement paradisiaque. Non, j'ai envie de vous parler du principal but de notre séjour là-bas : les tunnels de Cu Chi.

En arrivant sur place, la maigre végétation nous refait penser aux défoliants déversés par les américains : ils étaient efficaces !

La descente dans le labyrinthe souterrain fut le moyen efficace trouvé par les vietnamiens pour se défendre. Une des entrées  ( ou sortie ) est ouverte au sol !

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi
Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Des accès sont complètement dissimulés sous les feuilles mortes du chemin. C'est pour nous la grosse surprise !

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Nous voilà devant l'entrée ! Claustrophobes s'abstenir !

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi
Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi
Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Créés par les Viet Minh sous l'Indochine française  ( 20 km ) les tunnels se sont développés lors du conflit américano-vietnamien jusqu'à faire plus de 200 km de long.  Les galeries font en moyenne 1 m de haut pour 50 cm de large. il est impossible de se croiser ( ils avaient dû instaurer un sens unique ? ). A genoux la tête touche le plafond. Par endroits il faut carrément se coucher et ramper à la force des coudes . Et puis il y a eu ce dénivelé et pas d'escalier pour accéder à la suite. Mes jambes étaient trop petites pour franchir l'obstacle. L'Hom marchait  ou plutôt rampait devant et tentait en vain de me tirer par les poignets. C'est alors que le monsieur derrière moi m'a soulevée par les fessiers. Mortifiée mais polie j'ai lâché un "merci" auquel il répondit " tout le plaisir était pour moi " ! Je n'ai même pas pu me retourner pour le fusiller du regard !!!

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Tout au long du parcours nous avons découvert l'organisation d'une vie souterraine incroyable. Des salles de réunion étaient prévues. L'aération et la sortie des fumées de cuisine étaient déviées de telle sorte que les observateurs ne pouvaient jamais savoir où étaient les vietnamiens.

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Des sorties de secours avaient été aménagées pour les touristes fatigués ou angoissés. Par curiosité et aussi par orgueil je suis allée au bout du parcours. A la sortie , laborieuse parce que étroite , le guide et les prudents restés à attendre dehors se sont mis à applaudir. Je sus alors que ces ignobles avaient fait le pari qu'à mon âge je n'irais pas jusqu'au bout ! Il ne faut jamais sous-estimer Petitgris ! Mais je confesse que la tasse de thé gracieusement offerte à la sortie fut la bienvenue ! En regardant autour de nous, nous avons constaté que la nature reprenait très lentement ses droits . Mais pas de sous-bois encore : le sol reste net ! L'absence d'insecte aussi est surprenant !

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Une bouche d'aération a été ici camouflée en termitière.

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Tout le long des pièges, tous plus sophistiqués les uns que les autres, étaient disposés. Personne n'a pu en ressortir vivant, il y avait une espèce de raffinement pour atteindre le but : la mort !

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Après la visite un petit musée montre toutes les sortes de pièges utilisés  ( je vous en fais grâce ! )  et des mannequins évoquent les réunions pour discuter de la suite des opérations.

Au Viet Nam, dans les tunnels de Cu Chi

Une maquette montre une coupe du terrain avec les galeries.

Je suis vraiment contente d'y être allée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

commentaires

Françoise 09/02/2017 06:34

Comme j'ai été attirée par ton avant-dernier billet,je remonte le temps (j'ai été absente un long moment, j'étais en voyage aussi) mais comme le Vietnam est une destination dont je rêve depuis longtemps, je lis ce que tu as écrit. Je continue ma remontée du temps.

L'image que j'ai en tête est la baie de Ha-Long et non pas ces couloirs souterrains. Je suis curieuse, j'ai visité des trucs glauques mais la taille de ces galeries m'arrête (j'aurais eu trop peur de me retrouver coincée. Je ne suis pas vietnamienne, moi.) Bravo pour ton courage !

C'est vrai que les guerres laissent longtemps des traces, en particulier quand des "poisons" ont été utilisés. Comment oublier Hiroshima ? Ma deuxième fille a aimé le Japon mais je ne crois pas qu'elle soit allée voir ces deux villes martyres. C'était avant Fukushima... Ah les humains, ils sont capables de détruire tant !

Comme je suis une curieuse aussi, pourrais-tu répondre à quelques questions ?
Es-tu partie seule ou en voyage organisé ? Est-ce un voyage récent ? Peut-on partir en individuel et peut-on improviser son séjour ou au contraire faut-il bien le préparer ? (Je suis en général pour les surprises et l'improvisation.)

Merci pour ce billet et cette "promenade" intéressante mais angoissante.

Bonne journée à l'air libre et au soleil.
Amitiés.

Petitgris 09/02/2017 08:53

J'étais partie avec le Club Med , ses circuits sont soignés et l'hébergement de grande qualité .5* C'était il y a 10 ans déjà ! Je sais que des personnes y sont allées en individuel mais c'est parfois galère pour avoir les entrées pour les visites. Dans ce cas il vaut mieux bien préparer sans négliger les opportunités qui ne manquent pas de se présenter comme partout :) Cu Chi c'était pour mettre une réalité sur les livres que j'avais lus ! Bonne journée Amitiés

Françoise 09/02/2017 06:22

Comme j'ai été attirée par ton avant-dernier billet,je remonte le temps (j'ai été absente un long moment, j'étais en voyage aussi) mais comme le Vietnam est une destination dont je rêve depuis longtemps, je lis ce que tu as écrit. Je continue ma remontée du temps.

L'image que j'ai en tête est la baie de Ha-Long et non pas ces couloirs souterrains. Je suis curieuse, j'ai visité des trucs glauques mais la taille de ces galeries m'arrête (j'aurais eu trop peur de me retrouver coincée. Je ne suis pas vietnamienne, moi.) Bravo pour ton courage !

C'est vrai que les guerres laissent longtemps des traces, en particulier quand des "poisons" ont été utilisés. Comment oublier Hiroshima ? Ma deuxième fille a aimé le Japon mais je ne crois pas qu'elle soit allée voir ces deux villes martyres. C'était avant Fukushima... Ah les humains, ils sont capables de détruire tant !

Comme je suis une curieuse aussi, pourrais-tu répondre à quelques questions ?
Es-tu partie seule ou en voyage organisé ? Est-ce un voyage récent ? Peut-on partir en individuel et peut-on improviser son séjour ou au contraire faut-il bien le préparer ? (Je suis en général pour les surprises et l'improvisation.)

Merci pour ce billet et cette "promenade" intéressante mais angoissante.

Bonne journée à l'air libre et au soleil.
Amitiés.

francine 07/02/2017 15:59

ça fait froid dans le dos ces tunnels !

Petitgris 07/02/2017 17:30

On n'a vraiment pas envie de s'y attarder ! Mais en cas de guerre ils ont sauvé bien des vies :) Bisous

Rachel 06/02/2017 16:38

Je n'aurais pas pu aller dans ces galeries, j'aurais eu l'impression d'étouffer! Bravo pour ton courage! Ils ont vraiment su faire preuve d'ingéniosité pour échapper à l'armada américaine, je suis très admirative!
Bonne journée Paulette! Bisous

Petitgris 06/02/2017 16:41

Les procédés de camouflage étaient très astucieux et les pièges sophistiqués au point de nous faire dresser les cheveux sur la tête ! Bonne fin de journée Rachel bisous

monica-breiz 06/02/2017 16:28

merci pour cette visite
j' ignorais cela , c'est trés impresionnant à voir , ils vivaient bien cachés ... les guerres sont horribles , et la survie est importante dans ces cas .
bonne soirée pour toi

Petitgris 06/02/2017 16:43

C'était vraiment de la survie. Le guide a précisé que bon nombre de femmes avaient accouché dans ces souterrains ! La guerre est une horreur pour tous ! Bonne soirée pour toi aussi Monica bises

Koalisa 06/02/2017 15:47

Je crois que je n'y serais pas allée, ça me fait frissonner rien qu'en photo... Quand on sait que l'agent Orange est encore aujourd'hui la cause de cancers chez les descendants des familles touchées pendant la guerre du Vietnam, ça fait réfléchir... C'est horrible, la guerre... Bisous !

Petitgris 06/02/2017 15:53

Les conséquences des exfoliants et autres gentillesses déversées par les américains sont encore visibles et l'atmosphère presque irrespirable y était oppressante ! Tu as raison il y a toujours des retombées actuellement :( La guerre est horrible, oui mais toujours d'actualité hélas ! Bisous

Marie Kléber 06/02/2017 14:36

Merci pour cette visite atypique Paulette - C'est à voir j'imagine mais ça doit filer une de ses frousses!
Grosses bises

Petitgris 06/02/2017 14:56

Le seul côté rassurant était de savoir qu'il avait des trappes de sortie de secours assez rapprochées :D Cette visite donne la dimension exacte des situations en temps de guerre ! Grosses bises Marie

bea 06/02/2017 10:28

Tu as été bien courageuse ! merci pour ce billet très intéressant :)

Petitgris 06/02/2017 14:13

Je suis contente d'y être allée mais ce qui est sûr c'est que je ne le ferai pas deux fois lol Bisous béa :)

trublion 06/02/2017 09:18

les américains n' avaient pas tiré les leçons de l' expérience française.
Il me semble que les vietnamiens ne sont pas particulièrement grands, et ils devaient évoluer bien mieux que moi avec mes 184 cm ne pourrait le faire dans ces souterrains.
J' ai aussi cru comprendre que s' ils l' avaient vraiment voulu, les américains auraient pu gagner la guerre, mais au prix d' un génocide.
Lorsque le rapport de force est inégal, je remarque que les galeries sont une solution, que ce soit au Vietnam ou à Gaza.
En tous les cas, tu as été bien courageuse !
Merci pour les photos,
Passe une bonne journée
Bises

Petitgris 06/02/2017 14:12

Les viets sont majoritairement de petite taille et menus ! Les américains n'ont jamais pu les coincer et ils n'ont pas voulu une extermination à grand spectacle ! Ce procédé de défense a été repris de nos jours , il avait fait ses preuves ! Parfois je me dis que la curiosité me perdra :D Bon après midi bises

Corinne (Couleur Café) 06/02/2017 08:48

Impressionnant !!

Petitgris 06/02/2017 14:07

A voir mais surtout lorsqu'on les parcourt ! Bisous

Rose63 06/02/2017 06:15

Je suis aussi contente tu sois notre guide ce matin car moi jamais de la vie je pourrais vivre en sous-terrain et je ne m'imagine pas y descendre , je manque d'air rien qu'à regarder les images :)
Je n'arrive pas à me soigner de cette maladie invalidante car en voyage souvent je suis privée de ces visite
Bon début de semaine qui annoncent des billets merveilleux à venir

Petitgris 06/02/2017 14:06

Des personnes ont dû sortir en urgence. La curiosité fait que j'arrive à me contrôler mais la longueur et l'étroitesse des tunnels rendent le parcours éprouvant ! Il vaut mieux ne pas le faire que de s'y sentir mal ! Je suis plongée dans mes souvenirs vietnamiens :D Bonne semaine Rose Bisous