Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 05:00
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Nous avons pris la direction du sud est. Nous traversons un désert de cendres où les moutons sont interdits pour ne pas abîmer la maigre flore qui tente d'y repousser.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Nous retrouvons quelques constructions qui indiquent la présence humaine.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Surprise : on y parle des français !

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Nous sommes dans le village de Faskrudsfjödur  ( ou Budir ) . Nous y prendrons un très bon café et nous découvrons que ce village est jumelé avec notre Gravelines , à côté de Dunkerque.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Un petit musée y parle des nombreux pêcheurs français qui venaient en Islande pêcher la morue. Beaucoup ont fait naufrage mais ont été aussi emporté par des maladies ( scorbut, pneumonie...) . Comment ne pas penser au livre écrit par Pierre Loti en 1886 : " Pêcheur d'Islande ".

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Un petit cimetière où reposent 49 marins français et belges. On aperçoit les petites croix blanches au fond de la photo.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Nous allons jusqu'au bord du fjord  où attend un bateau de pêche.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Nous nous arrêtons un peu plus loin dans la propriété d'une charmante dame âgée qui a passé sa vie à marcher dans son île .

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !
Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Lors de ses promenades elle ne manquait jamais de ramasser des cailloux . Elle a ainsi amassé au cours de sa vie une collection considérable de pierres différentes.

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Par l'intermédiaire de notre guide nous avons pu lui poser toutes les questions qui nous venaient à l'esprit. Elle y répondait avait une grande gentillesse. Elle l'affirme, et je la crois, que son seul amour c'est son île !

Nous avons trouvé la trace des pêcheurs français !

Après ce contact réconfortant avec une autochtone passionnée, nous avons poursuivi notre route dans l'immensité verte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petitgris - dans voyage
commenter cet article

commentaires

tiot le mineur 01/08/2017 18:38

Salut
C'est une belle découverte ce village.
Il fallait en vouloir pour aller pêcher dans ces contrées dans le temps.
Bonne journée

Petitgris 01/08/2017 18:40

Certains étaient partis pour 3 mois : il fallait le vouloir ! Bonne soirée :))

Une Porte Sur Deux Continents 01/08/2017 17:11

Quel beau périple en même temps très émouvant. Incroyable cette dame et sa collection de pierres ! Gros bisous ♥

Petitgris 01/08/2017 18:42

Impossible de rester insensible en allant là ! La dame est incroyable : elle était capable de dire à quel endroit de l'île elle avait ramassé le caillou ! Gros bisous

Ragnagna 01/08/2017 15:45

Je trouve la dame vraiment impressionnante !! Entre son chez-elle, et elle, elle en impose !! Une vraie personnalité ! Elle a les yeux hyper pétillant aussi

Petitgris 01/08/2017 16:12

C'est vrai qu'elle était malicieuse et très intéressante. Quand nous avons vu la taille de certaines pierres, elle a dû suer pour les ramener ! Bisous

Dhelicat 01/08/2017 10:18

Quel dépaysement un endroit encore bien preserve et trouver aunsi un village ou lon parke francais cest moins commun qua londres lol bonne journee paulette soleil et ciel bleu revenus des le matin pour notre plaisir gros bisous

Petitgris 01/08/2017 10:47

Une visite qu'il ne faut surtout pas manquer :) La guide ne nous avait rien dit et nous a laissé la surprise à la descente du bus :D contente que tu revoies le soleil , chez nous la couverture nuageuse s'est encore épaissie :( Bon mardi Catherine Bisous

Rose63 01/08/2017 09:21

oui je veux aussi la croire
Tout y a l'air si beau, si pure ...que demander mieux dans la vie aimer le lieu dans lequel on vit
Pierre Lotti , il y a aussi une maison d'un grand voyageur que j'ai visitée à Rochefort/mer en Charente
J'adore te suivre sur tes voyages , c'est tellement agréable de trouver des français à l'étranger , parfois ça rassure :)
Merci Paulette

Petitgris 01/08/2017 10:45

Cela nous a beaucoup touché de voir que les marins français étaient commémorés là-bas ! Cette dame nous a dit savourer chaque jour dans son île :) Bonne journée Rose Bisous

monica-breiz 01/08/2017 09:10

merci Paulette de continuer ce récit pour nous ... je ne connait pas ce pays ni ses codes , mais je pense qu'il me plairait , j aime tout dans cet environnement sauvage , les paysages sont époustouflants de naturel , et il y à peu de monde , les maisons sont cosy et donnent envie de pousser la porte , le cimetiére marin très émouvant ......

très sympas les souvenirs de cette Dame qui vous à reçue

( hier j 'ai été sur le massif armoricain , faire du nettoyage cà pousse , trop vite lol)
bonne journée
bises

Petitgris 01/08/2017 10:42

Je constate avec plaisir que ton coup de cœur continue :) Tout est authentique et les gens aiment encore les plaisirs simples ! Emouvant de voir les tombes , beaucoup de marins étaient bretons ! bonne journée Monica. Le ciel est hyper bouché ici ! J'ai une pensée pour les vacanciers :( Bises

trublion 01/08/2017 07:46

C' est quand même sympa de parler des pêcheurs français qui après tout devaient leur faire concurrence !
à l' époque, il fallait du courage pour aller pêcher la morue surtout avec les moyens d' alors !
Incroyable cette collection de pierres de toutes formes et couleurs !
Le monde est petit, puisqu' on retrouve Gravelines et ses remparts dans ce village islandais !
Merci pour tes belles photos
Passe une bonne journée
Bises

Petitgris 01/08/2017 10:38

C'était alors une longue aventure périlleuse dont beaucoup ne sont pas revenus ! Je pense qu'à l'époque le poisson ne manquait pas, il y en avait pour tous ! C'est réconfortant de voir une ville française signalée à l'étranger ! Passe une belle journée Bises